Revenir en haut
Aller en bas


 

- Sick Love [Pv] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mario BatagliniToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3635-i-was-lightning-before-the-thu http://www.ciao-vecchio.com/t3666-mario-bataglini-you-made-me-a-believer#120458
ID : redkiwix
Faceclaim : Nico Tortorella + (c) vodka Paradise & tumblr
Je suis absent-e : Présence réduite jusqu'au 1er septembre 2018.
Messages : 62 - Points : 93
Âge : 31 ans
Métier : Professeur de yoga, anciennement pompier
Sujet: Sick Love [Pv] ( le Ven 10 Aoû 2018 - 16:45 )
Sick Love
Natascia & Mario

Honnêtement, je m'étais posé la question la vingtaine de minutes qu'il m'avait fallu pour filer déposer mon sac de sport chez moi et reprendre la route du San Calisto. J'avais fait terminé le cours cinq minutes d'avance, mais je savais que mes élèves ne m'en voudraient pas pour ça. Avais-je loupé un évènement important dans la vie de ma meilleure amie ? Étais-je donc si concentré sur mes propres affaires que je n'avais pas su voir les signaux de ce qui n'allait pas ? Ou alors, j'avais peut-être trop envie de savoir qu'elle s'épanouissait sans sa relation amoureuse, la première à être stable depuis longtemps me semblait-il, pour être attentif à la réalité. Toujours était-il que si je n'avais pas prévu de mettre les pieds à cette soirée d'anniversaire d'un ami commun à qui je n'avais pas adressé la parole depuis des mois (mon ex avait fait partie de son entourage et je préférais ne pas me risquer à le croiser), un SMS reçu d'une autre de nos connaissances en commun me demandant si Nat' allait bien pour boire autant, m'avait fait changé d'avis sur le champ. Elle m'était bien plus chère que le possible désagrément de croiser un fantôme du passé.

Lorsque j'entrais dans le bar, j'effectuais du regard un rapide balayage des lieux. J'étais béni des dieux, aucune rencontre désagréable en perspective. J'avais donc tout le loisir d'aller mener mon enquête, mais surtout, de la tirer d'affaire avant que ça n'en devienne embarrassant pour elle-même. Je me dirigeais donc vers le bar et glissais un bras autour de sa taille, alors qu'elle semblait occupée à flirter avec un parfait inconnu. Innocente jusqu'à preuve du contraire, mais de l'extérieur, ça regardait mal. « Je vois que tu m'attendais impatiemment ! » M'exclamais-je, laissant filer mon regard d'elle à cet homme, qui paraissait tout de suite moins enthousiaste et qui profitait de mon arrivée pour s'éclipser avec une excuse bidon. Du côté de ma meilleure amie, c'était une sorte de confusion qui brillait dans ses yeux. Je sais, je n'étais pas supposé venir ce soir même si elle me l'avait demandé au moins trois fois aujourd'hui par SMS. « Qu'est-ce que je vais faire avec toi, Nat' ? Trouble in paradise ? » Peu importait les plans originaux, j'étais à présent à ses côtés et je ne comptais pas la laisser s'enfoncer davantage. J'espérais qu'elle veuille bien me dire ce qu'elle faisait seule à cette soirée. Son petit ami devait l'accompagner, non ? C'était même une des raisons qui m'avait poussé à ne pas venir, question de la laisser s'amuser avec son Roméo et de ne pas avoir à être la troisième roue.

CODES c LITTLE WOLF.


astra; bb — Run away with me, lost souls and reverie, running wild and running free, two kids, you and me ;; @X Ambassador - Renagades
Revenir en haut Aller en bas
Natascia Grimaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3601-darling-i-m-a-nightmare-dresse http://www.ciao-vecchio.com/t3602-take-it-all-natascia
ID : Redvelvet
Faceclaim : Ana de Armas + ©Ealitya
Multi-comptes : Isadora, Leah.
Messages : 294 - Points : 237

Âge : 29 ans.
Métier : Perdue.
Sujet: Re: Sick Love [Pv] ( le Lun 13 Aoû 2018 - 1:51 )
Mario & Natascia
“Sick Love”


À quel moment sa vie avait-elle dérapée? Natascia avait toujours été en parfait contrôle d’elle-même, même lorsqu’elle était enfant. Ses tea partys auxquels seules ses poupées étaient invitées avaient un horaire quasi militaire, et si l’une des peluches avait le malheur de ne pas remplir son rôle à la perfection, par exemple en tombant de sa chaise, elle avait le malheur de se retrouver à la poubelle le soir venu. Adolescente, elle avait toujours priorisé ses responsabilités au détriment de ses loisirs, et la tendance s’était maintenue tout au long de sa jeune vie d’adulte. Alors comment pouvait-elle, à l’aube de ses trente ans, se retrouver sans emploi, accablée de dettes qui la poussaient à aller s’installer chez une cousine pour quelques mois? Trop prise à combatte cette anxiété provoquée par son milieu de travail trop toxique pour sa fragilité émotionnelle, Natascia avait pour la première fois de sa vie fermé les yeux face à toutes ces responsabilités qui l’accablaient. Elle ne voyait plus les factures s’accumuler sur la petite table près de l’entrée. Elle payait son loyer en retard, s’était même fait couper l’électricité une fois. Elle manquait de plus en plus le travail, fatiguée de devoir aller se cacher dans la chambre froide pour reprendre ses esprits lorsque ses crises de paniques se déclenchaient. On pourrait croire que d’avoir enfin lâché cette profession lui aurait amené un soulagement important, mais maintenant elle ne faisait que se confronter à l’échec de sa vie, et elle ne savait plus comment jongler avec la situation. Ça, accumulé à une relation parfaite sur papier, emmerdante à souhait en réalité, ça faisait trop à gérer pour la jeune femme.

Peut-être aurait-elle dû passer la soirée à tenter de trouver des professions susceptibles de l’intéresser, plutôt que de se rendre à l’anniversaire d’une amie de longue date avec qui elle n’avait pas grand-chose en commun. Mais l’idée de passer son samedi soir seule dans sa chambre avec son ordinateur était un peu trop déprimante pour être réellement considérée. Deux heures plus tard, beaucoup trop de vodka ingérée, Natascia flirtait outrageusement avec un homme un brin trop jeune pour elle. Par chance, le bras de Mario se glisse autour de sa taille, parfaitement inattendu mais provoquant tout de même une certaine euphorie chez la jeune femme. « Mario! », lance-t-elle d’un ton strident, le serrant dans ses bras, le jeune homme quittant définitivement ses pensées. « Je pensais que tu ne venais pas. Je suis contente de te voir. » Elle lui adresse un sourire, faisant signe au barman de leur servir une nouvelle ronde de shooters. C’est bar open, aussi bien en profiter. « Hein? Oh. J’ai dit à Emilio de ne pas venir, que je ne me sentais pas trop bien et que je rentrerais tôt. » La soirée étant encore relativement jeune, elle n’est pas encore dans le mensonge total. « Tu penses quoi de lui? Sincèrement? » Elle lui a sans doute déjà posé la question plus d’une fois, l’approbation de Mario étant toujours très importante à ses yeux. Elle est bien consciente qu’Emilio est sans doute le premier petit ami potable qu’elle lui ait présenté, et pourtant, elle donnerait n’importe quoi pour que son meilleur ami le déteste.




AVENGEDINCHAINS


+TAKE IT ALL+
Maybe I should leave, to help you see nothing is better than this and this is everything we need. So is it over? Is this really it, you're giving up so easily, I thought you loved me more than this.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sick Love [Pv] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto