Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2132 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Mar 19 Déc 2017 - 11:15 )


Certains hommes cachent bien des talents.
Francesco & Safiya


 Safiya profite du moment, tout en dégustant son mojito. Elle savoure l’instant sans perdre une miette de la gestuelle de son ancien amant. Cela pourrait presque lui faire penser à un coin de paradis, entre la vue qui se perd jusqu’à l’horizon et la présence de Francesco. Elle le trouve amusant, séduisant et cette situation la fait sourire. Un sourire qui ne cache rien, qui montre juste à quel point elle est heureuse de ce moment de partage. Et du spectacle qu’elle observe. Francesco y compris. Après tout pourquoi se priver quand c’est offert avec tant de galanterie. Même si elle risque de finir par se laisser enivrer. Comme elle l’a déjà fait en Grèce. Ils abandonnent quelques minutes le jeu des regards pour parler de sujet plus personnel comme la présence de l’égyptienne à Naples. Elle lui parle sans détour de son séjour chez Tobias. Séjour qui ne cesse de ce rallonger. Et de ces découvertes au travers de ce pays qui renferme milles richesses. Même si l’Égypte reste la terre qui brule son âme et son cœur. Elle aime se nourrir des beautés des autres pays. Toujours avide de combler son âme de délice exquis. Et elle prend beaucoup de plaisir à se laisse séduire par les trésors de l’Italie, surtout en présence de Tobias. Oui son ami rend le tout tellement plus passionnant. Faut dire que c’est un passionné. Comme Safiya. Un être qui se laisse vite emporter par tout ce que cachent ces merveilles. Un être qui comme elle se bat contre ses tournants. Mais elle ne parlera pas de cela. Des ses cauchemars qui hantent encore ses nuits et qui lui arrachent des larmes acides. Larmes que Tobias soulage par ses gestes et par ses regards. Elle ne veut pas teinter ce moment de bonheur d’une ombre sombre. Par contre Safiya lui parle de son nouveau tatouage. De celui qui pare son dos pour faire barrière aux marques qui lui rappellent combien l’homme peut être ignoble et bestial. Combien il peut être fragile aussi quand la cruauté se fait vorace. Ce tatouage c’est un peu une vengeance. Même si contre ce qu’elle a vécu, aucune vengeance ne réparera sa déchéance.

Safiya s’amuse de voir Francesco la regarder. Cherchant sur sa peau visible le fameux tatouage. Elle se retient plusieurs fois de rire tout en pensant que là où il est situé difficile de le voir si elle est habillée. Mais elle joue de cette situation. Il a déjà vu son corps. Les marques laissées par ces quatre années d’enfermement. Peut être que par respect il les a chassé de sa mémoire pour ne se rappeler que la beauté de sa peau lisse et dorée. Il faut dire que l’égyptienne a appris à vivre avec son corps abimé. Un moyen de ne jamais oublier même si elle cherche à effacer par des actes de liberté ces actes d’emprisonnement. Elle le taquine, le titille. Et bien entendu Francesco rentre dans son jeu. « Je pensais que tu utiliserais ton imagination. Ou un super pouvoir. » Elle lui sourit légèrement charmeuse sur le coup. « Le problème pour que tu le vois c’est qu’il faudrait que j’ôte un de mes vêtements. » Elle ne lui précise pas lequel juste pour rendre le jeu plus envoutant. Un brin sensuel. Un brin mystérieuse. Safiya éclate de rire suite à sa comparaison. « Pas du tout valable comme argument Francesco. Tu sais que la Joconde on peut la voir sur Internet. Mon tatouage non. Je ne m’expose pas moi. Je ne me montre qu’à ceux qui le méritent. » Elle le provoque et elle y prend beaucoup de plaisir. Ils continuent à boire leur mojito. Elle laisse son regard se glisser dans celui du beau gosse. Il se rapproche, elle ne fuit pas. Son cœur accélère juste un peu quand elle sent sa main se poser sur sa hanche. « Tu chauffes là. » Elle aime l’ivresse de l’instant. Sublimer surement par la vue. Ou par le fait que son corps n’a pas oublié le toucher de ses doigts. Sa mémoire l’inonde de souvenir charnel, la brulant doucement sous le gout d’étreinte intime. Leurs regards se font plus profonds. Une lueur plus intense gagne leurs pupilles. Elle pose sa main sur son torse, jouant sur les boutons de sa chemise. « Peut être .. je ne sais pas .. d’abord est ce le tatouage que tu as envie de voir ou bien mon corps. » Safiya lui fait un clin d’œil. C’est fois cette elle qui s’approche collant d'avantage leurs corps. Puis elle prend la main de Francesco, celle posée sur sa hanche et la met au creux de ses reins. « Il est juste là. Il est comme une barrière à ce qu’ils m’ont fait endurer.  Ma façon de me libérer. » Même si cette libération reste juste un maillon dans cette chaine que ses geôliers ont tissé autour d’elle. Une chaine qui lui tient encore les pieds et les poings liés. Elle approche son visage contre celui de l’italien et au creux de son oreille elle murmure. « Tu veux toujours le voir. Parce que dans ce cas il faut que tu m’enlèves mon tee-shirt. » Sa voix se fait plus séductrice. Elle laisse ses lèvres frôler sa peau. Puis Safiya retrouve le regard de Francesco. Lui laissant le champs libre pour jouer les curieux ou même plus.




AVENGEDINCHAINS




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 454 - Points : 2011
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Dim 24 Déc 2017 - 16:29 )
Le coup de la panne c'était pas prévu.
Safiya et Francesco
Elle le titille, elle le provoque un peu, et lorsqu'il s'approche d'elle, elle ne se dérobe pas. Elle reste droite, fière. C'est bien elle ça. Il ne se sont pas côtoyés longtemps en Grèce, mais assez pour qu'il apprenne à savoir qui elle était. Et une chose était sûre, elle ne pliait devant personne. Elle ne reculait pas. Elle tenait le coup dans les moments difficiles, mais elle ne lâchait rien.Il le savait. Elle avait un caractère de feu. Et alors qu'il était proche d'elle, alors qu'elle s'amuse à la voir la regarder ainsi, il ne peut s'empêcher de sourire. Alors qu'il avait argumenté qu'il ne pouvait pas voir à travers ses vêtements, elle lui laisse entendre qu'elle avait pensé qu'il se serait servi de son imagination débordante ou d'un super pouvoir. Elle à la sens de l'humour... Et de la répartie alors qu'elle répond quand à son argument sur la Joconde qu'elle pouvait la voir su internet, pas son tatouage. Elle ajoute qu'elle ne le montre qu'à ceux qui le méritent et il ne peut s'empêcher de hausser un sourcil, interrogateur... Le mérite-t-il? Mais comme elle ne semble pas s'offusquer de ses mains sur ses hanches, il pense en avoir le droit oui. Finalement, elle finit même par lui dire qu'il chauffe. Il laisse aller ses mains un peu plus alors qu'elle finit par les prendre et les guider jusque dans le creux de ses reins. Il est juste là apparemment. Elle pose une main sur son torse, jouant sur le bouton de sa chemise, il la laisse faire. Il doit bien admettre qu'elle est belle à croquer. Elle lui explique finalement que le tatouage est là, comme une barrière à ce qu'ils lui ont fait subir, comme un signe de résistance, comme une revanche qu'elle prenait. Il la connait cette histoire. Il sait qu'elle a souffert. Brisée? Elle l'a sans doute été. Il a vu les marques sur son corps. Cela ne la rends pas moins désirables, mais lorsque sa main a touché pour la première fois les cicatrices de la belle égyptienne, il a pris conscience de toute l'ampleur de sa torture, ou plutôt d'une partie de l'ampleur de cette torture, car ce genre de choses ne laissait pas seulement des marques sur la peau, il le savait bien.

- Pourquoi ne pas voir les deux en mêmes temps? Propose-t-il alors à Safiya pour répondre à sa question quand à savoir si il veut voir son tatouage ou plutôt son corps. Bah, les deux, même si le corps de l'Egyptienne l'attire toujours autant. Il le sait, elle est plein de feu. Et il doit admettre que le côté séducteur de la jeune femme n'est pas sans lui donner envie. Finalement, elle lui murmure dans le creux de l'oreille que si il veut toujours le voir, il va falloir qu'il enlève le tee-shirt de l'aventurière. Séductrice, un peu provocatrice, ces paroles ne sont qu'une invitation à faire ce qu'elle propose. Il sent d'ailleurs qu'il n'est pas le seul à avoir envie de cela. Elle a croqué dans la pomme, et désormais, elle se retrouve elle aussi à avoir envie qu'il la déshabille, à avoir envie du corps de l'italien. Il le sent. C'est dans l'air. Ou plutôt dans son regard. Sans poser plus de question, il finit par laisser aller ses mains au bas du tee-shirt qu'il remonte tranquillement, dévoilant son ventre, caressant son dos au fur et à mesure que le tee-shirt remonte. Tout cela, il le fait dans des gestes doux, délicats, comme si il ne voulait pas plus blesser la jeune femme. Il sent les marques dans son dos. Un si beau corps... Déjà abîmé. Mais cela n'enlèves rien à son charme. Cela ajoute plutôt une dimension intéressante, celle d'une femme unique. Il le sait. Puis il retire le tee-shirt de la poitrine de la belle, elle lève les bras et il lui retire complètement pour le jeter sur l'une des chaises longues. Il prend le mojito qu'elle à dans la main et le pose sur la table tout comme le sien. Il admire son corps, sa poitrine encore couverte de son soutient-gorge, désormais, il n'a plus qu'une envie... Enlever le reste. Il revient vers elle, le regard joueur, taquin, et il revient mettre ses mains dans le creux de ses reins, puis, d'un geste ferme, il l'attire contre elle, jusqu'à la coller contre son pantalon dont le membre est déjà dur.
- Alors... Si tu m'en disais plus sur ce tatouage? Demande-t-il alors que ses mains la caresse, descendant même vers ses fesses encore couverte de son pantalon. Puis, il approche son visage du sien, et il l'embrasse. Il pose ses lèvres sur les siennes, délicatement, avant de s'en emparer avec plus de fougue alors qu'elle se laisser aller elle aussi à ce baiser de feu. Il est tombé. Il est revenu en Grèce. Il s'en moque bien. Ce qu'il veut, là maintenant, c'est elle. Elle l'a cherché, elle l'a trouvé, et il lui doit bien ça. Ses mains ne cessent de venir caresser le corps de la jeune femme qu'il sert contre lui comme pour la garder pour lui, mais si il y a bien une chose dont il est sûr, c'est que jamais personne n'emprisonnera le félin qui se tient devant lui. Personne ne tiendra en cage le cœur de la jeune femme. Il est trop épris de liberté, de rêves, pour appartenir à un homme. Un Dieu peut-être... Mais pas un homme. Il le sait. Mais cela ne signifie pas qu'il ne peut pas profiter un instant de son corps à elle. Qu'il ne peut laisser aller ses mains sur les jolies formes de la séduisante brune. Oh non... D'autant qu'il est très joueur, et qu'il ne se refuse pas ce genre de choses.  Il se rend alors compte qu'il n'a même pas pris le temps de voir son tatouage. Oh, et puis zut, il aura bien le temps de l'admirer après. Il n'en connait ni la forme, ni la représentation, mais il saura l'admirer dans un instant ou un autre. Il ne se fait pas de souci sur ce sujet là.
- La terrasse n'est pas un endroit très... Intime pour parler de ton tatouage, déclare-t-il dans un sourire, je suis sûr que l'on pourrait en discuter plus tranquillement à l'intérieur. Il lui fait un clin d'oeil coquin alors qu'il la tient toujours.  
Informations
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2132 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Sam 30 Déc 2017 - 18:08 )


Certains hommes cachent bien des talents.
Francesco & Safiya


Safiya savoure le moment. Être en compagnie de Francesco la ravie, et puis elle a en plus une vue magnifique sur Naples. Que demander de mieux. Elle oublie que sa voiture attend en bas d’être réparée. Pour le moment elle a juste envie de s’accaparer le bel italien et de le titiller. Elle joue de son charme. L’envoute. L’enivre. De toute façon il a déjà succombé une fois quand ils se sont croisés en Grèce. Le fruit du hasard. Qui a encore une fois aidé à leur retrouvaille. Comment lui en vouloir. Leurs regards se croisent, légèrement brillant de souvenir ardant. Safiya n’a pas oublié, et elle se doute qu’il en est de même pour Francesco. Remarque qui oublierait son corps une fois qu’il l’a vu, mais elle est certaine qu’il garde plus ses courbes en mémoire que les cicatrices qui ornent sa chair. Cicatrices qu’elle cache peu à peu sous des tatouages. Même elle n’éprouve aucune honte face à ses marques qui lacèrent son corps. C’est plus les souvenirs qu’elles éveillent qui lui font mal au cœur. Parce que sinon l’égyptienne porte ses cicatrices avec fierté. Elle les a accepté et a appris à aimer son corps ainsi abimé.

Safiya se montre joueuse et elle parle sans détour de son nouveau tatouage. En Grèce, Francesco avait vu ses reins hurler les coups qu’ils avaient encaissé. Maintenant ils crient au monde l’amour pour la liberté. Liberté dont l’égyptienne a été privée durant quatre années. Alors elle titille habillement Francesco. Elle lui donne des indices, tout en restant mystérieuse comme à son habitude. Après tout ce mystère qu’elle distille savamment fait également parti de son charme. L’égyptienne lui demande même ce qu’il souhaite voir. Son dos ou son tatouage. « Je vois toujours aussi gourmand. » Son regard se fait plus sensuel alors qu’il vient kidnapper celui de Francesco. La tension se fait plus charnelle entre les deux, mais ils gardent encore quelques distances, juste pour rendre le moment plus intense. Elle s’approche. Le frôle. Elle frissonne. Elle joue la provocatrice, plus troublée qu’elle ne le voudrait. Elle ne peut le nier, Francesco est électrisant, terriblement séduisant. Et elle rêve de se laisser prendre encore une fois dans ses filets. Et il ose enfin lui ôter son haut. Chaque geste est doux et lent. Une délicieuse torture qui met en émoi le corps de la belle à la peau dorée. Safiya se souvient de ses lèvres sur sa chair, de ses mains. Et son cœur s’affole alors que Francesco dévoile ses courbes. Elle frémit quand ses doigts effleurent les marques de son dos. Même s’il y a le tatouage le relief de sa peau garde les traces des coups. Elle lève ses bras pour lui faciliter la tâche et lui donner le pouvoir de la voir encore une fois. Elle est fébrile alors qu’elle sent le regard du bel italien se perdre sur sa peau. Elle se mord même les lèvres. Brulante du feu du désir qu’il fait naitre au creux de ses entrailles. Safiya sent à nouveau sa main contre ses reins. Francesco l’attire contre lui. Sous souffle chaud vient caresser sa peau. Et difficile à cet instant d’ignorer le désir du jeune homme. Elle sourit, presque victorieuse de l’effet qu’elle fait. Elle glisse ses bras autour de son cou, venant titiller sa nuque avec délicatesse.

Rien n’est brusquer, tout reste doux et cela rend l’instant terriblement sensuel. « J’ai juste voulu montrer que malgré leurs chaines j’étais toujours une femme  libre. » Elle ne porte pas de chaine physique, mais les chaines mentales qui ont été posé, dominent encore bien trop souvent son esprit. Safiya succombe au baiser qui se fait plus brulant. Elle savoure à nouveau cette bouche qui l’a déjà ensorcelé par le passé. Elle la trouve même plus insolente et cela lui plait. Surtout quand au baiser se joigne des caresses. Elle laisse à son tour ses mains partir à l’assaut du corps du bel italien. Son dos, ses hanches, ses fesses qu’elle serre plus fermement. Elle sent son corps se cambrer contre celui de Francesco. Ils stoppent le baiser pour reprendre leur souffle. « Je croyais que tu voulais voir mon tatouage. » Elle lui sourit en lui faisant un clin d’œil. Profitant pour venir se coller d’avantage et jouer de ses lèvres contre son cou. Safiya vient perdre son regard dans celui de Francesco. Elle se retient de rire à ses réponses.  « Ah bon !! Pourtant il suffit juste que je me tourne. » Elle le taquine ayant parfaitement compris ou il voulait en venir. « Discuter !! Là j’ai des doutes. Enfin cela dépend de ce que tu entends par le mot discuter. » Elle vient doucement glisser sa main sur sa joue. Avant de la glisser dans sa main. « Alors tu m’emmènes où pour discuter beau gosse. » Elle insiste sur le mot "discuter" tout en le regardant avec envie et désir. Elle le suit tout en l’attirant parfois contre elle pour kidnapper ses lèvres. Safiya en profite pour défaire les boutons de la chemise de Francesco. Frôlant parfois avec expertise sa chair.





AVENGEDINCHAINS




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 454 - Points : 2011
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Dim 7 Jan 2018 - 16:35 )
Le coup de la panne c'était pas prévu.
Safiya et Francesco
Elle a succombé. Comme lui. Ils sont tombés. Tous les deux. Est-ce que c'est étonnant? Pas vraiment. Lui est bien trop amateur de courbes féminines, d'autant plus des courbes aussi sauvages et aussi libres que celle-ci. Quand à elle... Oui, elle aura beau le nier, Francesco ne la laisse pas insensible. Lui, c'est un coureur, elle, elle profite, tout simplement. Ce sont désormais leurs corps qui jouent, s'amusent, s'éloignent, se retrouvent dans des gestes sensuelles, dans des caresses. Il apprécie le simple contact de ses mains qui descendent sur ses fesses et il n'essaie d'ailleurs pas de l'empêcher de le toucher. Et comme si ce n'était déjà pas assez de la voir en sous-vêtement, du moins en ce qui concerne le haut de son corps, elle vient s'accrocher à lui et lui caresser la nuque, éveillant d'autant plus le désir qui l'anime. Les doigts du jeune millionnaire quant à eux effleurent la peau de son dos, la caresse, il sent à nouveau les marques, mais, contrairement au premier jour où il en avait été surpris, il les connait. Il les caresse, comme si ses doigts pouvaient les effacer, mais il ne s'y attarde pas, préférant éviter de raviver les souvenirs douloureux. Non, il préfère y aller tout en douceur, dans des gestes calmes, mesurés, sensuels. Le corps de la jolie brune se colle contre le sien, éveille en lui tous les souvenirs des saveurs qu'il avait connu en Grèce. Il laisse d'ailleurs ses mains descendre vers les fesses de l’égyptienne. Elle avait raison, il est toujours aussi gourmand, mais pourquoi changerait-il hein? Après tout, il est riche, séduisant, et jeune, faut bien en profiter non? Comme le disent si bien certains, on est pas jeune éternellement, alors profitons. Et Francesco profitait. A n'en pas douter, il profitait.

Il l'écoute alors qu'elle parle de son tatouage. Un symbole à la liberté. Une revanche contre ses adversaires. Il l'admets, elle a toujours du caractère, si ce n'est pas plus d'ailleurs. Il ne la coupe pas, ne rajoute rien. Il n'y a rien à ajouter. Pour une fois, le mieux c'est de la fermer. Et c'est leurs corps qui s'enlacent, qui s'entremêlent de nouveau. Elle finit par répondre, taquine, déclarant qu'elle croyait qu'il voulait juste voir son tatouage. Bah oui. Le tatouage il veut le voir, mais le mieux c'est de ne pas le séparer du cadre, et le cadre, c'est elle, non? Bon, certes c'est une excuse bidon, mais il s'en moque. Elle succombe. Il le sent. Elle a autant envie que lui. Alors sans attendre, elle demande où il l'emmènes pour discuter. Elle insiste sur le mot, elle a très bien compris où il voulait en venir, et il l'entraîne par les mains, il la fait sortir de la terrasse. Elle en profite pour venir attraper ses lèvres, l'embrasser, il réponds alors qu'il l'entraîne un peu plus.
- bah... Je vais t'emmener au garage je pense, c'est un bon endroit non? Demande-t-il dans un souffle juste avant qu'elle ne reprenne ses lèvres en otage et qu'elle déboutonne sa chemise. Avec dextérité, avec expérience, elle vient frôler sa peau de ses doigts agiles, lui soulevant un frisson de temps à autres. Il la laisse faire, il laisse même sa chemise tomber à terre dans le couloir juste devant la porte de sa chambre. Un coup de pied pour ouvrir la porte et ils sont dans la grande chambre de Francesco. Quelques secondes plus tard, il l'embrasse alors qu'il l'allonge sur le lit sans lâcher ses lèvres l'obligeant à s'allonger. Quand à lui, gourmand comme elle l'a si bien dit, il profite de la goûter, descends dans son cou, puis vers sa poitrine alors que ses mains caresses les jolies jambes de la brune.

Informations
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2132 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Dim 14 Jan 2018 - 17:14 )


Certains hommes cachent bien des talents.
Francesco & Safiya


 La rencontre entre Safiya et Francesco prend petit à petit une tournure plus sensuelle. Plus charnelle. Un revirement de situation qui plait autant à l’égyptienne qu’à l’italien. Elle ne joue pas la sauvage, bien au contraire. Elle se laisse à nouveau aller dans les bras du beau gosse. Les souvenirs de leurs étreintes en Grèce viennent doucement se glisser dans sa mémoire, marquant sa peau. Elle frissonne sous ses doux souvenirs et sous les caresses des mains de Francesco. C’est à la fois agréable et grisant. L’égyptienne lui laisse le loisir de redécouvrir à sa peau. Peau qu’elle a dévoilé au départ par rapport à son tatouage. Mais pas que. Le rapprochement se fait plus intense. Ils se provoquent avec douceur. Ils se titillent avec insolence. Chacun éveille l’envie de l’autre. Goutant à nouveau à la chaleur de leur corps. Ils se connaissent déjà et profitent de cela pour se rendre plus réceptif à leurs gestes. Ils continuent à se taquiner pour prolonger l’instant. Sachant l’un comme l’autre où va les mener ce rapprochement. Un baiser permet à leurs lèvres de s’abreuver donnant plus de saveur à cette mise en bouche. Ils ont envie de continuer la conversation. Mais pas sur la terrasse, même si Safiya n’est pas pudique. Le lieu que propose Francesco la fait sourire. « Le garage !! Sur le capot d’une de tes belles voitures. Peut être une Ferrari rouge. Une couleur qui s’associe bien avec ton ardeur. » Elle murmure contre son oreille tout en usant d’une voix chaude. L’égyptienne laisse ses doigts glisser sur la peau du bel italien. Elle aime le sentir si réceptif à ses caresses. Elle l’embrasse à nouveau, et ils se laissent emporter par ce nouveau baiser. Ils deviennent de moins en mois sages. Leurs mains brisent les barrières même si certaines parties de leurs corps sont encore couvert. Ce n’est qu’une question de minute pour que tout valse. Safiya le sait bien. Mais pas question de faire marche arrière et encore moins quand la chemise de Francesco tombe au sol.

Elle le suit dans le couloir se doutant de l’endroit où il l’entraine. Elle a bien repéré la chambre en rentrant. Son regard glisse sur les formes du jeune homme s’attardant sur ses fesses. Elle lui avait déjà dit combien elle le trouver le spectable plaisant, et là elle continue à profiter de la vue. « Tu as vraiment une chute de rein à tomber. » Elle le charrie c’est le genre de réflexion qu’un homme fait à une femme. Mais Safiya se moque un peu de tout ça. Francesco pousse la porte de sa chambre d’un coup de pied et ils se retrouvent tous les deux sur le lit unit par un baiser. Le bel italien prend rapidement les commandes mais ce n’est pas l’égyptienne qui va s’en plaindre. Elle le laisse faire ayant totalement confiance en lui. Le jeu devient plus intime et torride.





AVENGEDINCHAINS




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 454 - Points : 2011
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Ven 19 Jan 2018 - 18:35 )
Le coup de la panne c'était pas prévu.
Safiya et Francesco


 
Informations


Les apparences sont trompeuses
Qu'est-ce que tu sais de moi? De mes rêves de femmes? Des moments où j'ai froid? Des secrets de mon âme?
Alors tu m'aimes les yeux fermés, sans regarder mon coeur de verre...
Mon Coeur de verre. - Hélène Ségara


Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2132 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Sam 27 Jan 2018 - 20:03 )


Certains hommes cachent bien des talents.
Francesco & Safiya


 





AVENGEDINCHAINS




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 454 - Points : 2011
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Ven 2 Fév 2018 - 13:40 )
Le coup de la panne c'était pas prévu.
Safiya et Francesco
 

 
Informations


Les apparences sont trompeuses
Qu'est-ce que tu sais de moi? De mes rêves de femmes? Des moments où j'ai froid? Des secrets de mon âme?
Alors tu m'aimes les yeux fermés, sans regarder mon coeur de verre...
Mon Coeur de verre. - Hélène Ségara


Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2132 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Mer 7 Fév 2018 - 17:20 )


Certains hommes cachent bien des talents.
Francesco & Safiya



 





AVENGEDINCHAINS




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 454 - Points : 2011
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le Ven 9 Fév 2018 - 18:28 )
Le coup de la panne c'était pas prévu.
Safiya et Francesco
 

 
Informations


Les apparences sont trompeuses
Qu'est-ce que tu sais de moi? De mes rêves de femmes? Des moments où j'ai froid? Des secrets de mon âme?
Alors tu m'aimes les yeux fermés, sans regarder mon coeur de verre...
Mon Coeur de verre. - Hélène Ségara


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Le coup de la panne c'était pas prévu. feat Francesco (hot) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo