Revenir en haut
Aller en bas


 

- All night long. (Pia) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) OLD MONEY. (sign) BEYLIN.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2951 - Points : 1327

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: All night long. (Pia) ( le Mer 13 Juin 2018 - 22:57 )
all night long

Life is good, wild and sweet. Feel it in your heart and feel it in your soul. Let the music take control, we going to Parti', liming, fiesta, forever. Come on…


Chacune de mes soirées ressemble à la précédente. Identiques, elles le sont depuis longtemps. Tristes et monotones. Sans joie et sans chaleur.
Ce soir, comme tous les autres, ma femme et moi échangerons deux trois banalités sur la journée qui vient de se dérouler, mangerons un repas quelconque puis irons nous coucher. Sans doute pas en même temps, ni enlacés.
Aujourd’hui encore je pousse la porte d’entrée de notre maison sans grande conviction. Il fait noir à l’intérieur. Froid et lugubre. Il faut croire que Sienna a eu envie une fois encore de déserter notre foyer.
Je sais que quelque part elle a laissé un message, court et laconique, quelques mots pour m’expliquer où elle est. Je n’ai même pas envie de le chercher. A vrai dire je m’en fou un peu... Et je m’en veux de ne pas me sentir plus concerné.
Je me sens dépité, irrité. Tellement que sur un coup de tête je décide de contacter Alessandro. Mon meilleur ami m’a proposé de sortir mais j’ai d’abord refusé. Pourquoi ? Sans doute par loyauté... Ou plutôt par habitude. Aux yeux de tous, même de ceux de mon meilleur ami, mon épouse et moi passons pour le couple parfait. Amoureux comme au premier jour, tellement fait l’un pour l’autre. S’ils savaient tous à quel point ce n’est pas vrai. Plus vrai. J’ai l’impression qu’entre nous maintenant il existe un fossé de plus en plus difficile à combler.
Je sors mon téléphone pour l’appeler. J’ai changé d’avis tu passes me chercher ? À l’autre bout du fil j’entends son rire franc et rassurant qui n’appartient qu’aux hommes sûrs d’eux. Hey mec, t’as enfin décidé de te dévergonder ? Non lui répondis-je juste de me changer les idées. Tu me laisses le temps de prendre une douche et de me changer. Ok !
Voilà qui est fait. Je regarde mon portable circonspect. Cela faisait des lustres que je n’avais pas pris de décision aussi spontanée. Je ne comprends pas vraiment pourquoi mais ça me rend heureux et satisfait. La soirée va finalement être plus drôle que je ne l’imaginais.

Pourtant je déchante rapidement en découvrant l’endroit où il a tenu à m’emmener. Ça ressemble à une fête d’étudiant, du moins dans mes lointains souvenirs c’est ce que me rappelle ce genre de rassemblement. Musique trop forte, qui couvre toutes possibles discutions, attroupement. Je le regarde déambuler au milieu des autres, très à l’aise entouré de tous ces gens. Il cherche déjà des yeux une nouvelle conquête, une nouvelle proie. À mon avis il n’en fera qu’une bouché, puis il la laissera tomber aussi vite qu’il l’a dragué. Comme à son accoutumé.
Tout le monde autour de nous me parait trop jeune pour lui... pour moi aussi. J’ai beau avoir quitté mon costume pour enfiler un jean et un t-shirt, mon âge ne fait pas illusion. Je vais avoir 40 ans et je ne devrais pas me trouver là. Ma place est avec Sienna, chez nous. Je déplore maintenant de m’être laissé embarqué, mais il est trop tard pour regretter.
Je cherche une boisson de préférence alcoolisée pour me dérider et décide de faire quelques pas vers ce qui ressemble à un buffet... en priant pour qu’il n’y ait pas que des breuvages trop sucrés. Tellement absorbé par mes pensées, un peu désabusé, je percute de plein fouet une jeune femme qui n’avait rien demandé. Un joli brin de fille à vrai dire. Fraîche et candide. " Je suis désolé, pardonnez moi. " Pompeux ce vouvoiement. Décidément Lulu, tu vas devoir faire des efforts si tu ne veux pas passer pour le vieillard de service ! Elle me sourit. Elle est tellement jolie.  " Un verre t’aiderait à m’excuser ? "



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS TIMELESS. & MORRIGAN
Revenir en haut Aller en bas
Pia Simoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Tik Tok (Jade)
Faceclaim : Elizabeth Olsen, (ava. en cours)
Messages : 69 - Points : 58
Âge : 29 ans
Métier : Institutrice
Sujet: Re: All night long. (Pia) ( le Jeu 28 Juin 2018 - 21:36 )
all night long

It's a long night and a big crowd, under these lights looking 'round for you. Yeah, I'm steppin' outside under moonlight to get my head right, lookin' out for you, yeah. Could it be your eyes didn't know that I've been waitin', waitin' for you


La vie est faite de moments clés, d’instants étranges qui viennent nous perturber. On pense notre avenir tout tracé, notre chemin dessiné. Et puis il y a ces coups du destin qui viennent nous surprendre, qui viennent nous marquer. Joie ou tristesse. Bonheur ou malheur. Loterie du hasard qui peut frapper n’importe qui, n’importe quand. Il suffit d’une soirée, d’une minute, d’une seconde pour que tout change.


Il suffit d’une rencontre pour que tout bascule…

Luciano, mon bouleversement.


Ce soir, c’est une soirée comme une autre. C’est du moins ce que je crois lorsque je pénètre dans l’appartement où la fête semble déjà battre son plein. Musique trop forte et alcool qui coule à flot. On entend les rires des gens heureux, brouhaha mélodieux qui donne le ton. Les sourires accrochés aux visages, l’ambiance est agréable et bon enfant. Dans ces moments-là, c’est comme si rien n’avait changé. Comme si nous étions encore les adolescents d’autrefois. La nostalgie me prend, doucement, alors que j’observe la foule autour de moi. La trentaine approche à grand pas alors que mes jeunes années lentement disparaissent. Mon cœur loupe un battement face à cette réalité qui me frappe de plein fouet. Le temps file si vite… Il glisse entre nos doigts sans qu’on ne puisse le retenir. Il s’échappe, s’envole pour ne laisser que les souvenirs des moments passés. Le temps est fugace. Le temps est précieux. Il faut apprécier chaque instant, chaque minute qui nous est donné car on ne sait jamais de quoi demain est fait ni même les surprises que la vie nous réserve.


Ce soir, c’est toi ma surprise.
Toi mon inattendu.


Une seconde. Juste une seconde et tout a changé…
Deux corps qui se poussent, qui s’affrontent dans un moment d’inattention. Une bousculade. Un regard. Et l’l’impression étrange que le temps s’arrête, que le temps se fige. Perturbée. Captivée. Je me perds dans le bleu de ses yeux, dans l’intensité du regard qu’il pose sur moi. Cet homme, je ne l’ai jamais vu. Parce qu’il fait partie de ces beautés uniques qu’on ne peut oublier,  de ces hommes au charme singulier qui viennent nous marquer. Malgré une assurance presque naturelle, il ne semble pas bien à l’aise parmi nous.  « Je suis désolé, pardonnez-moi. » Sa remarque confirme mon impression. « Ce n’est rien ne t’en fais pas. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal. » Un sourire qui se veut rassurant vient étirer mes traits face à sa gêne attendrissante. Il n’a rien à voir avec la plupart des gens ici. Mure. Posé. Il dégage quelque chose d'unique que je ne saurai expliquer. Je le regarde, charmée par sa beauté. « Un verre t’aiderait à m’excuser ? » Je lui souris de nouveau, gênée, troublée, telle une enfant se retrouvant face au prince charmant. « Même si tu n’as pas besoin de t’excuser, j’accepte volontiers ce verre. » Je me laisse tenter par sa proposition, prête à découvrir l'homme qui se cache sous ses beaux yeux. Cette soirée ne sera peut-être pas si commune finalement…




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS TIMELESS. & MORRIGAN


luciano & pia Something in you lit up heaven in me
Revenir en haut Aller en bas
Luciano MorelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t560-so-new http://www.ciao-vecchio.com/t599-luciano-morelli-liens
ID : Cocoe/Aurore
Faceclaim : Cillian Murphy - (ava) OLD MONEY. (sign) BEYLIN.
Multi-comptes : Jane Invanov.
Messages : 2951 - Points : 1327

Âge : Tout juste 39 ans.
Métier : Il dirige une société de marketing qu'il a fondé avec son meilleur ami
Sujet: Re: All night long. (Pia) ( le Sam 7 Juil 2018 - 15:20 )
all night long

Life is good, wild and sweet. Feel it in your heart and feel it in your soul. Let the music take control, we going to Parti', liming, fiesta, forever. Come on…


Le temps est une donnée parfois difficile à évaluer. Malgré sa constance, son immuable cadence il peut courir à vive allure ou au contraire s’écrouler péniblement, trop lentement. Voilà ce que me propose mon horloge maintenant. Une trêve. Une pause. Autour de nous les gens continuent de converser, boire ou danser. Nous, nous observons toujours ce même temps d’arrêt. Un moment pour se dévisager. Pour s’apprivoiser.
Dans ce temps latent il y a mon cœur qui bat. D’un battement particulier, celui qui annonce l’arrivée imminente d’un danger... Cela ne peut décemment pas en être un. Le péril en question est bien joli à regarder. Ses yeux émeraudes semblent me dévorer, avant de se dérober, le temps de me laisser contempler son charmant visage dont le sourire ne s’éteint jamais. Instinctivement ma main gauche vient se réfugier dans la poche de mon jean. Se cacher. Je jette un coup d’œil rapide vers Alessandro qui à quelques mètres plus loin affine la technique de séduction qu’il a tant de fois répétée. Ce pourrait-il que je me mette à lui ressembler ? Improbable, voire impossible...
Qui es-tu pour me faire cet effet ? Quel sort m’as-tu jeté pour que je ne puisse pas détourner le regard ? Je la contemple sans aucune retenue comme hypnotisé. Ensorcelé. Encore combien temps pour la regarder sans qu’elle ne puisse trouver ça suspect... et décide de me planter, moi et mes trente-neuf ans passé ? 

Belle inconnue peut-être que tu devrais...

Se reprendre. Avoir l’air naturel. Lutter contre cette impression de la connaître ou de la reconnaître. Comment cela se pourrait ? Luciano... tu n’as jamais prêté aucune attention aux contes de fées, tu n’as jamais cru pouvoir tomber sous le charme au premier regard. Tu as toujours pensé que tout cela n’était que chimères réservées aux jeunes filles en fleurs, aux romantiques, aux ingénues ou aux rêveurs. Pas à toi. Et puis tu te souviens tu es marié. MARIÉ. Pourquoi irais-tu aujourd’hui, alors que tu ne l’as jamais fait, jouer les bourreaux des cœurs, les Don Juan de pacotilles, les tombeurs d’opérettes ? Pourquoi te laisserais tu guider par cette petite voix qui doucement te chuchote tout bas. Ne fait pas l’idiot, cette chance de la découvrir saisie là.
Complètement déstabilisé je souris embarrassé. « Ce n’est rien ne t’en fais pas. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal. » " Je suis rassuré, j'aurais eu beaucoup de mal à me pardonner. Luciano, enchanté. " J’ai beaucoup de mal à me reconnaître... Je tends une main mal assurée, plus vraiment sûr de connaître les codes appropriés. Elle va te rire au nez et ce verre que tu viens de lui proposer te le refuser. « Même si tu n’as pas besoin de t’excuser, j’accepte volontiers ce verre. » " Alors ne bouge pas. " Je lui tourne le dos en fonçant les sourcils. Qu’est ce qui vient de se passer ? Qu’est-ce que je m’apprête à faire ? Rien Luciano, rien si ce n’est que de boire un verre ! Ok, ok... Alors pourquoi en allant le chercher je triture mon alliance comme si elle me brûlait ?




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS TIMELESS. & MORRIGAN


don't even trust
in me
If you asking me who am i, i’ll telling you with no doubt...
I'm just a fucking liar.
Revenir en haut Aller en bas
Pia Simoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Tik Tok (Jade)
Faceclaim : Elizabeth Olsen, (ava. en cours)
Messages : 69 - Points : 58
Âge : 29 ans
Métier : Institutrice
Sujet: Re: All night long. (Pia) ( le Ven 10 Aoû 2018 - 13:34 )
all night long

It's a long night and a big crowd, under these lights looking 'round for you. Yeah, I'm steppin' outside under moonlight to get my head right, lookin' out for you, yeah. Could it be your eyes didn't know that I've been waitin', waitin' for you


Les yeux qui détaillent, qui savourent l'image qui se dessine face à moi. Le bleu céruléen de son regard, les traits de ce visage qui ne peut que vous marquer. Le rythme irrégulier des battements de mon cœur vient trahir l'émotion qui me traverse, les sentiments qui m'assaillent. Je peux tenter de me voiler la face mais la vérité est là : cet homme me plaît. Je me sens presque bête de penser cela, bête de réagir ainsi mais la douce chaleur qui s’empare de moi ne peut être ignorée, ne peut être oubliée. Faible, je le deviens, incapable de résister à l'incroyable charme de l'homme qui se tient devant moi. Il semble pourtant si inaccessible, si loin de ceux que j'ai pu avoir autrefois. Si différent des hommes que j’ai fréquenté, des hommes que j’ai aimé. Cela fait si longtemps que je n'ai plus ressenti ça... Frisson nouveau qui me prend par surprise. Vertige étrange et pourtant si agréable. Romantique aux rêves brisés, j'ai fui l'amour comme on fuit le danger. Effrayée à l'idée qu'il me brise. Apeurée par le gouffre qu’il laisse derrière lui. Le désarroi. La peine. Le manque. Toutes ces choses qui ont marqué mon esprit d’enfant. J’ai trop souvent lu dans les yeux de ma mère ces émotions destructrices, cette douleur puissante que rien ne semble pouvoir apaiser. J'ai pourtant longtemps cru aux contes de fée, à ces miracles que l'on ose à peine imaginer, ces histoires dont on rêve sans jamais se l'avouer. J’ai été cette fille tiraillée entre espoir et réalité. Fantasme et déception. J’ai tenté de me convaincre que le grand amour n’existait pas, que ce n’était qu’une chimère poursuivie dans l’espoir de se sentir vivant et pourtant ce soir, le coup de foudre ne m’a jamais paru si réel…

Luciano. L’inconnu n’en est désormais plus un. Son nom résonne dans ma tête tel un son mélodieux. Mon cœur continue de battre à vive allure dans ma poitrine, incapable de ralentir le rythme, incapable d’arrêter cette cadence témoin de l’émoi qu’il traverse. La main qu’il me tend m’arrache à nouveau un sourire. Cette scène serait digne d’un parfait film d’amour et cette pensée m’attendrie. Il y a quelque chose d’électrisant dans le contact de ma main sur la sienne, comme une étincelle surprenante, comme le signe que quelque chose est en train de se passer. Pia, deviens-tu folle ? On pourrait aisément le croire si on parvenait à lire dans mes pensées. « Enchantée Luciano. Moi c’est Pia. » Je ne veux pas que le moment s'arrête. Je ne veux pas le voir partir et disparaître. Il n'y a plus que lui que je regarde dans cette foule, plus que lui qui me retient mon attention. J'ai du mal à comprendre l'intensité de l'émotion qui me saisit. C'est surprenant. Bouleversant. Comme si je découvrais pour la première fois le jeu de la séduction, les frissons de l'attirance. Jamais un homme ne m'avait fait tant d'effet, encore moins en si peu de temps. Mes réactions sont disproportionnées, déraisonnables, comme si je sortais tout droit d'un film à l'eau de rose. Je suis pourtant loin de l'héroïne du roman d'amour. Déception en déception, mes histoires n'ont été que désastre. Ce n’était jamais la bonne personne. Jamais le bon moment. À croire que j’ai passé ma vie à rater le coche, à saboter mes relations par crainte de finir le cœur brisé. Mais ce soir, je ne veux plus me poser de questions. Ce soir, je veux vivre l’instant présent, savourer chaque seconde qui passe. Parce que cet homme éveille en moi des émotions qui semblaient si lointaines, des sentiments trop longtemps oubliés. Mais ce soir, je veux me rappeler... Il revient, nos verres dans les mains, un sourire gêné sur les lèvres et je fonds davantage. Je ne vois même pas le piège qui tombe sur moi, ni même l’alliance qui trône à son doigt. Non, ce soir, je suis la jolie naïve aveuglée par le beau prince. Victime du conte dans lequel je semble tant vouloir plonger… « Merci pour le verre. Dis-moi, ça te dérange qu’on aille dehors ? Je n’en peux plus de tout ce bruit... » J’attends son oui comme une délivrance, espérant que l’on puisse partager un moment privilégié, loin des regards appuyés et des jugements faciles. Loin de ceux qui ne comprendraient pas.

Juste toi et moi.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS TIMELESS. & MORRIGAN


luciano & pia Something in you lit up heaven in me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: All night long. (Pia) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- All night long. (Pia) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé