Revenir en haut
Aller en bas


 

- { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Gabriela ViscontiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3627-miss-visconti-tu-ne-peux-pas-f http://www.ciao-vecchio.com/t3630-miss-visconti-lorsque-l-autruche-met-la-tete-dans-le-sable-elle-a-les-fesses-a-l-air#119226
ID : Je suis pitoquinha sur les forums et je m'appelle Louise.
Faceclaim : Blake sublime Lively est ma célébrité choisie pour incarner le rôle de Gaby. Mon avatar est signé love.disaster & mon code signature est signé pitoquinha.
Multi-comptes : J'ai déjà deux demoiselles sur le forum : Barbara Rosa (Dakota Jonhson) et Anabela Laranjeira (Amber Heard). Les plus belles des plus belles, nous sommes d'accord.
Messages : 195 - Points : 144
Âge : Malheureusement, j'ai déjà trente ans. J'ai la sensation que mon horloge interne s'affole afin de me rappeler toutes les deux minutes qu'il ne me reste pas beaucoup de temps afin de trouver un homme avec qui construire ma vie.
Métier : Je travaille en tant qu'avocate au sein du cabinet de mes parents qui est par ailleurs nommé très modestement Visconti.
Sujet: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 2:39 )
Être second, c'est être le premier des perdants.
GABRIELA VISCONTI
rôle inventé
Identité :(nom, prénom, surnom) Je m'appelle Gabriela Visconti. Depuis l'enfance, on me surnomme Gab ou Gaby, du moins mon entourage. J'ai toujours été habitué à être appelé de cette façon, mais au travail on me nomme mademoiselle Visconti. La raison ? Je suis avocate dans un cabinet de renom à Naples, du coup, on ne peut pas m'interpeller en me donnant l'un de mes surnoms, ça ne serait pas très sérieux. J'ajoute que j'aime beaucoup mon prénom, mais je suis surtout fière de mon nom de famille, puisqu'il s'agit de celui de mon grand-père qui est malheureusement décédé, mais qui me vouait un amour inconditionnel.

Naissance :(âge, lieu et date de naissance) Je suis née à Naples, il y a 30 ans maintenant. Le 21 novembre pour être plus exact. Je n'ai jamais quitté l'Italie, hormis pour les vacances et encore, j'aime profiter des nombreux endroits qui me sont encore inconnus ici. J'ai grandi à Naples et je n'ai jamais désiré aller vivre ailleurs. Je crois que je suis tout bonnement tombée amoureuse de ma ville natale, je ne m'imagine pas vivre ailleurs dans un futur proche. Je ne vais pas vous mentir, Paris ou encore New-York me font rêver, mais je reviendrais toujours vers Naples, parce que c'est à mes yeux, le paradis sur Terre.

Origines :(origines, voire la nationalité) Alors, concernant mes origines, je suis cent pour cent italienne. Non pas que je n'aurais pas aimé être Française ou encore Anglaise, mais ce n'est pas le cas alors je n'ai pas à me poser de questions inutiles qui ne changeront rien. Mes parents se sont rencontrés à la faculté et ils se sont aimés au premier regard, ce qui m'a longtemps fait rêver.

Statut :(célibataire, en couple, marié, orientation sexuelle) Au jour d'aujourd'hui, je suis célibataire. J'ai toujours été trop impliqué dans mon métier, et malheureusement cela à jouer sur mes relations amoureuses. Le travail passe toujours avant mes petits amis, sans doute parce qu'aucun d'eux n'a jamais réellement su me dompter. Du coup, ils perdent patiences et ils me plaquent, c'est logique. Adolescente, je me suis demandée si je n'étais pas bisexuelle, et en essayant avec une amie proche, je me suis rendu compte que j'aimais exclusivement les hommes.

Métier :(emploi occupé) Je suis avocate. Je travaille dans une grosse boîte de Naples, diriger par mes parents. J'ai été formaté depuis mon plus jeune âge à devenir avocate, et en y réfléchissant bien, je pense que c'est une chance, bien que j'ai pu penser à de nombreuses reprises que c'était un cadeau empoisonné. De plus, j'ai le souci de vouloir exister à travers les yeux des autres, mais surtout à travers les yeux de mes parents.

Argent :(situation financière) Je n'ai jamais eu de souci d'argent, étant donné que mes deux parents sont issus de familles ayant des situations plus que confortables. Ce n'est pas pour autant que je montre aux autres ma situation, bien au contraire. Je préfère porter des vêtements griffés, simples ou la marque n'est pas apparente afin d'être vêtu avec style, sans que l'on sache que ce que je porte coûte excessivement cher.

A Naples depuis :(quand êtes-vous arrivé à Naples ?) Je suis à Naples depuis toujours étant donné que je suis née ici, malgré les nombreux voyages que j'ai fait en compagnie de mes parents lorsque j'étais jeune. J'ai poursuivi mes études en Italie et à présent, je travaille à Naples. Je n'ai pas envie d'être ailleurs, puisque j'aime profondément cette ville.

Lorsque l'on pose ses yeux sur mon minois, on pense immédiatement que je suis une magnifique blonde incendiaire, qui n'a rien dans la tête, seulement ce n'est pas le cas. J'ai poursuivi des études de droit et au jour d'aujourd'hui, je suis avocate. On me dit toujours que je suis discrète et efficace à mon travail, ainsi que réfléchie ce qui est logique au vu de mon métier. Je dois choisir les bons mots avant d'ouvrir la bouche, afin de m'exprimer au mieux. Je suis ce qu'on appelle une "bosseuse", parce que je ne compte pas les heures lorsque je suis sur une affaire quelle que soit son importance. Je pense que je peux ajouter que je suis persévérante ainsi que déterminer, puis je déteste perdre. Je démontre que j'ai de l'assurance, que je me sais belle et sexy, mais en réalité, je ne suis pas aussi certaine de mes atouts, bien au contraire. Je fais toujours passer mes proches ainsi que mes clients avant moi. Je ne sais pas laisser une personne en difficulté sans réagir.
Dernier point : mon travail est ma vie et je sais que c'est mon plus gros défaut.

poids :
68 kg
alcool :
3 verres
cigarettes :
quelques unes


la chanson la plus écoutée en boucle :
Something Marina Kaye


Conclusion de votre vie On peut avoir l'illusion que j'aime le train de vie que je mène, seulement ce n'est pas réellement le cas. Certes, j'ai un travail qui me permet d'avoir beaucoup de choses matériels, je sors avec des amis, mais personnellement parlant, j'ai le coeur brisé. Je voudrais trouver un homme qui me donne envie de laisser mes dossiers de coter, un homme avec qui je m'imaginerais me marier et avoir des enfants. J'ai déjà trente ans, bientôt trente et un et j'avoue que depuis ce terrible cap de la trentaine, j'ai la sensation qu'une horloge s'affole dans mon esprit, me rappelant toutes les trente secondes que je n'ai plus beaucoup de temps afin de devenir mère. Je suis tombée amoureuse, mais l'homme que j'aimais m'a quitté. À présent, j'ai la sensation d'être l'une de ces célibataires dans Sex & The City, lors des premières saisons, puisqu'elles  désespèrent de trouver un homme qui voudra bien rester avec elles.
Du coup, je pense qu'on peut dire que le bilan de ma vie jusqu'à aujourd'hui est assez mitigé. J'ai réussi professionnellement parlant, mais question vie personnelle, j'ai encore beaucoup à faire.

Si vous choisissez de ne pas faire l'histoire, merci d'écrire un minimum de quinze anecdotes au lieu de dix minimum, en développant l'histoire à l'intérieur.
(un) Je pointe le bout de mon nez le 21 novembre de l'année 1987, à Naples. Mes parents me chérissent, me prédestinant à devenir une grande avocate, connue de tous en Italie et pourquoi pas à l'international. Je suis également aimée par mes grands-parents, surtout mon grand-père avec qui j'aurais une réelle complicité. Nous passerons de fabuleux instants ensemble, et ils resteront à jamais gravés dans ma mémoire.
(deux) Mon enfance se déroule sans encombre, même si je ne vois pas énormément mes parents en semaine comme ils travaillent. J'entends souvent ma mère clamer haut et fort qu'elle est avocate avant d'être mère, et avec les années, je ne lui en ai jamais tenu rigueur. Être avocate est inscrit dans son A.D.N. Les week-ends, mes parents essayent de m'accorder du temps, mais ils me rabâchent sans cesse que je serais avocate et que je dirigerais leur cabinet lorsqu'ils iront en retraite.
(trois) Je marche à peine que mes parents se vantent, répétant inlassablement que je vais devenir une avocate de renom et que leur nom de famille va prospérer durant de très longues années. Je ne sais pas à l'époque que je porterais un énorme poids sur mes épaules, car les Visconti sont connus pour être implacables au sein d'un tribunal.
(quatre) Véritable poupée blonde et malicieuse, ma mère comprend rapidement que je ne laisse personne indifférent. Elle désire réaliser son rêve d'enfant à travers moi, c'est-à-dire paraître dans des publicités, allant dans des castings. Mon père est réfractaire, il faut dire que les papas et leurs filles, c'est toute une histoire. Cependant, il termine par accepter quand il se rend compte que cela me plaît beaucoup et que je passe très bien à la caméra. Je suis alors une sorte de "mannequin" toute jeune, bien que je sois prédestinée à poursuivre des études de droit.
(cinq) J'adore poser, j'adore être devant l'objectif, puisque je désire exister à travers les yeux des autres. J'aime être "admiré" par des inconnus, mais surtout par mes parents. Je vis dans un rêve éveillé, puis je suis proche de ma mère, ce qui ne durera pas. Elle prend le temps de me vêtir lorsque je passe des castings, elle désire que je sois une véritable princesse. Je suis tout de même en marge, assez rebelle et je crois que c'est ça qui plaît dans le fond. Ma "mini" carrière dure peu de temps, mais comme on le dit si bien : toutes les bonnes choses ont une fin.
(six) Mes activités changent du tout au tout. Fini les photos et bonjour le sport. Ma mère désire que je sois gracieuse, et elle décide de me mettre à la danse classique. J'adore porter des tutus et de jolies ballerines. D'ailleurs, lorsque j'essaye ma toute première paire, je ne veux pas les retirer. Je fais des crises en permanence lorsqu'on essaye de me les retirer, je sais déjà ce que je veux et j'affirme que je suis une petite rebelle dans l'âme.
(sept) C'est autour des sept, huit ans que mon papa décide que je dois me mettre à la musique. Je commence les cours de violon, de piano, en plus de l'école et de la danse classique. Je me lève donc très tôt pour une petite fille de mon âge, mais je rentre tard, pour ne pas dire trop tard pour une jeune enfant. Je me contente à l'époque de manger en rentrant, avant de me laver et d'aller me coucher. Malheureusement, ces longues journées se répètent inlassablement, au début cela est difficile, très compliqué, puis je m'habitue, dans un premier temps.
(huit) Je deviens une véritable bête de foire. Mes parents en veulent encore et toujours plus et de ce fait, je dois me mettre aux langues étrangères. Je parle évidemment l'italien, mais j'apprends également les bases d'Anglais et de Français, puisque nous nous rendons de temps à autre en France lors des congés de mes parents. Ils me font comprendre que l'anglais est obligatoire, puisqu'on le parle partout dans le monde. D'ailleurs, durant un certain laps de temps, ils désirent m'envoyer en Angleterre, dans une école privée alors que j'entre à peine dans l'adolescence. Heureusement, cela ne s'est pas produit.
(neuf) Alors que j'excelle lors des cours de danse classique, j'apprends rapidement que les interactions humaines sont compliquées. Petit ras d'opéra, je pense me faire des amies, mais ce n'est pas le cas. Toutes me jalousent, suivant les instructions d'une petite blonde banale, qui ne voit pas du bon œil que je sois bien meilleure qu'elle. Les autres filles la craignent, elles se plient à tous ses désirs, seulement ce n'est pas mon cas et cela l'agace. Être en marge ne me dérange pas, bien au contraire. Puis, j'ai de la grâce naturelle et cela l'a met en rogne, ce qui me fait excessivement plaisir.  
(dix) Grand-père Horacio. Petite, je passe beaucoup d'instants mémorables avec mon papi. Nous passons nos après-midi ensemble et malgré les journées qui passent et qui se suivent, il ne me raconte jamais deux fois la même histoire. Je bois ses paroles, des scintillements plein les mirettes alors que j'écoute avec attention tout ce qu'il me dit. C'est un véritable compteur, ainsi qu'un excellent orateur. Chaque personne qui passe devant nous a un surnom qu'il me révèle lorsque celle-ci n'est plus visible, et nous rions ensemble, à ses propos, au "pourquoi" il a décidé de les surnommer ainsi. Lorsque nous sommes loin l'un de l'autre, nous nous téléphonons, surtout le week-end et il me demande toujours de lui décrire dans les moindres détails ma semaine passée.
(onze) Je poursuis paisiblement mes études même si je croule sur les devoirs, et mes activités extra-scolaires. Je suis forte, j'ai pris le rythme, j'ai pris le pli comme on dit, vu que je pratique énormément d'activités depuis toute jeune. Je vois moins mes parents, mais chaque fois, ils font l'effort de s'intéresser à moi. Nous dînons à trois, et mon père me demande de raconter ma journée à l'école. Il s'inquiète, me demandant toujours si je me fais des amis, parce qu'il faut admettre que je ne suis pas forcément abordable. On pense souvent que je suis prétentieuse, mais en réalité, je suis relativement timide bien que rebelle et puis je ne sais pas aller vers les autres, surtout à l'école. Nous discutons jusqu'à vingt et une heure, avant que j'aille retrouver les bras de Morphée.
(douze) L'année de mes quinze ans. C'est à cet âge que ma vie prend un tournant que j'aurais préféré éviter. Malheureusement, aujourd'hui, c'est trop tard. Cette année-là, je perds pas mal de choses, comme l'amour et la fierté de mes parents, plus précisément ma mère. Je perds également beaucoup trop de poids, mais également ma confiance en moi. C'est lors d'un cours de sport, en pleine journée que je perds connaissance. Rien de bien fâcheux me diriez-vous, seulement, à l'hôpital, lorsque je reprends connaissance on me pose beaucoup de questions. Je ne me doute pas à ce moment que cela va engendrer une rupture entre mes parents et moi. On leur demande bons nombres de choses quand j'apprends finalement que je dois rester hospitalisé durant plusieurs mois, jusqu'à ce que je prenne quelques kilos, et que je me repose l'esprit.
(treize)  Lors des vacances d'été, je me rends au petit village où vivent mes grands-parents. Mon grand-père est inquiet, ayant eu vent de ce qui m'est arrivé, je le sens tout particulièrement soucieux. Plus câlin que de coutume, il me rappelle sans cesse qu'il m'aime inconditionnellement, que je suis très importante à ses yeux et que je ne dois jamais l'oublier. Je pense à cet instant qu'il se veut protecteur puisque j'ai fait un passage assez long à l'hôpital de Naples, je le rassure comme je peux, mais quelque chose me chiffonne. Lorsque je quitte le village et que je fais un dernier signe à mon grand-père, je ne me doute pas que c'est la dernière fois que je le vois en vie. Son décès est une terrible épreuve, un véritable coup dur et je n'ai pas encore réussi à en faire le deuil.
(quatorze) Après son enterrement, ça mise en terre, je me promets d'avancer ainsi que de le rendre fier. Mes parents sont plus distants, mais ils prennent tout de même le temps de m'annoncer que je peux arrêter les activités extra-scolaires que je désire. J'ai la désagréable sensation de les décevoir, mais pour moi et ma santé, je décide de tout arrêter afin de me concentrer sur mon but principal : poursuivre mes études, mais surtout devenir avocate.
(quinze) Malgré toutes les prières de mon cher père, je sors avec des garçons au lycée, puis à la faculté. Seulement, cela ne dure pas, parce qu'aucun d'entre eux n'arrive à me captiver, aucun ne parvient à s'emparer de mon cœur. Je ne tombe pas amoureuse, à cet instant de ma vie. Puis, j'ai d'autres choses à faire, comme mon but ultime, devenir avocate et travailler au sein du cabinet de mes parents afin qu'ils soient fiers de moi. En revanche, je sors les week-ends, pas en période d'examens bien sûr. Je profite comme je peux de ma jeunesse, jouant le rôle d'une jeune femme sexy et joyeuse, ce qui n'est pas le cas. J'aurais dû devenir comédienne, seulement je n'y pense que maintenant.
(seize) Je suis sous le charme d'un avocat présent au sein du cabinet de mes parents lorsque je les rejoins après l'obtention de mon diplôme. Il y a quelque chose d'évident entre nous, seulement, nous nous cachons. Il m'apprécie, c'est réciproque et nous nous lançons, seulement, après quelques mois de relation, il demande à me parler en privé. C'est à l'intérieur de mon bureau qu'il me dit que nous ne pouvons pas continuer de nous fréquenter. Je suis interdite, tout se passait relativement bien, voir même trop bien à l'évidence. Je suis effondrée lorsqu'il quitte mon bureau et je me laisse tomber sur le sol glacé, pleurant en silence. Je ne dévoile à personne que je suis au plus mal, je me jette à corps perdu dans mon travail pour oublier que son bureau est juste à côté du mien. Je l'évite au mieux, peu désireuse de le croiser, parce qu'il m'a brisé le cœur et qu'il l'est toujours à l'heure actuelle. Je fais croire une fois encore que je suis heureuse, que je pétille, mais la réalité est toute autre : je suis totalement dévastée.
ton groupe :MACCHIATOton avatar :BLAKE LIVELY


pseudo, prénom :pitoquinha & Louisecombien de bougies ?vingt-sept bougiesd'où viens-tu ?France, Bourgognecomment t'as atterri ici ?TOP 50 RPG !




Dernière édition par Gabriela Visconti le Mer 27 Juin 2018 - 3:56, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isadora Forti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3076-isadora-but-i-have-seen-this-a http://www.ciao-vecchio.com/t3127-isadora-what-if-we-rewrite-the-stars
ID : Redvelvet
Faceclaim : Anna Speckhart ©Ealitya
Je suis absent-e : Du 7 au 28 juillet.
Multi-comptes : Leah, Natascia.
Messages : 894 - Points : 508

Âge : 30 ans
Métier : Musicienne dans l'âme, elle a toujours tenté de percer dans cet univers, sans succès. Elle s'est récemment faite à l'idée de reprendre l'entreprise familiale, ce qu'elle s'était promis de ne jamais faire. Des mois plus tard, grosse remise en question, envie de faire marche arrière sur sa décision.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 3:42 )
Rebienvenue Oulaaa, entre avocates il nous faudra un lien avec Leah Avec Blake en plus...


I love you.
Cause every night I lie in bed the brightest colors fill my head a million dreams are keeping me awake. I think of what the world could be a vision of the one I see, a million dreams is all it's gonna take. A million dreams for the world we're gonna make. ▬
Revenir en haut Aller en bas
Gabriela ViscontiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3627-miss-visconti-tu-ne-peux-pas-f http://www.ciao-vecchio.com/t3630-miss-visconti-lorsque-l-autruche-met-la-tete-dans-le-sable-elle-a-les-fesses-a-l-air#119226
ID : Je suis pitoquinha sur les forums et je m'appelle Louise.
Faceclaim : Blake sublime Lively est ma célébrité choisie pour incarner le rôle de Gaby. Mon avatar est signé love.disaster & mon code signature est signé pitoquinha.
Multi-comptes : J'ai déjà deux demoiselles sur le forum : Barbara Rosa (Dakota Jonhson) et Anabela Laranjeira (Amber Heard). Les plus belles des plus belles, nous sommes d'accord.
Messages : 195 - Points : 144
Âge : Malheureusement, j'ai déjà trente ans. J'ai la sensation que mon horloge interne s'affole afin de me rappeler toutes les deux minutes qu'il ne me reste pas beaucoup de temps afin de trouver un homme avec qui construire ma vie.
Métier : Je travaille en tant qu'avocate au sein du cabinet de mes parents qui est par ailleurs nommé très modestement Visconti.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 3:52 )
@Isadora Forti Avec plaisir ! Merci pour ton accueil la belle.


- GABRIELA VISCONTI -
L'avocate déterminée, implacable, intransigeante, travailleuse et indomptable.


Dernière édition par Gabriela Visconti le Sam 23 Juin 2018 - 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fulvia Di Renzo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3300-i-know-we-were-on-average-full http://www.ciao-vecchio.com/t3392-fulvia-happy-hours
ID : Piccolchou
Faceclaim : Lyubov Novikova.
Messages : 89 - Points : 146

Âge : 32 ans
Métier : Editorialiste dans une revue culturelle à Naples et alentours
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 7:38 )
Bienvenue


(c)crackintime
Adoption isn't just a childhood experience, it really means different things to me at different times. Sometimes it is just a part of who I am. Other times it is something I am actively going through. Each day  
 Once in a lifetime
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ealitya(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael & Leonardo
Messages : 6129 - Points : 2296

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 9:24 )
Re bienvenue


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Maïa DioliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3455-my-daddys-little-girl-maia http://www.ciao-vecchio.com/t3468-the-sound-of-silence-maia
ID : .uninvited, jess’.
Faceclaim : lily collins @ealitya (ava) & @perséphone (signa).
Multi-comptes : tullia romanelli (a. bergès-frisbey).
Messages : 70 - Points : 207
guess i’ll always be my daddy’s girl.
Âge : twenty-eight yo. maintenant une adulte, parfois toujours une enfant.
Métier : fleuriste. étudie les lettres classiques aux cours du soir.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 11:14 )
Re-bienvenue à la maison, ma douce.
Tu es encore bien belle sous ces traits. Hâte de découvrir ta nouvelle demoiselle.




te parler du bon temps qu’est mort et je m’en fous, te dire que les méchants c’est pas nous, que si moi je suis barge ce n’est que de tes yeux car ils ont l’avantage d’être deux.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriela ViscontiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3627-miss-visconti-tu-ne-peux-pas-f http://www.ciao-vecchio.com/t3630-miss-visconti-lorsque-l-autruche-met-la-tete-dans-le-sable-elle-a-les-fesses-a-l-air#119226
ID : Je suis pitoquinha sur les forums et je m'appelle Louise.
Faceclaim : Blake sublime Lively est ma célébrité choisie pour incarner le rôle de Gaby. Mon avatar est signé love.disaster & mon code signature est signé pitoquinha.
Multi-comptes : J'ai déjà deux demoiselles sur le forum : Barbara Rosa (Dakota Jonhson) et Anabela Laranjeira (Amber Heard). Les plus belles des plus belles, nous sommes d'accord.
Messages : 195 - Points : 144
Âge : Malheureusement, j'ai déjà trente ans. J'ai la sensation que mon horloge interne s'affole afin de me rappeler toutes les deux minutes qu'il ne me reste pas beaucoup de temps afin de trouver un homme avec qui construire ma vie.
Métier : Je travaille en tant qu'avocate au sein du cabinet de mes parents qui est par ailleurs nommé très modestement Visconti.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 11:36 )
@Fulvia Di Renzo Merci miss Di Renzo. :calin2:

@Adelina Alma Ma copiiiine ! Merci pour ton accueil.

@Maïa Dioli T'es adorable, je t'adore. Merci beaucoup. C'est vrai que je choisis toujours des canons !


- GABRIELA VISCONTI -
L'avocate déterminée, implacable, intransigeante, travailleuse et indomptable.


Dernière édition par Gabriela Visconti le Sam 23 Juin 2018 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Ealitya
Multi-comptes : Caitlyn, Demetrio, Enzo, Erio & Stefan
Messages : 8644 - Points : 6712
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 13:43 )
@Gabriela Visconti Rebienvenue chez toi la belle ! Tu sais où nous trouver si besoin. I love you


Dante & Leila
Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


La grande protectrice aux microbes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriela ViscontiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3627-miss-visconti-tu-ne-peux-pas-f http://www.ciao-vecchio.com/t3630-miss-visconti-lorsque-l-autruche-met-la-tete-dans-le-sable-elle-a-les-fesses-a-l-air#119226
ID : Je suis pitoquinha sur les forums et je m'appelle Louise.
Faceclaim : Blake sublime Lively est ma célébrité choisie pour incarner le rôle de Gaby. Mon avatar est signé love.disaster & mon code signature est signé pitoquinha.
Multi-comptes : J'ai déjà deux demoiselles sur le forum : Barbara Rosa (Dakota Jonhson) et Anabela Laranjeira (Amber Heard). Les plus belles des plus belles, nous sommes d'accord.
Messages : 195 - Points : 144
Âge : Malheureusement, j'ai déjà trente ans. J'ai la sensation que mon horloge interne s'affole afin de me rappeler toutes les deux minutes qu'il ne me reste pas beaucoup de temps afin de trouver un homme avec qui construire ma vie.
Métier : Je travaille en tant qu'avocate au sein du cabinet de mes parents qui est par ailleurs nommé très modestement Visconti.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 15:37 )
@Dante Galeone Merci beaucoup. Il me semble que je sais oui, d'ailleurs tu es au courant.


- GABRIELA VISCONTI -
L'avocate déterminée, implacable, intransigeante, travailleuse et indomptable.


Dernière édition par Gabriela Visconti le Sam 23 Juin 2018 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ima Di Michelis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2820-ima-fear-no-reaper http://www.ciao-vecchio.com/t2844-ima-fear-no-reaper
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : P. Tonkin © Ealitya ♥ + bat'phanie (signature)
Je suis absent-e : 31.07.
Multi-comptes : Ditlev, Matteo et Gabriele.
Messages : 821 - Points : 513

Âge : 29 ans (15.o9.88)
Métier : Assistante aux pompes funèbres, après avoir arrêté des études de psychologie. En pleine remise en question, hésitant à les reprendre.
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le Sam 23 Juin 2018 - 16:14 )
Rebienvenue I love you.
ça me perturbe de te voir avec Blake


fear no reaper
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { MISS VISCONTI } Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées