Revenir en haut
Aller en bas


 

- It's gonna be legen - wait for it - dary -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ima Di Michelis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2820-ima-fear-no-reaper http://www.ciao-vecchio.com/t2844-ima-fear-no-reaper
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : P. Tonkin © Ealitya ♥ + bat'phanie (signature)
Je suis absent-e : 31.07.
Multi-comptes : Ditlev, Matteo et Gabriele.
Messages : 821 - Points : 513

Âge : 29 ans (15.o9.88)
Métier : Assistante aux pompes funèbres, après avoir arrêté des études de psychologie. En pleine remise en question, hésitant à les reprendre.
Sujet: It's gonna be legen - wait for it - dary ( le Dim 24 Juin 2018 - 1:15 )
À peine avais-je verrouillé l’écran de mon téléphone et que je le jetais loin sur le canapé, je filais tout droit vers ma chambre, alors que celui-ci rebondit sur un coussin, atterrissant au sol. Ne sachant pas quoi enfiler, j’optais finalement pour un vieux t-shirt de la série culte Son of Anarchy – rien que d’y penser, j’en bavais déjà, rien qu’en me remémorant certains passages, surtout avec le personnage phare, Jax Teller. Je chassais très rapidement ces pensées de ma tête avant de me mettre réellement à déprimer et je me penchais pour ramasser un jean qui trainait par là. Il ferait très bien l’affaire. Sur le chemin me ramenant au salon, je m’attachais rapidement les cheveux en une queue de cheval. J’éteignis la télévision, que j’avais juste allumée pour avoir un bruit de fond, qui diffusais un documentaire sur les anacondas albinos, en Equateur. Après cela, j’allais à la cuisine, allumant le purificateur d’air, tout en vérifiant les gamelles chats / chien avant de retourner au salon, rageant, ne retrouvant pas mon téléphone portable. Au bout d’une bonne quinzaine de minutes et m’être contorsionnée dans tous les sens pour le chercher dans tous les endroits possible et inimaginables – et ayant récolté au passage un mal de nuque – je le trouvais au pied du canapé. Grognant, je le ramassais, le maudissant, comme une personne ivre qui se cognerait contre un meuble, alors que celui-ci n’y est juste pour rien. Une fois prête et après un dernier câlin à mes amours d’animaux, je quittais mon appartement, direction celui de Natascia. Faisant toutefois un crochet vers la supérette du coin.

Environ une quinzaine de minutes plus tard, je sonnais chez elle, tel le facteur. À vrai dire, je me sentais un peu coupable, en attendant là, devant sa porte. Ce n’était pas mon genre de ne plus donner de nouvelles pendant deux mois. Heureusement, elle avait compris, accepté mon excuse – bidon – tout en m’assurant qu’elle en avait aussi eu par-dessus la tête. Ce qui m’avait rassuré. Qu’à moitié. Parce qu’à la fin, je n’étais pas digne d’être son amie. Surtout avec le secret, si on pouvait l’appeler ainsi, que je cachais depuis – justement – ces deux derniers mois. En attendant, dans un état fébrile, je passais mes doigts sur la plaque métallique, devant sa porte, me demandant si on gravait encore les noms à l’aide d’un poinçon, tout en me disant qu’ils avaient certainement des machines, ou d’autres outils. Je sonnais à nouveau, alors que la porte s’ouvrait à la volée. Je restais là, mon sac main et celui de la supérette en main, le bras levé, comme une conne. Il me fallut une seconde pour réagir et me jeter dans ses bras. « Naaaaat’. Tu ne peux pas savoir à quel point tu m’as manquée et je suis vraiment, vraiment désolée ». Je m’en voulais tellement, de ce silence radio. Silence que je poursuivais avec Rowtag, sans aucune réelle raison. Une fois à l’intérieur de son appartement, je lâchais prise, levant le sac devant elle. « J’ai pris une bouteille de rouge, pour la peine » Je souris, sincèrement, heureuse de la retrouver. Ce que je ne lui avais pas encore dit, était qu’elle serait la seule à boire, ayant prévu du chocolat, bien enfoui dans mon sac à main. Mon gynécologue avait bien dit que je n’avais pas besoin de manger pour deux – trois – mais je m’en foutais. Tant qu’à prendre des kilos – c’était juste inévitable en étant enceinte de jumeaux – autant en profiter en se gavant de sucre. Mon péché mignon du moment (autre ma libido grandissante).

@Natascia Grimaldi


fear no reaper
Revenir en haut Aller en bas
Natascia Grimaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3601-darling-i-m-a-nightmare-dresse http://www.ciao-vecchio.com/t3602-take-it-all-natascia
ID : Redvelvet
Faceclaim : Ana de Armas + ©Ealitya
Je suis absent-e : Du 7 au 28 juillet.
Multi-comptes : Isadora, Leah.
Messages : 215 - Points : 91

Âge : 31 ans.
Métier : Second de cuisine au Bella Notte.
Sujet: Re: It's gonna be legen - wait for it - dary ( le Mer 27 Juin 2018 - 3:01 )
Ima & Natascia
“ It's gonna be legen
- wait for it -
dary ”


Natascia était plus qu’heureuse que sa meilleure amie vienne faire un tour à l’appartement, ça faisait plusieurs semaines que les deux jeunes femmes n’avaient pas eu la chance de passer du temps ensemble. Sachant d’avance qu’elle n’avait que quelques minutes pour se préparer, elle se félicitait d’avoir son appartement déjà propre (comme à l’habitude). Elle aurait sans doute pu rester dans son accoutrement du moment, c’est-à-dire un pantalon de yoga qui moule un peu trop ses fesses et un débardeur rose qui a vu de meilleurs jours, mais décide tout de même de passer à sa chambre enfiler un short en jeans et un débardeur plus présentable. Puis, passant à la cuisine, elle attrape un bol en y jetant quelques ingrédients, s’occupant du  réglage du four, bien décidée à offrir un magnifique gâteau au chocolat à son amie. En fouettant le mélange, elle ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec ses journées passées au restaurant, cette envie omniprésente d’homicide à l’égard de son patron. Si elle le pouvait, elle l’enfermerait dans une  grotte, l’expédierait en Russie, ou du moins, ferait tout pour qu’il ne fasse plus partie de son quotidien. Il la rend complètement folle.

Sursautant en entendant un coup à la porte, Natascia enfourne le gâteau et file d’un pas léger vers l’entrée un peu obscure, allumant la lumière au passage et ouvrant la porte pour scruter son amie du regard. Il ne faut qu’une seconde avant que les deux jeunes femmes s’étreignent comme si elles ne s’étaient pas vues depuis des années, et Natascia plaque un baiser sonore sur la joue d’Ima, reculant d’un pas, puis l’encourage d’un geste de la main à entrer. « Mais enfin, le blâme est sur moi aussi! Si je n’avais pas été si occupée au restaurant, je t’aurais kidnappée bien avant. » Elle entraîne Ima vers la cuisine où, déjà, l’odeur de chocolat commence à se faire sentir. « Tu vois, c’est exactement pour cette raison qu’on est meilleures amies toi et moi. », dit-elle d’un ton léger en attrapant la bouteille, puis s’occupant de l’ouvrir avant d’attraper deux coupes dans lesquelles elle sert une généreuse rasade de vin. « D’ici trois quart d’heures, tu auras droit à une généreuse portion de gâteau. En attendant, je veux que tu me dises tout ce que j’ai manqué ces dernières semaines. »




AVENGEDINCHAINS


+TAKE IT ALL+
Maybe I should leave, to help you see nothing is better than this and this is everything we need. So is it over? Is this really it, you're giving up so easily, I thought you loved me more than this.
Revenir en haut Aller en bas
Ima Di Michelis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2820-ima-fear-no-reaper http://www.ciao-vecchio.com/t2844-ima-fear-no-reaper
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : P. Tonkin © Ealitya ♥ + bat'phanie (signature)
Je suis absent-e : 31.07.
Multi-comptes : Ditlev, Matteo et Gabriele.
Messages : 821 - Points : 513

Âge : 29 ans (15.o9.88)
Métier : Assistante aux pompes funèbres, après avoir arrêté des études de psychologie. En pleine remise en question, hésitant à les reprendre.
Sujet: Re: It's gonna be legen - wait for it - dary ( le Dim 8 Juil 2018 - 15:22 )
À peine avais-je franchi le pas de sa porte et après t’avoir tenu dans mes bras, l’étreignant, durant une bonne minute, je sentis déjà une douce odeur de chocolat flotter dans la pièce. Mon ventre se mit à gargouiller et, instinctivement, je posais ma main dessus. Machinalement, comme si c’était le geste le plus naturel du monde. Toutefois, au mot kidnappé qui franchit la barrière des lèvres de mon amis, je me figeai involontairement, devant livide. En tant normal, cela m’aurait fait rire et je connaissais suffisamment bien Natascia. Toutefois, au vu des récents événements – la disparition de la fille de Rowtag, l’identification d’un corps, sans compte ma sensibilité croissante, je détournais la tête, revalant les larmes que je sentais prête à couler. Il fallait que je me montre forte. Je pris une grande inspiration, la suivant jusqu’à la cuisine où l’odeur était bien plus prononcée. Je  posais mes affaires sur près du comptoir, restant debout, mes deux mains posées sur celui-ci, suivant la jeune femme du regard, avant de m’asseoir sur une chaise haute, posant cette fois-ci mes coudes, ma main caressant nerveusement une ancienne cicatrice au bras.  « Hum », je fis mine de réfléchir, ne voulant pas rentrer directement dans le vif du sujet et, également, à comment refuser poliment le verre de vin sans toutefois attirer les soupçons de mon amie. À la place, je me levai, me dirigeant vers la fenêtre de la cuisse. « Ça te dérange, si je l’ouvre ? », demandais-je, tout en l’ouvrant, sans attendre de réelle réponse. Entre la chaleur estivale, le four en route et mes hormones, la température était plus qu’étouffante. J’avais l’impression de me liquéfier sur place. De retour à ma place, un verre à pied était posé sur le comptoir. Je le pris en main, le levant en l’air, avant de finir l’entrechoquer au sien « Santé », dis-je, faisant en même temps un clin d’œil, le portant à mes lèvres, faisant semblant d’en boire une gorgée. Je le reposais, gardant mes doigts autour du pied, le faisant tourner. Je me passais une main dans les cheveux « J’ai été pas mal occupée », commençais, par dire, esquissant un sourire. « On ne dirait pas, mais l’été fait pas mal de dégâts, malheureusement. Sans compter les cas habituels ».  J’haussais les épaules. « Mais ne t’inquiète pas, malgré tout ça, je ne t’oublie pas et tu seras toujours ma demoiselle d’honneur, si un jour je me marie » la taquinais-je, « mon petit lapin en sucre », rajoutais-je, un sourire en coin, sachant pertinemment qu’elle n’aimait pas que je la nomme de la sorte. Surnom d’ailleurs utilisé par un de ses ex et depuis, c’était resté ancré dans ma mémoire. Je repoussais un peu plus loin le verre de vin, ne voulant pas démolir la santé de mes bébés avant l’heure. Je n’étais déjà pas très friande d’alcool avant, m’autorisant toutefois quelques verres de vin de temps en temps mais là, c’était zéro. Je pouvais très bien m’en passer. La cigarette, par contre, c’était autre chose. Je fixais mon regard dans celui de mon amie « Tu n’aurais pas du lait, par hasard ? », lui demandais-je, presque timidement. Envie soudaine. Une de plus. Encore huit mois. « En tout cas, j’ai hâte de goûter à ton gâteau. J’en salive d’avance » Je me mordis la lèvre inférieure. Où en étais-je déjà ? Ha oui, elle m’avait demandé de lui résumer mes dernières semaines. « La routine. Métro boulot dodo » Je me penchais, ramassant mon sac, avant de le vider de son contenu. Tablette de chocolat, bobine de fil violet – utilisé pour confectionner un bonnet, nouvelle « passion » - mouchoirs, cigarettes, briquet pour finalement en sortir une enveloppe. Je rangeais tout le reste, gardant celle-ci dans ma main, la posant sur le comptoir. Je plantais mon regard dans le sien. Finalement, sachant pertinemment que je ne pourrais pas y échapper, connaissant Nat’ presque par cœur et lui faisant totalement confiance, la jeune femme jouissant d’un grand crédit de ma part, je débitais d’une traître. « Tuvasêtremarraine », tout en poussant l’enveloppe vers elle.


fear no reaper
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: It's gonna be legen - wait for it - dary ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- It's gonna be legen - wait for it - dary -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences