Revenir en haut
Aller en bas


 

- { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
ID : Djoan (Floriana) fait vivre Brigitta à travers les articles de son blog.
Faceclaim : Alison Brie ©Djoan
Messages : 410 - Points : 1084

Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
Sujet: { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } ( le Sam 9 Juin - 14:42 )
La soirée des lampionsCélébrons le début de l'été
Topic commun
Le 31 mars 2018, une fusillade a eu lieu au centre-ville de Naples (plus d'informations). Si deux mois se sont écoulés, l'événement reste encore frais dans les esprits de chacun. Personne n'oublie et les cœurs sont un peu lourds, mais il n'est pas question de laisser ceux aux mauvaises intentions tout détruire, les effrayer au point de les inciter à se renfermer chez eux. La soirée des lampions, pour célébrer l'été est un bon moyen de se détendre et les napolitains s'y réunissent avec le désir de lancer des lampions qui rejoindront les étoiles.
En savoir plus
• Il est 20 heures, la nuit est maintenant bien tombée.
• La colline de Posillipo est bordée de lampions, créant un chemin lumineux jusqu'au sommet.
Deux stands pour obtenir des lampions sont à disposition en bas et au sommet de la colline.
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ealitya(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael & Leonardo
Messages : 6110 - Points : 2262

Âge : 35 ans, mais bientôt 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } ( le Dim 10 Juin - 23:00 )
Le 16 mai, elle n’oublierait pas cette journée, en effet, c’est ce jour là qu’elle était devenue officiellement la petite amie de Celian. Elle avait attendu ce jour depuis longtemps, ça lui faisait bizarre, mais elle était bien. Même si son petit ami était quelqu’un d’original, elle était heureuse de l’avoir à ses côtés, mais elle avait encore pas mal de choses à lui apprendre. La jeune femme l’avait convaincu d’aller à cette soirée de lampions et il avait accepté. Pour l’occasion, elle s’était mise en robe et avait laissé ses cheveux détachés. Elle avait hâte, elle aimait bien ce genre d’événement, elle trouvait ça romantique. « Merci d’être venu avec moi, seule, je n’y serai pas allé. » Pour elle c’était le genre de chose à partager avec quelqu’un. Elle déposa un baiser sur ses lèvres, pas besoin de raison pour faire ça, c’est juste qu’elle aimait le contact. Adelina lui tenait la main toujours en marchant, elle se sentait petite à côté de lui, monsieur était quand même assez grand comparé à elle. « Tu sais que bientôt ça fera un mois qu’on est ensemble. » Elle savait qu’il n’était sans doute pas aussi romantique qu’elle, mais elle l’aimait comme il était, elle savait que jamais elle ne pourrait le quitter. « Tu es heureux avec moi ? » Elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter, elle avait peur qu’un jour qu’il se rende compte qu’être avec elle ne lui convenait pas. Pourtant elle savait qu’il l’aimait, mais bon parfois, il y avait ce petit doute qui s’installait. « Allons acheter des lampions. » Elle l’entraîna jusqu’à un des stands, en tout cas l’endroit était parfait, les lumières étaient magnifiques. Elle se demandait si elle croiserait quelqu’un qu’elle connaissait, ce n’était pas impossible. Au moins cette fois, elle était en bonne compagnie.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Barbara RosaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1889-barbara-rosa-la-femme-e http://www.ciao-vecchio.com/t2831-ceux-qui-sont-faits-pour-etre-ensemble-finissent-toujours-par-etre-reuni-babou#81810
ID : Je suis pitoquinha sur les forums et je m'appelle Louise.
Faceclaim : Dakota princesse Johnson est ma célébrité choisie pour incarner le rôle de Babou. Mon avatar est signé princess et le code signature a été réalisé par tiny heart.
Multi-comptes : J'ai déjà deux demoiselles sur le forum : Anabela Laranjeira (Amber Heard) et Gabriela Visconti (Blake Lively). Les plus belles des plus belles, nous sommes d'accord.
Messages : 1430 - Points : 2939
Âge : J'ai trente ans à présent. Vieillir ne m'a jamais fait peur, peut-être parce que je n'ai pas la sensation de prendre une année de plus à chacun de mes anniversaires. D'ailleurs, j'ai toujours pensé qu'il valait mieux vieillir plutôt que de mourir jeune. Le cap des quarante ans sera sans doute plus difficile à vivre, mais j'ai encore dix bonnes années devant moi.
Métier : J'ai la chance de pouvoir vivre grâce à ma passion, c'est-à-dire l'écriture. Je suis une écrivaine de renom et j'ai déjà publié onze romans policiers se déroulant à Paris, en France. Ce que je trouve fantastique, c'est que je peux écrire n'importe où, n'importe quand.
Sujet: Re: { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } ( le Mar 12 Juin - 23:11 )
Topic commun : soirée des lampions.
Deux mois. Pour certaines personnes, cela peut sembler très long, ou alors assez court. Le fait est qu'à Naples, je pense que tout le monde vous dira qu'il s'est figé. Il y a deux mois, nous avons vécu une fusillade. Certes, je n'étais pas sur les lieux, mais malgré tout, cela m'a ébranlé. Je me suis posée des questions, notamment sur ma passion : l'écriture. J'ai écrit onze romans policiers, onze. J'y parle de meurtres d'enfants, d'abus, de meurtres maquillés en suicides et bien d'autres choses encore. Je relate toujours d'instants compliqués avec le point de vue de l'entourage, alors, depuis cette terrible fusillade je me sens plus atteinte que je ne le devrais.

Je soupire. Je n'arrive plus vraiment à avancer ces derniers temps. Je me suis lancée dans l'écriture d'un roman, mais je doute. Le soir de la fusillade, après s'est retrouvé à l'hôpital, je me suis disputée avec mon meilleur-ami Dante. Il m'avait proposé d'aller dormir chez lui ce soir-là et je lui avais parlé de mes projets, comme toujours. Depuis le décès d'Henri et de Teddy, je me suis accrochée à lui comme à une bouée de sauvetage. J'ai réalisé depuis peu que je ne pouvais pas continuer à vivre de cette manière, tout simplement parce que cela deviendrait pesant pour lui. D'ailleurs, je ne suis pas un cadeau, je le sais, du moins, Henri ne cessait de me le rabâcher…

Ce soir, un évènement bien particulier va se dérouler : la soirée des lampions. Il me semble que c'est en hommage aux victimes de la fusillade, ou quelque chose dans le genre. De ce fait, lorsque j'en ai eu connaissance, j'ai décidé de m'y rendre. Encore une fois, je n'étais pas présente sur les lieux, mais j'étais à l'hôpital alors que les familles et les blessés arrivaient en masse. J'ai observé la scène et j'ai fait une crise de panique. Voir ses inconnus en pleure et recouverts de sang a été difficile à vivre et pour cause, cela m'a rappelé de douloureux souvenirs… La vue des corps inanimés des deux hommes de ma vie. Cela a engendré de nombreux cauchemars, des crises de larmes, une terrible dépression, mais également mon déménagement pour Naples.

Je pars en avance parce que je désire marcher pour me rendre à la colline. Je pense qu'il vaut mieux que je ne prenne pas le volant tant je suis touchée parce qu'il s'est produit. Alors que j'arrive au bas de la colline, je constate que le chemin pour atteindre son sommet est bordé de lampions par ses deux côtés. Je trouve cela très beau, mais l'atmosphère me semble lourde ou du moins elle pèse sur mes frêles épaules. Je suis indécise quant au fait de me procurer des lampions au bas de la colline ou alors à son sommet. Malgré tout, je prends rapidement ma décision et je me dis qu'il vaut mieux que je grimpe sans avoir quoi que ce soit dans les mains, vu que je suis une empotée et que je défie assez souvent les lois de la gravité tant je suis maladroite. Du coup, croisant les bras, je décide de commencer mon ascension, seule pour le moment.
@MATTEO DRAGONI



{ On est devenue des experts  
dans le sabotage de notre bonheur. }

Revenir en haut Aller en bas
Matteo DragoniLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3118-matteo-smells-like-a-freakshow http://www.ciao-vecchio.com/t3137-m-smells-like-a-freakshow
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : E. Peters © schizophrenic (avatar) + bat'phanie (signature)
Multi-comptes : Ditlev, Ima et Gabriele.
Messages : 984 - Points : 439

Âge : 31 ans (1o.o4.87)
Métier : Agent immobilier.
Sujet: Re: { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } ( le Mar 19 Juin - 18:48 )
La soirée des lampions. Honnêtement, je n’avais aucune envie de m’y rendre. Non pas à cause de la symbolique qui se cachait derrière cet événement ni du fait que l’ombre de la fusillade planait toujours sur la ville de Naples, mais je n’avais tout simplement pas le cœur. Depuis quelques jours, je n’étais plus moi-même. Je ne sortais presque plus – hormis pour le travail – je n’arrivais plus à dormir, mangeait presque plus rien … Je me laissais complètement aller. Mourir à petit feu. La culpabilité rongeant tout mon être. Qui me collait à la peau.  Tout était confus dans ma tête pourtant tout était tout autant clair également. C’était Bagdad. Le bordel. Depuis que j’étais revenu de ce road-trip, quoique, ce n’en était pas réellement un, étant donné qu’il n’avait duré que quelques heures, je n’arrêtais pas de ressasser ce qu’il s’était passé, ce qui aurait pu se passer. La limite que j’avais franchie, avant de m’en rendre compte. J’avais déconné. Mais ce n’était pas vraiment à cause de cela que je m’en voulais. C’était autre chose. Plusieurs même. 1) le fait que j’avais aimé, que j’en voulais plus, au dépend d’Emilia, qui m’attendait à la maison 2) que je serais capable de recommencer, juste avec elle, si je n’arrivais pas à me contrôler 3) je n’étais pas ce genre d’homme. Je n’étais peut-être plus heureux en couple, ce n’était pas une raison pour la rendre cocue. Malgré tout, elle ne le méritait pas.  Si elle ne l’était pas déjà, si un simple baiser était considéré comme de l’adultère. Pour certains, certainement que oui. Pour d’autres, non. Je me trouvais donc là. Complètement abattu. N’ayant aucune envie de sortir. De voir les gens heureux. Isadora s’y trouverait-elle ? Aucune idée, j’avais – à nouveau – coupé tous les ponts avec elle. Je m’étais éloigné, volontairement. Si elle était là, serais-je capable de me contrôler ? De me comporter comme si rien ne s’était passé ? Des mains se posèrent sur mes épaules, son parfum m’enveloppant. « Chéri ? C’est bientôt l’heure. Laura nous attend » Je me tournais, soupirant. Emilia était déjà prête. Habillée, coiffée et maquillée. Dès que la soirée des lampions avait été annoncée, elle avait hâte d’y être. Depuis la fusillade, encore plus. Elle avait promis à une de ses amies que nous l’accompagnerons, amie qui avait perdu sa sœur, en ce jour fatidique. Je fis donc un effort. Je me levai, marchant d’un pas automatique vers la chambre, me changer avant de retourner au salon, lui signalant que j’étais prêt à mon tour. Avant de sortir de cet endroit étouffant.

Posillipo. Je déambulais à travers la foule, main dans la main avec Emilia, et Laura. L’ambiance n’était franchement pas à la rigolade. Heureusement, j’eus un moment de répit. Elles partirent inspecter un stand. Je pris donc de l’avance, mettant de la distance entre elles et moi. Hésitant sur la marche à suivre, je regardais dans tous les sens. Rebrousser chemin discrètement ? Jouer le jeu, juste encore un soir ? C’est là que, sans trop savoir pourquoi, une jeune femme attira mon regard. Et cette jeune femme, n’était pas Isadora. Elle, je l’aurais reconnue entre mille tandis que, celle qui gravissait la colline, je ne la connaissais ni d’Eve ni d’Adam. Alors pourquoi ? Je me décidais à faire comme elle, à vaquer, tel un fantôme, parmi la foule. Devenir encore plus invisible. Se faire aspirer. À mi-chemin, je m’arrêtais. J’avais cru voir quelque chose tomber dans sa poche. Ce quelque chose était à présent à mes pieds. Je me penchais pour ramasser un porte-clé, avant de le ranger dans ma poche et d’accélérer le pas. Une fois à la hauteur de l’inconnue, je tournais la tête vers elle. J’hochais juste la tête, en guise de salutation « Bonjour », espérant ne pas passer pour un parfait connard ou encore un pervers. Je sortis finalement ma trouvaille de ma poche, le lui désignant. « Je crois que c’est à vous ».

@Barbara Rosa (tu sais où me trouver si jamais) I love you


i love you
because you make me smile when ▬ nobody else can.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { TOPIC COMMUN : SOIRÉE DES LAMPIONS } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo