Revenir en haut
Aller en bas


 

- Wicked game. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) TERPSYKORE.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2818 - Points : 1080

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Wicked game. ( le Jeu 5 Avr - 17:51 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Impossible de me concentrer. Mon bureau est jonché de dossier urgent à traiter, mais j’ai la tête vidée et le cœur qui bat. Mon attention est sans cesse attirée, presque focalisée sur ce foutu bijou de technologie qu’on appelle téléphone... Et je prie pour qu’il bipe, qu’il sonne, qu’il fasse un bruit quelconque, qu’il se manifeste. Ou plutôt qu’elle se manifeste. La jolie Pia, ma jolie Pia... Deux heures que je suis sans nouvelles, que j’attends un encouragement, un signe.
Mon dernier message était pourtant sans équivoque, On se voit quand ? Tu me manques... Pourtant elle n’y répond pas. A mon grand désarroi. 
J’essaye tant bien que mal de me résonner, je sais qu’elle travaille et que dans une salle de classe on ne répond pas aux textos. Cela risquerait d’interpeller certains bambins qui n’hésiteront pas à demander d'une voix candide un peu perfide Madame, pourquoi tu joues avec ton téléphone ? Cette image d’elle, entourée d’enfants me fait fondre. Un peu plus. Je l’imagine souriante, attentive au moindre détail, gentille et délicate. Et c’est reparti pour un tour, je n’arrête jamais de penser à elle, à toi ma belle !
Les suppositions s’enchaînent... Est-ce qu’elle me fait tourner en rond ? Est-ce qu’elle me prend pour un con ? Je devrais rire de tout ça, prendre un peu de recul mais je n’y arrive pas. J’ai oublié les codes, j’ai oublié ce qu’était d’être amoureux, j’ai oublié tant de choses qu’elle ne cesse de me rappeler. L’attente notamment, le désir intense de revoir l’autre, de le serrer dans ses bras, de ne vivre que pour ce moment-là. Vingt ans que je suis marié... et aujourd’hui j’ose enfin m’avouer que notre union est un naufrage, pire une aberration, un non-sens ! Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas ressenti ça pour mon épouse, ma femme. Pour autant c’est la première fois que je la trompe, que je lui mens. Que je leurs mens à toutes les deux. Pour plaire à mon adoré je me suis invité une vie de célibataire, sans entrave, sans chaînes qui pourraient empêcher de nous aimer. Je joue un jeu dangereux, je le sais... mais rien ne pourrait me faire reculer. 
Absorbé par mes pensées j’étends à peine le signal sonore qui m’avertit de l’arrivée d’un nouveau message. Enfin des nouvelles, un espoir... Et quelle déception de découvrir que ce n’est autre que Sienna qui me demande à quelle heure je rentre et si elle doit m’attendre pour souper ! L’évidence me percute une fois encore de plein fouet. Je n’ai pas envie de la retrouver et je me contre fou de ce qu’elle compte préparer au dîner ! Je lui réponds rapidement que j’ai trop de travail ce qui en théorie n’est pas faux. Dans la pratique par contre j’attrape ma veste sans plus réfléchir et fonce chez le fleuriste. C’est l’heure de la sortie de l’école et j’attends avec mon bouquet au milieu des mamans, qui m’observent bizarrement... comme l’abruti que je suis !



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BABINE & DΛNDELION


Dernière édition par Luciano Morelli le Ven 6 Avr - 0:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pia Zoccolotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3018-pia-zoccolotti-happiness-only- http://www.ciao-vecchio.com/t3022-pia-cestmoi-viensparici-nulleentitre
ID : Marie
Faceclaim : Zippora Seven; kane.
Messages : 1429 - Points : 175

Âge : 29 ans
Métier : institutrice en école maternelle
Sujet: Re: Wicked game. ( le Jeu 5 Avr - 22:01 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Au beau milieu de ton atelier peinture, ton téléphone vibre dans ta poche. Tu poses le pinceau que tu as dans la main pour regarder rapidement de quoi il s’agit. Allons, ça n’a jamais tué personne de regarder son téléphone au travail. On se voit quand ? Tu me manques… Le rouge te monte aux joues alors qu’il ne s’agit que d’un simple message. Mais c’est un message de lui, Luciano. Et ça, ça change tout. Tu meurs d’envie de lui répondre, au point où, tout naturellement, tu te mordilles la lèvre. Pourtant, tu ne peux pas. En fait, tu es même secouée par le bras par la petite Jordana, 4 ans, qui aimerait bien savoir ce qu’elle doit faire avec son pinceau qui goutte de peinture partout. Retour à la réalité, au travail. Un sourire à cette jolie tête brune, et c’est reparti.

Tu refermes le livre signant la fin de la belle histoire, petit rituel avant de se quitter, mais aussi la fin de la journée. Dans le couloir, les enfants s’habillent, enfilent leurs chaussures, chahutent et ne semblent pas pressés de rentrer chez eux. L’école, ça leur plait. En rang, bambini. On y va ! Et c’est tout sauf en rang que le petit troupeau s’élance vers la sortie de l’école, mais comment leur en vouloir ?

Les premiers enfants courent et sautent dans les bras de leur maman, leur papy, leur nounou. Certains parents te sollicitent pour savoir comment s’est passée la journée de leur chérubin. Pourtant, tu ne remarques que lui. Immobile, avec un bouquet à la main, au milieu du tumulte de la sortie de l’école. Tes yeux lui sourient, tu n’arrives pas à regarder ailleurs. Bon sang, vite. Oui votre enfant a bien mangé à la cantine aujourd’hui, oui il a été pénible comme chaque jour qui passe depuis la rentrée ; mais oui il fait des efforts. Oh pitié, vite ! La maman d’Enzo te remercie et s’en va avec son fils – le plus affreux, vous l’aurez compris – Enfin ! Oui, merci et bonne soirée à vous Madame ! A demain, ciao Enzo.

Le parvis de l’école est presque désert. Presque parce qu’il ne reste que Luciano, toujours immobile et son bouquet à la main. Tu avances vers lui, un sourire jusqu’aux oreilles, le rouge aux joues – quand-est ce que tu arrêteras de rougir un jour, bon sang ! – et le cœur battant à tout rompre. C’est tout l’effet qu’il te fait. Bonjour vous. Vous avez un enfant à récupérer ? lui demandes-tu un sourire au coin des lèvres, malicieuse à souhait.  




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BALACLAVA & ALCALINE


Revenir en haut Aller en bas
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) TERPSYKORE.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2818 - Points : 1080

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Re: Wicked game. ( le Ven 6 Avr - 18:41 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Je n’ai jamais fait de sortie d’école. C’est la première fois que je me retrouve entouré d’autant d’enfants qui apparemment passent leur temps à courir ou à crier. Étant donné le désordre ambiant je me demande si c’est une chance ou pas... Pour la première fois je ne regrette pas que Sienna ait toujours différé le moment de faire de moi un papa comblé. En tout cas, je ne sais pas comment ma Pia peut supporter tout ce vacarme à longueur de journée !
Pourtant elle est stoïque, calme au milieu de ce chahut, de ce raffut. Elle semble même heureuse et répond gentiment aux questions que certaines mamans lui posent, sans doute pour savoir comment leurs progénitures ont abordé le dur labeur que doit constituer un après-midi de travail acharné. Ou du moins ce qu’elles pensent qu’il l’a été.

De temps en temps elle me regarde du coin de l’œil, me jette un sourire qui en dit long sur ses pensées... à moins que je ne m’abuse. A moins que je ne sache plus interpréter le langage amoureux de deux personnes qui ont hâte de se retrouver. Toujours est-il que moi, je ne peux m’empêcher de l’admirer. Elle est tellement jolie, ou devrais-je plutôt dire belle à se damner. Et je sens, je sais, je vais vendre mon âme au diable pour lui plaire, pour la charmer. Même si je me trouve vraiment ridicule avec mes fleurs et mon air niais... en me demandant pendant encore combien de temps ces foutus mères vont encore l’accaparer !? Elle est à moi maintenant, à moi vous comprenez ! Allez oust, du balai !

L’attendre est autant un délice qu’une souffrance. Je sens la pression monter. Et si elle n’avait pas envie de me voir, et si elle n’avait pas envie de s’afficher à mes côtés ? J’ai été impulsif, je le reconnais. Mais maintenant que je suis la, il est trop tard pour me défiler.
Enfin, je la vois s’avancer. Aux lèvres un sourire satisfait. Et puis... je crois qu’elle rougit... Alors j’oublie tout. Mes doutes et mes incertitudes. Mes suppositions et mes regrets. Bonjour vous. Vous avez un enfant à récupérer ? Elle a du s'inspirer de l'espièglerie des enfants dont elle s'est occupée... mais elle est plus charmante que jamais. Bonjour, toi. Non ce n’est pas un enfant que je suis venu chercher, j’ai juste une de leur maîtresse à kidnapper. Tu as une petite idée de qui je veux parler ? Je lui prends sobrement la main et tends maladroitement mon bouquet. En réalité j’ai très envie d’écarter une mèche de ses cheveux qui lui barre son visage, d’essuyer du bout des doigts la tache de peinture rose qui empourpre un peu plus sa joue et enfin de l’embrasser. Tendrement d’abord... puis passionnément, follement. Mais aux vues des regards courroucés que me lancent les derniers parents présents, je ferai mieux de me raviser. Si elle a du temps à m’accorder ?




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BABINE & DΛNDELION



above the clouds.

Milles Rêves en moi font de douces brûlures. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Pia Zoccolotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3018-pia-zoccolotti-happiness-only- http://www.ciao-vecchio.com/t3022-pia-cestmoi-viensparici-nulleentitre
ID : Marie
Faceclaim : Zippora Seven; kane.
Messages : 1429 - Points : 175

Âge : 29 ans
Métier : institutrice en école maternelle
Sujet: Re: Wicked game. ( le Ven 6 Avr - 19:14 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Bonjour, toi. Non ce n’est pas un enfant que je suis venu chercher, j’ai juste une de leur maîtresse à kidnapper. Tu as une petite idée de qui je veux parler ? Sa main saisit la tienne, électrisante. C’est comme si tu avais attendu ce contact des jours entiers, comme si cela faisait des semaines qu’il ne t’avait pas touché. Et pourtant, ça ne faisait que trois jours. Et ses mots provoquent comme une envolée de papillons au creux de ton estomac. Comment peut-on ressentir de si grandes choses pour de si petits gestes ? Tu ne t’étais pas préparée à tomber amoureuse aussi vite, aussi brusquement. Et pourtant… Tu attrapes le bouquet qu’il te tend et le hume. Une odeur de printemps, de roses. Un délice. J’ai ma petite idée, oui. réponds-tu sans sortir ton nez du bouquet. Il parait même qu’elle est consentante pour le kidnapping, non mais quelle chanceuse ! ajoutes-tu dans un murmure, comme s’il s’agissait là d’un véritable secret. Perchée sur la pointe des pieds, tes lèvres trouvent les siennes pour un chaste baiser, chaste et pourtant si doux. Tu pourrais rester des heures entières contre lui, ici, sur le parvis de l’école, que ça ne te dérangerait pas. Si elle a du temps à m’accorder ? Tu n’avais que ça. Tant pis les dossiers de passage à remplir, au diable la préparation des activités de demain. Tu auras bien le temps de t’occuper de tout ça lorsque Luciano sera parti. Pour l’instant, tu comptes bien profiter de chaque précieuses minutes en sa compagnie. Ton Luciano. Je dois ranger quelques papiers et faire mon cartable. Tu m’accompagnes ? La maîtresse sera toute à toi après ça. Tu l’entraines à l’intérieur de l’école, jusque dans ta classe où trainent encore quelques livres, voitures et autres poupées. Le rangement n’est pas leur fort, il y a encore du travail. De là, tu poses le bouquet sur ton bureau, te retournes, encadre le visage de Luciano de tes petites mains et capture ses lèvres jusqu’à en avoir le souffle coupé. Tu m’as manqué.. je bouillonnais de ne pas pouvoir répondre à ton texto, je t’assure ! souffles-tu contre sa bouche, heureuse comme un soleil.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BALACLAVA & ALCALINE


Revenir en haut Aller en bas
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) TERPSYKORE.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2818 - Points : 1080

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Re: Wicked game. ( le Lun 9 Avr - 21:44 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Trois jours que j’attends ce moment... Pourtant tout le monde s’accordera à dire que ce n’est qu’une courte durée. Mais quand on est amoureux le temps n’a plus la même valeur. Il est déformé, distordu, hors de contrôle, hors de portée.
Mon attention se concentre sur sa petite main perdue dans la mienne, sur son rire qu’elle dissimule derrière son bouquet, sur ses yeux qui se ferment à demi tandis qu’elle porte les fleurs près de son visage, sur son teint aussi frais que les roses que je viens de lui donner. J’ai envie de la garder, de l’enlever loin d’ici et des regards curieux qui n’ont de cesse de nous épier. Je lui avoue mon projet, auquel dieu merci elle semble adhérer. Il parait même qu’elle est consentante pour le kidnapping, non mais quelle chanceuse ! Je voudrais lui répondre qu’il n’y a pas plus chanceux que moi, d’être finalement tombé sur la perle qu’elle est, d’avoir croisé sa route et de pouvoir m’enivrer de sa douceur, de sa candeur et de sa beauté... Mais elle se hisse sur la pointe des pieds pour joindre ses lèvres aux miennes et y déposer un doux baiser. J’ai de plus en plus de mal à me contrôler, à ne pas laisser mes pulsions me guider. Moi qui est toujours mis un point d’honneur à être un modèle de droiture, d’équité, me voilà projeté face à ma propre faiblesse, ma fragilité. Je tente un faible sourire pour mieux lui cacher les sombres pensées qui m’agitent en secret. Ma Pia, me pardonneras tu quand tu sauras la vérité ?

Je dois ranger quelques papiers et faire mon cartable. Tu m’accompagnes ? La maîtresse sera toute à toi après ça. Je la suis en pensant que c’est exactement ce dont je rêve... d’en faire ma maîtresse. Même si ce mot je le déteste. Il est loin de représenter l’amour à l’état brut que je veux lui offrir. Pourtant c’est ce que je vais faire d’elle, une femme qu’on cache, qu’on dissimule, qu’on ne peut montrer. Et déjà je m’en veux. Ce n’est pas ce qu’elle mérite, elle vaut tellement mieux que ce dont je suis capable de lui donner... Tout ce que tu veux ma belle. Après tout, ce qui m’importe c’est d’être à ses côtés. 
Je me laisse guider à l’intérieur de l’école où elle exerce son métier. Ou plutôt sa passion car il faut l’être passionné pour avoir le courage de s’occuper d’une meute de 30 petits déchainés. La classe témoigne d’ailleurs de leur passage et est à elle seule un véritable chantier.  Comment fait-elle pour s’y retrouver ? Je regarde autour de moi un peu gauche sans vraiment savoir comment m’y prendre pour l’aider à ranger. Et puis c’est sans compter sur ce geste impulsif que je n’ai pas osé faire... Sans crier gare, je la vois se retourner et se jeter littéralement sur moi pour m’embrasser. Je suis d’abord surpris, mais ne tarde pas à répondre aux sollicitations de ma bien aimée. Tu m’as manqué.. je bouillonnais de ne pas pouvoir répondre à ton texto, je t’assure ! Alors j’ai eu tort de m’inquiéter. Le souffle me manque et surtout... surtout je suis à deux doigts de la soulever pour l’asseoir sur son bureau encombré. Luciano reprend toi, la situation va dégénérer, t’échapper. Pia... tu ne voudrais pas attraper ton sac qu’on puisse s’en aller ? Je crains qu’un de ses collègues nous surprenne. Ce serait quand même fâcheux de nous retrouver tendrement enlacé dans un endroit aussi peu adapté pour la démonstration d’amour dont je veux l’honorer. Ramasse tes affaires et dis-moi où tu veux aller. N’importe où, ça me convient tu sais... Je prie juste pour que ce soit un coin discret. 



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BABINE & DΛNDELION



above the clouds.

Milles Rêves en moi font de douces brûlures. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Pia Zoccolotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3018-pia-zoccolotti-happiness-only- http://www.ciao-vecchio.com/t3022-pia-cestmoi-viensparici-nulleentitre
ID : Marie
Faceclaim : Zippora Seven; kane.
Messages : 1429 - Points : 175

Âge : 29 ans
Métier : institutrice en école maternelle
Sujet: Re: Wicked game. ( le Mar 10 Avr - 18:26 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Ranger, faire ton sac, partir t’évader avec cet homme qui hante chacune de tes pensées. Le programme était pourtant simple. Mais les pulsions qui te venaient quand il était à tes côtés, elles, l’étaient moins. C’est quasiment le souffle coupé que tu t’étais jetée sur les lèvres de ton bel homme. Alors j’ai eu tort de m’inquiéter. Mais s’inquiéter de quoi ? Tu l’avais dans la peau, s’en était douloureux de t’endormir seule chaque soir, chaque nuit. Certains soirs, tu t’endormais dans ses bras sur ton canapé et c’est par des baisers et des caresses qu’il te réveillait avant de s’éclipser, désolé de ne pas pouvoir rester. Tu n’arrivais pas à lui en vouloir tellement tu étais heureuse de le revoir quelques jours plus tard.

Les mains de Luciano enserrent ta fine taille, t’encourageant à poursuivre tes baisers. Bon sang, bon sang, qu’il t’a manqué. Pia... tu ne voudrais pas attraper ton sac qu’on puisse s’en aller ? Tu recules légèrement ton visage, les joues teintées de rouge. Vous étiez bien, là. Du moins, tu pensais que vous étiez bien. Si, si.. réponds-tu, mi boudeuse de devoir interrompre ce baiser que tu attendais tant. Tu t’écartes, ramasses rapidement les quelques jouets qui trainent par terre pour les ranger dans les bons bacs et attrapes un vase que tu remplies d’eau pour y déposer le joli bouquet de Luciano. Au moins, lui, tu le verras tous les jours. Ramasse tes affaires et dis-moi où tu veux aller. N’importe où, ça me convient tu sais... Tu t’arrêtes de ranger et te retourne vers Luciano, ton agenda serré contre ta poitrine, l’air rêveuse J’ai envie d’une glace. Citron, cassis. Celles du glacier du parc sont délicieuses. Je t’invite, ça te dit ? Ca faisait tellement longtemps que tu n’avais pas mangé une glace, d’un sens la météo ne s’y prêtait pas vraiment. Mais aujourd’hui c’est une magnifique journée de printemps qui ensoleille Naples. Et ça, ça fait rêver ! Tu glisses ton agenda, ton livre de travail et ta trousse dans ton cartable et ferme le tout. La petite veste en jean posée sur le dossier de ta chaise finie sur tes épaules et te voilà prête. Je suis toute à vous, Monsieur Morelli ! dis-tu en collant tes lèvres contre les siennes. Décidément, pire qu’une ado amoureuse.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BALACLAVA & ALCALINE


Revenir en haut Aller en bas
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) TERPSYKORE.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2818 - Points : 1080

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Re: Wicked game. ( le Jeu 12 Avr - 22:20 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Pourquoi maintenant ? Pourquoi elle en particulier ? Qu’est-ce qui a fait que je tombe sous son charme, au point de renier l’homme que j’étais ? Pour devenir cet espèce de menteur, de tricheur, de manipulateur éhonté... Sa beauté ? Sûrement pas, de jolies femmes j’en ai souvent croisées... mais jusqu’à présent je m’étais contenté de la mienne sans jamais douter. Alors quoi ? Je ne suis pas vraiment objectif, mais je suis prêt à parier que c’est sa fraîcheur, sa bonne humeur qui m’a fait céder, oublié un moment, un instant suspendu qui j’étais réellement. Un homme marié...
Je ne veux pas le prêter au jeu des comparaisons entre elles deux mais tout me force à constater qu’elles diamétralement opposées. Sienna est quelqu’un qui contrôle tout, fait attention aux moindres détails, ne se laisse jamais aller. Pia elle est impulsive, imprévisible, spontanée. J’aime par-dessus tout ce côté déroutant de sa personnalité. Au moins elle ne fait pas semblant, se livre totalement et sincèrement. Pas comme le minable, moi en l’occurrence, qui se tient à ses côtés.

Mes mains serrent sa taille. Mes lèvres répondent à ses baisers. Sucrés et pimentés. Doux et sulfureux. Tendre et passionnés. Ils éveillent en moi une singulière envie, un besoin pressant de l’entourer un peu plus. De me laisser emporter par ce tourbillon de sensations qui assaillent mon corps, annihilent ma volonté. Il me faut un effort surhumain pour pouvoir y résister... Et la presser de se dépêcher. La prier de ramasser ses affaires et de rejoindre un endroit plus approprié à ce débordement de tendresse, cette éruption de voluptuosité. Je ne lui dis pas vraiment mais c’est ce que j’aimerais. Pour autant je ne veux pas la brusquer. Je veux me démarquer, être différent de tous les autres qu’elle a connu et qui je crois on dû la supplier pour une faveur, une attention, l’honneur de l’approcher. Pourtant dans ses bras je suis comme eux. Un foutu privilégié ! J’ai envie d’une glace. Citron, cassis. Celles du glacier du parc sont délicieuses. Je t’invite, ça te dit ?  Je suis déçu, je ne peux le nier... mais peu importe en réalité, je saurais me contenter de la regarder dévorer avec gourmandise son dessert préféré. Mon égo en prend un coup... Je pensais qu’en t’embrassant j’aurais suscité d’autres envies que celles de manger... Mais tu sais que je ne peux rien te refuser. Elle sourit, prépare son sac et tend à nouveau sa bouche dont je m’empare avec outrance, excès. Je suis toute à vous, Monsieur Morelli ! Mademoiselle Zoccolotti vous n’êtes pas encore toute à moi... et je vous conjure de ne pas continuer à me tenter car je crains d’avoir épuisé toutes mes forces et de ne plus pouvoir lutter.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BABINE & DΛNDELION



above the clouds.

Milles Rêves en moi font de douces brûlures. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Pia Zoccolotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3018-pia-zoccolotti-happiness-only- http://www.ciao-vecchio.com/t3022-pia-cestmoi-viensparici-nulleentitre
ID : Marie
Faceclaim : Zippora Seven; kane.
Messages : 1429 - Points : 175

Âge : 29 ans
Métier : institutrice en école maternelle
Sujet: Re: Wicked game. ( le Lun 16 Avr - 20:21 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Mon égo en prend un coup... Je pensais qu’en t’embrassant j’aurais suscité d’autres envies que celles de manger... Mais tu sais que je ne peux rien te refuser. Et pourtant, s’il savait combien tu avais, toi aussi, d’autres envies que celle de manger une glace. Mais n’était-ce pas ce qu’il voulait, autre chose, lorsqu’il avait mis fin au baiser pour te demander où tu souhaitais aller ? Oh non, nom d’un petit bonhomme. Tu étais complètement à côté de la plaque, complètement. Te rendait-il si sotte au point de ne plus rien comprendre aux hommes ? Avais-tu seulement déjà compris les hommes ? Certainement que non, sinon tu aurais surement eu plus d’amants que ça. Mais peu importe le passé, aujourd’hui c’est Luciano qui compte. Et il compte bien plus que tu n’aurais pu l’imaginer en le rencontrant. Eh bien… bon, j’ai peut être compris quelques petites choses de travers. Mais ça n’fait rien. pouffes-tu de rire en te mordillant la lèvre avant de reprendre le rangement de tes affaires. C’est qu’en plus, à en parler, ça t’avait vraiment donné envie d’une glace maintenant. C’est malin. Ton sac à la main, ta veste dans l’autre, tu es prête, toute à lui et aux précieux moments que vous allez partager ensemble ce soir. Mademoiselle Zoccolotti vous n’êtes pas encore toute à moi... et je vous conjure de ne pas continuer à me tenter car je crains d’avoir épuisé toutes mes forces et de ne plus pouvoir lutter. Son regard te déshabille et tes joues rougissent un peu plus. Oh, bon sang. Tes yeux ne le quittent pas non plus. Ta poitrine se soulève par ta respiration qui s’accélère. Ton visage est si prêt du sien que son souffle réchauffe ta peau soudainement fraîche. Alors je vous tenterais. Encore et encore. Je veux être toute à toi, Luciano. souffles-tu contre ses lèvres, comme un secret que l’on murmure si bas pour qu’il reste secret. Emmène moi où bon te sembles. J’ai juste envie d’être avec toi. Toute entière. Sur cette dernière phrase, tu hausses un sourcil entendu. Cette fois-ci, tu ne comptais pas passer à côté des messages subliminaux masculins.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BALACLAVA & ALCALINE


Revenir en haut Aller en bas
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) TERPSYKORE.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2818 - Points : 1080

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Re: Wicked game. ( le Jeu 19 Avr - 21:40 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Eh bien… bon, j’ai peut être compris quelques petites choses de travers. Mais ça n’fait rien. Cette façon qu’elle a de se mordiller les lèvres me fait totalement craquer. Un peu comme tout ce qu’elle fait d’ailleurs. Sa manière de froncer les sourcils afin de se concentrer pour ranger ses affaires en prenant un soin particulier de ne rien oublier... alors que visiblement j’ai réussi à la troubler. J’en suis toujours à me demander comment elle fait pour être attirée par l’homme que je suis. Plus âgé, sans doute plus blasé que tout ceux avec qui elle pourrait être. Un autre que moi qui saurait plus à même de la combler. Un autre qui pourra lui promettre monts et merveilles. Un autre qui saurait les lui donner. 

Pour oublier ce que je suis en train de la priver je l’embrasse. Passionnément. Fougueusement. Comme si ce baiser était le dernier... Je ne suis que trop conscient qu’ils me sont comptés. Que bientôt et à mon plus grand regret elle ne voudra plus m’en donner. Pia comprend moi, pardonne moi. Je ne peux m’en passer. Je ne veux t’oublier, faire comme si tu n’avais jamais existé. 
Comme un écho à mes pensées ses yeux rivés aux miens elle me murmure ces quelques mots insensés. Alors je vous tenterais. Encore et encore. Je veux être toute à toi, Luciano. Mon cœur bondit dans ma poitrine. Ce grand cœur de lâche qui tente une fois de plus de m’abandonner. Je voudrais te répondre mon ange, je voudrais t’avouer... à quel point je rêve de te serrer plus près de moi. Que j’ai eu envie de toi à la seconde où mon regard s’est posé sur ta beauté. Qu’à cet instant précis j’ai su que plus rien d’autre ne compterait. Même pas les serments que j’ai jadis prononcé. 
Face à mon silence elle renchérit. Emmène moi où bon te sembles. J’ai juste envie d’être avec toi. Toute entière. Ma douce je ne peux pas te résister. Je te prends dans mes bras et ferme les yeux... un peu. Je veux graver dans ma mémoire ce moment parfait. La position de nos mains qui caressent mutuellement et tendrement nos dos. L’odeur de ton parfum. La brûlure que provoque ton souffle court dans mon cou. Viens, on va aller au parc. Je veux te voir dévorer cette glace. Sans desserrer mon étreinte je continu sur ma lancée. A pied il fait beau.... En chemin nous déciderons de ce qu’on peut faire après... Même si, je crois, tu as deviné ce à quoi je pensais. 
C’est tout ce que je peux nous offrir... un sursis. Ce désir au fond de moi gronde, grandit. J’ai de plus en plus de mal à le réfréner, à le cacher. Mon amour... je vais commettre l’irréparable... et tu vas d’autant plus me détester. Mais avant que tu ne le fasses je vais t’aimer... comme personne d’autre ne le ferait !



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BABINE & DΛNDELION



above the clouds.

Milles Rêves en moi font de douces brûlures. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Pia Zoccolotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3018-pia-zoccolotti-happiness-only- http://www.ciao-vecchio.com/t3022-pia-cestmoi-viensparici-nulleentitre
ID : Marie
Faceclaim : Zippora Seven; kane.
Messages : 1429 - Points : 175

Âge : 29 ans
Métier : institutrice en école maternelle
Sujet: Re: Wicked game. ( le Ven 27 Avr - 18:31 )
what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Tu rêverais de mettre la lente marche de la vie sur pause pour rester éternellement ainsi, ici, blottie dans les bras de Luciano ; enivrée par son odeur si singulière, si lui. Viens, on va aller au parc. Je veux te voir dévorer cette glace. Ses doigts qui caressent tendrement le bas ton dos provoquent frissons et envies indéniables qu’il les laisse glisser plus bas encore. Oh, s’il savait. Tu es sûr ? ajoutes-tu dans un murmure, presque muette de cette déclaration soudaine de vouloir te voir dévorer une glace. Mais il continue.. A pied il fait beau.... En chemin nous déciderons de ce qu’on peut faire après... Même si, je crois, tu as deviné ce à quoi je pensais. Et le sourire renait sur ton visage, l’illuminant tout à coup. Depuis que l’idée avait été évoquée – du moins, sous entendue – tu ne t’imaginais pas repartir chez toi ce soir sans avoir vu et gravé dans ta mémoire chaque odeur, chaque couleur et chaque détail de sa peau. Ca me semble être un programme parfait, Monsieur Morelli. J’ai hâte. Et pas seulement de manger cette glace, s’il savait. Tu glisses tes doigts entre les siens et, main dans la main, vous sortez de ta classe. De ton école. Un passage au parking te permet de déposer ta veste et ton cartable dans le coffre de ta voiture et vous voilà partis. Le parc n’est qu’à quelques minutes à pieds en passant par les petites ruelles napolitaines. Comment s’est passée ta journée ? Ton associé – comment il s’appelle au fait ? Il faudrait peut-être que j’arrête de l’appeler « ton associé » – ne t’as pas encore imposé des réunions j’espère ? Combien de moments sympas vous avaient échappés parce que, finalement, une réunion de dernière minute ? Ou un dossier important à boucler qui venait de tomber… Pas mal. Mais c’était ça être fondateur de sa propre boîte.  


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS BALACLAVA & ALCALINE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Wicked game. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Wicked game. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre