Revenir en haut
Aller en bas


 

- Gaïa | Amore a prima vista -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 293 - Points : 671

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:21 )
Il faut beaucoup de prodigues pour faire un peuple généreux, beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre, et beaucoup de jeunes fous pour faire un peuple héroïque
GAIA ROMANELLI
rôle inventé
Identité : Je porte le nom de mon paternel, rien de bien étonnant d'ailleurs. Romanelli. Ah ça, y'a aucun doute, c'est italien. Mon prénom est plus court heureusement, Gaïa. C'est difficile de trouver un surnom mais j'en ai quand même un, Gia.

Naissance : Naples m'a vu naître il y a trente deux ans de cela. J'ai fêté mon anniversaire il n'y a pas bien longtemps vu que je suis née le 13 novembre 1985.

Origines : Sans nul doute, je suis un pur produit italien.

Statut : Le célibat est ce qui me correspond le mieux. Je ne suis pas faite pour être en couple il faut croire. Je préfère m'amuser avec des filles ou bien des hommes, je suis pas difficile. On peut même dire que je suis pansexuelle.

Métier : Officiellement, je suis agent de probation. Je suis arrivée là dedans par hasard, il faut bien l'avouer. J'ai toujours rêvé d'écrire et c'est ce que je fais mais anonymement. Et oui, je suis auteur de bouquins érotiques sous le pseudo de Lisa Danvers.

Argent : Mon boulot d'agent de probation ne me rapporte pas grand chose, enfin suffisamment pour vivre. Par contre la vente de mes livres explose un peu plus chaque jour alors on peut dire que malgré tout je commence à être bien friquée.

A Naples depuis : la naissance même si entre 2001 et 2010, je me suis éloignée de la ville.

Je suis une femme forte, combative et déterminée. Il est difficile de me faire changer d’avis lorsque j'ai pris une décision. Je tiens fermement à mes valeurs et ne permet à quiconque de les piétiner. J'ai de l’énergie à revendre et me bat férocement pour protéger les personnes que j'aime. Je suis une travailleuse acharnée et j'ai beaucoup d’ambitions. J'aime la compétition, surtout en milieu sportif. Je suis également pleine d'imagination. Ma fille est tout pour moi et je suis extrêmement protectrice, attentionnée et câline avec elle. Parfois trop sur son dos peut être.

poids :
57 kg
alcool :
1 verre/jour
cigarettes :
5 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
bad at love halsey


Conclusion de votre vie Ma vie c'est ma fille. Et si Leana est heureuse, en bonne santé, c'est le principal. Je n'ai pas à me plaindre même si la communication avec mes parents et ma dernière soeur est plutôt rompue, j'ai Tullia, j'ai mes amis, j'ai mon travail. Je suis heureuse, je ne peux pas dire le contraire. On arrête pas de me dire qu'il faut quelqu'un pour partager ma vie, mais j'ai Lea, c'est tout ce qui compte. Et puis peut être que je trouverai quelqu'un, après tout, la vie nous réserve toujours des surprises non ?

(uno) Ma famille est compliquée. Ma mère et mon père sont invivables. Du moins pour moi. Je n'adhère pas à leurs croyances, à leurs idéaux, à leur côté catho bobo et à toutes ces règles qu'on m'a inculquée étant petite. Non, ce n'est pas moi. Ce ne sera jamais moi. Je n'ai pas vraiment choisi de m'éloigner. Ce sont les circonstances qui ont fait que j'ai du prendre mes clics et mes clacs et quitter la demeure familiale. (due) J'ai deux soeurs, deux petites soeurs. Mais avec les années, j'ai l'impression qu'il m'en reste qu'une. Tullia. Ou Tilly, parce que c'est comme ça que je l'appelle depuis petites. C'est peut être parce qu'on a pas beaucoup d'écart que je m'entends si bien avec elle qui sait. Ou simplement que comme moi et comparée à notre troisième soeur, elle est contre les principes de nos parents. Même si pour eux c'est moi qui l'ai amené vers ce chemin répréhensible à leurs yeux. (tre) La raison de mon départ ? Et bien c'est ma fille. Tomber enceinte à 16 ans, ce n'est pas forcément bien vu. Déjà perdre sa virginité avant le mariage, c'est une abomination pour mes géniteurs, alors faire un gosse. Du coup, ils ont tenté de cacher ma grossesse, de m'envoyer dans une clinique en prétextant que j'étais malade ou je ne sais quelle connerie pour éviter que leurs amis si chers à leurs yeux, ne les snobent. Et bien oui, quel déshonneur. Alors quand j'en ai eu marre d'être enfermée dans ma prison  aux murs blancs, j'ai fait mon sac et je suis partie. (quattro) Pendant neuf ans, j'ai déserté Naples. J'ai vadrouillé, bourlingué à droite et à gauche. J'ai donné naissance à ma fille à Rome. J'ai pensé pendant quelques minutes à la laisser, pour qu'elle puisse avoir une meilleure vie, mais lorsque mon regard à croisé son petit visage, je n'ai pas pu me résoudre à la laisser. Et tant pis si on a eu quelques débuts difficiles, c'est devenu assez rapidement nous deux contre le reste du monde. (cinque) Trouver du boulot quand on a une gamine sur les bras, c'est compliqué. J'ai du faire tout ce qui était envisageable de faire. De la plonge au service en salle, du ménage à la réception d'un hôtel, j'ai pris tout ce qui venait et qui ne demandait pas de diplôme surtout. Parce que ça, j'en avais aucun. On a longtemps vécu dans des hôtels ou foyers pour mères célibataires. On a rencontré pas mal de monde, découvert le pays et des coins insoupçonnés. On a eu des moments compliqué, faut pas rêvé. Mais toutes les deux, on a su s'en sortir. (sei) A mes vingt cinq ans, j'ai décidé de rentrer à Naples. Ma soeur me manquait. Les appels, les mails, les skype, c'était plus possible. Et plus elle grandissait, plus Leana me posait des questions sur ma famille et par extension la sienne. J'ai bien tenté de renouer le contact avec mes parents, mais ça n'a pas été un franc succès. Bien sur, ils n'ont pas rejeté leur progéniture, après tout c'est une Romanelli. Ils ont tenté de la forger à leur image, mais je m'y suis opposée assez rapidement. Et du haut de ses huit, presque neuf ans, ma fille a bien compris que ce que leur souhaitait mes parents, ce n'était pas que du bien. Elle est loin d'être idiote et même au contraire, elle est en avance sur son âge. (sette) Le bouche à oreille ça fonctionne assez bien. Un an après être rentrée à Naples, j'avais trouvé un logement, retrouvé ma soeur, et j'avais commencé à travailler pour un cabinet d'avocats. Au départ je faisais le café, j'aidais par ci par là, ce n'était pas grand chose. Et puis j'ai pris goût à tout ça, j'ai commencé à me montrer indispensable et le cabinet m'a aidé à me payer une formation. Agent de probation. Ce n'était pas un choix de carrière, ni un rêve, mais au moins, c'est un boulot fixe, qui paye bien. (otto) J'ai toujours aimé écrire. Enfin de base, j'aimais lire. Mais écrire c'est venu assez rapidement. Au fil des années, j'ai noté toutes nos aventures avec Leana dans des carnets que je garde chez moi précieusement. C'est notre vie, notre histoire. Et je continue encore à rédiger tout ça. Mais j'écris autre chose aussi. Ce n'était que des petites nouvelles au début, puis, ça s'est transformé en bouquin. Des livres érotiques. Non, ce n'est pas un choix de carrière non plus, mais ça m'amuse d'écrire ça. Et puis j'ai fait la rencontre d'une éditrice par hasard. Quelques démêlés avec la justice et elle était arrivée dans mon bureau. Je ne sais plus comment on en est arrivées à discuter de ça. Mais elle a lu mes textes et elle a adoré. On a convenu de me publier sous un pseudo et les succès se sont enchaînés. Quatre bouquins à mon actif pour le moment et les quatre ont eu un succès monstre. (nove) Il m'arrive de boire, de faire la fête. Surtout maintenant que Lea est plus grande, plus indépendante. J'ai consacré toute ma vie à ma fille et elle le sait. C'est même elle qui me pousse à sortir depuis quelques temps. Elle veut que je m'amuse, que je profite de ma vie. Je tente quand même de lui montrer le meilleur exemple possible mais au fond, elle sait que je donnerai tout pour elle. C'est plus que ma fille, c'est ma meilleure amie. J'ai du mal à me dire que dans deux ans à peine, elle entre à l'université, c'est compliqué pour moi. (dieci) Depuis peu, on a adopté un chaton. Socrate. Il est tout blanc avec les yeux vairons. On ne l'a pas trouvé, c'est lui qui nous a trouvé. Lorsqu'on est rentrée un soir, il était dans notre cuisine. Il miaulait faiblement et on a bien vu qu'il était affamé. On l'a nourrit et il est reparti. Mais le lendemain, il était à nouveau là. Et c'est devenu un membre à part entière de notre famille.
ton groupe :TIRAMISUton avatar :Meghan Ory


pseudo, prénom :lilousilver, mariecombien de bougies ?25 ans, bientôt 26d'où viens-tu ?La Réunioncomment t'as atterri ici ?C'est un DC  




Dernière édition par Gaïa Romanelli le Lun 18 Déc - 1:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 293 - Points : 671

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:21 )
embrace the glorious mess that you areit will be
Le dernier jet de mon bouquin est parti. En route pour le bureau de mon éditrice. Je ne sais pas si je peux dire que j'en suis fière ou non. Comme à mon habitude, je préfère attendre pour ne pas me faire de faux espoirs. J'ai fait des recherches, j'ai interrogé du monde, notamment une hôtesse de l'air pour le quatrième chapitre. Je n'aime pas faire les choses au hasard. Il n'y a aucun soucis pour moi à ce que mes bouquins ne soient pas publiés sous mon vrai nom. Bien au contraire, j'évite une traînée de tordue comme ça. Et avec mon métier, l'officiel, ce serait compliqué de leur expliquer que j'écris des livres à caractère érotique, tout en gardant cette position de supériorité face à mes clients. Non, c'est certain qu'ils ne me prendraient plus au sérieux. Et je peux le comprendre au fond. Alors c'est pour ça que oui, Lisa Danvers écrit des livres et moi, je m'occupe de conditionnelles. Ce switch entre mes deux vies a été compliqué au début, mais j'ai bien vite appris à composer avec. Puis il y a ma troisième vie aussi. Mon rôle de mère, celui qui me tient le plus à coeur au final. Leana, c'est toute ma vie. Je veux la rendre fière. Elle est au courant de mon autre boulot mais évidemment, je ne la laisse pas lire mes livres pour le moment. Si elle le souhaite, elle pourra le faire. Mais dans deux ans. Au fond, ça me gênerait et elle aussi j'en suis certaine. Lire des écrits de sa mère relatant des expériences sexuelles, ça peut être gênant. Pourtant, je n'ai aucun secret pour elle et elle n'en a aucun pour moi. Notre relation se base avant tout sur la confiance et ça fonctionne très bien. Elle a sa liberté, même si je la surprotège peut être un peu trop. Ce n'est pas en elle que je n'ai pas confiance, bien sur que non. C'est plus que je ne fais pas confiance aux autres. A ces personnes qui peuvent lui faire du mal. A commencer par mes parents. S'ils pensent que je suis une erreur, moi je les vois comme un danger pour ma fille. Je vois ce qu'ils ont fait de ma plus jeune soeur et il est hors de question que Lea devienne comme elle, une gosse pourrie gâtée, qui vit pour l'argent et les conventions de la haute société. Ma fille est pure et innocente et je refuse qu'ils la transforment en vulgaire poupée qu'ils peuvent présenter à leurs amis, habillée de robe à froufrou et tenant sa tasse à thé avec le petit doigt en l'air. Non, ma fille elle boit du café, comme moi. Et c'est pas un mal. Bien sur, elle n'en consomme pas la même dose quotidienne que moi et le sien est plus light. Mais je sais qu'elle me prend comme modèle. Je m'efforce d'être la meilleure possible, pour elle. Et pour Tullia. Même si Tilly n'a plus besoin de moi depuis longtemps. Si ma vie est loin d'être rose, on ne peut pas dire que la sienne soit mieux. Pas pour les mêmes choses bien sur mais à sortir du confort de la lignée Romanelli, on a pas mal d'emmerdes. Fiancée dans le coma et surtout sa fille dans les griffes de ses autres grands parents. Je ne peux rien faire pour l'aider et ça, ça me coûte beaucoup. J'aimerai en faire plus mais malheureusement, ce n'est pas possible. Alors je suis là pour elle, comme Lea qui adore sa tatie. Il faut être compliqué pour ne pas aimer Tilly en même temps. Elle est un peu délurée, mais c'est la meilleure.
Je souffle, la tête appuyée dans mes mains, elles mêmes soutenues par mes coudes posés sur mon bureau. Ma secrétaire arrive, me pose une pile de dossiers, de nouveaux clients. C'est comme ça à la fin de l'année. Certains agents partent à la retraite ou ont des clients qui leur prennent trop de temps alors ils se déchargent. Et moi, je récupère ceux là. J'ai du temps, je suis toute nouvelle dans ce métier, ça fait à peine plus de deux ans. Alors je prends la pile et commence à regarder les visages qui viendront me voir d'ici peu. Un dossier, deux dossiers et je me fige sur le troisième. Nato Leonelli. J'en lâche mon stylo avec lequel je jouais. Non, ça ce n'est vraiment pas possible. Et pourtant, il est là ce fichu morceau de papier cartonné. J'hésite à l'ouvrir, je ne peux pas. Je ne veux pas. Et pourtant, je n'ai pas franchement le choix. J'attrape ma tasse de café refroidie depuis le temps où elle est posée là. Je la bois d'une traite, même si je suis persuadée qu'un verre de whisky serait bien plus efficace. Et j'ouvre ce foutu dossier, je fais tomber la couverture d'un côté et son visage apparaît. Seize années se sont enfuies depuis la dernière fois où je l'ai vu. Il n'a pas tant changé, je le reconnais sans aucun problème. Sa barbe peut être plus fournies et les traces du temps au coin de ses yeux. Je reste quelques instants face à cette image, me remémorant mes années de lycéenne. Bordel, c'est pas possible. Sur tous les types sortants de prison, il a fallu que je tombe sur le père de ma fille. Evidemment, ni ma fille, ni lui sont au courant de leur lien. Enfermée dans mon hôpital après l'annonce de ma grossesse, je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir et quand je me suis enfuie, c'est certain que je n'ai pas pensé à le prévenir. Et ma fille, malgré ses nombreuses questions sur mon géniteurs, j'ai toujours réussi à passer outre. Mais la réalité me revient en pleine face et d'ici quelques temps, je me retrouverai face à Nato. Je ne sais pas si je suis impatiente, totalement stressée ou si j'ai juste envie de vomir. C'est trop le bordel pour le moment. Alors je referme le dossier. Je verrais ça plus tard, surement accompagné d'un verre de vin ou bien même, de toute la bouteille. 2018 va être compliquée.


Dernière édition par Gaïa Romanelli le Lun 18 Déc - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:26 )
la plus beeeellleee des soeurs

rebienvenue par ici mon chat
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:28 )
Rebienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 293 - Points : 671

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:31 )
@Tullia Romanelli Ma petite soeur d'amour Merci

@Eleanor Hoffman Merci beaucoup beauté
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:35 )
(Re)Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Quel choix de fou pour l'avatar. Meghan est vue trop rarement sur les forums.
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 293 - Points : 671

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:35 )
@Lucas Sheffield Merci beaucoup Et oui j'avoue elle est trop rarement prise cette beauté (ce qui m'arrange pour le coup )
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Ealitya, gif Dantoria ©Victoria
Multi-comptes : Demetrio, Enzo, Erio & Stefan
Messages : 8280 - Points : 6523
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:36 )
Je pense pareil ! I love you
Bienvenue chez toi ma jolie.
Je suis curieuse de savoir, tu sais bien.


Dante & Leila
Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


La grande protectrice aux microbes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 293 - Points : 671

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:37 )
@Bren Gianelli Merci mon chat Je t'ai déjà mis un petit truc en plus dans le profil pour le métier
Revenir en haut Aller en bas
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://www.ciao-vecchio.com/t1709-tous-ces-moments-se-perdront-dans-loubli-comme-des-larmes-dans-la-pluie-gus
ID : sweety / nath
Faceclaim : Jon Kortajarena + © Morrigan' (vava) © frimelda (sign)
Je suis absent-e : présente
Multi-comptes : Safiya Rahotep
Messages : 2570 - Points : 5263

Âge : 30 ans depuis le 17/09
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familliale.
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le Dim 17 Déc - 19:38 )
Re bienvenue parmi nous et bon courage avec ce nouveau personnage.


Connard à ses heures perdues

HATE ME. LOVE ME.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Gaïa | Amore a prima vista ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Gaïa | Amore a prima vista -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées