Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Isaiah Stefano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1743-isaiah-l-art-n-est-qu-u http://www.ciao-vecchio.com/t1751-isaiah-l-art-n-est-qu-un-moyen-d-exterioriser-un-trop-plein-d-amour-ou-de-souffrance
ID : mary.
Faceclaim : Matthew Daddario + ©Lempika.
Multi-comptes : owen ivaldi, enrik zorzi.
Messages : 765 - Points : 1465

Âge : 34 ans.
Métier : artiste peintre indépendant, qui gagne pas trop sa vie par son art. Il travaille comme barman à Dolce Vita
Sujet: Re: [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) ( le Jeu 11 Jan - 21:10 )


Oskar n’en fait qu’à sa tête comme à son habitude. Isaiah n’en est pas surpris, mais est agacé de le voir agir avec tant d’arrogance. Les raisons énoncées de sa présence ont éveillé la fierté du plus jeune et l’ont braqué. Il ne compte pas lui donner ce qu’il désire, car il ne peut pas tolérer sa faiblesse, à cet instant, face à tant de détachement. Cet homme lui retourne les tripes. Il maintient la distance physique pour éviter tout risque, car il se connait, il n’arrive pas à résister aux charmes de cet homme. La virilité qu’il dégage est si forte, rend ses traits si érotiques, qu’il succombe à chaque fois, et ce, depuis leur première fois, mais pas cette fois, parce qu’il refuse de se sentir encore plus faible face à cet homme. Alors, il ne se laisse pas déstabilisé par la ferveur de l’artiste face à sa toile. Du moins, en apparence, car les compliments de l’artiste renommé, ont une saveur singulière dans sa poitrine. Il se sent même sourire, malgré lui, touché par ce qu’il déclare, car il le sait sincère. Seulement, il se décale du pas de la porte et retrouve le salon pour rompre toute possibilité que la situation dérape. Il le laisse rester dans sa chambre s’il le désire tellement, mais lui l’attend patiemment dans le canapé, sa bière à la main. Il boit une gorgée, troublé qu’il ait vu une toile qui le représente. Il se demande s’il a ressenti ce qu’il ressent à cet instant. Cette sensation d’être mis à nu. Une terrible sensation qui devient coutumière face à cet homme, au point qu’il développe un mécanisme de défense, en résistant face à cet appétit qui lui ravage les tripes. Seulement, Oskar est déterminé et le prend au piège. Son corps s’impose au sien, le prend au dépourvu au point qu’il ne peut pas détourner son regard du sien. Une fois de plus la présomption de l’artiste s’exprime. Il n’a même pas la possibilité que ses lèvres sont possédées par celles de son amant. Le baiser qu’il lui vole n’a rien de sage. Isaiah n’y est pas insensible. Bien au contraire, ses reins s’embrasent immédiatement. Cet homme à un pouvoir étourdissant sur sa chair, surtout lorsqu’il use de sa voix ferme pour le mettre en son pouvoir. Il l’agace tellement à cet instant, est tellement sex qu’il est tenté de se laisser faire, mais une part de son être, l’en empêche. Il ne veut pas lui être soumis comme une vulgaire marionnette. Il ne veut pas être un simple jouet entre ses doigts dont il dispose quand il le veut. Alors Isaiah répond à son baiser, mais ne reste pas sage, ses mains s’emparent de ses fesses, les empoigne avec force. « Si tu as tellement envie de baiser, laisse-moi faire. Laisse-toi faire. » Il lâche dans une voix ferme en plongeant ses iris sombres dans les siennes. Il use ses propres mots pour retourner la situation. Il sait parfaitement que cette idée le réputera et le fera fuir, mais Isaiah peut être aussi doux qu’un agneau et parfois plus dur que la roche. Surtout quand sa fierté est offensée. Oskar n’aura pas ce qu’il veut, s’il ne se dévoile pas un peu. Ce qui est loin d’être gangé.


L'art n'est qu'une forme d'expression, un moyen d'extérioriser un trop plein d'amour ou de souffrance.
you make me want things that i’d forgotten i wanted.
Revenir en haut Aller en bas
Oskar ZieglerLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2008-oskar-ziegler-consume-m http://www.ciao-vecchio.com/t2046-oskar-ziegler-consomme-moi
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Max Riemelt + ©SHIYA
Je suis absent-e : du 6 au 21 juin
Multi-comptes : Harvey Lloyd
Messages : 216 - Points : 1025

Âge : 38 ans
Métier : artiste peintre, gérant de sa propre galerie
Sujet: Re: [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) ( le Ven 12 Jan - 16:04 )
L’œuvre est inachevé mais elle a déjà du sens, du moins elle en a dans les yeux d’Oscar car il y observe l’influence qu’il a sur le jeune artiste. Comme ses propres toiles se retrouvent posséder par l’image d’Isaiah, l’œuvre met à nu son amant avant sans doute qu’il ai eu le temps de dissimuler l’évidence qu’offrait cette toile sous de nouvelle couche de peinture. Oskar adorait les œuvres que son amant lui avait déjà montrées, sombres et tourmentées mais sublimes comme le spectacle d’un volcan en éruption. Celle-ci n’échappait déjà pas à la règle et un sourire satisfait et entendu s’affichait sur ses lèvres. Il revient vers Isaiah, soucieux d ne plus lui laisser le choix que de lui succomber, que de répondre à sa quête positivement. L’allemand s’installe au-dessus de lui, vient l’emprisonner de son corps pour s’emparer de ses lèvres, pas sans l’avoir provoqué quelque peu avant. Oskar a juste envie de lui. Il lui retourne les tripes et le cœur. Cette espèce de contrôle qu’il maintient depuis qu’il est arrivé là en trombe juste pour palier à son manque le rend juste un peu plus dingue, un peu plus oppressant d’obtenir ce qu’il veut. Oskar ne peut pas attendre sagement à côté de lui, il ne peut faire semblant d’avoir envie de parler, juste parler avec lui. Il le veut. Oskar préfère le sexe ! Se dire que tout cela n’est que sexe est beaucoup plus facile. Le père de famille ne pas se poser plus de question. Alors sa résistance l’agace. N’est-il pas autant ravagé par le feu du désir ? Il lui ordonne de se laisser faire. Il joint ses lèvres avec gourmandise. Le désir s’empare de lui comme Isaiah de ses fesses. Isaiah lui renvoie l’ordre à la figure, mais Oskar vient plonger son regard dans le sien. Il le scrute avec intensité puis un petit sourire coquin s’affiche à ses lèvres. « Ah oui ? Tu as envie de me faire une petite gâterie comme la dernière fois ? » Demande-t-il, sans comprendre ses paroles autrement car l’idée de se laisser posséder ne lui traverse pas vraiment l’esprit. Il a toujours été celui qui le dominait, ne s’imaginait jamais se laisser prendre, non sans dégout. Oskar aimait prendre mais l’inverse lui semblait avilissant. « Si c’est ça je ne dis pas non, je ne te retiens pas ! Tu peux même être plus gourmand que la dernière fois ! » Dit-il, la voix chaude et suave, excité à cette idée. Ses mains caressent ses épaules et son torse avec gourmandise. « Je serais ravi de te récompenser après ! »
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Stefano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1743-isaiah-l-art-n-est-qu-u http://www.ciao-vecchio.com/t1751-isaiah-l-art-n-est-qu-un-moyen-d-exterioriser-un-trop-plein-d-amour-ou-de-souffrance
ID : mary.
Faceclaim : Matthew Daddario + ©Lempika.
Multi-comptes : owen ivaldi, enrik zorzi.
Messages : 765 - Points : 1465

Âge : 34 ans.
Métier : artiste peintre indépendant, qui gagne pas trop sa vie par son art. Il travaille comme barman à Dolce Vita
Sujet: Re: [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) ( le Ven 12 Jan - 18:58 )


Cet agacement s’accentue face à la détermination de l’artiste, qui joue avec sa fierté. Ce n’est pas en agissant avec tant d’arrogance qu’il arrivera à ses fins. Isaiah n’est pas dans l’optique de lui céder dans de telles circonstances. Il l’aurait fait sans hésiter s’il n’avait pas cerné qu’il était un exutoire pour l’artiste. Il ne peut tolérer d’être relégué à un simple objet sexuel. Ce qu’il ressent de plus en plus face à l’acharnement de l’artiste et à sa non-volonté d’accepter sa décision, est une colère muette, qui grandit en lui. Alors, il le provoque à son tour, lui laisse l’opportunité d’avoir cette luxure que s’il se soumet. Il espère que ça le fera fuir, qu’il s’éloignera de lui pour partir. Seulement, rien ne se passe comme il avait prévu. La présomption du plus vieux se fait plus forte, au point qu’elle lui fait perdre son sang-froid. Sa respiration est forte, mais lourde. Son regard se fait plus sombre, bien loin du regard qu’il a normalement avec cet homme. Et ce qui devait arriver, arriva. « Arrête, putain ! » Il lâche en venant le pousser loin de lui. Sa force est réelle, fait mettre en échec celle de cet homme. « T’as un sérieux problème, c'est pas vrai ! Tu ne comprends pas le "Non" ?? » Il lâche en venant lui-même se redresser. « Tu m’as pris pour quoi ? un chien en chaleur que tu peux baiser quand tu en as envie ? Un vide couille quand ta femme t’a frustré ? » Sa colère est sombre. Il ne mâche pas ses mots et vient prendre le manteau du plus vieux qu’il lui jette dessus. « Barre toi ! Je veux que tu te casses. Tu n’as rien à faire chez moi ! » Il lâche avec violence en se dirigeant vers la porte de son appartement. « Tu veux baiser, manquer de respect et jouer ton mâle dominant sans estime pour ton partenaire ? Va t’acheter une pute !  Je ne serai jamais ta pute à toi, ni à personne. Et surtout va te faire foutre ! » Il lâche en ouvrant la porte, le cœur tremblant dans la poitrine. Il est tellement énervé que cela le fait trembler. C’est la première fois qu’il perd ses moyens face à quelqu’un, mais il ne peut juste pas supporter de n’être qu’un objet pour cet homme. Encore moins un objet qui lui appartient. Alors, il veut juste qu’il disparaisse de sa vie. Sur le champ. Du moins pour le moment.


L'art n'est qu'une forme d'expression, un moyen d'extérioriser un trop plein d'amour ou de souffrance.
you make me want things that i’d forgotten i wanted.
Revenir en haut Aller en bas
Oskar ZieglerLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2008-oskar-ziegler-consume-m http://www.ciao-vecchio.com/t2046-oskar-ziegler-consomme-moi
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Max Riemelt + ©SHIYA
Je suis absent-e : du 6 au 21 juin
Multi-comptes : Harvey Lloyd
Messages : 216 - Points : 1025

Âge : 38 ans
Métier : artiste peintre, gérant de sa propre galerie
Sujet: Re: [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) ( le Ven 12 Jan - 20:15 )
Oskar le provoque encore, d’humeur joueuse avec son amant. Il a envie de lui, et ce contact si proche l’éveille particulièrement. Pourtant il sent la raideur d’Isaiah et c’est nouveau pour lui. Jamais l’homme n’a bloqué un tel contact, il s’est toujours laisser faire, il y a toujours répondu. Oskar voudrait que ce soit comme ces fois-là, comme d’habitude sans comprendre ce qui l’en empêchait. Il espère le détendre, l’aguicher aussi pour qu’il rejoigne l’échange avec autant d’engouement. Mais ce ne marche pas ce soir. Sans qu’il l’ai vu venir, Isaiah le rejette et explose. Il n’a de choix que de se retrouver violemment déséquilibre, il tombe sur la table basse. Le choc, le rejet, la voix colérique d’Isaiah le fout sur les nerfs. La colère revient au galop, celle dont il voulait s’échapper en venant ici, plus furieuse, plus hargneuse, plus destructrice aussi. Se disputer avec sa femme, c’est presque devenu commun, mais il avait toujours trouvé du répit auprès de cet homme. L’italien avait ce regard qui l’apaisait, cette présence qui le ravissait. Isaiah vomit de haine et de colère contre lui, ses mots le frappent comme autant de coup de poignard, mais la douleur se transforme en un peu plus de rage envers son amant. Tout sonne faux, et pourtant c’est énoncé avec assurance et persuasion. Son amant croit dur comme fer à ses paroles infâme et c’est ça plus que tout le reste qui le rend fou de colère. Il le somme de se barrer. Oskar ramasse son manteau que lui a lancé le plus jeune. Il n’a pas l’intention de rester non et Isaiah lui ouvre grand la porte sans restreindre aucune violence, offrant la colere à la figure d’Oskar qui n’entend aucun de ses arguments, qui n’en comprend pas le sens. « Oh mais avec plaisir ! Je vais m’en faire une joie d’aller voir une pute bien comme il faut ! » dit il en s’avancant vers la porte. « Elle sera bien moins chiante que toi ! Et je me ferais moins chier !» lui réplique t’il en venant le fixer, sans penser au conséquence de ses paroles. Il s’enfonce mais la fureur d’Isaiah lui fout tant les nerfs qu’il joue au plus con, incapable de se retirer, de s’excuser, de laisser de côté un tant soit peu cette fierté qui vient pourrir cette relation. Oskar dévale les escaliers loin d’Isaiah, loin de cet homme qu’il avait tant voulu retrouver ce soir. Il ne fait pas plus de vague, ne crie pas dans l’escalier pour ne pas faire de vague avec les voisin, il rejoint sa voiture et explose de rage dans celle-ci. « Scheiße »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Abandonné] une visite surprise (oskar#3) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences