Revenir en haut
Aller en bas


 

- Entre mère et fille - Gaïa -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leana RomanelliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2599-leana-ma-meilleure-amie
ID : White Feather, Mélodie
Faceclaim : Taylor Marie Hill @trophyeyes
Multi-comptes : Megara De Massiri (Lana Parrilla)
Messages : 59 - Points : 165

Âge : 16 ans
Métier : étudiante (lycéenne)
Sujet: Entre mère et fille - Gaïa ( le Jeu 8 Mar 2018 - 18:12 )

Gaïa & Leana // Entre mère et fille
⚜️ Il n'y a rien de plus beau qu'une maman ours et son petit... ⚜️


Il était 18h35 quand Leana rentrait chez elle. Les cours étaient terminés depuis deux heures déjà mais elle en avait profité pour aller bosser son dossier d’histoire à la bibliothèque. Pas mal de ses camarades en avaient profité pour aller sur la plage, le temps s’y apprêtait bien pour une journée aussi belle au mois de Mars. Ce n’était pas courant d’avoir deux cours annulés d'affilée alors pour certain, il était plus facile de tirer au flanc et d’aller se dorer la pilule. Leana était tout le contraire de ce genre de personne, ce qui ne lui attirait pas vraiment la sympathie. Peu importait vraiment ce que les autres pouvaient penser d’elle, ce n’était pas son soucis. Les amis, ce n’était pas ce qui allait aider à avancer ou avoir une bonne situation plus tard. Leana était comme ça depuis toute petite. Elle cherchait constamment à faire les bons choix et surtout ce qui allait lui permettre d’atteindre ce qu’elle désirait : les grandes écoles. Elle n’arrivait pas à se trouver une filière qui l’intéressait plus que d’autre. Aucune matière en dehors de l’éducation sportive ne venaient lui plomber sa moyenne ce qui aurait pu au moins l’orienter vers ce qu’elle désirait faire plus tard. Une chose était sûr, le domaine médicale était vraiment à exclure étant donnée qu’elle tournait de l’oeil lorsqu’elle voyait une goutte de sang. Comme toujours, elle se prenait vivement la tête concernant son avenir. Autant elle avait vu sa mère se battre de petits boulots en petits boulots sans savoir ce qui allait arriver demain autant elle ne désirait pas vivre le même stresse. A l’entrée, elle posa son sac, retira ses chaussures et traîna un peu pied nue sur le carrelage glacé. Cela lui faisait beaucoup de bien ce qui l’avait convaincu de rester ainsi encore un moment. Joie, voilà ce qu’elle retrouvait en retrouvant la même maison dans le même décors depuis huit ans. Elle espérait que sa mère ressente le même sentiment qu’elle mais n’avait jamais vraiment osé lui en parler : « Maman !! Je suis rentrée. » cria t-elle pour s’annoncer, elle avait vu son break dans l’allée ce qui prouvait sa présence. Elle alla directement dans la cuisine pour calmer sa légère fringale et regarder ce qu’elle allait bien pouvoir préparer pour ce soir. Leana avait vraiment pris goût de faire la cuisine pour sa mère, ce qui semblait plaire à l’écrivain. Elle sortit un bidon de jus d’orange, puis un verre d’un placard et se versa un bon verre puis rangea le jus d’orange à sa place. L’adolescente s’appuya contre l’îlot centrale de la cuisine en regardant autour d’elle tout en sirotant son jus sans qu’une voix familière ne réponde à son appel. Intriguée, elle se dirigea vers le salon : « Maman ? » appela t-elle à nouveau, en se dirigeant vers son bureau qu’elle ouvrit doucement. Elle s’approcha et remarqua que sa mère était plongée dans un dossier. Curieuse de nature, elle n’hésita pas à venir plus près pour voir ce qui se passait et ce qui imprégnait tellement la brûne : « Anatole Leonelli, c'est qui ? » Ses yeux remonta sur la photo de profil du dossier : « Plutôt bel homme ! Tu t’occupes de lui ? » demanda t-elle dans le dos de sa mère. Leana n'avait jamais compris pourquoi sa mère avait tenu à garder ce travail qui était à l'opposer de son tempérament. Elle voyait toujours ce métier comme austère et triste alors que sa mère était tout le contraire.
⇜ code by bat'phanie ⇝


NEVER GREW UP, Always be a big girl


Dernière édition par Leana Romanelli le Mar 1 Mai 2018 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 296 - Points : 682

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Entre mère et fille - Gaïa ( le Sam 14 Avr 2018 - 19:07 )
Encore une journée au boulot. Gaïa se plait dans ce job même s’il paraît totalement improbable pour elle. Travailler dans un cabinet d’avocats et finir par devenir agent de probation c’est quand même particulier. Mais c’est un choix de carrière comme un autre. Ca paye pas des mille et des cents mais ça lui permet de faire vivre sa famille en plus de son boulot d’écrivaine. Elle pourrait lâcher totalement son job à l’agence et ne vivre que de sa passion mais ce serait un risque bien trop gros à prendre. Si son prochain bouquin ne plait pas, s’il n’a pas les retombées nécessaires, avec Lea elles pourraient avoir de gros soucis financiers. Et il est hors de question pour elle de demander de l’aide à ses parents. C’est contre nature à ce niveau là. C’est impensable même. Alors tant pis, elle continuera de faire les deux. Ses six premiers livres ont eu un succès assez franc, elle a pas mal d’argent de côté. Elle attendra que Lea ait fini ses études universitaires pour s’adonner simplement à l’écriture. En attendant, elle a deux bouches à nourrir, même trois avec leur chaton trouvé il y a peu. Elle rentre enfin chez elle en milieu d’après midi, se prépare un burger tout fait qu’elle met simplement au micro-onde et part l’engloutir dans son bureau. Elle a quelques dossiers encore à traiter pour être prête pour le lendemain. Ses collègues ont l’habitude d’être en retard mais elle met un point d’honneur à ne pas l’être de son côté. Elle a moins de clients actuellement parce qu’elle ne travaille pas le même nombre d’heures, se gardant du temps pour l’écriture. En conséquence elle est moins bien payée mais son salaire reste raisonnable. Puis enfin, elle dépose le tout sur le bord de son bureau, le dernier dossier étant le même que chaque soir. Celui de Nato. Elle le relit sans cesse, comme s’il avait encore des secrets à lui révéler. Depuis le carnaval, tout est compliqué. Ils ont couché ensemble, simplement, dans une ruelle. Super l’image de la mère de famille. Mais la passion était plus forte que tout à ce moment là. Et tous deux avaient conscience de qui était en face malgré leurs masques. L’adrénaline était présente, pressante. Son dernier bouquin en cours de relecture, elle n’entend pas sa fille qui entre la première fois. Elle n’y fait attention que lorsqu’elle rentre dans son bureau. ” Salut ma puce, bonne journée ? “ Sauf que sa fille a son attention portée sur autre chose. ” Personne, un client. “ Elle panique intérieurement mais ne dit rien de plus. Elle veut juste passer à autre chose. ” Il est quelle heure ? J’ai faim je crois. “ Faux. Mais ça peut amener le sujet autre part.


Dernière édition par Gaïa Romanelli le Mer 23 Mai 2018 - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leana RomanelliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2599-leana-ma-meilleure-amie
ID : White Feather, Mélodie
Faceclaim : Taylor Marie Hill @trophyeyes
Multi-comptes : Megara De Massiri (Lana Parrilla)
Messages : 59 - Points : 165

Âge : 16 ans
Métier : étudiante (lycéenne)
Sujet: Re: Entre mère et fille - Gaïa ( le Mar 1 Mai 2018 - 17:23 )

Gaïa & Leana // Entre mère et fille
⚜️ Il n'y a rien de plus beau qu'une maman ours et son petit... ⚜️

Il n'y avait plus beaucoup de moment où ces deux-là se trouvaient du temps libre pour elles-même. Du côté de Gaïa, elle enchaînait les deux boulots qui consistaient à s'occuper d'anciens détenus et l'autre à divertir par la lecture. Oui sa mère était une écrivain talentueuse d'un univers qui lui avait exigé de trouver un pseudonyme pour garder son anonymat. Cela faisait beaucoup rire l'adolescente. Du côté de Leana, c'était ses cours. Jeune lycéenne à la soif d'apprendre, elle avait l'impression de ne jamais étancher cette dernière ce qui pouvait parfois l'épuiser. Tout cela leur prenait beaucoup d'énergie ce qui, à la fin de la journée, faisait qu'elles ne tenaient pas bien longtemps.
Cependant lorsque vendredi arrivait, elles faisaient toujours en sorte de se libérer et d'être en forme pour ce moment mère-fille qu'elles adoraient temps. Pour Lea, c'était rassurant. Cette routine lui permettait d'arrêter de réfléchir durant le temps d'une soirée où elle se concentrait sur sa mère. Elles allaient papoter devant un bon chinois ou une livraison junkie en papotant sur leur semaine de dingue et puis, manger tout un tas de connerie devant un bon film de série B. L'ado chérissait ces moments, d'où son impatience à la prendre dans ses bras pour bien commencer la soirée.
Tout en cherchant, elle scrutait toutes les pièces au peigne fin. Elle avait remarqué le sac à main de sa mère, ses chaussures à l'entrée... Gaïa ne pouvait qu'être là, il n'y avait aucun doute possible. Donc, après avoir appelé sa mère de nombreuses fois, elle décida d'aller voir ce qui se passait dans le bureau de la Romanelli. C'était une chose qu'elle faisait très rarement, il fallait bien se l'avouer. Gaïa et Leana étaient vraiment complices mais elles avaient un caractère qui leur était propre. C’était pour cela qu’elles avaient spontanément respecté leur jardin secret : « Maman ? » s’annonça t-elle en entrant à l’intérieur du bureau et souria en la voyant scruter un dossier. Plongée dans son travail, elle n’avait pas entendu Lea rentrer du lycée. Amusée, elle s’approcha pour lire à haute voix le prénom de l’homme qui attirait toute l’attention de sa mère. Non pas qu’elle était jalouse, elle souhaitait par-dessus tout que sa mère trouve chaussure à son pied mais le chemin était encore à faire. Elle répondit d’un sourire complice lorsque sa mère la salua mais garda son attention sur le dossier. Chose qui dérangea étrangement la Romanelli, allumant une sonnerie d’alarme dans le fin fond du cerveau de l’adolescente : « Personne, un client. » « Un client qui te fascine dit donc, je t’appelle depuis tout à l’heure. » se plaignit-elle, en boudant parce qu’elle n’avait pas eu le temps de retenir l’adresse de résidence du client en question : « Bin il est six heures trente, j’ai trainé à la bibliothèque avant de rentrer mais j’ai faim aussi. On se fait livrer chinois ce soir ? » proposa la brunette en posant sa tête sur l’épaule de sa mère, ses bras l’enlaçant, les yeux de petits chiots quémandeur : « Minouche n’a presque plus de croquette, j’ai vu. Je peux y aller demain, mon prof de russe est absent. » annonça t-elle en attendant que sa mère lui réponde pour le dîner de ce soir.
⇜ code by bat'phanie ⇝


NEVER GREW UP, Always be a big girl
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa Romanelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2105-gaia-amore-a-prima-vist http://www.ciao-vecchio.com/t2114-find-your-tribe-love-them-hard-gaia
ID : lilousilver, marie
Faceclaim : meghan ory + midnight blues ♥
Multi-comptes : Angelina & Mona ♥
Messages : 296 - Points : 682

Âge : 32 ans
Métier : agent de probation (+ auteur de livres érotiques en secret)
Sujet: Re: Entre mère et fille - Gaïa ( le Mer 23 Mai 2018 - 2:39 )
Elle n'aime pas lui mentir, elle n'a jamais aimé le faire. Ce n'est pas maintenant que ses scrupules s'envoleront. Mais elle n'a pas le choix. Lea a toujours voulu savoir qui était son père, ce qui est logique dans le fond. Mais elle ne peut pas le lui dire, pas comme ça. Elle l'a retrouvé, ce qui déjà n'était pas prévu au programme. Et ce qui était encore moins prévu, c'est que le père de la gosse sorte à peine de prison. Elle doit faire quoi concrètement ? Lui balancer la vérité ? Et lui dire, coucou ma chérie, j'ai retrouvé ton père mais bon c'est un ex détenu ? Non, ça ne peut pas se passer comme ça. Elle doit attendre, trouver le bon moment. Et surtout la bonne façon de le faire. Elle lui ressemble Lea, elle lui ressemble beaucoup. Elle n'avait jamais fait gaffe avant de passer des heures entières à regarder le portrait carcéral de Nato. " Un client qui te fascine dit donc, je t’appelle depuis tout à l’heure. " Elle sourit, oui, il la fascine. Mais pas pour les raisons qu'elle imagine ou peut imaginer. " Un dossier compliqué, pas bien important, crois moi. " Ou pas. Il ne faut pas la croire sur le sujet. " Bin il est six heures trente, j’ai trainé à la bibliothèque avant de rentrer mais j’ai faim aussi. On se fait livrer chinois ce soir ? Minouche n’a presque plus de croquette, j’ai vu. Je peux y aller demain, mon prof de russe est absent.  " La gamine a fait le tour du bureau, s'est posté derrière elle et l'encercle de ses bras. Gaïa pose ses mains sur celles de sa fille et les serre doucement. " Chinois c'est parfait ! Et d'accord pour la bestiole, je te filerai l'argent demain matin, enfin rappelle le moi. " Elle se lève, laisse derrière elle toute cette merde, ce passé qui revient comme une claque. " Bon tu appelles Mr Chang ? Même menu que d'habitude ? " Elles commandent tellement souvent qu'il suffit qu'elles lui dise qui elles sont pour que la commande commence à être préparée. Elles ne changent jamais ou presque jamais. Du coup c'est plus facile. Pour elles comme pour le resto. " Ah si commande des nems en plus, je dois bosser ce soir je les grignoterai. " C'est pas comme s'il n'allait rien rester de leur festin de base. Il en reste toujours, y'en a toujours beaucoup trop. " Tu bosses sur quoi en ce moment alors ? " Elle a du mal à suivre les études de sa fille. A vrai dire elle a du mal déjà à suivre sa propre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Leana RomanelliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2599-leana-ma-meilleure-amie
ID : White Feather, Mélodie
Faceclaim : Taylor Marie Hill @trophyeyes
Multi-comptes : Megara De Massiri (Lana Parrilla)
Messages : 59 - Points : 165

Âge : 16 ans
Métier : étudiante (lycéenne)
Sujet: Re: Entre mère et fille - Gaïa ( le Jeu 5 Juil 2018 - 21:31 )

Gaïa & Leana // Entre mère et fille
⚜️ Il n'y a rien de plus beau qu'une maman ours et son petit... ⚜️

Rare était les fois où Leana entrait dans le bureau de sa mère mais puisqu'elle s'y trouvait, autant en profiter. En voyant le dossier et constatant la manière la plus ouvertement fuyarde que sa mère utilisait pour changer de sujet, Leana décida de ne pas insister. Et puis, elle n'hésita pas à lui dire tout ce qu'elle avait bien pu faire durant la journée. Pas grand chose de bien palpitant si ce n'était qu'un aller et retour à la maison – école, école – maison en passant par la bibliothèque afin de peaufiner des recherches. C'était tellement facile de parler avec sa mère, elle se demandait ce qu'aurait être leur vie si elles n'avaient pas été aussi proches, ou si sa mère avait été comme ses grands-parents. Heureusement sa mère la tira de ses pensées en abordant son sujet préféré : son estomac. Elle n'était pas affamer dans l'immédiat mais cela arrivait très vite et tout comme ça sa mère, elle pouvait dévaliser un fast-food sans problème avant d'être rassasiée. Encore mieux, Gaïa proposait la nourriture chinoise ce qui avait mis le dossier « Anatole Leonelli » dans un coin de sa tête pour un moment : « Oui t'façon, ils savent pratiquement nos menus par coeur... ça va être rapide tu sais ! » souffla l'adolescente en taquinant sa mère. Toutes les deux n'étaient pas des cuisinières hors pair et trouvaient qu'il était dommage de s'affairer à la cuisine alors que c'était le métier de beaucoup de personne. N'était-ce pas une manière de supprimer des emplois ? Vaste sujet qui avait fait parti d'un débat mère-fille par le passé quand Leana se demandait, petite, si c'était une nourriture très saine : « Va pour les nems ! » valida la jeune fille qui trouva cette idée lumineuse. Elle savait qu'elles en commandaient pour un régiment mais si c'était bon à leur arrivé, c'était aussi bon le lendemain, réchauffé. Bon et rapide, surtout. « Tu bosses sur quoi en ce moment alors ? » La jeune fille s'installa sur un fauteuil, sa tenue de petite collégienne encore sur le dos portant l'insigne de son école privée dans laquelle elle bossait comme une dingue : « En ce moment ? » Elle réfléchissait un instant et elle ne jugea pas bien l'idée de colporter son nouveau projet avec une de ses amies.. : « Et bien, j'ai un travail sur la tragédie grecque et en histoire, j'ai un dossier à rendre sur la guerre de Corée et on a eu biologie aujourd'hui... » Le ton blasé qu'elle évoqua à la fin de sa phrase ne devait pas forcément étonner sa mère. Sa fille détestait cette matière et encore plus la prof qui semblait avec une dent contre elle : « Elle a choisi maintenant pour nous refiler un DM sur la génétique. » termina t-elle. Elle laissa le temps à sa mère d'enregistrer toutes ses informations d'un seul coup : « Ah et ! » Elle chercha les bretelles de son sac à dos et se rappela l'avoir laissé devant la porte d'entrée. Elle râla, tapant presque du pied : « J'ai une autorisation de sortie à te faire signer. En dessin, on va se rendre à la Toscane pour dessiner la Tour de Pise. » avait-elle dit pour terminer sur une note positive. Les voilà prêtes à entamer une jolie petite soirée entre filles....

⇜ code by bat'phanie ⇝


NEVER GREW UP, Always be a big girl
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Entre mère et fille - Gaïa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Entre mère et fille - Gaïa -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences