Revenir en haut
Aller en bas


 

- shoot the thrill, play to kill {ditlev] -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ditlev Sørensen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2043-shoot-the-thrill-play-t http://www.ciao-vecchio.com/t2055-ditlev-shoot-the-t-hrill-play-to-kill
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : C. Hunnam ©january cosy (avatar) + ANESIDORA (signature)
Multi-comptes : Lorenzo, Matteo, Gabriele, Giovanni.
Messages : 8592 - Points : 2342

Âge : 38 ans (25.12.79)
Métier : Tueur à gages et propriétaire du garage le Repaire (+ mécano).
Sujet: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:08 )
All you women who want a man of the street but you don’t know wich way you wanna turn. Just keep a coming and put your hand out to me ‘cause I’m one who’s gonan make you burn.
DITLEV SØRENSEN
rôle inventé
Identité :James, Thomas, Guillaume et tant d’autres. Après tout, qu’est-ce qu’un prénom ? Rien du tout, selon moi. Malgré tous ceux que j’ai pu avoir durant mon existence, j’ai toujours été la même personne. Et il y en a qu’un qui n’a jamais été sali. Ditlev. Le prénom que ma mère m’a donné à ma naissance.  J’ai également pris son nom de famille. Sørensen. C’est avec ma vraie identité que les gens me connaissent à Naples.  

Naissance :Je suis né le jour de Noël, le vingt-cinq décembre, il y a de cela trente-sept ans, bientôt trente-huit. Au Rigshospitalet, l’hôpital universitaire de Copenhague.  

Origines :Je suis de nationalité danoise. Ni plus ni moins. J’ai beau avoir plusieurs passeports avec d’autres origines, nationalités, il n’y a que celle-là qui compte dans mon cœur.

Statut :Je suis célibataire et je le vis bien. Après tout, la vie est trop courte pour vouloir se poser. Je me contente de relation sans lendemain, dans les bras des femmes. Malheureusement pour elle, je ne suis pas prêt à m’engager et encore moins à leur passer la bague au doigt. De toute façon, qui supporterai de vivre avec quelqu’un comme moi ? Personne.  

Métier :Je ne suis personne. Ou simplement qu’une ombre. Du brouillard. Léon moderne sans la plante en pot en option. Nettoyeur. Tueur à gages. Plus communément, je suis détective privé, pour les curieux.

Argent :Sans m’en vanter, je suis plutôt bon dans ce que je fais. J’ai donc le privilège de choisir moi-même mes missions, mes contrats, ce qui fait que, je m’en mets par la même occasion plein les poches. Je dirais plutôt aisé. J’ai de quoi vivre dans le luxe, même si je continue à vivre modestement.

A Naples depuis :Je suis venu m’installer à Naples à l’âge de quatorze ans. Il y a donc de cela vingt-quatre ans. Depuis, je vais, je viens. J’ai toujours un pied à terre ici mais disons que j’étais plus sur la route, ces dernies vingt ans. J’y suis de retour depuis un an environ.  
Je suis quelqu’un de calme. Avec un certain sang-froid. Il le faut bien. Je suis également quelqu’un d’extrêmement organisé. Très consciencieux. Toutefois, je peux aussi me montrer manipulateur, un poil calculateur, violent dans certaines situations. Mais pour ceux qui me connaissent réellement, ma vraie personnalité et non les autres identités, ils savent que je suis quelqu’un qui est à l’écoute qui a un cœur en or, de fidèle. Le charisme est aussi un trait de caractère qui me définit plutôt bien.

Toutefois, il est assez difficile de se décrire exactement, surtout niveau caractère. On a toujours tendance à se voir autrement. Soit à embellir notre personne ou, au contraire, à la dénigrer.  Sincèrement, mon caractère dépend de la personne que j’ai en face, si c’est dans un cadre privé ou professionnel.  

poids :
72 kg
alcool :
5 verres
cigarettes :
20 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Shoot the thrill AC/DC


conclusion de votre vie. La vie est une chienne et elle ne tient qu'à un fil. Je suis bien placé pour le savoir. Alors pourquoi se priver de belles choses ? De toujours devoir marcher sur des œufs pour ne vexer personne ? Cela fait déjà plusieurs années que je ne suis plus les règles et je m’en porte très bien.

J’ai grandi dans la misère, sans père. J’ai été tyrannisé durant une bonne partie de l’adolescence, avant qu’on m’arrache brutalement ma famille. Je ne suis pas du genre à m’épancher sur ma vie. A me plaindre ou à pleurer pour un oui et ou non. Ces événements m’ont fait grandir. Ils ont fait de moi l’homme que je suis actuellement. Et j’en suis fier. Je m’occupe d’éliminer les nuisibles, sans poser aucune question. Après tout, un jour ou l’autre, on redevient tous en poussière. Je les aide. Rien de plus. Ma conscience se porte très bien. Peut-être aurais-je eu une autre vie si mes parents ne se s’étaient pas fait assassiner, avec une femme à mes bras, Stella, une villa en banlieue, des enfants, un chien. Peut-être. Je ne regarde pas en arrière. Je profite tout simplement des petits plaisirs que la vie m’offre. Point.
 

(un) Je n’ai jamais connu mon père. Disons que ma mère, Freya, était assez … fêtarde. Elle ne prenait rien au sérieux. Il n’y avait que la fête qui comptait pour elle. Jusqu’au jour où, à vingt ans, elle tomba enceinte. Sans savoir de qui. Trop de prétendants. (deux) J’ai donc grandi avec ma mère qui, du jour au lendemain, n’avait pas eu le choix de s’assagir. Ses parents lui ont fait comprendre que c’était un cadeau de dieu où que sais-je encore et a décidé de suivre leurs conseils à la lettre. Elle s’est rangée, a repris des études par correspondance et a ensuite trouvé un travail, pour pouvoir m’élever dans les meilleures conditions. (trois) Nous n’étions pas riches et je n’avais pas de père, j’ai toutefois eu une enfance assez heureuse. Je n’ai jamais manqué de rien. Ma mère pris au sérieux son rôle et tout ce qu’elle faisait, était pour mon bien être. Tout simplement. Je n’ai pas vraiment à me plaindre, du moins du temps que j’ai passé sur le sol danois.  (quatre) A l’âge de quatorze ans, mon beau-père (en couple avec ma mère depuis au moins dix ans) a obtenu une promotion et nous avons dû déménager à Naples. Une nouvelle vie pouvait alors commencer. Celle qui allait faire ce que je suis maintenant. (cinq) A l’école, j’étais la tête de turc de la classe. Primo, j’étais nouveau. Deuzio, j’étais un étranger. Terzio, j’avais encore quelques lacunes en italien. J’avais beau prendre des cours en dehors, j’avais encore de la peine. Rien que pour ça, les jeunes adolescents se faisaient un malin plaisir à me tyranniser, à me prendre pour leur punching ball.   (six) Il n’y a qu’une fille qui fit attention à moi et qui ne fut pas de leur côté. C’était la plus belle, la plus rayonnante. Stella. Magnifique. Elle devint rapidement ma seule amie. La seule qui me défendait. De là, se fut tout naturellement que les sentiments apparurent. Moins de six mois plus tard, nous étions ensemble. C’était l’Amour, avec un grand A. Nous nous sommes plus quitté jusqu’à mes dix-huit ans. 3 ans de pur bonheur, que je n’oublierais jamais. (sept) 1996. L’année où ma vie changea. Un matin, en rentrant à la maison, je découvris les corps de ma mère et de mon beau-père, poignardés sauvagement, dans leur lit.  Le coupable ne fut jamais découvert, mais l’enquête de police dévoila quelques secrets. Mon beau-père n’était apparemment pas blanc comme jeune. Le lendemain, je rompais avec Stella, sans aucune explication. Préparais mes valises, de quoi vivre et je partis sans me retourner. Après tout ce que j’avais vécu jusqu’à là, je disparus de la surface de la terre. A partir de ce moment-là, Ditlev n’existait plus.  

(huit) Je sais parler plusieurs langues. Le danois, bien évidemment, ainsi que l’italien. J’ai également appris l’anglais, la langue universelle, le français et je sais me débrouiller en russe.    (neuf) A l’adolescente, n’ayant pas le choix pour me défendre, je pris des cours d’arts martiaux. Je sais donc me battre, et je continue à m’entraîner continuellement. J’aime me tenir en forme. Faire du sport.  (dix) J’ai toujours des armes sur moi. Principalement un revolver, à l’abri des regards, ainsi qu’un couteau à cran d’arrêt, bien caché lui aussi. Pour tout ce qui est des autres armes, top secret. Elles me servent plus pour mon boulot. (onze) J’ai déjà failli foirer une mission. Résultat ? Je m’en sors plutôt bien, avec une cicatrice au niveau du bas de ventre, l’a où la balle du pistolet ennemi est entrée en contact avec ma peau. Je l’avais échappé belle ce jour-là. (douze) La seule folie que je me suis permise ? Celle d’acheter plusieurs motos, dont une Harley Davidson. Mon amour. Mon bijou. Mon précieux. C’est, en quelque sorte, tout ce qui m’importe le plus. (treize) Je crois au destin. Que rien n’arrive par hasard. Que nous avons tous une mission sur cette terre et que ce qui doit arriver, arrivera. Rien n’est dû au hasard selon moi.  (quinze) Autre que Stella, je n’ai jamais réellement eu de relations sérieuses. C’est la seule qui a vraiment compté à mes yeux. (seize) Durant mon existence, j’ai pas mal voyagé.  Italie. France. Allemande. Russie. Amérique. Australie. (dix-sept) Dans toute ma « carrière », je n’ai pas commis extrêmement d’erreur. Je suis très méticuleux. Sauf une. Que je n’oublierais jamais et qui m’arrache le cœur encore maintenant. Celle de la mort d’un gosse de 3 ans. Victime collatérale.  Depuis, chaque année, je me rends sur sa tombe, dès que je me trouve en France. Si je ne peux pas, je fais livrer des fleurs, et j’envoie anonymement des lettres de condoléances à sa mère. Cette mort me hantera toute ma vie.
ton groupe :TIRAMISU ton avatar :Charlie Hunnam


pseudo, prénom :Bellätrix (V.).combien de bougies ?Trop.d'où viens-tu ?Licorneland.comment t'as atterri ici ? .




I guess it’s true I’m not good at a one night stand but I still need love ‘cause I’m just a man. These nights never seem to go to plan, I don’t want you to leave me, will you hold my hand ? Stay with me.  


Dernière édition par Ditlev Sørensen le Sam 9 Déc 2017 - 1:25, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:14 )
Revienvenue! (Charlie )
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Liloo_49
Je suis absent-e : du 6 au 13.
Multi-comptes : Caitlin, Demetrio, Erio, Loris & Stefan
Messages : 9249 - Points : 7050
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:16 )
Oh ! Charlie.

Rebienvenue à la maison. Je te réserve le loulou et tu sais où nous trouver si tu as besoin.


Dante & Leila
Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:23 )
Re-bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ditlev Sørensen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2043-shoot-the-thrill-play-t http://www.ciao-vecchio.com/t2055-ditlev-shoot-the-t-hrill-play-to-kill
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : C. Hunnam ©january cosy (avatar) + ANESIDORA (signature)
Multi-comptes : Lorenzo, Matteo, Gabriele, Giovanni.
Messages : 8592 - Points : 2342

Âge : 38 ans (25.12.79)
Métier : Tueur à gages et propriétaire du garage le Repaire (+ mécano).
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:24 )
@Astrid West, merci
@Bren Gianelli, merciii , et oui, j'ai eu le coup de cœur en cherchant une tête . Il est par où le chemin déjà pour venir vous embêter ?
@Chiara Rinaldi, merci à toi aussi


I guess it’s true I’m not good at a one night stand but I still need love ‘cause I’m just a man. These nights never seem to go to plan, I don’t want you to leave me, will you hold my hand ? Stay with me.  
Revenir en haut Aller en bas
Roberto Khalil10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1838-robs-l-enfant-terrible- http://www.ciao-vecchio.com/t1919-roberto-etre-ou-ne-pas-etre
ID : Djoan ; Yohan
Faceclaim : ava : © Hallows. ; tumblr & gif sign : mrs. chaplin
Multi-comptes : Floriana Mennini & Valente Paludi & Katerin Boschetti
Messages : 4399 - Points : 1387

Âge : 34 ans
Métier : Agent d'entretien au théâtre.
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:27 )
Rebienvenue à toi avec ce beau gosse. Dire que Floriana a failli se le taper... Quel gâchis !
Je te souhaite une bonne rédaction pour ta fiche.

Et tu connais la maison (et le chemin qui y mène, ne dis pas de bêtise !!)



I like to make-believe with you
That we always speak the truth (ish)
I like how we pretend the same
Play this silly little game
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:33 )
Rebienvenue par ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ditlev Sørensen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2043-shoot-the-thrill-play-t http://www.ciao-vecchio.com/t2055-ditlev-shoot-the-t-hrill-play-to-kill
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : C. Hunnam ©january cosy (avatar) + ANESIDORA (signature)
Multi-comptes : Lorenzo, Matteo, Gabriele, Giovanni.
Messages : 8592 - Points : 2342

Âge : 38 ans (25.12.79)
Métier : Tueur à gages et propriétaire du garage le Repaire (+ mécano).
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:34 )
@Roberto Khalil, merciii :iloveu:
Comment ça, elle a failli se le taper ? il peut toujours y remédier (en vrai ça me perturbe et j'suis curieuse )
Quel chemin ? Tu parles de quoi ?

Bon, je retourne à ma fiche plutôt que dire des bêtises

@Mia Caruso, merci à toi


I guess it’s true I’m not good at a one night stand but I still need love ‘cause I’m just a man. These nights never seem to go to plan, I don’t want you to leave me, will you hold my hand ? Stay with me.  
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
ID : sweety / nath
Faceclaim : Zoé Saldana + ©Amnesis..(vava) / Tobias (crackships)
Multi-comptes : Augusto Rinaldi
Messages : 2130 - Points : 3358

Âge : 38 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 22:36 )
Re bienvenue parmi nous avec cette belle gueule, cela lui colle parfaitement le rôle de tueur à gage.

En tout cas je suis fan du début de ta fiche. Hâte d'en lire plus. Bon courage pour la suite.




" I'm trying to hold my breath. Let it stay this way. Can't let this moment end. You set off a dream with me. Getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand. Will you share this with me ? 'Cause darling without you. " Never Enough.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le Jeu 7 Déc 2017 - 23:05 )
Oh la la, quel mâle.
Rebienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: shoot the thrill, play to kill {ditlev] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- shoot the thrill, play to kill {ditlev] -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées