Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai la chance de jouer la superbe, sublime, magnifique, parfaite Amber Heard. + © - avatar signé carrie - invité sur bazzart + code signature signé astra + texte signature de "Runnin' Home to You", par Grant Gustin.
Multi-comptes : Je joue aussi Majbritt Bergman, ayant pour célébrité miss Dianna Agron, puis je joue également Mila Clarizio, ayant comme célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1995 - Points : 3737

Âge : Née à Lisbonne le 29.11.1986, j'ai à présent trente-deux ans.
Métier : Ancien mannequin ainsi qu'ancienne actrice, je réfléchis à une reconversion. Cela se fera très certainement dans le monde impitoyable de la mode.
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Ven 8 Juin 2018 - 17:35 )
SOIRÉE PYJAMA
ENTRE COPINES.
Enfant, je n'étais pas tactile. Il fallait m'arracher les mots de la bouche pour que j'admette aux personnes que j'aime que je tinsse à eux, et avec les années, j'ai changé. Je suis devenue tactile avec mes proches, mais également avec quelques inconnus, sauf les hommes, sait-on jamais. Du coup, lorsque nous nous sommes rencontrées Adelina et moi dans ce bar, j'ai agi de cette façon, en étant assez proche, peu tactile certes, mais je broyais du noir ce soir-là. Aujourd'hui, alors que nous allons passer deux journées ensemble, je me permets de la toucher, puisque je suis absolument persuadée que nous nous entendrons toujours. Il y a immédiatement eu une bonne entente entre nous, puis j'ai senti en faisant sa connaissance que nous deviendrons amies. Cela peut sembler étrange, le fait est que je l'adore déjà, alors que nous nous connaissons peu au final. Bien sûr, je me rappelle de nos discussions, enfin des thèmes dirons-nous, puisque nous avons pas mal bu ce soir-là… Lorsque nous sommes sorties du bar, nous avions bien du mal à marcher droit, si mes souvenirs sont bons. Cela me fait sourire parce que malgré tout, grâce à cette soirée nous nous sommes rencontrées et c'est le plus important à mes yeux. Même si j'ai été malade après cette soirée, je ne regrette absolument rien. Mais à cet instant, je suis gênée et je pique un fard. J'ai peur de l'avoir blessé à cause de mon rire impromptu. Heureusement, elle me rassure en se joignant à mon rire, je suis rassurée. Adelina ajoute qu'elle doit être plus supportable sans avoir bu, mais je l'ai trouvé adorable à notre rencontre et je compte bien le lui dire. « Tu sais ma belle, je t'ai adoré ivre, alors je vais t'adorer davantage au vu de tes propos. » Je lui offre un clin d'œil complice, alors que nous continuons de discuter. Je lui ai préparé un thé que j'adore et qui n'est pas fort, même s'il infuse longtemps. J'admets que je préfère le thé vert, bien infusé, sans sucre. Ma mère me disait toujours qu'elle ne comprenait pas, puisqu'elle détestait le thé vert, et elle ajoutait qu'il y avait de la caféine. Je le sais grâce à elle, mais je ne me prive pas de m'en faire le soir, puis c'est devenue comme une sorte de rituel. J'aime m'asseoir sur les escaliers de ma villa, une tasse chaude à la main alors que mon regard se perd dans l'obscurité et que le son des vagues qui s'écrasent sur le sable me berce. Alors qu'Adelina me dit que c'est excellent, j'esquisse un sourire, je suis tout bonnement ravi. « J'en ai pas mal de thé. Je goûte, j'essaye. » Je lui dis, haussant les épaules. « Il y en a un que je n'aime pas du tout, c'est le thé saveur vanille. C'est atroce, je te l'assure. » Bien sûr, tous les goûts sont dans la nature, mais je ne comprends pas pourquoi c'est commercialisé. Alors que nous passons au sujet « coca cola », elle me dit que c'est addictif, effectivement, je le sais. D'ailleurs, je ne peux que hocher de la tête positivement lorsqu'elle ajoute que le « light » ou encore le « zéro » sont encore moins recommandable que le coca simple, le rouge. Elle me confie également qu'elle n'en a pas bu depuis des années, et qu'elle s'en porte bien. « Tu as bien raison, j'aimerais ne pas en boire, mais lorsque je passe devant au supermarché, je me demande si je dois en prendre ou non. » Il est vrai que j'hésite parfois, puis je cède, mais pas trop souvent non plus. Le fait est que j'en ai pris aujourd'hui parce que je ne savais pas si elle aimait ou non. Puis, nous discutons de son ami parti, je me sens encore plus proche de mon amie. Il faut dire que cela n'a pas été facile de venir ici, alors que j'étais habituée à la présence de mon époux, même si nous nous étions éloignés avec le temps, avant de divorcer. Serrant également sa main par compassion et plongeant dans son regard, la belle change de sujet, radicalement. Elle me dit que c'est souvent la même trame dans les films d'horreur et je la crois. N'empêche, je vais peut-être cauchemarder, quoi que, elle me dit que cela date alors j'imagine que c'est comme pour « les dents de la mer », on se rend compte de nos jours que ce n'est pas crédible du tout. « OK ! Alors on commence, mais je te préviens, je te réveille si je fais un cauchemar ! » Je ris, alors que je prends tout de même un coussin, pour me cacher si je viens à avoir très peur. Alors que le film commence, je me rapproche d'Adelina, prenant sa main dans la mienne, posant même ma tête sur son épaule avant de lui dire : « Par contre, après on mange un morceau de ton gâteau ! » Je ne lâche définitivement pas l'affaire, parce qu'il me donne vraiment envie et que malgré mon allure frêle, je suis un ogre.
Pando

PS : pardon de ne répondre que maintenant, mais si tu veux tu pourras te venger sur Anabela, en lui teignant les cheveux en rose ou en lui mettant du marqueur indélébile sur le visage !    


FRANCIANA — Can't say how the days will unfol, can't change what the future may hold, but i want you in it, every hour, every minute
You gave me no other choice but to love you


Dernière édition par Anabela Laranjeira le Jeu 30 Aoû 2018 - 0:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6443 - Points : 2524

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Dim 24 Juin 2018 - 13:58 )
« Je vais éviter de finir ivre à nouveau, le reproche qu’on peut me faire, c’est que je suis parfois trop gentille. » Voir naïve, c’était pour ça qu’au lycée, elle s’était fait avoir bêtement par certains de ses camarades. Aujourd’hui, la jeune femme savait un peu plus répliquer, même s’il y a plusieurs mois, elle se laissait maltraité par son ex, au bout d’un moment elle l’avait viré. Bien sûr, elle avait eu quelques soucis et même si elle n’en avait parlé à personne, elle se disait qu’elle ne risquait pas grand-chose, puis elle n’avait aucune preuve concernant le coupable. « Tu as raison, il faut savoir tester dans la vie, je vais tenter un thé au fruits rouges si tu as. » Le café c’était toujours la même chose, c’était bien quand elle avait besoin d’un coup de fouet, mais là, ce n’était pas le cas. Ce n’était pas comme si, elle allait travailler tout de suite après. Elle ne goûterait pas la vanille pour le moment, ça ne lui disait rien, elle préférait un peu fantaisie, quoique la vanille c’est assez original pour le thé. Les deux jeunes femmes avaient évoqués les sodas, notamment le coca cola. « Après tu fais comme tu veux, ce n’est pas un petit verre de soda de temps en temps qui va te faire du mal. » Adelina n’allait pas lui faire la morale, mais vu son passif, elle évitait ce genre de boisson. Dévié sur le sujet des films d’horreur avait été une bonne idée. « Ne t’endors pas alors, ça évitera les cauchemars. » Cela avait quand même du sens. « Promis, on mangera du gâteau, on peut même pendant le film. » Le contact ne la gênait pas, en vieillissait, elle était devenue, un peu plus tactile. « Tu n’as jamais eu un rencard, ou le mec t’oblige à regarder un film d’horreur pour que tu te jettes dans ses bras au moment tu as peur. » Elle se mit à rire, car pour sa part, c’était déjà arrivé, le pire c’est que ça avait marché, malheureusement, elle était rentrée chez elle sans inviter son rencard chez elle, elle n’était pas une fille facile. Le film commençait, la jeune animatrice qui cherche le camp de Cristal Lake, mais qui se fait prendre en stop par l’assassin et pourtant, il y avait ce vieillard qui l’avait averti. Ah du cliché, rien que du cliché, mais ça restait fun. « A ton avis, qui va survivre ? » Enfin s’il y a des survivants, car parfois, tout le monde y passait. « Ce sont plus les mêmes effets spéciaux maintenant. » Cependant, ce n’était pas trop mal, il y avait une certaine ambiance, mais c’est sûr que ça faisait moins peur que certains films d’aujourd’hui, c’est comme quand on regarde les dents de la mer, le requin est très mal fait. Comme dirait Marty Mcfly, le requin a toujours l’air aussi faux.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai la chance de jouer la superbe, sublime, magnifique, parfaite Amber Heard. + © - avatar signé carrie - invité sur bazzart + code signature signé astra + texte signature de "Runnin' Home to You", par Grant Gustin.
Multi-comptes : Je joue aussi Majbritt Bergman, ayant pour célébrité miss Dianna Agron, puis je joue également Mila Clarizio, ayant comme célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1995 - Points : 3737

Âge : Née à Lisbonne le 29.11.1986, j'ai à présent trente-deux ans.
Métier : Ancien mannequin ainsi qu'ancienne actrice, je réfléchis à une reconversion. Cela se fera très certainement dans le monde impitoyable de la mode.
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Mar 26 Juin 2018 - 16:29 )
SOIRÉE PYJAMA
ENTRE COPINES.
Je suis ravi qu'Adelina soit à mes côtés au vu de ce qu'il s'est produit ses derniers temps. Vivre seule dans une immense bâtisse n'est pas si plaisant, croyez-moi. On se sent couramment seul, même si on profite de la vue et des quelques personnes présentent non loin des villas, sur la plage, du moins dans mon cas puisque celle dans laquelle je réside donne sur la plage. J'aime assez lorsque l'on est le week-end, pour une raison toute bête : il y a des enfants. Entendre leurs cris, entendre leurs joies me fait toujours sourire, même si cela me rappelle que je suis incapable de donner la vie. Un rire d'enfant change tout lors d'une journée, soyez-en sûr. Cela me fait penser à mes visites très régulières au service pédiatrie à l'hôpital, puisque je m'y rends afin de divertir les enfants malades. Je pense que les amuser pour qu'ils ne pensent plus qu'ils sont souffrants est une très bonne chose, il n'y a rien de plus beau au monde que la joie que l'on peut lire dans le regard d'un enfant. Alors que je suis pensive, j'émerge doucement lorsque ma très chère amie Adelina reprend. Il est vrai que nous avons beaucoup trop abusé de la boisson la première fois où nous nous sommes rencontrées, mais cela appartient au passé à présent. J'esquisse un sourire lorsqu'elle me dit qu'elle est trop gentille, ce qui est vrai, j'en suis persuadée. Adelina n'a aucune méchanceté en elle, c'est du moins mon avis personnel, puis je pense ne pas me tromper. Je peux même ajouter qu'elle doit énormément donner, sans recevoir l'équivalent en retour, ce qui est dommage à mon sens. N'empêche, l'idée que l'on profite d'elle me répugne, c'est pour cette raison que je la protégerais toujours comme je peux, quoi qu'il en coûte. Alors qu'elle reprend au sujet de mon addiction au coca-cola, mais également sur mon addiction aux thés et tisanes, je souris. Je ne sais pour quelles raisons je suis accrocs à ces boissons, le fait est que je bois relativement peu de coca, mais que j'abuse des thés et tisanes, n'hésitant jamais à en goûter de nouveau. « Tu sais, j'en ai tellement de sorte que je pourrais t'en faire découvrir pas mal durant le week-end. » Je lui dis, puis je repense au coca. Lorsque je vais en courses, je fais toujours tout pour ne pas passer devant le rayon où il se trouve, afin de ne pas céder à la tentation de ses délicieuses bulles sucrées. Cela me fait presque rire quand j'y pense, lorsque Adelina rebondit sur les films d'horreur et me dit que je ne dois pas m'endormir après en avoir visionné un. Je sais qu'elle a raison, même si cela ne changera pas grand-chose puisque mon subconscient fera ressurgir ce qui m'a fait peur et que par conséquent, je me réveillerais tremper de sueur après un effroyable cauchemar. Toutefois, je pense que je ne devrais pas avoir trop les pétoches vu que le film que nous allons regarder date de pas mal d'années et que du coup, cela pourrait paraître assez ridicule. Serrant davantage la main de mon amie, je redresse la tête lorsqu'elle me parle de son gâteau que j'ai terriblement envie de goûter. Elle me dit que nous pourrions en manger durant le film, mais pour le moment, je préfère rester ainsi avec elle, profitant de sa douceur ainsi que de sa chaleur. « On fera une petite pause durant le film. » Je lui dis, avant de continuer : « Pour le moment, je n'ai pas le courage de me lever, puis j'aime être ainsi avec toi. » Je lui souris, alors que je presse une nouvelle fois sa main, en recherche de tendresse. Lorsque Adelina me demande si un mec m'a déjà fait le coup du film d'horreur, elle se met à rire et je me joins à elle. « En vérité non. » Je réponds, puis je me dis que plaisanter davantage ne pourrait que nous faire du bien, alors, je lui sors une bêtise. « En réalité, c'est plutôt moi qui proposais les films d'horreur ! » Je ris un peu plus, avant de me redresser pour encrer mon regard dans le sien. « Je plaisante, tu sais. Mais les films d'horreur ce n'est vraiment pas mon truc. Une fois, j'ai été à une soirée organisée par des amis et ils ont mis un film d'horreur. J'ai pris ma veste et mes chaussures, puis je suis partie. Je crois qu'ils se sont aperçus de mon absence qu'à la fin du film en question. » Je ne m'en rappelle plus très bien, mais ce qui compte, c'est l'anecdote. « Enfin bon. Comme ça, tu sais que je n'en ai jamais vu avant et qu'aujourd'hui, c'est ma première avec toi. » C'est assez étrange dit ainsi, parce que mon esprit est tordu et, de ce fait, je ris à nouveau. Recouvrant mon calme après quelques minutes, Adelina me demande si à mon avis, l'un des protagonistes va survivre. Pinçant les lèvres, je ne sais pas trop quoi répondre, mais je suppose que dans ce genre de films, il ne doit pas y en avoir beaucoup qui se retrouvent en vie à la toute fin de celui-ci. « Aucune idée ! » Je termine par clamer, alors que je me cale un peu mieux sur son épaule, ne lâchant jamais sa main. Quand elle me parle des effets spéciaux, je ne peux qu'acquiescer. Si ça se trouve, je me mettrais aux vieux films d'horreur après cette soirée, parce que cela me semblerait si ridicule, que j'aurais la sensation d'être devant une comédie morbide au final. « Dis-moi, il y a souvent des suites à ce genre de films ? Non, parce que, dans ce cas, comment ça se fait que le méchant reste le même ? » Je ne m'y connais vraiment pas, du coup, je me pose certaines questions et je compte bien en faire part à mon amie.
Pando


FRANCIANA — Can't say how the days will unfol, can't change what the future may hold, but i want you in it, every hour, every minute
You gave me no other choice but to love you
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6443 - Points : 2524

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Lun 3 Sep 2018 - 21:34 )
« J’aime découvrir de nouvelles saveurs, je connaissais quelqu’un qui aimait beaucoup le thé. » Elle pensait bien sûr à Celian, mais elle n’avait pas voulu le citer. Quand ils étaient jeunes, dans ces souvenirs, c’était l’une des boissons qu’il consommait le plus. Peut être que ça avait changé depuis, c’était il y a vingt ans après tout. Pour sa part, elle aimait bien le café, ou même un bon chocolat chaud, elle aimait le thé, mais ce n’était pas ce qu’elle buvait le plus. En hiver, ce qui lui convenait, c’était de se poser sur la terrasse d’un café et de commander un chocolat viennois avec de la bonne chantilly, une boisson gourmande. « Si on fait une pause on évite de mettre l’image sur pause, lors d’un meurtre. » Sinon elles risquaient de ne plus avoir très fin, le film avait beau daté des années 80, un meurtre reste un meurtre. « J’aime bien aussi être avec toi, tu sais au lycée, je n’avais pas de réelles amies. » D’ailleurs, elle traînait plutôt avec son meilleur ami, au moins lui l’avait toujours accepté comme elle était. « Il y a même des filles qui m’ont pourri la vie à l’école. » Après tout c’était en partie des filles qui avaient planifié cette humiliation, elle avait tenté de se suicider à l’époque, en y pensant aujourd’hui, c’était un geste idiot, elle en avait honte. Enfin, Adelina avait demandé à son amie, si des garçons lui faisait le coup de proposer des films d’horreur, apparemment non. « Tu sais les films d’horreurs, c’est assez fun, faut rester jusqu’au bout, mais ne pas s’attacher aux personnages. » Généralement la plupart y passe, même s’il y a quelques rares survivants. « Il y a une première fois à tout, tu pourras te jeter dans mes bras si tu as peur. » Elle se mit à rire, entre amies on se soutient dans toutes les situations. « Justement dans les vendredis 13 ce n’est pas forcément le même méchant, ou alors le surnaturel s’en mêle et ils ressuscitent le méchant. Tu sais, il ne faut pas chercher de logique. » La jeune femme ne voulait pas trop spoiler Anabela, car elle savait très bien qui commettait les meurtres dans le premier film. « Dans les films d’horreur, tu as toujours les pires clichés, comme le il faut se séparer au lieu de rester en groupe, la voiture qui ne démarre pas et de temps en temps le vieux fou qui prévient de ne pas y aller. » Des clichés, mais elle trouvait ça sympa, même si parfois on pouvait dire que les survivants étaient des idiots, mais bon c’est les films de ce genre qui sont comme ça. D’ailleurs le film commençait, elle l’avait regardé il y a longtemps, la première fois, elle devait avoir 16 ans, comme quoi ça date. Bon elle avait quand même eu l’occasion de le revoir depuis. Elle aimait bien ceux avec Tommy Jarvis, c’était sympa d’avoir le même personnage qui revenait dans trois films.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai la chance de jouer la superbe, sublime, magnifique, parfaite Amber Heard. + © - avatar signé carrie - invité sur bazzart + code signature signé astra + texte signature de "Runnin' Home to You", par Grant Gustin.
Multi-comptes : Je joue aussi Majbritt Bergman, ayant pour célébrité miss Dianna Agron, puis je joue également Mila Clarizio, ayant comme célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1995 - Points : 3737

Âge : Née à Lisbonne le 29.11.1986, j'ai à présent trente-deux ans.
Métier : Ancien mannequin ainsi qu'ancienne actrice, je réfléchis à une reconversion. Cela se fera très certainement dans le monde impitoyable de la mode.
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Dim 9 Sep 2018 - 18:33 )
SOIRÉE PYJAMA
ENTRE COPINES.

Plus le temps défile, plus j'ai la sensation que mon amie Adelina se confie à moi, ce qui me fait plaisir. Elle doit se sentir en confiance et elle a raison. Je ne la juge pas, je l'écoute, je prête une oreille attentive, tout comme elle le fait pour moi. À cet instant, elle me parle thé, mais surtout, elle fait référence à une personne qui d'après ses dires, aimait beaucoup le thé. Étant de nature curieuse, je pourrais lui demander de qui il s'agit, seulement, je ne le ferais pas. Si Adelina juge qu'il faut qu'elle m'en parle, je l'écouterai et dans le cas contraire, je ne demanderais pas à en savoir plus. Ma rapprochant davantage de mon amie, prenant sa main, j'esquisse un doux sourire, avant de lui répondre : « C'est ton week-end dégustation dans ce cas, parce que j'ai énormément de thé différent dans mes placards. » Il va sans dire que j'adore en boire, et cela, depuis de très nombreuses années déjà. « J'aime également le café et c'est vrai qu'en hiver, boire un bon chocolat chaud est très appréciable, mais je préfère tout de même boire du thé, trop souvent d'ailleurs durant une journée. » Il est vrai que dès que je désire une boisson chaude, je me dirige immédiatement auprès de ma boîte à thés, cela fait partie de ma routine. « En tout cas, n'hésite pas si tu as envie de quoi que ce soit. Thé ou café, ou je ne sais trop quoi, tu es ici chez toi. » Je me répète, mais je le pense sincèrement, je veux que mon amie se sente à l'aise, tout simplement. Quand nous parlons nourriture puisque je suis une grande gourmande et que je ne cesse de penser au gâteau qu'elle nous a préparé, je me pince les lèvres, l'écoutant avec attention. « Tu as raison. On fera comme ça. » Adelina n'a pas tord, il vaut mieux que l'on déguste un morceau de son gâteau sans mettre une scène de meurtre sur pause, puisque cela sera peu ragoûtant, ça risquerait même de nous couper l'appétit. En attendant, alors que nous sommes prêtes à démarrer le film, mon amie se confie davantage à moi. Elle n'avait apparemment pas d'amis lorsqu'elle étudiait, ou plutôt, elle n'avait pas d'amie fille. Je presse tendrement sa main dans la mienne alors qu'elle continue, m'avouant que justement, les jeunes filles lui faisaient vivre un véritable enfer. « C'est terminé à présent. » Je lui souffle, avant de continuer : « Je ne gardais pas longtemps mes amies filles. À vrai dire, je n'avais pas ma langue dans ma poche et disons que c'était assez souvent conflictuelle. Puis, nous n'avions pas les mêmes sujets de conversation, elles parlaient sans cesse des garçons, alors que cela ne m'intéressait pas. Je ne pouvais pas discuter romans ou séries, ou encore ce qui se passait aux informations. On peut penser que c'est étrange, puisque j'ai été mannequin, mais je m'entendais encore moins avec les autres mannequins justement. » J'ose hausser les épaules, sans en dire davantage. À vrai dire, je suppose qu'il vaut mieux que l'on parle d'autres choses, parce que je ne désire pas qu'elle en souffre à nouveau, alors que tout ceci est bien loin de nous à présent. « En tout cas, maintenant, tu m'as moi et tu ne risques pas de me perdre. » Je suis sincère alors que je sers un peu plus encore sa main et que je lui offre à nouveau un doux sourire. « Tu es une perle et tu vaux mieux que toutes ses pauvres filles. » Je me permets finalement d'ajouter, puis nous parlons du plus important à cet instant : les films d'horreur. Je l'écoute, buvant ses paroles, parce que je n'en ai jamais regardé. Elle me dit que c'est amusant, mais qu'il ne faut pas s'attacher aux personnages. Il est vrai qu'apparemment, ils se font tous tuer, le principe même de ce genre de film. Quand elle ajoute que certains peuvent ressusciter, je comprends mieux encore pourquoi elle me dit qu'il ne faut pas y chercher de logique. Acquiesçant d'un signe de tête, je la laisse continuer. Nous rions ensemble alors qu'elle m'affirme que je pourrais me jeter sur elle en cas de peur et puis, elle me parle des clichés omniprésent dans ce genre de films. « OK. » Je réponds, amusé, alors que le film commence et que je garde précieusement le coussin que j'avais pris plus tôt en otage, afin de me cacher le visage, si je ne supporte pas certaines scènes.
Pando


FRANCIANA — Can't say how the days will unfol, can't change what the future may hold, but i want you in it, every hour, every minute
You gave me no other choice but to love you
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6443 - Points : 2524

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Ven 14 Sep 2018 - 22:36 )
« Comme ça après je deviendrai une pro du thé. » Adelina n’était pas du genre difficile que ce soit au niveau des boissons ou même de la nourriture. Vu ce qu’elle avait du mangé dans son camp il y a plusieurs années, elle s’était souvent dit que ça ne pouvait pas être pire. Elle aussi appris à apprécier chaque bouchée de ce qu’elle pouvait manger, prendre son temps, ça lui avait permit d’attendre son objectif et de perdre ses kilos en trop. « Tu sais le thé, je pense que même si tu en bois beaucoup, ce n’est pas nocif. » Alors que boire trop de café, ce n’était pas forcément très bon pour la santé, du moins c’est ce qu’elle supposait. « D’accord je n’hésiterai pas. » Adelina se sentait à l’aise et en confiance avec Anabela et pourtant leur rencontre était récente. Pourtant elle commençait à se confier à la jeune femme et ce n’était pas forcément quelque chose qu’elle faisait facilement. « Moi c’était le contraire, j’étais plutôt assez discrète, en fait je ne trainais pratiquement qu’avec mon meilleur ami. Pourtant un jour, je ne l’ai pas cru et je me suis fait avoir, c’est ce jour-là, j’ai fait la pire bêtise de ma vie, mais bon ne parlons pas de mes souvenirs passés, ce n’est pas intéressant. » Elle avait trop parlé et voulait éviter le sujet de sa bêtise, elle s’était laissée un peu trop emporté, d’habitude, elle n’évoque pas cette partie de sa vie à des personnes qu’elle connait depuis seulement quelques mois. « Tu as été mannequin ? Il faut dire que tu es superbe. » Anabela était une jolie femme naturelle, elle devait sans doute faire tourner des têtes. Quand elle était adolescente, Adelina aussi ne s’intéressait pas forcément aux mêmes sujets que les autres filles, elle n’était pas obsédée par les garçons, même si elle rêve toujours du prince charmant. « Merci d’être là pour moi, je serai aussi ton amie et je ne te laisserai pas tomber. » La loyauté, c’était quelque chose d’important pour elle. En regardant le film, elle se disait que les effets spéciaux avaient beaucoup vieillit, mais ça resta sympa.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai la chance de jouer la superbe, sublime, magnifique, parfaite Amber Heard. + © - avatar signé carrie - invité sur bazzart + code signature signé astra + texte signature de "Runnin' Home to You", par Grant Gustin.
Multi-comptes : Je joue aussi Majbritt Bergman, ayant pour célébrité miss Dianna Agron, puis je joue également Mila Clarizio, ayant comme célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1995 - Points : 3737

Âge : Née à Lisbonne le 29.11.1986, j'ai à présent trente-deux ans.
Métier : Ancien mannequin ainsi qu'ancienne actrice, je réfléchis à une reconversion. Cela se fera très certainement dans le monde impitoyable de la mode.
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Lun 17 Sep 2018 - 18:00 )
SOIRÉE PYJAMA
ENTRE COPINES.
Le thé, une évidence pour moi, et cela depuis « toujours ». À vrai dire, ma mère en buvait beaucoup, ainsi que mon père et ils n'hésitaient pas goûter à de nouvelles saveurs, ce qui m'a forcément inciter à faire de même. Repenser à cela me fait sourire, puisque j'ai passé de très beaux instants auprès des miens. Évidemment, mes parents ainsi que mon frère me manquent, seulement, je pense avoir fait mon temps à Lisbonne, au contraire de Naples, pour le moment. Il faut dire que même si j'ai beaucoup aimé voyager un peu partout dans le monde, Naples et Lisbonne restent les deux seuls endroits où je me sens réellement chez moi. Me redressant, afin de me tourner davantage vers mon amie, je lui souris. Il est certain qu'elle deviendra une pro du thé si elle vient souvent ici, ce que je voudrais bien sûr, puisque je ne cesse de le lui dire ; mon amie est ici chez elle. D'ailleurs, Adelina peut débarquer à tout instant, cela ne me dérangera jamais. « Effectivement, tu vas devenir une pro ma chérie. » Je lui réponds, la gratifiant d'un clin d'œil complice, alors qu'elle me répond que le thé n'est pas nocif, sans doute. À vrai dire, je n'en ai absolument aucune idée. « Tu dois avoir raison. » Je lui réponds donc, heureuse de constater qu'elle se sent bien à la villa familiale, puisqu'elle s'ouvre à moi, me faisant quelques confidences. À ses paroles, je comprends qu'Adelina a beaucoup souffert lorsqu'elle était plus jeune. Elle semble même avoir vécu l'enfer alors qu'elle étudiait, ne pouvant s'appuyer que sur son meilleur-ami, qui à ses paroles, essayait de la mettre en garde contre certaines personnes, des adolescentes qui l'ont poussé à faire une terrible bêtise. Ne sachant pas de quoi il s'agit, je me contente de presser sa main dans la mienne, avant de lui dire tout bas : « Adelina, tout ce que tu me dis m'intéresse et comme je te l'ai dit, je serais là. Toujours. Tu comprends ? » Je lui demande, avant de reprendre, afin de la rassurer, mais également afin qu'elle se sente encore plus en confiance avec moi. « Je sais écouter et je sais également garder des secrets. Si un jour, il te vient l'envie de me parler de cette bêtise, je ne te jugerais pas. Tu es mon amie et je peux tout entendre. Parfois, parler ça fait du bien tu sais. Ça aide à panser les plaies. » Il faut bien admettre que je m'y connais niveau plaies à panser, même si on imagine trop souvent que j'ai une vie de rêve, ce qui n'est pas véritablement le cas. « En tout cas, je suis là. » J'ajoute, une dernière fois, avant de changer totalement de sujet. Adelina semble quelque peu surprise du fait que j'ai été mannequin, quand elle ajoute que je suis superbe et je ne peux m'empêcher de rougir. Osant à peine la regarder, je réponds rapidement, haussant les épaules : « C'était dans une autre vie tu sais... » Je ne peux m'empêcher d'être gêné, étant donné que c'était lorsque j'étais belle et jeune et ce temps est révolu. Aujourd'hui, je suis bien trop mince, ou plutôt bien trop maigre, mais également plus marqué, notamment au niveau de mon visage et certains jours, j'ai même du mal à me regarder dans une glace. « Tu es adorable, merci ma chérie. » Je réponds avec sincérité, alors qu'elle me confie qu'elle aussi sera toujours mon amie et qu'elle ne me laissera jamais tomber, ce qui me touche énormément, en plein cœur d'ailleurs. « Allez, arrêtons. Je vais me mettre à pleurer. Je suis hypersensible tu sais. » Je lui dis, à nouveau gêner, serrant un peu plus sa main, me rapprochant d'elle, munis encore et toujours de mon coussin de canapé, bien que les effets spéciaux ne me laissent pas penser que j'aurais peur, au contraire même, je pense que l'on risque de bien rigoler.
Pando


FRANCIANA — Can't say how the days will unfol, can't change what the future may hold, but i want you in it, every hour, every minute
You gave me no other choice but to love you
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6443 - Points : 2524

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Ven 5 Oct 2018 - 21:13 )
C’était étrange de pouvoir parler aussi facilement avec quelqu’un qu’on connaissait peu. Adelina devrait être méfiante, beaucoup de personnes se sont joués d’elle par le passé. Cependant, elle avait l’intuition que Anabela ne lui voulait aucun mal et elle était pratiquement sur qu’elle ne se trompait pas cette fois. « Oui je comprends, pour le moment je ne suis pas encore prête à parler de certaines choses de mon passé, mais un jour, je t’en parlerai peut-être. Tu sais c’est douloureux comme souvenir, je ne pourrais pas tout te dire d’un coup. » Puis parler de ses problèmes comme ça, ce n’était pas forcément plaisant non plus pour la personne qui devait écouter. Anabela n’avait pas tort, parler pouvait l’aider. Après sa tentative de suicide, on l’avait emmené voir un psy, elle n’aimait pas ces séances parler à un inconnu de ses problèmes, quelqu’un qui était juste là pour toucher un bon gros chèque. Cela avait duré des mois, puis elle a prouvé qu’elle n’allait pas recommencer ses bêtises. Pourtant ses parents avaient eu peur qu’elle refasse une tentative avec le départ de Celian, mais elle ne l’aurait jamais fait, elle s’était rendu compte qu’elle aurait fait souffrir beaucoup de monde. Changement de sujet, la jeune femme avait appris que sa nouvelle amie avait été mannequin. « Je le pense et puis ce n’est pas une honte d’être sensible, moi aussi je le suis. » Combien de fois elle avait pu fondre en larme, bon pas tant que ça, mais c’était arrivé. « Je n’aurai jamais pu être mannequin, je suis trop gourmande, même si maintenant je fais attention. » Elle venait de donner un indice sur ses soucis de poids qu’elle avait eu par le passé, c’était une manière de se confier sans entrer dans les détails. En fait, elle n’était pas vraiment concentrée sur le film, ça lui faisait plaisir de pouvoir parler à une amie. « Tu sais ce dont j’ai envie c’est de me trouver un prince charmant et de fonder une famille. J’adore les enfants, mais j’ai peur qu’après il soit trop tard, j’ai bientôt trente-six ans, je n’ai pas envie de vieillir seule. » Adelina se demandait si ce jour viendrait, elle avait encore de l’espoir.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai la chance de jouer la superbe, sublime, magnifique, parfaite Amber Heard. + © - avatar signé carrie - invité sur bazzart + code signature signé astra + texte signature de "Runnin' Home to You", par Grant Gustin.
Multi-comptes : Je joue aussi Majbritt Bergman, ayant pour célébrité miss Dianna Agron, puis je joue également Mila Clarizio, ayant comme célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1995 - Points : 3737

Âge : Née à Lisbonne le 29.11.1986, j'ai à présent trente-deux ans.
Métier : Ancien mannequin ainsi qu'ancienne actrice, je réfléchis à une reconversion. Cela se fera très certainement dans le monde impitoyable de la mode.
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Lun 8 Oct 2018 - 18:09 )
SOIRÉE PYJAMA
ENTRE COPINES.
Le film d'horreur que nous devons regarder à démarrer depuis un petit temps déjà, seulement, nous préférons discuter entre filles. Alors que je fixe ma nouvelle amie Adelina, je comprends qu'elle est passée par des instants très difficiles, ce qui me peine, parce que je pense qu'elle est une personne fantastique et qu'elle ne mérite pas de souffrir, ou du moins, plus. Ce n'est jamais réellement évident de faire part de ses maux, mais à présent elle sait qu'elle peut m'en parler, puisque je le lui ai dit. Évidemment, je ne m'attends pas à ce qu'elle me raconte toute sa vie dans la seconde, puis comme elle le dit si bien, elle m'en touchera quelques mots lorsqu'elle sera prête, ce qui est le plus important. Parler fait énormément de bien, mais il faut que l'instant soit choisi par la personne qui désire se confier. Cela ne sert à rien de voir un thérapeute pour écouter les mouches volées, donnant de l'argent inutilement à la fin de la séance. Cela me rappelle Lisbonne, lorsque j'ai fait ma terrible dépression, qui m'a véritablement changé. Aujourd'hui encore, je me demande si cela est en bien ou non, mais je préfère penser à autre chose...
Tenant toujours fermement mon coussin tout contre moi, nous évoquons rapidement ma période mannequin. J'étais jeune, belle, insouciante, rebelle, libre. Je me sentais à l'aise dans mon corps, ce qui n'est plus le cas à présent. Mes prunelles scintillent, tant l'émotion que je ressens à cet instant me saisit, parce que j'ai la sensation que tout cela s'est produit dans une autre vie. Parfois même, je me demande si c'est réellement moi qui a été tant désiré pour défiler lors de fashion week pour des marques prestigieuses. À vrai dire, j'ai réellement cette sensation que ce n'est plus moi, ce qui me chamboule bien plus que je ne veux le reconnaître. Lui offrant un sourire pour toute réponse, Adelina me dit qu'elle est très gourmande, ce que je comprends parfaitement, puis ainsi, nous changeons de conversation. « OH. Ne t'en fais pas. Je connais ! » Je réponds, puisque j'ai eu de bonnes périodes de grignotages lorsque je suis devenue actrice dans une télénovéla se déroulant à Lisbonne, alors que je filais le parfait amour avec mon ex-époux à présent. « Le chocolat est mon premier amour ! » J'ajoute, afin que l'on se détend toutes deux, puis il est vrai que j'ai une véritable passion pour le chocolat.
Se confiant davantage, Adelina évoque son envie de devenir épouse et mère, ce qui fait naître un rictus de souffrance sur mon visage. J'ai été épouse durant quelques années, deux ou un peu plus, mais je n'ai pas pu devenir mère, parce que je souffre de problèmes de stérilité, ce que nous avons appris mon ancien époux et moi, alors que nous étions déjà mariés. C'est à la suite de cette annonce et de l'abandon de Teodoro, que j'ai fait ma fameuse dépression. Préférant regarder mes ongles à cause de mon regard empli de larmes, je ne sais pas quoi répondre à mon amie. Je ne désire pas m'effondrer sous ses yeux, parce que cela durerait des heures et qu'elle est venu pour passer un agréable week-end à la villa familiale de Laranjeira. Désireuse de me reprendre, je me racle la gorge, me levant, sans oser poser mon regard sur Adelina. « Je vais aller chercher des parts de ton gâteau. Je ne tiens plus. » Je lui dis, me rendant rapidement à la cuisine afin de me reprendre, prenant mon temps pour couper une généreuse part, afin de l'avaler pour me consoler. « Tu veux une petite ou une grosse part ? » Je demande à Adelina, alors que finalement, je décide de lui en couper une « moyenne » si je puis dire, me rendant au frigo pour prendre quelque chose à boire. J'imagine qu'elle voudra de l'eau, ce qui me fera faire un aller-retour, mais cela ne me dérange pas. « Me voici. » J'annonce mon arrivée, posant les deux assiettes contenant nos parts de gâteau, avant de retourner à la cuisine ouverte. J'émerge rapidement avec deux verres et une bouteille d'eau, puisque nous avons convenu de ne pas boire d'alcool. « C'est tout bon ! » Je prononce, m'emparant de mon assiette, mettant un premier morceau de son gâteau dans ma bouche : il est délicieux. Fermant les yeux pour en profiter davantage, je finis par la regarder, mes prunelles scintillantes, mais pour une raison différente ce coup-ci. « C'est trop bon ! » Je lui dis, quand j'ai avalé ce que j'avais en bouche. « Il faudra que tu me donnes la recette. » J'ajoute, portant un nouveau morceau à ma bouche.
Pando


FRANCIANA — Can't say how the days will unfol, can't change what the future may hold, but i want you in it, every hour, every minute
You gave me no other choice but to love you
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6443 - Points : 2524

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le Sam 10 Nov 2018 - 16:12 )
« Je ne pense pas qu’on est vécu la même chose concernant la nourriture, je dois être pire que toi. » Adelina était pratiquement sûr que son amie n’avait pas connu les mêmes difficultés dans sa jeunesse, ce n’était pas un reproche, juste une constatation. « On est obligé d’aimer le chocolat, le matin sur les tartines, dans les gâteaux ou en tablette, à une époque, j’en mangeais à toutes les sauces, mais j’ai un mauvais métabolisme. » Si elle mangeait trop, ça risquait de lui tomber sur les hanches et les fesses, donc il valait mieux se contrôler, ce qu’elle avait appris à faire à sa majorité dans ce camp. La jeune femme avait évoqué le fait qu’elle souhaitait rencontrer le grand amour et fondé une famille, mais elle n’osa pu aborder le sujet, quand elle remarqua le visage de Anabela, elle avait l’impression que c’était un sujet délicat, elle ne voulait pas créer de gène ou de souffrance à son amie. « Une petite part, ça suffira au pire, je me resservirai, merci. » C’était le moment de déguster, en fait, le film servait de son d’arrière-plan, même si de temps en temps, elles regardaient vite fait. « C’est vrai que c’est bon, contente que ça te plaise, c’est une recette de ma mère. C’est elle qui m’a appris à cuisiner, d’ailleurs, quand je passe voir mes parents, il y a toujours trop à manger. » Sa mère a toujours peur qu’il n’y en ai pas assez et en y pensant, Adelina était pareil quand elle accueillait du monde, elle tenait bien de ses parents. « Quand je suis toute seule, je ne cherche pas à faire des gâteaux, je préfère quand je les prépare pour les autres. » Puis manger un grand gâteau toute seule, c’était un peu beaucoup, même si elle était capable, en grandissant, elle évitait ça.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] ADELINA ALMA - Soirée pyjama entre copines. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant