Revenir en haut
Aller en bas


 

- Tina * Tapas, sangria & chorizo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Bodega
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
ID : Elsy
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 416 - Points : 817

Âge : 27 ans
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: Tina * Tapas, sangria & chorizo ( le Ven 7 Sep 2018 - 0:43 )
La jeune femme a un petit rire comme son interlocutrice parle de faire officie de Wing-Woman si elle rencontre au cours de la soirée un joli cœur qui lui ferait de l'oeil et que le destin aurait mit sur sa route. Elle en prend note, même si elle n'est pas certaine que l'occasion se présentera, principalement parce qu'elle fixe son attention sur son interlocutrice dans l'immédiat et ne voit donc pas, ou peu, les personnes qui se présentent dans la bâtisse. Tout du moins, jusqu'à ce que son regard capte l'entrée de son professeur chercheur. Naturellement, celui-là, il fallait que la demoiselle le repère. Elle le regarde quelques secondes, avant de finalement retrouver ses esprits semble-t-il et elle s'intéresse alors d'avantage, de nouveau, à son interlocutrice, questionnant cette dernière sur les soirées à l'aveuglette, en demandant s'il lui arrivait de faire ce genre de choses mais ce n'était probablement pas le cas, parce que tout le monde n'aimait pas sortir tout seul et faire des rencontres au hasard. Les gens préféraient souvent sortir en bande, avec des potes, prévoir une soirée et voir un peu au cours de celle-ci pour les rencontres.

«- Je vois, j'imagine qu'on ne doit pas être énormément à faire comme moi.» avoue la demoiselle avec un petit rire.

Mais rapidement son interlocutrice montre son professeur et l'homme qui l'accompagne, en demandant si Victoria connaît ces derniers. Oui, au moins pour l'un des deux car l'autre est un inconnu pour la demoiselle. Mais le quadragénaire bruns, avec ses yeux noisettes, sa carrure, sa mâchoire, son sex-appeal, oui lui la jolie demoiselle le connaît. Elle adresse un sourire à Tina comme cette dernière confesse qu'elle a déjà une idée de la réponse mais qu'elle a tout de même la curiosité de le demander. C'était donc si évident que ça ? Vicky a un petit rire.

«- J'en connais un des deux. Le brun. L'autre ce doit être un ami ou un collègue à lui, je ne saurais pas vous le dire. C'est mon directeur de recherches, le professeur avec lequel je suis descendu d'Angleterre pour mener des recherches, je ne m'attendais pas vraiment à le trouver ici, disons que c'est tout de même étrange, bizarre, de croiser son professeur dans un tel endroit, dans un tel cadre, loin des conventionnelles salles de classes dans lesquelles ont les voit d'ordinaire évidemment.» explique la demoiselle comme pour expliquer le bug qui avait été le sien en voyant l'homme entrer. «Mais ce n'est rien, où en étions nous ?» demande-t-elle en détournant le regard de ces deux hommes, les oubliant pour se reconcentrer sur son interlocutrice.



Just, she's not me
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
ID : wanderlust.
Faceclaim : aishwarya rai, tearsflight // signature : Anaëlle
Messages : 554 - Points : 651

Âge : 42 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Sujet: Re: Tina * Tapas, sangria & chorizo ( le Mer 17 Oct 2018 - 1:30 )

Tapas, sangria & chorizo
 Tina mêla son rire au sien en détournant le regard une nouvelle fois pour se poser sur le duo, les dévisageant à son tour. Elle avait posé la question alors même qu’elle connaissait la réponse, et même avec un infime pourcentage d’avoir tort, elle avait eut raison. Et le rire nerveux de la demoiselle en disait long. Lorsqu’elle confirma qu’elle en connaissait un des deux, l’Indienne hocha la tête doucement avant de reporter son regard sur le brun auquel elle faisait allusion. « Hum, je vois. » Se contenta de lâcher la jeune femme qui cessa d’observer les deux hommes tandis qu’un sourire fendait doucement son visage. Elle ne disait pas que son interlocutrice mentait, elle n’avait de toute façon rien dit de particulier qui pourrait passer pour un mensonge, mais elle se doutait bien que le moment d’absence qu’elle avait eut en apercevant le duo d’hommes, était bien plus que la surprise de croiser son professeur dans un tel cadre, comme elle le dit. Elle avait presque le même regard gêné que sa fille lorsque Tina la surprenait en train de regarder un garçon. Elle ne l’avouerait jamais à sa mère, mais elle n’avait pas besoin de mots pour que Tina comprenne ce qui passait par la tête de cette dernière. Elle avait été jeune elle aussi – et l’est encore, n’en déplaise à ce que peuvent dire certains ! – et savait ce que c’était que d’avoir le souffle coupé en ne sentant rien que la présence d’un être qui a su capter toute votre attention. Cette nervosité qui vous gagnait jusqu’au bout des doigts, provoquant des picotements qui allaient parfaitement bien avec ces fameux papillons dans le ventre.

Mais comme si elle était en présence de sa fille, Tina préféra ne rien dire. Déjà qu’elle ne le permettait pas avec Priya, elle se voyait mal le faire avec quelqu’un qu’elle connaissait à peine. Elle préféra lui adresser un petit sourire, elles se soucieraient des deux autres plus tard si la soirée s’y prête. « On n’en était pas à grand-chose. » Plaisanta l’Indienne qui prit une gorgée de son verre. « Vous avez dit venir d’Angleterre ? Vous y vivez ? » S’enquit soudainement Tina. « Vous n’avez pas d’accent anglais lorsque vous parlez, ou alors vous arrivez très bien à le gommer, et je vous en félicite car ce n’est pas une chose facile. Et je parle en connaissance de cause. »
AVENGEDINCHAINS


[...] une terre aride que n'atteignaient ni les regrets ni les lamentations. Une terre éloignée de tout rêve et de toute déception aussi. Là l'avenir importait peu et le passé ne renfermait qu'une leçon de sagesse: l'amour était une erreur dangereuse et son complice, l'espoir, une illusion perfide. Chaque fois que ces deux fleurs empoisonnées germaient en elle , [elle] les arrachait et les jetait avant qu'elles ne s'enracinent.


#TEAM ALESSORI
Revenir en haut Aller en bas
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
ID : Elsy
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 416 - Points : 817

Âge : 27 ans
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: Tina * Tapas, sangria & chorizo ( le Jeu 18 Oct 2018 - 2:08 )
Victoria ne s'attendait pas à croiser son professeur ici, à le voir entrer dans la salle. Alors qu'il ne l'a pas vu, elle continu de lui jeter quelques coup d'oeil. Il est étrange de voir l'un de ses professeurs dans un cadre tout à fait étranger à l'université, la jeune femme en prend de plus en plus conscience depuis qu'ils sont arrivés en Italie, tout les deux, alors qu'ils habitent sous le même toit pour le moment. Une situation pour le moins particulière et à laquelle, bien entendu, la jeune femme ne s'était pas attendue quand l'enseignant lui avait apprit qu'il l'avait choisit elle pour venir en Italie. Rapidement cependant elle reporte son attention sur Tina et la conversation entre les deux femmes reprend, alors que Victoria s'y est quelque peu égarée après l'entrée de son professeur dans la salle.

«- Je suis native de Naples, en fait, mais je fais mes études en Angleterre depuis quelques années déjà. Je reviens régulièrement à Naples voir mon frère et puis... j'aime mon pays, l'Angleterre n'est à mon goût pas aussi belle que l'Italie et je ne peux rester bien longtemps éloignée de ma patrie.» annonce la jeune femme un large sourire aux lèvres.

Il est vrai que dès qu'elle est en Angleterre, Naples lui manque, alors qu'elle aime follement la ville qui l'a vu naître, la ville dans laquelle elle a grandit, dont elle prétend connaître le moindre recoin, même si ce n'est pas tout à fait vrai car Naples regorge de trésors et qu'il faut toute une vie, certainement, pour tous les découvrir.

«- J'imagine donc que tout ceci concours à sauver mon accent Italien, en revanche dès que je suis en Angleterre, je surprends bien d'avantage et on me demande toujours, une certaine surprise dans la voix, si je suis Italienne, comme si c'était aussi surprenant que cela.» fait-elle remarquer en riant. «Il est vrai qu'il faut être fou pour quitter l'Italie, cela doit surprendre dans la grisaille Londonienne. J'ai beau essayer, je ne m'y fais jamais. Mais dans quelques mois je serais définitivement de retour au pays !» avoue-t-elle



Just, she's not me
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Tina * Tapas, sangria & chorizo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Tina * Tapas, sangria & chorizo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Bodega
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Bodega