Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Dim 20 Aoû 2017 - 21:20 )
Pourquoi ? C'était la seule question qu'elle se posait après avoir terminé un nouveau livre. Des livres, elle en avait dévoré des centaines, mais celui-ci, il n'y avait rien à faire, elle ne comprenait rien. Si, dès le départ, elle avait compris qu'il n'allait pas lui plaire, elle avait néanmoins décidé de le terminer. En effet, s'il y avait bien une chose que Camilla détestait, c'était de commencer la lecture d'un bouquin et ne pas le terminer. Pourtant, elle avait eu beaucoup de mal. Elle était même heureuse d'avoir pu arriver à la fin si vite et ainsi pouvoir passer à autre chose.

Camilla avait rangé ce bouquin en question, histoire de ne plus le voir et d'oublier cette mauvaise lecture. Il fallait qu'elle en parle avec Rafael, il lui avait conseillé ce livre : était-ce pour se fiche d'elle ou était-il sérieux lorsqu'il lui avait dit qu'elle allait adorer ? Pour le savoir, elle s'était préparée à se rendre dans sa librairie. Mais d'abord, elle avait bien envie d'aller boire quelque chose de frais. Elle se rendait donc dans l'un de ses cafés préférés, même si elle devait faire un demi-tour pour cela. De toute façon, il était encore tôt et elle avait du temps devant elle, autant en profiter.

Il n'y avait pas grande monde. C'était même plutôt calme. Camilla, tout en attendant son jus d'orange, observait les clients déjà présents. L'un d'eux avait attiré son attention. Il avait entre ses mains un livre. Rien d'extraordinaire me direz-vous ? C'était vrai, sauf que ce livre avait une importance particulière pour Camilla puisque c'était le sien. Attrapant le verre qu'on venait de lui tendre, elle n'avait pas hésité plus d'une minute avant d'aller embêter ce pauvre client. Elle était curieuse, certes, mais ce qu'elle était en train de faire, ça ne se faisait pas. Enfin, ça avait bien peu d'importance pour Cami, elle faisait bien ce qu'elle voulait. Puis elle voulait un avis. Pas un avis de sa famille ou de ses amis, eux n'osaient pas forcément dire la vérité. Alors qu'un inconnu qui ignorait qui elle était, là, l'avis serait intéressant à prendre. « Je peux ? » Avait-elle demandé en désignant une place disponible face à cet homme. Il allait la prendre pour une folle, mais ce n'était pas grave. « Qu'étiez-vous en train de lire ? » Bien sûr, c'était tout naturel de poser cette question à un inconnu. Avec un peu de chance, il allait lui répondre sans lui demander de se tirer parce qu'on n'embêtait pas les gens qu'on ne connaissait pas, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1118 - Points : 3875
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Lun 21 Aoû 2017 - 1:08 )
Des livres, il en dévore toutes les semaines. Auparavant, il pouvait en lire jusqu’à trois, mais son temps lui manque, si bien qu’un bouquin peut durer jusqu’à deux semaines grand maximum. S’il n’avait pas ces personnages inventés, ces lieux qui ne lui sont pas tous connus, d’autres qu’il a visités pour ses déplacements professionnels, Demetrio serait malheureux. La lecture est bien plus qu’un passe-temps, c’est une dépendance. Pour lui faire plaisir, il suffit de lui en offrir un, ou de lui donner une liste de livres, des recommandations. Il est difficile, exigeant, mais se plonge dans des univers tous plus différents les uns des autres. C’est comme ça qu’une amie lui a demandé de s’intéresser de plus près à la saga EL James dont le personnage lui rappelait lui sur certains points et il a détesté pour plein de raisons qu’il a soulevées sans qu’elle ne comprenne vraiment ses critiques à ce point négatives. Parce qu’il l’est, critique. Et ce livre qu’il a entre les mains n’échappent pas à la règle. Il est à mi-parcours, compte bien terminer pour en apprendre davantage sur les personnages, l’histoire et surtout, pour avoir le fin mot du récit, bien qu’il ait l’impression de perdre son temps.

Comme si on avait entendu son désarroi, une femme le coupe dans sa lecture et propose de s’incruster. Depuis le temps qu’il fréquente ce café, c’est la première fois qu’on l’interpelle de la sorte. « Tout dépend. Etes-vous du genre psychopathe, hystérique, à vous imaginer une histoire d’amour entre nous pour quelques mots échangés ? » C’est fou, mais ça lui est déjà arrivé. Une rencontre qu’il pensait hasardeuse et qui s’est terminée avec une rumeur dans un magazine sur une soi-disant histoire qui n’existait pas. « Si vous souhaitez uniquement parler littérature et de cette chose, si on peut la considérer comme étant de la littérature… Alors la place est libre. » Il lui désigne la place et place son marque-page dans le livre qu’il glisse jusqu’à elle. L'inconnue vient de trouver le sujet de conversation sur lequel il pourrait parler, débattre durant des heures sans se lasser. « Voyage en enfer, de Camilla Gallini. Je ne vous le conseille pas, mais si vous avez du temps à perdre… Qui sait, peut-être que votre avis sera plus indulgent que le mien. » Tous les goûts sont dans la nature et peut-être que ce récit qui ne le fait pas rêver, lui provoquera des sensations fortes. « Si je peux vous le résumer : c’est l’histoire d’un personnage banal, dans une histoire extraordinaire, qui n’est finalement pas si extraordinaire que ça. » C’est un avis sévère. Demetrio n'est pas du genre à faire dans la dentelle lorsqu’il donne son avis. « Quel est votre genre ? » Il pourrait lui citer quelques ouvrages qui, à ses yeux, méritent que l’on s’y intéresse. Celui-là, il ne l’apprécie pas. La plume est agréable à lire et ça se lit plutôt vite, mais le contenu, il ne le trouve pas assez travaillé.


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Lun 21 Aoû 2017 - 3:24 )
Camilla agissait souvent sans réfléchir. Aborder un inconnu dans un café faisait partie de ces choses qu'elle faisait sans prendre deux secondes pour se demander si c'était une bonne idée. La question de l'inconnu la faisait sourire. Il n'était pas parti en courant, c'était déjà une bonne chose. Qu'il se méfie était tout à fait normal après tout. « N'ayez aucune crainte, je suis plutôt du genre psychopathe qui découpe ses victimes, après les avoir abordées dans un café, pour les donner ensuite à manger à ses chats ! » Peut-être n'était-ce pas le genre de réponse à fournir à un inconnu, mais c'était le seul genre de réponse que Cami avait à offrir. Son deuxième gros défaut, c'était ça. Elle se comportait avec les inconnus comme elle se comportait avec ses amis, oubliant que les inconnus ne la connaissait pas et qu'il pouvait donc la prendre réellement pour une folle. « Mais parler littérature, ça me va aussi. » avait-elle dit sur un ton beaucoup moins enjoué que sa première phrase. Elle commençait déjà à regretter d'être venue. Une minute à peine et déjà une critique, pas des moindres. Peut-être que finalement cette idée de le découper en morceaux n'était pas si mauvaise ? En revanche, il fallait que Cami songe sérieusement à avoir des chats si elle voulait mettre tout son plan à exécution.

Elle s'était donc installée, posant son verre sur la table et son sac sur le sol. Elle écoutait chacun des mots de l'inconnu, s'imaginant pour certains d'entre-eux lui mettre son poing dans la figure. Elle acceptait les critiques; Enfin, elle croyait qu'elle pouvait accepter les critiques. Sauf que mauvaise littérature et temps à perdre, ça, ça ne passait pas. Ne pas le tuer tout de suite, se répétait Camilla qui essayait, tant bien que mal de sourire, face aux critiques de l'inconnu. Sa seule envie était de lui tendre la main, un sourire aux lèvres, en se présentant. « Aucun. Je peux lire de tout... Du moment que l'histoire tient la route. » A vrai dire, là, ses goûts en littérature et tout ça, elle s'en fichait plutôt pas mal. Elle, elle voulait savoir ce qui n'allait pas avec son livre, même si elle avait conscience que tous les goûts étaient différents, elle avait du mal à entendre de telles critiques et ce n'était certainement que le début.

Elle avait entre les mains le livre qu'il avait fait glissé jusqu'à elle. Après avoir fait semblant de parcourir des yeux le résumé, elle reprenait. « Le résumé me semble plutôt pas mal pourtant. Peut-être n'est-ce tout simplement pas votre genre ? » D'accord, ça ne voulait rien dire. Cami avait déjà lu des dizaines de livres qui avaient un résumé attirant, mais dont le contenu était... différent. « Vous me semblez bien sévère avec ce livre, qu'est-ce que vous lui reprochez exactement ? » Elle ne voulait pas faire de bêtises, alors elle essayait juste de le pousser à développer son avis. Calmement. Sans montrer qu'à chaque mot, ou presque, elle avait envie de lui balancer son verre en pleine figure.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1118 - Points : 3875
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Dim 27 Aoû 2017 - 16:49 )
« Je devrais m’estimer heureux qu’il ne s’agisse que de ça, dans ce cas. » Cette demoiselle a de l’humour et il n’est pas habitué à ça avec quelqu’un qu’il ne connait pas, mais c’est bien mieux que d’avoir une femme qui lui fait les yeux doux et qui, de part son statut, ne sait absolument pas aligner deux mots l’un devant l’autre et qui soient cohérents. Pourtant, il n’est pas encore tout à fait à l’aise. Il n’apprécie pas cette proximité, ni faire connaissance de manière aussi brutale, mais il essaie de se prêter au jeu. Après tout, elle semble tout aussi passionne que lui lorsqu’il s’agit de livres et avoir ses références n’est pas là pour lui déplaire. « Oui. Et le problème que je trouve à ce livre vient peut-être de là. » Il trouve que l’histoire ne tient pas la route. Cependant, il est d’accord avec ce qu’elle dit du résumé. Celui-ci donne une idée de ce qui attend le lecteur, bien qu’elle soit infime. Ca attise tout de même la curiosité, bien qu’il ne se serait sans doute pas retourné sur la couverture avec un titre qui ne lui parle pas, pas alors qu’il est enfermé dans une boutique où les livres sont les Rois, où chacun a quelque chose pour séduire. Demetrio ne refuse cependant jamais un conseil et teste tout ce qu’on lui suggère. Les styles sont variés. Historique, romans policiers, thriller, romance et parfois même un genre fantasy, science-fiction et horreur, bien que ne soit pas le genre dans lequel il préfère s’aventurer. « Le personnage principal m’est antipathique. Je ne m’y suis pas attaché. Vous voyez ? Qu’il soit sympathique ou détestable, un personnage doit faire provoquer quelque chose chez le lecteur. » Un sentiment positif ou négatif et il n’y a rien qui le passionne chez elle. Il la trouve ennuyante à mourir. « La tournure que ça prend. Aussi le fait que se retrouver bloquer dans une pièce, sans savoir où l’on se trouve, ni le pourquoi, c’est du vu et du revu. » Et à ses yeux, d’autres auteurs exploitent ça bien mieux, mais c’est un ressenti qui lui est personnel. Il n’est cependant pas là pour démonter de A à Z celle qui a mis un certain temps à pondre de nombreux chapitres. « La plume est cependant très intéressante et a rendu la lecture bien moins désagréable, mais, honnêtement, ce sera un ouvrage que je n’aurais aucun mal à oublier. Peut-être bien que ce sera le contraire si vous vous y aventurez. Un avis, ça s’écoute, ça se partage, ça se débat. » Mais ils ne sont pas obligés d’être en parfait accord. « Vous avez déjà lu l'un de ses ouvrages ? » En a-t-elle écrit d'autres ? Lui ne la connait ni d'Eve ni d'Adam.


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Jeu 7 Sep 2017 - 0:44 )
A la réponse de l'inconnu, Camilla s'était contentée de sourire. Elle était ravie que l'idée d'être découpé en petits morceaux lui convenait. Étrangement, les gens étaient toujours réticents. Étrange, n'est-ce pas ? Enfin, là n'était pas la question. Si Camilla avait abordé cet homme, il y avait une véritable raison. Elle avait remarqué qu'il tenait entre ses mains son livre et elle était curieuse d'avoir un avis. Un véritable avis. Il ne la connaissait pas et ne se retiendrait donc certainement pas de dire ce qu'il en pensait réellement.

Les critiques n'étaient pas simples à entendre. Elle avait conscience qu'elle avait encore de nombreuses choses à apprendre et que tous les goûts étaient dans la nature, mais ça ne changeait rien. La jeune femme essayait néanmoins de cacher le mieux possible ce qu'elle ressentait. Elle réussissait plutôt bien puisque jusqu'à présent il ne s'était pas pris de verre à la figure, il n'avait pas la tête explosée contre la table et était toujours entier. Elle jugeait donc qu'elle maîtrisait plutôt bien la situation. Extérieurement du moins, parce qu'intérieurement, elle lui adressait toutes les pires insultes qu'elle connaissait et s'imaginait lui faire avaler chacune des pages de ce livre. « Je comprends votre point de vue. » Elle ne comprenait rien du tout. Qu'avait-il à reprocher à cette pauvre Aurora, le personnage du livre ? Et cette histoire de pièce, comment résumer un livre avec juste le début ? « Parfois, mieux vaut essayer de travailler quelque chose de déjà vu, que de vouloir être original et faire quelque chose de complètement improbable, qui n'a aucun sens.. » Ça se sentait qu'elle essayait de se défendre ? Elle ne l'espérait pas. Il était compliqué de répondre calmement et sans faire comprendre, qu'en réalité, elle connaissait ce livre.

Enfin ! Enfin, elle avait le droit à un compliment. Intérieurement, elle se voyait lever les mains vers le ciel, remerciant tous les dieux de l'univers et elle souriait toute seule de sa bêtise. Enfin, jusqu'à ce qu'elle entende la fin de ce qui avait commencé par un compliment. « Et je serai ravie de vous donner mon avis. » Dans quelques minutes, accompagné de quelques jolis mots si cette pauvre Cami ne se calme pas. « Non. Je ne la connais pas et, à vous écouter, elle ne se fera jamais connaître de toute façon. » Après ça, elle ira voir cet idiot qui l'avait poussé à écrire. « Si vous l'aviez face à vous, un jour, que lui conseilleriez-vous, alors ? » Arrêter d'écrire ? Ses questions étaient peut-être étrange. Elle lui laissait une dernière chance de la critiquer, avant, très certainement, de se présenter. Elle avait hâte de voir la tête qu'il allait faire. C'était bien la seule chose qui ne lui faisait pas regretter de s'être arrêtée.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1118 - Points : 3875
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Mer 20 Sep 2017 - 23:20 )
« Pour un premier livre, certainement. Néanmoins, je trouve certains passages maladroits. A mes yeux, ce n’est pas assez… maîtrisé. Et le personnage principal ne m’a pas fait rêver. » Il ne connait pas l’auteure, ignore s’il a réellement réussi à entrer dans le livre au point de découvrir le message de cet ouvrage. Est-ce qu’il y en avait un, d’ailleurs, ou est-ce qu’il s’agissait uniquement de conter les péripéties d’une fille banale ? Il ne demande pas à ce que ce soit un Stephen King, mais à ce que la tienne, à ce que la fin d’une page lui donne envie de la tourner, de se dire qu’il pourrait rester éveillé encore quelques minutes avant de laisser Morphée l’emporter. L’homme secoue la tête, n’étant pas en accord avec sa note négative. « Je n’ai pas aimé ce livre, mais peut-être que mon avis serait différent au prochain qu’elle publiera, si elle le fait. » S’il y pense, si la couverture lui tape dans l’œil, ou si on lui en reparle, comme on l’a fait avec lui. « Si je l’avais face à moi ? » Question surprenante, sur laquelle il tique un instant. Pourquoi l’interroge-t-elle à ce propos ? Quoi qu’il en soit, il ne sait quoi répondre. Il n’a aucun conseil à donner à une personne qui se fait éditer. Le fait est qu’un type dans le métier a su voir du talent dans ces lignes, qu’il a décidé de lui offrir une chance de se faire connaître auprès du public, de se faire des lecteurs. « Je ne suis pas un professionnel, mademoiselle. Je suis un lecteur assidu, amoureux des mots, des personnages torturés, des histoires qui vous font frissonner, dont vous vous rappelez encore après quelques années. Des romans qui vous font sourire, pleurer, ou même hurler de rage tellement le dénouement n’est pas comme vous l’auriez souhaité. C’est pour tout ça que je lis. Avoir, ressentir des sensations aussi fortes que désagréables. » Ca fait rêver. Pas toujours en bien. Il y a certaines histoires qui ont été choquantes, mais c’est ce qu’il retiendra. Ca lui a provoqué quelque chose. « N’est-ce pas pour cette raison que vous vous perdez à travers des livres ? » Il pourrait détailler encore longtemps, prendre l’exemple d’auteurs britanniques qu’il aime beaucoup, citer des classiques que tout le monde a au moins entendu une fois dans sa vie. « En tant que simple lecteur, ce serait malvenu de donner des conseils. Je ne fais que partager un avis que d’autres pourraient ne pas partager. » D’autres personnes attendent peut-être des choses bien différentes et apprécieront le contenu. Lui ne s’y est pas retrouvé. « Si je l’avais en face de moi, je lui dirai qu’on ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde et que si elle souhaite écrire, qu’elle persévère. Des avis négatifs comme les miens, elle en aura toujours. » Et lui n’est pas du genre à souffler à autrui de baisser les bras. Lui, il a continué quand peu de gens croyaient en lui. « Pour quelle raison ça vous intéresse autant ? »


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Mer 4 Oct 2017 - 21:54 )
Si Camilla avait conscience qu'il était important d'écouter chaque avis, même les négatifs, ce n'était pas facile à entendre. Les passages maladroit, un personne qui ne le fait pas rêver, un travail qui n'était pas suffisamment maitrisé... Elle écoutait chaque critique et comprenait pourquoi certains prenaient mal les critiques. Elle ne répondait rien, préférant en finir rapidement avec tout ça, elle essayait de conclure avec une question. Elle lui demandait une sorte de conclusion : qu'est-ce qu'il dirait à l'auteur s'il l'avait face à lui. Bien sûr, il allait certainement se poser des questions, peut-être même trouver cette question étrange, mais ça avait bien peu d'importance. Elle écoutait très attentivement sa réponse, peut-être plus que tout ce qu'il avait dit depuis le début. Parce que oui, peut-être que tout était difficile à entendre, mais elle était capable de prendre ses conseils et d'essayer de les appliquer. Bien sûr, elle ne pouvait pas plaire à tout le monde, mais elle pouvait s'améliorer. Et quoi de mieux pour ça que des conseils venant de quelqu'un qui ne la connaît pas et qui n'a aucun intérêt dans tout ça ? Quelqu'un de plutôt neutre, un vrai lecteur. « Il est rare de voir quelqu'un d'aussi passionné que vous semblez l'être. C'est agréable. » Avait-elle répondu à sa question. Bien sûr qu'elle aimait lire pour toutes ses raisons et elle était toujours heureuse de discuter avec quelqu'un comme lui. Elle écoutait tout attentivement, mais ne répondait pas. Jusqu'à sa dernière question parce qu'elle lui donnait enfin l'occasion de se présenter. « Parce que j'aime entendre des avis neutres, de quelqu'un qui aime les livres et de quelqu'un qui ne me connaît pas et qui veut être gentil, même si pour ça, il faut mentir. Alors, je prends note de tout ce que vous avez pu me dire. » Et c'était plutôt vrai. Les gens avaient tendance à ne pas oser critiquer ou donner trop de conseils parce qu'il la connaissait, alors elle n'avait pas pu résister à cette occasion qui venait de se présenter. Il avait certainement compris, mais elle allait tout de même se présenter clairement. « Il est peut-être temps qu'on se présente, non ? » Elle n'attendait aucune réponse et continuait, bien impatiente de voir la tête qu'il allait faire. « Camilla Gallini et vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1118 - Points : 3875
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Lun 23 Oct 2017 - 1:12 )
Oui, il l’est, passionné. Personne ne pourra dire le contraire. Chez lui, il a une place entière dédiée aux livres, de très grandes bibliothèques remplies d’ouvrages de divers pays. Des livres italiens, britanniques, espagnols, chinois. Ce n’est pas un professionnel comme il l’a dit précédemment et il se contente de donner son avis sur les lignes encrées que rencontrent ses yeux. La jeune femme reprend alors et lui qui tiquait déjà à sa dernière interrogation, comprend alors bien mieux le fil de leur discussion, son intérêt, sa curiosité. Demetrio lâche un soupir et se laisse doucement tomber sur sa chaise, tandis qu’il la laisse terminer. Ce serait mentir que d’admettre que s’il avait su, il n’aurait pas pris des gants. Il aurait dit la même chose avec bien plus de diplomatie. « Demetrio Clarizio, un lecteur qui vous a bien descendu. Comment vous sentez-vous ? » Il a été très dur dans ses propos et ne s’excusera pas d’avoir dit ce qu’il pensait très fort. Ce serait de l’hypocrisie. Il imagine cependant sa peine. Comment a-t-elle fait pour garder son calme, cette retenue ? Et en même temps, il ne se sent pas coupable. C’est elle qui a joué un jeu. « C’est dangereux de piéger autrui de cette manière, mademoiselle Gallini. »


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Sam 4 Nov 2017 - 16:25 )
Elle s'était présentée. Désormais, c'était à lui de voir s'il voulait la croire ou non. Et c'était le cas. Quelque part, sa réaction amusait Camilla. « Je pense que je vais me remettre de ces critiques, rassurez-vous ! Malgré tout, vous vous souvenez de la menace de la psychopathe que j'étais en début de conversation ? Faîtes attention, l'appliquer sur vous ne me dérangerait pas plus que ça. » Elle avait bien le droit de se venger après tout, n'est-ce pas ? Peut-être était-ce un petit peu trop violent pour quelques remarques et critiques ? Bien sûr, elle n'allait pas le découper en petits morceaux, même si l'envie avait été là à deux ou trois reprises parce qu'elle ne trouvait pas l'idée de se retrouver en prison très intéressante. Elle avait été vexée et en colère, mais il n'avait fait que dire ce qu'il pensait. Ça, elle ne pouvait pas lui reprocher. Comment reprocher à quelqu'un de dire la vérité ? Même si cette dernière est blessante. « Je pense qu'on ne m'y reprendra plus. Plus pour l'instant en tout cas. Mais j'ai voulu joué... » Et elle avait perdu. Mais elle avait voulu l'avis d'un vrai lecteur, un inconnu, pas de quelqu'un qui savait qui elle était ou qu'elle connaissait. « Mais auriez-vous été aussi franc si vous aviez su qui j'étais ?  » Elle était réellement curieuse. Peut-être que la réponse était oui et dans ce cas-là, c'était tout à son honneur de ne pas mentir pour faire plaisir ou ne pas vexer quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1118 - Points : 3875
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Dim 5 Nov 2017 - 22:05 )
Demetrio ne peut que se souvenir. Et il comprend qu’elle ne puisse pas le porter dans son cœur après tant de critique de sa part. Malgré tout, elle est toujours là face à lui, à faire preuve de civilité, de politesse. Elle ne lui a pas sauté dessus pour lui arracher les yeux. Son comportement est bien la preuve qu’elle est attentive à ce qu’il a bien pu lui dire, aussi qu’elle est complètement cinglée. Elle a mis un certain temps à dévoiler son identité, alors qu’elle aurait pu le faire bien avant. « Vous plaisantez, mais croyez-moi, j’ai eu face à moi des femmes agir irraisonnablement. Je saurais me défendre. » Il prend ça avec légèreté, ne prend pas sa remarque avec sérieux. Il est conscient qu’il y a des tordus, mais ne pense pas qu’elle serait assez dingue pour mettre ses menaces à exécution, alors il n’en tient pas vraiment compte. « Et vous avez perdu. Quant à votre question, probablement, mais de manière aussi franche. Soyons honnêtes, je n’ai pas pris de gant. Mais est-ce que ma franchise vous aura apporté quelque chose ? » Il se demande si elle ne s’empressera pas d’oublier son avis et au fond, ça lui est égal. On ne peut pas être apprécié de tout le monde, lui en est la preuve vivante. Demetrio est connu, réputé en Italie et à l’étranger, mais certains jalousent sa réussite, d’autres souhaitent carrément le voir tomber. Il continue son bout de chemin sans se focaliser sur ce que les autres pensent, sans penser au regard des gens. C’est lui qui s’est fait lui-même. « Vous êtes sur un nouveau livre ? »


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant