Revenir en haut
Aller en bas


 

- MIA CARUSO - Première invitée ! Ça se fête ou... ? -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Barbara RosaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1889-barbara-rosa-la-femme-e http://www.ciao-vecchio.com/t2831-miss-rosa-un-pied-devant-l-autre#81810
ID : pitoquinha, Louise
Faceclaim : Dakota Johnson + ©princess
Multi-comptes : Anabela Laranjeira (Amber Heard) et Gabriela Visconti (Blake Lively)
Messages : 1473 - Points : 3066
Âge : 30 ans
Métier : romancière
Sujet: MIA CARUSO - Première invitée ! Ça se fête ou... ? ( le Sam 21 Avr 2018 - 11:40 )
HORS SUSU:
 

Première invitée !

Ça se fête ou... ?

 








Je suis assez nerveuse. Je me mords la lèvre alors que j'hésite avec mon téléphone à la main. J'ai rencontré Mia, une jeune femme absolument adorable, qui travaille dans un refuge. Je m'y suis rendu parce que je désire avoir un petit chien qui m'aiderait à me sentir moins seul dans mon immense bâtisse donnant sur la plage et l'eau. J'ai eu le coup de foudre pour cette villa, alors, sans réfléchir, je l'ai acheté. Je ne le regrette pas, bien au contraire, seulement elle est bien grande pour un petit bout de femme comme moi. J'ai donc décidé de me prendre un chiot, d'ailleurs, Dante a été la première personne à qui j'en ai parlé. Je lui ai demandé de m'accompagner, alors qu'il m'aidait à mettre les cartons en place à ma villa, afin que je puisse tout ranger le plus rapidement possible. Aujourd'hui, je m'y retrouve sans le moindre carton, j'ai tout déballé, on m'a aidé à installer mes meubles et à présent, je m'y sens chez moi. Cela a été assez laborieux au début, il faut bien que je l'admette, mais à présent, je m'y sens bien. J'ai le sable fin et l'eau, le cadre est idéal, parfait même. Mais bon, là n'est pas la question… Je voudrais inviter Mia à venir chez moi, pour discuter, regarder un DVD, manger, etc. Ce que l'on fait avec une amie en somme. Le feeling est rapidement passé entre nous, ce que je trouve génial, puis il faut bien que je me fasse de nouveaux amis, un nouvel entourage pour tourner la page sur mon passé. Je ne pouvais plus continuer à porter ce poids sur mes épaules, heureusement, j'étais bien entourée et je le suis toujours. Grâce à de nombreuses personnes, je vais mieux, beaucoup mieux même. Je me suis remise à l'écriture, ce qui me ravit, parce qu'encore une fois, écrire est encré dans mon ADN. Poussant, un soupire, je décide de l'appeler. Mia est revenue au travail depuis peu, elle était absente pour raisons personnelles. Bien entendu, je ne lui demanderais pas de quoi il s'agit, sauf si je sens qu'elle veut m'en parler ou elle le fera naturellement. J'espère que ce n'est pas trop grave… Malheureusement, je connais bien trop les « problèmes personnels ou encore familiaux ». Alors que je finis par appuyer sur le bouton appelé parce que nous nous sommes revues lorsque j'ai appris qu'elle était de nouveau présente au refuge, et qu'elle m'a gentiment donné son numéro de portable afin que l'on puisse se voir, je me sens nerveuse. Depuis mon retour à Naples, je n'ai pas invité grand monde ici, puis je n'ai pas accepté énormément de rendez-vous. J'ai bien changé par rapport à celle que j'étais autrefois, toujours présente pour passer des soirées avec mes amis, ou encore me rendre à des galas et j'en passe. C'est sans doute pour cela que je suis aussi tiraillée, de toute façon, ça sonne... Alors que j'attends, je tombe sur sa messagerie vocale. Je lui laisse un rapide message pour l'invité, indiquant l'endroit où se situe ma villa, si elle se décide à venir. Ma journée se déroule relativement bien, puisque je fais du jogging, que je prends une douche, que je déjeune et que je me mets à écrire plusieurs pages sur Word. Nous sommes en milieu d'après-midi quand j'entends un « diiing ». Mia me répond par texto, elle me dit qu'elle veut bien venir, j'en suis ravi. Un sourire s'inscrit sur mon visage alors que je me sens soudainement exciter comme une puce. Je me fais une nouvelle amie, puis je ne serais pas seule ce soir à la villa. Je me demande soudainement ce que l'on va manger, quand je réalise qu'à présent, je remplis mon frigo, puis nous pourrons commander des pizzas ou autre si l'envie nous prend. Encore une fois, tout est contradictoire en moi, puisque j'ai hâte, mais que j'ai également peur. Ce n'est pas comme si je me jetais à corps perdu dans une relation amoureuse, mais tout de même, hormis Dante, je n'ai jamais fait venir qui que ce soit ici… J'espère que l'endroit lui plaira, en même temps, il faudrait être difficile. Je prends le temps d'e réfléchir devant ma garde-robe, il fait assez chaud, mais je dois quand même mettre quelque chose de décontracter. Un short, un top blanc et je suis parée. Je ne sais pas à quelle heure la jolie miss va arriver, j'aurais sans doute dû lui demander, mais peu importe, je l'entendrais. Je passe de mon PC fixe à mon PC portable, quand finalement, j'entends la sonnette de ma villa. Je sautille comme une gamine, ça me fait du bien. C'est avec un immense sourire que j'ouvre la porte quand je l'aperçois. « Bonsoir Mia. » Je lui dis, avant de déposer un bisou sur sa joue, puis l'invitant à entrer. « Je suis contente de te voir. » J'ajoute, alors que je ferme la porte derrière nous.

CODE DE SOLSKEN SUR BAZZART.


I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come I never wanted to need someone
Yeah, I wanted to play tough Thought I could do all just on my own But even Superwoman Sometimes needed Superman's soul
HELIUM
Revenir en haut Aller en bas
 
- MIA CARUSO - Première invitée ! Ça se fête ou... ? -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences