Revenir en haut
Aller en bas


 

- Better an oops than a what if ♦ Gwen -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Junkiie.
Messages : 490 - Points : 705

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:03 )
I'm always doing things I can't do. That's how I get to do them - Pablo Picasso
GWENOLA MORETTI
scénario de Adriano Castaglio
Identité :Gwenola Moretti mais on l'appelle surtout Gwen

Naissance :30 ans enfin presque puisqu'elle est née le 24 août 1988 à Nice

Origines :Italienne mais française de coeur

Statut :Célibataire mais si elle est revenue en Italie c'est pour y remédier

Métier :Directrice du Marketing et de la communication d'une célèbre marque de lingerie fine.

Argent :L'argent n'est un problème pour la belle blonde.

A Naples depuis :Un mois

Pétillante est le mot qui caractérise le mieux la jeune femme. Partout où elle passe, Gwen apporte illumine la pièce. Véritable boule d’énergie, elle a du mal à rester en place sauf lorsqu’il s’agit de son travail. Exigeante, méticuleuse, perfectionniste, travailleuse, elle ne ménage pas sa peine lorsqu’elle a un projet à faire. Compétitrice, elle joue pour gagner et elle fera tout pour réussir. Ce n’est pas pour rien qu’à 30 ans, elle est déjà Directrice Marketing et Communication. Entière, avec elle c’est tout ou rien. Mais à côté de ça, c’est une jeune femme généreuse qui adore la bonne chère. Elle aime faire la fête, boire jusqu’à l’excès, danser toute la nuit. C’est aussi une personne loyale et sur qui les gens peuvent compter. A contrario, si une personne la déçoit, elle la raye simplement et purement de sa vie. Intransigeante, elle l’est autant envers elle qu’envers les autres. Quand elle a une idée en tête, elle n’en démord pas. C’est une véritable tête de mule et une très mauvaise perdante. Elle déteste admettre qu’elle a tort et même si elle est foncièrement honnête, elle mettra dix piges pour admettre ses torts. Elle adore le tourbillon de la vie mais parfois, elle a des accès de lassitude et alors, elle s’enferme chez elle durant des jours. Elle passe alors son temps à lire ou à regarder des films et série chez elle.

poids :
52 kg
alcool :
4/5 verres
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Love Really Hurts Yesung


Conclusion de votre vie A pratiquement 30 ans et déjà Directrice de son propre département au sein d’une célèbre marque de lingerie fine, on pourrait croire que Gwenola Moretti est comblée dans sa vie. Ce qui est presque le cas. Presque. Car il lui manque ce petit quelque chose qui la fait se sentir vivante, comblée. Oh, elle était fière de sa réussite. Peu pouvait se targuer d’avoir autant accompli de choses qu’elle aussi jeune mais elle sentait que ce n’était pas suffisant. Elle n’avait personne avec qui partager tout ça. Elle l’avait eu à une époque de sa vie cette personne. Une personne qui avait partagé ses excès… Cigarettes, alcools, fêtes… Si aujourd’hui, ils ne sont plus ensemble, elle ressent toujours son absence au plus profond d’elle. Elle s’est assagie, ne fume plus ou alors très occasionnellement. Bois toujours mais plus dans l’excès comme avant. Oui, Gwenola a mûrit. Reste à le retrouver.

(un) Fille unique, Gwenola avait senti toute sa vie ô combien elle était un poids pour ses parents. La personne de trop, celle dont la présence est juste tolérée. Petite, Gwen essayait de se faire la plus discrète possible. Faisait tout pour que ses parents puissent être fiers d’elle. Elle ramenait des bonnes notes, des bons points pour sa conduite. Bref, elle voulait devenir la petite fille modèle pour effacer cette lueur de regret qu’elle voyait trop souvent dans le regard de son père ou de sa mère. (deux) Puis, il y avait eu cette fois-là. La fois de trop. Quand votre fille est pressentie pour avoir une belle distinction au niveau national, vous vous sentez fiers d’elle n’est-ce pas ? Vous ne répondez pas par un simple « bien » puis vous partez dans une autre pièce pour continuer de lire votre journal. Encore une fois, Gwen s’était sentie rejetée. En fait qu’elle soit là ou non, cela importait peu à ses parents. Non. En fait, si elle n’était pas là ils auraient été bien plus heureux. Cette marque d’indifférence a été celle de trop. Elle avait 14 ans. (trois) A partir de ce moment-là, elle décida de dire stop. Elle arrêta d’essayer de plaire à tout prix à Monsieur et Madame Moretti et commença enfin à être elle-même. Une jeune fille qui aimait rire et s’amuser. Si au début, sortir en boîte ou fumer et boire avait été un acte de rébellion contre ses parents, Gwenola y prit vite goût. Elle faisait le mur pour pouvoir sortir quand elle le voulait et parfois sortait même devant ses parents. Ils commencèrent par la réprimander en lui disant qu’une jeune fille comme il le faut ne faisait pas ce genre de chose. La première fois que cela arriva, elle éclata de rire devant eux et partit s’enfermer dans sa chambre. (quatre) Si la blonde commençait à faire connaissance avec le monde de la nuit et de la débauche, elle n’en oublia pas pour autant ses études. Très intelligente, elle adorait aussi apprendre. Tout s’assimilait très vite dans son cerveau et elle découvrit qu’elle n’avait pas besoin de beaucoup de sommeil pour être en forme. Aussi elle ne se priva pas pour concilier ces deux aspects de sa vie. Elle se sentait enfin vivre et se jurait de ne pas commettre les mêmes erreurs que ses parents. (cinq) Puis vint le temps de l’université. Gwen choisit Naples non pas pour la qualité de leur enseignement même si cela n’était pas négligeable mais surtout pour mettre de la distance entre ses parents et elle. Ils restèrent à Turin. Elle choisit le Marketing et la Communication spécialité mode en matières principales. Son tempérament s’y prêtait bien. Elle adorait créer des choses comme des vêtements mais elle ne se touvait pas assez douée pour faire du stylisme. Cela ne l’empêchait pas de confectionner elle-même certains de ses vêtements par loisir. (six) Trois mois après sa rentrée, elle LE rencontra. De sortie avec une de ses copines, elle rencontra le frère ainé de cette dernière. Adriano Castaglio. Un nom gravé à jamais dans sa chair même encore aujourd’hui quand elle pensait à lui, son cœur se mettait à battre un peu plus vite. Ce n’était pas le plus beau qu’elle ait rencontré mais il avait ce petit quelque chose qui l’a touché au plus profond d’elle. Elle se sentait liée à lui comme dans la légende japonaise du fil rouge reliant les âmes sœurs. C’était un amour passionnel. Il devint vite le centre de son monde tout comme elle devint le sien. Aux côtés de Gwenola, Adriano sortit un peu de son carcan de fils modèle pour s’ouvrir un peu plus au monde tandis qu’il lui apportait cette stabilité dont elle avait besoin tout en ne l’enfermant. (sept) Amour passionnel, amour exclusif. Ils emménagèrent ensemble à peine un an après leur rencontre. C’était un petit studio mais cela leur suffisait. Ils n’avaient pas besoin de grand-chose. Gwen continuait ses études tandis qu’Adriano lui, travaillait. Bien entendu, les parents de la belle ne furent pas du tout d’accord avec ses choix mais elle s’en fichait. Elle était heureuse auprès de l’homme de sa vie et c’était tout ce qui lui importait. Adriano venait d’une famille unie et avait essayé de la raisonner pour qu’elle soit plus ouverte envers ses parents mais après une ou deux rencontres avec les Moretti, il comprit. Plus jamais, il ne poussa Gwen à se rapprocher d’eux sauf pour les grandes occasions. Elle s’intégra parfaitement dans la famille Castaglio. La famille d’Adriano remplaça la sienne qui n’avait de famille que le nom. Elle ne lui avait pas raconté toute son enfance juste des bribes. Le cœur d’une femme est un océan de secrets. (huit) Gwen finit ses études haut la main tandis qu’Adriano faisait son petit bonhomme de chemin. D’un petit studio, ils étaient passés à un plus grand appartement. La vie continuait toujours aussi bien pour eux. La vie de fêtes se réduisait petit à petit sans vraiment qu’elle s’en rende compte. Ils murissaient et devenaient plus responsables. Leur amour ne faiblissait pas et semblait au contraire s’approfondir de jour en jour. Ils pouvaient passer des journées enfermés chez eux à ne rien faire d’autre que l’amour passionnément. Tout allait donc pour le mieux dans meilleur des mondes jusqu’au jour où le brun s’avisa de faire sa demande à sa belle. Gwen paniqua. L’image de ses parents s’imposa à elle et elle eut peur. Son mouvement de recul ne passa pas inaperçu d’Adriano. Mais il ne dit rien la laissant prendre son temps comme elle le lui demandait. Pourtant à leur retour de voyage, Gwen finit par faire ses bagages et s’enfuir comme une lâche en ne laissant qu’une simple lettre. (neuf) Elle quitta tout. Son travail, ses amis et même l’Italie. Elle revint à Nice où elle passa les six premiers mois entre les quatre murs de sa chambre à pleurer et à broyer du noir. On dit souvent que c’est plus facile pour celui qui quitte que celui qui se fait quitter. Gwen n’était pas du tout d’accord. Elle avait beau avoir quitté Adriano, cela ne voulait pas dire qu’elle ne l’aimait plus. C’était l’homme de sa vie et elle le savait tout comme elle savait que personne ne pourrait jamais le remplacer. Elle finit par se relever. Comme toujours. Ce fut à cette époque qu’elle coupa les ponts avec ses parents. Adriano était celui qui la poussait à garder un lien, lui n’étant plus là plus rien la rattachait à eux. (dix) Elle reprit ses études. Après un diplôme en marketing, elle s’attaquait aux langues. On ne pouvait travailler dans la mode sans connaitre plusieurs langues. Elle choisit les langues asiatiques car l’Asie c’était l’avenir. De trilingue (français, italien, anglais) elle devint polyglotte en rajoutant à son arc le mandarin, le coréen et l’hindi. Pendant ses études de langues, elle fut embauchée par une célèbre marque de lingerie. Gwen était une bosseuse acharnée et cela ne la dérangeait pas de commencer au plus bas en tant que simple assistante de l’assistante. Toutes les tâches ingrates, elle acceptait de les faire en n’oubliant pas son but. Devenir à son tour l’assistante puis la chef. Elle y parvint aisément car d’une elle était douée et de deux elle était très douée. (onze) Gwen avait réussi. Elle avait tout ce dont elle avait rêvé. Une vie faite de fêtes, d’amusement. Des amis avec qui s’amuser, des gars pour passer le temps. Jamais depuis Adriano, elle avait laissé quelqu’un s’approcher d’assez prêt pour toucher son cœur. Elle avait des aventures mais jamais rien de sérieux ou qui durait plus d’un mois et jamais chez elle. C’était une règle. Oui elle avait la vie parfaite. Mais le souvenir de son premier et unique amour l’obsédait. Et plus le temps passait plus il s’imposait à elle comme une musique entêtante ne voulait pas quitter votre tête. Cet homme elle l’avait dans la peau. Aussi quand sa chef, qui ne pouvait pas lui laisser sa propre place, lui proposa de devenir Directrice Marketing et Communication d’une filiale qui allait ouvrir, elle n’hésita pas une seconde. On lui laissa le choix entre deux villes : Naples ou New-York. Ce fut le signe du destin, elle choisit Naples. Elle choisit Adriano. (douze) Bien qu’elle ne se voie pas mère, Gwen adore les enfants qui le lui rendent bien. Elle aimait passer du temps avec eux, jouer avec eux même si elle avait une tendresse particulière pour les bébés. Les enfants de ses amis l’appellent tante Gwen. Ce rôle de tata gâteau lui convenait parfaitement. Elle était celle qu’on appelait pour garder les enfants quand les parents voulaient passer une soirée en amoureux. (treize) Elle adore lire. Elle lit de tout. C’est une fashion victim mais quand elle déprime, c’étaient des livres qu’elle achetait. Elle a une impressionnante bibliothèque, une pièce de son grand appartement étant dédiée à cet usage. Elle lit tous les soirs avant de dormir même après avoir fait la fête. Elle a aussi bien entendu un énorme dressing. Gwenola gagnait très bien sa vie et donc elle ne se privait pas de grand-chose. (quatorze) Elle a réduit sa consommation de cigarettes jusqu’à ne plus fumer. C’était dur de se défaire d’une habitude vieille de plus de dix ans mais la jeune femme avait une volonté de fer et quand elle décidait quelque chose, elle s’y tenait. Sa consommation d’alcool par contre n’a pas bougé. Elle tient très bien l’alcool alors pourquoi se priver ? (quinze) Il lui arrive souvent de jouer les mannequins pour sa boîte. Cela l’amuse et plaît aux clients qui y voient là un investissement complet des personnes de l’entreprise. Elle a ce côté à la fois sulfureux, sexy et accessible qui rendait les hommes fous et qui faisait que les femmes ne la prenait pas en grippe. Un cocktail détonnant que son entreprise ne se privait pas d’utiliser. (seize) Gwen est une personne extravertie mais peu de personne la connaissent vraiment. Elle ne se confie pratiquement pas. Ses blessures, ses doutes, elle les garde pour elle ne voulant pas montrer une seule marque de faiblesse. (dix-sept) Elle adore la musique. Il lui arrive souvent de mettre la musique à fond dans son appartement et de danser. La jeune femme fait aussi beaucoup de sport. Elle va nager deux fois par semaine et court tous les matins. (dix-huit) C’est un vrai cordon bleu. A l’époque où elle vivait avec Adriano, elle s’occupait du salé et lui du sucré. Elle fait aussi des gâteaux mais préférait laisser son homme s’occuper des desserts et pâtisseries. C’était lui le pro des deux. (dix-neuf) Au fond d’elle, elle en veut à Adriano de l’avoir forcé à fuir. Elle sait que c’est un sentiment injuste envers le brun mais elle lui en veut de l’avoir mis devant ce choix. De lui avoir fait peur avec cet engagement et de tout ce que cela sous-entendait. Elle lui en veut de ne pas avoir su attendre qu’elle soit prête même si elle ne savait pas à l’époque si elle le serait un jour. Elle lui en veut de leur séparation. (vingt) En vrac : adore le café et le thé – a une peur bleue des araignées – déteste les films d’horreur – a un faible pour les films romantiques – est une fan des films Marvel et DC – est très têtue, quand elle a une idée en tête elle n’en démord pas – parle beaucoup pour ne rien dire quand elle est gênée – mordille ses cheveux quand elle réfléchit – très bordélique, heureusement qu’elle a une femme de ménage – a une écriture de cochon, est la seule à pouvoir se relire – adore rire – aimerait adopter un chien mais pas n’importe lequel, un Akita Inu
ton groupe :TIRAMISU ton avatar :Behati Prinsloo


pseudo, prénom :Pretitycombien de bougies ? d'où viens-tu ?Pariscomment t'as atterri ici ?Il était dans mes favoris




Dernière édition par Gwenola Moretti le Sam 18 Aoû 2018 - 9:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:12 )
Bienvenue du coup j'suis ravie de voir mon scénario tenté !! si t'as la moindre question, n'hésite pas à me mpotter ou même sans raison, ça me va aussi
Revenir en haut Aller en bas
Majbritt Bergman10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3920-majbritt-lisbeth-bergman-croir http://www.ciao-vecchio.com/t3927-majbritt-lisbeth-je-taime-une-fois-je-taime-deux-fois-je-taime-plus-que-le-riz-et-les-petits-pois#126299
ID : Je suis connue sous le pseudo de pitoquinha sur les forums, sinon je me prénomme Louise.
Faceclaim : J'ai beaucoup de chance puisque je joue la magnifique, sublime, parfaite Dianna Agron. + ©- paroles de "Murder Song" par AURORA + avatar signé Blondie
Multi-comptes : Je joue également Anabela Laranjeira, ayant pour célébrité Amber Heard, puis je joue aussi la très jolie Mila Clarizio ayant pour célébrité Jessica De Gouw.
Messages : 1687 - Points : 3454

Âge : Née à Göteborg le 24.12.1989, j'ai déjà trente ans.
Métier : Je suis actuellement la secrétaire personnelle (à l'essai) de monsieur Francesco Spinoza.
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:13 )
@Gwenola Moretti Bienvenue sur CV ! Excellent choix, puis t'es hyper canon en Behati ! Bon courage pour ta présentation.


GNURF GNURF — bla bla bla
bla bla bla
bla bla bla
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Lupini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3864-lorenzo-don-t-come-too-close-i http://www.ciao-vecchio.com/t3906-lorenzo-don-t-come-too-close-it-s-dark-inside
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : T. Hardy © consequences + crack in time (signature)
Multi-comptes : Ditlev, Matteo, Giovanni.
Messages : 1008 - Points : 732

Âge : 41 ans (16.o6..77)
Métier : Inspecteur à la criminelle.
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14 )
Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche


she's like the wind
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
ID : Ran94, Marjorie
Faceclaim : Louise Brealey + Ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Multi-comptes : Rafael
Messages : 6435 - Points : 2519

Âge : 36 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:15 )
Bienvenue


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://www.ciao-vecchio.com/t1709-tous-ces-moments-se-perdront-dans-loubli-comme-des-larmes-dans-la-pluie-gus
ID : sweety / nath
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) © frimelda (sign)
Multi-comptes : Safiya Rahotep & Luna Primavera & Declan O'Reilly
Messages : 2882 - Points : 6146

Âge : 31 ans né le 17/09/1987
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familliale.
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:19 )
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche.


L'Amour

Une réponse à la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro FerraraToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3870-alessandro-infinito http://www.ciao-vecchio.com/t3898-alessandro-ferrara-e-se-parli-piano-ti-sento-forte
ID : TBW/Wookie | Céc'
Faceclaim : Pierfrancesco Favino + ©avatar&gifs : me
Je suis absent-e : /
Multi-comptes : /
Messages : 340 - Points : 134

Âge : 47 ans
Métier : Propriétaire et chef cuisinier du Bella Notte
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:23 )
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
ID : Sharky // Ingrid
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ
Multi-comptes : Vera, Vittoria et Ban-Ryu
Messages : 503 - Points : 1407

Âge : 36 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Jeu 16 Aoû 2018 - 23:27 )
Biiienvenue dans la famille


L'agréable sentiment d'avoir quelque chose à faire, un but à poursuivre.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Junkiie.
Messages : 490 - Points : 705

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Ven 17 Aoû 2018 - 0:32 )
Adriano Castaglio a écrit:
Bienvenue du coup  j'suis ravie de voir mon scénario tenté !! si t'as la moindre question, n'hésite pas à me mpotter  ou même sans raison, ça me va aussi

Merci bogosse ! Je pense attaquer vraiment ma fiche demain (enfin tout à l'heure vu l'heure xD). Est ce que tu veux que je te l'envoie d'abord par MP ?

@Majbritt Bergman a écrit:
@Gwenola Moretti Bienvenue sur CV ! Excellent choix, puis t'es hyper canon en Behati ! Bon courage pour ta présentation.

Merci Britt ! Dakota est magnifique aussi

@Lorenzo Lupini a écrit:
Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche

Merci Lorenzo ! Tom Hardy est tellement sexy

@Adelina Alma a écrit:
Bienvenue

Merci Adelina ! Je ne connais pas du tout ton vava mais elle est chou *_*

@Augusto Rinaldi a écrit:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche.

Merci Augusto ! Gwen va certainement devenir une habituée de son resto

@Alessandro Ferrara a écrit:
Bienvenue parmi nous

Merci Alessandro ! Ton vava me dit quelque chose

@Tobias Spilsbury a écrit:
Biiienvenue dans la famille

Merci Tobias ! J'aime tellement Eddie
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le Ven 17 Aoû 2018 - 0:33 )
Non tu peux juste la poster en allant ou quand elle sera faite. Je stalke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Better an oops than a what if ♦ Gwen ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Better an oops than a what if ♦ Gwen -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant