Revenir en haut
Aller en bas


 

- Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Sean O'Pry ©Art Acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Multi-comptes : Caitlin, Dante, Erio, Loris, Stefan
Messages : 900 - Points : 3013

Âge : trente-deux ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Sujet: Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus ( le Dim 18 Juin 2017 - 15:21 )
La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus.
DEMETRIO CLARIZIO
rôle inventé
Identité :Demetrio, un prénom qu'il n'aime pas qu'on décompose par des surnoms débiles. Ses amis se permettent cependant des familiarités et utilisent le diminutif Dem ou T'choupi. Clarizio, le nom de son père, un nom qu'il a valorisé avec ses années d'études, avec son travail qui lui vaut une belle revanche sur la vie, qui fait toute sa réputation. Son nom est aujourd'hui répété, envié.

Naissance :Il est né il y a trente-et-un ans, le 2 décembre 1985, une minute après sa jumelle dans la charmante ville de Naples. S'il est souvent en déplacement pour le travail, Demetrio n'a jamais pensé à quitter son nombril du monde.

Origines :C'est un pur italien. Ses deux parents viennent d'Italie et ne lui ont transmis aucune origine, si ce n'est celle de son pays de naissance.

Statut :Hétérosexuel, homosexuel, bisexuel, les rumeurs allaient bon train, jusqu'à novembre dernier, puisqu'on ne l'a jamais vu accompagné de personne, mais il est bien attiré par la gente féminine. Il ne laisse simplement aucune place à ces dernières, si ce n'est pour des aventures d'une nuit. Demetrio ne se sent pas prêt.

Métier :PDG de plusieurs entreprises. Il a une grosse société dans l'immobilier, des agences un peu partout aux Etats-Unis ainsi qu'en Italie, est maître en communication et téléphonie en Australie, a une chaîne de restaurants situés un peu partout aux Etats-Unis, ainsi qu'en France où ça fait fureur, mais on le connait surtout pour la logistique et le transport. A la base, c'est un ingénieur en construction navale, il ne pouvait pas faire autrement qu'être à la tête d'une multinationale, dont le siège est à Naples. Ses bateaux servent principalement pour des escapades, croisières. Il investit dans d'autres entreprises, est actionnaire ci et là, dont dans un bar qui lui tient à cœur, qui sert des boissons de très bonne qualité et dans laquelle il investit pour ne pas qu'il ferme. Son nom n'est plus à faire.

Argent :Il est multimilliardaire, ne compte plus l'argent qu'il gagne. Sa situation est donc très loin d'être à plaindre.

A Naples depuis :Il est né à Naples, n'a jamais vraiment quitté sa ville.

ambitieux - attentif - autoritaire - cassant - conformiste - distingué - droit - froid - intelligent - intimidant - intraitable - méfiant - observateur - obstiné - ordonné - professionnel - réaliste - réfléchi - responsable - sec - strict - timoré

poids :
80 kg
alcool :
4 verres
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Requiem Alma


Conclusion de votre vie 0 cigarette par jour, officieusement. La moitié d'une lorsque la tentation est trop forte, l'autre moitié finit écraser sous son talon lorsqu'il reprend ses esprits.

Entre 4 et 3 verres dans une journée. Un au repas du midi, puis du soir. Les deux autres sont des petits remontants lorsqu'il est en plein travail.

Aucune vie sentimentale. Trop amer pour s'engager, trop apeuré par ce que ça représente. Trop fermé, réfractaire à l'idée de s'ouvrir, de donner de sa personne. Vivant de règles pour garder sa vie sous contrôle.

En regardant derrière lui, Demetrio se dit qu'il aurait pu y passer, ne pas vivre tout ce qu'il vit actuellement. Le fait d'avoir été proche de la mort lui a fait comprendre que la vie était importante et bien trop courte. Il n'abandonne jamais, se donne toujours les moyens de réussir ce qu'il entreprend pour ne rien regretter. Si bien qu'aujourd'hui, son bilan de vie est plutôt positif. Le point négatif reste tout de même sa vie sentimentale, point sur lequel il ne souhaite pas s'attarder.

(un) Avant qu'ils voient le jour, Cesare et Giuliana se sont efforcés de rendre leur arrivée la plus simple possible. Les rendez-vous pour s'entraîner à accoucher, pour se détendre étaient nombreux. Les livres pour bien élever des enfants, pour bien s'occuper des bébés remplissaient la bibliothèque. Les deux jumeaux étaient souhaités, voulus. (deux) Durant sept ans, la famille s'épanouit, du moins, en apparence. Cette nouvelle vie ne convient pas à tout le monde. Giuliana s'ennuie de cette vie monotone. Son mari a l'air de se préoccuper bien plus de leurs enfants que d'elle qui se sent délaissée. Elle se fait moins présente, trouve refuge dans les bras d'un homme bien plus jeune, plus fêtard, moins posé, qui aime bien plus les bouteilles et les jupes courtes que la stabilité. Une vie de débauche. La crise de la trentaine, certainement. (trois) Cesare finit par l'apprendre par le hasard des choses. La vue de sa femme et de ce petit jeune dans ce bar est une torture. Un cauchemar. Et pourtant, trop épris, il se refuse de lâcher son couple, sa famille, se demande bien ce qu'il a pu faire pour qu'elle préfère un autre gars sans aucun charisme à lui qui a toujours été présent. Giuliana n'a aucune raison à lui fournir. C'est elle qui prend la décision de mettre un terme à leur mariage, ne se voyant pas plus longtemps emprisonnée dans cette vie qu'elle ne souhaite plus. Suite au divorce, ils s'arrangent pour les avoir une semaine sur deux. Ne pas couper le cordon, chose important pour qu'ils continuent de s'épanouir. (quatre) La séparation est difficile. Les jumeaux ne comprennent pas ce qui se passe et les parents peinent à leur expliquer les raisons de ces changements. Cesare essaie, mais la colère ressentie, la haine qu'il ressent envers son ex-femme est si forte, si intense, qu'il ne fait rien d'autre que dénigrer Giuliana et son nouveau jouet. Il ne cherche pas à ce que leurs enfants la détestent, ce n'est pas le but, mais il est malheureux. (cinq) Sa mère change de mecs comme de chemise. A l'âge de douze ans, son nouveau compagnon commence à abuser de lui. Demetrio subit les nombreux rapprochements de celui qui devient son beau-père. La seule personne qui sait, sans que Demetrio n'ait besoin de poser des mots sur ses maux, c'est sa jumelle qui le prend dans ses bras à chaque fois que ça arrive et qui se sent tout aussi démunie que lui. Les abus durent jusqu'à ses seize ans. Se sentant mal dans sa peau, il avoue tout à sa mère qui ne le croit pas une seule seconde. Elle le traite de menteur, lui hurle de ne plus jamais dire des âneries pareilles et le renvoie chez son père. Cesare comprend que quelque chose de grave s'est passé pour que Giuliana ne souhaite plus le voir, mais ni l'un ni l'autre brise le silence. Demetrio aurait pu se confier à lui qui s'inquiète, mais de peur que son père, cet homme qui l'admire tant, lui souffle les mêmes choses, il préfère se taire. (six) Agée de dix-huit ans, sa jumelle quitte Naples pour faire sa vie ailleurs, prendre son envol. C'est un vrai coup au cœur qu'il prend, mais son père est là pour le retenir, pour ne pas qu'il sombre. Il le rassure, le réconforte, lui promet la lune. Il hypothèque sa maison pour que son fils puisse faire de grandes études et Demetrio se lance, corps et âme, en essayant de ne pas faire de faux écart. Pas de fêtes pour lui, pas de résidence universitaire. Il travaille, devient major de sa promo et se lance dans la vie active aussitôt son diplôme en poche, mais après avoir essuyé plusieurs refus, soit parce qu'il est trop diplômé, soit parce qu'il n'a aucune expérience, ou encore parce qu'il n'y a tout simplement pas de poste à pourvoir, il se contente d'un petit job de serveur et décide de devenir son propre patron. Une première entreprise dans la montée Clarizio. (sept) A vingt ans, il tombe gravement malade. Son cœur subit des dommages depuis des années, mais personne n'a rien vu venir. Le médecin diagnostique une hypertension artérielle sévère. C'était en lui, ce n'était pas traité et les jours deviennent de plus en plus difficile, mais il finit par être hospitalisé, n'a plus le choix que de rester dans un lit entre quatre murs blancs, avec une odeur qui ne lui plaît pas des masses, en attente d'une greffe qui devient urgente. Demetrio perd espoir au fil des mois, fait des arrêts de plus en plus souvent, est ramené par la médecine. Jusqu'à ce qu'au bout de cinq mois, un cœur arrive. Pour lui. (huit) L'homme se construit peu à peu, s'endurcit encore plus et écoute attentivement les conseils de son père qui l'aide à faire au mieux. Il souhaite que son bien, à cet homme qui a été là pour lui à n'importe quel moment de sa vie. Il l'a repris, lui a rouvert la porte de chez lui lorsque Demetrio, âgé de vingt-huit ans, s'est présenté après sa rupture avec cette femme ne l'aimait pas vraiment et avec qui il était resté un an. Une relation que son père désapprouvai. (neuf) Sa jumelle est tout son contraire. Elle est fêtarde, vit sa vie, profite des petites choses simples et met un point d'honneur sur sa vie privée, plutôt que sur sa vie professionnelle. Les choses ne sont pas au beau fixe entre eux. Ils se disputent lorsqu'il est question de Marzio, leur beau-père, ou de leur parent. (dix) Les animaux, il n'aime pas ça. Chez les autres, mais pas chez lui. Sauf les poissons. Il en a d'ailleurs deux chez lui qu'il a appelé Nemo et Marin, en référence à un Disney Pixar qu'il aime beaucoup. (onze) Il parle plusieurs langues. L'italien, le français, l'anglais, l'espagnol, le chinois et le japonais. Il les parle couramment, mais il lui faut parfois un temps d'adaptation pour ne pas s'emmêler les pinceaux. (douze) Il ne sait pas s'amuser. Il ne sait pas ce que c'est. Demetrio n'a jamais été habitué à fréquenter des discothèques, des endroits où l'on danse, des bars pour des karaokés. Il fréquente les bureaux, les pays qu'il visite pour le travail, mais il prend le temps de parfaire sa culture en allant voir des expositions, des musées, des sites patrimoniaux. La seule chose divertissante qu'il fait, c'est boire un verre avec des amis. (treize) Demetrio vit dans le luxe. Il voit les choses en grand, parce qu'il peut se le permettre. Il est propriétaire d'un bateau, a un jet privé, peut claquer des doigts pour avoir ce qu'il désire, à n'importe quelle heure de la journée, sauf en cas de soucis de météorologie. Dans ce cas, il ne peut rien faire. (quatorze) Cesare a appris il y a quelques mois qu'il était souffrant. Il ne l'assume pas, mais il a un début d'Alzheimer. Demetrio n'est pas au courant. S'il le savait, il péterait un plomb, alors il n'en parle pas et ça l'arrange. Il continue son rôle de père à la perfection. Dernièrement, il lui a d'ailleurs demandé un service. Celui d'acheter une agence de rencontres pour un ami qui lui est cher, un ami qui souhaite avoir un œil sur ce que fait son fils, Ilario. Un instant, Demetrio s'est demandé quel serait l'intérêt de faire ça, surtout d'acheter une petite entreprise de ce style qui ne l'intéresse absolument pas, mais il s'est laissé convaincre et a envoyé l'un de ses sbires faire le boulot à sa place, en énonçant de bons arguments quant au rachat de la boîte. Le prochain rendez-vous, ce sera pour lui. Ca ne l'enchante guère, mais tout ce que son père veut, il a. (quinze) Demetrio a son permis moto, voiture et avion, mais il a très souvent un chauffeur pour le conduire où il veut. (seize) Avec son statut, il a un agent de sécurité qui le suit régulièrement, mais il essaie de ne pas en abuser. Il n'aime pas trop ça. (dix-sept) Demetrio est à la pointe de la technologie. Il a tout ce qu'il y a de nouveau et de plus performant. Parfois, on le contacte pour des versions Beta test. (dix-huit) Il joue du saxophone, mais aussi du piano. Il aime le Jazz, ça lui parle, mais aussi le classique, la pop, le rock, la variété. La musique, ça le détend. C'est aussi un collectionneur de vinyles. (dix-neuf) Il participe à beaucoup d’événements, est sollicité énormément. On ne peut pas vraiment savoir si ça lui fait plaisir ou non tant il ne sourit pas, mais ça le divertit, ça lui fait du bien de voir autre chose que les bureaux, parfois. (vingt) Il donne des fonds à ce qui vaut le coup à ses yeux. Aux associations pour des maladies, pour les enfants en manque de nourriture, de vêtements, à des écoles universitaires, dont une qui a donné son nom à un bâtiment. Il refuse cependant de venir en aide aux associations LGBT. (vingt-et-un) Il mange gastronomique, mais aime les plats familiaux. Il lui arrive de se rendre dans des petits restaurants, peu fréquentés, où il peut avoir le calme et la cuisine comme pourrait la faire une Maman. (vingt-deux) Le contact physique lui est difficile. Demetrio ne supporte d'ailleurs pas qu'on le domine, qu'on prenne le dessus sur lui. Parfois, il ne s'en rend pas compte, mais ses gestes peuvent être très brusques. C'est pourtant un homme qui recherche constamment la présence féminine. Les femmes sont douces, tendres et ça lui plaît d'avoir cet élan d'affection. (vingt-trois) Il se tend à chaque fois qu'un homme le touche. Il va jusqu'à refuser une poignée de main. (vingt-quatre) C'est un homme élégant. Il est bien habillé, soigné. (vingt-cinq) Il ne danse plus, mais il sait danser sur des sons cubains, connait particulièrement bien les danses latines qu'il a pratiqué pendant des années. La Salsa, le Cha-cha-cha, la Bachata ou encore la Rumba et le Mambo. Il a pris des cours avec son ex qui aimait bien ça, mais depuis qu'il n'est plus avec Charlotte, il ne fréquente plus les endroits à ambiance. (vingt-six) Il aime le thé. Le vrai, le parfumé. Il préfère cette boisson chaude au café qu'il boit également. (vingt-sept) Demetrio est claustrophobe depuis son enfance. Sa phobie s'est amplifiée à ses douze ans, au démarrage de ses abus. Il a besoin d'espace et à présent qu'il a les moyens, ne se gêne pas pour éviter les lieux confinés. Le noir ne le dérange cependant pas. (vingt-huit) Il aime se cultiver, lit beaucoup. Principalement les ouvrages anciens, les livres britanniques. Chez lui, il a une grande bibliothèque de livres déjà tous lus. (vingt-neuf) Il a une cicatrice sur le torse qui témoigne de son opération. Elle est fine, mais se voit, se sent au toucher. (trente) Demetrio peine à arrêter de fumer. Aujourd'hui, il est à zéro par jour, parce qu'il a opté pour la cigarette électronique, mais ça le rend nerveux. Il pense néanmoins à son cœur. (trente-et-un) Il est beau, Demetrio, il a du charme, mais pourtant, il ne se sent pas si attirant. Sale de l'intérieur. Les abus répétitifs l'ont fait détester son image, son physique. Il prend trois douches minimum dans la journée pour effacer cette sensation persistante. (trente-deux) De juillet 2016 à juillet 2017, Demetrio a engagé une escort girl : Dafne. Leur relation était purement professionnelle, mais dans les derniers mois, suite à la trentaine atteinte par la jeune femme et sa solitude ressentie, ils se sont rapprochés. Demetrio s'est cependant senti oppressé, incompris et a mis un terme à cette relation dans laquelle il ne souhaitait pas s'investir, pas prêt à une histoire sérieuse, pas prêt à se confier, à donner de sa personne. Depuis, il reste célibataire aux yeux du monde, mais commence à souffrir de nouveau de ces rumeurs sur sa soi-disant homosexualité.
ton groupe :BARBARESCOton avatar :écrire ici


pseudo, prénom :Ealityacombien de bougies ?29d'où viens-tu ?Nantescomment t'as atterri ici ?/




Dernière édition par Demetrio Clarizio le Jeu 16 Aoû 2018 - 16:48, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Sean O'Pry ©Art Acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Multi-comptes : Caitlin, Dante, Erio, Loris, Stefan
Messages : 900 - Points : 3013

Âge : trente-deux ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Sujet: Re: Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus ( le Dim 18 Juin 2017 - 15:22 )
Ancienne anecdote, plus d'actualité, mais gardée pour archive:
 


Dernière édition par Demetrio Clarizio le Sam 24 Juin 2017 - 19:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour http://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Sean O'Pry ©Art Acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Multi-comptes : Caitlin, Dante, Erio, Loris, Stefan
Messages : 900 - Points : 3013

Âge : trente-deux ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Sujet: Re: Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus ( le Sam 7 Avr 2018 - 0:17 )
J'ai finalement effectué mes modifications sur ma fiche de base.

@Teobaldo Del Toro, parce que je pense qu'il t'aurait parlé de Dafne.

Citation :
De juillet 2016 à juillet 2017, Demetrio a engagé une escort girl : Dafne. Leur relation était purement professionnelle, mais dans les derniers mois, suite à la trentaine atteinte par la jeune femme et sa solitude ressentie, ils se sont rapprochés. Demetrio s'est cependant senti oppressé, incompris et a mis un terme à cette relation dans laquelle il ne souhaitait pas s'investir, pas prêt à une histoire sérieuse, pas prêt à se confier, à donner de sa personne. Depuis, il reste célibataire aux yeux du monde, mais commence à souffrir de nouveau de ces rumeurs sur sa soi-disant homosexualité.



Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Demetrio • La Terre tournera encore, même quand nous ne tournerons plus -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées