Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] [RP aléatoire] La honte -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
ID : Djoan (Floriana) fait vivre Brigitta à travers les articles de son blog.
Faceclaim : Alison Brie ©Shiya
Messages : 555 - Points : 1219

Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
Sujet: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 3 Fév 2018 - 1:41 )
Francesco / AdelinaLa honte
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu !

@Francesco Spinoza @Adelina Alma
Situation C'est dans la galerie marchande qu'Adelina débute sa journée, mais dans la hâte, la demoiselle fait un pas maladroit et tombe de tout son long sur le sol de la galerie, remplie de monde. Faire la morte pour faire passer la honte ? Ou se relever la tête haute et s'excuser auprès de Francesco qui est malheureusement la victime des œufs tout fraîchement achetés et qui se sont écrasés sur elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + angeldust(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6325 - Points : 2396

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 3 Fév 2018 - 19:22 )
Il y a des jours ou on a besoin de se changer les idées, c’est pour ça que Adelina s’était dit que ce serait une bonne idée d’aller faire un tour au marché, de toute façon, elle avait quelques trucs à acheter. Aujourd’hui son copain n’était pas là pour la surveiller et pourtant, elle avait le reflexe de se retourner pour voir s’il ne l’espionnait pas. La jeune femme n’avait qu’une envie, c’était de rompre avec lui, elle savait qu’elle n’était pas amoureuse. D’accord au début de leur rencontre, elle le trouvait charmant, mais depuis qu’ils vivaient tous les deux dans son appartement à elle, c’était devenu un cauchemar. D’ailleurs, ces derniers temps, elle faisait en sorte de trouver des excuses pour ne pas coucher avec lui, mais elle avait peur qu’un jour, il la force. Elle devrait sans doute en parler à quelqu’un, mais elle avait peur qu’on la prenne pour une idiote, pour quelqu’un de faible. Ce n’était pas facile de se confier sur ce genre de choses. Il ne fallait pas qu’elle traine trop, si l’autre rentrait avant elle, ça pourrait finir mal, il se montrait pas violent tous les jours, ça faisait déjà un petit moment que ce n’était pas arrivé, mais il était imprévisible, trop jaloux, possessif, comment avait elle fait pour se mettre dans une telle situation. Finalement quand elle vit l’heure, elle accéléra le mouvement, malheureusement le drame arriva. Elle se ramassa par terre et avait casser les œufs d’un autre passant. Il fallait assumer les conséquences de ses actes, elle se releva tout honteuse. « Je suis désolé, je suis trop maladroite, je vais vous rembourser, je vous dois combien ? » Elle était légèrement en panique, mais elle se sentait idiote, elle espérait que cet inconnu accepterait ses excuses. Adelina regarda sa tenue, quelques œufs avaient salis ses vêtements, mais elle ne se plaignaient pas, elle était la seule responsable de cette situation.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 468 - Points : 2118
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Lun 5 Fév 2018 - 17:58 )
Il y avait des jours comme ça où vous ne souhaitait rien faire d'autre que rester dans votre lit. Dormir. Rester cacher sous les couettes, dans la chaleur ambiante d'un lit douillet et confortable, dans une chambre chauffée, et rester là, flemmard au possible, sans rien faire d'autre que de profiter du temps qui passe. Aujourd'hui était l'un de ces jours là. Francesco n'arrivait pas à se lever. C'était rare. D'habitude toujours levé tôt ou presque, il ne connaissait quasiment pas ce genre de journée. Pourtant, il fallait bien qu'elles existent non? Le bel italien regarda sa montre. 9 h 55. Pas encore 10 heures, mais plus tout à fait 9 heures. Il finit par se lever en soufflant. Tatiana était occupée aujourd'hui, il l'avait eu au téléphone la veille. La jolie blonde devait sortir avec une amie, ou un truc du genre. Elle avait été prête à annuler son rendez-vous pour venir le voir, mais il avait insisté pour qu'elle ne le fasse pas. Autant qu'elle profite un peu de son temps libre elle aussi. Et puis c'était mieux ainsi. Lorsqu'on ne vivait pas collé en permanence, on appréciait toujours mieux les petits moments intimes que l'on pouvait partager ensemble et qui n'étaient pas des moments communs.

Un jean, un tee-shirt et un joli pull de laine, Francesco ne tarda guère à s'habiller pour descendre en bas, dans sa cuisine. Il avait faim. Il fallait dire que son dernier repas remontait à hier soir aux alentours de 19h30. Il avait mangé tôt pour une fois. Finalement, il ouvrit son frigo pour noter avec déception qu'il n'y avait plus grand chose. Et Tony qui était absent juste aujourd'hui. Bon sang... Francesco allait devoir faire les courses, c'était évident. Cependant, il n'avait pas vraiment envie d'y aller, aussi, lorsqu'il trouve un paquet de pâtes, de la crème légère et des lardons, il n'eut qu'une envie... Faire des pâtes à la carbo. il en avait envie. Très envie. Par contre... Plus d'oeuf. Bon, dans tous les cas il allait devoir sortir visiblement. Aussitôt dit, aussitôt fait, l'Audi RS6 ne tarda guère à prendre le chemin de la galerie marchande du quartier Spagnoli. Il appréciait la galerie qui était un endroit sympathique et agréable. Il ne tarda guère à y faire son entrée, en toute humilité pour une fois qu'il n'était nullement revêtu d'un splendide costume. Il rentra dans une grande surface de la galerie et commença à chercher les oeufs. Il prendrait quelques légumes, mais au marché, afin de les avoir frais. Après une recherche minutieuse, quelques moments d'égarements à travers les rayons et une quasi collision avec le chariot d'une maman plus occupé à calmer son gamin qu'à regarder devant elle, il trouva enfin le rayon des oeufs, véritable graal de son voyage. Il s'empara de l'une de ces petites boîtes de carton qui vous semble toujours très fragile et prête à se rompre à la moindre secousse et se dirigea vers les caisses. Par chance, il n'y avait pas beaucoup de monde aux caisses rapides. Il passa, paya et sortit. Libre, il ne l'était pas encore. Il ne manquait qu'un peu de salade pour parfaire le tout. Pourquoi pas quelques carottes et quelques endives, et éventuellement deux ou trois concombres.

Marchant tranquillement, à une allure modéré, Francesco remarqua une jeune femme qui marchait elle à vive allure. Elle semblait perdue dans ses pensées. Mais le pire n'était pas là. Elle ne s'aperçut pas que l'une des dalles était légérement relevé par rapport au niveau du sol et elle trébucha. Manque de pot, elle tenta de s'agripper quelques part pour éviter la chute. En général, tout le monde tentait de s'agripper quelques part pour éviter de s'étaler par terre, c'était une évidence. Sauf que son seul secours, loin d'être un rocher ou la rambarde d'une barrière, fût la boîte d'oeufs de Francesco qui tenta de la rattrapper mais n'y parvint pas. Ce fût à peine si il eut le temps de faire un bond en arrière pour éviter les éclaboussures des oeufs. La victime de la chute eut moins de chance... Forcément quand on tente de se tenir à une boîte d'oeufs, ces derniers vous tombent dessus... Elle en était recouverte. Par contre, elle n'avait rien. A une vitesse phénoménale, elle fût debout en moins de cinq sept et s'excusa avant de lui demander combien elle lui devait. Francesco envoya l'une de ses mains contre son front. Bon sang... Ce genre de choses... Juste aujourd'hui. Il leva les yeux au ciel... Ne pas s'énerver... Ne pas s'énerver... Le soleil va bientôt se coucher... C'est ça... En attendant les oeufs venaient de terminer en omelettes mais juste pour les chiens ou les pigeons. Francesco arrêta la jeune femme d'un geste.

- Tututut!! Ne vous approchez pas, vous risqueriez de me coller de l'oeuf un peu partout... Et je... Ne pas céder, se calmer, rester zen ... Ne vous inquiétez pas pour les oeufs... La mayonnaise montait... Ce n'est pas ça qui va me ruiner... Il allait craquer... Je vous assure que... Et puis merde! ... Bon sang mais vous pouviez pas regarder devant vous?!! Vous croyez que j'avais que ça à faire là? De mauvaise humeur, il n'avait pas eu envie d'aller faire les courses, alors autant dire que tout cela le contrariait fortement. Mais je m'en fout de votre argent là!! Non, franchement, je m'en contre fiche, je pourrais en acheter sept cents des boîtes comme ça si ça me chantait. Je pourrais même acheter la boîte dans laquelle on produit ces boîtes, mieux! Je pourrais acheter le plus gros élevage de poules pour avoir mes oeufs! Oui il pétait un plomb, et alors? Enfin, c'était pas bien dur de regarder dev... Il s'arrêta notant qu'on les regardait. Excusez-moi, balança-t-il aux curieux, Quelqu'un souhaite ajouter quelque chose ou dire un mot? Il s'arrêta alors que les gens baissaient les yeux. Alors continuez vos courses, on vous a pas sonné! Ou alors aidez-la! Bien sûr pas un ne bougea et l'activité reprit son train-train habituelle. Il sortit un mouchoir d'un paquet qu'il avait dans sa poche et le tendit à la jeune femme. Tenez... Essuyez-vous au moins... Vous allez pas rester comme ça. Grommela-t-il comme si cela l'emmerdait de faire une bonne action... Bon oui ça l'embêtait surtout vu comme il venait de la pourrir. Les réactions ne collaient pas vraiment, mais il s'en moquait.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Francis Cabrel


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + angeldust(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6325 - Points : 2396

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Lun 5 Fév 2018 - 21:59 )
La meilleure solution aurait été de rester chez elle. Elle se demandait encore pourquoi elle avait décidé de sortir se promener. Adelina aurait très bien pu se détendre devant la télévision ou en lisant un livre. Malheureusement rester enfermer dans cet appartement avec certains souvenirs récents ne lui convenait pas. Depuis quelques temps, elle faisait des cauchemars ou elle se faisait maltraiter, ou elle se sentait faible ou inférieur. Par chance, ce n’était pas toutes les nuits. Chaque jour, elle se disait qu’elle devait trouver une solution, mais elle remettait ça à plus tard. Si seulement elle avait quelqu’un pour la soutenir, elle avait des personnes avec qui elle s’entendait bien, mais le seul vraiment avec qui elle se serait sentit en sécurité, c’était celui qui était partit, il y a presque vingt ans. Pourquoi s’accrochait-elle au passé, elle se disait toujours qu’il fallait avancer, mais sur certaines choses c’est comme s’il y avait un blocage.

Elle s’était donc retrouvée au marché, elle aimait bien s’y promener, elle ne faisait pas forcément des achats, mais au moins, elle pouvait voir du monde. Il n’était pas rare qu’elle croise des amis ou des connaissances, elle pouvait s’arrêter pour parler ou alors elle faisait juste un petit signe rapide de la main pour éviter de déranger. Adelina avait fait l’erreur d’activer le mouvement et elle avait buté, pour résultat se ramasser par terre, toute honteuse, mais qui avait pris son courage à deux mains et avait fait face à cet inconnu. Elle allait passer un sale moment, ce type n’était pas content et il n’hésitait à lui dire ce qu’il pensait. Déjà qu’elle n’était pas bien là, c’était pire, enfin il exagérait peut-être un peu. En plus il était entrain de les afficher devant tout le monde. Elle voulait répliquer, mais pas moyen d’en placer une, ah les hommes, est ce que ça leur faisait plaisir de hurler sur des femmes un peu maladroites qui ne voulaient rien de mal ? Décidément le prince charmant ça n’existe que dans les contes de fées. Il faudrait dire aux petites filles, que ça ne sert à rien de croire au prince charmant, car il n’existe pas. Bien sûr, il y avait sans doute des grands romantiques, protecteurs, disant des mots doux, mais elle n’était jamais tombée sur l’un d’eux, à croire qu’elle attirait que les sales types. Elle prit le mouchoir qui lui tendit, elle fut surprise par cette dernière action, il n’avait peut-être pas un si mauvais caractère finalement. « Merci. » Enfin dire merci après tout ce qui lui avait balancé, ce n’était pas facile, mais bon, elle quand on lui donne quelque chose, elle est obligée de dire le mot magique. « Vous avez de la chance de tomber sur une femme comme moi, car je crois qu’une autre vous en aurait mis une. » Lui balancer cette réplique n’était pas très malin, mais elle le pensait, c’était histoire de faire la conversation. « Je pensais que c’était ma chute qui risquait de nous faire remarquer, mais je crois que c’est vous qui nous avez affiché. » Autant croiser sa propre tombe à ce stade-là, au fond, c’était peut ce qu’elle essayait de faire, même si elle ferait mieux de partir très vite. « Si je peux me permettre, vous devriez vous détendre, car vous énervez pour ça, surtout quand la coupable vous fait des excuses, ce n’est pas l’idéal. A ce qui parait les fleurs de Bach c’est pas mal, vous devriez essayer. » Ce n’était pas méchant ce qu’elle disait, elle se servait juste de ce qu’elle savait. Ah une époque, elle avait pris quelques fleurs de Bach et c’est vrai que ça jouait réellement sur ses émotions, d’ailleurs, elle ferait mieux d’en reprendre, ça ne lui ferait pas de mal à elle non plus.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 468 - Points : 2118
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Mar 6 Fév 2018 - 22:41 )
Elle le remercie alors qu'il lui tends un mouchoir dont elle s'empare. Mais elle ne se contente pas de cela, elle réponds. Pour elle, il a de la chance, car selon la femme sur qui elle serait tombé elle lui en aurait collé une. C'est fort probable, mais là c'est elle et pas une autre femme, donc tant mieux pour lui non? En revanche, le "vous avez de la chance" passa assez mal auprès de Francesco. Il était seul juge de cela, et pour le moment, ce n'était pas lui qui était tombé sur elle, mais le contraire, quand à avoir de la chance, on verrait ça plus tard, pour le coup, il appellerait ça de toutes les manières possibles, mais chance n'en faisait pas parti, de cela il était bel et bien sûr. Il se contint alors qu'elle enchaînait de plus belle. Elle était sérieuse? Bien sûr que sa chute avait attiré l'attention, d'autant plus qu'elle s'était reçue les oeufs dessus, et ça, qu'elle le veuille ou non, ça ne passait pas aperçu. Mais bon sang, c'est que les femmes étaient parfois de bien mauvaise foi, non? Francesco se garda pourtant de répondre, quoique l'envie ne lui manquait pas. D'ailleurs, oui, il allait répondre tiens! Quitte à se disputer et à se faire les nerfs sur elle, ce serait une bonne chose non? Et maintenant elle s'en prends en lui en arguant que s'énerver de la sorte n'est as bien malin, mais... Il rêve? Elle finit par lui donner, détendue comme jamais, un conseil: Les fleurs de Bach.
- Les fleurs de quoi?!!

Il ignore bel et bien de quoi il s'agit, à vrai dire il s'en moque, il n'a pas ses oeufs, et elle ose lui répondre. Il vient se masser les tempes se demandant à quel moment il va craquer une nouvelle fois. Finalement, il plonge son regard dans le sien.
- Vous déconnez là, non? Mais j'étais parfaitement détendue... Avant que vous ne mettiez mes oeufs par terre! Et il réplique, toujours sûr de lui, prêt à se battre et à riposter. D'autres parts, je vous ferais remarquer que l'attention vous l'avez attirée toute seule en tombant. Il s'arrête avant de reprendre. C'est plutôt moi que vous devriez remercier de ce que je les ai envoyé boulé autour! Il savait que ce n'était pas vraiment à elle de le remercier, mais au fond cette femme lui sortait des yeux, elle foutait ses oeufs par terre, et elle voulait qu'il reconnaisse qu'il avait eu de la chance... Mais non bon sang!!! La chance c'était tout sauf ça! Vous pensiez tout de même pas que j'allais vous remercier non? Il manquerait plus que ça tiens! Francesco était presque hors de lui. C'est qu'elle avait répondu, mais à ce jeu là, il pouvait se révéler plus violent. La galerie avait un peu repris de son ambiance quotidienne, et les quelques personnes qui passaient à côté d'eux, après un bref regard, comprenaient que le mieux, c'était de passer leur chemin, laissant ses deux grandes personnes réglaient leurs problèmes comme des enfants. Et Francesco se moquait bien de régler le problème comme un gamin ou un ado mal luné de seize ans qui tenait à en imposer à ses parents et faisait tout pour remettre en cause l'autorité. Non, là, elle l'avait un peu poussé.
- Et vos fleur de je ne sais quoi, je suis désolé, mais je suis, ni jardinier, ni botaniste. Le mieux serait peut-être que vous me montriez à quoi ça ressemble, qu'en dites-vous? Demanda-t-il provocant, un brin joueur, adoptant un l'air du petit malin de service qui connait déjà la réponse à sa question.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Francis Cabrel


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + angeldust(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6325 - Points : 2396

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Mar 6 Fév 2018 - 23:05 )
Ce type n’était pas possible, ça devait être le genre à être insupportable, pourtant Adelina gardait son calme. Elle n’avait pas envie de crier, car ce n’était pas la solution. « Détendu ? Pas pour de vrai, sinon vous seriez resté calme. » Non là, il avait carrément piqué une crise, juste pour des œufs, comment réagirait-il, si c’était quelque chose ayant de la valeur ? Il ne vaut mieux pas y penser. « Vous les avez envoyés bouler, mais à part nous regarder, ils n’ont rien dit. » Du moins pas à voix haute, puis c’est normal de se retourner, quand quelque chose se passe. Au fil des années, elle avait appris à passer au-dessus de tout ça, elle avait trop souffert durant son adolescence, donc maintenant quand elle pouvait, elle préférait ignorer, si on se moquait d’elle. « A mon avis, vous ne dites pas souvent merci. » et boum, ça continuait, elle ne se laisserait pas faire, il voulait la chercher, bah il allait la trouver. Toute la gène de la chute avait disparu, maintenant, elle avait un autre objectif. « Vous pouvez en trouver en pharmacie, je vous rassure, vous ne manger pas la fleur, quelques gouttes dans votre verre ou sur votre langue et ça ira mieux. » Adelina entrait dans ce jeu, monsieur voulait faire le malin, bah s’il en avait envie pourquoi pas. « Les enfants dont je m’occupe sont quand même plus matures, vous devriez peut-être retourner à l’école, pour apprendre à bien vous comporter. » Ce n’était pas cool de lui balancer ça, mais bon il voulait la provoquer, il fallait bien qu’elle réplique. Puis elle trouvait le comportement de cet homme complètement absurde et exagéré. Honnêtement, elle espérait qu’il n’était pas comme ça dans la vie de tous les jours, car son entourage devait en baver. Adelina savait se retenir, car ce n’est pas l’envie qui lui manquait de le gifler, mais bon, elle n’avait pas envie de se faire remarquer. De plus on ne sait jamais, il n’aurait peut-être pas pitié pour elle et il pourrait lui retourner son coup. En apparence, il n’avait pas l’air d’être le genre d’homme à maltraiter une femme physiquement, quoiqu’elle pensât ça aussi de son petit ami et elle avait fait fausse route. Cependant celui qui lui faisait face avait surtout l’air d’avoir un très mauvais caractère, peut être qu’elle devrait lui conseiller des cours de yoga, elle n’en avait jamais fait, mais d’après ce qu’elle avait entendu dire pour rester zen, c’était pas mal.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 468 - Points : 2118
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Ven 9 Fév 2018 - 16:18 )
Elle rétorque, elle réponds, elle lui tient tête. Sûr d'elle. Et si elle n'a pas tort, il s'en moque. Même lorsqu'elle lui dit qu'il ne devait pas être si détendu que ça puisque sinon il n'aurait pas explosé ainsi. Il manque de s'arracher les yeux... Mais bon sang, bien sûr qu'il était détendu, oui, bon d'accord, pas trop, mais quand même! Elle devait bien reconnaître qu'elle était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase trop plein non? Elle ne pouvait pas la fermer trois minutes et laisser passer? Non, elle continuait en arguant que les gens n'avaient rien dit, ils avaient regardé. Encore heureux sinon ça voudrait dire qu'il étaient aveugle.
- Mais bon sang, ils ont regardé, mais bien sûr que oui! Que pouvaient-ils faire d'autres! Au moins ça a eu le mérite de nous faire un peu moins remarquer! Reprit-il un peu plus énervé. Mais il allait finir par la frapper cette bonne femme, c'était pas possible. Non, Francesco n'atteindrais jamais cette extrême là. Il n'en était pas capable, il avait des défauts mais pas celui-là... Malgré que certaines méritaient bien qu'on les secoue un peu. Et elle continuait arguant qu'il ne devait pas dire merci souvent. Il faisait des bonds sur place! Mais c'était l'hôpital qui se foutait de la charité en plus! Il répliqua du tac au tac:
- C'est sûr que quand on balance mes oeufs par terre je remercie pas les gens en général! Voilà, ça au moins c'était dit. Et elle continuait en jouant son jeu, lui donnant le lieu où il pouvait trouver les fleurs de... De quoi déjà? Bref, des fleurs à la con qui lui permettrait de se calmer. Elle lui donna même la notice d'utilisation oralement! Super! Il se coucherait moins idiot ce soir. Merci chérie! Non mais sans blague, ces fleurs elle pouvait se les mettre au... La phrase qui suivit ne fût pas des plus sympathique. Elle avait du répondant. Et elle n'avait pas hésité à marcher, que dis-je? A piétiner littéralement son amour propre en déclarant que les enfants dont elle s'occupait étaient bien mieux élevés que lui. Il ne se contenait plus, bouillant de rage.

- Merci pour le mode d'emploi, je devrais m'en sortir avec vos fleurs! Vous faîtes dans la médecine ou dans l'enfance? Non parce que vous avez l'air de savoir faire beaucoup de choses: C'est à dire pas grand chose non? Quand à mon éducation, et bien écoutez... Donnez moi votre adresse, la prochaine fois je viendrais prendre des cours chez vous puisque vous semblez vous y connaître. Voilà, ça c'était envoyé, et il n'en avait pas terminé. Je vous apprendrai de mon côté à regarder où on marche et comment mettre un pied devant l'autre, ça vous va? Un petit marché, bien ironique, mais au moins, il répondait. Avant même qu'elle ait pu répondre, il eut le non-tact de répliquer encore. Votre petit copain vous a jamais appris à la fermer un peu? On part d'une boîte d’œuf et on en fini sur des clous de girofle avec aide à la personne, vous devez avoir un don pour toute exagéré non? Du Francesco énervé dans toute sa splendeur, car là, il se foutait bien de la gueule du monde. Il le reconnaissait, il était un peu coupable, mais si elle avait fait attention, on en serait peut-être pas là. Alors que voulait-il? Elle lui avait tout de même présenter ses excuses et avait même proposer de payer les œufs. Elle voulait réparer les pots cassés comme on dit, bon, là, manque de pot, c'était des œufs, c'était plus dur à réparer. Cependant, elle avait fait preuve de bonne volonté. Pas lui. Mais il était fatigué, plutôt énervé, et ça n'avait pas joué en faveur de la jeune femme sur qui il passait, gratuitement, ses nerfs.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Francis Cabrel


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + angeldust(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6325 - Points : 2396

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 10 Fév 2018 - 16:54 )
Cette discussion ne menait à rien, ça allait mal finir, elle le sentait, et pourtant, elle avait continué dans son jeu à lui. Adelina savait se contrôler, mais elle avait parfois son petit caractère et si on l’énervait un peu trop, elle pouvait aussi riposter, mais pas si gentiment que ça. Elle le laissa parler, elle n’interviendrait qu’à la fin, mais elle ne sait pas comment. Tout ça pour des œufs, il aurait pu juste laisser la jeune femme payer, et ça serait réglé, mais non monsieur avait besoin de passer ses nerfs sur elle. La dernière réplique ne lui a pas plu et cette fois, elle ne put se retenir, elle le gifla. « Pour qui vous prenez vous ? Vous pensez que les hommes sont supérieurs aux femmes, qu’ils doivent nous dire de la fermer. Bravo, chouette mentalité, vous n’êtes qu’un pauvre type ! » Adelina avait perdu son sang-froid, mais il y avait de quoi. « Et je sais beaucoup de choses, je ne me limite pas à mon métier, je m’intéresse à d’autres choses. » La gentille Adelina était partie faire une sieste, là c’était son côté, tu me cherches tu me trouves. Elle s’était trop laissé faire dans sa jeunesse, et même si aujourd’hui, elle avait encore du mal à s’affirmer, elle n’hésitait pas à se défendre, surtout quand un inconnu ose lui parler de la sotte. « Vous avez une sacrée chance, je suis petite et j’aurai pu viser une autre zone que votre visage, je pense que ça aurait été plus douloureux. » Elle avait commencé petit, déjà une bonne vieille gifle, ça pourrait le calme, puis elle se disait que cet homme, malgré son mauvais caractère ne lèverait pas la main sur elle, c’était une intuition. Quoique vu l’homme avec qui elle vit, son intuition pouvait se montrer très mauvaise. Cependant, elle n’avait pas peur, ils étaient encore sur un lieu public, elle ne risquait rien. Il fallait toujours qu’elle tombe sur des hommes colériques, enfin pas tout le temps, mais elle avait l’impression que c’était une fois sur deux. Peut être que si elle n’avait pas son boulot qu’elle aimait, elle serait partie de la ville, peut être pas définitivement, mais au moins quelques temps, mais bon, elle n’a jamais eu le cran de le faire, et ce n’est pas aujourd’hui que ça allait changer.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver
Messages : 468 - Points : 2118
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Mer 14 Fév 2018 - 15:24 )
La gifle vola. Aussi inattendue que Dumbo qui s'envole. Mal? Non. Vexé? Oui, ça elle avait bien réussi. Blessé dans son amour-propre, ce dont elle se moquait sans doute, il ne put que passer sa main sur sa joue, comme si il n'y croyait toujours pas. Cependant, cela eut le don de le calmer un peu. La petite dame avait du répondant, c'était le moins que l'on pouvait dire. Il fît bouger sa mâchoire comme si il ne se remettait toujours pas de cette gifle magistrale. "Ah la garce... Elle gifle bien" Pensa-t-il. Une chose était sûre, si elle ne savait pas mettre un pied devant l'autre, les gifles c'était une autre affaire, elle savait les donner. Et elle cracha bien sûr tout son venin. Féministe dans l'âme? Peut-être, en tout cas elle n'avait pas trop aimé son caractère un peu trop macho, ça c'était sûr. En soit Francesco n'était pas le genre de mecs à rabaisser sans cesse les femmes, mais disons qu'il restait un peu en lui ce côté très italien macho qui se croyait tout permis et avait ses préjugés sur la gente féminine. Elle déclara qu'il n'était qu'un pauvre type. Elle pensait bien ce qu'elle voulait. Il se frottait encore la joue avant de déclarer:
- Vous m'avez... Giflé? Quand même, vous y allez un peu fort.

Et aussitôt, elle répondit qu'il avait de la chance qu'elle soit petite et qu'elle aurait pu lui faire plus mal. Il compris largement où elle voulait en venir. Il haussa un sourcil. Elle n'était pas sérieuse quand même? Mais en plongeant dans son regard, il sut qu'elle était on ne peut plus sérieuse. Il répondit quand même, toujours avec cette même insolence:
- Oui bon une gifle pour des œufs, c'est un peu abusé non, surtout quand... Il la vit prête à répondre, mais, il préféra éviter un incident diplomatique plus coûteux et mit ses deux mains en avant pour la stopper. Okay, okay, ça va, on va pas en arriver là. Elle était à deux doigt de mettre son affirmation à exécution, et soudainement, face à cette petit bout de femme, véritable boule de nerf visiblement, il esquissa finalement un sourire. Sa colère à lui l'avait quitté. Bon, il fallait dire qu'il avait eu le temps de passer ses nerfs sur elle. Je vous crois sur parole. Ajouta-t-il quand à ce qu'elle aurait pu faire. Bon, il venait d'éviter le pire. Maintenant, le mieux, c'était d'éviter que ça recommence. Et bien on peut dire que lorsque vous vous mettez en colère... Ce n'est pas une plaisanterie, hein? Il se voulait un peu comique, mais il n'était pas vraiment sûr de l'être. En même temps, il l'avait bien cherché. Cependant il préféra se calmer. Bon, je le reconnais, je me suis peut-être légèrement emporté. Vous n'e méritiez peut-être pas autant nous dirons... Légèrement était un euphémisme, mais autant s'en tenir à cela. Il avait conscience de ne pas avoir été forcément sympathique et malgré son état de fatigue et d'énervement, son accès de colère envers elle n'était pas vraiment justifié. Ils s'étaient tapés la honte trois minutes, tous les deux. Désormais, le moment semblait passé. Finalement, il osa reprendre avec un peu plus de condescendance:
- Peut-être que... Il n'arrivait pas à croire ce qu'il allait dire, mais bon... Il fallait bien se rattraper. Hem! Peut-être que je peux vous offrir un thé... Pour me faire pardonner. Il y a une maison de thé pas loin d'ici. Sauf si vous préférez le café, argua-t-il finalement. Il manqua de rajouter que c'était comme elle voulait, mais elle avait bien sûr très bien compris. Visiblement, la gifle de la jeune femme avait été efficace. Elle avait eu le mérite de lui faire fermer son clapet.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Francis Cabrel


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + angeldust(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6325 - Points : 2396

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 17 Fév 2018 - 23:07 )
Parfois fallait faire comprendre aux hommes qu’ils n’avaient pas le droit de traiter les femmes de la sorte, les rabaisser. C’est pour ça qu’elle avait fini par le gifler, ce n’est pas des choses qu’elle faisait souvent, mais quelques fois, il fallait agir et c’est ce qu’elle avait fait. Elle ne regrettait pas, même si elle y avait été un peu fort, enfin c’est l’impression qu’elle avait, en tout cas il avait dû la sentir. Elle voulut répondre à ce qu’il lui disait, mais il avait dû voir le coup venir, car il enchaina aussitôt, bon elle le laisserait parler et s’exprimerait à la fin. Au moins elle avait réussi à le calmer, c’était assez surprenant, car elle pensait qu’au contraire, il se serait encore plus énervé, comme quoi, à chaque fois qu’un type est en colère contre elle, elle devrait agir comme ça, ce serait un gain de temps. « Vous avez battu un record, c’est rare que je m’énerve autant, je vous félicite. » Elle ne disait pas ça méchamment, c’était même afin de détendre un peu l’atmosphère. Puis il avait l’air de vouloir aussi être drôle, autant faire pareil.

« Le thé me va parfaitement, merci. » Pour le coup, elle était surprise, même un peu perdu, il y a peine cinq minutes, ils étaient en train de se disputer et là, il l’invitait à boire un thé. Finalement cet homme n’était pas si méchant, il avait juste craqué, peut-être qu’il avait juste besoin de se détendre, ça pouvait être compréhensible. N’empêche, les hommes fallait quand même les dresser, elle était assez fière d’elle, mais ne le montrerait pas, elle n’était pas du genre à se vanter, surtout qu’elle un peu responsable de la situation, vu que c’était elle qui s’était bien ramasser la figure comme une professionnelle. « Au fait moi c’est Adelina et vous ? » Elle ne connaissait toujours pas son nom, et vu qu’il l’invitait, elle voulait au moins savoir comment il s’appelait. Maintenant, elle était curieuse d’en savoir plus sur ce jeune homme. Si ça trouve, elle pourrait même bien s’entendre avec, il ne fallait pas forcément se fier à sa première impression, ils avaient pas démarrer du bon pied, mais ça pouvait évoluer autrement.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] [RP aléatoire] La honte -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca