Revenir en haut
Aller en bas


 

- (terminé) Petit déjeuner au lit -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
ID : Ran94, marjorie
Faceclaim : Arthur Darvill + Tag(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 729 - Points : 1738

Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le Sam 9 Déc 2017 - 11:59 )
« Bah j’espère qu’elle s’y sent bien. » Toujours en train de se bécoter ces deux-là, depuis qu’ils étaient en couple, que ce soit en public ou quand ils étaient seulement tous les deux. C’était une belle relation, c’était pas si compliqué, il n’y avait pas de trahison entre eux, il savait qu’il pouvait tout lui dire, c’était une confidente, sa meilleure amie, son âme sœur, elle représentait tout pour lui.

« Déjà tu peux te jeter sur moi, et je pourrai accepter que tu es plus forte. » C’était surtout pour son propre plaisir à lui, mais qui ne tente rien à rien après tout. Rafael était un petit coquin au fond, mais pas un pervers, juste un homme qui avait des besoins, c’était humain. « Merci de ta permission. » Avec elle, il pouvait se permettre d’avoir un peu les mains baladeuses. Puis vint le sujet de faire la cuisine, une chose est sûr, il ne la laisserait pas cuisiner sauf s’il tenait à mourir prématurément. « Et tu veux que je te cuisine quoi ? Des plats équilibrés ou le contraire ? » C’était encore une manière de la taquiner, il pouvait essayer de faire un peu de tout. Ce n’était pas non plus un professionnel, mais il se défendait plutôt bien. « Tu n’as pas à t’inquiéter, je n’ai pas autant de succès de ça. Maintenant je comprends pourquoi tu m’avais pris le numéro de cette cliente, t’avais peur que je tombe sous son charme. » Il avait sa réponse, il se souvenait de la scène ça avait été assez comique, heureusement ça n’arrivait pas souvent, mais parfois les femme lui trouvait un certain charme, peut être parce qu’il était gentil.

« J’ai intérêt à me faire remplacer à la librairie alors, s’il faut faire tout ça. » Par chance ce n’était pas le cas, on ne pouvait pas faire ça en quelques jours seulement. Le sujet redevint sérieux quand il dériva sur autre chose. « J’espère que tu as raison, si seulement j’avais pu être dans sa vie plus tôt. » Sa relation avec sa fille serait probablement différente, elle aurait pu l’accepter plus facilement, mais pour le moment c’était assez compliqué. C’est fou comme Camilla le comprenait, elle l’acceptait comme il était, elle appréciait sa sensibilité, il était vraiment touché. « Merci d’être toujours là, avec toi, je peux tout faire, tu me donnes du courage. » Avec une autre, il aurait été contre avoir d’autres enfants, mais la rouquine rendait les choses plus facile. « On est déjà heureux. » Pour le moment ça lui convenait parfaitement, il ne fallait pas aller trop vite, mais il ne fallait pas trop prendre son temps non plus, ils avaient la trentaine, l’horloge tourne.

« Avoue que tu aimes me donner des ordres. » Il l’aurait bien accompagné à la douche, mais bon il l’écouta et alla ranger le plateau, il enfila ensuite son pantalon, mais comme un idiot, il le mit à l’envers, il était peut être trop perdu dans ses pensées.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + candy apple
Messages : 155 - Points : 1085

Âge : trente-et-un ans depuis peu (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le Dim 7 Jan 2018 - 2:07 )
« Tu me cherches Rafael ? Je suis plus forte que toi. C'est tout. Il n'y a rien de plus à dire. » Elle était plus forte, à point c'est tout. Elle pouvait le prouver à Rafael, mais le pauvre, elle ne voulait pas lui faire de mal. Ils laissaient de côté les sujets de plaisanteries pour parler d'une chose capitale, bien plus sérieuse : la nourriture. La chose la plus importante pour Cami, tout simplement. « Des plats équilibrés et tout le contraire, je veux que tu me prépares tout ce que tu sais faire. Du moment que c'est bon, ça me va. » Cami n'était pas bien compliquée, elle aimait juste les bonnes choses.

La jalousie. Un sujet bien compliqué, mais avec lequel ils plaisantaient pour l'instant. Cami avait tendance à être un peu trop jalouse à certains moments, mais elle essayait de se contrôler. « N'importe quoi ! Ce n'était pas du tout de la jalousie cette fois-là, c'était juste... » Elle n'avait aucune excuse là tout de suite. Il allait gagner cette fois-ci, mais juste cette fois-ci. « comme ça. Tu m'embêtes ! » avait-elle ajouté en faisant exprès de bouder.

« J'ai toujours raison Rafael. » Même si le sujet était compliqué, elle se permettait de plaisanter pour détendre un peu l'atmosphère. Puis elle avait poursuivi en expliquant qu'elle l'aimait comme il était. Les gros durs qui ne pleurent jamais, qui ne comprennent pas qu'un homme puisse être sensible... non merci, ce n'était pas pour elle. « On va l'être encore plus. » Ils prenaient leur temps, mais avec le temps, ils allaient avoir davantage de choses. Ils allaient se construire une vie à deux, ils ne tomberaient pas dans une routine ennuyante.

Enfin, il était temps de se lever et se préparer. « J'aime te donner des ordres. » Avoua-t-elle à sa demande avant de se diriger vers la salle de bain. Après une bonne douche, elle avait enfilé des vêtements propres, s'était brossée les dents et était sortie de la salle de bain. En apercevant son Rafael, sa seule réaction fut d'exploser de rire. « Je te perturbe, non ? » A lui de comprendre pourquoi. « Tu n'as jamais été aussi beau je crois. »
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
ID : Ran94, marjorie
Faceclaim : Arthur Darvill + Tag(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 729 - Points : 1738

Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le Dim 7 Jan 2018 - 14:43 )
« Je ne vais pas te contredire. » Il ne fallait pas être suicidaire, c’est que la rouquine, elle avait quand même de la force. « En fait tu es un estomac sur pattes, mais je ne suis pas ton cuisinier, je te rappelle. » Il préférait être avec une femme qui aimait les bonnes choses et c’était le cas de Camilla, il allait finir à son service si ça continuait. Lui aussi, il voulait quelques avantages, mais bon il verrait plus tard, s’il pouvait rendre heureuse sa petite amie, c’était ce qui comptait.

« Ne cherche pas à le nier, c’est normal d’être jalouse. » Il savait qu’il avait raison, sinon elle n’aurait pas agit comme ça à la librairie. « C’est pas drôle si je t’embête pas un peu, puis fais pas cette tête, après ça va te créer des rides. » C’était pas cool de dire ça, mais il savait bien que la taquiner sur son âge, c’était risqué, mais ça restait drôle. La crise de la trentaine, il avait eu de la chance, il n’avait pas eu de problèmes de ce côté-là, avoir trente ans, ça ne l’avait pas dérangé. Quand il arriverait à quarante ans, ce serait peut être autre chose, surtout quand il verrait apparaître les cheveux blancs. Pour le moment, il trouvait qu’il vieillissait bien, il est comme le vin, il se bonifie avec l’âge.

« Tu as toujours raison et t’a les chevilles qui enflent. » Il risquait sa vie en disant ça, mais bon, c’était un jeu. Au moins ils étaient d’accord sur une chose, ils allaient être heureux et encore plus à l’avenir, c’était rassurant. « Si t’aimes me donner des ordres, tu devrais me mettre une étiquette avec écrit, boniche de Camilla. » Il se mit à rire, comme un imbécile, il avait mit son pantalon à l’envers. « Oui tu dois me perturber, content que ça te plaise » Il remit son pantalon à l’endroit et se précipita vers sa petite amie en la soulevant. « Alors chérie, qu’est ce qu’on fait, et décide vite avant que je me fasse un tour de rein. » C’était romantique et il a tout cassé, c’est ce qu’on appelle une chute en beauté.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + candy apple
Messages : 155 - Points : 1085

Âge : trente-et-un ans depuis peu (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le Jeu 8 Fév 2018 - 15:23 )
Il n'était pas son cuisinier ? Ça, c'était bien dommage. Enfin, elle ne relevait pas parce qu'elle ne pouvait que le contredire et elle le faisait déjà suffisamment ça. Laissant ce sujet de côté, ils en commencèrent un autre. Un autre que Cami aurait bien voulu éviter, même si là, il n'y avait aucun reproche, juste quelques mots amusants échangés. La jalousie... D'accord, Camilla était peut-être un peu jalouse. Mais juste un tout petit peu alors. Comme cette fois avec la cliente à la librairie, mais elle préférait faire passer ça pour autre chose que de la jalousie. « Je ne nie pas, je ne suis pas jalouse, Monsieur ! » Non, mais, il fallait vraiment qu'il insiste celui-là, toujours à la chercher et à l'embêter. « C'est étrange, mais je trouve ça plus drôle quand c'est moi qui t'embête ! » Normal, non ? « Des rides ? Tu te fiches de moi Rafael ? Tu vas finir ta journée seul si tu me parles encore de ça ! » Vieillir ! Elle détestait ça la pauvre Cami. Elle n'était pas vexée, pas encore du moins, mais ça pouvait vite arriver. Et dans ce cas, tant pis pour ce pauvre Rafael, il s'en prendrait alors plein la figure.

« Mes chevilles vont très bien mon chéri, merci de t'en soucier et, en effet, j'ai toujours raison. » Avait-elle ajouté, souriante pour se foutre de lui. « oh non, c'est horrible ! Je préfère une étiquette avec "assistant personnel et dévoué", t'en penses quoi ? » Avait-elle tenté de dire tout en riant en même temps que son Rafael. Son rire était contagieux, elle n'y pouvait rien.

Sortant de la douche, elle n'avait pas pu s'empêcher d'exploser de rire tout en lui faisant une petite remarque. Elle devait réellement le perturber pour qu'il aille jusqu'à mettre son pantalon à l'envers. « Ravie de te perturber alors. » C'était un compliment à ses yeux, il était tellement ailleurs qu'il ne faisait plus attention. Une fois le pantalon dans le bon sens, il prit Cami dans ses bras qui ne rata pas un petit cri, surprise. « tu sais ce n'est pas un tour de rein que tu vas te faire, mais en revanche, tu pourras aller à l'hôpital une fois que je t'aurais fait payer ses mots ! » Qu'il était horrible. « Enfin... » Soupira-t-elle, faisant exprès d'être longue pour qu'il la porte plus longtemps encore. « Pas trop difficile ? » S'amusa-t-elle. « On peut commencer par faire ça.. » avait-elle dit avant de se pencher pour l'embrasser. « Sinon, je ne sais pas, je dois déjà te supporter toute la journée, à toi de trouver quoi faire ! » Parce qu'elle, elle serait bien restée au lit toute la journée, mais bon, maintenant qu'ils étaient levés, autant s'occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
ID : Ran94, marjorie
Faceclaim : Arthur Darvill + Tag(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 729 - Points : 1738

Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le Dim 18 Fév 2018 - 15:42 )
« Ce n’est pas bien de mentir mademoiselle Camilla. » Elle pouvait le nier Rafael savait très bien que la rousse pouvait être jalouse, il ne critiquait pas, de toute façon, du moment que ça ne partait pas en paranoïa ça lui allait. « Tu m’abandonnerai chérie ? Tu n’oserais pas, au pire j’irai faire un tour dans ce bar, ou il y a souvent des jolies filles. » Il n’était pas sérieux, mais comme il le disait, il aimait bien l’embêter, puis elle lui renvoyait bien, au moins, ils formaient un coup qui se marrait bien, qui communiquait. Rafael a déjà vu des gens trop occupés à jouer sur le téléphone plutôt qu’à profiter de leur petit copain ou leur petite copine et honnêtement, si c’était pour faire ça, il ne voyait pas trop l’intérêt d’être en couple.

« Tes chevilles sont magnifiques comme tout le reste. » C’est qu’il était observateur le petit Rafael, c’était sa petite amie, il estimait qu’il avait le droit de l’admirer de partout qu’elle soit habillée ou non. « Bonne idée comme étiquette et moi je peux te mettre : femme de Rafael Adamo, ne partage pas, c’est sympa non ? » Il pourrait en fournir des idées complétement folles, en fait c’était ce qui était en train de se passer, il devenait dingue, elle avait trop d’influence sur lui, si ça se trouve, ce serait bientôt trop tard, mais bon, il ne pouvait plus se passer d’elle, tant pis, c’était à ses risques et périls.

« Je veux bien être le patient et toi, tu pourrais être l’infirmière. » Petit clin d’œil, ils étaient seuls tous les deux, sa fille était pas là, ce n’était pas un mal de jouer à des jeux de rôles, c’était un moyen de faire travailler l’imagination. « Tu veux mettre aussi une propriété sur mes lèvres, tu as l’air de les apprécier. Bon bah d’abord on se prépare et on va balader, afin de montrer à tout le monde qu’on est fou l’un de l’autre. » Il alla donc prendre ses affaires et ce fut le moment de partir.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (terminé) Petit déjeuner au lit ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Petit déjeuner au lit -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences