Revenir en haut
Aller en bas


 

- Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : christmastown, Amandine
Faceclaim : Jenna Coleman (whovian)
Messages : 1058 - Points : 519

Âge : 33 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Dim 25 Mar 2018 - 22:37 )

« Je ne sais pas Cami. J'essaie simplement de comprendre. Je ne connais pas Rafael depuis très longtemps, mais je n'avais pas l'impression qu'il pouvait être comme ça. Après, je n'étais pas là, je n'ai pas entendu ce qu'il a dit, je ne sais pas la manière dont il l'a dit, mais je te crois. Ça a dû être difficile à entendre. » Comment pouvait-elle savoir. Elle n'était pas là quand Rafael avait dit ça au téléphone. Est-ce qu'il pensait réellement ce qu'il disait ? Personne ne le savait à part lui. Pour Romana, Rafael voulait fonder une famille avec Cami, mais elle s'était apparemment trompé. Après tout, elle ne le connaissait que depuis quelque temps, pas de quoi le connaître parfaitement. « Je sais bien que tu ne lui as pas dit ça par plaisir. Je ne doute pas de ça. Je te connais. Et oui, j'ai vaguement était mise au courant pour l'accident de Raf. Je ne sais pas ce qu'il t'a laissé comme message, mais si tu as mal compris ce qu'il a voulu dire ça a dû être compliqué pour toi. Sur le coup, tu n'as pas su quoi dire, tu n'as pas su comment réagir et c'est normal, c'est tout à fait compréhensible. » Elle avait cru qu'il avait tenté de se suicider à cause de la grossesse parce qu'il ne voulait pas d'autre enfant. Alors, oui, elle avait réagi en conséquence. Elle n'avait pas vraiment voulu dire ça, c'était ce qui lui était venu en premier. Elle voulait le libérer d'un poids, en lui disant qu'il n'y avait plus d'enfant. Comment lui en vouloir ? Même si Romana pensait que continuer de mentir, de lui cacher la vérité n'était pas la bonne solution. « Cami, tu dois prendre le temps de réfléchir calmement à tout ça. Tu dois savoir qu'élever un enfant seul, ce n'est pas simple. Les disputes dans un couple, c'est courant, même si nos parents étaient discrets, ils se disputaient. Je me dispute avec Ezékiel parfois. Et dans ces moments-là des tas de choses sortent sans qu'on ne le pense réellement, c'est simplement la colère qui nous fait dire n'importe quoi. Après, si tu es certaine de toi, si tu es certaine que ne plus retourner avec lui est la bonne solution, est meilleur pour toi et pour le bébé, alors je te soutiendrais, je serais là pour t'aider quand tu en auras besoin. Tu peux compter sur moi. » Romana était toujours là pour ses proches. Peu importe la situation. Si on avait besoin d'elle, elle était là, sans hésiter une seule seconde. Elle était comme ça, on ne pouvait pas lui retirer cette qualité. Elle savait très bien que sa sœur pouvait avoir besoin d'elle, surtout si elle prenait la décision d'élever seule cet enfant. Des bruits de pas s'étaient fait entendre dans les escaliers. Eliana revenait au salon, pour retrouver sa mère.« Te revoilà princesse. » Elle pleurnichait un peu, elle était tombée et c'était fait mal au bras. Comme souvent quand elle se faisait mal, elle réclamait l'attention de sa mère et surtout un câlin. « Oh… Viens me voir là, je vais regarder ça. Ce n'est rien ma puce, tu auras un petit bleu, je pense, mais rien de très grave. » La petite était de nouveau sur les genoux de sa mère, les yeux encore humides et la tête collait sur l'épaule de sa mère. « Bon, parlons de trucs un peu plus joyeux. Tu préfères avoir une petite fille ou un petit garçon ? » Comme la petite était de nouveau là et qu'elle était en âge de comprendre, Romana ne préférait pas continuer la conversation. Elle n'avait pas à entendre tout ça. Évidemment, si Camilla vouait continuer à discuter la petite pouvait retourner jouer un peu plus loin. Et puis c'était une manière de parler de truc un peu plus joyeux, surtout que Romana voulait savoir. Un sourire aux lèvres et un biscuit à la main Romana attendait la réponse de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + Zuz'
Messages : 150 - Points : 1035

Âge : trente ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Jeu 12 Avr 2018 - 11:59 )
L'histoire était encore trop récente pour que Cami puisse tout expliquer logiquement. Elle avait encore trop de questions, trop d'hésitations. « Moi non plus. » C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire. Elle non plus, elle ne croyait pas que Raf pouvait être comme ça. Elle l'avait tellement idéalisé. Elle s'imaginait tellement faire sa vie avec lui et fonder cette famille dont elle rêvait tant, en secret. Mais Cami s'était trompée, comme souvent avec les hommes d'ailleurs. Cami avait tout raconté à sa soeur, notamment son énorme mensonge concernant le bébé. Romi ne semblait pas d'accord avec sa soeur, mais semblait pourtant la comprendre. Il faut dire que Camilla se justifiait, elle ne voulait pas passer pour un monstre ou pas juste pour ça en tout cas. « Je sais que ce n'est pas simple. Je ne fais pas ça par plaisir. J'aurais aimé élever mon enfant avec son père, j'aurais aimé avoir d'autres enfants et j'aurais aimé que rien ne se passe comme ça, mais c'est fait, il est trop tard. Ce n'était pas juste une dispute, c'était... C'est plus compliqué que ça. Je ne peux pas t'expliquer parce que je n'ai pas les mots, mais ça a été... » Comment qualifier ce qui s'était passé ? Violent ? Émotionnellement surtout. « Tu sais, on s'est dit des choses difficiles, peut-être même impossible à oublier. Je sais qu'il est normal de se disputer, mais là c'était trop. Je ne veux pas oublier ce qu'il a dit. Ou même ce que moi, j'ai dit. Je ne veux pas faire la bêtise de le croire et de le perdre plus tard, lorsque le bébé sera là, ce serait trop douloureux. » elle ne voulait pas prendre de risque. Elle refusait de souffrir encore une fois inutilement. Tant pour elle que pour cet enfant qui n'avait rien demandé à personne.

La discussion prenait fin puisque la petite était revenue au salon. Cami refusait de parler de tout ça devant elle, elle était suffisamment grande pour comprendre et n'avait pas à être mêlée à ses histoires bien trop compliquées pour une si jeune enfant. Cami s'occupait du petit sur ses genoux pendant que Romi s'occupait de la petite qui était tombée. Alors les deux soeurs revenaient sur un sujet plus léger, plus agréable. « Peu importe tu sais, ça n'a pas d'importance. » Cami comptait de toutes façons avoir une grande famille, alors fille ou garçon, elle avait tout le temps pour avoir les deux. « Si j'ai une fille, je t'enlève ce petit. » Lui dit-elle en désignant le petit garçon sur ses genoux. « et si j'ai un garçon, je te vole cette petite » ajouta-t-elle en désignant cette fois-ci sa nièce sur les genoux de Romana. « et toi, c'est pour quand le prochain bébé ? » Ajouta Camilla. Elle n'était pas là pour ne parler que d'elle après tout. « Ou les prochains, si jamais tu veux toute une tribu toi aussi. » Sa soeur avait toujours voulu avoir une grande famille, mais selon les personnes ça ne voulait pas dire la même chose et puis, il fallait aussi que le fiancé de mademoiselle soit d'accord pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : christmastown, Amandine
Faceclaim : Jenna Coleman (whovian)
Messages : 1058 - Points : 519

Âge : 33 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Mar 1 Mai 2018 - 1:31 )

Les deux sœurs avaient une discutions assez sérieuse au sujet de la grossesse de Camilla et de ce qu'elle avait dit à Rafael à cause de différents problèmes qui étaient survenus dans leurs couples. « Je le sais bien tout ça. Je te connais, je sais comment tu es. Et je sais très bien que ce n'est pas par simple plaisir que tu as fait ce choix. De toute façon, tu n'as pas à te justifier. En tout cas, sache que je te comprends malgré tout et surtout, je sais que tu es déjà au courant, mais saches que tu peux compter sur moi, que je serai là si tu as besoin de moi. » Romana souriait, comme bien souvent, comme pour réconforter la personne qui se trouvait en face d'elle, pour la déculpabiliser et lui monter que les choses allaient bien finir par s'arranger.

Une fille ou un garçon, c'était peu important, Camilla avait bien raison. Le plus important, c'était bien d'avoir un enfant tout simplement. De pouvoir lui apporter tout l'amour qu'un parent pouvait apporter à son enfant… « Certainement pas, mes enfants sont mes enfants, je tiens beaucoup trop à eux. Et si tu continu, je ne vais plus te laisser approcher mes enfants. Juste par précaution tu sais. » Camilla tenait Ezio dans ses bras et Romana avait attrapé le bras de ce dernier, pour rire, pour montrer à sa sœur qu'elle ne pourrait pas l'embarquer avec elle, et avait fait de même avec sa fille qui était déjà sur les genoux de sa mère.

Romana rêvait d'une belle et grande famille. Deux enfants, ce n'était pas suffisant. Elle espérait bien retomber enceinte très prochainement. Elle espérait également que sa sœur n'allait pas se contenter d'un seul enfant. Normalement, non, elle en voulait elle aussi plusieurs, ce qui ne pouvait que ravir Romana et le reste de la famille aussi d'ailleurs. « Je veux encore d'autres enfants et j'espère en avoir beaucoup d'autres très vite, mais tu n'en auras aucun d'entre eux. Tu n'auras qu'a en faire d'autres toi. » Le téléphone de Romana avait sonné, annonce d'un message. Son petit-ami était retenu chez un ami qui apparemment n'allait pas très bien. Il préférait lui tenir compagnie et faire une petite soirée entre hommes. Ce qui avait donné la même idée à Romana puisque sa petite sœur n'allait pas très bien en ce moment. « Dis, tu as quelques choses de prévu ce soir ? Je suis seule avec les enfants apparemment. Pour te changer un peu les idées, tu pourrais rester manger là et dormir à la maison aussi si tu veux. Qu'est-ce que tu en penses ? » Romana n'aimait pas trop rester seule. Même si elle savait que ses enfants étaient là et que comme à chaque fois que leur père découché, ils venaient dormir avec elle, elle n'allait pas vraiment être seule. Mais savoir qu'il y avait un autre adulte à la maison était toujours plus rassurant pour elle. Et puis ça permettait à Camilla de se détendre un peu, de se changer les avis. « Je sais que tu n'es pas une grande cuisinière, mais je vais te mettre un peu aux fourneaux moi. J'avais prévu de faire des pizzas avec les enfants ce soir, tu vas nous aider. N'est-ce pas que tata va nous aider ? » Les enfants avaient acquiescé à la question de leur mère. Eliana savait à quel point sa tante n'était pas douée en cuisine et elle ne se cachait pas pour en rire.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + Zuz'
Messages : 150 - Points : 1035

Âge : trente ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Jeu 3 Mai 2018 - 14:41 )
« Je le sais, merci. » Conclut-elle. Bien sûr que Romana était là. Elle était toujours là et l'avait toujours été. Cami avait fait de nombreuses erreurs et, même si Romi n'était pas forcément d'accord avec elle, elle ne la jugeait pas ou ne le montrait pas tout du moins. Le sujet sérieux laissait place à un sujet plus détendu parce que la petite fille de Romana avait fait son apparition après une petite chute. Cami se fichait bien du sexe de son futur enfant, elle était juste heureuse d'avoir un enfant, ce qu'elle avait tant désiré, une famille, même si elle était malheureuse de la tournure qu'avait pris les choses. Alors après lui avoir répondu, Cami avait sorti une petite bêtise, comme à son habitude. Pour lui répondre, Romi avait attrapé le bras d'Ezio, ce qui fit rire Cami et la petite sur les genoux de sa mère. « Dommage. Mais tu sais, tu ne pourras pas les protéger et les surveiller éternellement, je te les enlèverai un jour. » Elle plaisantait évidemment. Elle n'allait pas lui enlever ses enfants, elle allait en avoir assez d'un seul à gérer d'ici quelques mois. D'ailleurs, cette conversation menait à une autre question. Cami demandait à sa soeur pour quand était le prochain, ou les prochains, enfants. Elles étaient toutes les deux ici d'une assez grande famille, ils étaient quatre enfants et avaient de nombreux cousins et cousines. Elles étaient donc habitués aux grandes familles et elles en voulaient une, toutes les deux. « Beaucoup d'autres ? Il va falloir songer à déménager alors, cette maison va finir par devenir trop petite. Surtout si tu ne veux m'en donner aucun, il va te falloir de la place. » Enfin sa maison était toujours bien mieux que le petit appartement que louait Cami dans le centre-ville, bien assez grand pour elle et son futur bébé, elle n'avait pas besoin de beaucoup de place pour vivre.

Le téléphone de Romana avait sonné. Cami jouait avec le petit le temps que sa soeur lise et réponse au message. A la proposition de sa soeur, un grand sourire naissait sur les lèvres de Cami, heureuse de pouvoir passer du temps avec sa soeur et ses enfants. « Je n'ai rien de prévu, malgré mon emploi du temps très chargé, tu as de la chance, je vais pouvoir te tenir compagnie. » Comme si c'était un service qu'elle rendait à Romi et pas le contraire. A la suite, Camilla prit une mine choquée par les mots de sa soeur. Comment osait-elle ? Le point faible de Cami, elle le savait. Même la petite osait se moquer d'elle. C'était honteux. Cami mit le petit debout sur ses jambes et elle le retournait vers elle pour s'adresser à lui. « Tu vois comme ta maman et ta soeur sont méchantes avec moi ? Toi tu sais que je cuisine bien et je suis certaine que tu as hâte de manger ce que je vais préparer ? On va leur montrer qu'on est plus fortes qu'elles. »Lâcha-t-elle en rasseyant le petit et en tirant la langue aux deux demoiselles. « J'en prépare une toute seule, enfin avec l'aide d'Ezio ! Vous allez voir si je ne sais pas cuisiner. » Un défi de lancer. Défi qu'elle était certaine de perdre vu ses talents de cuisinière. Plus personne ne voulait manger chez elle pour dire à quel point elle était mauvaise. Puis elle savait que même après avoir raté sa pizza, il y en aurait d'autres faites par sa soeur qui elles, seraient bonnes, évidemment. Elle se mit debout, le petit dans les bras. « On y va ! » Lança-t-elle en se dirigeant vers la cuisine. « Prêtes à perdre ? » Demanda-t-elle en souriant aux deux filles.
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : christmastown, Amandine
Faceclaim : Jenna Coleman (whovian)
Messages : 1058 - Points : 519

Âge : 33 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Ven 4 Mai 2018 - 1:33 )

Cami parlait d'enlever les enfants de Romana. Bien heureusement, ce n'était pas une conversation sérieuse. Camilla n'était pas complètement folle. Pas à ce point-là. Mais elle savait à quel point Romana tenait à ses enfants et elle aimait bien la taquiner sur ce genre de chose. « Bien sûr que si je peux les surveiller et les protéger éternellement. Ce sont mes enfants et je suis prête à tout pour eux. Alors non, tu ne pourras jamais me les enlever, n'y penses même pas. » Il y avait une part de vérité dans les paroles de Romana, comme tous parents ou presque elle était prête à tout pour ses enfants. Mais là, il n'y avait aucun danger, elle ne craignait pas sa sœur. « Il y a encore de la place ici pour le moment, même si je ne te donne aucun de mes enfants. Et puis quand je dis encore beaucoup d'enfants, je ne veux pas dire que je vais encore en avoir une dizaine. » Oui, elle voulait encore quelques enfants, trois peut-être. Elle allait peut-être devoir déménager pour un peu plus grand, mais ce n'était pas un problème. Ce n'était pas pour tout de suite et de toutes façons, tout ce qui comptait, c'était sa famille.

La réponse de Cami avait fait sourire Romana. Comme-ci Cami se sacrifier pour sa sœur alors que ce n'était pas le cas. De plus, même si Romana avait en quelque sorte besoin d'une présence chez elle, autre que ses enfants, elle avait demandé à sa sœur de rester là surtout pour lui changer un peu les idées, pour ne pas la laisser seule à ruminer trop longtemps dans son petit appartement. « C'est vrai que tu es complètement débordée ces derniers temps, et je t'en demande peut-être un petit peu trop. Mais quelle grande bonté d'âme d'accepter ma demande. » Une fois de plus, quelque chose de complètement faux. Camilla était pour le moment célibataire et n'avait plus le courage, ni la force, ni même l'inspiration de rédiger de nouveau son bouquin. Ce qui lui prenait beaucoup de temps. En d'autres termes, ces derniers temps, elle n'avait pas grand-chose à faire de ses journées et n'était, en aucun cas, débordée. « Non Ezio, nous ne sommes pas méchantes, mais tata n'est vraiment pas douée en cuisine. Tu sais, elle est capable de faire brûler tout et n'importe quoi et je ne suis même pas certaine qu'elle sache faire des pâtes. » Camilla savait très bien elle-même, qu'elle n'était pas douée en cuisine. Mais elle aimait bien en jouer. « D'accord, j'ai hâte de voir le résultat. Bon, j'ai moins hâte de goûter, je dois l'avouer. » Romana allait tout de même goûter ce que sa sœur allait préparer avec l'aide de son fils. En tout cas, si la pizza était ratée, ce n'était en aucun cas de la faute d'Ezio puisqu'il faisait très souvent à manger aux côtés de sa mère. « On y va ! » Romana suivait sa sœur à la cuisine, un sourire aux lèvres. « A gagner, tu voulais dire. » Elle aimait bien taquiner sa sœur, même s'il était vrai qu'elle n'était pas douée en cuisine, mais ce n'était un secret pour personne. Elle ne l'avait jamais était. Romana sortait tous les ingrédients nécessaires, pour la préparation des pizzas. Elle avait également attrapé les tabliers des enfants et les deux autres pour les adultes. « Chacun son tablier, ses ingrédients et c'est parti, on peut commencer à préparer les pizzas. » Romana faisait équipe avec sa fille, elles devaient commencer à préparer la pâte. Ce n'était pas très facile pour Camilla qui n'était pas très habile en cuisine. « Cami, tu ne penses pas qu'il y a un petit problème avec ta pâte, elle n'est pas un peu… étrange. » En effet, la pâte du groupe adverse n'avait pas une jolie couleur, ni même une jolie tête, mais elle allait peut-être rattraper le tire.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + Zuz'
Messages : 150 - Points : 1035

Âge : trente ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Dim 6 Mai 2018 - 1:40 )
« Comme c'est beau tout ce que tu dis. » Dit-elle en riant et en faisant semblant d'essuyer une larme. Belle déclaration d'une mère à ses enfants, c'était tout Romana ça. « Oh dommage ! Moi qui rêvais d'avoir tes douze enfants à dîner le dimanche, tu me déçois beaucoup. » Ajouta-t-elle de nouveau, cette fois-ci en riant. Un message sur le portable de Romi avait interrompu les deux soeurs. Le fiancé de cette dernière était retenue et elle avait donc proposé à Cami de rester pour dîner et pour la nuit. Si Cami faisait semblant de rendre un grand service à sa soeur parce qu'elle était débordée, en réalité, elle était presque soulagée de savoir qu'elle ne devrait pas rentrer chez elle ce soir. Elle craignait cette nouvelle solitude. Lorsqu'elle était avec Rafael, elle vivait encore de temps à autre chez elle, seule puisqu'ils n'étaient pas installés et elle aimait cette liberté, mais la situation était différente. Là, elle était vraiment seule. Seule avec ses problèmes et ses questions et ça, c'était trop douloureux, même si elle essayait d'être forte. « Ne me remercie pas, c'est trop ! » Elle n'avait pas pu se retenir et s'était mise à rire. Voilà pourquoi elle était heureuse d'avoir une famille comme la sienne. Elle avait beau être malheureuse et avoir beaucoup de problèmes, elle trouvait toujours quelqu'un pour l'écouter et lui changer les idées. Jamais elle n'aurait pensé rire ces derniers temps et pourtant avec Romi, c’était possible. Possible et sincère.

Rester là, ça voulait dire faire la cuisine. Cami était bien nulle dans ce domaine et ça amusait toute la famille. Enfin, ça les amusait jusqu'au moment où elle les invitait chez elle. Étrangement, ils avaient tous de bonnes excuses ces jours-là pour ne pas venir. Alors Cami avait accepté le défi de sa soeur, prête à perdre, en secret. Elle avait raconté ses malheurs au petit Ezio, mais sa mère l'avait vite informé de la vérité. Pauvre petit, il ne devait pas y comprendre grand chose. « Ta maman est juste jalouse de mes talents de cuisinière ! Et je fais les meilleures pâtes d'Italie ! » Ou pas. En réalité, non, elle ne savait pas faire de pâtes, elle ne savait absolument rien faire et ses efforts étaient à chaque fois vain. Elle essayait souvent, elle suivait scrupuleusement les recettes, mais rien n'y faisait, elle n'y arrivait pas, même avec toute la bonne volonté du monde. « Comme tu es méchante ! Mais tu verras, une fois que tu auras goûté, tu voudras tout manger. » Pour ne pas empoisonner les enfants, aurait-elle aimé ajouté. « Non non, perdre. » affirma Cami une fois dans la cuisine. Un défi, comme elle aimait ça. Mère et fille d'un côté, tante et neveu de l'autre. Elle enfilait son tablier, mettait celui du petit et attrapait les ingrédients sortis par sa soeur. A vrai dire, elle ne connaissait même pas les ingrédients pour sa pâte. Elle avait mélangé de l'eau et de la farine, mais le résultat était horrible. La pâte était à la fois liquide et gluante, impossible à travailler et on ne parlait pas de la couleur. Ezio trouvait d'ailleurs ça très amusant et s'amusait avec un bout de pâte décollé du reste. Aux mots de sa soeur, elle observait leur pâte, elle avait meilleure tête, en effet. « C'est parce que j'utilise une méthode de grand chef que tu ne connais pas, c'est tout ! » Elle allait finir par être vexée. « Occupe-toi de tes affaires si tu ne veux pas perdre. » Mais elle avait beau travailler sa pâte rien n'y faisait. Elle ajoutait de l'eau : trop liquide. De la farine : plus assez. C'était une catastrophe et elle sentait le regard moqueur des deux filles. Mais alors que sa soeur s'était retournée pour prendre quelque chose, Cami profita de ses trois petits secondes pour échanger les pâtes. Un doigt sur la bouche pour dire aux petits de se taire, elle regarda sa soeur avec un énorme sourire lorsque cette dernière se retourna. Cami avait la bonne pâte dans les mains et ajouta. « Alors, c'est quoi cette pâte ? Je te pensais meilleure cuisinière. Pauvres petits si tu leur fait manger ça ! Alors que, regarde ça, cette belle pâte ! Tu te moquais de moi, mais je t'avais dit que j'avais une recette miracle. »
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : christmastown, Amandine
Faceclaim : Jenna Coleman (whovian)
Messages : 1058 - Points : 519

Âge : 33 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Mer 6 Juin 2018 - 21:21 )

La compétition entre les deux sœurs était lancée. Qui allait faire la meilleure pizza ? « Oui, je suis extrêmement jalouse de tes talents. Je n'osais pas l'avouer, mais il est vrai que ce que tu fais à manger est terriblement délicieux. Tu es la meilleure cuisinière d'Italie et peut-être même de la terre entière. Tes talents sont incontestables... » Un rire forcé, Camilla n'était pas tout à fait douée. « Demande à mes enfants si je ne sais pas faire à manger. Je pense plutôt que c'est toi qui me jalouses. Mais ne t'en fais pas la cuisine, ça s'apprend. Tu pourrais peut-être t'améliorer un jour. Ce serait une bonne chose en tout cas, je te signale que tu vas bientôt être maman. Ton pauvre enfant demandera toujours à être chez moi sinon et je ne pourrais que le comprendre. » Rien ne changeait. Romana aimait toujours autant embêter sa sœur. Heureusement, ce n'était pas la seule. Camilla disait toujours qu'elle suivait les recettes à la lettre, mais elle faisait certainement des erreurs, ce n'était pas possible autrement. « Je ne suis pas méchante. Ce n'est absolument pas moi ça. Je vais goûter, rien que pour faire plaisir à mon fils, mais ne rêve pas, je ne vais certainement pas tout manger, je ne tiens pas à me retrouver à l'hôpital pour une intoxication alimentaire. » Romana en rajoutait peut-être un peu, mais ce n'était pas méchant. Puis à la prochaine phrase de sa sœur, Romana avait souri. Bien qu'elle plaisantait, Camilla donnait l'impression de vouloir gagner, mais c'était presque impossible. « Vu la tête de ta pâte, en effet, je ne connais pas ce grand chef dont tu parles. Je te conseille de ne plus suivre ses recettes, c'est peut-être pour ça que tu n'arrives jamais à faire un truc potable. » En effet, elle suivait peut-être de mauvaises recettes, ce qui ne l'aidait pas. « Mais je ne vais pas perdre. » Romana aimait bien s'amuser de ça avec sa sœur. Elle savait qu'elle n'était pas douée pour la cuisine. Quand elle essayait de faire quelque chose, c'était souvent immangeable. Romana s'était retournée un instant et quand elle était revenue à sa place pour finir le travail de sa pâte, cette dernière ne ressemblait plus tout à fait à ce qu'elle venait de quitter des yeux quelques secondes auparavant. En revanche, la pâte de Camilla était devenue bien jolie. Étrange. « Camilla Gallini je n'aime pas la triche. Tu reprends cette horreur et tu me rends ma jolie pâte maintenant. Je ne te laisse pas le choix. Mais comme je suis gentille, je vais t'aider un peu. » Romana prenait ce qui pouvait lui servir autour d'elle pour arranger la pâte de sa sœur qui était loin d'être potable. Lui tendant un sourire sur les lèvres. Elle était bien plus jolie ainsi. Romana avait toujours était douée pour la cuisine, elle n'avait aucun mérite. « Tiens tu as une chance de faire quelque chose de mangeable maintenant. » Romana étalait sa pâte. Avec sa fille, elle y mettait ce qui l'entourait. Au bout de quelques minutes la pizza était terminée et prête à être enfournée. Ce qu'elle ne tardait pas à faire. « Aller Cami, on enfourne. » Toute la petite famille attendait la fin de la cuisson pour pouvoir déguster et départager les gagnants. En attendant, des jeux avec les enfants, discutions sans grande importance… L'heure de goûter avait sonné. Romana coupait les deux pizzas de façon à ce que tout le monde puisse en prendre un bout de chaque. « Sans hésiter, c'est la nôtre qui est la meilleure ma puce. Mais bon, il ne faut pas en vouloir à ton petit frère, il est doué pour la cuisine, mais il faut dire qu'il n'était pas avantagé avec ta tante. ».
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Halay, Gwendoline.
Faceclaim : Karen Gillan + Zuz'
Messages : 150 - Points : 1035

Âge : trente ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le Dim 10 Juin 2018 - 14:50 )
« Enfin quelqu'un qui avoue mes talents de cuisinière, je commençais à perdre espoir. » Lâcha-t-elle en rejoignant sa soeur pour rire. Camilla n'était pas complétement stupide, elle savait bien qu'elle n'était douée pour la cuisine et elle s'en amusait souvent. Néanmoins, elle aimerait apprendre et ne plus faire que des plats immangeables, ne serait-ce que des pâtes, ce serait déjà un bon début. « Mon enfant aura de délicieux surgelés, il n'aura pas besoin de toi ! » Romi était une excellente cuisinière et, il était vrai, que Cami pouvait jalouser ce talent de temps à autre. Notamment lorsque sa propre famille refusait de venir dîner chez elle parce qu'elle cuisinait. Mais pour son enfant, elle allait faire de véritables efforts. Si Rafael était là, ce serait différent, il aurait pu s'occuper de la cuisine comme il le faisait lorsqu'ils étaient encore ensemble.

La compétition était désormais bien lancée. Les mots qu'employait sa soeur le montrait bien. « Intoxication alimentaire, carrément ? Ton fils va être vexé. » Parce qu'évidemment, ce serait la faute de ce petit plutôt que celle de Cami. Elle n'avait pas de pitié. « Romana ! Cette pâte va être délicieuse, ce n'est pas de ma faute si tu ne connais pas de grand chef. » Bon si Cami essayait de paraitre confiante, ce n'était véritablement pas le cas. La pâte avait vraiment une drôle de tête à côté de celle de Romi. C'est d'ailleurs pour ça que Cami s'était empressée de voler la pâte de sa soeur lorsque cette dernière s'était retournée une seconde. « La triche ? Mais je n'ai rien fait ! » Pas le temps d'en dire plus. Romi avait récupéré sa pâte et avait arrangé celle de Cami qui boudait désormais. « Je n'avais pas besoin d'aide, je peux me débrouiller toute seule. » Elle lui tire la langue, et ajoute. « Ce que je faisais était tout aussi mangeable. » Cami suivait les mêmes étapes que sa soeur, elle l'imitait. Ajoutant divers ingrédients, elle était plutôt fière du résultat. Il fallait voir le goût maintenant, le plus important. Les pizzas enfournées, toute la petite famille s'amusait et parlait, oubliant presque le temps qui passait. Puis le temps de goûter était arrivé. Cami goûtait une part de chaque et écoutait l'avis de sa soeur, puis observait la réaction de son neveu et sa nièce. Il semblerait que les deux étaient de l'avis de leur mère. « Je ne suis pas d'accord avec toi, je trouve que la mienne est bien meilleure. On a gagné ! » Lança-t-elle en tapant dans la main du petit. Elle refusait d'assumer d'avoir perdu. Pourtant, elle dévorait davantage celle de sa soeur plutôt que la sienne, preuve qu'elles avaient gagné. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Je pense que tu fais une erreur - Camilla (terminé) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences