Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] What's going on? ▼ Anabela -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Natascia, Aurora.
Messages : 587 - Points : 582

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Mer 15 Aoû 2018 - 2:28 )
Anabela & Leah
“ What's going on? ”


Le simple fait de reparler de sa grossesse plonge Leah dans un état de nostalgie bien déprimante. Elle a l’impression de replonger à cette époque où, le cœur brisé, elle s’accrochait à ce petit bout de vie qui grandissait en elle, le chérissant d’avance. Elle avait aimé Ditlev comme jamais elle n’aurait cru possible d’aimer quelqu’un, et pourtant l’amour qu’elle ressentait pour ce petit être était encore plus puissant, si seulement c’était possible. Un amour différent, maternel, qui lui donnait envie de le protéger contre la terre entière. Alors qu’elle était anéantie par le départ de celui qu’elle aimait, cet enfant lui avait permis de retrouver l’envie de vivre, et de pouvoir s’accrocher à quelque chose. Puis, un matin, elle avait réalisé avec horreur que ses draps étaient tâchés de sang. Son bébé n’avait pas voulu survivre, et elle était retombée encore plus bas qu’avant, prise dans une dépression sévère qui allait durer plusieurs mois. Ce n’était que la patience de ses parents, sa thérapie et ses médicaments qui l’avaient aidée à se relever, et aujourd’hui elle était plus forte que jamais. Mais il ne fallait qu’une petite allusion à cette époque pour qu’elle se replonge dans cette fragilité émotionnelle, et alors que son regard croise celui d’Anabela, elle devine que celle-ci vit quelque chose de similaire. Elle a envie de pleurer, de partager la douleur de son amie, sans même savoir ce dont il s’agit.

Mais Anabela le lui dit dans un souffle, et le regard de Leah s’embue aussitôt de larmes alors qu’elle hoche doucement la tête. Elle aurait dû s’en douter, en voyant à quel point le sujet de sa maternité affectait la jeune femme. Lorsque la blonde éclate de nouveau en sanglots, Leah la berce avec une douceur infinie, déposant un baiser sur son front. Elle ne dit rien, parce qu’il n’y a rien à dire dans ce genre de situation – parfois, le silence a du bon. C’est comme lorsqu’elle a fait sa fausse couche, elle aurait pu arracher les yeux à tous ceux qui tentaient de lui remonter le moral avec des phrases toutes faites. La maternité est un aspect important de la vie d’une femme qui désire fonder une famille, et Anabela devra faire un deuil face à son infertilité. Et Leah l’accompagnera dans chacune des étapes. « C’est profondément tragique. », dit-elle dans un souffle, serrant la jeune femme un peu plus fort contre elle. « Parce que tu es une femme extraordinaire, et tu ferais une mère exemplaire. Mais tu sais quoi? Avec les meilleurs médecins, rien n’est impossible. Et si, vraiment, tu n’y arrivais pas, as-tu pensé à l’adoption? » Peut-être Anabela n’a pas envie de rentrer si profondément dans le sujet visiblement sensible, mais Leah ne peut s’empêcher de le lui demander.




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-le-coeur-dune-femme-est-un-oce http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-nobody-said-it-was-easy-no-one-ever-said-it-would-be-so-hard#125671
ID : PITOQUINHA, Louise Rumor-Glen
Faceclaim : Amber Heard + ©january cosy + ASTRA + droits d'auteur accordés par monsieur Spinoza (texte de la signature).
Je suis absent-e : jusqu'à mi-octobre, bien que cela soit principalement une présence réduite.
Multi-comptes : MAjBRiTT BERGMAN - GABRiELA ViSCONTi - MiLA CLARiZiO
Messages : 1548 - Points : 3102

Âge : J'ai trente-deux ans.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Jeu 23 Aoû 2018 - 3:14 )
Leah De Luca
WHAT'S GOING ON ?
M'effondrer de cette façon me fait énormément de mal, mais également du bien. La douleur que je ressens depuis cette annonce par le médecin à Lisbonne s'apaise, parce qu'enfin, je peux poser des mots sur cette souffrance dont je n'osais pas parler. Seul mon ex époux, le dit médecin et moi-même étions au courant, mais aujourd'hui, ma meilleure amie Leah le sait. Alors qu'elle me berce, je me sers davantage tout contre elle, désireuse de trouver quelque chose à quoi m'accrocher, ou plutôt quelqu'un. Je me sens plus légère, mais j'ai la sensation que la plaie qui s'est ouverte ce jour où j'ai appris la nouvelle se rouvre et j'en suffoque presque. Le regard embrumé par les larmes qui se bousculent dans mes yeux bleutés, ne me permet pas de voir quoi que ce soit, alors, impuissante, je les laisse couler. Je sais que j'ai besoin de cet instant, afin de me vider de ce secret qui pesait beaucoup trop sur mes épaules, mais la douleur ne s'estompe pas pour autant. Malgré tout, malgré ma peine, je ne peux pas ignorer mon amie qui elle a perdu un enfant alors qu'elle était toute jeune. Elle comprend forcément ma détresse et ma peine, et de ce fait, je reste tout contre elle, alors que nous sommes sur le sol glacial de la cuisine familiale. J'ai toujours su que nous tenions énormément l'une à l'autre, seulement, notre relation prend une nouvelle dimension. Je l'ai toujours considéré comme une sœur, celle que je n'ai jamais eu, mais elle est également ma meilleure amie, ma confidente. Je suis heureuse d'avoir relâché la pression, sachant que cela n'aurait jamais été possible s'il n'avait pas s'agit d'elle, de ma Leah chérie. J'aurais sans doute repoussé celui ou celle qui aurait voulu m'aider, c'est évident.

Alors que je peine à recouvrer mon souffle, je finis par y parvenir et, enfin, j'entends la douce voix de ma meilleure amie, qui me console également avec des mots à présent. Dans sa première phrase, seul le mot « tragique » résonne dans mon esprit alors que je me ressers contre elle, profitant de sa chaleur ainsi qu'à sa tendresse. Ma Leah chérie me dit des gentillesses, et ses mots agissent comme des pansements sur cette plaie, l'anesthésiant assez pour me redresser et la regarder, restant près d'elle, contre elle, prenant même sa main afin qu'elle ne me laisse pas ici, seule. « Je… Je… Je sais qu'à présent, il y a des traitements, mais... » Ma voix se brise alors que je m'apprête à lui parler de mon divorce. « Mon ex époux m'a… Il ne m'a pas seulement quitté parce que… Parce que… Parce que j'ai changé. Il… » Que dire ? « Il a cessé de m'aimer quand il l'a su. » Je pleure de plus belles, repensant à ce moment où le médecin nous avait annoncé la nouvelle et que mon époux avait lâché ma main pour sortir de la chambre dans laquelle j'étais. « Je ne cesse de dire qu'il a été un parfait gentleman, mais… » Mais il m'a repoussé en réalité. Il s'est éloigné de moi, petit à petit, puis cela est devenu de plus en plus évident et ensuite, il a disparu. Il ne voulait pas adopter, il voulait SES enfants, et seulement SES enfants. Aujourd'hui, je ne sais pas où il en est, mais je préfère ne rien savoir, la chute a déjà été rude, et je n'ai pas encore réussi à m'en remettre totalement. « Je suis désolée pour ma réaction. » J'ajoute, des trémolos perceptibles dans ma voix, alors que je pose ma tête contre sa poitrine et que je serre davantage sa main dans les miennes.
Pando


Franciana
(...) il commençait déjà à lui donner des petits qualificatifs typiquement tirés du vocabulaire d'un adolescent amoureux. M'enfin, c'était ça ou ma petite crevette en sucre (...)

FRANCIANA:
 

♡♡♡





Dernière édition par Anabela Laranjeira le Jeu 6 Sep 2018 - 0:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Natascia, Aurora.
Messages : 587 - Points : 582

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Mar 28 Aoû 2018 - 0:51 )
Anabela & Leah
“ What's going on? ”


Ça lui fait mal, de voir Anabela si fragile, si brisée. Si elle le pouvait, elle prendrait elle-même toute cette douleur qui l’accable, pour l’empêcher de souffrir. Elle s’est toujours sentie protectrice envers elle, comme une grande-sœur. Anabela est plus qu’une simple amie, elle est au fil du temps devenue un membre de sa famille de cœur, et elle supporte difficilement de la voir ainsi, surtout en sachant qu’elle affronte cette douleur intérieure seule depuis trop longtemps. En entendant que son mari l’a quittée pour cette raison, Leah fulmine. À quel point faut-il être un parfait connard pour laisser tomber une femme si merveilleuse, au moment où elle a le plus besoin de se sentir entourée? Elle voudrait pouvoir lui faire du mal, sachant toutefois que c’est impossible. « C’est un connard. Je sais que tu l’aimais, mais personne d’humainement décent ne ferait une telle chose. » Elle serre Anabela un peu plus fort dans ses bras, caressant toujours son dos, ses cheveux. « Il ne te méritait pas. » Et elle le pense sincèrement.

Les excuses de la blonde vont tout droit au cœur de Leah qui sent les larmes lui piquer les yeux, et elle secoue vivement la tête, déposant ses lèvres sur le front de la jeune femme. « Tu n’as pas à t’excuser de ça! Tu vis un deuil, c’est normal de réagir ainsi. Et tu n’as pas besoin de t’excuser avec moi, je suis là, je serai toujours là. » Elle se redresse légèrement, exerce une légère pression sur la jeune femme pour qu’elle le fasse à son tour, et les mains de Leah s’approchent de son visage, ses pouces venant essuyer les larmes qui noient ses joues. Puis, elle plonge son regard dans le sien, esquissant un sourire rassurant. « Écoute-moi bien, d’accord? Tu es une personne extraordinaire, peu importe les circonstances. S’il le faut, on va aller faire tous nos contacts pour trouver les meilleurs spécialistes, pour en apprendre davantage sur ta condition. Et tout va bien aller. Peut-être que les médecins confirmeront le verdict, qui sait. Mais la vie est ainsi faite – parfois, on vit des déceptions, des deuils. C’est nul, c’est injuste, mais c’est comme ça, et je refuse que tu dépérisses pour quelque chose hors de ton contrôle. Alors voici ce qu’on va faire. On va aller te préparer une valise, et tu vas venir chez moi quelques temps. Tu as besoin de sortir d’ici, de te changer les idées, et surtout de ne pas être seule. Et ce n’est pas négociable. »




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-le-coeur-dune-femme-est-un-oce http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-nobody-said-it-was-easy-no-one-ever-said-it-would-be-so-hard#125671
ID : PITOQUINHA, Louise Rumor-Glen
Faceclaim : Amber Heard + ©january cosy + ASTRA + droits d'auteur accordés par monsieur Spinoza (texte de la signature).
Je suis absent-e : jusqu'à mi-octobre, bien que cela soit principalement une présence réduite.
Multi-comptes : MAjBRiTT BERGMAN - GABRiELA ViSCONTi - MiLA CLARiZiO
Messages : 1548 - Points : 3102

Âge : J'ai trente-deux ans.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Jeu 6 Sep 2018 - 0:23 )
Leah De Luca
WHAT'S GOING ON ?
La souffrance que j'ai ressentie lors de la fusillade avec le décès de mon amie Cécilia, a nourri celle de mon problème de stérilité. À cause de cela, j'ai sombré en silence, peu désireuse d'entraîner qui que ce soit dans ma perte. Il m'était impossible de parler, surtout de mes soucis pour avoir des enfants, parce que cela reste encore un point trop difficile à aborder, à accepter. Seulement, aujourd'hui, je n'ai pas pu le garder pour moi. J'avais un besoin profond d'aborder le sujet, mais pas avec n'importe qui. Leah est très importante à mes yeux, elle est à l'image d'une sœur et sans même y réfléchir à deux fois, je me suis finalement confiée à elle. J'imagine que ses aveux m'ont aidé afin d'en parler, d'aborder le sujet, pour mettre des mots sur cette souffrance qui m'accable depuis trop de temps maintenant. À vrai dire, je pense que le silence ne m'a pas aidé, parce qu'il me semble qu'il est impossible de faire un « deuil » seule, du moins, de mon point de vue. À cela, à cette souffrance évidente, s'est ajouté un poids, celui d'un secret que je devais absolument garder, mais également le poids du dégoût, si je puis dire, de l'homme que j'aimais à l'époque. Deux longues années ont été nécessaires afin que l'on se sépare, ce qui à présent me semblait inévitable. J'étais prête à faire des efforts, à voir tous les médecins possible, seulement, mon époux n'y croyait pas. Il n voulait pas essuyer de potentiels échecs et puis, son regard sur moi, son épouse, la femme qu'il était censé aimer, a changé. Il ne me désirait plus, voulant s'éloigner le plus possible de moi, ne prenant même plus le temps de me regarder afin de me dire que j'étais belle, à vrai dire, il ne me portait plus aucun intérêt. À l'époque, j'excusais ses réactions, puisque c'était également un choc terrible pour lui, seulement, avec les mois qui défilaient, rien ne s'arrangeait. J'essayais tant bien que mal qu'il pose à nouveau son regard sur moi, faisant de nombreuses choses afin de lui prouver que malgré tout, j'étais toujours là, que j'étais toujours la femme dont il était tombé amoureux, mais rien n'a fonctionné.

Alors que je me livre à mon amie, ma sœur de cœur, ma très chère Leah, je constate qu'elle est en colère. Sa réaction ne me surprend pas, étant donné que nous ferions tout l'une pour l'autre, puisque nous ne nous abandonnons jamais. Je voudrais répondre à ses propos, mais je suis encore trop chamboulée par ce qu'il s'est produit, puis je suis épuisée du fait d'avoir enfin révélé ce lourd secret, bien que j'imagine que cela m'apaisera avec le temps d'en avoir parlé. Alors que ma très chère Leah reprend, affirmant qu'il ne me méritait pas, je fonds à nouveau en larmes, parce que je sais intérieurement qu'elle a raison. Évidemment, si j'avais su, je ne me serais jamais mise en couple avec mon ex époux, mais nous ne pouvons pas revenir sur notre passé bien malheureusement. Après un certain laps de temps, je m'excuse, car je ne voulais pas blesser ma sœur, mon petit bonheur sur pattes qui trouve toujours les mots justes pour apaiser mes peines. Quand elle me dit qu'elle sera toujours là, qu'elle sera toujours présente, je me rends compte que j'avais besoin d'entendre ses mots, puisque j'ai été abandonné par l'homme que j'aime, ou plutôt que j'aimais. Aujourd'hui, l'idée de ne plus jamais le revoir ne m'atteint pas, puisque je ne l'aime tout simplement plu. Je ne ressens pas de haine à son égard, bien que ses deux années que nous avons partagées ont été bien plus que difficile à vivre : c'était à mon sens, mon enfer sur Terre. Heureusement, Leah est présente et elle le restera, j'en suis persuadée. D'ailleurs, grâce à ses mots, grâce à ses gestes, à son baiser sur mon front, mais aussi à son étreinte et également à ses mains présents sur mon visage de poupon, je me sens plus apaiser. D'ailleurs, ma petite Leah chérie prend le temps d'essuyer mes larmes, tout en encrant son regard dans le mien, afin que je comprenne parfaitement ce qu'elle va ajouter.

Lorsqu'elle prononce ses mots, me faisant des compliments, je me sens rougir. Je suis très touchée et je me pince les lèvres pour ne pas sangloter à nouveau. Je voudrais lui répondre, lui dire merci parce que sa présence m'aide énormément et puis, elle semble avoir de l'espoir pour moi, parce que j'en suis incapable pour le moment. Ma belle brune me porte, elle me tend sa main, elle me hisse vers le haut, afin que je ne chute plus, ce qui me touche profondément. Quand elle ajoute qu'elle désire que je vienne passer quelque temps chez elle, j'hésite. Non pas que je ne souhaite pas sa présence, seulement, je me dis que c'est elle qui pourrait venir un certain temps ici, à la villa familiale des Laranjeira. Me redressant davantage, après avoir pris ma respiration et avoir expiré profondément, je me lance. « Leah je... » Je ne sais pas quel mot employé, je ne sais pas comment construire une phrase logique et compréhensible, mais je suis persuadée que malgré tout, elle va me comprendre. Puis, il se peut que j'arrive à aligner trois mots ou plus, sait-on jamais. « Viens ici toi. Tu sais que tu es chez toi ici, tu as même une chambre attitré et puis, chez toi il y a Adamo... » Le fiancé de Leah. « On pourrait faire beaucoup de choses ensemble, tu pourrais profiter de la plage privée et puis, on serait bien ici, que toi et moi. » Je voudrais qu'elle accepte, je suis sérieuse et sincère, j'ai besoin d'elle, mais uniquement d'elle et non de son fiancé. Puis de toute façon, il est vrai qu'elle fait partie de notre famille, les Laranjeira. Elle a même sa propre chambre, celle qui se trouve aux côtés de la mienne et qui offre une vue imprenable sur la mer. « Tu sais très bien que tu as ta place au sein de notre famille, tu es ma famille, ma sœur de cœur et je t'aime profondément, sincèrement. » Ma voix se brise, alors que des larmes roulent à nouveau sur mes joues. Je voudrais la remercier, seulement, j'en suis incapable pour le moment, parce que je fond à nouveau en larmes.
Pando


Franciana
(...) il commençait déjà à lui donner des petits qualificatifs typiquement tirés du vocabulaire d'un adolescent amoureux. M'enfin, c'était ça ou ma petite crevette en sucre (...)

FRANCIANA:
 

♡♡♡



Revenir en haut Aller en bas
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Natascia, Aurora.
Messages : 587 - Points : 582

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Mer 3 Oct 2018 - 1:20 )
Anabela & Leah
“ What's going on? ”


Leah remarque tout de suite l’hésitation d’Anabela suite à sa proposition, et elle s’apprête déjà à se mettre dans la peau de l’avocate qu’elle est pour lui livrer un discours et un argumentaire qu’elle ne sera pas en position de refuser. Mais, par chance, son amie propose plutôt que Leah vienne chez elle, et l’avocate s’adoucit aussitôt, lui adressant un sourire bienveillant. Elle a toujours détesté voir ses proches souffrir, et si elle peut apporter un peu d’aide à sa petite sœur de cœur, elle fera tout en son pouvoir pour le faire. Elle se retient de ne pas pouffer de rire à la mention d’Adamo, au final c’est Anabela qui lui rend service en lui fournissant une excuse parfaite pour l’éviter quelques temps… Si elle s’entend normalement bien avec son fiancé, depuis que Ditlev a recroisé sa route, les choses sont un peu plus compliquées pour la jeune femme. Techniquement, rien n’a changé dans sa manière d’être, mais dans sa tête elle est plus confuse que jamais. Elle a trompé son fiancé avec celui qui aurait dû être l’homme de sa vie, et tout en elle lui crie de quitter l’homme d’affaire pour retrouver celui qui fait réellement battre son cœur. Et si, en théorie, la chose semble attrayante, elle sait trop bien que dans la réalité rien n’est aussi simple. Ça lui fera sans doute un peu de bien de s’éloigner quelques temps, de prendre un temps de réflexion pour faire le vide dans son esprit afin de mieux analyser la situation. Et, évidemment, de s’occuper d’Anabela pour éviter de s’occuper d’elle-même. « C’est d’accord. », souffle-t-elle en interrompant à moitié son amie qui se remet à pleurer, arrachant ainsi une moue attendrie à l’avocate. « Viens avec moi. » Elle se lève et tend les mains à Anabela pour qu’elle en fasse de même, entraînant la jeune femme vers la salle de bain. Elle connaît déjà la maison par cœur, il ne sera pas difficile pour elle de faire comme si elle y vivait depuis des années déjà. « On va déjà commencer par te débarbouiller un peu. De toute façon, tu es belle au naturel, et on n’a pas l’intention de croiser qui que ce soit ce soir. » Dans la salle de bain, elle récupère la bouteille de démaquillant et quelques tampons en coton et entreprend de retirer les traces de mascara qui ont coulées le long des joues de la blonde. Puis elle lui démêle les cheveux, comme le ferait une mère avec sa fille, avec une douceur infinie. Finalement, elle entraîne la jeune femme vers sa chambre, fouillant dans quelques tiroirs pour en sortir deux pyjamas. « Je vais dormir ici, avec toi, ce soir. Demain, j’irai chercher quelques trucs chez moi. Enfile ça. » Sans pudeur, connaissant la jeune femme depuis trop longtemps déjà, Leah retire son jeans et enfile le pyjama, se glissant finalement sous les couvertures, attendant qu’Anabela vienne la rejoindre. Elle glisse sa main dans la sienne, plongeant son regard dans celui de la jeune femme, lui adressant un sourire bienveillant. « Tu n’es pas seule. Jamais. »




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-le-coeur-dune-femme-est-un-oce http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-nobody-said-it-was-easy-no-one-ever-said-it-would-be-so-hard#125671
ID : PITOQUINHA, Louise Rumor-Glen
Faceclaim : Amber Heard + ©january cosy + ASTRA + droits d'auteur accordés par monsieur Spinoza (texte de la signature).
Je suis absent-e : jusqu'à mi-octobre, bien que cela soit principalement une présence réduite.
Multi-comptes : MAjBRiTT BERGMAN - GABRiELA ViSCONTi - MiLA CLARiZiO
Messages : 1548 - Points : 3102

Âge : J'ai trente-deux ans.
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le Lun 8 Oct 2018 - 1:52 )
Leah De Luca
WHAT'S GOING ON ?
La souffrance, la peine, l'alcool et le replie sur soi. C'est dans ce cercle vicieux que je me suis laissée chuter, refusant de parler, restant dans un mutisme qui me connaît depuis toujours. Je ne pourrais pas prétendre qu'il est mon ami, seulement, il a toujours été présent. Je suis en larmes alors que j'ai enfin osé aborder ce sujet si délicat à mes yeux, où il m'était impossible de poser des mots, jusqu'à ce soir, en parlant avec Leah. Le fait est que je m'effondre alors que je devrais – normalement – me sentir apaiser. Mes larmes roulant sur mes joues, je ne sais pas si j'aurais la force de me relever, dans tous les sens du terme. Arriverais-je à m'en sortir ? À cet instant j'en doute malheureusement.
Alors que je souhaite que mon amie Leah vienne ici plutôt que j'aille chez elle, je me doute qu'elle accepte, ou du moins, je l'espère. Je sais très bien que sa vie personnelle est extrêmement compliquée, ce que je comprends évidemment. De toute façon, ma meilleure-amie sait pertinemment qu'elle pourra toujours loger ici, quoi qu'il advienne, du moins, j'espère qu'elle le sait toujours. Ma poupée brune est à l'image d'une sœur à mes yeux, puis elle est ma seule famille ici à Naples, étant donné que mes parents et mon très cher frère qui me manque énormément sont à Lisbonne et ils y résident durant toute l'année. Penser à eux ne m'aide pas à me sentir mieux, au contraire.
Attendant sa réponse alors que je peine à me remettre de ma révélation, Leah accepte finalement, ce qui emplit mon cœur d'un soulagement intense, profond. Je n'aurais pas pu me sentir à mon aise en présence de ma meilleure-amie et de son fiancé. Puis, nous sommes habituées elle comme moi à ce qu'elle passe du temps à la villa familiale, ce qui me semble tout à fait normal puisqu'une fois encore, je la considère comme une personne étant de me propre famille. D'ailleurs, sans mon amie, je ne serais pas où j'en serais depuis la fusillade, elle est à l'image d'une béquille qui me soutient et qui m'aide, quoi qu'il arrive. « Merci. » Je souffle à Leah alors qu'elle désire à présent que je me lève, je ne sais encore pour quelle raison. M'emparant de ses deux mains, je peine à me redresser, mais heureusement, j'y parviens.
M'entraînant dans l'une des salles de bain de la villa, ma brunette adorée prend soin de moi comme si j'étais une de ses poupées. Cela pourrait me faire sourire, mais pour le moment, je n'y parviens pas. M'annonçant que je suis belle sans maquillage, je ne réponds rien, n'étant pas de son avis. À vrai dire, je me suis trop amaigri, ce qui n'est absolument pas à mon avantage. Émergeant dans mon immense chambre, elle sait parfaitement où trouver ce qu'elle recherche, ce qui me conforte dans l'idée qu'elle se sent à son aise ici. Alors qu'elle me tend un pyjama propre sortant d'un de mes tiroirs, je fais comme elle, l'enfilant sans gêne sous ses yeux. Après tout, nous sommes meilleures amies, et de ce fait, nous n'avons pas besoin de nous rendre dans une pièce en la verrouillant par un tour de clefs. Désireuse de rejoindre rapidement le lit, je suis mon amie, m'allongeant sous les couvertures alors que mes yeux sont bouffis à cause des trop nombreuses larmes qui ont coulé. « Merci pour ta présence Leah. » Je lui souffle alors qu'elle s'empare de l'une de mes mains, m'affirmant que je ne serais jamais seule. Je voudrais rétorquer que je ne la mérite pas, seulement, je commence à m'endormir. Pressant sa main dans la mienne pour lui faire comprendre que je suis heureuse qu'elle soit là, je tombe de sommeil et je m'endors rapidement.
Pando

& voilà, c'est fini... Sujet terminé.


Franciana
(...) il commençait déjà à lui donner des petits qualificatifs typiquement tirés du vocabulaire d'un adolescent amoureux. M'enfin, c'était ça ou ma petite crevette en sucre (...)

FRANCIANA:
 

♡♡♡



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] What's going on? ▼ Anabela ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] What's going on? ▼ Anabela -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences