Revenir en haut
Aller en bas


 

- Le temps des excuses | Jadéa -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + TAG
Messages : 45 - Points : 229
Âge : .
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mar 30 Jan 2018 - 23:50 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Il acquiesce. Oui sa lettre aurait été différente, c’est sûr mais il aurait eu la même sensation, celle de ne pas s’exprimer correctement face à tout ça, de ne pas dire des mots juste à une personne qui a perdu beaucoup par sa faute. Et le dire aujourd’hui à sa fille, ça fait du bien. « En vrai, je ne sais même pas s’il y a des mots assez puissants pour décrire ce que je ressent quant à cette histoire. A quel point je suis désolé. Je ne pense pas que votre père veuille entendre que je regrette de ne pas avoir été à sa place, parce qu’avec des si on refait le monde » Sa dernière réplique est tellement dit et redit mais elle est tellement vrai. Il ferait beaucoup de choses s’il pouvait modifier le passé. Il est pourtant inutile d’y penser, sans doute est-ce pour cela alors que c’est une très mauvaise idée de lui envoyer ça. Ça ne servirait à rien mis à part remuer le couteau dans la plaie. Il ne pensait pas en dire autant à la jeune femme. Il ne pensait pas que ça l’intéresserait mais au lieu de ça, il se confie sans pour autant se plaindre. Il raconte alors la distance mis avec sa famille avec un ton qui semble détaché. « Non, j’étais la honte de la famille pour mes parents, ils ont préféré me renier. Quant à ma sœur… j’imagine qu’elle ne voulait pas qu’on l’associe à moi ou bien elle se sent responsable, je ne sais pas » Il n’a pas fait ça pour qu’elle se sente reconnaissante, mal ou quoi que ce soit. Il l’a fait car c’était la chose qu’il voulait faire pour aider sa sœur. Si ça avait été fait dans d’autres circonstances, sans blessé, il l’aurait refait pour elle, même si aujourd’hui il n’a plus de nouvelle. Ça fait mal, ça fait vraiment mal car il a tout fait pour elle et elle, n’a pas fait le moindre effort. Il sait qu’elle va bien par des proches mais ne l’a pas vu de ses propres yeux depuis un moment maintenant. Il baisse les yeux à sa nouvelle question. Il n’est pas très fier de ses fréquentations passées. « C’était un ami d’un ami, enfin je pensais que je pouvais lui faire confiance quand on a eu cette idée débile, je ne sais pas pourquoi il avait besoin d’argent mais… je ne pensais pas qu’il aurait un vrai flingue » lui en avait un en plastique, sans doute faisait-il moins peur mais au moins il n’a pas eu la tentation de tirer même s’il ne pense pas qu’il aurait pu le faire s’il en avait eu l’occasion. « Ouais mais je suis le seul responsable ! » Mais bon, l’information comme quoi elle ne veut pas le faire partir est resté dans son esprit, ça le soulage. Il n’a pas en tête de se retrouver au chômage et trouver autre chose pour pouvoir payer ses factures. Surtout que ce travail, il a eu de la chance de l’avoir avec son casier judiciaire. « J’avais encore pas mal d’année d’étude devant moi, j’aurai pu mais… je pense que ça m’a fait comprendre que la vie est courte, trop courte pour perdre des années sur les bancs de la fac » Trop courte aussi pour réaliser ses rêves. Et puis, il a le sentiment de ne pas avoir le droit à la vie qu’il rêvait autrefois. Avant que cet incident survienne. Il acquiesce. Il aurait dû choisir un endroit plus simple, où il était sûr qu’un plat puisse lui plaire. « Doit y avoir des nouilles sautées, ou des nems, enfin ça me dérange de vous avoir fait venir pour que vous me regardiez manger ! » Manger les sushi, maki et compagnie il peut le faire tout le temps il adore ça mais moins face aux autres qui mangent pas. C’est de l’indélicatesse de sa part. Il baisse les yeux en apprenant tous les revers de ce qu’il s’est passé. « Vos rêves, quels sont-ils ? » Il trouve qu’il a suffisamment parlé de lui, trop même. Il n’a pas l’habitude, il préfère écouter en général. « Vous ne pouvez pas les faires maintenant ? » Finalement, il la regarde et décide de faire en sorte que la conversation soit plus fluide. « Ça vous dit d’aller parler en marchant ? » Il fait un signe au serveur afin de pouvoir avoir prendre ses sushi à emporter et les manger plus tard.

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 62 - Points : 272

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Lun 12 Fév 2018 - 14:33 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Mon père ne me ou ne nous disait pas tout, j’en découvre des choses et c’est assez usant à vrai dire. Mon cœur se serre à chacun de ses mots, je ne sais pas trop pourquoi. C’est horrible de ne pas pouvoir expliquer ce que je ressens actuellement. Pas du mépris, pas de la joie. Je ne sais pas quoi faire pour le coup. Alors, j’écoute et laisse un sourire transparaître sur mes lèvres. Les si ont souvent fait partie de ma vie. Et si on n’avait pas fermé si tard. Et si ma mère n’avait pas trompé mon père. Et si j’étais à sa place. Et si cet homme ne m’avait pas défendu. Les et si sont très présent dans notre tête sans qu’on s’en rende parfaitement compte, malheureusement. « Je vois, mais peut-être qu’il aurait voulu, après tout. Comme il le dit les erreurs de parcourt arrive ! » Je lui adresse un sourire. Je suis beaucoup moins stressée que quand je suis arrivée. C’est presque soulagée que je suis à présent, le fait d’en savoir plus sur la personne, pas les, mais lui, pouvait avoir à faire de toute cette situation. « Ouah … encore je peux comprendre tes parents, mais ta sœur ? Tu as déjà essayé de les joindre ou autre ? » Que je demande. J’imagine que j’aurais fait pareil dans sa situation, non ce n’est pas une excuse, non ce n’est pas une chose bien à faire. Non, ce n’est pas ce qu’il fallait faire. Je le sais, il aurait dû trouver un autre moyen, mais bon. Il a fait ça pour des personnes qu’il aimait et non pour sa personne, non pour le fun ou autre. « Elle allait faire quoi ta sœur pour que tu veuilles faire ça à sa place ? » Que je finis par lui demander en pinçant mes lèvres entres elles. Je suis intéressée, j’ai vraiment envie d’en savoir plus et d’être sûre qu’il a fait ça pour sa sœur. Je ne cesse de chercher une réponse à cette question qui me turlupine, mais que faire pour ne pas continuer à se le demander ? Et bien demander au principal intéressé qui est juste devant moi. « Ils te manquent, ta famille ? » Je laisse un petit temps avant de laisser un sourire, je me sens vraiment mal, mais bon tant pis. Je fronce les sourcils à sa réponse et je frémis un peu en revoyant à nouveau les faits se passer devant mes yeux. Les armes, dont une en plastique qui paraissait très vrai, les cris, les coups … je ne sais pas du tout comment me sentir, mais je fais avec. Je regarde Jadyn et lui offre un sourire avant de répondre. « Je vois et il ne t’a jamais dit pourquoi ? Enfin tu ne lui as peut être jamais reparlé ? » Que je demandais avant de soulever un peu mes épaules. Je le regarde et finis par baisser les yeux. « Non, vous étiez deux … seul, tu l’aurais fait ? » Et comme dit je me vois mal lui demander de plaquer son boulot, il est seul, enfin il a peut-être des amis, une copine, mais il n’a plus sa famille et je le sais, du moins pour moi que la famille, même chiante est très importante. Et en l’ayant écouté parler de sa famille, de ce qu’il a fait pour sa sœur, je me dis que pour lui aussi et c’est malheureux. « Il est trop courte … » Puis je rajoute. « Mais, elle est aussi très courte pour abandonner, ses passions, ses rêves, tu sais ! » Pourquoi je tente de le convaincre ? Je n’en sais rien, mais tant pis. Je le regarde. « Je mangerais sur le chemin du retard, mais rien ne me tente, désolée ! » Disais-je en grimaçant. Il est vrai qu’il aurait dû demander où on aurait pu se retrouver, mais ce n’est pas grave, même si j’ai faim, je peux patienter pour manger un truc que j’apprécierais bien plus que ce qu’il a à me proposer pour le coup. Je réfléchissais pour le coup à mes rêves, voyager, m’amuser, j’étais jeune encore avant que cela se produise. Puis avant que je puisse répondre je souris. « Oui on peut aller marcher. » J’attends donc que la serveuse ait fini de tout mettre dans une boite et lui amène puis qu’il paye pour me lever. Une fois dehors, je commence à marcher et le regarde. « On en était où ? » Je sens mon vendre gargouiller quand je passe devant un vendeur de glace. « Je vais en prendre une ça calmera ma faim.. Vous en voulez une ? » Proposais-je tout en commandant la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + TAG
Messages : 45 - Points : 229
Âge : .
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Jeu 15 Mar 2018 - 15:44 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Jadyn pensait qu’elle ne voudrait pas lui parler mais au fil de la conversation il voit bien qu’elle n’est pas là parce qu’elle est obligée. Elle veut en savoir plus. En même temps ce qu’il a fait a bousillé leur famille à jamais même s’il a quand même aidé, il n’a pas uniquement oublié de leur envoyé un mail ou il ne sait quoi. Une énorme erreur dont il gardera à jamais la culpabilité. « Ouais mais pas les erreurs qui bousillent des vies » dit-il en bougeant la tête, visiblement vraiment désolé de cette situation. Il a conscience du mal qu’il a fait mais ça ne sert à rien, ça n’aide pas. « Oui j’ai essayé mais je ne fais que tomber sur le répondeur et une porte fermée » Autant dire qu’il ne les appelle pas pour parler à un répondeur alors il ne pose pas de message, il a juste réessayé, encore et encore avant d’arrêter. Il n’a pas envie de leur courir derrière à vie. Il mérite mieux malgré tout. « Je ne sais pas… je me disais qu’elle aurait été capable de faire beaucoup de choses dégradante, vendre son corps je ne sais pas mais… je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose ! » Il ne sait même pas si elle a dû les rembourser au final puisqu’il n’a pas eu le moindre argent. Il s’est préoccupé de savoir si elle allait bien mais il n’a pas pu en savoir plus que ce que les gens savent sur sa sœur. Elle a toujours été discrète sur sa vie et ses intentions. Il a voulu la voir de lui-même mais elle a toujours refusé et surtout, il a juste baissé les bras. Il n’a plus l force de se battre. Les efforts doivent être des deux côtés. « Je pense que je mentirai si je dis que non mais bon, je n’ai pas envie de me battre, je me dis que s’ils m’ont fait ça alors je suis mieux sans eux ! » On se bat pour les gens qu’on aime. Il s’est toujours dit cela alors qu’on lui tourne le dos, alors qu’il est leur famille. Ca le blesse oui ça c’est sûr mais ça le met aussi en colère. Il se serait sacrifié pour des personnes qui semblent s’en foutre de lui. Parler de cette nuit lui fait bizarre. Il a l’impression de se n’être jamais confié jusqu’à aujourd’hui mais il trouve ça délicat de le faire en se faisant passer pour autre chose que le méchant face à elle. Pourtant elle y était elle aussi donc c’est lui des seules qui sait exactement ce qu’il s’est passé mis à part tout ce qu’il y avait dans sa tête. « Non on ne s’est pas reparlé, je l’ai dénoncé ! » Il est toujours là pour les autres mais cet homme a fait des choses tellement impardonnables qu’il ne s’est pas pris la tête bien longtemps avec cette éventualité. Il aurait pu avoir des représailles mais ça lui semblait juste qu’il paye pour ce qu’il a fait à cette famille. Si Jadyn se sent responsable alors lui, qu’est-il ? « Non je n’aurais pas pu. Je serais peut-être rentré dans la bijouterie mais je serai reparti aussi tôt, je n’aurais pas eu le courage de le faire enfin peut-on vraiment appeler ça du courage ? » Il appelle ça plus facilement de la lâcheté. Puis finalement il prend l’initiative de demander à emporter car il déteste le gaspillage puis il va payer. Peut-être seront-ils plus à l’aise pour parler à l’extérieur même si les choses semblent aller mieux. « Je vous avais demandé quels étaient vos rêves ! » Dit-il avec un sourire. Bien sûr qu’il n’a pas oublié. Ce n’était pas une question pour relancer la conversation, ça l’intéressait de le savoir, surtout maintenant que le ton est bas et qu’ils arrivent à parler malgré tout. « Pourquoi pas, je suis capable de passer du salé au sucré, puis re au salé derrière en un instant » Un estomac sur patte ? Possible oui. «[color=#33ccff] Deux boules noix de coco s’il vous plait «[color=#33ccff] demande-t-il avant de se retourner vers la jeune femme pour qu’elle donne son choix avant qu’il ne paye et le revoilà partis, marchant sans but réel. « Alors vos rêves, quels sont-ils ? Ce n’était pas de travailler dans un zoo ? » Beaucoup de monde rêve de ça enfant et peu de monde y arrive une fois adulte mais peut-être que ce n’était qu’un rêve arrivant en seconde position, qu’elle veut autre chose qu’il a peut-être bousillé par sa connerie ? Finalement ils arrivent sur un banc face à un beau paysage au milieu de rien. Le temps de manger une glace c’est peut-être mieux, pour parler, de tout et de rien pourquoi pas.

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 62 - Points : 272

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mar 27 Mar 2018 - 23:09 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Je secoue la tête en le regardant. Pinçant mes lèvres je l’écoute et hausse les épaules. Je ne suis pas là non plus pour l’aider totalement. Juste pour échanger, alors s’il ne veut pas trop en parler, ça ne me gêne pas. Oui, ce n’est pas de simple erreurs qui n’ont pas trop d’incident sur des vies, mais peu importe. Puis, quand on aborde le pourquoi du comment on en vient à parler de sa famille. Et je suis étonnée que sa sœur ne soit pas présente pour lui, surtout qu’apparemment tout cela serait un minimum de sa faute. « Je suis désolée pour toi … » Pinçais-je mes lèvres en lâchant ses mots. Je ne m’attendais pas à ce genre de conversation pour le coup, mais ça me touchait, j’étais triste pour lui à présent. Pas comme si j’oubliais, mais presque. Pourquoi ? Je ne suis même pas sure de pouvoir l’expliquer dans le fond, malheureusement, ce n’est pas le genre de chose qu’on puisse expliquer aisément sans avoir du mal à le faire. « Mais même en face à face à attendre qu’ils sortent ils ne te parleraient pas ? » enfin, je ne vais pas continuer à l’embêter avec ça, car ça ne doit pas être drôle que d’être abandonné de tous de la sorte. Je le regarde et l’écoute de mon mieux pour pouvoir tout comprendre, j’ai l’impression qu’il s’ouvre réellement face à moi et c’est assez sympathique d’en savoir plus sur celui qui a changé ma vie et pas forcément de la meilleure des façons. « Elle n’avait rien fait avant que tu ne fasses ce choix ? » En gros, elle n’avait rien fait, il avait été du style prévoyant c’est ça ? « Mais du coup, elle a fait comment pour s’en sortir, vu que tu as été arrêté ? » Bin, ouai après tout. Elle n’a jamais eu de son aide du coup, si ? J’essaye de vraiment tout comprendre, tout cerner. C’est triste, lui est sans famille, moi je suis coincée avec ma famille. On échange comment sa famille avec la sienne ? Impossible, je m’en serais doutée. Je l’observe et souris tout bonnement, je ne vais pas continuer à épiloguer sur sa famille, dans le fond ça doit être difficile et déjà assez chiant comme ça pour lui, pour que je continue à gratter tout ça pour essayer de le comprendre. Je dois ne pas trop forcer et donc le respecter. Il n’a pas reparlé à l’autre gars ayant tiré sur mon père, je ne sais pas si en cas contraire, comment j’aurais réagis dans le fond. Pinçant mes lèvres je souris à sa réponse. « Je ne sais pas si on peut appeler ça du courage … mais ce que tu as fait ce soir-là, c’est du courage, ça oui ! » lâchais-je. Oui, il aurait pu fuir lui aussi et peut être aidé sa mère et tout. On marche dehors et il me demande encore pour mes rêves. Hum. « J’aurais aimé voyager, profiter de la vie et plein d’autre chose ! » Peut être aidé les animaux dans le besoin, mais je n’avais pas le choix. « Et toi, pourquoi ne pas essayer de réaliser tes rêves ! » Il n’avait rien qui ne l’empêcher de le faire, si ? Enfin, peut être que si. « D’accord ! » Je commande deux glaces une fois qu’il m’a dit le parfum qu’il désirait. Je lui tends sa glace, et je souris un peu avant de reprendre la route. « Non ce n’était pas de bosser dans un zoo, enfin j’adore ça, mais le fait de m’occuper de mon père, de ma famille... Sans moi plus rien ne va, u coup je suis coincée … ici. » Lâchais-je lasse. « Désolée … » Que je finis par lancer en soufflant. Il va se sentir coupable. Je léché ma glace et je me met à rire en voyant qu’il a de la glace sur le nez, je rigole et ça fait du bien. Il ne doit même pas comprendre pourquoi je ris.
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + TAG
Messages : 45 - Points : 229
Âge : .
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Ven 13 Avr 2018 - 11:31 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

La discussion qu’il a avec Mazéa est toute autre de ce qu’il avait pensé au préalable. Faut dire que même comparé aux premières minutes, c’est le jour et la nuit. Ils arrivent mieux à discuter, leurs tons sont plus calmes alors forcément Jadyn ne va pas se plaindre, au contraire. Seulement, parler de sa famille n’est pas une partie de plaisir mais bon, elle lui pose des questions alors il répond. Il ne veut pas se plaindre, ce n’est pas à lui de le faire mais au moins il lui dit la réalité. Sa sortie de prison plus tôt que prévu n’était pas si aisé que ça. Il a perdu sa famille et il a coupé les ponts avec certaines personnes de son entourage dont ceux qui l’avait mis en contact avec le tireur lors du braquage. Il ne veut plus avoir ce genre de connaissances dans ses contacts. Il ne se retrouve pas seul, il a des amis sur qui il peut compter mais c’était quand même un grand changement de vie, faut l’avouer. Heureusement que ses amis ne l’ont pas renié comme ses parents parce qu’il est allé en prison même s’il n’est pas resté longtemps. Elle est désolée pour lui mais il n’a pas envie qu’on le plaigne. Elle a peut-être sa famille elle mais cette famille a souffert par sa faute. « J’ai essayé de toquer plusieurs fois sans réponse alors que leurs voitures étaient dans l’allées, j’ai même vu une fois ma mère regarder à travers les rideaux d’une fenêtre mais rien alors j’ai cessé d’y aller ! » Peut-être qu’un jour, ils viendront d’eux même mais ce jour-là Jadyn ne sait pas très bien comment il réagira. Il verra au moment venu sans doute. « Elle avait commencé à vendre son corps, du moins c’est ce que j’ai ouïe dire alors c’est pour ça que j’ai pris cette décision… je ne sais pas ce qu’elle a fait pour arranger ça ensuite mais j’imagine que mes parents sont intervenus et l’ont aidé, du moins j’espère. Elle a l’air d’aller bien du moins » Il l’avait vu, croisé mais elle l’avait fui comme la peste. Elle avait l’air heureuse du moins ce qu’elle laissait paraitre. Il ne peut en savoir plus, sauf en faisant jouer ses relations mais aucun de ses amis actuels ne connait bien sa sœur. Il finit par hausser les épaules, il ne peut rien faire de plus. Il considère en avoir fait suffisamment comme ça. Il a fait des erreurs, toutes pour des raisons particulières mais il reviendrait en arrière pour les réparer s’il le pouvait. Seulement ça ne serait pas vis-à-vis de sa famille mais pour celle de Mazéa. « Je n’aurais pas pu le laisser te pointer son flingue dessus, ni laisser ton père dans cet état en partant ! » Non c’était impossible, il ne le voulait pas à cette époque mais surtout, il ne le pouvait pas, c’était trop lui demander de laisser des victimes innocentes derrières eux, tout ça pour de l’argent. C’était pour aider sa sœur certes mais il aurait pu trouver d’autres solutions. « Tu ne peux pas partir en vacances, pour des voyages moins long certes mais découvrir de nouveaux pays pour de petites excursions ? » En demandant ça il enfonce peut-être encore plus le couteau dans la plaie. « J’adorais mes études mais maintenant je me dis que la vie est trop courte pour perdre du temps derrière un bureau ! » Surtout que ça aurait duré encore des années. Les reprendre là comme ça, il ne l’imagine pas. Après avoir pris leurs glaces, ils continuent d’avancer, sans réelle destinations mais leurs conversations sont plus importantes. « Je suis désolé de l’apprendre ? Quels âges ont tes sœurs ? » S’il le pouvait il travaillerait le double pour aider au moins financièrement à ce qu’ils aient des aides mais ce n’est surement pas avec son pauvre salaire qu’il va arranger la moindre chose. Soudain elle se met à rire et il ne comprend pas pourquoi. Son rire est finalement contagieux et il se surprend lui-même à rire à son tour, comme une andouille. Finalement il reprend un minimum de sérieux. « Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai dit des absurdités ? » On sait jamais, il parle, parle sans réfléchir donc peut-être a dit des trucs sans même sans rendre compte. Voyant un loin pas loin il lui propose de s’asseoir malgré qu’il y ait quelques personnes autour, ne se sentant pas la glace sur son nez.

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 62 - Points : 272

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mar 17 Avr 2018 - 16:36 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED


Autant dire que je ne m'attendais pas à autant parler avec lui. Je pensais même juste l'écouter et partir, du coup si j'avais su que je resterais si longtemps j'aurais sans doute proposé un restaurant où je pourrais manger, car la faim commençait à tirailler mon estomac. Faut dire que je n'ai pas mangé depuis ce midi et encore ce n'était qu'une salade, donc en somme rien de très tenant au corps. On échange sur beaucoup de chose finalement avec Jadyn, je ne m'attendais pas à ça, faut le dire. Mais, je prends de la peine pour lui, c'est peut-être con, vu ce qu'il nous a fait vivre avec ma famille, mais il n'est pas fondamentalement méchant tout au contraire. Enfin, je l'écoute et ça me brise un peu le cœur pour le coup de cette mère se cachant de lui. Ils auraient pu lui en parler et tout, pour qu'il s'explique, mais autant dire que dans cette histoire c'est bel et bien la sœur qui me choque le plus. Réellement. Enfin, c'est ainsi. Je le regarde et laisse un sourire filtrer sur mon visage, je tente de ne pas montrer que je suis désolée pour lui, il n'a sans doute pas besoin que je le prenne en pitié ou autre chose du style. «[b]Je suis désolée pour tout ça Jadyn …. Enfin oui tu n'as pas une chose formellement bonne, mais tu voulais aider dans le fond !/b]» Je pince mes lèvres et je le regarde en l'écoutant parler de sa sœur. «[b] Du coup, tu n'es pas sûr qu'elle ait vendu son corps ?/b]» Que je demande avant d'ajouter. «[b]Ouai, elle t'a paru aller bien, mieux que toi en gros !/b]» Je fais une petite grimace, je ne veux pas être trop dur avec sa sœur, mais elle ne mérite pas non plus d'avoir tout ça vu comment elle se comporte avec lui. Mais sœur pourrait me faire la pire des choses que je survivrais parfaitement à ça. «[b] Ouai donc autant dire que tu n'es pas le mec méchant que j'ai imaginé durant toute ces années !/b]» Non, tout au contraire, je n'ai pas imaginé qu'il était comme il est là face à moi, mais pourtant c'est ainsi qu'il a l'air d'aller. En tout cas il est un mec plutôt sympa et qui a juste pris une mauvaise décision, ce n'est pas la fin du monde à mon goût et pourtant il a modifié la vie de ma famille sans même qu'n puisse y faire quelque chose ou non. «[b]Sérieux, t'es un bon gars … alors je ne comprends pas./b]» Oui, je parle du fait qu'il soit resté, d'autre serait parti me laissant là, désorienté et sans pouvoir sauver mon père, le cœur sans doute brisé par la mort de mon père, mais ce n'était pas le cas. Donc je pouvais le dire, ce mec était un gars bien. J'aimerais répondre oui à sa question, mais je sais que ce n'est pas possible. Autant dire que ce n'était même pas là peine d'y compter. «[b]Non, faut s'occuper de mon père …/b]» Que je dis lasse, sans aucune rancœur envers lui. Après tout, il n'a pas tiré au contraire même, pourtant avant je lui en voulais, mais bon tant pis. «[b] Ouai mais si passer du temps derrière un bureau t'amène à ton rêve pourquoi pas ?/b]» Que je finis par ajouter suite à ses mots. «[b] La majorité sauf pour la plus jeune, elle n'a que vingt ans !/b]» JE me sens presque honteuse en disant ça, car elles devraient toutes savoir-faire sans moi et pouvoir aider mon père mais non, moi je devais le faire, alors que je n'étais même pas l’aînée, parfois je me dis qu'elles m'en veulent d'avoir rien fait, d'avoir fait de la merde ce jour-là, qu'on aurait dû me tirer dessus à moi. Je ne sais pas je délire peut-être. Je me mets à rire et avouons que ça fait du bien, bon je rigole pour un truc pas réellement drôle, je pense. Mais moi c'était ce qu'il me fallait pour me faire du bien. «[b]'Non, tu n'en dis pas tant que ça … par contre ton visage …/b]» Je m'approche de lui un peu gênée malgré tout, finissant par prendre la serviette qu'on avait eu avec la glace. J'enlève la glace de son nez et lui tends la serviette.  
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + TAG
Messages : 45 - Points : 229
Âge : .
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Ven 6 Juil 2018 - 19:00 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

C’est une sorte de soulagement que Jadyn ressent alors qu’il parle avec Mazéa. Il ne pense pas mériter le moindre pardon même si elle semble le lui donner quand même mais parler avec elle lui retire un poids. Un poids qui ne l’avait pas quitté depuis le fameux jour où tout a basculé. Il ne pense pas mériter tout cela mais puisqu’on lui tend, il prend cette occasion en or avec le sourire. Il n’a jamais rien eu contre la jeune femme, mis à part la culpabilité le hantant depuis ce jour. « Ouais mais… faire une mauvaise chose pour en faire une bonne… je n’aurai pas dû ! » Il ne changera pas d’avis là-dessus et comment le pourrait-il ? Ok il voulait aider sa sœur, ok il a aidé le père de Mazea à ne pas se vider de son sang quitte à se faire choper mais ça ne change pas le problème de base : il a commis un crime. Il y a peu de choses que Jadyn changerait s’il en avait les capacités mais clairement ça en fait partie. Il serait un sans cœur de ne pas vouloir utiliser la possibilité de tout effacer compte tenu de la gravité de la situation. Qu’il fasse de la prison est une chose – qu’il a mérité de toute manière – mais qu’un bijoutier perde l’usage de ses membres inférieurs c’en est une autre. « Non je ne suis pas sûr, j’imagine le pire mais il y a de grandes chances ! » Il espère se tromper mais il se trompe rarement en ce qui concerne ses pressentiments. « C’est un peu ça ! » Confirme-t-il. Les choses ont l’air de fonctionner pour sa famille, pour lui par contre… mais il essaye de se reconstruire, seul, avec d’autres bases. Ce n’est pas facile tous les jours mais ça se fait. Il sourit à sa remarque. « J’accepte d’être le méchant. J’espère juste que je n’ai pas pourri tous tes cauchemars » En appuyant sa remarquer d’une blague de la sorte, il veut en savoir plus sans creuser directement la question. Il semble rigoler et pourtant, il espère véritablement que ses nuits n’ont pas été foutu par sa faute. Elle lui a dit plusieurs fois qu’il avait fait les choses bien mais la preuve est là : avant aujourd’hui elle lui reprochait tout cela. Ça prouve quand même par A plus B qu’il a été un monstre sur ce coup-là. De toute façon il n’arrivera pas facilement à se retirer de la tête, quoi qu’on lui dise et lui pardonne. Il se contente alors de hausser les épaules. Plusieurs fois son avocat lui a dit qu’il n’était pas qu’un pauvre type mais Mazéa avec ses mot arrive plus facilement à le lui faire comprendre et seulement à travers quelques paroles. Alors que les sujets de conversations passent de l’un à l’autre, Jadyn ne la lâche pas du regard. Ce qu’elle dit l’intéresse. Non pas parce qu’il se sent concerné – et pourtant c’est le cas – mais parce que ça l’intéresse tout simplement. « Vous ne pouvez pas faire des roulements avec tes sœurs. Enfin désolé je n’ai pas mon mot à dire ! » Il ne parlait pas de petit roulement mais assez pour que chacune puissent faire des choses pendant longtemps avant de se remplacer. Mais bon, il ne veut pas trop en dire. Ça ne le regarde pas. « Je ne sais pas, ça me fait peur tout ça ! » Croire de nouveau en ses rêves… C’est plus la seule fois où il l’avoue à quelqu’un. Il hoche la tête en l’écoutant alors qu’elle parle de ses sœurs, n’ajoutant rien. Il la voit alors rigoler, il ne comprend pas très bien et pourtant ça l’amuse. Elle a beau rire à ses dépend l’entendre rire est une douce mélodie dans ses oreilles. « Merci ! » Dit-il simplement en lui souriant en gardant la serviette en main, au cas où il fasse de nouveau le boulet. « Je ne suis pas sortable ! » Dit-il amusé alors qu’il se met à la fixer sans même se poser de question. On pourrait croire elle aussi à de la crème glacée sur le visage mais non, il se contente de la fixer. « Du coup… » Dit-il en s’en rendant compte « Ça te dirait qu’on se voit un de ces quatre pour parler ou juste se changer les idées ? » Il ne lui propose pas un rencart et sans doute va-t-il trop en besogne mais il tente, sait-on jamais. Ce n’est pas quelques minutes qui vont changer quoi que ce soit mais le courant a l’air de circuler alors pourquoi pas devenir ami ?

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 62 - Points : 272

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mer 18 Juil 2018 - 17:53 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED

Je souris. Oui, il n’aurait pas dû, mais c’est fini maintenant ? Du moins j’ai plus l’envie de me laisser aller à de la haine, tout au contraire, je veux commencer à vivre mais ce n’est pas possible. Tout au contraire. « Oui, mais tu étais jeune alors on va dire que tu n’avais conscience de tout cela ! » Je suis honnête, je me doute qu’il ne devait pas avoir assez de réflexion derrière ce choix après tout. Il s’en veut et autant dire que le fait qu’il soit resté pour m’aider avec mon père est une chose que j’avais apprécié, pas sur le coup, forcément. J’avais peur de lui au même titre que l’autre, mais lui était là, acceptant ma colère et tout ce qui allait avec. Autant dire que le coup de sa famille pas tendre avec lui est assez complexe à mes yeux. Je pardonnerais le pire à mes sœurs, justement, car elles sont mes sœurs et que du coup je ne pourrais pas faire sans. J’espère que mon père ferait de même et j’en doute pas, vu que la tromperie de ma mère a été adopté par lui, alors pourquoi ça ne serait pas de la sorte pour tout le monde ? Pourquoi toutes les familles ne sont pas ainsi ? Je n’en sais rien, mais c’est assez frustrant. Pourtant, je ne devrais pas tant m’en soucier, ce n’est pas moi et ce n’est pas non plus à ma famille de le faire, mais je le fais. Car je ne trouve pas ça juste qu’une erreur mène Jadyn à tout perdre. « Non, ça va mes cauchemars se portent bien, enfin au début non, forcément, mais ça va mieux, beaucoup mieux ! » Je suis honnête, ce n’est pas parfait et ce n’est pas non plus horrible. Des tours de rôle, j’aimerais bien, mais autant dire que je le sais que c’est impossible et que forcément, ce n’est pas du tout top. Tout au contraire. « Non c’est pas facile en fait à gérer , donc je le fais moi-même de mon mieux et je fais comme si tout allait bien, même si j’ai l’impression que mes rêves ne comptent pour personne … même moi j’ai lâché le morceau, alors autant dire que je ne vais pas me prendre plus la tête ou autre. » Que je lui dis. Je vais continuer ainsi, il n’y a que moi qui en souffre, alors pourquoi faire souffrir mes sœurs aussi ? Ça serait idiot énormément. Je ne veux ps faire ça et même pas y songer façon. « Pourquoi ça te fait peur ? » Que je lui demande, je me le demande. Ce n’est pas très clair tout ça. Je crois que je me perds dans cette grande conversation. Je souris, je ris même et ça fait plutôt du bien. « De rien ! » Que je dis alors après lui avoir cédé ma serviette. Je l’écoute proposer qu’on se voit à nouveau. Je ne sais pas trop quoi répondre sur le coup. « Hm on peut voir ça, façon on se verra au zoo, pas vrai ? » à moins que j’ai oublié quelque chose ou loupé un virage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Le temps des excuses | Jadéa -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre