Revenir en haut
Aller en bas


 

- |Termine] Studio 07/ just another night - -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Mar 7 Nov 2017 - 23:02 )
Harvey n’avait rien de prévu ce soir là. En dehors de ses cours de théâtre, ces soirées libres étaient plutôt communes. Il était cependant bien rare qu’il les utilise à réviser tranquillement dans sa chambre. Harvey était un pro des soirées improvisées, des plus tranquilles à jouer au jeu vidéo ou à mater un film au plus déjantées. La seule chose dont il avait vraiment besoin pour la réussir s’appelait Owen. Il squattait toujours chez lui quand il était sans plan plus précis.  Ils auraient bien pu être en colocation tant ils étaient souvent rendu l’un chez l’autre. Ils vivaient pratiquement ensemble. Si bien qu’Harvey ne précisait même plus qu’il allait arriver quand il lui envoyait un SMS du style : « Hey, tu fais quoi ce soir ? T’as quelques choses de prévu ? Moi rien. » Ce soir là encore il avait contacté ainsi son ami. Une petite heure plus tard il était devant le studio 07, pizza dans une main, bière dans l’autre. « Je t’ai pris ta préférée  avec de la sauce piquante rien que pour toi. »  dit il avec excitation à peine lui eut on ouvert la porte, parce que comme tout bon italien, il adorait la pizza. Pour lui rien ne valait la 4 fromages.  Il s’immisça chez Owen et posa la nourriture et la boisson sur la table, s’installant comme chez lui. « Tu as trouvé un bon film sur Netflix ? C’était ton job pour ce soir !»  Il se laissa tomber sur le canapé et s’exclama « j’espère que tu nous a pas prévu un documentaire sur les étoiles comme la dernière fois. » le taquina t’il. « Sinon je vais m’endormir après 15 minutes et tu vas m’engueuler car je t’empêche sois disant de suivre le discours soporifique de ce passionnant scientifique avec mon adorable respiration. »  Il lui fit un sourire taquin, prêt savourer une longue soirée en sa compagnie.


Dernière édition par Harvey Lloyd le Lun 11 Déc 2017 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Mer 8 Nov 2017 - 19:35 )

Tu vas arriver d’un instant à un autre. Rien d’inhabituel. Vivant dans le même quartier, nous vivons pratiquement ensemble tant on est collé l’un à l’autre comme des frères siamois. Sagement vêtu d’un bas de jogging, je profite du confort de mon canapé pour fumer une clope. La première de la soirée, bien que cela ne va pas être la dernière. Je ne fume pas excessivement, mais c’est toujours appréciable d’en griller quelques-unes après des journées comme celle-là. Je suis bien heureux d’être rentré, le corps épuisé par ses nombreux sauts effectuer pour améliorer mes performances. Tu sonnes à ma porte et je viens naturellement t’ouvrir la porte. « Super, bro. Tu gères comme toujours. Fais-moi penser à t’épouser un jour. » Je te taquine de mon sourire amusé alors que l’odeur de la pizza vient titiller mes narines. Cela m’ouvre grave l’appétit et je referme rapidement la porte avant de te suivre. « J’ai pensé mettre un porno, puis je me suis rappelé que tu étais trop prude pour ça. » Je te taquine en riant en venant me poser à côté de toi. Je ne te parle pas de la série que j’ai sélectionnée et ne compte pas le faire. Comme toujours, on va faire en fonction de nos envies du moment ou si on prend le temps de le faire. On est si facilement distrait. Ta remarque m’arrache un sourire. « Qui sait ? » Je hausse un sourcil de manière espiègle avant de me lever pour attraper deux bières avant de te lancer la tienne. « Tu ne t’es jamais dit que j’adorais t’engueuler parce que tu m’empêche d’écouter ? Cela est très distrayant. Une véritable passion et c’est légitime, car en tant que meilleur ami, tu devrais être tout aussi passionné que moi par la complexité de l’univers ! Je pourrais prendre ça comme de la traitrise ! » Je déclare dans un ton qui se veut sérieux, mais qui est trahi par la lueur éclatante de mes iris claires. « Mais bon dans ma clémence, je peux te pardonner, parce que c’est toi. Alors, comment s’est passé ta journée ? » Je te questionne en venant boire une gorgée de ma bière avec bonheur. C’est le pied, comme toujours. Rien de mieux pour clôturer une journée. Il manquerait juste un peu de luxure, mais on ne peut pas toujours tout avoir.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.


Dernière édition par Owen Ivaldi le Lun 13 Nov 2017 - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Lun 13 Nov 2017 - 19:30 )
Harvey, il connait Owen par cœur, ses goûts, ses réactions, n’ont plus de secret pour lui. Il lui ai facile de lui faire plaisir, surtout quand le bonheur réside dans une pizza. Les italiens sont vraiment de simple créature  à satisfaire. « C’est une proposition ? » Sourit-il d’un air intéressé « Tu pourrais au moins mettre un genoux à terre. Ou est donc ton romantisme ? » le taquina t’il. Il n’y en a pas en tout cas dans ce qu’il menace de mettre comme film mais c’est à nouveau une occasion de se moquer gentiment de lui. « C’est juste que je préfère la pratique. Regarder deux mecs baiser ne me satisfait pas plus que ca. » assure t’il. « On verrait bien qui est le plus prude de nous deux si un de ces acteurs porno se tenait face à nous. » Il rit de bon cœur. La soirée débute forcement en ouvrant quelques bières tandis que Harvey se plaint de la passion d’Owen pour les étoiles et de s’endormir devant les films imposés. Malgré les remontrances d’Owen, tout deux ont le rire aux lèvres comme ils continuent de plaisanter. « Mais tu t’ennuierais si tu ne pouvais pas me réveiller et me traiter de petit idiot. On aurait des conversations de geek sur la théorie des cordes et l’univers multidimensionnel. C’est pour ca que je suis parfait pour toi, je te rends moins chiant. » Ca vaut bien d’être pardonner, ce que fait Owen dans sa grande clémence. Il lui demandait alors comment s'était passé sa journée « Hangover ! »[b] répondit il honnêtement chercher le mot italien correspondant. [b]« J’ai vraiment rien foutu. Je me suis levé vers midi et je suis allé courir une heure et demi en soirée pour éliminer.  Et toi ? » Maintenant il se sentait frais comme un gardon, le sport et la douche l’ayant revigorer. Il était prêt pour la soirée, l’effet de la pizza ou l’effet Owen.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Lun 13 Nov 2017 - 22:51 )

Tu viens à peine d’arriver, mais tu provoques naturellement mon amusement. Nous passons notre temps à nous provoquer l’un et l’autre, titillant nos fiertés avec une expertise particulière. Aujourd’hui, n’échappe pas à la règle et mon rire fusse naturellement hors de mes lèvres. « Sans doute avec mon cœur. Cela fait bien lurette qu’il ne fait plus des siennes. » J’aborde ma relation passée avec dérision, bien que le souvenir me soit toujours amer. Ma relation passée m’a laissé un gout tellement âpre au fond de mes tripes, que je ne suis pas pressé de retomber dans les filets et les frasques de l’amour. « Mais peut-être qu’un jour je réaliserai ton rêve. » Je continue comme pour éviter de me plonger dans ces pensées sombres. Une bonne soirée nous attend et je compte bien en profiter. Je préfère rebondir sur tes paroles et te provoque en lâchant une connerie, sur laquelle tu réenchéris. « Ça dépend lesquels, mais je ne dirais pas non pour jouer avec leurs courbes. » Je réponds avec tact et franchise avec ce sourire sincère sur mes lèvres. Il n’y a jamais eu le moindre tabou entre nous, cela ne risque pas de commencer. Tu te demandes si je te réserve encore un documentaire et je préfère opter pour une réponse mystérieuse avant de répondre à tes propos, qui pourraient presque être offensants, mais qu’on rend frivole tant cela n’a aucune importance pour nous. « Tu veux rire, on serait encore plus cool que les geeks de TBBT !! » Je déclare en faisant mine d’être outré en faisant une grimace, qui t’amusera sans aucun doute. D’ailleurs, tu ne manques pas de rire, ce qui provoque naturellement le mien. « Fais gaffe, je vais finir par te mettre à la porte et appeler Eskil pour qu’il te remplace. » Je te menace sans faire attention que j’évoque un de mes amants comme susceptible de te remplacer. C’est juste que sa présence m’est plaisante et je ne m’ennuie pas avec lui. Son prénom m’est venu spontanément. Finalement, j’accepte de te pardonner ton affront et m’intéresse à ta journée. La réponse m’arrache un rire franc. « Pourquoi, cela ne me surprend pas ? T’es un glandeur professionnel. Si Professore ne t’avait pas poussé à décoller ton cul du banc, tu n’aurais jamais fait du saut, mais tu aurais été ma plus folle groupie. » Et je ris de plus belle, prêt à recevoir ta vengeance. « Cela aurait été dans tes cordes. » Je me pince la lèvre, venant doucement l’humidifier du bout de ma langue alors que je prends mes aises sur le canapé. « J’étais avec ma famille toute la journée avant de partir à l’entrainement. Professore ne rigole jamais avec ça. Du coup, j’ai enchainé les tours du stade et les sauts pour tenter de battre mon record, mais ce n’est pas encore gagné. Du coup, il faisait que râler sur ma technique. Un vrai tortionnaire quand il s’y met ! » Et je ris, parce que je suis tellement proche de mon père que le traiter de tortionnaire est un moyen pour moi de le charrier, bien que la vérité ne soit pas toujours tellement éloignée ! « Du coup, je ne suis pas mécontent d’être rentré et d’avoir pris une bonne douche. L’idée de me poser devant une série et avec une bonne pizza, c’est parfait pour finir une journée comme celle-là. A part peut-être un petit porno avant de dormir ! » Et je ris à gorge déployée, fier de ma connerie. Mon regard pétille d’amusement, comme toujours !



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Mer 15 Nov 2017 - 16:27 )
Installé sur le canapé, Harvey riaient gaiement en compagnie de son meilleur ami, sans manqué d le provoquer un peu, se lancer des piques avec complicité. Il ne craignait pas de se blesser. Ils ne se vexaient pas, ou juste pour faire semblant. Harvey ne prenait pas plus au sérieux les menaces de le mettre à la porte. « Tu veux me remplacer ! 15 ans d’amitié, des pizzas, de la bière, et c’est comme ca que tu me traites ! » Répliqua t’il, feignant de se froisser avant d’en rire parce qu’il leur était impossible d’être serieux. Avoir la gueule de bois –quelle expression bizarre- ne lui était pas inconnu du tout, et la flemmardise qu’elle apportait lui valait les remarques du perchiste qui n’était pas surpris. « Plains-toi à ton père ! Tu aurais pu me voir en cheerleaders agiter des pompons quand tu sautes ! Je sais que c’est ton fantasme ! . » s’amuse t’il. « Professore aurait sans doute trouvé cela un peu trop…Grande Folle. Il m’aurait virer du stade donc au lieu de ca tu dois me supporter plein de sueur dans les vestiaires» Il but un peu de bière, évidemment, son ami avait passé sa journée à s’entrainer avec son père. « Ca ressemble bien à ton père, ca ! T’obliger à t’entrainer même un dimanche ! Quelle torture ! Tu devrais appeler SOS fils sportif battu !» rit il, dire qu’il aimait beaucoup le Professore, comme le reste de la famille Ivaldi était un euphémisme, ils étaient comme une seconde famille pour Harvey. « N’empêche, je suis bien content que ce ne soit pas moi qu’il vienne tirer du lit. » assura t’il aimant sans doute un peu trop les grasses matinées pour se consacrer plus au sport. Harvey, qui venait de prendre une gorgée de bière failli tout recracher comme Owen sortait une grosse connerie. Il dut se contrôler pour avaler avant de s’esclaffer de rire. « Je comprends pourquoi tu veux toujours que je rentre chez moi, tu as peur que je te déranges dans tes petites branlettes nocturnes. » Harvey lança un regard malicieux à son ami. « Enfin, ce n’est rien que je n’ai jamais vu. » lui rappela t’il. « Puis pour ce qu’il y a à voir franchement! C’est faire beaucoup d’histoire pour pas grand-chose. » Il le taquinait, encore et encore. Il attrapa la télécommande et alluma Netflix. « Bon alors, on regarde quoi ? » dit il e se retrouvant face à l’interface qui offrait trop de possibilités pour choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Mer 15 Nov 2017 - 19:57 )

Notre complicité éclate avec cette simplicité qui est la nôtre. Cela l’a toujours été entre nous, et ce, depuis le premier jour où l’on s’est rencontré. C’est une histoire qui roule depuis des années, sans qu’aucun épais nuage ne puisse entacher notre amitié, pas même nos diverses querelles inévitables. Tu es mon frère et nous deux, c’est à la vie à la mort et qu’importe s’il nous arrive de glisser dans les draps de l’autre quand l’ivresse est trop importance. Ce n’est pas ça, qui risque de nous séparer. Alors, on se taquine continuellement. Nos rires explosent dans la pièce face aux idioties prononcées par l’autre, mais la joute ne se tarie pas, bien au contraire. « Ça t’apprendra à renier la complexité de notre univers et des millions galaxies qui sont infinies ! Et puis, il me divertit de manières bien différentes que toi ! » Je ris à ma remarque, sans rentrer plus dans le détail. Je plaisante bien entendu et ne compte pas te remplacer par ce garçon, qui m’intrigue et m’attire plus que je ne voudrai l’admettre. Je suis bien incapable d’identifier la manière dont je le vois : un ami avec bénéfice ou comme un amant plus sérieux. Je ne cherche pas à y coller une étiquette et me dirige vers lui quand l’envie de le revoir est trop pressante, sans me prendre la tête. L’avenir me dira bien ce qu’il va advenir de ma relation avec Eskil. Alors, je fini par rebondir sur ta journée, découvre ta flemme qui m’est si familière et dont je prends plaisir toujours à me moquer. Je ne rate pas l’occasion pour le faire et je pousse la plaisanterie plus loin. Ta remarque m’arrache un rire franc. « Même pas, mais ça t’irait bien. » Je te détaille avec malice tout en m’esclaffant à l’idée de te voir en tenue de cheerleader. « Fais-moi penser à parier cela lors de notre prochain défi. » Je te charrie en venant te donner un coup de coude dans les côtes. Je bois une gorgée de ma bière sans pouvoir m’empêcher de rire. C’est à mon tour de m’exprimer sur ma journée et je rendre dans les détails. « Si ça me permet d’avoir une médaille, je ne vais pas me plaindre. » Je déclare en venant te provoquer. « Au moins, j’aurai fait le maximum, pas comme un certain qui s’enivre et flemmarde toute la sainte journée. » Je ne suis pas sérieux pour un sou et tu le sais, d’ailleurs, tu viens rire à ma remarque et j’en fais de même. J’aime me dépenser en courant ou en appliquant les gestes essentiels au saut. Cela me permet d’évacuer toute cette énergie, qui m’empêcherait de trouver le sommeil si rapidement. Cela n’a pas de prix. Mon esprit espiègle vient pousser la provocation jusqu’au bout et je ne peux pas m’empêcher de rire à gorge déployée. « Ne t’étouffe pas. Je vais croire que ça te fait de l’effet. » Et je ris de plus beau. « Exactement, tu as tout compris. Je ne voudrai pas te traumatiser tellement tu es prude. » J’ajoute avant de te répondre. « En effet en comparaison de la tienne. C’est toujours mieux que la tienne niveau taille si tu vois ce que je veux dire ! » Je te souris de façon sournoise avant de rire. « C’est ça, évite le sujet. » J’ajoute quand tu prends la télécommande pour lancer Netflix. « Ce que tu veux. Tant qu’on peut rire. Je n’ai pas envie de regarder une de tes comédies romantiques. » Mon sourire est malicieux tandis que je viens finir ma bouteille de bière. « Mais je veux bien me sacrifier si tu me laisse manger un quart de ta pizza ! » Je déclare en venant récupérer les pizzas que j’ouvre sur la table basse. J’ai grave la dalle !



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Jeu 16 Nov 2017 - 0:55 )
« Tu veux dire que c’est un bon coup ? » questionna t’il entre curiosité et provocation, le regard amusé. Jamais il ne se cachait de leurs conquêtes et aventures aussi éphémère soit elle. Il devait bien y avoir une raison pour lequel il était prêt à le remplacer par cet Eskil. La question ne l’effleura pas plus que cela, puisqu’il n’y avait absolument rien de serieux dans cet echange. Il n’y avait pas d’ombre dans leur amitié, pas de nuage qui pesait entre eux, ou que très ephemere. S’il se lancait d’acerbe replique, ce n’était quasiment que plaisanterie entre eux. Ils n’arretaient pas de s’en lancer. Ainsi seulement conter sa journée était matière à gentille moquerie. Ainsi Owen en arriva à vouloir parier à le voir en cheerleader, idée qu’Harvey avait donné lui-même se faisant souvent avoir par son esprit aux idées folles. Il accueillit la demande avec un rire, sans gene. Harvey en serait bien capable, mais il devait s’attendre à une vengeance égale. « A tes risques et perils ! » lui declara t’il avec un clin d’œil. « Mais certain ont des medailles en faisant la fete et faisant la grasse matinée ! » Leurs rires se mêlent à nouveau, incessant tant ils leur est impossible d’etre serieux plus de deux minutes. Decochant des conneries en rafale, il prvenait toujours a s’arracher le sourire quand l’un d’eux avait un coup de déprime . S’il ne riait pas, c’est que c’était vraiment sérieux. Harvey s’était battu pour le faire réapparaitre aux lèvre d’Owen après sa rupture. Mais il était redevenu ce petit crétin qui sais l’etouffer de rire. « Je n’evite pas le sujet mais Monsieur ne se plaignait pas de la taille quand il m’as eu dans son lit! T’avais même l’air plutôt satisfait. » dit il avec un petit sourire en coin. Ces quelques fois ou ils avaient succombé au plaisir charnel n’était qu’un sujet de plus pour s’amuser. Il commencait à faire tourner les propositions de film. Il soupira. «Rhooo ! Moi qui comptais regarder 25 nuance de Gray avec toi ! Je suis sur qu’on aurait bien rit.» se plaignit il en buvant de la bière. « En plus ca t’aurait epargné de chercher un porno pour ce soir. » Il laissa son meilleur ami piquer dans sa pizza car il avait le privilege de la manette. »Ah j’aime bien cet acteur ! Il est vraiment bon.» Il arrêta son choix sur une comedie familial avec Ben Stiller, une valeur sure dans l’art de la comédie. Il se pencha vers les pizzas en poussant legerement Owen « Hey, mange pas tout, espèce de goinfre ! t’as dis un quart seulement, sinon c’est moi qui vais manger ta pizza ! » Il se prit une part de pizza. « Desolé pas de beau gosse la dedans, mais la demoiselle devrait te plaire. » lui dit il avec un clin d’œil en lancant le film. « Alors quoi de prévu pour cette semaine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Ven 17 Nov 2017 - 23:15 )

Ta question m'arrache un sourire. Bien sûr que c'est un bon coup, sinon je me délecterai pas autant de ses formes à chacune de nos rencontres. Ce n'est pas le beau gosse par l'excellence, mais il dégage un charme, quelque chose qui m'attire vers lui comme un aimant. Sans doute que cette alchimie et complicité, initié naturellement entre nous, et ce, dès la première rencontre en est la cause. "Oui, il est délicieux." Je déclare en souriant, sans approfondir mes propos, même si l'envie me brûle les lèvres. Parler de lui, me donne envie de le revoir, de le provoquer de nouveau pour entendre son rire communicatif. "Sexy à souhait dans la luxure. Il me rend gourmand." Je déclare en venant rire de façon naturelle, sans évoquer qu'il me rend accro à ses formes, mais tu me connais assez pour savoir qu'il n'est pas habituel de me voir coucher de nombreuses fois avec la même personne. Je ne sais pas ce que cela veut dire, disons plutôt que c'est plus simple de ne pas chercher à apposer une étiquette sur cette émotion qui m'attire vers ce mec. Je veux juste profiter de ma jeunesse sans me prendre la tête et j'y arrive depuis des années. En conséquence, je préfère changer de sujet et revenir sur ton côté androgyne, ton aisance à ne rien glander, car cela m'amuse. Tu sais bien que je ne porterai jamais de jugement sur toi à ce sujet. Si jamais tu m'annonçais ton retrait de la compétition, cela ne me froisserait pas, tout comme mon père ne t'en voudra pas. Tu es libre d'être ce que tu es et on t'aimera toujours, qu'importe les choix que tu pourrais faire à l'avenir. Tu sais que tu peux compter sur mon soutien. Alors, je me laisse dérider par tes paroles, les unes plus provocatrices que les autres. On se lance dans une joute verbale, trahie par nos rires communicatifs qui emplissent la pièce. "Je peux dire la même chose pour toi, alors ne fais pas ton mariole !" Je te lance avec amusement lorsque le sujet de la taille de nos bijoux de famille est évoqué. Il est évident que la luxure a toujours été plaisante entre nous, bien que l'ivresse a toujours été trop importante pour qu'on ait des souvenirs clairs de ces étreintes, si ce n'est du plaisir éprouvé. On ne s'est jamais pris la tête à ce sujet et cela ne risque pas d'arriver. Cela s'est produit et se reproduira peut-être, qui sait. Cela viendra, si ça viendra et il n'y a pas de quoi en faire tout un drame. Alors, je te laisse le choix du film pour la soirée, tout en protestant contre l'idée de regarder une comédie romantique, souvent niaise, mais divertissante. "Dis plutôt, que tu as peur que Grey te fasse un effet dingue et que tu ais envie qu'il te saute." Je te déclare en riant. "Tu serais trop frustré de ne pas pouvoir te masturber." Je fini par rajouter dans un sourire amusé alors que je viens déguster ta pizza. Tu commences déjà à râler et me pousse. "Je mérite la moitié de la pizza pour t'entendre dire autant de conneries que ce soir." Je précise dans un sourire en coin alors que tu sembles avoir fait le choix du film pour la soirée. Une comédie avec bon vieux Stiller. Cela va être complètement décalé comme d'habitude, mais parfait pour passer une bonne soirée. Alors, je prends place sur le canapé de manière plus confortable pour pouvoir dévorer la pizza avec ma bière. "La routine, cours, travail et entrainement. Peut-être une soirée étudiante dans la semaine et toi ?" Je te questionne à ton tour, curieux de voir si tu as un autre planning prévu que celui d'habitude.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Lun 20 Nov 2017 - 0:12 )
Derrière la plaisanterie,  Harvey ne peut s'empêcher de noter qu'il est rare que son ami s exprime ainsi sur un de ses amants. Ceux ci, généralement de simples passages, pouvaient bien être noté sans la moindre trace d attachement. Mais il ne s y attardait pas vraiment. Owen lui disait toujours tout ce qui était important,  à un moment ou un autre. Il avait d ailleurs la lourde tâche de trouver un film à regarder.  "Grey pourrait me faire de l effet si ce n était pas aussi mal joué et que l héroïne était un peu moins prout proute." dit il en riant. Il aimait trop l art dramatique pour pouvoir apprécier un film avec une interprétation de mauvaise qualité . C'était rédhibitoire pour lui. "Bien que l acteur est vraiment sexy, je suis d accord!"  Son choix se porta pourtant sur une comédie loufoque de Ben Stiller sans aucun regret. En commençant sa pizza en partie entamée par son meilleur ami il s'insurgea."Ma vengeance sera terrible ! Tu sais que ma pizza est précieuse. La prochaine fois je la prendrais avec des anchois."  Vile vengeance.  Il le questionna sur sa semaine à venir,  rien d inordinaire. " Il y a une soirée que tu ne peux pas loupé vendredi,  tu dois venir avec moi. Pas d excuse possible et tu peux amener qui tu veux, même cet Eskil. Que je rencontre ce charmant garçon.  "


Dernière édition par Harvey Lloyd le Lun 20 Nov 2017 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le Lun 20 Nov 2017 - 11:43 )

"J'avoue." Je lâche en riant à gorge déployée. "Elle doit aimer les psychopathes. Elle ne le sait juste pas." J'ajoute en venant boire une gorgée de ma bière. "C'est vrai que Grey est pas mal dans son genre. Physiquement parlant, parce que ses délires... C'est une autre paire de manche !" Nos rires sont communicatifs pendant que tu cherches notre film pour la soirée. J'en profite pour grappiller dans ta pizza puisque c'est ce qu'on a convenu, mais tu ne sembles peu disposé à me laisser faire. Alors, tu me provoques et j'en fais de même. Tu choisis un film et je sais qu'on va bien rire comme d'habitude avec les comédies de cet acteur. Toujours plus décalé les uns que les autres. "Si tu crois que des anchois vont m'empêcher d'apprécier une bonne pizza, c'est que tu me connais fort mal !" Je te lance avec défi en mordant dans un bout de pizza. On parle de nos plannings pour la semaine prochaine et tu me parles d'une soirée étudiante. Tu évoques l'idée de vouloir rencontrer Eskil. "Tu peux me compter de la partie. De toute manière, tu m'y traineras comme d'habitude !" Je déclare en riant. "Je peux en effet l'inviter pour que tu le rencontres. Tu verras c'est un gars chouette, avec le même humour que nous. D'ailleurs, il nous a vu lors d'un entrainement et il pensait qu'on était ensemble." Je te mets au courant de cette information en riant. "Je crois que cette rumeur va nous tenir à la peau toute notre scolarité." J'ajoute en venant boire une autre gorgée de ma bière. Les gens sont si loin de la vérité, franchement.  



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: |Termine] Studio 07/ just another night - ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- |Termine] Studio 07/ just another night - -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences