Revenir en haut
Aller en bas


 

- panic mode ft Leana & Nato -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nato Leonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1327-rather-a-dangerous-free http://www.ciao-vecchio.com/t1330-walk-the-line-nato
ID : camille, tennessee
Faceclaim : chris evans + moi-même
Je suis absent-e : mais je reviens bientôt !
Messages : 170 - Points : 726
Âge : 32 ans
Métier : anciennement cuistot, il vient tout juste de trouver un boulot comme chauffeur personnel.
Sujet: panic mode ft Leana & Nato ( le Mar 3 Avr 2018 - 13:24 )

Nato était chez lui quand des bruits lointains venant du centre-ville avaient piqué sa curiosité. Des jeunes qui jouent avec des pétards... pensait Nato. Cependant, ce qu'il avait pris pour des célébrations n'était qu'en fait un meurtre de masse. Mais Nato ne l'avait pas compris de suite, il l'avait seulement compris quand son téléphone avait vibré révélant un message de Leana annonçant que c'était une fusillade et qu'elle était en danger. Nato s'était empressé de lui répondre pour lui dire de se cacher et de faire la morte jusqu'à ce que ça se termine. Et sans attendre il s'était précipité dehors pour rejoindre le centre ville. Il n'avait même pas pris d'éteindre la télévision ou les lumières, il était parti à la hâte paniqué à l'idée que Leana meure. Bien sûr elle ne lui avait toujours pas annoncé les résultats - ce genre de trucs pouvait prendre un moment, en général une semaine ou deux et là ça faisait simplement quelques jours qu'il lui avait filé ce foutu coton-tige. Mais même si rien n'était officiel, pour lui c'était sûr et certain que Leana était sa fille. Bien sûr il ne savait pas ce qu'il était censé faire, mais là la situation était pour le moins exceptionnelle et il n'avait pas hésité une seconde à aller retrouver Leana, s'assurer qu'elle allait bien.

Nato s'était élancé dans les rues de Naples, heureusement il n'habitait pas très loin et puis il connaissait tous les raccourcis. Alors il arriva très vite sur les lieux. C'était bondé de flics et d'ambulances, les lumières et les sirènes semblaient fonctionner à plein régime. Visiblement la fusillade était terminée. Leana ne répondait toujours pas aux textos de Nato qui s'inquiétait de plus en plus. Mais il ne pouvait pas passer, la police bloquait les "spectateurs" avec un cordon. Nato se rappelait des procédures. Il s'approcha et fut stoppé par un flic. Il essaya d'expliquer la situation mais le flic ne voulait pas changer d'avis. "MA FILLE EST LA-BAS!" avait-il hurlé. Les mots étaient sortis tout seuls sans même qu'il y pense. Il les avait prononcés. Et ce n'était vraiment pas le moment de se demander si ça sonnait bien ou pas, c'était pas important. Nato réussit à entrer et se mit à scruter les environs, c'était le chaos absolu et plus il cherchait, plus Nato semblait paniqué. Quand soudain il l'aperçue. Elle était assise près d'une ambulance, une inspectrice devait avoir fini de reccueillir son témoignage parce qu'elle partait. Nato couru jusqu'à Leana. "Enfin te voilà, je t'ai cherchée partout !" s'écria t-il en lui tenant le visage. Il la serra alors contre lui. "Putain ce que j'ai eu peur..." Il reprit un peu ses esprits et relâcha son étreinte. "Pardon, je... enfin bref tu vas bien hein ? Tout va bien ?" Nato était confus, il ne savait plus où donner de la tête, mais à cet instant précis il ne ressentait qu'une joie immense de voir Leana saine et sauve.

@Leana Romanelli
Revenir en haut Aller en bas
Leana RomanelliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2599-leana-ma-meilleure-amie
ID : White Feather, Mélodie
Faceclaim : Taylor Marie Hill @trophyeyes
Multi-comptes : Megara De Massiri (Lana Parrilla)
Messages : 59 - Points : 165

Âge : 16 ans
Métier : étudiante (lycéenne)
Sujet: Re: panic mode ft Leana & Nato ( le Mar 1 Mai 2018 - 12:08 )

Tout s’était passé tellement vite, les coups de feu ne résonnaient plus dans la rue mais un moindre bruit faisait sursauter l’adolescente qui discutait avec une inspectrice. Cette dernière lui parlait, lui posait des questions afin de savoir ce dont elle se souvenait. Leana creusait dans sa mémoire mais tout s’enchaînait, elle but une gorgée de son gobelet. Le shopping en compagnie de sa meilleure amie, la bonne nouvelle de son patrimoine génétique et puis… les coups de feu. Il y avait des cris et encore des coups de feu. Des gens couraient partout, une bousculade qui l’avait fait lâcher sa meilleure amie. Tombée au sol, elle avait senti un brulure sur le genoux et un coup sur le front. Rien de très grave d’après les ambulanciers, ils avaient sûrement raison mais l’inspectrice demanda à ce qu’un parent vienne signer une décharge pour libérer la jeune fille.  « Tu vas appeler ta maman et elle signera une décharge, d’accord ? » Leana opina tandis que la blonde partie et elle termina son verre d’eau en évitant de regarder ce qui se passait tout autour d’elle. Les minutes luis semblaient terriblement longues et elle se demanda s’il allait vraiment venir ou s’il allait la laisser tomber. Tout d’un coup, elle releva les yeux et elle voyait un Nato, rouge pivoine qui lui attrapa le visage en lui disant qu’il l’avait cherché partout. Le coeur de Leana manqua de sortir de sa poitrine alors que les larmes commencèrent à couler quand il l’a serra tout contre lui : « J’ai eu tellement peur… » nichant son nez dans le cou de son père, parce qu’elle le savait maintenant. Elle en était certaine : « Pardon, je... enfin bref tu vas bien hein ? Tout va bien ? » Elle le laissa briser l’étreinte, en véritable poupée de chiffon, elle se laissait manipuler, épuisée : « Les ambulanciers ont dit que je n’avais rien de grave, des égratignures… » Leana s’était interrompu, elle ne voulait pas parler de Felizia : « Emmène-moi loin d’ici, s’il te plait ! » supplia t-elle alors qu’un ambulancier arriva vers eux, avec une décharge à signer pour les mineurs : « Tu dois le signer pour qu’on puisse partir… » expliqua t-elle à Nato.

@Nato Leonelli


NEVER GREW UP, Always be a big girl
Revenir en haut Aller en bas
Nato Leonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1327-rather-a-dangerous-free http://www.ciao-vecchio.com/t1330-walk-the-line-nato
ID : camille, tennessee
Faceclaim : chris evans + moi-même
Je suis absent-e : mais je reviens bientôt !
Messages : 170 - Points : 726
Âge : 32 ans
Métier : anciennement cuistot, il vient tout juste de trouver un boulot comme chauffeur personnel.
Sujet: Re: panic mode ft Leana & Nato ( le Mer 9 Mai 2018 - 20:52 )
Nato était soulagé de voir que Leana était saine et sauve et pas recouverte d'un drap comme d'autres l'étaient sûrement. Il préférait ne pas regarder ces familles qui venaient de perdre l'un des leurs, il savait bien trop ce que ça faisait, pour l'avoir vécu, il savait que perdre quelqu'un était horrible. Mais perdre un enfant était bien pire. Et rien que l'idée que ça aurait pu lui arriver, une seconde fois, lui retournait l'estomac. Mais il essayait de ne rien laisser paraître. Après tout il n'avait pas vécu de fusillade. Même lors de ses années de service il n'avait jamais été face à ce genre de choses, et il ne savait pas ce que ça faisait d'en vivre une, et il n'avait pas tellement envie d'en faire l'expérience. De toute façon la seule chose qui l'importait à cet instant précis c'était de sortir Leana de là et de s'assurer qu'elle aille bien. Alors quand elle lui demanda de l'emmener loin d'ici il ne se fit pas prier. "Oui, prends tes affaires, on y va." dit-il simplement alors que l'ambulancier s'approchait de lui pour lui faire signer la décharge. "Vous êtes ?" "Nato Leonelli, son père." répondit-il naturellement alors qu'il le notait sur le papier avant de le lui tendre pour qu'il signe. Quelques minutes plus tard il emportait Leana loin de la foule, lui lançant sans cesse des regards en coin pour s'assurer que ça allait. Une fois à l'écart il arrêta de marcher et se tourna vers elle. "Si tu veux que je te ramène chez ta mère il va me falloir l'adresse par contre." lui dit-il alors employant le ton le plus rassurant qu'il avait en stock.
Revenir en haut Aller en bas
Leana RomanelliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2599-leana-ma-meilleure-amie
ID : White Feather, Mélodie
Faceclaim : Taylor Marie Hill @trophyeyes
Multi-comptes : Megara De Massiri (Lana Parrilla)
Messages : 59 - Points : 165

Âge : 16 ans
Métier : étudiante (lycéenne)
Sujet: Re: panic mode ft Leana & Nato ( le Mar 19 Juin 2018 - 21:17 )

Leana était contente de voir que Nato n'avait pas attendu longtemps pour arriver. Elle craignait que sa mère, habitant dans le centre ville, n'arrivait juste avant. Heureusement, ce n'était pas le cas. Elle ne savait pas pourquoi c'est à son père qu'elle avait pensé, peut-être parce que c'était à lui qu'elle pensait. Bref, il signa la décharge et on quitta la place qui lui donnait la chair de poule. Cette ambiance complètement morbide où un affreux événement s'était déroulé sous ses yeux. Au fond, elle espérait que sa meilleure amie s'en soit mieux sortie mais elle avait bien vu. Elle n'avait pas rêvé. Seulement, elle n'arrivait pas à y penser beaucoup plus, elle voulait seulement s'éloigner d'ici. Lorsqu'ils furent enfin tranquille, Nato lui demanda l'adresse de sa mère mais elle ne voulait pas retourner chez elle. Maintenant qu'elle était avec lui : « Non, c'est trop loin. » mentit-elle. « Je suis fatiguée, on ne peut pas aller chez toi ? » demanda t-elle derechef : « S'il te plait ? »

@Nato Leonelli


NEVER GREW UP, Always be a big girl
Revenir en haut Aller en bas
Nato Leonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1327-rather-a-dangerous-free http://www.ciao-vecchio.com/t1330-walk-the-line-nato
ID : camille, tennessee
Faceclaim : chris evans + moi-même
Je suis absent-e : mais je reviens bientôt !
Messages : 170 - Points : 726
Âge : 32 ans
Métier : anciennement cuistot, il vient tout juste de trouver un boulot comme chauffeur personnel.
Sujet: Re: panic mode ft Leana & Nato ( le Mar 10 Juil 2018 - 12:03 )
Une fois à l'écart de la folie générale, des ambulances, des voitures de police, des familles inquiètes et des blessés et compagnie, Nato commença à retrouver un peu ses esprits. La peur panique qu'il avait ressentie quelques instants auparavant s'était évanouie, ou du moins elle se dissipait progressivement. Il arrivait en tout cas à penser rationnellement, il demanda donc l'adresse de Gaïa, histoire de ramener Leana. La réponse de l'adolescente le surpris. "Oh euh.. je... je ne sais pas si ce serait une bonne idée... enfin... " Il ne savait pas vraiment quoi faire. Mais de toute façon il n'avait pas tellement le choix. Parce que de toute façon si Leana ne lui filait pas l'adresse, il n'allait pas deviner où elle habitait ! Et puis il était hors de question de la laisser seule dans un moment pareil. Il n'y avait pas cinquante solutions, et nul doute que l'adolescente devait en être consciente. Devant l'insistance de cette dernière, Nato céda. "Bon, d'accord, mais je veux que tu préviennes ta mère. Que tu lui dises que tu va bien et tout." Nato jeta un coup d'oeil entendu à Leana, attendant qu'elle accepte la requête et prévienne Gaïa que tout allait bien. Sans ça, hors de question d'emmener Leana. Il connaissait assez Gaïa pour savoir qu'elle n'hésiterait pas à l'étriper dans le cas contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: panic mode ft Leana & Nato ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- panic mode ft Leana & Nato -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre