Revenir en haut
Aller en bas


 

- [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
Faceclaim : Alison Brie ©Dublin
Messages : 832 - Points : 1635
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Tumblr_mfrhwej8To1rgjyueo9_250
Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Sam 31 Mar 2018 - 16:01 )
Tina & RafaelLes méduses ne sont pas nos amies
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu ! [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4210718188

@Tina Cambiaso & @Rafael Adamo
SituationComme poussé par le désir de s'aérer un peu, X s'est rendu à la plage de Sorrente. Au bout de quelques minutes de contemplation, il distingue sur le sable une espèce de chose transparente et à l'aspect visqueux. En s'approchant d'un peu plus près, l'homme comprend qu'il s'agit d'une méduse échouée sur le sable. Souhaitant la sauver, il retrousse ses manches, prend un sac plastique pour se protéger les mains et saisit la méduse pour la rejeter à la mer. Sauf que la bête glisse et tombe sur son bras, le piquant au passage. Hurlant de douleur, Desmond attire l'attention de Y qui vient à sa rencontre, conscient, après avoir vu un épisode de la série Friends, qu'il existe un remède pour soigner les piqûres de méduses : l'urine.
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : batphanie
Messages : 982 - Points : 1955
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Jeu 31 Mai 2018 - 1:12 )

Les méduses ne sont pas nos amies.
Agacée, Tina déposa son téléphone sur le canapé – elle l’avait plutôt jeté – et prit une profonde respiration pour se calmer. Depuis quelques temps, ses nerfs étaient à vif, et les quinze dernières minutes passées avec sa fille à lui convaincre qu’elle n’était pas devenue une ermite, ne l’a pas aidé à aller mieux. C’était décidé, c’était la dernière fois qu’elle lui raconterait ses journées. Mieux encore, c’était la dernière fois qu’elle appellerait tout court, puisqu’elle ne faisait que la critiquer. Piquée à vif, elle décida même d’envoyer un sms à sa fille pour lui faire savoir à quel point elle était une fille mauvaise et qu’elle allait très bientôt être déshéritée. « Tu. Es. Méchante. Avec. Ta. Pauvre. Mère. » Enonça la brunette à voix haute tout en tapant comme une acharnée sur son écran. « Emoji cœur brisé. Emoji qui pleure. Emoji contrarié. » Tap. Tap. Tap.

Voilà qui était fait. Ca lui apprendrait à manquer de respect à sa mère. Et d’ailleurs, pour lui prouver qu’elle avait tort, sur un coup de tête Tina décida d’aller se promener. Sa première idée fut d’aller faire une tournée des bars, mais elle se souvint qu’elle ne tenait pas très bien l’alcool, et elle entendait déjà la voix de Priya lui dire à quel point c’était triste. Deuxième option : la plage. Comme pour s’assurer qu’elle prenait la bonne décision, l’Indienne jeta tout de même un coup d’œil à la météo de son téléphone et poussa un soupir en réalisant qu’elle n’avait pas vraiment d’excuses pour ne pas sortir. Une petite moue sur le visage, elle s’obligea à vérifier une dernière fois que la nuit n’annonçait rien de moche, et sortit enfin. « Je vais prendre une photo et l’envoyer à Priya ! » Exclama la jeune femme pour elle-même avec une conviction qui lui valut le coup d’œil curieux d’une femme qu’elle n’avait pas remarqué.

Arrivée au niveau de la plage, elle enleva ses chaussures et hésita un court instant avant de plonger ses pieds dans le sable, mais finit tout de même par le faire. Le sable était encore chaud sans pour autant être désagréable, rassurant Tina qui cherchait toujours le moindre petit prétexte pour tourner les talons. Une main nerveuse passée dans ses cheveux plus tard, et elle s’avançait – non sans difficulté – sur le sable de Sorrente pour aller s’asseoir au bord de l’eau. Ses chaussures dans une main, l’autre tendue pour ne pas perdre l’équilibre, elle s’avançait doucement avant qu’un cri qui retentit au loin, la fasse presque perdre l’équilibre. Le regard agité, elle s’empressa de regarder autour d’elle pour trouver la source du cri, pour savoir si elle devait fuir ou pas. On n’était jamais à l’abri qu’un serial killer traîne dans les parages, et comme elle savait qu’elle avait le profil d’une victime parfaite, elle préférait ne prendre aucun risque. Elle arrêta de s’emballer lorsque son regard se posa sur une silhouette qu’elle avait remarquée pendant qu’elle avançait à la vitesse d’une limace. Curieuse elle s’aventura à s’avancer dans sa direction en restant néanmoins sur ses gardes. Elle avait agrippé les chaussures qu’elle tenait à présent dans chaque main, comme l’arme de défense dont elle n’hésiterait pas à se servir si jamais elle se faisait agresser. Une fois arrivée à la hauteur de l’inconnu, elle se racla doucement la gorge pour quand même signaler qu’elle était là et ne pas déranger, avant d’oser une parole. « Excusez-moi… Vous avez crié ? Tout va bien ? » S’enquit Tina, toujours sur ses gardes. Courageuse, elle s’approcha encore un peu plus pour voir qu’il se tenait le bras, soulevant des questions dont elle n’allait sûrement pas tarder à obtenir des réponses. « On vous a agressé ? » Se risqua l’Indienne d’une petite voix.
AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + vankaavatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 763 - Points : 2040
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Mer 6 Juin 2018 - 19:13 )
Parfois il se disait que niveau malchance, il ne pouvait pas faire pire, bah la preuve que si. Tout commença quand il décida d’aller se détendre à la plage. Il était seul chez lui, il ne savait pas quoi faire, il n’était pas d’humeur à contacter quelqu’un. Il savait qu’il ne devait pas se renfermer sur lui-même, mais avec ce qui lui arrivait, il se demandait, comment il pourrait faire confiance aux gens. Cela fini souvent mal, certaines personnes ne savent pas pardonner, alors que parfois, c’étaient des fautes banales, une phrase de travers et voila ce qui se passe. Qui dit plage, dit tenue de plage, pour lui c’était un short et un haut léger sans manches. Il pourrait se mettre torse nu, mais il n’avait pas pris sa crème solaire et ne tenait pas à cramer. Alors qu’il cherchait une place ou se poser, il aperçut quelque chose, il s’approcha, c’était une méduse. Pauvre petite bête, il n’allait pas la laisser mourir sur le sable, ce serait trop cruel. Il se saisit d’un sac plastique pour l’attraper, il fallait être prudent, il ne tenait pas à se faire piquer. Il avait réussi à la saisir, malheureusement, elle glissa et lui tomba sur le bras, il ne se doutait pas que c’était aussi douloureux et sa première réaction, ça a été de hurler. Rafael aurait dû le savoir, c’était couru d’avance qu’il allait lui arriver une tuile. Apparemment, il avait attiré l’attention d’une jeune femme, pas étonnant, vu comment il avait hurlé. « Oui ça va, je me suis fait piqué par une méduse, et ça fait un mal de chien. » Il lui indiqua son bras gauche, pas difficile à deviner, ça commençait à se voir. « Si seulement, il y avait un moyen de calmer cette douleur. » Il n’allait pas aller à l’hôpital, on risquerait de lui balancer, un truc du genre, encore vous ? Bon il n’atterrissait pas tout le temps là-bas, mais quand il s’y trouvait, c’était souvent pour des sacrés coups. « Je suis Rafael au fait. » Il avait oublié de se présenter, c’était quand même la moindre des choses, il avait quand même un peu honte d’avoir crié aussi fort, il ne savait pas que ça pouvait être aussi douloureux.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : batphanie
Messages : 982 - Points : 1955
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Mer 13 Juin 2018 - 0:27 )

Les méduses ne sont pas nos amies.
Bien que l’Indienne veuille garder une distance de sécurité entre elle et l’inconnu, elle voulait tout de même se conduire en bonne citoyenne. Cela impliquait essayer de s’assurer que la personne en face d’elle aille un minimum bien, ou du moins, déterminer si elle n’avait rien de cassé par-dessus la couche de vêtement qu’elle portait – tout ça bien sûr en prenant le risque de se faire agresser parce qu’elle ne savait toujours pas si sa vie était sauve ou pas.

Sur la pointe des pieds – autant que ses pieds enfouis dans le sable le lui permettaient – elle auscultait de loin. Lorsque le jeune homme mentionna son bras, ses yeux partir automatiquement se poser dessus et malheureusement pour la personne, même le peu de lumière que leur offrait la nuit n’était  pas suffisante pour cacher l’horreur causée par la piqûre. Tina grimaça doucement en se doutant bien qu’il devait avoir, comme il le disait lui-même, un mal de chien. « Ah. Zut. » Furent les premiers mots que sortirent Tina, qui se rendit aussitôt compte que sa réponse était sûrement aussi inutile que son intervention s’il y avait vraiment un danger. Comme hypnotisée par le bras dont elle n’avait pas détourné le regard, elle revint au moment présent en entendant la voix du jeune blond, causant une autre petite grimace de compassion. « Hum… Tina. » Se présenta l’Indienne qui tendit une main pour qu’il la saisisse, mais la reprit aussitôt en se souvenant que ça allait être un peu compliqué de la serrer. « Désolée… » Souffla-t-elle, mal à l’aise. Elle savait que deux options s’offrait à elle : ou bien elle tournait les talons en laissant Rafael mourir sur cette plage sous la douleur – ses connaissances étant limités en matière de méduse, elle ignorait si on pouvait en mourir mais préférait penser que si pour rendre la situation à son image, plus dramatique – ou alors, lui venir en aide en se servant justement de ses connaissances limités.

« Sur une échelle de 1 à 10, vous avez mal à quel point ? » S’enquit Tina qui comprit que sa question manquait d’explications. « Parce que voyez-vous, c’est votre jour de chance. Non pardon, mauvais choix de mots. » Elle prit une pause, les sourcils légèrement froncés, puis repris. « C’est votre… jour de chance. Désolée je ne sais pas comment formuler ça autrement. Mais bref, je suis médecin ! » S’exclama l’Indienne avec un peu trop d’enthousiasme qui pourrait la trahir. [NDLR : pour ceux qui se poseraient la question à ce stade du rp, non, Tina n’est pas médecin et pense encore qu’on peut tout soigner avec du Viks Vaporub, mais elle s’ennuie alors on la laisse.] « Laissez-moi voir ça de plus près. Vous permettez ? » La menteuse, dans toute sa splendeur, s’avança dans la direction du jeune homme pour se saisir doucement de son bras, après avoir posé ce qu’elle avait dans les mains, à ses pieds.

Fascinant. C’était le mot qu’elle aurait voulu employer avec son patient, maintenant qu’elle était devenue médecin suivant sa volonté. Mais elle préféra garder son commentaire pour elle, se doutant bien qu’il n’y avait là rien de professionnel, et fit ce que tout médecin – selon elle – aurait fait dans une telle situation. Doucement, l’Indienne secoua sa tête de gauche à droite en faisant claquer sa langue. « C’est pas beau du tout. Elle ne vous a pas loupé. » Continua de commenter la jeune femme qui laissa échapper un soupire d’entre ses lèvres, avant de planter son regard dans celui de Rafael. « Rafael mon cher, vous avez été victime d’une piqûre de méduse. » Ah. No shit, Sherlock. « J’ai déjà été témoin de cas, où ils ont dû amputer une jambe parce que les secours ne sont pas arrivés à temps. Mais on va tout faire pour que vous conserviez ce bras, ok ? » Elle posa une main rassurante sur l’épaule du jeune blond, convaincue que ce qu’elle disait suffirait à ce que Rafael la suive dans ce mensonge. « Rafael, mon grand. Il va falloir que vous uriniez sur votre bras. » Elle reprit sa main, lui adressant un petit sourire désolé par la nouvelle qu’elle venait de lui apprendre, hochant au passage doucement la tête pour lui signaler qu’il n’y a pas d’autre solution. Mais surtout, elle avait bien pris le soin de dire qu’il allait devoir utiliser sa propre urine, pas bête la guêpe. Toutes ces heures à binge watcher Friends allaient enfin lui servir, whew.
AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + vankaavatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 763 - Points : 2040
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Ven 6 Juil 2018 - 22:42 )
Il ne devrait pas craindre autant une piqure de méduse, il y a quelques mois, il s’était fait renverser par une voiture, c’était sensé être pire. Sauf que quand il avait eu cet accident, il avait tout de suite perdu conscience, mais avec cette brûlure, il était bien réveillé. Ce n’est pas qu’il était douillet, vu qu’il se faisait souvent mal, mais le coup de la méduse, c’était une nouvelle découverte. Son interlocutrice s’appelait Tina, elle devait sans doute être plus âgé de lui, mais bon il ne lui ferait pas remarquer, il savait à quel point les femmes pouvaient être susceptibles.

C’était le moment des questions. « Je dirai huit, je commence à m’y faire. » En fait, il n’en avait aucune idée, mais la douleur avait été plus douloureuse au moment de la piqure. « Le prenez pas mal, mais je n’aurai jamais pensé que vous étiez médecin, enfin c’était juste une intuition et pour le coup une mauvaise. » Bon si elle était réellement médecin, Tina saurait probablement comment le soulager, pour sa part, il ne savait pas quoi faire. « Je vous laisse regarder. » Il n’avait pas le choix de toute façon. « Je l’avais remarqué. » Oui cette bestiole ne l’avait pas raté, dire qu’il voulait juste la remettre à l’eau, la prochaine fois, il laissera quelqu’un d’autre s’en occuper, ça évitera ce genre d’accident. Il n’était pas près de remettre les pieds à la plage, il avait retenu la leçon. « Amputer la jambe, il ne faut pas abuser non plus, je ne vais pas perdre mon bras. » Il n’y croyait pas trop, pour lui c’était invraisemblable, il se demandait si cette femme ne se fichait pas un peu de lui. « Vous vous êtes cru dans Friends, j’ai lu quelque part, qu’uriner sur une piqure de méduse, ça pouvait empirer les choses. » Il s’était renseigné par curiosité, si l’urine fonctionnait vraiment et c’était un des trucs à ne pas faire. « Va falloir trouver autre chose. » Il se retint de lui dire qu’il ne croyait pas vraiment qu’elle s’y connaissait, après tout, c’était la seule qui était venu le voire directement.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : batphanie
Messages : 982 - Points : 1955
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Sam 7 Juil 2018 - 23:35 )

Les méduses ne sont pas nos amies.
Un mince sourire au coin des lèvres, Tina se contenta de hocher la tête doucement pour signaler qu’il n’y avait pas de mal. De toute façon elle le savait, elle était beaucoup trop jolie pour que les gens pensent qu’elle exerce un métier sérieux comme médecin, architecte, alpiniste ou même inspectrice des impôts. Elle ne le prenait pas parce qu’on soulignait sa beauté, mais elle se demandait quel était le physique qu’il fallait avoir pour exercer de tels métiers. Certes, pour le coup elle n’était pas vraiment médecin, mais ça il n’avait pas à le savoir. Du moins pas pour l’instant. « On me le dit souvent, oui. » Commenta l’Indienne qui poussa un petit soupir comme si le poids des commentaires commençait à faire lourd sur ses pauvres petites épaules. Même si ce n’était pas le cas ici, elle était sûre et certaine que dans une autre vie elle aurait été médecin et qu’elle aurait vraiment eut à amputer un bras ou un appendice ou peu importe ce qu’on faisait d’un appendice. Elle coupa très vite court à ses pensées en se souvenant de son interlocuteur et du mal de chien qu’il devait avoir suite à sa blessure. Donc prochaine étape : l’auscultation.

Après un examen complet et rapide, Tina arriva à la conclusion qu’elle ne savait pas du tout comment procéder.  Mais comme elle n’avait pas encore entendu qu’on pouvait être mort d’une piqûre de méduse, elle fit ce que toute personne rationnelle – faux – aurait fait dans ce cas là, au lieu d’emmener le blessé aux urgences ou de sortir son téléphone pour composer le numéro d’une ambulance, elle continua dans son mensonge en sortant une fausse anecdote. Elle arqua un sourcil fasse à la réaction du jeune homme. Qu’est-ce qu’il en savait qu’il n’allait pas perdre son bras ? Il était médecin lui maintenant ? Des deux présents, elle devait sûrement être la mieux qualifiée pour décider de si oui ou non elle allait devoir lui ôter une partie de son corps pour la donner à manger à un loup qui passerait par là. Elle n’allait pas lui faire un dessin de la situation, elle était le médecin et lui le blessé. Plus ou moins.

La brunette se contenta de faire abstraction de la réaction de l’inconnu, et reporta son attention sur la blessure qui lui donnait presque envie de partir en hurlant tellement elle était moche. « Je ne vois qu’une solution… » Souffla Tina d’une voix formelle pour montrer qu’elle était sérieuse. Lorsqu’elle exposa sa solution, elle se sentit fière pendant un moment. Son cerveau, pourtant toujours en mode off et qui répondait une fois sur deux, avait fait l’effort de se souvenir de cet épisode de Friends où il y avait exactement une méduse qui avait piqué Monica. Une date à marquer dans le calendrier, pour sûre. L’Indienne redescendit vite de son nuage en se rendant compte qu’elle n’avait pas été la seule à avoir vu cet épisode. Et non seulement avait-il regardé l’épisode, mais en plus il avait fait des recherches. Ben voyons. Tina avait bien envie de lui demander s’il avait besoin d’aide ou pas vu sa volonté de contredire tout ce qu’elle disait, mais elle prit sur elle et lança un regard détaché au blessé. «  C’est comme vous voulez. » Elle haussa les épaules en faisant une petite moue. « En attendant moi je vous propose mon avis d’experte. Je ne sais d’ailleurs pas ce qu’est votre Friends… » Mensonge, elle connaissait tellement la série qu’elle avait fini par adopter le même humour que Chandler. Et quant à sa fille, elle lui avait offert un coussin avec « Central Perk » écrit dessus, parce qu’elle savait à quel point sa mère était limite accroc. « Mais si vous voulez qu’on trouve une autre solution alors très bien. Cependant, j’espère que ce vous avez lu quelque part vous dit comment venir à bout de ça, parce que pour l’instant c’est la seule solution que j’ai à vous proposer pour vous soulager. » Dit-elle avec le même ton détaché. « Vous voulez vraiment prendre le risque que ça s’infecte ? Parce que si on ne fait rien vous allez continuer à avoir mal et quand ça s’infectera vous allez avoir encore plus mal. » Elle pointa la blessure du doigt pour illustrer son propos.  
AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + vankaavatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 763 - Points : 2040
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Sam 1 Sep 2018 - 11:15 )
Un doute persistait, quelque chose de louche, mais il ne voulait pas tirer de conclusions trop hâtives. Peut être qu’il risquait de la vexer à force, mais il avait un drôle de pressentiment. Puis cette solution d’uriner sur la plaie, il savait d’où ça venait. Lui-même avait adoré les épisodes de Friends, mais bon ce n’était qu’une série, tout ce qu’il y avait dedans n’était pas forcément possible. « A votre âge, vous allez me faire croire que vous ne connaissez pas Friends ? Vous êtes quand même un peu plus âgé que moi. » Oh c’était maladroit, il savait pourtant qu’il ne fallait jamais parler de son âge à une femme, mais c’était sorti tout seul. Avis d’experte n’importe quoi, il n’était pas si naïf quand même. Lui qui lisait beaucoup s’y connaissait un peu. En effet un jour, il avait lu un article comme quoi uriner sur une plaie causer par une méduse pourrait empirer l’infection. Cela devait être dans un livre documentaire ou un journal, mais il y a un petit moment, pourtant c’était resté. « Votre solution c’est bidon, ça a été prouvé, si je fais ça, ça sera pire, vous savez vous devriez lire de temps en temps. » Il n’aimait pas que les gens se fassent passer par ce qu’ils n’étaient pas, car maintenant c’était pratiquement sûr. Un vrai médecin ne lui aurait pas sorti cette solution qui n’était qu’une légende urbaine et pourtant beaucoup de personne pensait que ça fonctionnait. « J’ai une idée pour vous prouvez que vous avez tort. » Cette femme était un peu trop têtue à son goût, il s’était souvenu qu’il avait son portable sur lui, et qu’il captait un peu internet, vive la 4G, il chercha des articles et tomba sur un. « Et voilà votre preuve. » Il lui montra l’article qui disait que l’urine pourrait empirer la blessure et qu’utiliser de l’eau salée et du sable calmerait la douleur, mais qu’il faudrait quand même utiliser quelque chose fait exprès. « Maintenant, dites-moi c’est quoi votre vrai métier ? Je dois reconnaître que vous êtes une bonne actrice. » Il se disait que cette femme n’était pas méchante, elle avait peut-être juste voulu faire genre. Il prit un peu de sable et de l’eau de mer qu’il étala sur sa blessure, ça le soulageait un peu. « Je crois que j’éviterai d’aller me baigner dans la mer pendant un bout de temps. » Une piscine c’était quand même moins risqué.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : batphanie
Messages : 982 - Points : 1955
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Jeu 6 Sep 2018 - 23:14 )

Les méduses ne sont pas nos amies.
« Hum, pardon ? » Fut la seule chose que Tina su articuler. Est-ce qu’il venait de dire « pour son âge » ? Elle espérait vraiment qu’il entende que pour son jeune âge – parce que oui, elle faisait jeune ! – elle devrait connaître Friends. Mais non, bien sûr que non, il en rajouta une couche en affirmant qu’elle était plus vieille que lui. Ca, elle en doutait parce qu’elle était certaine que son visage ne trahirait jamais son âge. Jamais !

C’était donc ce qu’elle récoltait lorsqu’elle essayait d’être gentille et avenante avec les gens ? Certes, elle risquait surtout de faire en sorte qu’il perde un bras avec sa technique d’urine sur une piqûre de méduse, mais elle commençait à être de moins en moins désolée pour lui. Au contraire, si une autre méduse pouvait surgir de nulle part et venger l’Indienne, elle s’installerait sur le sable et e regarderait agoniser. Elle allait riposter verbalement, bien que la première chose qui lui soit passé par la tête fût de lui faire manger le sable, mais ses mots s’étouffèrent dans sa gorge, encore sous le choc de ce comment il venait de lui parler. Il parlait mal, elle n’aimait pas ça. Et elle était vexée. « Voilà pourquoi vous vous êtes fait piquer, votre mauvaise attitude vous vaut un mauvais karma. » Commenta Tina qui essayait de se montrer mature et de ne pas insulter cet inconnu d’emblée. Elle le regarda sortir son téléphone et espérait secrètement qu’il le fasse tomber dans la mer. A un moment, elle entreprit de donner un coup de main dans le téléphone de ce dernier pour s’en débarrasser elle-même, mais abandonna l’initiative parce qu’elle valait mieux que ça. Toujours aussi vexée, elle ne lu même pas l’article en question lorsqu’il lui tendit le bras pour qu’elle voit par elle-même qu’elle avait tort. Yeux levés au ciel, elle poussa un soupir avant de toiser la personne du regard. « Un article sur internet et ça vous suffit ? Eh ben, il ne vous en faut pas beaucoup. Si c’est ça vos propositions de lecture, je passe. »

En le voyant s’activer pour appliquer du sable sur sa blessure, elle se dit que finalement, il avait peut-être bien fait de ne pas l’écouter. Non pas qu’il ne méritait pas ce qui lui aurait arrivé s’il l’avait écouté, mais bref, passons. « Je me balade de plage en plage et donne de mauvais conseils aux gens. » Répondit Tina après un court moment de réflexion sur le ton de la plaisanterie, toujours un peu vexée, mais déjà un peu moins. « J’imagine que vous êtes une de mes victimes. » Poursuivit l’Indienne sur le même ton, et qui avait déjà entreprit de s’asseoir dans le sable.  « Même si je continue à croire que vous avez un sale karma. » 
AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + vankaavatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 763 - Points : 2040
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente quatre ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Ven 14 Sep 2018 - 21:57 )
Ne jamais parler de son âge à une femme, il le savait pourtant, il avait été en couple avec Camilla. Pour lui, il se fichait de son âge, du moment qu’il se sentait encore jeune, au moins il avait son travail qu’il adorait, il avait une fille pré adolescente qu’il commençait à comprendre. Le seul point noir c’était sa vie sentimentale, pourtant il était obstiné, ça allait peut-être payer un jour. « Je ne crois pas à ces histoires de karma. » Il trouvait même ça ridicule, mauvaise attitude ? Pour qui elle se prenait celle-là, il avait l’impression qu’elle le prenait de haut et il n’aimait pas ça. Cette Tina commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs. « Faudrait peut-être vous calmer, je n’aime pas votre façon d’agir. Vu que je suis libraire, j’ai lu des livres, malheureusement, je n’en ai pas sur moi pour vous prouver que vous avez tort. » Rafael ne se trimballait sa bibliothèque sur lui, un livre pour se poser, malheureusement ce n’était pas sur le bon thème.

« Je pense que vous voulez vous rendre intéressante, même si au fond vous voulez aider, c’est déjà bien. » Il essayait un peu de calmer le jeu, mais il fallait bien qu’elle en rajoute une couche. « Si vous le dites, moi je suis quelqu’un de rationnel. » Le sable soulageait vraiment la blessure. « Bah regardez j’ai déjà moins mal, comme quoi j’avais raison. » Et c’est envoyé, d’ailleurs si elle était vraiment médecin, elle ne sortirait pas ces bêtises de karma. Heureusement que c’était qu’une piqure de méduse, car si elle donne des conseils aussi idiots, elle finirait par aggraver les cas des gens. « Qui êtes-vous en réalité ? » Peut être qu’elle finirait par avouer, est ce qu’au moins, elle avait dit son vrai nom ? Il commençait à en douter.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : batphanie
Messages : 982 - Points : 1955
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le Mer 17 Oct 2018 - 1:56 )

Les méduses ne sont pas nos amies.
Elle ne l’aimait pas. Elle ne savait pas qui il était et ne chercherait pas non plus à le connaître, elle en avait déjà vu assez pour la soirée et le verdict était qu’il ne l’aimait pas. Et même s’il ne faisait que répondre sur le même ton, elle aurait préféré qu’il se taise. Bien que ça aurait fini par l’énerver de voir qu’on manquait de répondant. Quoi qu’il en soit, il l’agaçait et aurait préféré qu’il se fasse piquer plus loin par une méduse, ou alors que ce soit mortel pour qu’il se taise enfin. Quelque part, elle reconnaissait qu’elle n’aurait peut-être pas dû se faire passer pour un médecin pour rendre sa vie intéressante – et sa vie l’était déjà suffisamment pour qu’elle ne s’en invente une pourtant – mais à sa décharge, elle ignorait la gravité de la situation. Et pour cause, elle ne s’était jamais intéressée aux piqûres en tout genre, contrairement à son interlocuteur visiblement. Interlocuteur qui ne se privait pas pour lui préciser qu’il avait l’habitude des livres vu son métier. « Hum. » Se contenta de lâcher l’Indienne qui le toisa du regard avant de poser les yeux sur son bras blessé. Une horreur.

Assise sur le sable, elle laissait le vent fouetter son visage en n’écoutant que d’une oreille ce que disait le blessé, avant de partir d’un petit rire. « Rationnel. » Répéta l’Indienne. « Vous êtes de ceux qui pensent que la foi oppose la science, j’imagine. Intéressant. » Elle tirait sa propre conclusion. Elle n’était même pas certaine de vouloir se lancer dans un débat, n’étant plus sûre de croire en quoi que ce soit elle-même, pourtant une part d’elle restait fidèle aux traditions de sa famille qui remontaient des générations avant elle, faisant d’elle une croyante qu’il y avait quelque chose de plus grand qu’eux. « Juste Tina. » Elle haussa les épaules. « Vous savez déjà que je ne suis pas médecin. Le reste est sans importance à ce stade. » Elle tourna la tête à nouveau devant elle pour observer la mer, avant de reprendre toujours sans détourner les yeux des vagues. « D’ailleurs vous vous êtes trompés. Je ne veux pas me rendre intéressante, je le suis. » Rectifia l’Indienne. « J’aime juste m’inventer des vies parce que c’est toujours plus facile que d’affronter la vraie. Vous devriez essayer. »
AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies Empty
Sujet: Re: [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [RP aléatoire] Les méduses ne sont pas nos amies -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant