Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] (flashback) une première nuit ensemble dans les étoiles (eskil #3) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: [Terminé] (flashback) une première nuit ensemble dans les étoiles (eskil #3) ( le Lun 6 Nov 2017 - 20:48 )

On se provoque naturellement avec cette malice qui nous est propre. Nos rencontres prennent une teinte colorée et semble apporter une certaine dose de bien-être à nos échines. Je ris spontanément à tes commentaires, toujours amusé par ce qui se dégage entre nous. « Faudra que je tente un jour, juste pour avoir le plaisir de te faire mourir de rire. » Je te déclare avec cette désinvolture qui m’est propre avant que je ne réponde plus sérieusement à ta question. Ta réponse m’arrache un rire franc que je ne contiens pas. « Vraiment ? Je ne fais que répondre à tes questions. Tu n’as qu’à être moins curieux. » Je te déclare dans un clin d’œil avant de me laisser choir sur le duvet déposé au sol. J’embrase le joint que je te tends tandis que nous continuons à échanger tout en légèreté. Je me détends complètement, parle de mon rêve sans aucune gêne, sans craindre le regard que tu puisses avoir sur moi. Au contraire, tu trouves cela fascinant désormais que je t’en parle. « Cela l’est. Encore plus quand tu étudies tout cela. » Je déclare tandis que mon regard vient retrouver le tien. L’envie de t’embrasser titille mes sens et je me laisse tenter par tes lèvres, qu’importe notre position. Ma bouche effleure la tienne dans des étreintes lentes et sensuelles, qui éveille de douces sensations en moi. C’est agréable et mon rire vient naturellement clôturer ce curieux échange entre nos deux lèvres humides. Tu attends une explication que je ne te donne pas et j’en profite pour te taquiner avec cette espièglerie qui me colle à la peau. Tu t’offusques de ma provocation et mon rire se fait encore plus fort avant de plonger mon regard sur la voie lactée qui s’offre à nous. Ta remarque m’arrache un sourire. « Je vais finir par croire que c’est ce que tu attends. » Je te déclare en haussant un sourcil d’un air malicieux et rieur. Je ne bouge pas pour autant et vient te voler le joint que je viens déposer entre mes lèvres pour en consumer la fin. « Je me trompe ? » J’ajoute en venant te fixer avec intensité avant de rire joyeusement à ma remarque. Le reste de la soirée promet d’être plaisant. Les taquineries semblent fuser si naturellement entre nous, il est difficile d’y résister.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Eskil SvendsenLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1564-breathe-me-eskil http://www.ciao-vecchio.com/t1578-breathe-me-eskil
ID : demon dance.
Faceclaim : Tarjei Sandvik Moe © juice.
Multi-comptes : Aucun.
Messages : 2192 - Points : 1839

Âge : 19 ans. (28/02)
Métier : Etudiant en première année d'ingénierie mécanique et créateur de dessins érotiques. Il vend aussi son corps au diable pour rembourser une dette.
Sujet: Re: [Terminé] (flashback) une première nuit ensemble dans les étoiles (eskil #3) ( le Mar 7 Nov 2017 - 12:30 )
La complicité domine nos échanges et nos taquineries. Il n'y a pas un instant où nos rires ne résonnent pas, et c'est plaisant de laisser la joie m'inonder aussi facilement. Je suis complètement absorbé par ce bonheur nouveau, sans me prendre la tête. On laisse nos côtés spontanés surgir dans chacune de nos réponses, avec un naturel parfois déconcertant. Alors on communique sur son faux romantisme et sa passion pour les étoiles qu'il tenait à me faire découvrir. Une pointe de sérieux s'ajoute seulement à notre discussion lorsqu'il évoque à quel point l'univers le fascine. Lorsque je détaille le ciel étoilé de mes yeux innocents, je comprends pourquoi. Il est sombre et mystérieux, plein de promesses de découverte. Il est infini et grandiose. La magie semble opérer puisque nos lèvres s'explorent elles aussi. On s'adonne à un baiser purement sensuel, et les sensations délicieuses de frénésie m'emportent. Owen a ce truc indescriptible qui m'hypnotise facilement. Surtout lorsque les intentions de ce baiser semblent trop peu anodines et innocentes. Le sérieux s'est emparé de lui aussi. Mais quand Owen me balance que je suis troublé, je n'essaye plus de comprendre pour quelles raisons il l'a effectué. Je reprends la rigolade pour cacher le chamboulement qu'il a causé au sein de ma poitrine. On reprend nos habitudes et cet humour bien particulier. Je le titille de nouveau sur son romantisme, et il rétorque avec expertise. « Peut-être. » Un sourire s'installe sur mes lèvres alors que je laisse le mystère planer. J'ignore moi-même si le contact de son corps contre le mien pour une étreinte serait plaisant. « Mais vu que tu n'as pas l'air décidé, je ne vais pas t'attendre. » Je continue de lui sourire, avant de me glisser dans le sac de couchage pour me réchauffer. On continue de boire de la bière et d'admirer la nature devant nous, en laissant les piques et taquineries se faire une place dans le silence de la ville. Je finis même par m'endormir, mais mon sommeil ne dure que quelques minutes avant qu'Owen ne me secoue pour me réveiller. Alors on se relève pour se reposer chez lui, tous les deux complètement claqués par l'alcool et le joint trop peu consommé.

(terminé)


You held my heart in your fingertips ☽ I'm so reliant, I'm so dependent, I'm such a fool. When you're not there I find myself singing the blues. Can't bear, can't face the truth. You will never know that feeling, you will never see through these eyes. You'd say I'm sorry, believe me, I love you, but not in that way.
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] (flashback) une première nuit ensemble dans les étoiles (eskil #3) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences