Revenir en haut
Aller en bas


 

- unveil. (lucy) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tullia RomanelliToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2551-all-the-shine-of-a-thou http://www.ciao-vecchio.com/t2572-never-enough-tullia
ID : .uninvited, jess’.
Faceclaim : a. bergès @abandon (ava) & @lilousilver + @hathaways (signa + icons).
Multi-comptes : maïa dioli (l. collins).
Messages : 95 - Points : 355
not what it used to be. not anymore.
Âge : à l’aube de ses trente ans.
Métier : barmaid au gettho crime bar.
Sujet: unveil. (lucy) ( le Dim 3 Juin 2018 - 14:37 )
nothing but the truthLUCY & TULLIA


Probablement que Tullia n’aurait pas dû être là. En fait, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle était là. Elle aurait tout aussi bien pu rentrer auprès de Clémence, essayer de passer un peu de temps avec celle qui était sa petite-amie. Tournaient encore dans sa tête les mots couperets, tant et si bien qu’elle fuyait leur appartement comme la peste désormais. La brunette avait bien trop peur de rentrer, d’affronter le regard triste de son amante et de se rendre véritablement compte que Clémence était malheureuse. Mais il y avait aussi cette inquiétude pour Lucy. Cette petite voix qui lui répétait sans cesse depuis ce jour-là que quelque chose n’allait pas avec Lucy. Et Tullia aurait pu se dire que ça ne la regardait pas ; Tullia aurait pu se dire qu’elle en avait assez du comportement imprévisible de sa comparse. Tullia aurait pu se dire que la jeune femme ne voulait sans doute plus la voir. Mais restait néanmoins ces questions, ces interrogations à son sujet. Restait un petit nœud à l’estomac pour lui rappeler cette soirée-là. Alors la jeune femme avait pris le chemin de chez Lucy, souvenir de ces soirées où elle la raccompagnait jusqu’au pas de sa porte. Tullia n’avait pas l’âme chevaleresque mais, de temps à autre, elle préférait s’assurer que Lucy arrivait saine et sauve chez elle.

Elle avait attendu quelque temps devant l’immeuble, sans penser une seconde à ce qu’on la prenne pour une espèce de lunatique un peu dérangée. Elle s’était surtout posé la question de savoir si c’était vraiment une bonne idée. Tullia n’avait pas l’habitude de se poser des questions – elle détestait ça. Alors quand un des locataires a poussé la porte d’entrée, la brunette a tout simplement foncé. Sans plus réfléchir. Elle fit semblant de ne pas voir le regard à la fois courroucé et interrogateur du petit vieux pour plutôt se concentrer sur les noms inscrits sur les boîtes aux lettres dans le hall. Lorsqu’elle finit par trouver celui qu’elle cherchait, Tullia grimpa les escaliers quatre à quatre en dénigrant l’ascenseur le plus naturellement du monde. Devant la porte au numéro tracé en lettres dorées, elle ne laissa pas le temps d’hésiter et frappa trois petits coups. Se mordillant la lèvre inférieure, elle sentit sa jambe droite s’agiter nerveusement comme si son corps lui-même savait qu’il n’aurait pas dû se trouver là. Et la jeune femme était prête à faire demi-tour lorsque la serrure cliqueta dans un tintement clair avant que la porte ne s’ouvre sur Lucy. « Bonsoir, souffla Tullia, soudainement un peu intimidée. Je… J’espère que je ne te dérange pas. Je passais dans le coin… » C’était là un pieux mensonge mais Lucy ne le saurait pas. « Je voulais savoir comment tu allais… depuis la dernière fois. Je n’ai pas eu de tes nouvelles. » Tullia avait l’impression de ressembler à un de ces pauvres amoureux transis qui attendaient désespérément un signe de leur âme sœur. En vain. La brunette était juste inquiète. Elle n’avait pas l’habitude d’être aussi inquiète. Et il n’y avait pas que Lucy, Tullia s’inquiétait pour beaucoup de choses. Beaucoup trop.


the whay that we were
 
come up to meet you, tell you i’m sorry. you don’t know how lovely you are. i had to find you, tell you i need you, tell you i set you apart – the scientist.
Revenir en haut Aller en bas
 
- unveil. (lucy) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences