Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] [RP aléatoire] La honte -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver - Alexandre Lecomte
Messages : 563 - Points : 2383
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Lun 19 Fév 2018 - 20:01 )
Apparemment c'était rare lorsqu'elle s'énervait autant. Il manqua de répliquer qu'elle avait l'air d'avoir parfaitement l'art et la manière de donner des gifles, mais il se retint d'envenimer la situation. D'autant qu'entre lui et elle, elle semblait la plus prompte à vouloir la paix, et la plus sympathique des deux à ce moment là. Francesco ne put que sourire lorsqu'elle déclara cela, sans se laisser aller à rire... Oui, il s'était quand même reçu une gifle, vous avez oublié? Lui non. Mais ça l'avait drôlement calmé il fallait le dire. Elle opta finalement pour le thé. Francesco n'en fût que plus heureux. Ils avaient besoin de se poser, de se calmer un peu, surtout lui dira-t-on. Elle se présenta alors. Il reste un peu idiot. Soit elle pardonnait vite et était prête à lui laisser une seconde chance, soit elle voulait en savoir un peu plus pour lui jouer un mauvais tour. Il plongea alors son regard dans le sien. Elle avait l'air légèrement tendu, mais son regard n'exprimait aucune colère. Une lueur brillait, ce n'était ni celle de la haine, ni celle de quelqu'un qui vous prépare un mauvais tour. Francesco était doué pour déceler les émotions et les envies des uns et des autres. Non, là, c'était de l'espoir. L'espoir qu'ils allaient arrêter de se ridiculiser et se comporter comme des adultes. Il finit par lui répondre:
- Francesco, déclara-t-il en l'invitant à le suivre. Il se tût alors, préférant marcher en silence pendant un instant avant de reprendre en la regardant alors qu'elle marchait à côté de lui. Et bien ravi de faire votre connaissance même si j'aurais préféré que ce soit en d'autres circonstances. Il osa un sourire alors qu'ils arrivaient à la boutique en question. Il ouvrit la porte et la laissa entrer, plus galant que toute à l'heure. Elle semblait légérement surprise. Malgré que je sois moins bien éduqué que les enfants dont vous avez l'habitude, je garde quand même quelques bases d'éducations je pense. déclara-t-il en souriant alors que la porte se refermait derrière lui.

Bienvenue en enfer. Ou au paradis. Paradis pour ceux qui aimait le thé. Enfer pour ceux qui étaient du côté du café. Il était du second bord. Cependant il reconnaissait que les arômes, les senteurs qui se mélangeaient donnaient au cadre une dimension agréable. Un vieux comptoir de bois, de multiples boîtes contenant les feuilles de thé. Francesco était déjà venu ici une fois ou deux car il lui arrivait d'acheter du thé. Pas vraiment pour lui même si une tasse de temps à autres lui faisait du bien, mais plutôt pour son majordome qui semblait ne boire que ça. Il s'accouda au comptoir, Adelina à ses côtés. La vendeuse se tourna vers eux et demanda ce qu'il désirait.
- Une tasse du Veneziano s'il vous plait. Le Veneziano était un thé noire assez fort dans lequel se mélangeait des arômes de citron et de réglisse, c'était le favori de Francesco. Et pour vous Adelina? Prenez ce qu'il vous plait. Elle avait le choix là. Du thé il y en avait. Des tonnes, des variétés par centaines, des feuilles par milliers, et tous avaient un arôme différent, un goût que l'on appréciait plus ou moins. Francesco la laissa choisir tranquillement alors que la vendeuse lui préparait son thé tranquillement. Une boisson chaude lui ferait du bien, puis le thé avait le mérite d'apaiser un peu la tension. Un peu.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6456 - Points : 2552

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Lun 19 Fév 2018 - 21:45 )
« Enchanté de vous connaître aussi, on peut dire que c’était une rencontre originale. » Le pire c’était qu’elle le pensait, elle était quand même contente de faire une nouvelle rencontre, alors qu’il y a quelques minutes, elle l’avait giflé et ce n’était pas très amical. Pour le coup, elle était devenue impulsive, ce sont des choses qui ne se contrôlent pas, au moins ça avait arrangé un peu les choses. Elle était quand même un peu gênée, quand il lui rappela, qu’elle l’avait comparé aux enfants dont elle s’occupait. « Je suis désolé pour ça, je ne le pensais pas vraiment, j’étais juste en colère. » C’était vrai, elle avait parlé sans réfléchir, car elle s’était énervée, donc elle avait répliqué avec des choses auxquelles, elle pensait à ce moment-là. Puis il se montrait galant en lui ouvrant la porte pour qu’elle puisse entrer, elle était de plus en plus surprise et ça devait se voir sur son visage.

A première vue, l’endroit était sympa, ça lui permettrait de découvrir de nouvelles saveurs, c’est vrai qu’elle n’était pas habituée à boire du thé, mais ça ne voulait pas dire qu’elle n’aimait pas ça. Adelina s’installa à côté de Francesco au comptoir. La jeune femme ne savait pas trop choisir et finalement elle se laissa tenter par un thé qu’elle n’avait jamais gouté. « Ce sera un jardin tropical pour moi s’il vous plait. » Ce thé était un mélange d’ananas, de mangue, de papaye et de pêche, ça faisait exotique et ça semblait délicieux. Le thé fut amené et quand elle but une gorgée, ça lui fit du bien, elle avait fait un bon choix, c’était un délice. « Merci de m’avoir amené ici, vous êtes surprenant. » Elle avait osé lui dire, mais c’est vrai, il était passé du gars en colère à celui de calme qui l’invitait à boire du thé, ce n’est pas commun. « Puisqu’on est installé tranquillement, autant apprendre à se connaître, vous faites quoi dans la vie ? Moi je suis directrice et animatrice dans un centre de loisirs. » Elle lui montrait comme ça qu’elle voulait bien lui dévoiler certains détails de sa vie, après tout ce n’était pas si impoli de demander à quelqu’un ce qu’il faisait dans la vie. Dans le pire des cas, il n’aurait qu’à changer de sujet ou lui mettre avant. Puis ils allaient pas rester là à siroter leur thé sans se parler, s’ils étaient là, ce n’était pas pour rien, sinon chacun serait rentré chez lui et fin de l’histoire. « Je n’ai jamais quitté Naples, je me sens bien dans cette ville. » Pourtant vu ce qu’elle avait vécu pendant son adolescence, il y avait de quoi fuir, mais bon, c’était l’école, quand elle est devenue adulte, elle n’avait plus à se préoccuper de ça.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver - Alexandre Lecomte
Messages : 563 - Points : 2383
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Ven 23 Fév 2018 - 18:42 )
Originale, c'est le mot qui convient parfaitement pour définir cette rencontre pour le moins... peu commune. Francesco ne peut retenir un sourire alors qu'il reconnait qu'elle a bien définie les termes. Elle a, avec un seul mot, parfaitement décrit leur rencontre, elle l'a parfaitement qualifié: Originale. Voilà ce qui manquait. Finalement, elle s'excusa des termes qu'elle avait employé tout à l'heure pour qualifier son éducation. Il ne déclara rien, préférant laisser couler. C'était passé, inutile de revenir sur cela, d'autant qu'il n'avait guère était très sympathique lui non plus. Pourtant, Francesco persistait à croire qu'il n'était pas si mauvais que ça et qu'il pouvait se montrer plus agréable, il avait donc choisi de lui offrir un thé, car c'était ce que préférait les femmes en général, quoique certaines étaient plus accrocs au café que certains hommes. Elle commanda finalement sa boisson qui ne tarda guère à arrivé, fumante, chaude, et dont les saveurs venaient déjà titiller les narines du bel italien. Finalement, elle lui déclara qu'il était surprenant avant de le remercier pour l'invitation. Il sourit avant de répondre:
- Surprenant? Vraiment? De nous deux, vous êtes encore celle qui a le plus d'oeuf sur la veste, je pense que c'est vous qui êtes surprenante, plus que moi! répondit-il dans un sourire même si il savait pertinemment qu'elle n'avait pas voulu parler de cela, mais sans doute de son soudain changement d'attitude. Permettez qu'on aille s'asseoir à une table, on sera mieux qu'au comptoir, la coupa-t-il alors qu'elle désirait faire connaissance. Francesco prit sa tasse et alla s'asseoir sur l'une des tables de bois du salon.

- Je suis le directeur de la SSEN. Une société de transport par hélicoptère, rajouta-t-il rapidement pour l'éclairer. Il garda pour lui ses nombreuses actions en bourses alors qu'elle annonçait qu'elle n'avait jamais quitté Naples. Il haussa un sourcil, curieux. Pourquoi s'ouvrait-elle? Pour faire connaissance? Parce qu'elle avait peut-être besoin de parler plus que ce qu'elle ne voulait l'admettre? Il l'ignorait, mais en tout cas, il avait affaire à une jeune femme non moins charmante et visiblement bavarde. Il ne s'en plaindrait pas. Il but quelques gorgées de thé chaud avant de reprendre.
- Et que lui trouvez-vous? Il laissa la question en suspens avant de se rendre compte qu'il n'avait pas vraiment défini de quoi il parlait. Je veux dire à Naples? Que trouvez-vous à cette ville? Qu'est-ce qui vous fait rester ici? Francesco était curieux de voir pourquoi cette petite bonne femme n'avait jamais quitté sa terre natale. Certes Naples était une ville magnifique, très belle, et qui offrait tout de même de nombreuses possibilités, la preuve, il s'y était installé. Est-ce que cela résumait pour autant toute la situation et justifiait que l'on reste là toute une vie? Non. Absolument pas. Elle avait bien dû accrocher à quelque chose non? Il y avait bien quelque chose qui l'avait poussé à rester là, sinon, elle serait sans doute parti.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6456 - Points : 2552

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Ven 23 Fév 2018 - 19:08 )
« J’ai l’habitude de me retrouver avec des taches sur mes vêtements, donc à force je n’y fais plus attention. » Elle se mit à rire, c’est vrai que cela faisait des années qu’elle travaillait avec les enfants, par conséquent avec certaines activités ou certaines situations, ses vêtements ne restaient pas souvent propres. C’est aussi pour ça qu’elle a tendance à s’habiller de manière assez banale, classique. Elle ne cherchait pas forcément à se maquiller, elle aimait bien rester les cheveux détachés, elle préférait rester simple. Quand il y a une soirée, il lui arrive de s’habiller de manière un peu plus chic, mais elle n’est pas toujours à l’aise. Dire qu’à l’adolescence, elle ne pouvait pas porter n’importe quoi, c’était peut-être pour ça qu’aujourd’hui, elle était encore hésitante sur certaines tenues. Finalement les deux jeunes gens s’installèrent à une table, c’est vrai que ce serait plus confortable pour faire connaissance. Elle buvait une gorgée de son thé, c’était peut-être cliché, mais ça lui réchauffait le cœur.

Apparemment, elle n’avait pas affaire à n’importe qui, vu le poste qu’il tenait. « Waouh, vous semblez jeune pour être directeur, sans vouloir vous vexer. » En tout cas il avait l’air jeune, car elle ne connaissait pas l’âge du jeune homme. D’accord, elle ça faisait quelques années qu’elle était directrice, mais ce n’était pas la même chose et pas les mêmes diplômes. Puis vint d’autres questions, et elle ne savait pas réellement quoi répondre. « J’ai ma vie ici, j’ai encore mes parents, j’ai peut-être peur de l’inconnu. Puis j’ai quand même une bonne place, je ne suis pas assez courageuse pour tout quitter. » La réponse n’était peut-être pas assez clair, elle en avait bavé, mais elle était restée malgré ça, elle était trop raccrochée à cette ville. « Dois-je en déduire que vous n’avez pas toujours vécu ici ? » Enfin pour elle c’est ce que ça sous entendait, sinon il n’aurait pas posé ce genre de questions. « On pourrait peut-être se tutoyer, qu’est-ce que vous en pensez ? » Ce ne serait peut-être pas une mauvaise chose, elle commençait à l’apprécier, ce n’était pas si difficile de lui parler.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver - Alexandre Lecomte
Messages : 563 - Points : 2383
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 24 Fév 2018 - 15:23 )
Elle avait l'habitude des tâches sur ses vêtements, pour traîner avec des gamins. Forcément, en étant directrice et animatrice en même temps dans un centre de loisirs, pour enfants sans aucun doute, elle devait forcément en arriver à se salir et à terminer au sol selon le jeu. Francesco n'avait aucun mal à l'imaginer là-dedans. Elle était pleine d'énergie de vigueur, et certainement qu'elle était faîte pour s'amuser avec des enfants. Elle avait d'ailleurs une bouille d'adolescente plus que celle d'une adulte. Non pas qu'elle n'était pas adulte, mais elle faisait très jeune. Alors qu'il buvait son thé, il la détaillait en même temps du coin de l'oeil. Elle était simple sans néanmoins se départir de quelques atouts féminins. Petite, vive, le regard brillant de joie et d'énergie, les cheveux détachés et cet air décontracté laissait entendre que c'était une personne plutôt sympathique, porté sur la joie, la bonne humeur, plutôt que la colère et le renfermement. Elle argua alors qu'il était jeune pour être directeur, ajoutant qu'elle ne souhaitait pas le vexer. Elle faisait une constatation, voilà tout. Il s'esclaffa et ne put se retenir de rire. Il posa sa tasse pour éviter de la renverser et finit par la regarder, un grand sourire aux lèvres.
- Attendez, moi je suis jeune, certes, mais que dire de vous? Vous avez, sans vouloir vous vexer, une tête d'adolescente qui sort enfin de sa crise et qui semble toute heureuse de la vie. Et pourtant vous êtes directrice aussi! Il en riait, mais la remarque de la jeune femme était sortie comme ça, visiblement, elle disait ce qu'elle pensait, et cela plaisait bien au jeune homme. Elle semblait franche et elle parlait sans détour. Bon sang que cela faisait du bien à voir, c'était si rare de nos jours, et lui n'échappait pas à cette règle non plus. Il n'était pas toujours le plus honnête, et savait mentir d'une manière merveilleuse, en faisant passer le mensonge pour la vérité, au point qu'on le croyait. Beau parleur il l'était, mais ce n'était que pour pouvoir se mesurer à ceux qui jouaient le même jeu que lui. Pour une fois, cela lui ferait du bien de ne pas avoir à peser ni ses mots, ni ses pensées.

Elle lui expliqua alors pourquoi elle était resté à Naples. Elle avait ici sa vie. Ses parents. Peut-être aussi ses amours et ses emmerdes, mais en tout les cas, elle n'osait pas partir, et elle n'avait jamais osé. Un bon poste, un bon salaire à la clé sans doute, du moins pas trop mauvais, assez pour vivre relativement confortablement, et un job qu'elle aimait, alors pourquoi partir? Francesco ne put que sourire de sa réponse. Honnête. Oui, elle l'était, ne cachait pas peut-être sa peur de l'inconnu... Si elle savait. Si elle pouvait ressentir l'excitation qu'il y avait à voir l'inconnu, à le découvrir, le bonheur de voir autre chose. Francesco l'avait découvert. C'était pour lui en quelques sortes la liberté. Ce fait de pouvoir se mouvoir en quelques heures à l'autre extrémité du globe. Oui, il y avait toujours cette boule au ventre face à l'inconnu, mais elle serait toujours là. Il fallait simplement savoir la surmonter, savoir surmonter sa peur pour vivre un moment extraordinaire. Finalement, elle en déduisit qu'il n'avait pas été toujours sur Naples. Bien joué!
- Oui, tutoyons-nous, ce sera plus simple pour vous et moi. Termina-t-il dans un clin d’œil charmeur, comme à son habitude. Il but une nouvelle gorgée le temps de rassembler ses idées et reprit. Et bien non, je n'ai pas toujours vécu ici. A vrai dire je ne suis même pas du coin, je suis Florentin. Il sourit. J'ai beaucoup voyagé. Pour mes études d'abord, puis pour les affaires. Je me suis installé ici récemment. Il y a un peu plus d'un an maintenant. Presque deux ans. Alors oui, je dirais que j'aime cette ville pour ce qu'elle offre, mais j'aime bouger. Je suis une sorte de... Boule d'énergie qui doit toujours en voir plus en fait! Il rigola de sa dernière phrase avant de reprendre à l'attention de la jeune femme. Vous savez... Pardon, tu sais, tu n'est pas obligée de tout quitter pour voir autre chose. Prends une année sabbatique. Il y en a pleins qui le font. Et pars. Visites, découvres, vois autre chose. Je suis sûr que cela te plairait. Il y a tellement de possibilités de nos jours. Si tu as peur de l'inconnu, ou d'aller trop loin, commences peut-être par la proximité. restes en Italie. Visites donc Florence, magnifique ville, ou Milan, et encore Venise, sans oublier Rome bien sûr, bien que ce soit véritablement une ville immense, magnifique, et pleine de pollution. Puis pars plus loin. Paris, Vienne, Moscou peut-être? Athènes, les Cyclades. Et puis vises toujours pus haut, l’Amérique, le Canada, l'Afrique et ses paysages merveilleux. Francesco lui vendait presque le voyage, et il n'était plus réellement présent. Il était au dessus de ces merveilleux paysage qu'l avait survolé. Les montagnes enneigés du Canada jusqu'aux plaines immenses de ce pays glacé, la ville lumière en France, La Londres pluvieuse, le soleil et la mer de Grèce... Fallait-il mentionner les merveilles de l'Afrique? Ses savanes merveilleuses, ses montagnes bordées de gorges déchirés et de fleuves, ces déserts immenses et ces créatures impressionnantes qui peuplent cette flore? Il s'arrêta un instant de rêver pour revenir un peu à la réalité. Je suis sûr que tu y gagnera. Conclut-il finalement



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6456 - Points : 2552

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Sam 24 Fév 2018 - 16:44 )
« Je vais prendre ça pour un compliment, mais vous savez, j’ai bientôt trente-six ans. » Cependant c’était flatteur ce qu’il disait, elle ne trouvait pas ça vexant. Si elle pouvait rajeunir de quelques années, ça l’arrangerait, mais bon ça ne marche pas comme ça, elle était condamnée à vieillir et à probablement ne pas avoir d’enfant. Surtout qu’elle envisageait de plus en plus de quitter son copain actuel. Adelina songeait même à faire appel à un donneur, peut-être qu’elle était désespérée, elle avait toujours rêvé de pouvoir se promener avec son enfant, même si dans ses visions, elle avait un compagnon, mais un jour ou l’autre, il faudrait faire des compromis. Ce n’était pas une décision à prendre à la légère, elle ferait mieux d’en parler à ses proches, même si la plupart risquait de trouver ça stupide, au final ce serait sa décision, c’était sa vie, elle était une grande fille, elle pouvait faire ce dont elle avait envie. D’après lui elle semblait heureuse de sa vie, bah ce n’était pas forcément vrai, mais elle essayait de donner cette image, cela évitait les questions déplaisantes. « Vous savez être directrice dans un centre de loisirs, on peut l’être bien avant ses trente ans. » En effet, elle avait entendu dire qu’il y avait des directeurs et des directrices qui avait vingt et un an, c’était quand même bizarre, mais pas impossible, ce qui comptait c’était que la personne soit compétente et passionnée par son travail.

Il accepta le tutoiement, c’était tant mieux, comme ils parlaient ensemble de choses qui pouvaient être personnelles, elle pensait que c’était mieux comme ça. Elle vit bien le clin d’œil, étais ce une manière de la mettre en confiance, une tentative de séduction ? Avec les hommes elle s’attendait à tout, mais elle se disait que c’était sans doute une habitude que devait avoir son interlocuteur, une sorte de tic. Il pouvait se le permettre, il était assez beau garçon, même s’il n’était pas son style. « Tu sais, une année sabbatique, je ne peux pas, puis j’ai besoin de travailler, il faut bien gagner sa vie. » Elle avait des sous de côté, il n’y avait pas que ça, elle savait bien qu’à son retour, son poste ne serait plus disponible, les directeurs et directrices sont assez recherchés, et beaucoup de personnes ont les qualifications pour l’être dans le domaine de l’animation. Elle ne le nierait pas, mais elle admirait le cran de Francesco, lui au moins n’avait pas peur de l’inconnu, elle aimerait avoir cette fougue, mais elle ne l’avait pas. « En revanche je ne suis pas contre des vacances, une ou deux semaines hors saisons, en Italie ou bien même ailleurs, mais pour le moment je pense que l’Italie c’est pas mal pour une débutante. » Une débutante qui avait quand même dépassé la trentaine, fallait peut-être qu’elle se bouge. La jeune femme pouvait très bien se faire remplacer quelques jours, elle avait quand même le droit à des vacances, elle s’était déjà éloignée certains week-ends, mais le faire seule, ce n’était pas forcément ce qu’elle voulait. « J’y gagnerai sûrement, mais il faut que je réfléchisse encore. » Trop réfléchir n’était pas la solution, mais elle était comme ça, elle n’y pouvait rien. « Si tu as une petite amie, elle a intérêt à aimer voyager. » Elle disait ça, alors qu’elle ne savait même pas si le jeune directeur avec quelqu’un dans sa vie, ça se trouve il était gay ? Ce n’est pas que ça la gênerait, mais vu ce qu’elle avait évoqué le mot petite amie, elle pourrait se retrouver un peu ridicule. C’était aussi un moyen d’en savoir un peu plus sur sa vie à lui, la curiosité prenait un peu le dessus, elle savait qu’elle risquait d’avoir le droit au même genre de question, et elle y répondrait, sans dire toute la vérité. « Tu es gentil, tu démarres peut-être au quart de tour, mais tu es cool en fait. » Bon d’accord, elle venait de le rencontrer, mais en parlant avec lui, c’est ce qu’elle ressentait, alors qu’au début, elle le prenait plutôt pour un abruti, mais ça elle s’abstiendrait de lui dire, c’était la meilleure solution.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver - Alexandre Lecomte
Messages : 563 - Points : 2383
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Ven 2 Mar 2018 - 16:21 )
Trente-six ans. Il en resta bouche-bée. Elle ne les faisait pas, tout bonnement. Et il ne le disait pas pour la flatter, mais bien parce qu'il était tombé dans le panneau. De plus, ses réponses, cette énergie qu'elle avait sut déployé... Il ne l'aurait pas attribuer à une femme de trente-six ans. Cependant, il garda ses commentaires pour lui, se contentant simplement de répondre:
- Et bien tu en paraissez moins, crois-moi. Il manqua de rajouter que le coup de la crème avait réussi, que son anti-ride était parfait, cependant, il préféra ne pas pousser trop loin l'humour, ça non. Et puis il avait eu assez d'une claque. Elle rajouta qu'on pouvait être directrice dans un centre de loisir même avant trente ans. Il sourit avant de répondre:
- C'est sûr, et certains le sont bien après cinquante. Simplement pour dire que tout dépendait des personnes, de leurs compétences et leur motivation. L'âge n'était pas un let motiv qui vous assurait un poste et vous permettait de le gagner, ça non. Il y participait simplement, arguant pour lui l'expérience et la sagesse ou la fougue et l'envie d'en faire plus, tout dépendait de l'âge... Et du caractère, certes. Mais on ne s'étendrait pas sur cette conversation, mieux ne valait pas. Trop de réflexion serait nécessaire sinon.

En ce qui concernait l'année sabbatique... Non, elle ne pouvait pas. Parfois, le problème n'était pas de pouvoir, mais de vouloir. Il la fixa, cherchant à déchiffrer ses émotions. Ses yeux parlaient pour elle. Elle disait la vérité, mais seulement en partie. La raison principale n'était pas le pouvoir. C'était le vouloir. En fait, elle avait peur. Peur de tout perdre. peur de partir et de se dire que tout serait terminé. Qu'elle perdrait peut-être son job. Qu'elle n'en retrouverait pas. C'est bien simple, elle n'avait jamais quitté son petit cocon. c'était un peu comme un oiseau qui n'avait jamais pris son envol... Oui, mais voilà, l'hiver venant, plus personne pour le nourrir et il avait deux choix. Battre des ailes et voler, où rester dans le nid pour y crever de froid. Certes c'était un peu exagéré, mais elle avait peut-être peur d'une montagne qui n'était qu'une simple colline. Elle continua cependant qu'elle n'était pas contre des vacances, c'était un bon début déjà. Mais elle ne souhaitait pas aller trop loin, l'Italie pour commencer. Elle avait raison, découvrir son pays d'origine avant de partir à l'aventure était une bonne chose pour se préparer aux voyages. Et puis l'Italie ne regorgeait-elles pas de merveilles? Bien sûr que si! Alors autant commencer par le plus beau pays du monde non? Finalement, il répondit:
- Tu sais... Une année sabbatique sur un CV... C'est pas mal, surtout selon les pays que tu es allé visité. C'est toujours valorisant, ça prouve que tu peux voyager, t'intégrer avec les autres, et surtout te faire comprendre et les comprendre. Franchement, je pense que tu devrais y réfléchir. Il s'arrêta le temps de boire une gorgée avant de reprendre. Mais commencer par l'Italie dans des vacances hors-saison est un très bon début! Ce pays est merveilleux et il y a tant à voir... Je t'assure, des voyages, ici, il y en a pleins à faire!! Il lui lança un sourire alors qu'elle déclara qu'elle y gagnerait sans doute. Il hocha la tête... Il n'y avait pas à douter de cela. Elle lâcha alors que si il avait une petite amie, elle devait aimer voyager. Il n'y avait jamais pensé, tiens. Tatiana ne semblait pas être le genre de femmes qui avait peur de voyager, mais à vrai dire, il ne lui avait jamais posé la question. Il resta sans voix alors qu'elle déclara qu'il était plutôt cool finalement. Il ne put se retenir de rire avant de se calmer au bout de cinq belles minutes.

- Merci!! Ahahah!! C'est gentil... Le prends pas mal, c'est juste que tu as sorti ça tellement naturellement... Alalah, je n'en peux plus... Voilà qui vient un peu égayer la journée. Il la regarda. Finalement, t'es plutôt sympathique aussi, je dois l'admettre. Par contre, je t'assure, je peux t'apprendre à regarder là où tu mets les pieds. Il ne put s'empêcher de rire une nouvelle fois. Ça va, je rigole, là c'est pour plaisanter. Il tenait à le préciser. Et pour répondre à ta question... Ma petite amie aime voyager. Du moins je suppose... Tu sais, je t'avoue que je ne lui en ai jamais parlé. On parle de pleins de trucs, on fait pleins de trucs aussi, mais jamais la question ne m'était venu... Il devenait soudainement plus bavard. C'est vrai, je sais pas mal de choses sur elle, mais ça, alors là... Je t'avoue que j'en mettrais pas ma main à couper. Je lui demanderais la prochaine fois tiens. Il sourit avant de demander à son tour. Et toi? Un petit ami? Elle sembla hésiter. Ou une peut-être? C'est vrai quoi, dans l'époque actuelle, on trouvait de tout. Francesco n'avait rien contre ça, du moment que les gens n'emmerdaient pas le monde qu'ils soient gay, hétéro ou n'importe quoi que ce soit.



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6456 - Points : 2552

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Ven 2 Mar 2018 - 17:46 )
« Je suis bien contente de le savoir. » Elle préférait faire plus jeune, que plus vieille, honnêtement, le fait qu’elle ne soit pas si loin des quarante ans l’effrayait, car elle n’avait pas fait tout ce qu’elle voulait dans la vie. Après elle n’était pas encore morte, elle avait encore plusieurs années à vivre, ce n’était pas encore fini. « Jusqu’à l’âge de la retraite peut être. » Le travail d’animatrice d’enfant n’était pas si simple et elle savait que quand elle serait plus âgée, elle pourrait être fatigué et pourtant elle se voyait là-bas jusqu’au bout, c’était sa voie, le travail parfait pour elle, certains pourraient se moquer, mais elle ne se voyait nulle part ailleurs.

« Je veux bien te croire, mais j’ai ce besoin de travailler, je ne peux pas rester un an sans faire mon travail. Je sais ça peut paraître nul, mais je suis comme ça, je peux être aussi butée. » Les vacances pour commencer, par le passé, elle avait pensé aller en Angleterre, mais elle avait une certaine crainte par rapport à son meilleur après tout c’était lui qui ne lui avait plus donné de nouvelles, il ne voulait peut-être plus la voir, sinon il serait revenu ou l’aurait au moins appelé. Dire que ça faisait presque vingt ans et elle se posait encore beaucoup de questions. Si seulement on pouvait effacer volontairement sa propre mémoire, ce serait bien pratique, peut être que dans un futur proche, quelqu’un créerait ce genre d’invention, on arrête pas le progrès, même s’il ne fallait pas trop rêver. « Je connais quand même un peu le pays, mais je n’ai pas eu l’occasion de tout visiter en détail, j’aimerai bien le faire avec quelqu’un. » Elle devrait proposer ça à des amis, il y en a bien qui la suivrait, peut être sa meilleure amie. Même s’il devait faire la remarque pour plaisanter, elle lui répondit quand même. « Je te promets que la prochaine fois, je regarderai devant moi, pas besoin de cours. J’ai juste besoin de sortir de mes pensées quand je marche et ça ira mieux. » Elle n’aura qu’à penser quand elle sera chez dans son canapé, au moins elle ne bousculerait personne sur le chemin, mais finalement tomber sur Francesco avait été une bonne chose, il était sympathique, elle passait un bon moment et en plus on lui offrait un thé. « C’est important de parler, si elle t’aime, elle doit aimer voyager, enfin je ne sais pas, tu pourras lui demander je suis sûr que c’est une fille super. » Evidemment Adelina ne se doutait pas que c’était Tatiana qu’elle avait rencontrée il y a quelques temps dans un bar, peut être qu’un jour, elle découvrirait. « J’aime les hommes, j’ai quelqu’un, mais je me suis rendu compte qu’il n’était pas fait pour moi, il vaut mieux que je rompe. » Au moins elle reconnaissait qu’elle devait quitter cet homme qui n’était pas fait pour elle. Cependant, elle connaissait à peine Francesco, donc elle n’en dirait pas plus. « Je suis toujours à la poursuite du prince charmant, mais il est dur à trouver. » Elle se mit à rire, lui aussi s’était demandé si elle ne préférait pas les femmes, elle ne lui en voulait pas, mais non elle, c’était les hommes à cent pour cent. « En tout cas vu notre rencontre je suis sûr que si j’en parle à des amis, ils risquent de rire, mais ils ne seraient peut-être pas étonnés. » Elle n’aurait pas honte d’en parler, car après tout ça finissait plutôt bien.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
ID : Eagle Horn
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Multi-comptes : James Weaver - Alexandre Lecomte
Messages : 563 - Points : 2383
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Dim 11 Mar 2018 - 13:11 )
Finalement, la rencontre, qui avait mal débuté, continuait sur un air bien plus décontractée, et Francesco s'était calmé, ce qui n'était pas une mauvaise chose car il se savait complètement insupportable dans ces cas-là. Finalement, elle argua qu'elle était contente de faire plus jeune, ce qui n'était à la vérité guère étonnant, c'était bien mieux pour une femme que de faire plus jeune. Et pour un homme? On dira que ça dépend des hommes. Quand elle continua en annonçant qu'elle serait peut-être animatrice jusqu'à l'âge de la retraite, il ne releva pas. Si elle avait les nerfs pour tenir, et le caractère, pourquoi pas après tout? Adelina était visiblement quelqu'un de butée, un peu têtue sans doute, une personne qui tenait en tout les cas, à ses habitudes. Elle devait travailler, et pour elle, elle ne pouvait se permettre de passer un an sans travailler. Il ne releva pas là non plus. Certaines personnes nourrissaient ce désir de travailler. Travailler pour vivre, pour oublier, pour ne plus penser. Bref, le travail offrait, lorsque on l'aimait, la possibilité de s'évader un peu, et elle semblait énormément aimer son travail ce qui ne pouvait que faciliter la tâche. D'un certain côté, il la comprenait. Finalement, elle annonça qu'elle connaissait bien le pays, mais pas en détails. Francesco crut bon de répondre.
- Disons qu'on est pas obligé de connaître tout dans les détails, mais visiter les grands lieux, les grands monuments, je pense que c'est à faire. Au moins pour connaître un peu notre Histoire.

elle continua finalement en annonçant qu'elle regarderait mieux devant elle la prochaine fois, elle avait juste besoin de sortir de ces pensées. Visiblement, elle pensait beaucoup. A quoi donc pouvait-elle penser, c'était là la question. Il n'osa pas la poser, peur que sa curiosité débordante ne lui fasse faire un faux pas et ne la mette en rogne alors qu'il déclarait qu'il n'avait jamais demandé à sa petite amie si elle aimait voyager. Adelina répliquait alors qu'il était important de discuter et qu'elle devait aimer voyager si elle l'aimait... Il osa une petite grimace. Si les choses étaient aussi simples que dans un conte de fées, hein? Mais elle ne l'était pas et Francesco avait ses secrets à lui. C'était ainsi. Il répondit finalement.
- Oui... C'est une fille super... Exceptionnelle si je puis dire. Il sourit rien qu'en pensant à la jolie blonde. Il l’appellerait toute à l'heure. Pour ce qui était de son cas, Adelina semblait emmêler dans une situation complexe. Francesco l'écouta et fût étonné de l'honnêteté de la jeune femme quand à sa vie sentimentale. Elle se rendait compte qu'elle devait rompre. N'étant guère psychologue en la matière, il n'osa rien répondre, s'évitant à dire une bêtise, c'était toujours plus simple de garder la bouche close. Elle reprit la parole en déclarant que lorsqu'elle raconterait cela à ses amis, ils en riraient. C'était même une évidence. Francesco sourit.
- C'est sûr que c'est une rencontre peu... Banale. Je le reconnais. Il osa un petit rire avant de reprendre. Tu pensais à lui quand tu m'as renversé? Elle sembla surprise alors que son regard clair ne bougeait pas, alors qu'il restait calme, inébranlable. Je veux dire, à ton petit ami? Tu pensais à lui, ce que tu allais lui dire lorsque tu le verrais quand tu m'es rentré dedans? Elle l'avait dit, elle était dans ses pensées, et lui avouer qu'elle était sur le point de rompre ne pouvait qu'entraîner Francesco sur cette piste qui, trop curieux, avait fini par poser les questions, espérant que ce soit les bonnes.


HRP:
 



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6456 - Points : 2552

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le Dim 11 Mar 2018 - 19:14 )
« Connaître notre histoire, pas besoin de forcément visiter des lieux, mais ça aide. » Quand même, elle avait été à l’école, elle avait suivi des cours d’histoire. Elle se souvent quand elle était au collège, ils avaient visité des musées, et elle avait toujours son appareil photo, elle aimait que ce soit immortalisé. Les autres en profitaient pour parler derrière son dos, mais elle était habituée, puis au pire des cas, elle avait son meilleur ami pour la protéger, elle l’entrainait avec lui, elle se sentait moins seule, finalement ce n’était pas si mal, enfin si on oubliait une partie de la classe. Certains souvenirs restent toujours là alors que d’autres s’évaporent, c’est quelque chose de bizarre.

Parler d’amour avec un type qu’on venait à peine de rencontrer, c’était peut-être quelque chose qu’il ne fallait pas faire, mais bon c’était trop tard. « Quand on est amoureux, la personne avec qui on est, est toujours spéciale, la plus merveilleuse. » Elle était rêveuse quand elle disait ça, et pourtant malgré quelques relations amoureuses qu’elle a eues, elle n’a jamais ressenti cette sensation, bien sûr, il y avait de l’attirance, mais était-ce de l’amour ? Elle n’en était pas sûr, ou alors des romances passagères, un simple coup de cœur, qui ne tient jamais. « Je ne regrette pas cette rencontre, puis c’était une façon de commencer à parler ensemble, bon même si on a failli s’étriper, mais au moins on a mis l’ambiance au marché. » Elle se mit à rire, il fallait vraiment prendre cette histoire pour de la rigolade, ça mériterait d’être dans un film, ça aurait sûrement du succès et ça ferait rire les gens. Francesco lui posa une question assez surprenante, enfin du moins, elle était surprise, autant être honnête jusqu’au bout, qu’est-ce que ça changerait de toute façon ? « Oui je pensais à lui, qu’il serait temps de rompre, que ce n’était pas réellement de l’amour. Même si je n’allais pas le faire aujourd’hui, je comptais le faire dans les semaines à venir. » Elle ne précisait pas tout, elle n’avait pas envie que tout le monde sache qu’elle avait fait une erreur en fréquentant un type qui n’était pas bon avec elle. « Je devrai me méfier en amour, et pourtant il faut toujours que je tombe dans le panneau. J’aimerai avoir quelqu’un qui me dise ne fait pas ça, avant que je fasse une bêtise. Enfin je l’avais, il y a longtemps. » Ces derniers mots lui avaient échappés. « Enfin c’est du passé, ce qui compte c’est le présent, c’est cliché comme phrase, mais tellement vrai. Désolé de t’embêter avec mes problèmes, il faut me dire de me taire, si je pars trop dans le dramatique. » Elle se mit à lui sourire, elle ne voulait pas le déranger. « Ta vie à l’air parfaite, tu as de la chance, ça fait longtemps que tu fréquentes ta petite amie ? » La technique du je dévie le sujet sur toi, pour éviter les questions gênantes. Malheureusement, elle risquait quand même de devoir répondre à des questions, car elle sentait que son interlocuteur était du genre à tout analyser.


Spoiler:
 


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] [RP aléatoire] La honte ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] [RP aléatoire] La honte -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant