Revenir en haut
Aller en bas


 

- Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://www.ciao-vecchio.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©leeloo_59(avatar) .beylin (code signature) , Ealitya & mrs chaplin (gif)
Multi-comptes : Lucy la sportive, Leïla la droguée
Messages : 2752 - Points : 2944

Âge : 33 ans (23 mai)
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Dim 11 Mar 2018 - 17:39 )
« On devrait sortir un peu. » La réponse de Lana, affalée sur le canapé du salon et regardant la télévision sans envie particulière, fuse l’instant d’après. « Pas envie. » Fabio accueille sa réponse avec un soupir. Le problème, c’est que Lana n’a envie de rien ces derniers temps et la fille joyeuse et pleine d’entrain qu’elle était auparavant commence sérieusement à lui manquer. Plus le temps passe et plus la patience lui manque. « Ca te ferait du bien de prendre un peu l’air et à moi aussi. Allez. » Là, il se lève de la chaise de la table du salon avant de se poser devant Lana et de lui tendre une main en sa direction. Comme retirée de toute volonté, la jeune femme se laisse faire, la prend dans la sienne alors qu’il la sort de son cocon d’infortune. « C’est vraiment obligée ? » Elle n’aime plus sortir en dehors du minimum à présent. Croiser une foule d’inconnus l’angoisse plus que de raison mais Fabio ne semble pas vouloir prendre en compte les réserves de sa petite-amie. « Oui, allez, tu vas voir, ça va être sympa. » Dit-il alors qu’il lui tend son manteau, l’aidant à s’habiller à la manière d’une petite fille. Alors qu’ils quittent l’appartement de Fabio, Lana s’accroche fermement à son bras, envahi d’un sentiment des plus oppressants. Est-ce qu’elle sera toujours comme ça ? Est-ce que ça ne passera donc jamais ? « Allez on y va. » Fabio l’amène alors à travers les rues de Naples. En ce jour de dimanche ensoleillé, les rues sont pleines ce qui n’aide pas tellement la jeune Italienne à retrouver une certaine sérénité. Elle se surprend même à scruter les visages des inconnus, un à un, en quête d’un potentiel danger s’imaginant de temps en temps croiser un potentiel meurtrier ou encore un voleur. Perdue dans des pensées absolument farfelues, elle ne remarque pas qu’ils se dirigent droit vers Mila mais Fabio, elle, finit par l’apercevoir. « Tiens, regarde, ton amie. » Son corps se tend quand elle la remarque enfin. « On devrait tourner à droite, là tout de suite. » Lance Lana, prenant pour la première fois vraiment part à cette balade improvisée. Le fait est qu’elle n’a pas envie de croiser Mila. Déjà, la dernière fois, son ANCIENNE amie s’était montrée plus que critique envers l’organisation du mariage de Fabio alors que penserait-elle en se rendant compte qu’à présent, elle est à ses bras ? Elle n’a pas envie d’un jugement supplémentaire. « Tu plaisantes ou quoi ? On va la saluer, ce serait très impoli sinon. » C’est une blague ? Lana se laisse pourtant amener gentiment dans sa direction alors que Fabio décoche un sourire, ce qui est loin de lui échapper. « Bonjour Mila. Ca fait plaisir de te voir. » Ah bon ? Ca lui fait plaisir ? Mais c’est quoi ce bin’s ?


Erio & Lana


Je ne squatterais plus les rues de ma peine. Quand je suis perdue, j'veux que tu me ramènes. Je veux qu'on fasse bien, je veux qu'on aille loin et qu'on traîne.


Dernière édition par Lana Giaccomo le Mer 28 Mar 2018 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mila ClarizioToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1658-mila-she-s-like-the-win http://www.ciao-vecchio.com/t1683-mila-take-my-hand-and-go-to-neverland
ID : spf, Laura
Faceclaim : Emilia Clarke (© lux aeterna)
Multi-comptes : Chiara Rinaldi
Messages : 372 - Points : 692
Âge : 32 ans, le compteur tourne
Métier : Conservatrice au musée Madre
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Lun 19 Mar 2018 - 23:36 )
La chaleur commençait doucement à revenir sur la ville de Naples, on approchait le printemps et le soleil se faisait de plus en plus présent. C’est d’ailleurs pour profiter du temps magnifique qu’il faisait cet après-midi que Mila avait décidé d’aller flâner un peu dans les rues de la ville. Le cœur de Naples commençait doucement à se réveiller, les commerçants sortaient leurs collections d’été, les glaciers, les restaurateurs et les petits cafetiers recommençaient à installer leur terrasse. « Vivement le vrai beau temps ! », dit Mila en respirant l’air encore piquant de ce milieu du mois de Mars. Habillée simplement, la belle prit le temps de regarder les vitrines, faire quelques emplettes, discuter avec les commerçants de son quartier. Elle aimait ça, cette facilité déconcertante avec laquelle les italiens pouvaient commencer une conversation avec une autre personne alors qu’ils ne se connaissaient pas quelques minutes plus tôt. C’est donc le sourire aux lèvres qu’elle déambulait dans les rues du centre, mais son sourire se figea quand au loin, elle aperçut Lana aux bras d’un homme, homme qu’elle connaissait très bien. Les deux jeunes gens venaient dans sa direction en plus. Elle ne pouvait pas fuir, pas cette fois, pas comme elle l’avait fait au marché quand elle avait rencontré Lana, non cette fois-ci, elle ne se défilerait pas et elle ne se gênerait pas non plus pour donner son avis. « Le plaisir est loin d’être partagée, Fabio. », dit-elle en le détaillant de haut en bas. Elle se tourna alors vers Lana qui n’avait pas l’air d’avoir bonne mine. « Comment vas-tu depuis la dernière fois ? Tu ne m’as pas l’air très bien, tu es sûre que ça va ? » Mila se voulait gentille, mais au fond, elle bouillonnait : voir Lana avec Fabio, penser qu’il pouvait encore la manipuler, ça la mettait hors d’elle. « Mais dites-moi, que faites-vous ensemble ? Fabio, tu ne devais pas te marier ? » Mila se doutait déjà de la réponse qui allait lui être donné, depuis la soirée de saint-valentin, elle avait un présentiment, mais ne voulant pas brusquer les choses, préférant rester calme pour faire sortir sa rage au bon moment, elle joua la parfaite amie – ex-maitresse – en espérant qu’aucun des deux ne se doutent du feu et des noms d’oiseaux atroces qui voulaient sortir de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://www.ciao-vecchio.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©leeloo_59(avatar) .beylin (code signature) , Ealitya & mrs chaplin (gif)
Multi-comptes : Lucy la sportive, Leïla la droguée
Messages : 2752 - Points : 2944

Âge : 33 ans (23 mai)
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Mer 21 Mar 2018 - 23:26 )
Mila. S’il y avait bien une personne dont Lana se serait bien passé aujourd’hui, c’est bien elle. La voir en compagnie de Fabio renvoi à Lana tous ses mauvais souvenirs d’une époque qu’elle espère révolue. Pire, les remontrances de son ancienne amie quelques jours plus tôt lui revienne en plein visage alors qu’elle baisse les yeux en arrivant à sa hauteur, à la manière d’une gamine prise en train de faire une bêtise. Et c’est sans doute le cas d’ailleurs. Revenir avec Fabio, laisser une deuxième chance à leur couple est loin d’être une bonne idée. Plus le temps passe, plus l’Italienne se rend compte qu’elle fait fausse route mais peine à faire marche arrière, plus perturbée que jamais avec les récentes épreuves qui lui sont arrivés. « C’est pas très sympa de dire ça, Mila. Je t’ai connue plus… gentille. » S’il y en a bien un qui n’est pas perturbé par tout ça, c’est bien son petit-ami en revanche. Malgré le peu d’hospitalité de Mila, le jeune homme semble s’en donner à cœur joie, garde un grand sourire sur ses lèvres. L’espace de quelques instants, Lana revoit ses vieux démons réapparaître et son passé d’enjoliveur. Elle n’hésite alors pas à lui donner un coup de coude qui est loin d’être discret. « Oui, oui, ça va, on fait aller. » Répond Lana à Mila, même si elle ne peut pas s’empêcher de regarder partout autour d’elle, craignant de voir une nouvelle menace se profiler à l’horizon. « Oh oui, ça. Lana a vécu quelques épreuves disons difficiles ces derniers temps. » Lana lance alors un regard noir à Fabio. Mais a quel jeu joue-t-il exactement, à exposer des détails de sa vie comme ça, sans rien lui demander en retour. « Mila souhaitait juste être polie, Fabio. Elle n’a pas besoin des détails. » Lana n’a en tout cas aucune envie de lui en faire part. Pas parce que c’est Mila pour le coup, mais simplement parce qu’elle évite de parler de ces quelques jours encore douloureux dans sa mémoire. Dès qu’elle commence à aborder le sujet, Lana a tendance à se décomposer et ce n’est pas ce qu’elle souhaite. Jusqu’ici, dans leurs retrouvailles houleuses, elle avait toujours été forte et compter bien le rester. Alors, quand Mila évoque leur situation à Fabio et à elle, Lana saute sur l’occasion pour changer de sujet. « Et bien tu sais, quand on s’est revus, ça a été compliqué et puis… Fabio a rompu ses fiançailles. » Mais là, tout à coup, elle se sent mal à l’idée de lui confier une chose pareille. Comme si elle était devenue la briseuse de ménage à son tour, là où elle lui avait tant reprocher d’en avoir été une avec elle. « L’amour, que veux-tu. Et toi d’ailleurs, l’amour, ça se passe comment ? » Fabio ne se démonte pas une seconde alors qu’il ramène Lana un peu plus contre lui, cette dernière étant très mal à l’aise. Malgré tout, son regard se fixe sur Mila en quête d’une réponse à la question posée. Avec toutes leurs disputes, la jeune femme n’avait même pas pris l’occasion de se renseigner un peu plus sur Mila : a-t-elle trouvé quelqu’un ? Est-elle heureuse ? Quoi qu’elle puisse en dire, la réponse lui importe plus qu’elle ne le voudrait.


Erio & Lana


Je ne squatterais plus les rues de ma peine. Quand je suis perdue, j'veux que tu me ramènes. Je veux qu'on fasse bien, je veux qu'on aille loin et qu'on traîne.
Revenir en haut Aller en bas
Mila ClarizioToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1658-mila-she-s-like-the-win http://www.ciao-vecchio.com/t1683-mila-take-my-hand-and-go-to-neverland
ID : spf, Laura
Faceclaim : Emilia Clarke (© lux aeterna)
Multi-comptes : Chiara Rinaldi
Messages : 372 - Points : 692
Âge : 32 ans, le compteur tourne
Métier : Conservatrice au musée Madre
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Lun 26 Mar 2018 - 11:21 )
Qu’est-ce que cet homme pouvait être exaspérant. Comment pouvait-il dire ça devant sa petite amie ? Il avait du culot quand même. Mila ne prit même pas la peine de répondre à sa remarque, préférant s’occuper de Lana. Elle sentait bien que quelque chose clochait et le coup de coude qu’elle asséna à l’homme à ses côtés en témoignait. « Je ne sais pas ce qu’il t’est exactement arrivé, mais ça a l’air de t’avoir pas mal secoué. Je suis désolée pour toi, j’espère que tu t’en remettras vite. », dit Mila en souriant. Elle attrapa le bras de Lana, le serra en signe de soutien. Peut-être n’était-ce pas la bonne attitude, mais Mila s’en foutait, elle voulait montrer à Lana que maintenant, elle était là, qu’elle ferait tout pour regagner son amitié. Au vu de leur dernière confrontation, la petite brune aurait pu être rancunière, mais ce n’était pas vraiment dans son caractère et puis, c’était elle qui avait merdé, c’était à elle de retrouver la confiance de Lana, de lui prouver que maintenant, elle ne ferait plus les mêmes erreurs. Pourtant, Mila ne put s’empêcher de s’intéresser à leur couple. Fabio était plus qu’heureux de se pavaner de nouveau au bras de l’organisatrice de mariage que ça en écœurait la conservatrice. L’amour, qu’est-ce qu’il y connaissait lui d’abord ? Il avait bafoué sa dernière relation avec Lana, s’était envoyé en l’air avec – Mila le supposait – de nombreuses femmes et il osait parler d’amour, c’était le monde à l’envers vraiment. En plus, il s’intéressait aux siens, mais de quoi se mêlait-il ? « Mes histoires de cœur ne te concerne pas, à ce que je sache, nous ne sommes pas amis. », répondit Mila en fusillant Fabio du regard. « Et puis, franchement, Fabio, toi qui parle d’amour, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité. » Mila se tourna alors vers Lana qui avait l’air vraiment mal à l’aise. « Sérieusement, Lana, tu mérites mieux que lui et je ne comprends absolument pas, après tout ce qu’il t’a fait, ce qui te pousse à lui donner encore une chance. » On pouvait voir la désolation dans les yeux de la Clarizio. Au fond d’elle, elle savait que cette conversation allait mal se terminer, mais il fallait qu’elle fasse prendre conscience à Lana que Fabio n’était pas le type qu’il lui fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://www.ciao-vecchio.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©leeloo_59(avatar) .beylin (code signature) , Ealitya & mrs chaplin (gif)
Multi-comptes : Lucy la sportive, Leïla la droguée
Messages : 2752 - Points : 2944

Âge : 33 ans (23 mai)
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Mer 28 Mar 2018 - 21:02 )
Lana aurait préféré que son état ne se voit pas si facilement sur son visage. Elle aurait aimé être forte, pouvoir sortir la tête haute sans que rien ne puisse l’arrêter mais les souvenirs ancrés de sa rencontre avec Alessia la terrorisent. Solidement accrochée à son compagnon, elle prie pour que cette rencontre impromptue avec Mila ne dure pas trop longtemps et qu’elle puisse aller se réfugier là où elle se trouve le mieux : à l’intérieur. N’importe où, tant que la pièce peut se fermer à clé et la tenir à l’écart de toutes personnes pouvant lui vouloir du mal. Véritablement traumatisée par son expérience, Lana ne peut même pas s’empêcher de sursauter très légèrement au contact imprévu de la main de Mila sur son bras, avant d’essayer de se contenir et de donner le change. « Merci, c’est gentil. » Aucun mot supplémentaire ne parvient à sortir de sa bouche même si Lana est véritablement touché par les mots de Mila, qu’elle sent sincère. Malgré leurs désaccords, leur relation au combien tendue, elle sent dans le regard de son ancienne amie une réelle inquiétude, lui causant presque des remords pour son attitude envers elle. Pourquoi n’est-elle pas capable de lui pardonner, là où elle a semble-t-il pardonner à Fabio ? Elle n’en sait fichtre rien. Elle voudrait pourtant, mais faire un pas vers elle, un vrai, lui semble encore impossible à l’heure actuelle. Vu son état, c’est juste au-dessus de ses forces. Fatiguée, la jeune femme tente de suivre le combat de coq qui est en train de s’installer entre son petit-ami et son ancienne amie alors que, bien malgré elle, Lana n’arrive pas à retenir un léger sourire quand elle voit Mila renvoyer Fabio dans ses cordes. Sourire qu’elle efface très rapidement, espérant que personne ne l’a notifié. Bientôt, c’est à son tour d’être pris à parti par Mila et, contrairement aux dernières fois, Lana ne montre aucun signe de colère. Le faitest qu’elle commence à en avoir marre, d’être en colère tout le temps. « Mila… » Mêles-toi de tes affaires ? C’est ce qu’elle aurait sans doute dit dans son état normal mais là, les mots restent coincés dans sa gorge alors qu’elle réfléchit à ce qu’elle vient de lui dire. Elle a déjà eu cette discussion avec Erio, avec son père et là, maintenant, avec Mila… Ca fait beaucoup et, forcément, ça l’amène à réfléchir. Remarquant la pause que marque sa petite-amie, Fabio qui était pourtant sûr de lui la seconde d’avant se décide à intervenir. « Non mais pour qui tu te prends franchement, Mila ? T’es devenu aigri avec les années hein ! » Excédé, Fabio commence à avancer, traînant à la suite sa petite-amie qui… se laisse faire. Elle ne sait faire que ça ces derniers jours : se laisser faire.


Erio & Lana


Je ne squatterais plus les rues de ma peine. Quand je suis perdue, j'veux que tu me ramènes. Je veux qu'on fasse bien, je veux qu'on aille loin et qu'on traîne.
Revenir en haut Aller en bas
Mila ClarizioToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1658-mila-she-s-like-the-win http://www.ciao-vecchio.com/t1683-mila-take-my-hand-and-go-to-neverland
ID : spf, Laura
Faceclaim : Emilia Clarke (© lux aeterna)
Multi-comptes : Chiara Rinaldi
Messages : 372 - Points : 692
Âge : 32 ans, le compteur tourne
Métier : Conservatrice au musée Madre
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le Mer 28 Mar 2018 - 22:23 )
Peut-être n’était-ce qu’une simple formule de politesse, mais Mila sentit Lana très touchée par le fait qu’elle s’inquiète pour elle. Ça la confortait dans l’idée que finalement, entre elles, ça pourrait un jour s’arranger. Par contre, avec Fabio, jamais ça ne s’arrangerait, même un inconnu aurait pu sentir toute l’aversion et le mépris que la brune pouvait avoir pour cet homme. Le voir se pavaner, penser qu’il avait gagné, ça lui donnait des haut-le-cœur. « Qu’est-ce qu’il y a Lana ? Tu vas me dire que ce ne sont pas mes affaires, comme la dernière fois ? Peut-être…Certainement, en fait. Mais, désolée, ça m’exaspère de voir ce vautour te tourner autour. » Mila roula des yeux avant de détailler le faux gentleman de la tête aux pieds. D’ailleurs, les réflexions de la Clarizio ne lui plurent pas et il entraina sa petite amie avec lui, loin d’une Mila qui ne put s’empêcher de rire. « Et voilà, Fabio, tu t’en vas, tu n’affrontes rien, tu es un lâche qui a peur de la vérité. Parce que oui, au vu de ta réaction, je dois avoir raison. » Mila croisa les bras sur sa poitrine, les regardant s’éloigner. Quand ils furent à quelques mètres, elle sourit avant de lancer : « Lana, pense à toi et à ce que tu veux réellement. Si jamais tu retrouves le chemin de la raison, celui du cœur et que tu arrêtes de croire que cet imposteur est un prince charmant, fais-moi signe, je serais là. » Mila tourna alors les talons en espérant avoir planté une graine dans l’esprit de Lana.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Les grandes retrouvailles I Mila [Terminé] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre