Revenir en haut
Aller en bas


 

- Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://www.ciao-vecchio.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©leeloo_59(avatar) .beylin (code signature) , Ealitya & mrs chaplin (gif)
Multi-comptes : Lucy la sportive, Leïla la droguée
Messages : 2787 - Points : 3025

Âge : 33 ans (23 mai)
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:09 )
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
LANA GIACCOMO
scénario de Ezio Mazzei
identité : Lana Giaccomo, un point c'est tout. Lana n'est pas vraiment fan des surnoms.

naissance : Le 23 mai 1985 à Naples. Lana a donc 32 ans mais elle évite de le crier sur les toits. Comme toute femme qui se respecte, elle n'aime pas vieillir mais c'est encore pire depuis que son ex l'a quitté pour une fille plus jeune de près de dix ans.

origines : Napolitaine

statut : Célibataire, à son plus grand regret.

métier :Organisatrice de mariage

argent :Situation financière relativement bonne, disposant d'une bonne réputation dans l'organisation de mariage.

à Naples depuis le :jour de sa naissance ! Lana est très attachée à Naples.

Pour bien résumer la situation, Lana est compliquée. Il peut parfois être difficile de la cerner car derrière sa couche d'assurance, de fierté et de féminité se cache une femme qui n'a pas confiance en elle et qui se pose mille et une questions en permanence. D'un naturel un peu distraite, elle est toujours à la recherche de ses affaires qu'elle égare régulièrement mais elle s'avère extrêmement organisée quand il s'agit de son travail. Fantasque, rigolote, elle est devenue plus sombre ces dernières années suite à sa rupture et alternent les humeurs changeantes. Peu de personne ont réussi à percer sa carapace car elle n'accorde pas sa confiance facilement. Plus maintenant.

poids :
00 kg
alcool :
0 verre
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Breathe me Sia


conclusion de votre vie. Ce qu'il manque à la vie de Lana? L'amour. Oui ça  peut paraître bête mais vraiment, c'est un de ses plus grands regrets. Elle a une famille aimante, un boulot qu'elle adore dans lequel elle excelle mais en ce qui concerne l'amour, elle a toujours enchaîné les désastres. Elle aurait bien le droit à son propre compte de fée. Mais pour l'instant, elle noie son chagrin dans la bouteille. Occasionnellement bien sûr, mais il peut lui arriver de sérieusement abusé.

(un)Lana est une enfant adoptée mais elle ne le sait pas. Elle est entrée dans la famille Giaccomo à l’âge de un an quand sa mère, qui l’élevait seule, a été violée et tuée par un meurtrier en série. Et ce meurtrier n’est autre que le père Erio Mazzei, son colocataire, ce dont ni l’un ni l’autre n’a connaissance. (deux) Lana est très proche de sa famille, particulièrement de sa mère, Dalia, qui l’a chouchouté car elle représentait pour elle un vrai cadeau du ciel. La famille Giaccomo a en effet attendu 6 ans avant d’avoir une proposition pour adopter un enfant. Dalia n’a jamais eu la force de raconter à Lana l’histoire difficile de sa vraie mère afin de la protéger. Aujourd’hui, ses parents ont déménagé en Sicile pour la retraite mais Dalia et Lana s’appelle tous les jours et ça peut parfois durer plusieurs heures ! (trois) Elle a une passion pour la danse depuis toute petite, une passion que sa vraie mère avait puisqu’elle était professeur dans une école de danse. Classique, jazz, contemporain, orientale, salsa, hip hop, tout y est un peu passé. Dès qu’elle se sent trop stressée, elle s’organise une session dans un studio de danse. (quatre) Lana est une personne extrêmement maladroite, doublée d’une poissarde. C’est bien simple, dès qu’il y a quelque chose de fragile et/ou qu’il ne faut pas casser, c’est pour elle.  Il est parfois difficile de la suivre. Tantôt très optimiste, tantôt déprimée, elle est à la fois fière et fragile. En fait, il y a cinq ans, Lana était un vrai rayon de soleil, sans aucune contradiction. Mais son histoire d’amour avec Fabio, avec qui elle est restée pendant 3 ans, l’a complètement détruite. Depuis, elle continue à donner le change mais elle n’est plus tout à fait la même.(cinq) Dans la vie, elle est organisatrice de mariage. Elle a toujours voulu faire ça ou danseuse mais elle a opté pour le premier choix. Cela lui vient de tous les contes de fées que lui lisait sa mère quand elle était petite. Le grand amour, le plus beau jour de sa vie, la robe, le prince charmant tout ça, elle y croit et c’est ce qui fait d’elle une organisatrice très réputée que tout le monde s’arrache. Enfin, ça c’est la théorie. La réalité c’est que depuis sa rupture il y a deux ans, même si elle continue de se défoncer pour ses clients, la magie n’est plus tout à fait là pour elle. Le grand amour pour les autres peut-être, mais pour elle, elle n’y croit plus vraiment. (six) Lana a un problème avec la nourriture. Pendant toute sa relation avec Fabio, elle a enchaîné des crises d’anorexie avec des phases de boulimie. La faute aux insinuations désagréables de son ex sur son poids, sa manière de se vêtir… Elle a mis plus d’une année à véritablement s’en remettre, surtout d’un point de vue de l’anorexie, mais encore aujourd’hui, quand Erio n’est pas là et qu’elle a passé une mauvaise journée, il lui arrive d’avaler la moitié du frigo et d’aller faire des courses dans la foulée pour qu’il ne se rende compte de rien. Devant lui, elle essaye toujours d’avoir un comportement alimentaire normal, même s’il lui arrive parfois de lui dire qu’elle est plutôt goinfre pour une fille.(sept) Si elle est allée vivre avec Erio en colocation ce n’est pas parce qu’elle avait des problèmes d’argent, elle pouvait très bien se payer un appartement. Elle avait une trouille bleue de se retrouver seule après plusieurs années de vie commune avec Fabio. Elle est tombée sur l’annonce d’Erio seulement quelques jours après sa rupture : elle s’y est accrochée comme à une bouée de sauvetage.(huit) Elle porte en permanence à son cou la bague de fiançailles de sa mère, qu’elle lui a offerte à l’âge de 18 ans, en promesse du bonheur futur qu’elle devait trouver. Lana continue toujours à la porter malgré ses déconvenues amoureuses, mais ça lui fait presque autant de mal que de bien.(neuf) Elle sait que c’est stupide mais Lana est quelqu’un de superstitieuse. Elle n’approche pas les chats noirs, ne passe pas sous les échelles, fait attention le vendredi 13 (pour elle, ça a plutôt tendance à porter malchance). Quand elle se balade en forêt elle est toujours à la recherche d’un trèfle à quatre feuilles, mais n’en a jamais trouvé. (dix) Elle manque totalement de confiance en elle, même si elle le cache par une bonne répartie. Elle se trouve souvent stupide, moche et grosse. En vérité, elle rêve de trouver un homme qui puisse la faire sentir comme la femme la plus extraordinaire du monde à nouveau mais ça n’est jamais arrivé, bien au contraire. Même si une partie d’elle continue à l’espérer, elle s’est persuadée que ça ne lui arrivera jamais.
ton groupe :TIRAMISU ton avatar :Rachel Bilson


pseudo, prénom :Mary.combien de bougies ?25 ans, encore une jeunette.d'où viens-tu ?J'habite Orléanscomment t'as atterri ici ?Parce que Sandrine m'a supplié (a)i.



Lana Giaccomo, où la femme enfant désabusée“La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons.”

CHAPITRE UN : " Fais de ta vie un rêve et d'un rêve, une réalité." Saint Exupéry

« Encore une fois Maman, encore une fois s’il te plaît ! » La jeune Lana tapote des pieds d’impatience sur le lit et lance un grand sourire à Dalia, sa mère qui répond par un froncement de sourcils. « Mais enfin chérie, c’est la troisième fois que je te la lis ce soir » Pour toute réponse, l’enfant hausse les épaules : et alors ? Une 4ème fois ça ne fait pas beaucoup non ? Qui ne voudrait pas écouter l’histoire de Cendrillon 4 fois à la suite ? La petite fille pauvre qui se transforme en princesse, la citrouille en carrosse, la pantoufle, le Prince qui fait tout pour la retrouver…  Lana aimerait tellement être Cendrillon. « S’il te plaaaiiiit ! » La bouche triste et les yeux implorants, elle regarde sa mère hésiter un instant jusqu’à ce que, finalement, la sentence tombe. « Bon d’accord… »  Dalia n’arrive jamais  à lui résister, de toute façon. La petite fille lève les bras en l’air et tape dans ses mains. « Mais une dernière fois, c’est tout hein ! » Lana hoche la tête, trop contente d’avoir réussie son coup et pense déjà à demain, où elle lui demandera certainement de lui lire au moins 3 fois l’histoire de Blanche Neige. Parce que Delia dit toujours oui., même quand Lana lui demande de prolonger l’histoire et de lui raconter le mariage de la princesse. Lana se trouve toujours frustrée de voir que les livres s’arrêtent au mariage et n’en parle jamais alors qu’elle rêve d’assister à un mariage de princesse, ou même d’en avoir un, un jour. La petite fille se fait soudainement une promesse, celle de faire en sorte d’aider tous ses amis à obtenir un mariage magnifique. Oh mon Dieu, il faut absolument qu’elle en parle à Emma demain.

*****************************

Son pied droit effleure le parquet, décrivant un large rond alors que son bras gauche se déploie dans l’espace. Lana le suit des yeux, avant d’entreprendre un trou sur elle-même, au son de la musique. La passion de la danse, elle l’a depuis l’âge de cinq ans et cela n’a pas changé depuis plus de dix ans. Classique, orientale, la jeune adolescente s’essaye depuis deux ans au contemporain et autant dire qu’elle y excelle. Il faut dire que c’est aussi de loin sa danse préférée car elle peut se laisser aller à toutes ses émotions, à se vider la tête. La musique se termine bientôt après quoi Lana éteint la musique et s’assoit sur son lit. « Maman ? » Essuyant sa nuque avec la serviette, l’adolescente se relève de son lit pour ouvrir la porte légèrement entrebâillée afin de faire face à sa mère, aux yeux humides. « Qu’est-ce qui se passe ? » Demande-t-elle, soudainement inquiète alors qu’elle se rapproche en posant sa main sur le bras de Dalia. « Rien… Tu es juste… si douée. » La jeune adolescente lève les yeux aux ciels. Ce n’est pas la première fois qu’elle voit sa mère émue lorsqu’elle l’observe danser. « Maman… Arrête un peu et laisse-moi un peu tranquille. » Déposant malgré tout un baiser sur la joue de sa mère, Lana referme la porte avant de finalement remettre la musique. L’adolescente légèrement agacée par l’intrusion de sa mère ne prend pas le temps de réfléchir à la raison pour laquelle sa mère se retrouve toujours autant émue lorsqu’elle danse. Et la raison est simple : quand elle danse, elle ressemble à sa mère. Sa mère biologique.


CHAPITRE DEUX : "Pour un cœur passionné, la pire douleur est de ne pas suffire au cœur qu'il aime." Paul Bourget.

«Oh put… » Lana ne termine pas sa phrase, regardant le désastre de son café renversé sur son chemisier blanc. Il n’y a bien qu’à elle, et à ses mains maladroites, qu’il peut arriver un truc pareil. Mais là, foncer droit dans un poteau dans la rue, ce n’est pas vraiment ce qu’il va l’aider à arriver à l’heure à son rendez-vous. « Mademoiselle, ça va ? » Lana relève le regard et se stoppe net, pétrifiée. Un magnifique apollon au regard légèrement inquiet se trouve face à elle. Les yeux de Lana viennent se perdre dans la profondeur bleutée des siens. « Mademoiselle ? » Lana reste muette, hypnotisée. Oh, bon sang Lana, connecte un peu deux minutes. « Oui ? » Hum… Qu’est-ce qu’il est en train de lui dire déjà ? « Est-ce que ça va ? » Ah oui, c’est ça, est-ce que ça va. Est-ce que ça va ?« Oui, oui ça va. J’étais juste… distraite. » Ou pressée. Mais tout d’un coup, plus du tout. Vraiment, vraiment plus du tout. « Oui je vois ça. » Dit-il, en jetant un coup d’œil à mon chemisier, un sourire malicieux aux lèvres. « Oui c’est un peu la cata. » Complètement, complètement la catastrophe, mais une catastrophe magnifique. « Mais vous êtes charmante malgré tout. » Ah oui ? « Et si on remplaçait ce café par un autre ? C’est pour moi. Fabio. » Dit-il, en lui tendant la main alors que Lana en oublie complètement son rendez-vous. Tout ce sur quoi elle arrive à se concentrer, c’est le vacarme assourdissant de mon cœur m’empêche de réfléchir. « Lana » Dit-elle, en serrant sa main avant de repartir sur ses pas avec lui vers le café. Il se passe quelque chose là, elle le sent bien.

*****************************
« Tu devrais mettre autre chose. » Lana fronce les sourcils, et se regarde une énième fois dans la glace. « Pourquoi ? C’est la couleur qui ne va pas ? » Pourtant, elle aime vraiment ce bleu marine et trouve que ça lui va plutôt bien. Non ? « Elle te boudine. » Oh. Ses mains se portent automatiquement sur sa taille qui ne semble pourtant pas avoir bougé. Peut-être a-t-elle peu abusée sur la nourriture ces derniers jours mais elle jurerait ne pas avoir pris plus d’un petit kilo. Elle le sait bien, puisque comme Fabio le lui a suggéré, elle s’est mise à se peser tous les matins pour s’assurer de ne pas faire trop d’écart. « Il faut vraiment que tu surveilles ta ligne, sinon… » Sinon quoi ? « Sinon tu vas retourner voir Rita, c’est ça ? » Lana se pince les lèvres, regrettant d’avoir parlé trop vite. Fabio n’aime pas quand on aborde cette fille, avec qui elle l’a surpris un jour. « Oh ça va, tu ne vas pas recommencer avec ça à chaque fois, ça n’a rien à voir ! Excuse-moi de ne pas vouloir que tu ressembles à une baleine ! » *Bip, bip* « Ah et ça y est, voilà que ta mère appelle en plus ! Encore ! » Dit-il, en se saisissant très vite de son portable qui se trouve sur le lit, puis décroche. « Bonjour Dalia, oui bien sûr que votre magnifique fille se trouve à côté de moi. Je vous la passe. » Fabio lui tend alors le téléphone avec un grand sourire alors qu’elle reste un instant là, à digérer leur dispute. « Oui allô Maman ? » Mais ce n’était qu’une toute petite dispute. Une toute petite dispute et une toute petite tromperie. Tout va bien entre eux, n’est-ce pas ?

*****************************

« C’est terminé. » Hein ? « Qu… Quoi ? » Ca ne peut pas être vrai, si ? Ca ne peut pas vraiment être terminé. C’est juste une petite tempête, n’est-ce pas ? « Oh, je t’en prie, ne joue pas à l’idiote. C’est terminé, c’est tout. Je t’ai préparé tes valises, tu t’en vas. » Fabio lui montre alors du doigt ses valises, qui sont proches de la porte d’entrée. Alors, il ne plaisantait pas… « Fabio s’il te plait... » Un pas en avant pour elle, un pas en arrière pour lui. Il ne peut pas faire partir en fumée une relation de 3 ans, comme ça sans raison, si ? Alors d’accord ce n’était peut-être pas le conte de fées que Lana s’imaginait au début d’accord mais ils y avaient aussi des moments où tout se passait vraiment bien entre eux. « Il y a quelqu’un d’autre ? » Dit-elle, rongée par la jalousie. Il a trouvé quelqu’un de mieux qu’elle c’est ça ? « Oui. Amalia. « Ouch. Une sublime napolitaine blonde de dix ans de moins qu’elle et qui lui tournait autour depuis quelques mois. Elle aurait dû s’en douter : c’est parce qu’elle est plus jeune ? Plus belle ? Bien sûr que c’est parce qu’elle est plus belle. Lana ne se sent que comme une pauvre fille potelée mal dans sa peau. « Et elle ne devrait pas tarder à arriver maintenant. » Autrement dit, elle ferait mieux de prendre ses valises en vitesse. Tournant les talons, laissant enfin couler sa première larme, Lana file vers ses valises et claque la porte derrière elle et sur leur histoire. Première chose, elle a besoin d’un verre là tout de suite. Et puis d’un gros burger. Voir deux ou trois.

*****************************

Elle n'aurait jamais cru en arriver une nouvelle fois là : trompée. Et pourtant, cela fait plus d'une semaine qu'elle se retrouve à ruminer sa rancoeur. Son chagrin? Ça elle n'en est pas tout à fait sûre... Le fait est qu'avec Andrea, ce n'était pas tout à fait de l'amour. Une part d'elle avait voulu y croire, mais elle s'était uniquement jetée dans cette relation pour oublier Fabio, persuadée qu'un ami ne pourrait pas lui faire de mal... Et pourtant. Il avait piqué là où celui lui faisait le plus mal, la tromperie. S'il s'était simplement contenter de rompre, elle aurait compris et ils auraient pu rester bons amis au lieu de quoi c'est une amitié de plus de 20 ans qui s'envole en fumée. Lana lui en veut mais elle s'en veut aussi d'avoir commencé tout ça alors qu'elle avait toujours été la première à lui dire d'arrêter son petit manège avec Rebecca. Seulement voilà, elle avait fini par envoyer en l'air tout ses principes pour espérer aller mieux, sans résultat. « Sérieusement, tu comptes faire la gueule toute la soirée comme ça ? » Erio, son colocataire depuis maintenant, l'observe d'un coin de l'oeil. Ca n'a pas toujours été facile entre eux, et si Lana aime finalement se prêter au jeu des petites piques qu'ils peuvent se lancer, elle n'est pas vraiment d'humeur ce soir. « J'vais me coucher. » Traînant difficilement sa carcasse jusqu'à sa chambre, la jeune femme saisit son téléphone, commence à écrire un message "on peut parler ?" et s'arrête un instant sur le prénom d'Andréa... Avant de l'envoyer finalement à Emma, sa meilleure amie. C'est à elle qu'elle a vraiment envie de parler. Andréa lui, elle ne veut plus le voir.

CHAPITRE TROIS : "Il arrivera un moment dans votre vie où vous croirez que tout est fini. Ce ne sera en fait que le début de quelque chose."

« Giaccomo, sors de cette fichue salle de bain. » Ignorant complètement l’ordre qui vient d’être crié de l’autre bout de la porte, Lana se regarde pour la 33ème fois dans le miroir. Est-ce que cette robe n’est pas un peu trop serrée ? Il faudrait peut-être qu’elle recommence un régime. « Giaccomo ! » Soupir. « Ca va, j’arrive ! » Ne comprends-t-il pas à quel point ça peut être dur d’être une femme de nos jours ? Etre présentable, ça demande du temps. « Il va vraiment falloir qu’on émette des règles sur le temps passer dans la salle de bain, parce que t’es vraiment chiante. » A peine la porte ouverte, Erio attaque directement les hostilités et s’engouffre dans la brèche pour prendre possession des lieux. « Et toi, t’es vraiment con. » Dit-elle, en claquant la porte derrière elle, agacée par son colocataire. Mince, n’aurait-elle pas oublié de prendre son rouge à lèvre ?*Toc, toc* « Même pas en rêve, c’est mon tour ! » Rah. « Vraiment, vraiment con ! » En même temps, elle aurait dû s’en douter. Tant pis pour le rouge à lèvre.



Dernière édition par Lana Giaccomo le Sam 11 Nov 2017 - 14:32, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1361-erio-i-don-t-want-to-li http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Multi-comptes : Caitlin, Dante, Demetrio, Loris & Stefan
Messages : 792 - Points : 3153

Âge : trente-deux ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:19 )
Ah putain. Je te jure Mary, je te jure, ton inscription, c'est juste le summum de ma soirée. Je ne pensais plus qu'on allait réécrire ensemble.

Et je tague. @Emmanuela Cortesi, @Floriana Mennini, @Angèle De Santis, @Vera Venezzio, @Teobaldo Del Toro parce que ça va leur faire plaisir.

BIENVENUE parmi nous. Tu sais à quel point je suis contente.
Tu as craqué. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:22 )
oh la la tu fais des heureux dirait-on !
bienvenue parmi nous belle demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Gabriele GenoniToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3631-black-vultures http://www.ciao-vecchio.com/t3682-gabriele-there-s-blood-on-my-knuckles-the-smile-on-my-face-is-fake
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : B. Barnes © tearsflight (avatar) + bat'phanie (signature)
Multi-comptes : Ditlev, Matteo, Lorenzo, Giovanni.
Messages : 2173 - Points : 1044

Âge : 36 ans (o3.o1.82)
Métier : Consultant / journaliste sportif pour la Rai Sport. Ancien hockeyeur professionnel.
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:24 )
Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche


uc
Revenir en haut Aller en bas
Floriana MenniniToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t691-floriana-sei-in-arresto http://www.ciao-vecchio.com/t844-floriana-casier-relationnel
ID : Djoan, yohan
Faceclaim : Anna Kendrick + : © Avatar plateau-avatars | gif Doriana : mrs chaplin | Gif sign : mrs chaplin
Multi-comptes : Roberto Khalil & Valente Paludi & Giulietta Vitelli
Messages : 589 - Points : 842

Âge : trente-trois printemps.
Métier : PDG de TFPC.com (Te Fais Pas Choper, distributeur d'alibis).
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:26 )
BIENVENUE A TOI !!! T'as vu, j'ai encore une femme entre les mains et elle est toute aussi folle que Anna. MouhahahahahAHAHAHAHahahaha !!!!

Je suis très content de te voir ici !!
C'est vraiment cool que tu es sautée le pas !!!

Je te souhaite une bonne rédaction pour ta fiche !
Et on craque tous à un moment.
Moi, par exemple, je suis en pleine période de retenage de pas craquage ! :hein?: Mais je tiens bon...
Je reviens, je vais prendre mes pilules


Moi t'aimer ? Plutôt mourir !
Si je te dis que je veux te parler : je veux entendre ta voix. Que je dois te voir :être près de toi. Que je veux du sexe : Étreins-moi ▬ Si tu me demandes si je t'aime, je rirai aux éclats et pleurerai dans mes draps.
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1361-erio-i-don-t-want-to-li http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Multi-comptes : Caitlin, Dante, Demetrio, Loris & Stefan
Messages : 792 - Points : 3153

Âge : trente-deux ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:28 )
Tention @Floriana Mennini, je vais balancer à la personne si tu craques pas.

@Eskil Svendsen, j'suis pas une balance
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:31 )
QUOI QUOI QU'EST-CE QUE CA VEUT DIRE ????? craque dans tous les cas, c'est bon le craquage. Prends pas de pilules, c'que des conneries ça.


Sinon bienvenue parmi nous jolie demoiselle. Je sens que tu contentes beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://www.ciao-vecchio.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©leeloo_59(avatar) .beylin (code signature) , Ealitya & mrs chaplin (gif)
Multi-comptes : Lucy la sportive, Leïla la droguée
Messages : 2787 - Points : 3025

Âge : 33 ans (23 mai)
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:40 )
Merci à vous tous x)

Quant à toi Floriana, il s'avère que Lana va être beaucoup, beaucoup plus névrosée que Noreen donc tu vas pouvoir t'en donner à coeur joie

Ca fait plaisir de craquer *__*


Erio & Lana


Je ne squatterais plus les rues de ma peine. Quand je suis perdue, j'veux que tu me ramènes. Je veux qu'on fasse bien, je veux qu'on aille loin et qu'on traîne.
Revenir en haut Aller en bas
Floriana MenniniToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t691-floriana-sei-in-arresto http://www.ciao-vecchio.com/t844-floriana-casier-relationnel
ID : Djoan, yohan
Faceclaim : Anna Kendrick + : © Avatar plateau-avatars | gif Doriana : mrs chaplin | Gif sign : mrs chaplin
Multi-comptes : Roberto Khalil & Valente Paludi & Giulietta Vitelli
Messages : 589 - Points : 842

Âge : trente-trois printemps.
Métier : PDG de TFPC.com (Te Fais Pas Choper, distributeur d'alibis).
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Mer 18 Oct 2017 - 23:59 )
Haha ! J'ai tellement hâte de lire ça ! Mais je dois t'avouer que Floriana est encore plus barrée qu'Anna.

Quant au craquage, j'avoue qu'une fois, j'avais terriblement envie de faire caca. Je me suis retenu, retenu et retenu et lorsque j'ai craqué...Ça a fait du bien...mais c'est une autre histoire ça !


Moi t'aimer ? Plutôt mourir !
Si je te dis que je veux te parler : je veux entendre ta voix. Que je dois te voir :être près de toi. Que je veux du sexe : Étreins-moi ▬ Si tu me demandes si je t'aime, je rirai aux éclats et pleurerai dans mes draps.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le Jeu 19 Oct 2017 - 0:18 )
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Lana // Be my friend, hold me. Wrap me up, unfold me. I am small, I'm needy. Warm me up, and breathe me. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées