Revenir en haut
Aller en bas


 

- Dalia | Ah... C'est toi -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Ealitya
Je suis absent-e : PR : préparation de la version 8
Multi-comptes : Caitlin, Demetrio, Enzo, Erio & Stefan
Messages : 8949 - Points : 6930
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Dalia | Ah... C'est toi ( le Lun 23 Avr 2018 - 0:46 )
La main s’abat sur la porte et après de longues secondes à attendre, durant lesquelles son ami se fait désirer, la porte s’ouvre, non pas sur Vito, mais sur sa femme qu’il n’attendait pas. D’après ce qu’il lui avait raconté, Dalia devait se trouver à un rendez-vous professionnel et n’était pas supposée être là, à 20 heures. Ca l’arrangeait bien. Même s’il n’a rien contre elle, le courant peine à passer entre eux. Il ne met pourtant pas de mauvaise volonté, sourit à chaque fois qu’il croise son regard, tente des approches qui se veulent agréables, loin d’être agressives, mais à chaque fois que tous les deux se parlent, il sent que quelque chose cloche. Dalia a une dent contre lui, c’est évident. Pour quelle raison, ça, il l’ignore. Il ne pense pourtant pas avoir dit ou fait quelque chose qui la poussé à ne pas l’apprécier, ou alors ce n’était vraiment pas volontaire. C’est cependant monnaie courante. Les femmes aiment rarement les potes de ceux qui partagent leur vie au quotidien. Peut-être parce qu’elles ont l’impression de se faire voler leur moitié, ou parce qu’elles ne supportent pas leur délire, par jalousie, ou encore parce qu’elles ont simplement envie de faire chier leur monde. Les femmes. C’est typique. « Bonsoir. Vito est là ? C’était convenu qu’on se rejoigne au bar, mais ça fait bien vingt minutes… » Et il se pose des questions, s’inquiète un peu aussi ; ce n’est pas son genre. Lui est plus en avance lors des soirées entre potes, qu’en retard. Il a également contacté une collègue pour savoir si le vol de son ami avait pris du retard, mais cette dernière n’a pas encore répondu à sa demande. « Je me suis dit qu’il s’était peut-être perdu dans la salle de bain. » dit-il, sur le ton de la plaisanterie, histoire de détendre un peu l’atmosphère qui règne entre eux, espérant qu’elle joue le jeu à son tour. Toujours est-il qu’il ne compte pas rester sur le pas de la porte, à patienter dehors, mais il doute un instant de son souhait de vouloir le faire rentrer. Pourtant, il va droit au but : « En attendant, peut-être que je peux patienter à l’intérieur ? Non ? Oui ? » S’imposer, s’incruster, quand il est face à elle, il sent parfois qu’il n’a pas le choix. Ce qui l’embête en soi, parce qu’il s’agit de l’épouse de son meilleur ami et qu’il aimerait qu’entre eux, tout se passe au mieux, quitte à ce qu’elle lui dise une bonne fois pour toute ce qu’elle lui reproche. Dalia ne doit pas être bien pire de ce qu’il supporte au quotidien avec Leila qui se comporte dix fois pire. Le seul problème, c’est que si à cette dernière, il peut dire tout ce qu’il veut, sans ressentir de gêne, avec la brunette, il n’a pas d’autre choix que de se contenir un minimum. Il n’a pas la moindre envie de semer la zizanie, encore moins de provoquer une dispute entre lui et Vito pour ce qu’il considère être des broutilles.

[HJ : Je pensais au fait que Vito était bloqué quelque part et qu’il n’a pas eu le temps de prévenir ! (a)]

@Dalia Inglese


Dante & Leila
Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


FREDERINA
Revenir en haut Aller en bas
Dalia IngleseLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3135-dalia-mais-qu-est-il-advenu-du http://www.ciao-vecchio.com/t3153p10-dalia-what-we-had-at-the-beginning
ID : Mary
Faceclaim : Crystal Reed + ©dark dream
Multi-comptes : Lana la fleur bleu, Lucy la sportive & Leila la peste
Messages : 48 - Points : 115
Âge : 33 ans
Métier : Romancière
Sujet: Re: Dalia | Ah... C'est toi ( le Ven 27 Juil 2018 - 15:03 )
« Il n’y a pas de problème, bien entendu, on décale le rendez-vous à la semaine prochaine. Les premiers essais seront terminés. » Soupir. Je raccroche mon téléphone, la boule au ventre. Ca fait déjà deux fois qu’Alfredo repousse notre rendez-vous pour parler de mon prochain livre. J’ai comme la sensation étrange que notre dernier repas d’affaire, accompagné de mon mari, a brisé quelque chose. Vito s’est pourtant bien comporté pendant le dîner, gardant ses reproches pour après, mais j’ai dû louper quelque chose d’important pour que mon éditeur devienne aussi distant. Toujours est-il que cette situation m’angoisse même si, pire encore, c’est mon dernier mensonge qui est le plus embêtant. Mes premiers essais sont loin d’être terminé pour la simple et bonne raison qu’ils ont à peine été commencés. Depuis des mois, c’est la page blanche, ce fameux syndrome de merde qui touche tous les écrivains à un moment ou à un autre. Mais il faut que je me reprenne et vite si je ne veux pas perdre mon contrat et devoir rembourser mes avances sur les droits d’auteur. C’est donc avec une détermination sans faille que je me dirige tout droit vers mon bureau, pile au moment où la porte se décide a sonné. « Et merde. » C’est bien ma veine, ça. Je parie que c’est Sienna qui a encore oublié ses doubles de clé ou bien Vito qui rentre enfin de l’aéroport, quoi qu’un rapide coup d’œil me fait comprendre que son avion, ayant pris énormément de retard, ne peut pas encore avoir atterri. Et effectivement, il ne s’agit ni de Vito, ni même de sa sœur qui se trouve être derrière la porte. « Dante. Bonsoir. » Mon ton peine à ne pas être froid alors, pour rattraper le coup, je tente un sourire crispé. « Au bar, ah oui ? » Sourire qui s’efface tout de suite de mon visage. Voilà une sortie nocturne que mon mari avait oublié de me faire part. En même temps, il ne fait que ça, ces derniers temps, passer du temps dans les bars avec des copains. Il faut croire que c’est plus simple que de rester à la maison avec sa femme constamment sur les nerfs. Et je le suis encore ce soir alors que je n’ai aucune intention de rire poliment à sa plaisanterie. « Il ne t’a pas prévenu. Il y a eu un problème mécanique au niveau du moteur de son avion, son vol retour a pris du retard. Il devrait être rentré d’ici une demi-heure. » Et j’attends de Dante qu’il attende donc sagement mon homme au bar mais il semble en avoir décidé autrement, se proposant d’entrer. Je retiens un soupir, pensant à mon ordinateur qui m’attend. La vérité, c’est que c’est surtout une bonne excuse pour ne pas avoir à passer du temps avec lui. Je n’ai rien contre Dante, c’est même plutôt un chic type mais j’ai toujours cette peur incontrôlable qu’il tire mon mari vers de mauvais plans. Dante est libre, charmant et il n’y a pas de doute qu’un paquet de femmes doivent lui tourner autour et donc également de mon mari, quand il est avec lui. « Bien sûr, entre. Tu veux boire quelque chose ? » Mais bon, j’ai beau mieux me porter quand le meilleur ami de mon mari n’est pas là, je n’en reste pas moins bien éduqué, quand même. Faire un petit effort ne devrait pas me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Ealitya
Je suis absent-e : PR : préparation de la version 8
Multi-comptes : Caitlin, Demetrio, Enzo, Erio & Stefan
Messages : 8949 - Points : 6930
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: Dalia | Ah... C'est toi ( le Dim 5 Aoû 2018 - 10:52 )
Toujours cette froideur à laquelle il est tant habitué. Si ça ne tenait qu’à lui, Dante se contenterait d’un bonjour et au revoir, seul signe de courtoisie, tant il la sent distante et sans envie de sympathiser. Pas qu’il ait une dent contre elle, mais après tout… Ils ne sont pas obligés de s’apprécier, juste de savoir se comporter lorsqu’ils se trouvent dans la même pièce. Au vu de son éducation qu’il s’est forgé avec l’aide d’Orazio, il en est apte. Pourtant, dès lors qu’elle répète le lieu de rendez-vous, Dante lâche un soupir, contrarié. C’est ça, la vie de couple ? Etre sur le dos de l’autre, lui en vouloir dès lors qu’on met les pieds dans un endroit déplaisant ? Peiner à concevoir les soirées entre amis ? « Oui, c’est ça. Ce lieu où l’on passe un bon moment entouré de quelques amis, à boire raisonnablement un ou deux verres. » répond-il, en la jaugeant du regard, avant de le détourner en secouant la tête. Il espère qu’elle ne le prend pas mal. Un squat avec des drogués, ça peut se comprendre, mais un bar… Qu’importe. Ce comportement, il en a horreur. Ce manque de liberté qu’il apprécie tant. C’est à se demander si parfois, Vito n’étouffe pas. Peut-être pas tant que ça : dans ses yeux, sa manière de parler de Dalia, ça se voit, se sent qu’il en est très amoureux, même si leur monde n’est pas rose tous les jours. Le contraire serait ennuyeux. Et il le respecte. « J’aurais dû y penser, oui. » Ca ne l’étonne guère. Il aurait sans doute dû regarder son fil d’actualité, plutôt que venir sonner dès le départ, mais à présent, il est là et acquiesce d’un signe de tête en entrant dans l’immense villa où il se perdrait chaque jour de sa vie. « Un verre d’eau suffira, s’il te plaît. » L’alcool, il se le réserve pour plus tard. « Le travail, ça va ? Un dernier en route ? » Quand une passion se transforme en profession. Peu de gens pourraient s’en vanter. Il fait partie de cette catégorie, elle aussi et c’est un sujet sûr qu’il peut aborder avec elle. Banal et probablement qu’il n’en tirera pas grand-chose, puisqu’elle préférerait en discuter avec des personnes de confiance, avec qui elle aime passer du temps, mais il fait l’effort, lui tend une perche pour éteindre l’hostilité de ces retrouvailles. Rentrer dans ce monde qui lui plaît tant est une bonne option.


Dante & Leila
Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


FREDERINA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Dalia | Ah... C'est toi ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Dalia | Ah... C'est toi -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences