Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] What's up ding-dongs -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dria Renzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3764-these-expensive-these-is-red-b http://www.ciao-vecchio.com/t3774-c-est-assez-dit-la-baleine#123481
ID : wanderlust.
Faceclaim : Kristen Bell ; avatar : Schizophrenic ; Signature : Astra
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Padma Alestra
Messages : 178 - Points : 277

Âge : 38 ans
Sujet: [terminé] What's up ding-dongs ( le Ven 24 Aoû 2018 - 0:16 )

What's up ding-dongs
Vu l’accoutrement de Dria, il n’était pas difficile de deviner qu’elle n’avait pas prévu de sortir de chez elle. Et si elle devait être complètement honnête, elle n’avait même pas prévue de sortir de sa chambre tout court. Aujourd’hui elle avait voulu se consacrer une journée entière sans stress, sans boulot et surtout, sans avoir à discuter avec des gens. Sa mère n’étant pas en reste, pour que cette dernière la laisse tranquille, la jeune blonde avait collé un mot sur la porte du frigo qui disait qu’elle sortait faire des courses et de ne pas l’attendre parce qu’elle ne savait pas à quelle heure elle comptait revenir. La vérité ? L’ordinateur sur les genoux, elle n’avait pas bougé de son lit et rattrapait toutes les séries qu’elle avait en retard à cause de sa nouvelle vie.  Mais comme l’a si bien dit tonton Ben avant de crever, de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Alors elle prenait sur elle et se montrait responsable. Oh son pouvoir ? Aucun. Elle aimait juste bien cette citation et s’en sert d’ailleurs souvent parce qu’étrangement, elle aime bien Spiderman. Les araignées pas tellement, mais elle ne perdait pas espoir qu’un jour elle aussi elle aurait des supers pouvoirs après une piqûre d’une araignée radioactive. D’ailleurs, elle n’attendait pas de croiser un savant fou dans la ville de Naples, elle prenait les devants et pulvérisait très souvent un mélange d’eau de javel et de shampoing à la pomme – pour la couleur, le shampoing – à chaque fois qu’elle croisait une araignée. Boy, it never went right. Elle ne compte même plus le nombre de fois où prise de panique, l’araignée aux poils rugueux s’est mit à la courser dans l’appartement. Enfin, elle pense. Elle n’a jamais vraiment vu une araignée lui courir après au point de ne pas la lâcher, mais étant la seule chose de valeur dans cet appartement, il serait logique que même Pupuce – wink wink – ne la poursuive. Duh.

Tout ça pour dire que les araignées ne l’aimaient pas. Et Dria le leur rendait bien. Elle a fait l’acquisition d’une peluche en forme d’araignée pour « jouer » avec elles. Par jouer elle entend bien sûr, faire une prise de catch à la peluche en face des araignées, pour leur faire passer un message. A chaque fois qu’elle faisait ça, sa mère la regardait bizarrement, elle se contentait de pointer la peluche du doigt, puis de le pointer vers elle pour lui faire comprendre qu’elle serait la prochaine si elle continuait de la regarder avec ces yeux. Grosse ambiance dans ce foyer. Vraiment. Elle savait que tôt ou tard sa mère finirait par demander à un prêtre de venir aider sa fille en l’exorcisant parce qu’il était impossible d’être aussi con.

Donc en résumé, les araignées ne l’aiment pas et personne ne voulaient respecter son jour. C’était pour cette raison qu’elle se retrouvait en pyjama supposés représenter le motif des aurores boréales et en chaussons, en direction de la rue où l’attendait son Uber. « Bonne journée maman. » Lança-t-elle quand même en croisant sa mère dans les couloirs qui la fixait comme si elle avait vu un fantôme. Lorsqu’elle la vit ouvrir sa bouche pour lui faire un commentaire sur ses vêtements – ça, ou le fait qu’elle ait dit ne pas être là de la journée pour finalement sortir de sa chambre comme une clocharde – elle la coupa en haussant la voix et en pressant le pas. « J’AI DIT BONNE JOURNEE MAMAN. » Sans même se retourner, elle claqua la porte de chez elle avant de traverser le couloir, prenant bien soin de ne sourire à personne aujourd’hui parce qu’ils ne le méritaient pas. Une fois sur le trottoir, elle regarda son téléphone une dernière fois pour être sûre d’avoir bien lu que le chauffeur arrivait, et poussa un soupir. Puis une profonde inspiration. Elle était sur le point de lancer un message à Leah pour lui demander comment elle avait osé la faire sortir de chez elle pour rien. Pire, elle l’avait fait sortir de son lit alors qu’elle avait battît une bonne barricade pour ne pas qu’on la dérange.

Mais au moment où elle allait envoyer le message, elle vit ledit chauffeur au loin qui vint à sa rencontre. Elle lui évita la marche inutile et s’avança dans sa direction et lança un salut froid qui n’invitait nullement à la conversation. Qu’il se contente de conduire, il était payé pour ça après tout.

Le trajet ne fut pas si long entre chez elle et chez Leah, et comme à son arrivée, elle se contenta d’un au revoir aussi froid. Elle n’était pas chaleureuse mais au moins elle n’oubliait pas d’être polie. Et sans plus de cérémonie, elle traversa l’allée d’un pas nonchalant à cause de la flemme. Une fois arrivée devant la porte, elle ne sonna, ni ne toqua. Toquer ou sonner c’est pour les tocards. Elle, elle y entrait comme chez mémé. « LEAH JE SUIS LA. » Hurla-t-elle, comme si tout le bruit qu’elle faisait ne l’avait pas déjà mis sur la piste de sa présence.
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
ID : Kitty
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 381 - Points : 373

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Dim 26 Aoû 2018 - 22:47 )

The L.L.D. gang

What's up ding-dongs


Ma journée avait très mal commencé et pour cause. Je m’étais réveillée au beau milieu de la nuit à cause d’une démangeaison inexplicable sur les cuisses et le ventre. Une envie irrépressible de m’infliger des griffures sur tout le corps pour cesser ça. Pourtant rien d’inhabituelle m’était arrivé ces derniers jours. Après bien des minutes à me gratter le corps entier et me demander si je n’avais pas attrapé une allergie, j’essaie de me rendormir tant bien que mal en frottant mes cuisses l’une contre l’autre. Vous voyez flash dance ? Mais oui « she’s a maniac…on the floor ! » et bien c’est ce que je faisais en étant couché dans mon lit. Je suis certaine que maintenant tout prend son sens !  À un moment donner j’ai presque cru qu’elles allaient prendre feux. Mais le frottement n’était pas suffisant et mes longues griffes ont très vite terminées sur mes cuisses à nouveaux. Finalement, je finissais par m’endormir suite à mes lacérations multiples.

Le matin ce sont les brulures qui me réveillaient et je regrettais d’y être allée aussi fort durant la nuit, mais je n’ai pas de limite…et lorsque ça me gratte…et bien je le fais !
Ce n’est qu’une fois à la salle de bain que je découvrais la catastrophe sur mon corps. J’étais recouverte de boutons. Mon corps était une vraie abomination !!! Et moi qui avait prévu de sortir ce soir pour aller faire la fête et draguer, ça ne risquait pas de m’arriver.

Je me retrouvais chez le médecin au plein milieu de matinée tout ça pour qu’il m’explique que j’avais attrapé la varicelle. LA VARICELLE !!!! J’avais réussi à l’éviter jusqu’à maintenant, mon fils l’avait eu et j’avais tellement bien gérée que j’avais été en mesure de l’éviter…et là ..on m’avait assignée à la maison pour cause de varicelle. Franchement est-ce qu’une femme active de 40 ans a le temps d’avoir cette connerie ? Je quitte le cabinet en colère, je dois annuler tous mes rendez-vous et j’avais toujours voulu tout gérer jusqu’à maintenant bien que je me rappelle Dria et Leah me dire de me prendre une assistante…et bien maintenant je comprends pourquoi. Je reprogramme tous mes rendez-vous à la semaine prochaine en espérant que je serai enfin redevenue à la normale et j’envoie un message aux filles en leur demandant si elles avaient déjà eu la varicelle sans pour autant dire pourquoi ? Je leur explique avoir lu un article là-dessus et que ça m’intriguait étant donné que ça ne m’était pas arrivé. Elles y étaient passées toutes les deux ce qui voulaient dire que je pouvais me risquer à les voir sans qu’elles soient contaminer…et puis si c’était le contraire je ne les aurais pas épargnées, elles auraient tout simplement vécu ça avec moi.

"Connard!!!" la vitre côté conducteur de ma voiture se baissais et laisse apparaître un bras ainsi qu’un doigt bien franc pour cet imbécile qui avait très certainement eu son permis de conduire dans une pochette surprise. Je ne supporte pas ces gens sur la route qui ne savent pas conduire ! Il va de soi que si une personne pouvait faire n’importe quoi sur la route c’était bien moi et pas les autres ! Pour une fois quelqu’un d’autre semblais adopter la même devise que moi, cela ne semblait pas me rendre heureuse. Au contraire, j’avais déjà assez la poisse. J’aurai pu descendre de ma voiture pour lui signaler encore plus haut que ça ne me plaisait pas, mais j’ai su garder mon sang froid. Après un petit passage à la pharmacie pour récupérer ce que je devais me badigeonner sur le corps j’arrive enfin chez moi.

Une fois dans l’appartement je soupire, car je réalise qu’il est vide et franchement un jour comme celui-ci j’aurai bien voulu le partager avec quelqu’un. Je n’arrivais toujours pas à me faire à l’idée que j’étais une mère qui avait élevé et fait grandir son enfant et qu’à présent il avait pris son envol. C’est très bien pour lui, mais c’était et c’est bien mon seul point de repère et voir cet appartement vide sans ses affaires m’attristais un peu. Je commençais par ôter mes hauts talons et descendre la fermeture éclair de ma jupe crayon qui tomba à mes pieds. Je déboutonnais mon chemisier et là, mon corps pouvait enfin respirer. Avoir ses tissus sur le corps me démangeait encore plus. Seul ma lingerie m’habillait et ne m’importunais pas trop.  Et qu’elle lingerie ! Je porte un vrai culte pour la lingerie, il y en a qui craquent pour les sacs, d’autres pour les chaussures, pour ma part il y avait également la lingerie. Pourquoi être belle en apparence si ce qui habille votre féminité n’est pas à la hauteur ?

Habitude qui veut, j’étais allée me servir un verre de vin rouge et je suis allée me mettre devant ma baie vitrée pour admirer la vue. La ville était encore en effervescence, j’adore admirer ça ! On aurait dit une véritable petite fourmilière, ça courrait de partout et tout le monde semblait fou. Pendant un cours instant, j’oubliais presque ma journée de merde et les démangeaisons. C’est le message de Leah qui me ramène à la réalité. Elle avait quelque chose à nous dire. Nous signifiant Dria et moi. Elle me demande si j’avais quelque chose de prévu et je ris avec une pointe d’humour. Si seulement elle savait que j’étais confinée à rester chez moi…Enfin chez moi peut aussi vouloir dire chez Leah. Donc j’enfile une nuisette après m’être tartinée le corps de crème, enfile à nouveau mes talons et enfile en trench pour ne pas avoir tous les hommes à mes pieds dans la rue.

" JE NE VEUX AUCUNS COMMENTAIRES ! " Hurlais-je en arrivant chez Leah et après avoir refermée la porte. Comme dirait Dria : « toquer c’est pour les tocards ». "J’ai de la vodka, de la tequila, ma bouteille de vin que j’ai déjà commencé à boire et j’ai aussi du Gin !" Je défais mon coat et rejoins les filles au salon. « Alors où est la fille enceinte ??!? » Je dis ça en rigolant et en balançant une peluche pour enfant que j’ai trouvé en m’arrêtant à l’épicerie. Je dépose les bouteilles sur une des tables basses et jette enfin un œil aux filles qui me dévisagent. Grâce à dieu, mon visage n’était pas touché, mais le reste de mon corps était bel et bien tartinée de crème. « Varicelle… » Je me laisse tomber sur un des fauteuils et bois du vin à la bouteille. « Alors c’est quoi la nouvelle ? » dis-je en regardant Leah.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Aurora, Meena.
Messages : 635 - Points : 633

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Mar 28 Aoû 2018 - 0:10 )
Leah & the hoes
“ What's up ding dongs ”


Elle ne savait pas trop à quoi elle avait pensé en voulant annoncer la nouvelle aux filles. À dire vrai, la meilleure des solutions aurait certainement été de se cacher à elles pendant les sept mois restant de sa grossesse, avant de les mettre devant le fait accompli une fois qu’elle aurait son enfant. Enfin, elle exagérait – Tisha prendrait sans doute la nouvelle avec bonheur, connaissant son niveau de maturité. Mais Dria risquait d’en faire une montagne, et même si Leah l’aimait d’un amour inconditionnel, elle n’avait franchement pas envie de se confronter à sa réaction. Peut-être aurait-elle mieux fait de la prévenir par texto, tout simplement. Au moins, elle aurait pu éviter son jugement immédiat, Dria aurait pu faire semblant d’être heureuse, tout aurait été parfait. Mais bon, l’invitation était déjà envoyée, le uber de Dria déjà en route, trop tard pour reculer.

Elle pouffe de rire en entendant la voix familière de la blonde, et Leah s’approche de l’entrée, un sourire aux lèvres. « T’aurais dû crier plus fort, je ne t’ai presque pas entendue! » Elle accueille tout de même son amie en la serrant dans ses bras, déposant un baiser sur sa joue, avant de jeter un coup d’œil à la fenêtre, d’un coup que Tisha serait là à son tour. « Bon, viens, je vais te donner un verre de vin, tu en auras besoin. » Elle lui sourit et l’entraîne vers la cuisine, entendant finalement la voix de Tisha, provoquant un regard au ciel chez l’avocate. « Il faut vraiment que je vous apprenne le fonctionnement d’une sonnette, vous… », marmonne-t-elle en allant accueillir son amie, avant de stopper raide dans son mouvement en la voyant, tous ses membres visibles tartinés de crème. « What the hell? » Elle éclate de rire, échangeant un regard abasourdi avec Dria, avant de hausser les épaules. Attrapant au vol la peluche lancée par Tisha, Leah détourne le regard, pouffant d’un rire un peu jaune. Elle s’occupe en sortant quelques verres qu’elle vient poser près des bouteilles amenées par son amie, prenant le soin d’également emporter une bouteille d’eau minérale, grimaçant un sourire. « Alors… Je pensais que mon annonce serait plus surprenante, mais voilà. Tisha a deviné. Je suis enceinte. » Elle attrape la bouteille d’eau et en boit une longue gorgée, regrettant déjà la vodka qu’elle apprécie tant. « Oh, mais j’ai un truc surprenant! Adamo n’est pas le père. » Elle part dans un fou rire nerveux, mourant d’envie de disparaître sur place. Ce genre d’histoire ne devrait pas lui arriver, pas à elle qui mène une vie si parfaite.




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Dria Renzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3764-these-expensive-these-is-red-b http://www.ciao-vecchio.com/t3774-c-est-assez-dit-la-baleine#123481
ID : wanderlust.
Faceclaim : Kristen Bell ; avatar : Schizophrenic ; Signature : Astra
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Padma Alestra
Messages : 178 - Points : 277

Âge : 38 ans
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Mer 29 Aoû 2018 - 0:47 )

What's up ding-dongs
« J’ai oublié mon mégaphone, mais promis la prochain fois. » Plaisanta Dria, qui se doutait bien que son amie ne plaisantait qu’à moitié. Mais elle n’avait pas la patience d’attendre après avoir sonné, surtout qu’elle connaissait les lieux alors pourquoi s’embêter avec toutes ces formalités ? De plus, quelque part la jeune blonde rendait service à son amie. A force d’hurler comme ça sans même prendre la peine de s’annoncer, elle lui provoquait des petits arrêts cardiaques à chaque rencontre, et comme elle ne mourrait pas, cela ne faisait qu’endurcir son cœur. Ou l’affaiblir, elle ne savait pas quels étaient les bénéfices de ces attaques surprises. Elles verraient ça sur le long terme si jamais Leah finissait par mourir d’un arrêt cardiaque.  

Quoi qu’il en soit, Leah était contente de la voir malgré tout – logique, vu que c’était elle qui l’avait invité à venir la rejoindre – et le sentiment était réciproque. Comme à chaque rencontre, elles échangèrent une accolade avant de passer aux choses sérieuses, à savoir aller à la cuisine pour se servir un verre d’alcool. Mais au moment où elles franchirent le seuil de la cuisine, ce fut Dria qui se retrouva aux bords de l’arrêt cardiaque en entendant la voix de Tish raisonner. Jésus, Marie et Joseph, pensa-t-elle. Ce qu’elle pouvait être impolie.  Regardant le cadran de sa montre qui avait cessé de fonctionner depuis deux jours, elle devina que c’était l’heure où Tish apparaissait dans sa vie pour la rendre encore plus misérable qu’elle ne l’était déjà. Elle n’était d’ailleurs pas au courant que cette dernière allait les rejoindre, mais comme elle était quelqu’un de classe, elle préféra garder toute réflexion pour elle et emboita le pas de Leah pour aller saluer la jeune métisse. Elle noierait son agacement dans le vin et à tout type d’alcool auquel elle aurait accès.

Toujours sur les talons de la jeune avocate, elle s’arrêta brusquement, rentrant même dans son amie lorsque cette dernière se stoppa nette devant elle. Intriguée, Dria se pencha pour découvrir une Tish… Une Tish comme elle aimait. Moche et qui semblait mal en point. Un regard échangé avec Leah, et son sourire ne pouvait que s’agrandir. Elle comprenait mieux pourquoi elle avait dit qu’elle ne souhaitait aucun commentaire dés son arrivée, et elle avait bien fait de le préciser parce que la jeune femme avait tellement de choses à dire, qu’elle ne savait même pas par où commencer. « La varicelle ? » Répéta Dria dont le sourire s’étirait rien qu’en prononçant ce mot. « Ca veut dire que tu vas mourir ? » S’enquit la jeune blonde d’une voix faussement inquiète, dont le sourire trahissait ses réelles intentions. Bien sûr, elle ne souhaitait pas vraiment la mort de Tish, mais parfois elle aimerait juste trouver le moyen de pouvoir la débrancher. Parce que dés qu’elle prenait la parole, elle donnait parfois envie à Dria de lui passer dessus avec le tracteur qu’elle ne possédait pas. « Je savais que tu étais mourante. La dernière fois qu’on s’est vues, j’ai su dés le premier regard que ça allait être tes derniers moments parmi nous. Mais bon, ça arrive hein. » Elle haussa les épaules d’une façon détachée avant de tourner les talons pour aller récupérer son verre de vin, avant d’aller s’installer dans le canapé. Que la session commérage commence.

En voyant Leah prendre une bouteille d’eau au lieu de se servir d’un verre, Dria arqua un sourcil. Est-ce qu’elle était malade ? Nan, elle commençait sûrement soft, donc elle préféra se taire. Le verre en direction de ses lèvres tandis que la jeune brune prenait la parole, elle s’arrêta nette dans son geste lorsque la nouvelle tomba. Choquée. Outrée, voire déçue, la bouche de la jeune blonde forma un « o » parfait tandis que ses sourcils se froncèrent. Elle lança un regard à Tish, puis à Leah, avant de sortir un bruit qu’elle ne saurait décrire et qui montrait là toute son offuscation.   « QUOI ? » Arriva-t-elle à articuler avant que les mots ne se bloquent dans sa gorge. Au vu de sa réaction, on pourrait penser qu’elle réagissait comme ça à cause de la grossesse, mais c’était juste un grain de poussière sur sa pile de souci actuellement. Bien qu’elle demanderait des preuves de cette soi disant grossesse, comme une radiographie ou peu importe, elle ne connaissait pas tout le vocabulaire adéquat. Quelque part, elle était contente d’apprendre que son amie soit fertile parce qu’avec sa belle gueule, elle fera de beaux enfants donc hashtag blessed. Ce qu’elle ne digérait pas en revanche, était que Tish la mourante qui aurait besoin de s’assommer aux antibiotiques, ait deviné ça avant elle. Note pour plus tard, faire un t-shirt avec dessus une bulle, dans laquelle il serait écrit ‘Tish the snitch’ ou quelque chose comme ça. Seconde note pour plus tard, travailler sur un slogan contre Tish.

Elle se calma cependant lorsque Leah mentionna Adamo. Dria l’aurait presque oublié tiens. Les choses devenaient intéressantes. Préférant se détourner de Tish, elle reporta son attention sur sa meilleure amie, visiblement enceinte. « Il n’est pas le père ? Laisse-moi deviner, tu nous as fait venir pour qu’on retrace ta soirée de débauche et qu’on détermine qui est le père ? » Elle espérait que ce soit au moins aussi intéressant que sa théorie, autrement elle aurait pu effectivement se contenter d’un mail.
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
ID : Kitty
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 381 - Points : 373

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Mer 29 Aoû 2018 - 19:10 )

The L.L.D. gang

What's up ding-dongs


Dès mon arrivé dans le salon, les filles me dévisagent et je ne peux m'empêcher de rouler des yeux. Je leur ai pourtant dis de ne pas faire de commentaires et bien les commentaires peuvent aussi se faire la bouche muette rien que par la gestuelle. Elles veulent vraiment m'agacer! Je serre les dents et vais m'installe, sans les embrasser va savoir avec la chance que nous avons à nous trois, elles seraient capable de retomber malade et d'attraper à nouveau la varicelle. "Ouai la varicelle...une cliente qui avait un enfant malade qui me l'a refilé...ce que je n'arrive pas à comprendre c'est que j'avais réussi à l'éviter jusqu'à maintenant et maintenant voilà ce qu'il m'arrive à mes quarante ans!!!" Je dis cela sur un ton plus qu'excédé. Pour l'instant ça me démange plus qu'autre chose, mais j'espère vraiment que ça ne va pas me provoquer d'autres choses. "C'est pour ça que je vous avais envoyé ce message tout à l'heure..." "Ca veut dire que tu vas mourrir?" Mon majeur se lève face à la remarque de mon amie . "Han han très drôle Dria! Je vais peut-être mourrir, mais seulement à cause de ta présence." Vous ne le saviez pas, Dria ne peut pas se tenir à côté d'une personne ayant la varcielle au rique de provoquer l'explosion de la personne. Heureusement pour toi, j'étais munie de la bague anti-Dria qui repoussait son pouvoir sur mon corps. J'éclate de rire et tire la langue à la blonde. Bien entendu, je la taquine, mais c'est notre relation qui veut ça. Je pose la bouteille de vin que j'ai à présent fini d'entamer, faut dire que je n'ai pas beaucoup discuté dans le Über et je me suis surtout lamentée sur mon sors. "Fais gaffe petite peste, car si je meurs je viendrai te hanter...et tu sais très bien de quoi je suis capable." Je plonge mes yeux dans les siens et reste la plus sérieuse du monde. Au fond, je pense que c'est vrai, si je meurs je viendrai certainement rendre visite aux personnes que j'apprécie.

L'attention revient sur celle qui nous avait toutes réunies. Je profite de son discours pour me servir un premier shot de tequila. Mais la nouvelle est tellement inattendu que je lâche la bouteille entrainant un déversement de son contenu sur le sol de mon amie. "Enceinte?!?" Je me ressaisis et me dépêche de poser la bouteille sur la table tout en regardant mon amie. Maintenant tout semble logique, jusqu'à ses verres d'eaux. "C'est l'instinct maternelle qui veut ça...bientôt toi aussi tu l'auras!" Je souris, comme si avant ça je savais réellement qu'elle était enceinte. Mais ça me plaît tellement d'en jouer et d'embêter les filles que je ne pouvais pas m'en passer.
"Attend laisse-moi m'installer confortablement et vas-y dans ton récit!" En soi c'est une superbe nouvelle, mais je ne pense pas que Leah souhaitait tomber enceinte à ce stade de sa vie et puis surtout pas dans ces circonstances. De plus, même si je voulais lui sauter dans les bras, je n'ai plutôt pas intérêt, car les dangers face à la varicelle sont encore plus élevés pour les femmes enceintes.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Aurora, Meena.
Messages : 635 - Points : 633

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Mer 5 Sep 2018 - 2:42 )
Leah & the hoes
“ What's up ding dongs ”


La réaction de Dria ne fait même pas sourciller Leah, tellement elle s’y attendait. À la limite, elle est presque surprise que sa meilleure amie n’ait pas feint un évanouissement. Par contre, la réaction de Tisha la surprend davantage, et elle prend le temps de lancer un regard déçu vers la petite flaque de tequila au sol avant de hausser les épaules dans un geste qui se veut désinvolte. Comme si cette grossesse était planifiée, comme si sa vie ne venait pas de perdre tout son sens. Elle meurt d’envie de se confier à ses amies sur la situation, sur le père. Mais une part d’elle refuse de se confier à elles, au cas où Ditlev disparaîtrait de sa vie à nouveau. Tant qu’elle ne saura pas avec certitude qu’il est là pour rester, elle gardera le secret. Hors de question de leur avouer sa faiblesse.

Évidemment, les questions fusent, arrachant un petit rire à la jeune femme qui se cale confortablement dans le canapé, posant les pieds sur la petite table à café. « Je sais très bien qui est le père, je te rappelle que je ne suis pas une trainée. » Un petit sourire apparaît sur ses lèvres, espérant qu’elle ne blesse pas ainsi ses amies. Mais, des trois, Leah est celle qui a le moins eu d’amants. Elle a bien entendu eu quelques flirts éphémères, mais jamais elle n’a couché avec un homme sans savoir son prénom. « Maiiis… Je ne vous dirai pas c’est qui. » Elle a un petit rire qu’elle étouffe en prenant une gorgée d’eau. « L’avantage d’être enceinte, c’est que vous ne pouvez pas me faire boire de la vodka jusqu’à ce que je vous l’avoue. » On essaie de se remonter le moral comme on peut. « Alors… ouais. Je n’ai pas envie d’aborder les détails de comment c’est arrivé, j’ai plutôt besoin de parler de la suite. Il est… évident que je ne peux pas décemment rester avec Adamo. Pas vrai? » Elle cherche une certaine approbation dans le regard de ses amies, se mordant la lèvre inférieure. « Je ne sais pas encore comment il va réagir. Le père, je veux dire. Mais.. en fait, je voudrais vous demander si vous, vous serez là. Je ne peux pas imaginer deux meilleures marraines. » C’est sans doute trop tôt pour le demander, si on se rappelle comment sa dernière grossesse s’est passée, vingt ans plus tôt. Mais elle n’a pas envie de ressasser le passé, préfère au contraire être le plus optimiste possible, sans broyer du noir en pensant à ce qui pourrait arriver. « Enfin, soyons honnêtes. Je peux sans doute imaginer une meilleure marraine que Dria. », lance-t-elle d’un ton amusé en adressant un clin d’œil à la blonde. « Mais, en même temps, c’est un peu grâce à toi que je suis la personne que je suis. Et il lui faudra bien quelqu’un pour lui apprendre à faire plein de bêtises! »




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Dria Renzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3764-these-expensive-these-is-red-b http://www.ciao-vecchio.com/t3774-c-est-assez-dit-la-baleine#123481
ID : wanderlust.
Faceclaim : Kristen Bell ; avatar : Schizophrenic ; Signature : Astra
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Padma Alestra
Messages : 178 - Points : 277

Âge : 38 ans
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Ven 21 Sep 2018 - 23:08 )

What's up ding-dongs
Pendant un court instant, ce fut avec les yeux que les filles communiquèrent, et sans grande surprise, Dria abandonna la première. Pas parce que Tish était plus forte qu’elle – bien que – mais parce qu’elle aurait juré que ses yeux venaient de lui jeter des éclairs. Et est-ce qu’elle était vraiment étonnée que la jeune femme soit en mesure de faire ce genre de chose ? Pas vraiment. La jeune blonde a toujours soupçonnée son amie de faire de la magie noire, ou du moins de sacrifier des gens pour rester aussi jeune. Elle connaissait l’âge de la jeune femme, et il était quasi impossible qu’elle n’ait presque pas de ride et donne l’impression de prendre de l’âge à l’envers. Une sorcière, voilà ce qu’elle était. « Si elle meurt comme ça, faudra qu’on touche deux mots à l’embaumeur. Je sais que vu l’état actuel de son visage, on ferait mieux de l’enterrer à cercueil fermé, mais je suis persuadée que si on le paie assez cher, il saura faire des miracles ! » Par peur de se faire transformer en crapaud, la jeune blonde préféra faire sa suggestion en passant par Leah. C’était pour cette raison qu’elle avait tourné la tête dans sa direction, ignorant la présence de la métisse, avant d’aller s’installer dans l’un des fauteuils du salon.

La drama queen qu’elle était, aurait voulu que Dria se lève et renverse la table basse à l’annonce de la nouvelle. Qu’elle se mette à hurler et à pleurer en se trainant dans toutes les pièces de la maison – de joie, de tristesse ou de frustration, on ne l’aurait jamais su – mais au lieu de ça elle préféra se montrer plus adulte, et s’intéressa au père. Chercher l’identité du père avait fait naître dans les yeux de la jeune femme un éclat, tel qu’elle était même prête à sautiller sur place pour se donner la force physique de s’étendre dans le salon de Leah, à mesure qu’avançait les recherches. Mais son amie la fit redescendre en lui disant qu’elle connaissait qui était le père, et qu’elle n’était pas une traînée. A ces mots, elle échangea un regard entendue avec cette dernière avant de jeter un coup d’œil à Tish, comme pour signaler que Leah parlait d’elle lorsqu’elle disait traînée. « Got it. » Elle hocha doucement la tête, poussant un petit soupir tout en évitant de croiser le regard sûrement meurtrier de la métisse.

Dria redevint sérieuse lorsqu’elle mentionna Adamo, qui n’était du coup pas le père. Elle se perdit dans sa réflexion un court instant, réfléchissant à une réponse constructive qu’elle pourrait donner. Elle devait se montrer sérieuse au moins le temps de cette conversation. « Je pense que ta décision est déjà prise, à propos d’Adamo. » Elle fit une petite moue en direction de Leah, qui comprendrait ce qu’elle voulait dire sans qu’elle n’ait à le dire à voix haute. Même si Dria ne connaissait pas tous les détails de cette histoire, elle se doutait bien qu’inconsciemment elle avait déjà pris la décision de quitter Adamo dés le moment où elle s’est offerte à un autre homme. Et surtout, dés le moment où elle a décidé de garder l’enfant de quelqu’un d’autre. Alors qu’elle allait répondre qu’elle acceptait avec  joie le rôle de marraine, elle fut surtout offusquée par le commentaire de sa soi disant meilleure amie. « Alors. Je te ferais savoir que bientôt tu n’auras plus tellement le choix de me prendre moi en marraine et seulement moi. » Elle se redressa dans son siège et se tourna en direction de Tish. « On va être honnête deux minutes, vu la tête que t’as aujourd’hui on voit bien que t’es à l’article de la mort. Mais t’en fait pas, je ferai des powerpoint chaque année à cet enfant pour lui montrer qui tu étais. D’ailleurs… » D’un ton tout à fait neutre, elle leva son téléphone en direction de la jeune femme et prit une photo comme si de rien n’était. Dria, intelligente qu’elle était, avait préparé son téléphone pendant que les filles discutaient. Smort. Noice. « On appellera ça ‘La Cène de 2018’. » Commenta la jeune blonde en ricanant doucement. « T’es à combien de mois ? Que je sache quand commencer à me servir de toi pour passer devant les gens en faisant les courses. » S’enquit-elle en se tournant vers Leah. Quitte à ce que sa meilleure amie soit enceinte, autant qu’elle lui soit utile.
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
ID : Kitty
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 381 - Points : 373

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Ven 28 Sep 2018 - 0:34 )

The L.L.D. gang

What's up ding-dongs



Je décide de ne pas relever le commentaire de la blonde, car ce que nous venons d'apprendre est bien plus important. D'autant plus que je n'ai pas de temps à perdre avec ce genre de futlité face à une nouvelle aussi capitale. Bien que je sois chatouillée par l'envie de l'envoyer en expédition au Bengale en plein milieu des bois, dans le but qu'elle se retrouve face à un éléphant  et qu'elle n'ait plus que ses yeux pour pleurer. Mais cela risquerait d'être un châtiment bien trop simple pour elle. Je préfère, jouer sur le fait que je pourrai venir la hanter. Ce qui serait nettement plus amusant.

Ce matin j'étais loin de m'imaginer que ma petite blague sur une potentielle grossesse de Leah se révélerait vraie. J'ai juste dit ce que tout personne aurait dit dans ce genre de situation, mais à présent je me sens mal voir un peu coupable. Peut-être ai-je vexée mon amie? Je ne l'espère pas. Ca ne doit pas être une période évidente pour elle d'autant plus qu'Adamo ne serait pas le père de l'enfant. Je regarde les deux filles discuter et réfléchis calmement. "Donc...tu as couché avec un autre homme et tu ne nous en a jamais parlé?" Pourtant je pensais qu'on se disait tout...enfin on ne lui demandait pas de détails concernant Adamo, car ils étaient en couple et qu'on en avait déduis qu'ils couchaient ensemble. Mais dès le moment où on parle d'histoire d'un soir, on s'était toujours tout dit! Du moins c'est ce que je pensais.

"Tu sais il y a d'autres moyens pour te faire parler." _ sourire perspicace  "On pourrait te faire du chantage et te menacer d'aller tout révéler à Adamo." Au point où on en était, autant prendre cela avec légèreté. "Mais quand est-ce que cela s'est-il produit? Tu ne prends plus la pilule?" Un tas de questions me taraude l'esprit.

Puis je pouffe de rire lorsque j'entends Dria s'auto-proclamer marraine. "Toi marraine? Je croyais que tu détestais les enfants?" haussement de sourcil. "Tiens prends se trèfle tu en auras besoin...quoique c'est plutôt ce bébé qui en aura besoin si tu deviens sa marraine!" Je ris mesquinement, mais c'est si jouïssif de rentrer dans son jeux. "Plus sérieusement...je te rappelle que je suis maman, donc je suis la plus qualifiée pour se rôle!"

Notre amie n'a pas l'air encore au claire quant à cette nouvelle étape dans sa vie et nous fait encore beaucoup de mystères.
"Sauvegardes bien cet instant Dria...car d'ici quelques années tu verras qu'elle suppliera son enfant de se tenir bien et de ne pas faire de bêtises!" Je fais un clin d'oeil aux filles et reprend mon sérieux. "Bon ...assez rêvasser...quest-ce qu'on peut faire pour toi? Quelles sont les prochaines étapes? Tu vas l'annoncer à Adamo? Au père biologique? Tu vas quitter Adamo? Tu as besoin qu'on vienne s'installer avec toi pour t'aider? "Mon côté maman ressors petit à petit, mais je veux m'assurer que mon amie va bien et maîtrise la situation. "Au fait Dria..pas besoin de Leah pour passer devant tout le monde...pourquoi tu n'utilises pas ta propre personne? Après tout, rien qu'à t'entendre parler les gens doivent se rendent compte que tu es defficiente!" Je lui tire la langue et me rends compte qu'en sa présence je perds totalement la notion de maturité.


AVENGEDINCHAINS




The only journey is the one within.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Leah De LucaLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3445-all-of-my-memories-keep-you-ne http://www.ciao-vecchio.com/t3449-the-world-was-on-fire-and-no-one-could-save-me-but-you-leah
ID : Redvelvet
Faceclaim : Mila Kunis + ©crédits January Cosy
Multi-comptes : Isadora, Aurora, Meena.
Messages : 635 - Points : 633

Âge : 39 ans
Métier : Avocate.
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Dim 30 Sep 2018 - 4:36 )
Leah & the hoes
“ What's up ding dongs ”


La réaction de Dria suite à son commentaire sur le fait qu’elle ne soit pas une traînée la fait pouffer de rire, et elle échange un regard entendu avec Tish en haussant les épaules. Dria n’est sans doute pas mieux que la métisse, et à dire vrai, Leah n’a absolument rien contre le mode d’une vie d’une femme qui assume sa sexualité et qui profite de son célibat. Elle-même n’étant pas dans cette situation, elle ne peut pas profiter de la chose de la même manière qu’elle. Enfin, elle en a bien profité avec un certain blond, ce qui nous amène aujourd’hui dans la situation présente. « Oui, c’est ça. », répond-elle à Tish en rougissant. « Ce n’était pas seulement un homme comme ça… Je le connais depuis longtemps. La situation est compliquée. » Il faut vraiment qu’elle se taise à ce sujet, sinon elles commenceront à enquêter et découvriront l’identité du père avant même que celui-ci n’apprenne sa grossesse. Bien qu’elle ait rencontré Tish quelques mois après le départ de Ditlev, elle n’en sait pas beaucoup sur lui, parce qu’après sa fausse-couche il est devenu un sujet tabou pour la brunette. Mais Dria le connaît bien, d’abord parce qu’ils étaient forcés de se côtoyer pendant leur adolescence, tous les deux liés par la jeune Leah. Mais également parce que c’est elle qui s’est montrée le plus présente pour Leah lorsqu’il est parti, lorsqu’elle a plongé dans la pire époque de sa vie. [NDLR : lmao, également parce qu’elle a couché avec lui. Looking at you too Tish, you’re both hoes.] « Tu ne t’abaisserais quand même pas si bas, non? », demande-t-elle à Tish lorsqu’elle émet la possibilité de lui faire du chantage. « Oui, je la prends… J’ai dû en oublier une. » Ça, ou c’est une machination perverse du destin pour la forcer à revivre ses pires souvenirs.

Pour une fois, Dria se montre mature, raisonnable, face à Adamo. Et Leah soupire, plissant le nez en appuyant sa tête contre le canapé, fixant le plafond. Elle aurait presque voulu que son amie suggère un plan grandiose pour faire en sorte qu’Adamo ne découvre jamais l’existence de cet enfant, mais elle doit se contenter d’un commentaire tout à fait véridique, qui provoque aussitôt une angoisse chez elle. Ce n’est pas tant l’idée d’une séparation qui la stresse, mais plutôt le fait de blesser un homme qu’elle a appris à apprécier, à défaut d’aimer réellement. Même si elle n’est pas réellement amoureuse de lui, Adamo reste son partenaire de vie depuis quelques années maintenant, et elle est à peu près certaine que les sentiments du jeune homme à son égard sont beaucoup plus puissants que ceux qu’elle lui porte. « T’es con. », dit-elle en pouffant de rire lorsqu’elle photographie Tish. Décidément, cette varicelle restera dans les mémoires bien longtemps. Le côté maternel de Tish fait surface et Leah écarquille le regard face à la multitude de questions et de suggestions qui s’échappent de ses lèvres. « Woah! Calmos, pépitos. » Elle se sentirait presque étourdie face à toutes ces étapes, pourtant nécessaires. « Alors premièrement, dès que mon ventre ressortira un peu plus, tu pourras te servir de moi. C’est à ça que servent les amies. », annonce-t-elle à l’intention de Dria, lui adressant un clin d’œil complice. « Ça vaut aussi pour toi Tish, même si j’ai l’impression que tu ne voudras pas en profiter. Ensuite… Je dois l’annoncer au père en premier, je pense. Enfin, vous ça ne compte pas. Mais après, il devrait être la première personne à le savoir. » La seule idée l’angoisse à l’extrême, devinant à l’avance que la réaction de Ditlev risque de ne pas s’approcher des effusions de joie normalement propices à une telle situation. « Après… Adamo, oui. Oui, je pense que je dois le quitter. » Une petite grimace déforme ses traits, mais elle tente de ne pas se laisser submerger par l’angoisse. « Et non, je ne veux pas que vous veniez vous installer ici. », ajoute-t-elle finalement en pouffant de rire. Des plans pour que ses meilleures amies s’entretuent et qu’elle soit prise à se débarrasser de leurs cadavres. Chose qui serait sans doute difficile avec un ventre bien rebondi.




AVENGEDINCHAINS


one step closer
I have died everyday waiting for you, darling don't be afraid I have loved you for a thousand years. I'll love you for a thousand more.
Revenir en haut Aller en bas
Dria Renzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3764-these-expensive-these-is-red-b http://www.ciao-vecchio.com/t3774-c-est-assez-dit-la-baleine#123481
ID : wanderlust.
Faceclaim : Kristen Bell ; avatar : Schizophrenic ; Signature : Astra
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Padma Alestra
Messages : 178 - Points : 277

Âge : 38 ans
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le Sam 13 Oct 2018 - 21:52 )

What's up ding-dongs
A la réponse de Leah, Dria se contenta d’hocher la tête. Elle était certes un peu vexée que son amie ne lui ait rien dit au sujet de son adultère, mais elle devait avoir une bonne raison de ne pas le faire. Et en voyant comment elle voulait à tout prix éviter le sujet, elle ne devait pas faire semblant. La jeune blonde lança un regard surpris lorsque Tish suggéra d’autres méthodes pour faire parler leur amie. Un sourcil levé, elle ne se demandait pas si cette dernière était sérieuse parce que malgré tous ses mauvais côtés, elle savait que la métisse ne forcerait jamais Leah à parler de quelque chose dont elle n’a pas envie. Mais elle se  demandait à quelles méthodes elle pensait. Il était clair que l’alcool était hors de question, même si Dria n’était pas experte dans ce domaine, elle n’était pas sûre que boire soit recommandé lorsqu’on attend un enfant. Lorsqu’elle parla finalement de chantage, Dria soupira. Flemme. Ca impliquait devoir adresser la parole à une personne. Déjà qu’elle faisait un effort pour cette conversation, il ne fallait quand même pas pousser. « Genre on, parle pour toi traîtresse. » Commenta la jeune femme qui s’enfonçait un peu plus dans son siège pour trouver une position confortable.

Lassée de la tournure sérieuse que prenait la conversation, Dria décida d’amener la conversation sur un sujet qui l’intéressait beaucoup plus. A savoir quand est-ce qu’elle pourrait se servir de son amie pour éviter de faire la queue aux caisses de supermarchés. Depuis qu’elle n’avait plus d’argent, la jeune blonde s’est retrouvée réduite à devoir faire les courses elle-même et à fréquenter des endroits comme les centres commerciaux, et donc le petit peuple. Elle ne se faisait d’ailleurs toujours pas à cette idée, alors si elle pouvait se servir de la jeune brune pour améliorer son quotidien, elle n’allait pas hésiter. « Merci ! » S’exclama la blonde en répondant au clin d’œil de la future maman par un petit sourire. « Tu vois, elle c’est une vraie amie. Toi à part m’insulter tu sers à quoi ? Et je te ferai savoir que si j’ai l’air déficiente quand j’ouvre la bouche c’est parce que j’ai un bon modèle. » Elle leva un majeur en direction de Tish et s’apprêta à ouvrir la bouche  à nouveau, mais fut interrompue par Leah qui reprit la parole avant que les choses ne dégénèrent. Elle laissa cette dernière finir de parler tandis qu’elle saisit d’un oreiller pour le lancer sur la malade, rien que pour l’embêter. Si elle avait pu, elle se serait levée pour lui coller ses cinq doigts en pleine tête mais elle se souvint que Tish était mourante et qu’elle allait sûrement y passer. Le jour de son enterrement, Dria porterait du jaune ou du rose, c’était décidé.

Elle s’arrêta d’embêter la métisse pour reporter son attention sur Leah, et lui lança un petit regard rassurant. « Est-ce que tu appréhendes ? De le dire au père je veux dire. » Elle ne prenait pas vraiment en compte les sentiments d’Adamo ici car elle s’en fichait un peu. Il serait blessé mais peu importe, ça se trouve il le mérite. « Tu penses qu’il y a possibilité que vous éleviez cet enfant ensemble ou tu fais partie du clan des mères célibataires ? Ce qui ne serait pas plus mal j’imagine, tu as bien plus de choses à apporter à cet enfant à toi toute seule, que n’importe qui. » Elle haussa les épaules en disant ça, puis ramena son verre vers elle pour y prendre une gorgée. « On devrait manger des sushis. » Fit Dria sans aucun rapport avec la conversation, le regard à présent dans le vide.  
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [terminé] What's up ding-dongs ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] What's up ding-dongs -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences