Revenir en haut
Aller en bas


 

- You get what you give (Caitlin) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roxanne GallagherToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3768-heartless-rox http://www.ciao-vecchio.com/t3775-roxanne-gallagher
ID : spf.
Faceclaim : Leighton Meester, @captain.
Messages : 74 - Points : 86
Âge : 29 ans.
Métier : animatrice radio.
Sujet: You get what you give (Caitlin) ( le Ven 20 Juil - 16:03 )
Ce soir, comme à peu près tous les soirs précédents, Roxanne essaie d’oublier l’erreur monumentale qu’elle a faite en décidant, du jour au lendemain, de venir à Naples. Certes, elle passe du temps avec sa meilleure amie et c'est un argument indiscutable. Et elle a aussi l’opportunité de faire son Hitch, en lui donnant plein de conseils de séduction. Très utiles, bien sûr. Et c’est où ‘ici’, déjà ? Parcourant la pièce du regard, Roxanne se concentre à nouveau sur son Mojito. Le 4eme. Ou le 5eme. Peu importe. Le fait est qu’elle a voulu changer d’ambiance, et à Naples, c’est simple, y a que deux bars. Vraiment, ce village il est gé-nial. Avec un soupir exaspéré, Roxanne finit par relever les yeux et hausse aussitôt les sourcils, quand une brune inconnue lui fait face.

Au bar depuis déjà quelques heures, la jeune femme est pour le moins ravagée, fixant la paille de son cocktail comme si elle va subitement se transformer en quelque chose d'autre. Le garçon à sa droite multiplie les approches ridicules et répétées et lorsque Roxanne sent finalement sa main atterrir sur sa cuisse laiteuse, elle esquisse une grimace de dégoût avant de se retourner prestement vers son non-interlocuteur (meaning : il tâche d'établir le contact et elle fait tout pour l'ignorer ostensiblement.) Ses yeux chocolatés plantés dans les siens, la brunette affiche un grand sourire mutin tandis qu'elle se saisit de la main du garçon pour la reposer sur le bar. « Écoute, j'ai beau être pompette, je ne suis pas ENCORE assez saoûle pour avoir envie de coucher avec toi. Alors s'il te plaît, va ennuyer quelqu'un d'autre. Je ne suis pas d'humeur. » Après un regard circulaire, Roxanne trouve la parade idéale : « En plus, tu me déranges en pleine conversation avec mon amie. » Ah, elle est venue avec une amie ? Bien décidée à rendre son mensonge crédible, la jeune femme se retourne vers Caitlin (dont elle ne connait pas le nom), une fille super jolie qu'elle n'a jamais vu de sa vie entière. « Oui, tout à fait. Et donc comme je te disais avant que ce rustre ne m'interrompe, Nate est vraiment un enfoiré. Il est parti et il n'est plus jamais revenu. Je n'ai jamais su pourquoi et... C'est un peu comme si quelqu'un a essayé de déchirer mon coeur à main nue. » Pause théâtrale, moue inspirée. « Mais en plus douloureux en fait. » Voyant que l'homme en question s'est enfin désintéressé d'elle, Roxanne soupire de soulagement avant de reprendre possession de son verre, après un sourire complice avec la jeune femme qui a subi son monologue sans broncher. Brave petite. Un sourire avenant aux lèvres, Roxanne serre vivement la main de sa nouvelle amie, tandis qu'elle lui commande un mojito, en plus du sien : « Moi, c'est Roxanne. Mais tu peux m'appeler Rox. C'est quoi ton petit prénom ? » Se sentant partir dans un monologue assommant, la jeune femme se mord la lèvre inférieure pour se faire taper et préfère faire tinter son verre contre celui de sa sauveuse.



— just because we do bad things does not mean we are bad people.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Velasco10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3743-caitlin-es-mejor-olvidar-y-dej http://www.ciao-vecchio.com/t3760-caitlin-y-el-corazon-me-duele-y-se-desace
ID : Ealitya, Sandrine
Faceclaim : Adria Arjona ©Ealitya
Multi-comptes : Dante, Demetrio, Enzo, Erio & Stefan
Messages : 85 - Points : 154

Âge : vingt-neuf ans
Métier : emmerdeuse et elle le fait bien. Sinon, elle est ébéniste, plus qu'une profession : une véritable passion, une vocation.
Sujet: Re: You get what you give (Caitlin) ( le Lun 30 Juil - 1:47 )
Mes doigts glissent sur le verre de vodka, unique réconfort suite à cette visite à l’hôpital. Une torture. J’ignore encore comment j’ai réussi à rester de marbre face à l’état de mon père, à sa maladie, mais mes larmes n’ont pas roulé sur mes joues et un sourire faussé, forcé par l’envie de lui apporter de la légèreté a même fait son apparition sur mon visage. Je suis bonne menteuse seulement lorsque j’y mets les formes, que je suis bien décidée et la simple idée qu’il ait compris ma tristesse, mon malaise, me donne la nausée. Mon cœur se resserre, trouve consolation auprès du liquide pur qui coule au fond de ma gorge. Le deuxième et certainement pas le dernier. Ce n’est pas comme si je devais rendre des comptes à quelqu’un pour me mettre la tête à l’envers. Leigh n’est pas là pour me sermonner, ou poser sa main sur sa cuisse, comme il en a l’habitude, et me souffler de ralentir, ou me conseiller de manger un morceau afin de ne pas terminer sous les tables. Cette partie de moi lui ferait peut-être honte, ou l’inquiéterait… S’il savait à quel point je m’en fous. Le liquide transparent tourne dans mon verre, alors que le barman pose un Mojito face à moi, me sortant de mes songes par la même occasion. « T’as décidé de me saouler ? » lui demandé-je, sans savoir exactement comment ma phrase ressort, si elle est assez claire, ou si les mots sont brouillons, tout en désignant le verre mentholé. Un air amusé apparaît, tandis qu’il montre la demoiselle à côté de moi d’un signe de la tête. Mon attention se pose alors vers la brune qui me dévisage et dans un élan quasi incontrôlé, se permet de me serrer la main, tout en terminant une phrase que je ne saisis pas. Peu importe : elle a décidé de me tenir compagnie. Soit c’est une psychopathe, soit… « T’as pas d’amis, on t’a posé un lapin ? » Murmure, voix aiguë ? Est-ce qu’il y a de la musique ? M’entend-elle ? Toutes ces questions, je ne me les posais pas il y a encore trois ans et c’est toujours aussi frustrant. « Tu pourrais… » commencé-je, plus fort. Il n’y a pas mort d’homme. Se retrouver seule, ça m’est arrivé aussi et ce jour-là, j’ai fini la soirée au club latino pour passer le reste de la nuit avec mon groupe d’amis, chose qui n’est pas arrivée depuis très longtemps. J’attrape son visage entre mes doigts en douceur, afin qu’elle ne me quitte pas des yeux. « Articuler, quand tu parles ? Ca m’arrangerait. Tu disais ? » Dans le cas où elle me prend pour une cinglée, l’inconnue s’adressera à quelqu’un d’autre pour discuter. « Et me regarder. » Ce serait pas mal.


Caitlin & Cisco
I can't tell you what it really is, I can only tell you what it feels like. And right now its a steel knife in my windpipe. I can't breath when I still fight well I can fight, as long as the wrong feels right its like I'm in flight high off of love, Drunk from my hate. Its like I'm huffing paint and I love it the more I suffer.
Revenir en haut Aller en bas
 
- You get what you give (Caitlin) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto