Revenir en haut
Aller en bas


 

- Arabella & Enzo ⏐ fake plastic trees -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Arabella PonticelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Charlotte
Faceclaim : Lily James @hoodwink
Messages : 33 - Points : 42

Âge : Le début de la trentaine, ce qu'elle redoutait depuis un moment. Ces années frivoles s'éteignent pour laisser place à ces années où les responsabilités font rage ; la trentaine.
Métier : Elle fouille, chine et s'extasie sur des babioles aux histoires plus houleuses et incroyables que nos propres vies. Trouver des antiquités aux histoires farfelues et magiques est son domaine.
Sujet: Arabella & Enzo ⏐ fake plastic trees ( le Mar 1 Mai - 23:00 )
Arabella & Enzo
Fake plastic trees

La nuit avait été rude. La brise du début du mois de mai les avait rafraîchie et l’avait faite trembler. Pourtant, ce qui l’avait faite trembler davantage avait été son mari. Rentré plus tôt de son déplacement professionnel, sa colère avait raisonné dans tout l’appartement et Arabella s’était repliée sur elle-même. Elle ne parvenait pas à lui tenir tête, il lui faisait peur. Rien ne pouvait l’arrêter, pas même les perles d’eau salées sur les joues de sa femme. Sa colère avait été causé par une simple photo que Bella avait posté sur les réseaux sociaux. Une photo d’elle et une amie, dans un bar. Il s’était fait des tas de scenarii et n’avait pas voulu la croire lorsqu’elle lui affirmait que rien ne s’était passé. Elle en avait marre mais ne souhaitait pas le laisser, malgré la confusion de ses sentiments.

En se levant ce matin-là, la jeune blonde n’était pas dans son assiette. Son sourire habituel et sa vision positive des choses n’était pas au rendez-vous. Elle se prépara sans grande conviction et savait pertinemment que se mettre au travail allait être difficile. Heureusement pour elle, il était rare qu’il y ait grand monde mais il allait falloir faire bonne figure. Il était nécessaire qu’elle se remonte le moral avec quelque chose. N’importe quoi. Comme si ce n’était pas suffisant, au moment de prendre sa douche, l’eau chaude n’arriva jamais. C’était vraiment une mauvaise journée qui démarrait. Mais il était l’heure pour elle d’y aller et d’ouvrir la boutique. Son travail était l’une des choses qu’elle aimait le plus et la boutique lui permettait de bien s’y sentir.

En descendant les marches de l’immeuble, Arabella tomba sur quelqu’un qu’elle connaissait quelque peu. Enzo, son voisin. L’italienne le connaissait de son restaurant, la Bella Notte. C’était une habituée et le couple Ponticelli s’y rendait souvent pourtant, à cause de la jalousie d’Ezechiele, Bella n’avait jamais réellement adressé la parole au fameux Enzo, à part les banalités de la vie courante. Un simple « bonjour », « merci », « au revoir » mais il lui avait l’air d’être quelqu’un d’aimable et censé. Au fond, Arabella espérait qu’Enzo n’ait jamais pu rien apercevoir de son couple. Ainsi, il aurait vu ce qu’elle cachait un peu, derrière ce masque de bonne figure.

« Ah, bonjour Enzo. Vous allez bien ? » demanda-t-elle d’un ton faussement enjoué, relevant les yeux vers lui.



Son sac sur l’épaule, Arabella s’arrêta quelque peu au niveau du jeune homme, dans l’escalier. Sa phrase était simple, banale et peu intéressée mais croiser des personnes auxquelles elle pouvait parler lui faisant souvent du bien.
(c) sweet.lips


@Enzo Verziero


loving can mend your soul
life is full of color and we each get to come along and we add our own color to the painting, you know? and even though it’s not very big, the painting, you sort of have to figure that it goes on forever, you know, in each direction
Revenir en haut Aller en bas
 
- Arabella & Enzo ⏐ fake plastic trees -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences