Revenir en haut
Aller en bas


 

- Best friend are always here for each other. - OWEN -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Jeu 15 Mar 2018 - 23:27 )
Le sourire d'Owen cachait des tenebres qu'Harvey faisait semblant d'ignorer ou de ne pas voir. Harvey le connaissait par coeur et il ne le trompait pas. Sa présence à ses côté en disait long sur ce qu'il comprenait. Il ne l'avait pas vraiment quitté depuis que son meilleur ami l'avait baigné dans ses larmes. Owen ne pleurait plus  mais le chagrin ne disparaissait pas ainsi. Harvey n'arrivait pas à le laisser seul, il passait le chercher pour aller à l'université ensemble, comme il le faisait enfant, le rejoignait à chaque pauses, pour chaque déjeuner.  Il le retrouvait à l'entraînement et pour dîner et regarder des films. Une boîte à pizza traîne sur la table basse vide, l'episode d'une série se termine. Harvey était blotti au fond du canapé avec son meilleur ami,  bière à la main. Comme le générique se lançait, Harvey stoppa Netflix pour empêcher la lecture automatique. Harvey se tourna vers Owen. "C'était bien pourri,  tu ne trouves pas!" dit il en riant.  Puis face à l'air sérieux d'Owen il ajoute en le fixant."Owy ? Est ce que tout vas vraiment bien ?" Il se doute que non et il souhaite qu'il lui parle. Harvey est inquiet pour lui mais surtout son ami à toujours été là pour lui et il ne peut le laisser tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Ven 16 Mar 2018 - 23:13 )


Sagement installé sur le canapé de mon appartement, je tente tant bien que mal de me plonger dans l’épisode de la série qu’on a choisi ensemble. J’essaye de me prendre au piège de son effet mystérieux, mais rien n’y fait. Je n’arrête pas de songer à ma rencontre avec Danilo et ma dernière rencontre avec Eskil. Je sais que je n’ai aucune raison d’espérer quoi que ce soit. Eskil a de l’affection pour moi, mais cela s’arrête au stade d’amis. Enfin, je crois, je n’en sais plus trop rien. Tout est si confus dans ma tête et mon cœur même si je prétends que tout va bien. Il me manque réellement et je me fais violence pour ne pas lui envoyer de SMS, de ne pas être le cas désespéré, mais il faut croire que je le suis. Pourtant, je sais bel et bien qu’il n’y aucun espoir. Absolument aucun qui aille dans le sens que je voudrai. Mon regard se perd sur ma bouteille de bière dont je remue le contenu en cercles ininterrompus. C’est ta voix qui m’extirpe de ma torpeur. Je sens que ton inquiétude est réelle. Tu ne m’as pas lâché d’une semelle depuis que je me suis retrouvé à pleurer comme un gamin entre tes doigts. « Ça va... » Je lance sans grande conviction, car je sais qu’avec toi, je n’ai pas à faire semblant. Je me redresse légèrement en inspirant un bon coup. « J’avais oublié à quel point cela peut faire mal d’aimer. » Je déclare faiblement. « Cela m’a fait un sale coup au moral de rencontrer mon rival. » Je ne précise pas que c’est Danilo. Je n’ai jamais laissé évoquer dans mes discussions avec Harvey. Sans doute le seul secret que je garde avec toi, par respect pour Eskil. « Ça a l’air d’être un bon gars, son petit ami, pourtant… c’est fou comme il me manque. » J’avoue dans une petite voix. « Lorsqu’on s’est vu la dernière fois, ça m’a fait du bien même si ça m’a fait mal. Seulement, je sais parfaitement qu’il faut que je n’espère rien de son côté. Il a été plutôt clair, mais je n’arrive pas à me le sortir de la tête. Je passe mon temps à le chercher dans le campus, même s’il ne me voit pas, même si je ne lui parle pas. Pourtant, je n’ai qu’une solution : l’oublier. Mais mon cœur ne veut rien entendre. Il me tourmente sans cesse. » Ma voix n’est que murmure. C’est une réelle torture pour moi. Je sais qu’il faudrait que je me lance dans de nouvelles aventures, mais je n’y arrive pas. Je n’en ressens même pas l’envie. Eskil m’a complètement retourné la tête et je suis prisonnier de sa petite tête blonde. Je me sens plus impuissant que jamais.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Mar 20 Mar 2018 - 22:49 )
Owen ne trompait pas Harvey,  il lit en lui comme dans un livre ouvert. Il le voit absent et l'interpelle avec inquiétude. Il sait qu'il souffre. Harvey à envie qu'il lui parle et Owen répond à sa demande sans feinter. Il lui explique qu'il avait oublié que ça faisait mal d'aimer. Harvey lui laisse marquer ce point. Il a rencontrer le petit ami d'Eskil, il a l'air compréhensif mais Harvey note que ça le ravage. Ce qu'il ne peut que comprendre. Il ne devait pas être prêt à le rencontrer, surtout quand il avouait la teneur de son dessaroi et la force de son attraction. Harvey se rend compte que son meilleur ami est vraiment épris et ça l'effraie un peu vu la tournure que prend la relation. Il voit comme il est blessé et ça lui rappelle la dernière rupture de son ami.  Son bras l'entoure avec douceur. "Je comprends, t'es vraiment cramé hein!"  dit il doucement. Il soupire en le regardant avec tendresse.  "Il y a peut-être une autre solution pour toi." commence t'il avec prudence. "Tu veux que je seduise son petit ami pour te laisser le champ-libre.  Je me dévoué même s'il est juste gentil !" affirme t'il pour essayer de lui arracher un sourire. Il n'aimait pas le voir ainsi. " sinon on peux revenir à la méthode de boire son chagrin. " lui dit il doucement en trinquant avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Jeu 22 Mar 2018 - 21:34 )


Je déverse ma peine sans pudeur sous ton oreille attentive. Je laisse mes émotions me submerger sans forcément les retenir. Le manque est cruel. Mon attachement pour Eskil est réel et profond. Cette affection hante mes pensées, au point qu'à me laisse un goût âpre en bouche. Cette cruelle frustration ne me quitte pas. J'essaie tant bien que mal de l'oublier, de tenter de savourer ces petits bonheurs de la vie pour ne pas me laisser happer par ces émotions néfastes. J'y parviens la plupart du temps. Je savoure toujours ce petit bonheur quotidien qui m'empêche de sombrer comme auparavant. Seulement mon cœur est perdu, résolument solitaire alors qu'il a tant d'amour à donner. Je devrais y être habitué. Ce sentiment a rarement eu des effets purement bénéfiques sur moi. Il m'a par le passé tellement blessé dans mon âme que je m'étais résigné à ne plus donner mon amour à quiconque. Pourtant je ne peux pas m'empêcher de ressentir ce que j'éprouve. J'ai juste besoin que tu m'écoutes, que tu uses de ton humour légendaire pour laisser cette joie naturelle à tes côtés s'exprimer.  « Il faut croire ! » je déclare dans une petite voix amusée. Un petit sourire vient même se nicher sur mes lèvres alors que je joue avec le contenu de ma bouteille. Ta remarque attise ma curiosité. Je te fixe avec intérêt, légèrement suspicieux avant de laisser un rire franc s'échapper de mes lèvres. Tu as toujours des idées surprenantes et même si l'idée soumise et attrayante je ne peux divulguer ce lourd secret que cache Eskil. Je ne peux pas trahir ce secret, ni même jouer avec cette réalité. « Cela ne marcherait pas de toute façon. Ils ont l'air très amoureux et attaché l'un à l'autre. Un peu comme toi et moi. Sauf qu'ils sont amoureux, eux. » Du moins c'est l'image que j'ai de leur relation, même si en fin de compte je n'ai aucune information à ce sujet. Je connais très peu de choses sur Eskil et cette réalité accentue ma frustration. « Je ne suis pas certain que cela va m'aider. » Je déclare avec sincérité, un sourire au coin des lèvres. « Il faudrait juste que je me plonge dans une autre relation pour éviter de penser à lui. Tu as qu'à être mon cobaye ! » Je pense tu mes propos par un clin d'œil, un sourire aux lèvres. Mon regard est taquin tellement cette idée semble saugrenue. Je te donne même un coup d'épaule. Pourtant, parfois je me dis qu'il serait tellement plus simple d'être amoureux de toi, car au moins il n'y a aucune barrière entre nous. Le respect qu'on a l'un envers l'autre est si profond qu'on pourrait former est le couple idéal.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Dim 25 Mar 2018 - 0:26 )
Harvey tente de remonter le moral à son meilleur ami par tout les moyens. Il n'aime pas le voir souffrir, mais il semble que les deux n'ont pas de chance en amour, voué à tomber amoureux d'hommes déjà pris ou blessé.  Harvey arrive à le faire sourire,  il sait comment le faire apparaître  mais pas le graver sur son visage. L'idée qu'il propose est saugrenue et voué à l'échec selon son meilleur ami. Il n'avait pas dit cela sérieusement et ne pouvait qu'agreer aux arguments d'Owen. Le blondinet fait un peu d'humour même en soulignant le force de leur relation , ce qui amuse Harvey. "Ah ! Ils savent pas ce qu'ils manquent?" ajouté t'il amusé.  Il est pourtant bien conscient que ça ne l'aiderait pas beaucoup. Owen pensait avoir besoin de se plonger dans une autre relation. Une relation tampon il en avait besoin et il propose à Harvey d'être son cobaye ! Harvey laisse échappé un rire quand il reçoit un petit coup dans l'épaule. Ce mec le surprendrait toujours et il adorait ça."J'ai toujours su que tu avais un faible pour moi!" dit il en riant. Il vient lui rendre son clin d'oeil. Il bu une gorgée de biere. Ils avaient déjà tout d'un couple  sauf qu'il n'était pas amoureux eux.Harvey n'avait pas vraiment d'espoir pour une autre relation, il était libre pour son meilleur ami . "Pourquoi pas!" affirme t'il finalement en venant le fixer."Je veux bien sortir avec toi! Ce n'est pas comme si on peut aurait à faire vraiment semblant" ajouté t'il en venant passer un bras autour de lui. "peut être que tu vas enfin tomber sous min charme irrésistible !"
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Jeu 29 Mar 2018 - 20:15 )


L’idée est saugrenue, j’en ai conscience. Elle provoque mon amusement et j’agis en conséquence. Je plaisante, n’envisage pas cette idée possible, quand bien même notre relation a toujours eu une intimité similaire à celle qu’aurait un couple. Notre attachement mutuel est profond. Il n’a jamais flanché, ni connu de doutes malgré ces soirées arrosées où nos corps se sont frôlés, désirés et dévorés. C’est toujours toi et moi contre le monde entier, comme deux frères siamois, comme deux âmes indissociables. Tu es juste l’évidence dans ma vie. Tu es mon confident, celui qui sait toujours lire entre les lignes, qui sait agir quand il le faut pour me sortir la tête hors de l’eau. Alors mon sourire s’affermit face à ton rire. J’adopte une posture détachée, me contente juste de te provoquer en haussant les sourcils avec cette expression mutine qui me caractérise en temps normal. Je te souris en venant boire une gorgée de ma bière. Tu ne sembles pas contre cette idée, au contraire, tu l’acceptes à ma plus grande surprise. La surprise s’épand sur mes traits tandis que je t’observe avec curiosité. Un rire s’échappe de mes lèvres à ta remarque. « Peut-être ? » Je renchéris en souriant. « Dois-je comprendre que tu es tellement sous mon charme que tu es prêt à abandonner ta liberté ? » Je te taquine en te fixant avec une pointe d’amusement dans les yeux. « C’est vrai qu’on a tout pour être le couple parfait. » J’admet avec douceur en venant plonger mon regard dans le tien. Pourquoi pas après tout ? On ne pourra jamais vraiment se faire du mal mutuellement. On restera lié comme les dix doigts de la main. Notre complicité n’en sera que renforcé et peut être qu’effectivement en me plongeant dans une relation plus intime encore avec toi, je pourrais me libérer de ce sentiment qui inonde ma poitrine pour Eskil. Cela m’évitera de me morfondre dans la mélancolie et la frustration. « Alors pourquoi pas effectivement. J’espère que t’es un bon petit ami. » Je te taquine en venant te voler un baiser furtif alors que je m’éloigne pour boire cul sec le reste de ma bouteille de bière. « Il faut fêter ça ! » Je déclare simplement en attrapant une nouvelle bouteille que je te tends après l’avoir ouverte, avant de faire de même avec une deuxième. Elles viennent s’entrechoqué simplement comme pour sceller un pacte entre nous.    



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Sam 31 Mar 2018 - 17:30 )
L'idée pouvait sembler saugrenue, elle l'était sans doute entre deux meilleurs amis. Mais il n'y avait nul ambiguïté entre eux, leur relation surpassait l'entendement commun. Harvey, il sortirait avec lui si ça lui permettait de se sentir mieux,  pourquoi pas. Harvey accepte avec l'air aussi amusé que son meilleur ami. Il l'accueille sans se prendre la tête. Tout est sujet à taquinerie et simplicité entre eux deux, ceci ne fait pas exception. Harvey est libre et sans gêne vraiment. "Ah je ne pensais pas que tu voulais une relation exclusive!" dit il en lui faisant un clin d'oeil. "Comme quoi tu me surprends toujours !" Il le regarde, les yeux pétillants, sourire malicieux aux lèvres. Au fond ça ne changerai pas grand chose entre eux,  Owen était toujours la première personne dans la vie d'Harvey, son meilleur ami,  sa famille. "Le meilleur que tu auras jamais eu ! Tu me connais ! Tu vas regretté que je sois comme ton frère !" plaisante t'il en lui donnant un petit coup de poing dans l'épaule. Il prend la bière que lui tend Owen et trinque avec lui. "A nous Owy!"  dit il avant de boire avec lui. "Mais fêtons ça proprement !" dit il avec enthousiasme. Il prit le visage d'Owen entre sa main pour le diriger vers lui et l'embrasse. Ce n'est pas la première fois qu'il goute ses lèvres, qui ont la saveur de la bière qu'ils viennent d'ouvrir,  il a pourtant l'habitude d'être plus ivre qu'à présent. Mais il l'embrasse pareillement sans réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Dim 1 Avr 2018 - 22:31 )


Ce qui se révélait être une plaisanterie semble prendre un chemin plus sérieux tandis que notre échange se poursuit. Tu acceptes de devenir mon petit ami, avec ce détachement profond qui nous caractérise tellement. On plaisante, mais le sujet est bel et bien sérieux même si on le prend à la légère, de manière décontractée. « Autant faire les choses bien, non ? » Je questionne dans un petit sourire mutin, le regard brillant de malice. « Comme quoi je suis toujours plein de surprises ! » J’ajoute dans un sourire amusé tandis que je valide cette idée saugrenue. On peut juste essayer de voir ce que ça donne, si effectivement une relation tous les deux peut me permettre d’oublier Eskil. Je n’ai aucune inquiétude concernant l’issue qu’aura cet essai. L’affection qu’on se porte est bien trop intense pour qu’on devienne de parfaits étrangers si cela ne devait pas fonctionner. On ne risque absolument rien et toi-même tu le sais, c’est sans doute pour cela qu’on est si détendu face à ce changement que va prendre notre relation. Je ris à ta remarque, tout comme à ce coup de poing qui vient frapper mon épaule. « On verra bien. » Je conclus en haussant les sourcils alors que j’attrape deux nouvelles bouteilles de bières pour qu’on puisse trinquer à tout cela. Je ne compte pas prendre tout cela très au sérieux, tout comme toi, sans aucun doute, mais cela peut me divertir, combler le vide laissé par le rejet cuisant d’Eskil et à cet instant, cela n’a pas de prix. On trinque et je viens naturellement boire une gorgée de ce liquide frais et alcoolisé. Je le laisse titiller mon palet, savoure sa saveur légèrement fruité avant que tu me proposes de fêter dignement cela. Je sens ta main se loger dans ma mâchoire pour attirer mon attention et te faciliter le chemin jusqu’à mes lèvres. Je n’omets aucune résistance, laisse mes lèvres retrouver les tiennes. Un contact qui ne nous ait pas étranger, bien qu’en accoutumé l’alcool qui s’immisce dans nos veines est plus conséquent. Même si on est plus sobre, le baiser ne perd pas en spontanéité, ni en ivresse apporté. Ma bouche répond naturellement à l’appel de la tienne, ma main libre vient se nicher dans ta nuque tandis que je me laisse tenter par la délicieuse sensation qu’un baiser procure. Je souris contre tes lèvres dans un petit air amusé. « Tu peux continuer si tu veux… » Je te taquine simplement avec un petit sourire en coin. Tes lèvres sont douces et je ne vois aucun inconvénient à les savourer durant ces prochaines minutes.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey LloydLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1736-harvey-i-would-not-wish http://www.ciao-vecchio.com/t1781-harvey-llyod-any-companions
ID : Coo, Agnès
Faceclaim : Troye Sivan ©vinyles idylles
Multi-comptes : Ozkar Ziegler
Messages : 330 - Points : 889

Âge : 23 ans
Métier : etudiant en art du spectacle
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Lun 2 Avr 2018 - 21:53 )
C'était souvent ainsi entre eux, ils lançaient de grosses conneries et ils les accomplissaient ensemble. Encore une fois, sans nulle honte, avec ce même détachement caractéristiques, il prenait une décision inimaginable. La route ne lui faisait pas peur. Il ne prenait pas de risque en se lançant dans une relation plus intime avec lui. Au final, il redeviendrait simplement son meilleur ami. Il serait toujours aussi extravagant, toujours aussi complice, toujours aussi présent. L'avantage étant qu'il n'attendait pas grand chose de ça, juste permettre à son ami de se remettre de ce coup dur, de retrouver le moral. rien de plus ne les obligeait l'un à l'autre. Harvey était libre et ça lui faisait du bien aussi de se plonger dans une relation sûre. Il trinque à ce changement qui en est à peine. Harvey le marque en venant l'embrasser. Owen lui répond, l'invite à continuer. "Tu aimes ça, avoue.!" Il n'y avait rien à avouer, il adore ses lèvres, le parfum qu'il dégage, retrouver l'homme qui se cache sous ces traits et caractères de gamin. Harvey vient reprendre ses lèvres à nouveau. Il l'embrasse avec tendresse, se fond sur ses lèvres. Le contact a un effet electrisant, il réveille ses sens encore une fois. Sa main se glisse dans sa nuque, ses doigts s'infiltre dans ses doux cheveux blonds. Ses baisers se font plus gourmands, plus avare. Il le retient contre ses lèvres, ne désire plus se retirer et s'il le fait ce n'est que pour poser sa bière sur la table, il prend celle d'Owen pour la mettre en lieu sur avant de reprendre ses lèvres. Harvey glissa sa main à présent libre sur le torse d'Owen, caressant son t-shirt avec intérêt. Il laisse ses doigts taquiner le torse, descendre sur son ventre. Il serra sa taille pour se blottir un peu plus contre lui. Il lui mordille les lèvres de manière coquine. Harvey se laisser enivrer et le désir montait dans ses veine. Tant que sa main s'invite sous la ceinture de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Owen IvaldiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1570-owen-ivaldi-your-sicken http://www.ciao-vecchio.com/t1574-owen-ivaldi-your-sickening-desire
ID : mary.
Faceclaim : henrik Holm + © Ilyria + sign. Perséphone
Multi-comptes : isaiah stefano et enrik zorzi
Messages : 1455 - Points : 1664

Âge : 23 ans. (03/01)
Métier : étudiant en 1e année de master en astronomie et astrophysique. Il rêve de devenir astrophysicien, travaille dans une épicerie de quartier quand il n'est pas sur les bancs de la fac et enchaine les compétitions de saut à la perche chaque week-end pour exceller dans son domaine.
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le Sam 7 Avr 2018 - 22:56 )


On échange ce baiser pour sceller cet engagement qu’on prend l’un envers l’autre. Une décision prise sur l’instant, sans réflexion, sans doute poussé par mon besoin d’oublier cette douleur qui habite ma poitrine. Cette déconvenue amoureuse ronge mon être quand bien même j’essaye de le camoufler. Tu le sais. Tu me connais mieux que personne. Mon enthousiasme feint un bonheur factice, car cette douleur latente continue d’empoisonner mon cœur. Il m’a fallu un an pour oublier la déception éprouvée face à la trahison de celle que je considérais comme la femme de ma vie. Aujourd’hui, je fais face à une profonde frustration, car ce que je ressens pour Eskil est si fort, si intense, que j’ai la sensation de n’avoir jamais ressenti quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un. Ce sentiment est inexplicable, il s’est logé dans mon cœur sans crier garde, mais j’ai conscience que je ne peux pas le laisser appesantir tout mon être, alors je tente de me laisser tenter par les bienfaits que tu me prodigues. La caresse de tes doigts et de tes lèvres obtient toute mon attention. J’y réponds sans me faire prier, bien trop sensible à cette douceur pour réaliser la moindre résistance. Le toucher voluptueux de tes lèvres contre les miennes est savoureux. Je me laisse tenter par cet échange, laisse ma bouche recouvrir la tienne et c’est tout naturellement que celui-ci se fait plus intime, plus enivrant. Tu te fais plus entreprenant et je succombe à la tentation sans réfléchir. Mon corps prend les commandes, vient brimer cette douleur qui hante mon esprit. Le bien-être s’installe naturellement dans notre échange, le plaisir s’immisce insidieusement dans nos veines. Tu nous débarrasses de nos bières pour mieux repartir à la conquête de mes lèvres, de mon corps. Je viens en faire de même. Je glisse ma main libre dans ton dos, sous ton T-shirt pour effleurer ta peau. Tu explores mes formes à ton tour, glisse ta main sur mon torse, mon ventre et tu t’aventures même sous la ceinture de mon pantalon. Tu te montres coquin et cela n’est pas déplaisant. Tu grises mes sens alors que mes doigts viennent te défaire de ton t-shirt. L’instant devient plus intime, moins innocent alors que mes prunelles claires plongent dans les tiennes pour te détailler avec attention. « Difficile de prétendre le contraire, surtout quand tu es si déterminé. » Je souffle contre tes lèvres alors que mes doigts caressent ton torse nu, glissant sur tes côtes, tes hanches, ton dos. Le contact entre nos deux corps se fait plus dense. Je sens l’excitation monter au creux de mes reins alors que ma bouche vient se perdre sur ta mâchoire, ta nuque alors que mes doigts se nichent sur la chute de tes reins, tes fesses. Mon esprit s’évade, mon cœur s’emballe sous l’impulsion de l’attraction charnelle. Je ne pense plus à rien, si ce n’est à ce plaisir qui vient se loger dans mes reins. Pourquoi y résister, si cela peut me permettre de l’oublier, de l’effacer quelques minutes, heures de mon esprit. Après tout, je suis voué qu’à agir de cette manière, puisqu’aucun espoir n’est permis.



☆☆☆ KISS ME ON THE MOUTH AND SET ME FREE
I can be the subject of your dreams. Your sickening desire. A phoenix in the fire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Best friend are always here for each other. - OWEN ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Best friend are always here for each other. - OWEN -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences