Revenir en haut
Aller en bas


 

- [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 222 - Points : 1613
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Jeu 17 Aoû - 23:58 )
« Tu repasses en fin de semaine Camilla, tu n'oublies pas ! » Lui ordonnait presque une petite voix qu'elle ne connaissait que trop bien : celle de sa mère. Comme chaque semaine, Cami rendait visite à ses parents, mais son père n'était pas présent aujourd'hui. Alors elle avait pour obligation de repasser dans quelques jours afin de voir son père. Cette pauvre Camilla avait beau avoir trente ans, ses parents lui donnaient toujours autant d'ordres, si ce n'est plus, que lorsqu'elle était ado. Après un dernier signe de la main, Camilla avait enfoui ses mains dans ses poches et avançait, sans trop savoir ce qu'elle allait faire du reste de sa journée. Elle ne prévoyait pas souvent ses journées à l'avance. Elle préférait voir le moment venu, mais parfois, comme aujourd'hui, elle s'ennuyait et n'avait aucune idée de quoi faire pour s'occuper.

Enfin, elle n'avait aucune idée jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle n'était qu'à quelques rues de la librairie de son Rafael. Bon, il est vrai qu'il n'était pas réellement SON Rafael, mais lorsqu'elle pensait à lui, c'était comme ça qu'il s'appelait. Si, au départ, il ne s'agissait que d'un libraire comme un autre, ce n'était plus le cas. Il était son ami et peut-être même plus. Enfin, elle aimerait qu'il soit plus. Sauf que ce n'était pas la question. Lorsqu'elle allait le voir, il n'était que son ami et c'était très bien comme ça, elle n'était pas prête pour plus pour l'instant.

Toujours les mains dans les poches, elle accélérait le pas, pressée de voir son Rafael. Au passage, elle avait même bousculé quelqu'un sortant de la librairie, trop pressée d'y entrer. « Voilà ta cliente préférée ! Et tes autres clientes sont terriblement mal polies, l'une d'elle vient de me bousculer et ne s'est pas excusée. » avait-elle crié en apercevant Rafael, avant de se rendre compte, lorsqu'il s'était retourné, qu'il n'était pas seul et qu'il était occupé avec une autre cliente. « Oh pardon, je vais attendre là-bas. » avait-elle dit en désignant un coin de la librairie, presque honteuse.


Dernière édition par Camilla Gallini le Ven 13 Oct - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Sam 19 Aoû - 11:14 )
Les ventes marchaient bien aujourd'hui, il avait réussi à conseiller et à vendre plusieurs livres. Certaines personnes voulaient se mettre à la lecture et voulaient des livres assez fluides à la lecture. Il y avait les habitués, ceux qui adoraient dévorer des romans qui avaient déjà une idée du livre qu'ils voulaient. Alors qu'il s'occupait d'une nouvelle cliente, il entendit une voix qu'il ne tarda pas à reconnaître et se retourna. Et le prix de l'entrée la moins discrète est remis à mademoiselle Camilla. De toute évidence, la jolie rousse avait compris sa gaffe et s'était planqué dans un coin. Enfin bref, il se retourna avec sa cliente qui semblait assez surprise. « Oh vous inquiétez pas, c'est une amie, elle adore se faire remarquer. » Bon ça semblait lui convenir comme explication, il put en finir avec elle, une femme très sympathique, la trentaine comme lui. Il fut surpris quand elle lui laissa son numéro, en lui précisant de ne pas hésiter à la rappeler, il eut même droit à un clin d’œil. Comme quoi les libraires pouvaient plaire aux femmes.

C'était le moment de rejoindre Camilla, la pauvre, elle devait attendre. « Tu es douée pour t'afficher, c'est le fait d'avoir trente ans qui te fait perdre la tête ? » Il ne put s'empêcher de rire, il adorait cette femme, il l'aimait, mais n'arrivait pas à lui avouer. « Hey regarde, la cliente m'a laissé son numéro, je devrais peut être la rappeler. » Il voulait voir sa réaction et éventuellement, elle pourrait peut être lui donner des conseils. Puis, il n'avait pas envie de lui cacher des choses. La cliente était jolie, mais lui il ne craquait que pour Camilla, et c'est la seule qui la drague pas. La vie est injuste, mais l'espoir fait vivre.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 222 - Points : 1613
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Sam 19 Aoû - 19:44 )
Camilla avait conscience qu'elle n'avait pas été très discrète et elle en était même un peu honteuse. Elle s'était réfugiée dans un coin de la librairie, observant les bouquins, regardant ceux dont le nom l'attirait. Elle attendait bien sagement, mais elle trouvait le temps bien long. Cami avait poussé un long soupir, mais une seconde plus tard, Rafael était apparu. « Haha, tu es très drôle ! » Il se fichait d'elle, n'avait-il pas honte ? « Tu me trouves vieille ? » Demandait-elle pour plaisanter. Elle s'en fichait plutôt pas mal d'avoir trente ans dans le fond. Même si ça entraînait pas mal de questions. « Je n'avais pas vu que tu étais avec quelqu'un, sinon j'aurais fait une entrée plus discrète. » Affirmait-elle, même si c'était logique et qu'il était inutile de le préciser.

Elle reposait le livre qu'elle avait en main et prenait des mains le petit papier où il était écrit le numéro de cette fameuse cliente que lui tendait Rafael. « C'est peut-être un faux numéro ! » Non, elle n'était pas jalouse ! Pas du tout ! En tout cas, elle le cachait bien. Elle avait l'habitude. Alors elle répondait calmement à Rafael, sans laisser transparaitre le moindre sentiment. « Pourquoi pas ? Si elle t'intéresse, tu peux la rappeler, qu'est-ce que tu as à perdre, après tout ? » MOI. Voilà ce qu'elle avait envie de hurler. C'était elle qu'il perdrait, mais ça, elle se gardait bien de lui dire. Elle n'était pas prête pour une relation et surtout, elle n'était pas certaine de ce qu'elle ressentait. « Tu veux récupérer ce numéro ? Alors tu m'offres un livre ! » Il pouvait refuser, après tout, elle, ça l'arrangeait. Comme ça, ce numéro, elle le garderait et lui, il n'aurait personne à rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Dim 20 Aoû - 13:14 )
« Je serai mal placé pour te traiter de vieille, je suis le plus âgé. » Bon il n'avait que trois ans de plus, mais ça faisait quand même une différence. « La discrétion c'est pas ton truc à mon avis. » Il aimait bien la taquiner, en y pensant dés qu'il appréciait quelqu'un, il aimait bien le charrier, c'était une marque d'affection et ça marchait dans les deux sens.

Le libraire lui parla de la cliente qui lui avait laissé son numéro, d'ailleurs Camilla en profita pour l'attraper. « Pourquoi on me filerait un faux numéro, autant rien donner non ? » Ce serait bizarre sinon, quel drôle d'hypothèse quand même. « Je ne sais pas si je vais la rappeler, c'est vrai qu'elle est pas mal, mais bon vu ma situation ça risque d'être compliqué. » De toute façon, la rouquine ne voulait pas lui rendre son papier. « C'est pas cool de faire du chantage, fais ce que tu veux, au pire des cas, elle repassera et je lui dirai qu'une tarée m'a piqué le papier. » Il se mit à rire, il fallait bien l'embêter, de toute façon, elle était pas fichu de voir ce qu'il ressentait pour elle. « Le problème c'est qu'avec ma fille qui est décidé à me pourrir la vie, comment veux tu que je me trouve quelqu'un ? Elle ferait en sorte de tout gâcher, quelle galère d'être père quand tu t'y attends pas. » Camilla savait dans quelle situation il se trouvait, elle pouvait essayer de le comprendre, un jour aussi, il avait pensé à avoir des enfants, mais pas comme ça. Des enfants qu'il aurait pu élever dés leur naissance et pas une gamine de dix ans qui débarque comme ça. « Je t'autorise à écrire un livre sur un type inspiré de moi, je suis sûr que ça en ferait rire certains. » Bien sûr, il n'était pas sérieux.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 222 - Points : 1613
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Lun 21 Aoû - 3:01 )
« Oui grand-père, c'est vrai que tu te fais vieux ! » avait-elle dit, souriante, en attrapant l'une des mèches de cheveux de ce pauvre Rafael, comme pour lui faire comprendre qu'il avait des cheveux blancs. Cette pauvre Cami se vengeait de toutes les horreurs que cet horrible Rafael lui faisait subir. Ou alors elle se foutait juste de lui parce qu'elle adorait ça. En réalité, c'était juste ça, la raison. Mais elle préférait dire qu'il était horrible avec elle, c'était bien plus amusant comme ça. Quant à sa réflexion sur la légendaire discrétion de Camilla, cette dernière s'était contenté de lui tirer la langue. Une façon claire de lui faire comprendre le fond de sa pensée.

Bref, plus sérieusement désormais - si si, c'était possible - l'horrible Rafael venait d'avoir le numéro de l'une de ses clientes. Numéro que Cami s'était empressée d'attraper. Elle commençait alors à émettre des hypothèses ridicules. « Sauf si cette femme est cruelle ? Elle prend peut-être plaisir à faire croire à de jeunes hommes naïfs qu'ils lui plaisent ? » Ou comment raconter des conneries, leçon numéro une. Et non, elle n'était pas jalouse. Et non, elle ne cherchait pas des excuses pour qu'il ne la rappelle pas. Camilla écoutait ce pauvre libraire. Au mot tarée, Camilla fit mine d'être outrée. Elle en faisait sûrement trop. Son truc à elle, c’était d'écrire, pas de jouer la comédie. Si elle s'amusait, ce que disait son ami la touchait en réalité. Elle savait, ou du moins, elle se doutait, qu'être dans sa situation n'avait rien d'évident. Père célibataire n'était pas quelque chose de facile. Il fallait trouver une femme prête à accepter le rôle difficile de la belle-mère. Camilla, qui est un exemple pris tout à fait au hasard, ne se sentait pas prête à être la terrible belle-mère de Cendrillon, mais se sentait prête à essayer. Pourtant, jamais ça n'allait se faire. Parce que oui, les deux se taquinaient énormément et on pourrait voir derrière certaines de ces taquineries plus que de l'amitié, mais pour autant, ils n'étaient qu'amis et Camilla s'était fait des films toute seule. « La tarée a une solution pour toi ! Tu lui caches l'existence de ta fille ! Tu enfermes ta fille dans ta cave ou dans ton grenier, c'est au choix et tu vis ta vie ! » N'était-elle pas monstrueuse ? Elle avait essayé de garder son calme, mais elle s'était mise à rire au bout de deux secondes à peine. Puisqu'il ne réclamait pas ce fichu bout de papier, Cami l'avait rangé discrètement dans sa poche tout en parlant. Peut-être qu'il allait l'oublier ? Au pire, si ce n'était pas le cas, elle lui rendrait après l'avoir fait attendre un peu. « J'écris pas des trucs drôles moi ! » Avait-elle précisé en le poussant légèrement. « Tu veux que j'écrive sur toi ? Tu veux devenir un super-héros ? Tu veux porter des collants ? Ou non, attend, tu vas devenir Raf, le super libraire ! Tu auras des supers pouvoirs magiques ! Oh non, en fait, tu peux oublier... T'es trop chiant en vrai, les gens vont se moquer de toi ! » Encore une fois, elle explosait de rire. Certaines personnes pourraient mal le prendre, mais avec le temps Rafael avait compris que Cami et l'humour, c'était pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Lun 21 Aoû - 10:04 )
« Je suis pas prêt d'être grand père, être père c'est déjà éprouvant. » La jolie rousse n'avait pas sa langue dans sa poche, à partir du moment ou elle pouvait le charrier, elle en profitait. « Qu'est ce que vous avez toute avec mes cheveux ? » Il commençait à se poser des questions, car, Camilla n'était pas la seule à lui tripoter les cheveux, la dernière fois, c'était Giula qui lui avait fait le coup. Ah les femmes, c'était dur de les comprendre, c'est pour ça aussi qu'il préférait éviter les relations un peu trop sérieuse, il s'était bien fait avoir une fois, maintenant, il restait méfiant. Quand il observait sa rouquine, elle avait quand même un air enfantin, surtout quand elle lui tira la langue, peut être qu'elle n'acceptait pas de passer le cap de la trentaine, c'est bien les femmes ça. Pour sa part, quand il a eu trente ans, il l'a bien vécu, faut dire que sa vie était pas trop mal, du moins du côté professionnel.

« Elle ne m'avait pas l'air cruelle, et puis je suis pas si naïf que ça. » Bon si, il l'était un peu, mais il avait évolué au fil du temps, il faisait plus attention. « Tu ne serais pas quand même pas jalouse ? » Qu'est ce qui lui prenait de lui dire ça ? Peut être parce qu'il espérait un peu. Il faut dire que Camilla avait une réaction bizarre, on aurait dit qu'elle voulait éviter qu'il reprenne contact avec sa cliente. Cependant, il pouvait encore se faire des illusions, ce ne serait pas la première fois. « Tes enfants auront de la chance plus tard si tu les enfermes. » Il éclata de rire, c'était bien le genre de la jolie rousse de sortir des âneries pareil, ça lui plaisait, elle était vraiment drôle, belle, gentille, un peu folle sur les bords peut être. « Ou alors je peux te confier ma fille, tu la connais, essaye de l'amadouer. » En effet, il l'avait déjà présenté à son amie, et ça c'était pas trop mal passé dans ses souvenirs.

« Eh ça pourrait marcher, je serai un super héros qui donne vie à des livres, c'est pas génial comme idée ? Puis l'un de mes pouvoirs c'est mon sens de l'observation. » En effet, il prit le papier qu'elle avait rangé. « Tu crois que je t'avais pas vu, je suis très attentif. » Il rangea le papier à son tour, pour éviter qu'elle lui prenne. Camilla avait un joli rire, ou alors l'amour rendait aveugle pour qu'il dise ça.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 222 - Points : 1613
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Mar 22 Aoû - 22:09 )
Cami n'avait pas pu s'empêcher de toucher les cheveux de Rafael pour parler de ses faux cheveux blancs. La réponse de ce dernier l'étonnait et sa curiosité, encore une fois, était plus forte qu'elle. « Toutes ? Quelles autres femmes te touchent les cheveux ? » Non, encore une fois, il ne s'agissait absolument pas de jalousie, juste de curiosité. Il faut dire aussi que toucher les cheveux des gens, ce n'était pas non plus une chose fréquente, alors elle se questionnait : quoi de plus normal ?

Toujours pour parler des femmes, à croire que Rafael en fréquentait beaucoup, il lui avait montré un numéro donné par une cliente. Camilla, comme toujours, partait dans des hypothèses ridicules. Cette fois-ci, elle supposait qu'il s'agissait d'une femme cruelle qui s'amusait à donner de faux numéros aux hommes naïfs qu'elle croisait. Pourquoi pas, après tout ? « Mais si elle avait l'air cruelle, le jeu serait moins marrant ! » Qu'il soit un peu logique ! « Jalouse ? Moi ? » Pourquoi disait-il ça exactement ? N'avait-elle pas le droit d'être inquiète pour son ami ? Ne cachait-elle pas suffisamment sa jalousie ? « Et pourquoi est-ce que je serais jalouse ? C'est complètement ridicule, tu fais ce que tu veux de ta vie... Si j'commence à m'occuper de la vie de tous mes amis, j'ai pas fini. » Stop Cami ! Trop d'explications et d'excuses paraitraient étranges. Elle avait accompagné ces quelques mots par un grand sourire : c'est bon, elle était convaincante là ? « tu sais que tu es encore plus flippant que moi ? » Lui avait-elle demandé alors qu'il venait de parler des futurs hypothétiques enfants de Cami et de la possibilité de les enfermer. « Me confier ta fille ? Non, mais ça va pas, tu me connais mal... Si tu fais ça, j'vais faire en sorte qu'elle soit encore plus horrible avec toi ? C'est ce que tu veux Rafael ? » Elle avait pris un air grave avant d'exploser de rire. En réalité, elle n'était pas certaine d'avoir très envie de se retrouver avec la fille de Rafael en tête à tête, elle semblait bien difficile et ce n'était pas l'enfant la plus sage, en tout cas, d'après ce qu'en disait Raf.

« EH ! Espèce de voleur ! » Avait-elle crié lorsqu'il était venu lui reprendre le bout de papier qu'elle avait essayé de cacher discrètement. « En même temps, j'essayais pas de me cacher, c'est pour ça que tu m'as vu ! » Un peu vexée de ne pas avoir réussi son coup ? Peut-être. Certainement même, en réalité. « Puisque tu es si fort, vas-y, écris un livre sur toi et tes supers pouvoirs ! » Avait-elle plaisanté. Elle ne pouvait plus récupérer le numéro de la cliente puisqu'il l'avait rangé à son tour, alors elle devait passer à autre chose. Avec un peu de chance, de toute façon, il ne la rappellerait pas. « Ta librairie aurait encore plus de succès si tu étais le héros d'un livre ! Peut-être que je devrais écrire sur toi, t'as raison ! Un psychopathe qui attire ses victimes sous ses airs de gentil libraire... T'en penses quoi ? C'est mieux et moins chiant que le superhéros, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Mer 23 Aoû - 11:10 )
« T'a cru que c'était un interrogatoire, mais si tu insistes, il y a Giula qui aime bien faire ça, je crois que mes cheveux sont irrésistible. » Vu comment elle pouvait le questionner, elle ferait sans doute un bon flic, un peu trop chiante par contre. Rafael trouvait que la rouquine avait de drôles de réactions, elle agissait parfois comme si il n'y avait qu'elle qui avait le droit de faire ça, peut être qu'elle devrait lui attacher une laisse autour du cou, au moins, elle pourrait le surveiller, ah les femmes.

« Ne cherche pas d'excuse, je plais aux femmes, j'y peux rien, ça doit être ma chevelure. » Il se mit à rire, avec Camilla, il se sentait plus sûr de lui, libéré, il pouvait sortir des paroles bizarre, c'est qu'il était vraiment bien avec elle. « On sait jamais t'es bizarre, j'ai cru que ça pouvait te faire quelque chose, après tout tu te préoccupes beaucoup de ma vie. Moi je ne suis pas tout le temps entrain de vérifier tes petits amis. » Vu qu'il n'en était pas témoin, il ne risquait pas d'être jaloux, n'empêche qu'est ce qu'elle pouvait en donner des explications, un vrai moulin à parole quand elle s'y mettait. « Si je suis flippant, c'est que tu as une mauvaise influence sur moi. » Et voilà comment se défendre, il n'allait pas se laisser faire quand même. « Je ne crois pas qu'elle peut être pire, tu sais, elle n'est pas méchante, c'est juste qu'elle croit que je l'ai abandonné elle et sa mère, alors que c'est pas le cas, moi aussi je suis une victime. » Dire qu'il avait la preuve qu'il pouvait donner à sa fille, mais il n'avait pas le courage de le faire, d'ailleurs, il en avait déjà parler à Camilla et à elle seule.

« Techniquement ce papier est à moi, je ne le vole pas, je ne fais que le récupérer, c'est toi la voleuse. »
Bah quoi c'était vrai, lui, il était innocent. « C'est sûr que t'es pas discrète, j'allais forcément te voir. » Et une pique supplémentaire, il passait un bon moment, autant en profiter, vu qu'il n'y avait pas de client à ce moment là. « Tu me vois comme un psychopathe ? Sympa, mais ça ferait quand même un bon livre, mais évite de dire que je t'ai servi d'inspiration, sinon je risque de devoir fermer. » Cette femme était complément dingue et lui il était complément dingue d'elle. « Je suis quelqu'un de très gentil, regarde si à quarante ans t'es toujours célibataire, je t'épouse, car vu ton caractère, je suis le seul capable de te supporter. » Un petit sourire moqueur, c'était un passe temps de la taquiner.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 222 - Points : 1613
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Ven 25 Aoû - 12:38 )
Giulia, il lui en avait déjà parlé. C'était une femme qu'elle avait croisé à plusieurs reprises à la librairie et qui semblait passer énormément de temps avec Rafael. Elle n'était pas jalouse, juste méfiante. « Oh ça va ! J'ai le droit de te poser des questions, non ? » Tout de suite, un interrogatoire. N'avait-elle pas le droit d'être curieuse et de s'intéresser à la vie de son ami ? Camilla ne relevait rien d'autre, elle ne parlait plus, elle avait peur qu'il finisse par comprendre qu'elle était jalouse si elle insistait sur le pourquoi cette Giulia lui touchait les cheveux.

« Dis, toi et tes cheveux, c'est une grande histoire d'amour ? » Avait-elle dit, en riant avec lui. Il parlait toujours de ses cheveux. « Mais si ça peut te faire plaisir, oui, tu plais aux femmes grâce à tes magnifiques cheveux. » Elle n'allait pas le contrarier. Si ça pouvait lui faire plaisir, alors elle allait lui faire plaisir en le confirmant. Rafael avait lancé la conversation sur un autre sujet, beaucoup plus gênant pour Cami. Il parlait de sa jalousie. Elle s'expliquait, peut-être un peu trop. « Mais c'est parce que j'suis une personne adorable, j'm'occupe bien de toi. » Avait-elle dit pour se justifier, de nouveau. « C'est normal, tu ne les rencontres jamais. » Et c'était vrai. Cami n'avait jamais présenté l'un de ses petits amis à Rafael. Alors aucune chance qu'il se préoccupe de ça. Il n'était pas toujours au courant de la vie personnelle de Cami.

« Peut-être que c'est toi qui a une mauvaise influence ! Non, mais ! » Tout de suite, c'était de la faute de Cami. Pourquoi ne serait-ce pas lui le monstre ? « Je sais qu'elle n'est pas méchante, mais elle n'est pas facile à vivre. » Camilla ne l'avait pas vu énormément de fois, mais elle savait que la petite fille était compliquée. Raf avait du mal à s'en sortir avec elle. C'était normal, elle sortait de nul part, il ne l'avait pas élevé, ce n'était pas une situation facile. « Rafael, il faut que tu lui parles. Elle est grande maintenant, elle peut comprendre la vérité. Il n'est pas question de tout mettre sur le dos de sa mère, mais tu dois lui dire la vérité. Si tu continues de mentir, elle t'en voudra parce qu'elle ne pourra pas avoir confiance en toi. » Cami était rarement aussi sérieuse. Elle, elle préférait rire et raconter des bêtises, mais cette fois-ci, elle voulait aider Rafael. Elle n'était pas certaine que mentir soit une bonne idée. Bien sûr, dire la vérité n'était pas quelque chose de simple dans la situation de Rafael, mais c'était certainement la meilleure solution.

Revenant à un sujet moins délicat, Raf venait de reprendre le bout de papier que lui avait volé Cami. « Je pars si tu me traites encore de voleuse. » Avait-elle dit en croisant les bras. Pour la discrétion, elle ne relevait pas, elle se contentait de souffler, les bras toujours croisés. Alors, à son tour, elle embêtait Rafael, en lui disant qu'elle allait écrire un livre sur un libraire psychopathe. « Ah si, je vais noter partout ton nom, l'adresse et le nom de ta librairie. Tu vas voir, tu vas avoir un succès fou. » Si on voulait se venger de quelqu'un, c'était peut-être une idée à travailler. « Tu es en train de me dire que je ne peux trouver personne ? Et que tu m'épouseras par pitié ? » C'était déjà mieux que rien. Au moins, si elle ne trouvait jamais le courage de lui avouer ce qu'elle ressentait pour lui, elle n'avait qu'à entendre dix ans. Ce n'était pas si long après tout, il lui fallait juste un peu de patience. « Je confirme, t'es quelqu'un de très gentil, donner autant de ta personne, c'est beau ! Par contre, tu me signeras un contrat avec tout ça, que j'ai une preuve quand même. Et, du coup, ça veut dire aussi que tu as interdiction formelle de te marier avant mes quarante ans, au cas-où ! Donc plus de petite amie, de sorties et tout ça... » Voilà un bon moyen de le contrôler et de l'empêcher de rencontrer des femmes et en plus, l'idée ne venait même pas d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le Ven 25 Aoû - 19:26 )
« Oui tu as le droit, mais si tu veux mon avis tu en poses beaucoup trop. » Pour sa part, ça ne le dérangeait pas puisque c'était de sa part à elle. Cependant il savait qu'avec cette attitude son amie risquait de s'attirer des ennuis, les gens aiment pas forcément qu'on les interroge et ça peut se comprendre, surtout quand ça concerne la vie privée. « Appelle moi Narcisse pendant que tu y es. » Rafael connaissait bien ce mythe et dans ses souvenirs ça ne se finissait pas bien, comme quoi c'est pas bien de trop s'admirer, ça peut coûter cher. « Si je plais aux femmes et que tu en es une aux dernières nouvelles, je pourrais te plaire ? » Il disait ça pour rire, mais en même temps, il était sérieux, il avait envie de lui plaire pour éviter qu'elle regarde un autre homme. « Je vais bientôt t'appeler maman si tu te préoccupes autant de moi. » Il se mit à rire, il faisait que ça avec elle, il allait s'étouffer à force de rigoler. « Bah tu pourrais au moins me les présenter et je détecterai si c'est des sales types, c'est pas cool ça ? » Enfin, il ferait en sorte de leur trouver un défaut, il voulait garder la jolie rousse pour lui. D'un côté, il ne pouvait pas la forcer à l'aimer et si elle se trouvait quelqu'un de sérieux, il devrait l'accepter, si elle était heureuse, il le serait aussi.

« Moi une mauvaise influence, c'est pas vrai, je suis quelqu'un de simple et sympathique. »
Un peu taquin sur les bords, mais c'est pas forcément un défaut. Puis vint le moment sérieux, pour une fois que Camilla l'était. « C'est pas facile d'aborder le sujet, elle a encore le deuil et tu voudrais que je lui passe cette fichu lettre qui raconte toute la vérité. J'ai besoin encore de temps, je dois réfléchir comment lui annoncer, c'est une décision à prendre à la légère. » Pourtant il devait le faire, mais il devait réfléchir à la manière d'agir avant et pas lui balancer ça comme ça.

C'était un sujet trop délicat, il fallait dévier sur autre chose. « Tu as raison, tu n'es pas une voleuse, tu es juste folle, mais ça fait partie de ton charme. » Il aimait ce grain de folie, elle n'était pas comme les autres, elle était exceptionnelle. « Bah vas y écrit si tu veux, ais si ça arrivait je risquerais de retourner vivre en France. » Bien sûr, elle n'oserait pas et lui ne partirait pas non plus d'ici. « Mais non pas par pitié, t'es quand même canon et j'aime assez ton caractère. » C'était une sorte de déclaration vu qu'il le pensait réellement. « N'abuse pas, je vais pas t'attendre éternellement, pendant que tu y es t'a qu'à m'épouser maintenant, ça ira plus vite. » Il n'y avait qu'elle qui avait cette place spéciale dans son cœur et il essayerait de patienter, mais un jour, il faudra bien qu'il avance.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[TERMINE] C'est encore moi - Rafael. Empty
Sujet: Re: [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [TERMINE] C'est encore moi - Rafael. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant