Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Event : expédition à Capri -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Les Îles :: Capri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Azkadelio MelchiorreLe vin est un puissant lubrifiant social
Azkadelio Melchiorre
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3418-azkadelio-melchiorre-fiche-de- http://www.ciao-vecchio.com/t3431-azkadelio-melchiorre-fiche-de-liens
Faceclaim : Ricardo Baldin + ©Sadja
Messages : 488 - Points : 657
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Cgqn
Âge : 32 ans
Métier : Horloger-bijoutier
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Ven 19 Oct 2018 - 9:54 )
Tu penses vraiment que mon patron en aura quelque chose à faire ? C’est moi qui devais ouvrir la boutique demain et là on est dimanche soir, personne ne pourra le contacter…” Je suis sincèrement admiratif du calme dont fait preuve Augusto, j’aimerais être un peu plus comme lui lorsqu’il gère les crises de cette façon. J’écoute mon meilleur ami avec attention et me calme un peu. “Tu as raison, excuse-moi…” Je réponds à son sourire rassurant. Je fais semblant d’oublier ce problème, pour lui. C’est son weekend et je n’ai pas envie de le gâcher. Surtout après un weekend comme celui-ci. Nous étions si proches, si fusionnels. Je sais que je n’ai pas le droit de me faire des idées sur notre relation, mais j’avais pour une fois l’impression de compter et de n’être que le seul à ses yeux.

Quand Augusto me sert contre lui, je me calme enfin totalement. Son corps m’apaise toujours, j’ai besoin de son contact. J’espère pouvoir trouver un jour quelqu’un qui sera attaché à moi de la même manière que je le suis avec Augusto. Et m’attacher de la même manière avec l’autre personne, cela va de soi. Augusto ne sera pas éternellement à moi, le jour arrivera où il rencontrera celle ou celui qui l’arrachera jalousement à moi. Je préférerais déjà ne plus être dans le tableau lorsque ça arrivera. Me retrouver seul sans lui, je ne le supporterais pas. Je réalise de plus en plus à quel point je suis dépendant de lui, et ça m’effraie quelque part. Ca ne me ressemble pas d’être dépendant à ce point de quelqu’un. Et pourtant, il est bien là.

Ses lèvres viennent contre les mienne pour un baiser, cela me surprend autant que cela me plaît. Il n’est pas toujours friand de démonstrations publiques. Ma main vient se glisser dans sa nuque pour appuyer un peu plus le baiser avant de le relâcher. “Très bien, je te crois dans ce cas.” Je rougis un peu, le cuisinier ne cessera de me surprendre. Et cela ne s’arrange pas lorsque j’entends les compliments qu’il me fait. Je ne sais pas quoi répondre à cela et je n’ai même pas le temps de faire quoique ce soit, les lèvres d’Augusto sont de nouveau sur les miennes. Il est d’accord pour retourner à l’hôtel où nous étions. Nous nous mettons en route, sa main se glissant dans mon dos. Je ris légèrement à sa remarque, il est vrai que lui comme moi avons des caractères bien marqués. “Oui, ça donne presque envie de se poser sur la plage pour le contempler dans tes bras.” Je rougis une nouvelle fois à son compliment. “C’est toi qui me rends beau.” J’embrasse sa joue barbue. Je commençais à avoir chaud à cause de lui, de ses compliments, de ses gestes tendres…

Apparemment.” Le hall de l’hôtel est bondé. Les gens préfèrent sans doute exploser leur compte dans cet hôtel quatre étoiles plutôt que de dormir ailleurs. “Augusto, il doit y avoir des hôtels moins cher, on va prendre les escaliers pour monter sur les hauteurs de l’île t’en fais pas…” Hors de question que l’on simule quoique ce soit, je suis très mauvais comédien. J’attrape sa main et entrelace nos doigts. “Allez viens, on va aller ailleurs. Et si on ne trouve rien, on ira chez l’habitant. Mais d’abord on ferait mieux d’aller manger. Y avait une petite pizzeria vers l’embarcation. Sauf si tu veux d’abord aller voir dans les autres hôtels en premier histoire d’être sûrs de dormir quelque part.” Je viens caresser mes lèvres contre les siennes pour un baiser doux et amoureux.


action : @Augusto Rinaldi
Revenir en haut Aller en bas
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Augusto Rinaldi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://www.ciao-vecchio.com/t1709-tous-ces-moments-se-perdront-dans-loubli-comme-des-larmes-dans-la-pluie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © lux aeterna (vava) © frimelda (sign)
Je suis absent-e : .
Messages : 3402 - Points : 7277
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Tumblr_m2wgv6uRBL1rtm53lo1_500
Âge : 31 ans né le 17/09/1987
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familliale.
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Dim 21 Oct 2018 - 17:43 )
Gus fait de son mieux pour apaiser Az. Il voit à quel point cette situation le perturbe surtout professionnellement. Il a horreur le voir ainsi. Il ne veut pas que ces instants partagés soient gâchés par une broutille. Ils ne sont nullement coupables du départ anticipé du ferry. Mais rien n’y fait. Gus se fait encore plus tendre, plus présent. Il enlace son amant et le serre contre lui, distillant une bonne dose de tendresse, d’amour même. Il l’embrasse sans retenu, ni pudeur comme le ferait un couple d’amoureux. A cet instant Gus se sent capable de lui donner tout le bonheur du monde. Une fois les pensées noires chassées, les deux amants partent à la recherche de leur future chambre. Tout en marchant Gus continue de distiller sa tendresse. Il se sent bien, détendu et il le doit à Az. Il est conscient du bonheur qu’il lui apporte. Et il sait à quel point c’est important pour son ami. Il est vrai qu’à Naples parfois il ne réagit pas comme Az le voudrait. Mais là il se laisse aller, sans se forcer pris dans le tourbillon délicieux qui c’est glissé entre les deux amants durant ce weekend. Alors les baisers se font plus présents comme les mots doux, les compliments et la complicité. De quoi détendre Az et rendre Gus plus heureux. « On pourra le faire une fois que l’on aura trouvé la chambre qui abritera notre nuit. » Le temps est agréable ils pourront sans problème profiter de la plage après avoir réglé le souci chambre. Il sourit lorsqu’Az lui retourne le compliment avant de poser un baiser sur sa joue.

Ils arrivent à l’hôtel mais c’est plutôt la panique. Et même si Gus propose une idée, Az n’est pas spécialement emballé. Bon elle n’est pas non plus super chouette. « Tu as raison de toute façon on a largement le temps de chercher ailleurs. » En plus il n’a pas envie d’attendre des plombes pour qu’au final on leur dise que l’hôtel est plein. Le fait que son amant parle de pizza cela ouvre l’appétit au restaurateur. « C’est vrai que je commence à avoir faim. Et on verra pour la nuit. De toute façon j’ai une idée si on ne trouve pas de chambre. » Gus plonge son regard dans celui d’Az. Qui vient caresser ses lèvres d’un baiser. Il profite de l’occasion pour le serrer contre lui et lui glisser à l’oreille. « Sinon on dormira sur la plage. Et je te ferais l’amour à la belle étoile. Avec les bruits des vagues en fond sonore et la lune pour seul témoin de notre joute érotique et sensuelle. » Il mordille le lobe de son oreille et laisse sa langue glisser discrètement contre la peau de son cou. Son regard vient à nouveau kidnapper celui d’Az. « Je veux te rendre heureux Az. Je sais que je te déçois souvent. Je vais faire des efforts .. parce que j’ai besoin de toi dans ma vie et pas juste comme un ami ou un amant. J’ai encore la peur visé aux tripes. Mais je ne veux pas te perdre. » Il est sincère et cela se sent dans sa voix et dans sa façon d’être. Sa main frôle sa joue. Et avant qu’Az ne réagisse. « Bon on va manger. » Gus reprend sa main et il l’entraine dans les rues.

@Azkadelio Melchiorre


Azkadelio

L'autre moitié de son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Jeu 1 Nov 2018 - 16:41 )
Je regardais toujours dans l’horizon, les mains jointes devant moi, Leah à mes côtés. J’avais beau faire preuve d’un étonnant sans froid en certaines circonstances mais avec elle, je perdais tous mes moyens. Je redevenais le jeune enfant de onze ans qui venait d’arriver à Naples, complètement perdu, sans défense. Je laissais le silence s’installer autour de nous, tandis que le soleil se préparait à se coucher. Finalement, Leah se rapprocha de moi, sa cuisse contre la mienne, sa tête sur mon épaule et sa main retrouvant sa place, dans la mienne. Je contemplais le spectacle que la nature avait à nous offrir, sans desserrer les lèvres. Ne voulant pas gâcher ce moment magique. Des couchers de soleil, j’en avais vu plusieurs, tout autour du monde. Les plus magnifiques étaient indéniablement ceux que j’avais pu observer au bord des océans. Toutefois, celui-là n’était pas en reste. Tout simplement parce que Leah était là, avec moi. Je ne saurais dire combien de temps avait passé mais je pris enfin la parole, tournant légèrement la tête vers elle, esquissant un sourire. « Je vais essayer ». J’entourais le corps de Leah avec mon bras, la serrant un peu plus contre moi. Profitant de l’instant présent sachant pertinemment que tout pouvait basculer à la moindre seconde. Le calme avant la tempête. Je finis de contempler le coucher du soleil dans le silence avant de descendre du petit muret, me plaçant devant elle, écartant ses jambes pour y trouver une place. Je plaçais mes mains autour de sa taille, plongeant mon regard dans le sien. Je me penchais légèrement, mon visage s’approchant du siens, nos lèvres s’effleurant quand mon téléphone se mit à sonner. Je soupirais, reculant. Je sortis l’appareil de ma poche. Voyant l’appelant, je me tournais, ne voulant pas que Leah voie quoique ce soit. Je soupirais. « J’dois répondre », dis-je, lasse. À l’autre bout du fil, mon ami. Celui qui m’avait foutu dans la merde avec Pamela. Apparemment, celle-ci lui avait téléphoné, complètement hystérique. Lui expliquant la situation. Comme si c’était de ma faute que le ferry était parti en avance ! Je croyais rêvais. Après plusieurs minutes, je raccrochais. Ma bonne humeur s’était envolée. « J’en ai encore pour une seconde », avertis-je Leah, composant cette fois-ci le numéro de Pamela. Je m’apprêtais à lui passer un savon quand un torrent de haine se déversa dans le combiné. J’espérais juste que Leah n’ait rien entendu, quoique, je ne me faisais pas trop d’illusions. Je m’éloignais avant de revenir à mon point de départ, téléphone rangé dans la poche, après lui avoir remis les points sur le i, sachant que l’histoire n’était pas finie. Une fois que j’eus rejoint Leah, je l’aidais à descendre du muret. « Toujours faim ? », demandais-je, souriant comme si rien ne s’était pas. Que tout était normal. « Ou tu préfères te reposer ? » Au moment où je prononçais cette phrase, j’espérais juste que Pamela ne ferait pas d’histoire, même si, théoriquement, la chambre était à mon nom.

@Leah De Luca
Revenir en haut Aller en bas
Adalyn SantoroLe vin est un puissant lubrifiant social
Adalyn Santoro
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4321-what-a-wicked-game-to-play-ada http://www.ciao-vecchio.com/t4335-what-a-wicked-thing-to-do-adalyn
Faceclaim : Margot Robbie + ©crédits Morphine.
Messages : 892 - Points : 1073
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Tumblr_inline_numganOixQ1qlt39u_250
Âge : 33 ans.
Métier : Avocate.
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Jeu 1 Nov 2018 - 23:21 )
“ Expédition à Capri ”


C’est tout ce que ça lui prend. Une promesse d’essayer, de réapprendre à se connaître. De s’apprivoiser. Ditlev ne l’a peut-être pas promis, mais elle aime se convaincre que les choses se passeront bien à l’avenir. De toute façon, ils n’ont pas le choix, puisque d’ici quelques mois ce petit être pointera le bout de son nez et ils n’auront pas d’autres options que de faire sortir les meilleurs côtés d’eux-mêmes. Pour lui, ou elle. Ils restent en silence quelques minutes, Leah se lovant contre lui, respirant son odeur à pleins poumons. Ce qu’il a pu lui manquer! Elle plonge son regard dans le sien alors qu’il se lève, s’approchant d’elle pour entourer sa taille de ses mains. Un long frisson la parcoure toute entière et elle ferme les paupières en posant ses lèvres sur les siennes. Baiser interrompu par la sonnerie de son téléphone, arrachant un gémissement frustré à la jeune femme qui pouffe de rire, lui faisant signe d’y aller. Elle le suit du regard lorsqu’il s’éloigne pour passer un coup de fil, puis jette un coup d’œil autour d’elle pour voir si Dria ou Latisha ne seraient pas dans les parages. Mais elle ne voit que des illustres inconnus. Tant mieux, la jeune femme ne souhaitant pas particulièrement se retrouver face à face avec la blonde qui lui sert de meilleure amie. Elle croit d’ailleurs entendre des cris enragés et lance un regard étonné vers Ditlev, se mordant la lèvre inférieure. Sans doute la bimbo croisée un peu plus tôt. Elle sent d’ailleurs une petite pointe de jalousie lui serrer le cœur à l’idée que, s’ils ne s’étaient pas croisés par hasard, il aurait sans doute passé la nuit avec elle… La jeune femme soupire en se passant les mains sur le visage, puis s’efforce de chasser toute trace d’inquiétude de son visage lorsqu’il revient vers elle, l’aidant à retourner sur le sol. « Je suis affamée. », avoue-t-elle en posant une main sur son ventre qui la tiraille de plus en plus. « Mais je t’avouerais que j’ai beaucoup plus envie d’aller à la chambre… », avoue-t-elle en levant le regard vers lui, un sourire naissant aux lèvres. Glissant une main le long de son torse, jusqu’à sa nuque, Leah l’attire vers elle pour reprendre le baiser avorté. Puis, joueuse, elle recule de quelques pas sans le quitter du regard, se mordillant la lèvre inférieure. « Tu viens? »

@Ditlev Sørensen




AVENGEDINCHAINS



What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Sam 3 Nov 2018 - 14:04 )
Un sourire s’était dessiné sur mes lèvres. « Tu peux très bien manger et ensuite te reposer », répondis-je, tout en jetant un coup d’œil à ma montre. « Je doute que les cuisines soient déjà fermées » Fallait juste croiser les bras que le restaurant de l’hôtel ne serait pas pris d’assaut. Toutefois, j’essayais de me dire qu’ils allaient limiter les gens, en espérant que ce serait bien le cas. Je lui pris la main, hochant la tête, en guise de réponse muette à sa question. Durant le chemin du retour, toujours main dans la main, je restais silencieux. De l’intérieur, nous avions l’air d’un couple quoi de plus normal sauf que voilà, rien n’était normal et que, officiellement, nous n’étions pas un couple. Sans compter le petit rebondissement qui se voyait à travers de son ventre, malgré ses vêtements. Nous avions l’air heureux, insouciants. Comme il y a vingt ans en arrière. Vivant ce qu’on aurait dû vivre il y a bien longtemps. En soi, un couple banal aux yeux des autres. Et c’était là que le mat blessait. Même si je n’en avais aucune envie à l’instant présent, il fallait bien qu’un jour on mette cartes sur tables. Qu’on en sache où on en était exactement, ce qu’on voulait. Tout en sachant qu’il y avait des vérités qui feraient mieux de rester cachées.

Arrivée à la hauteur de l’hôtel, la foule s’était dispersée. Déjà un bon point. C’était moins la cohue que tout à l’heure, les gens comprenant certainement qu’il ne servait à rien de rester là, faire le pied de grue pour finalement ne rien avoir. Je ne saurais dire exactement de temps était passé depuis que j’avais quitté le hall de cet hôtel, rejoignant Leah qui s’était enfuie après que Dria s’était littéralement jetée sur moi – épisode que j’avais presque oublié – et je fus donc surpris de voir le petit groupe toujours présent, là où nous les avions abandonnés. Aie. Ça s’annonçait mal. Au moins, Pamela ne semblait pas dans les parages. Je passais ma main autour du bras de Leah, la serrant plus contre moi. Une sorte de bouclier. Essayant de lui détourner l’attention et de l’entraîner directement vers l’entrée du restaurant, espérant qu’elle n’avait pas eu le temps de voir ses amies au loin. Ni elle non plus. On courrait tout droit à la catastrophe et je savais, au fond de moi, qu’elle allait être inévitable. Je me penchais vers elle, lui chuchotant à l’oreille. « Viens, allons manger ». C’est à ce moment-là qu’une furie blonde s’approcha de nous. Pamela Le regard noir. En rage. Et puis quoi encore ? Je ne lui devais rien. Soudainement, elle se retourna vers Leah, crachant son venin « Profites-en. Dès demain matin, tu seras relayée aux oubliettes, comme toutes les autres. Tu te crois peut-être spéciale, chérie ? Tu vas vite déchanter ma petite. À ses yeux, on est toutes des trainées … »  Ma main vint se poser violemment sur sa bouche, l’empêchant d’en dire plus. Le temps que je réagisse, elle avait tout débité d’une traite, s’en prenant à Leah plutôt que à moi. Grossière erreur de sa part. Mon regard s’était durci. Il n’y a plus aucune once de pitié dans celui-ci. Je lâchais Leah, la regardant fugacement avant de reporter mon attention sur Pamela, lui empoignant le bras et l’embarquant à l’écart, tous les regards braqués sur nous. Leah, je m’en occuperai après, il y avait bien plus important. La faire taire.

@Leah De Luca, @Dria Renzi, @Latisha Jones. Ils sont donc de retour dans le hall de l'hôtel [Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 3156031636 [Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 3156031636 et je pense qu'elles ont aussi assisté à la petite scène de Pamela [Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 3653104994 Je vous laisse donc réagir si vous le voulez et Lorenzo reviendra après [Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 3866476855
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 522 - Points : 746
Son coeur est meurtri par l'état de son fils.
Âge : 40 ans
Métier : Courtière
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Sam 3 Nov 2018 - 15:49 )

(Expédition à Capri )
Je balaie le hall du regard, dans l’espoir de voir Léah revenir. Pour être honnête, je m'inquiète pour elle et pour le bébé, mais je ne le montre pas, car il y a les enfants qui sont déjà assez excédés comme ça. Et lorsque je dis “enfants”, j’inclus Dria dans le lot. Il faut absolument que nous trouvions une solution, car nous ne pouvons pas rester dans cette situation. À la limite, j’ai déjà dormi dans la rue, lorsque mes parents m’avaient mis à la porte, mais je ne peux pas infliger cela aux autres, mais où aller? Je sais pertinemment que lorsque Lorenzo reviendra il sera excédé par l’appel téléphonique qu’il aura eu et que Léah doit avoir une seule envie, manger et se reposer. C’est donc à moi de prendre ça en main? Parfois, j’aimerais tout simplement être la plus jeune de la bande et ne pas savoir ce que c’est qu’être mère, juste pour ne pas à avoir à prendre ce genre de responsabilités, mais tout le monde compte sur moi, alors j’enfile ma casquette de maman et m’active.

J’ai à peine eu le temps d’enclencher mon radars que j'aperçois Léah au bras de blond. Il s’en est fallu de peu pour que ma mâchoire tombe.  Que fait-elle avec ce moins que rien? Pourquoi nous a-t-elle abandonné ici pour revenir dans les bras de ce Don Juan? J’observe la scène entre la cruche que j’avais remballée quelques minutes plus tôt et les deux revenants et tout à coup tout prend son sens. Léah s’est décomposée lorsque.., mais attendez, je ne sais même plus son nom alors on va l'appeler James. Donc, Léah s’est défigurée lorsqu’elle a vu James avec cette pimbêche. Puis Dria a sauté sur James et s’est mise à l’embrasser goulument. Ce n’est qu’à ce moment que Léah a tourné les talons  pour nous abandonner. Puis, James est parti derrière elle en courant, certainement pour la rattraper? Finalement, ils reviennent les deux, main dans la main, presque amoureux et épanouie. “Bon les enfants, asseyez-vous ici je reviens d’accord?” Je leur fais mon regard de maman qui ne rigole pas cette fois-ci et regarde Dria comme pour lui dire, toi ne bouges pas d’ici si tu ne veux pas te prendre les foudres de Léah. Je tourne les talons après avoir jeté un dernier coup d’oeil à Lorenzo qui semble toujours en plein débat avec Joanna et pars en direction de Léah.
“Alors c’est donc lui le père de ton enfant?” Je fais de gros yeux à mon amie, je n’en reviens toujours pas que ce moins que rien soit le père du bébé qu’elle porte. “Mais comment as-tu pu tomber enceinte de ce mec-là? Il t’a fait son numéro aussi?” Par là, je sous-entend qu’il l’a fait à la pimbêche avec qui il était ce soir, à Dria d’après ce que j’ai pu comprendre et à moi aussi! Mais moi, je n’avais pas été assez bête pour ne pas me protéger! Je voulais simplement m’amuser avec un homme et c’est lui qui avait remporté la chance de finir la nuit avec moi. “ Et tu vas quitter Adamo pour lui?” Je sais pertinemment qu’Adamo n’est pas l’âme soeur de Léah, mais il est une personne bien plus respectable que ce James ou je ne sais quoi!


 

( Pando )


@Dria Renzi l'enfant;  @Leah De Luca la future maman;   @Lorenzo Lupini le papa énervé; @Ditlev Sørensen dit James




Surviving the worst.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Adalyn SantoroLe vin est un puissant lubrifiant social
Adalyn Santoro
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4321-what-a-wicked-game-to-play-ada http://www.ciao-vecchio.com/t4335-what-a-wicked-thing-to-do-adalyn
Faceclaim : Margot Robbie + ©crédits Morphine.
Messages : 892 - Points : 1073
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Tumblr_inline_numganOixQ1qlt39u_250
Âge : 33 ans.
Métier : Avocate.
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Mar 6 Nov 2018 - 3:19 )
“ Expédition à Capri ”


Allons manger. Les deux plus beaux mots que Leah ait entendus depuis des mois. Elle hoche la tête en lui adressant un sourire, avant de remarquer du coin de l’œil Pamela qui revient vers eux. Évidemment. Se retenant de lever les yeux au ciel, elle ne peut cependant retenir le soupir qui franchit ses lèvres, et s’écarte presque aussitôt de Ditlev, croisant les bras sur sa poitrine. Mais, à sa grande surprise, ce n’est pas à l’égard de Ditlev que son venin est dirigé, mais plutôt envers elle-même. Leah supporte son regard alors qu’elle lui parle, serrant des mâchoires pour s’empêcher de laisser transparaître ce qu’elle ressent. Un visage de marbre, seulement animé par la flamme meurtrière qui brille au fond de ses iris. Elle se contente d’un bref hochement de tête, dévisageant Ditlev du regard alors qu’il s’éloigne en compagnie de la bimbo. Honnêtement, la seule chose dont elle a envie en ce moment, c’est de se retrouver seule, chez elle, et d’envoyer au diable la terre entière. Elle ravale toutefois sa frustration, et n’a même pas le temps de se demander quoi faire que déjà, Latisha s’approche d’elle en la confrontant. Évidemment, elle a compris la situation. « Oui… », avoue-t-elle dans un souffle. « Son numéro?! Tish… », commence-t-elle, avant de se faire interrompre de nouveau par son amie. « Alors déjà si je quitte Adamo, c’est pour moi, pas pour qui que ce soit d’autre. Et après, de quel droit me juges-tu? Et d’où tu connais Ditlev d’ailleurs? » Un doute commence à s’immiscer dans son esprit, et elle plisse le regard en fixant Latisha, avant de reculer d’un pas en secouant la tête. « Non, je ne veux même pas le savoir. Là, la seule chose que je veux, c’est manger, et dormir. Foutez-moi la paix. » Elle tourne les talons et se met à avancer d’un pas décidé vers le petit restaurant de l’hôtel, ignorant superbement les serveurs en se dirigeant directement vers les cuisines. Puis, fouillant dans son sac à main, elle sort un billet de cinquante euros qu’elle plaque sur le comptoir d’un des cuisiniers en attrapant l’une de ses assiettes, commençant à manger avant même qu’on ne puisse l’arrêter.

@Ditlev Sørensen @Latisha Jones




AVENGEDINCHAINS



What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azkadelio MelchiorreLe vin est un puissant lubrifiant social
Azkadelio Melchiorre
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3418-azkadelio-melchiorre-fiche-de- http://www.ciao-vecchio.com/t3431-azkadelio-melchiorre-fiche-de-liens
Faceclaim : Ricardo Baldin + ©Sadja
Messages : 488 - Points : 657
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Cgqn
Âge : 32 ans
Métier : Horloger-bijoutier
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Mar 6 Nov 2018 - 9:49 )
Oui je sais bien, mais ça m’inquiète un peu, je ne te le cache pas…” Je lui propose d’aller manger, sentant mon ventre se tordre sur lui-même. “Ah oui ? Laquelle ?” Je regarde le cuisinier d’un air intrigué, je me demandais ce qu’il avait trouvé pour remédier à notre problème. Ses yeux plongent dans les miens, nos lèvres se rencontrent et Gus me sert contre lui. Il me fait part de son idée et je dois dire que cela ne m’étonne guère de lui, une vraie boule d’hormones en ébullition. Cela me fait sourire alors que je l’embrasse une nouvelle fois. “Pervers vas ! Entre ma phobie de l’océan et le sable qui gratte, c’est loin de la nuit idéale pour moi..” Je ris légèrement tout en dévorant mon meilleur ami du regard. Le pauvre, ma phobie des requins qui s’est prolongée en phobie de la vie marine m’empêche d’aller plus loin que les chevilles dans l’eau salée. Alors passer toute une nuit sur la plage… il n’y aurait rien de plus stressant pour moi.

Ses dents viennent prendre possession de mon oreille, me chatouillant au passage de son souffle puis de sa langue dans le creux de mon cou. “Arrête Gus, si tu me frustres, je vais devoir devenir très méchant avec toi et t’en as pas envie…” Je viens mordre sa lèvre inférieure avec envie en serrant ses fesses entre mes mains avant de le repousser aussitôt, sourire narquois au coin des lèvres. C’est alors qu’Augusto me fait une sorte de déclaration qui me met un peu mal à l’aise. Je ne sais pas vraiment quoi lui répondre. Je veux dire, j’ai rêvé de nombreuses fois qu’il me dise ce genre de chose. Mais là je ne m’y attendais absolument pas et j’en reste abasourdi. Il a l’air de s’en vouloir, mais il ne me déçoit absolument pas. Je l’aime pour ce qu’il est et je me suis fait à l’idée de n’être que son meilleur ami.

Je reste légèrement sans voix face à tout ce qu’il me dit et avant que je puisse dire quelque chose, il prend ma main et m’entraîne dans les rues pour aller manger. Je marche en silence, main dans la main avec l’homme que j’aime. J’essaie de remettre mes idées au clair. Puis je me lance finalement. “Gus.” Je m’arrête et nous tire sur le côté afin de parler tranquillement sans gêner les gens passant dans la rue étroite. “Ecoute… Je sais que tu te doute de ce que je ressens pour toi, et même si j’ai essayé de tourner la page, je n’ai pas réussi. Maintenant, après ce que tu me dis, je comprends que tu me veuilles avec toi et moi aussi j’ai besoin de toi à mes côtés. Seulement, je te promets de ne jamais être une entrave à ton bonheur à toi. Sors, vois de gens, rencontre une belle femme qui te donnera la famille dont tu rêves. Je serais toujours là pour toi, pour vous. Et moi aussi, un jour je trouverais quelqu’un. Mais tant que je ne te verrais pas enfin heureux, je n’y arriverais pas. J’ai besoin de savoir que tout va mieux pour toi, pour me consacrer à ma vie amoureuse.” J’embrasse sa joue et le sers brièvement contre moi. Il est peut-être temps pour moi de laisser vivre l’homme que j’aime, qu’il vive enfin heureux avec quelqu’un et  même si cette idée me tue, je devrais m’y faire. Je serais toujours là pour lui, comme l’ami que j’aurais toujours dû rester.

@Augusto Rinaldi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Mer 7 Nov 2018 - 23:00 )
Je ne saurais dire exactement combien de temps j’avais passé au téléphone avec Joanna, longtemps, en tout cas, de ce qu’il me semblait. Finalement, et heureusement, je réussis à raccrocher, ayant passant par toutes les émotions possibles et inimaginables dans ce laps de temps. Retournant vers le petit groupe, je regardais autour de moi, fronçant les sourcils. Effectivement, j’avais dû passer pas mal de temps accroché à mon appareil. Il ne restait plus que mes enfants et Dria. Les questionnant tacitement du regard, tout en m’approchant d’eux, ils me firent signe de regarder sur ma gauche. Ce que je fis. J’eus juste le temps de voir un homme blond, qui devait bien avoir mon âge, embarquer brusquement une jeune femme blonde, tandis que Latisha était en pleine conversation avec une autre jeune femme brune. Je me passais une main dans les cheveux, ne sachant pas ce qu’il se passait. Pas de drama, pitié. La situation était déjà assez compliquée comme cela. Je pris une grande inspiration, me tournant vers Dria. « S’passe quoi là ? » demandais-je. La curiosité est un vilain défaut. « Et désolé d’avoir fait si long », m’excusais-je, sachant pertinemment qu’elle s’en battrait certainement les coquillages. Cette remarque était plutôt adressée à mes enfants. « Votre mère veut vous faire savoir que demain, à la première heure, elle vous embarque », rajoutais-je, l’air morose, essayant de contenir toue la haine que je retenais en moi. Surtout que, logiquement, elle les avait depuis ce soir. Je n’allais pas non plus partir avec, fallait pas pousser ! Pourtant, c’était ce qu’elle croyait dur comme fer, apparemment. Lâchant du regard la petite scène devant l’entrée du restaurant, la jeune femme brune disparaissant, je portais mon attention sur la seule adulte qui restait parmi nous. Adulte … si on pouvait la qualifier de la sorte. Du peu que j’avais vu … Bref. « J’ai peut-être trouvé une solution » Ce qui était vrai, même si, ça ne m’enchantait pas plus que temps. « Ça coûtera cher, par contre » Enfin, pour elles, rien. Pour moi, si. Malgré tout, je le faisais surtout pour mes enfants. Ils étaient la priorité. Si ça ne tenait qu’à moi, seul, je dormirais à la belle étoile. Pas avec eux. Enfin, pour elles, rien. Pour moi, si. Malgré tout, je le faisais surtout pour mes enfants. Ils étaient la priorité. Si ça ne tenait qu’à moi, seul, je dormirais à la belle étoile. Pas avec eux. Mon attention toujours portée à Dria, je lui expliquais. « Mon ex-femme a une connaissance » à comprendre un (ancien) amant « qui possède une résidence à Capri. Elle m’a expliqué comment retrouver la clé » Va expliquer ça aux gosses, de comment elle est au courant pour la clé ! J’espérais qu’ils ne me posent aucune question, poursuivant. « Le truc, la villa en question est … sur les hauts de l’île. Faudra donc marcher », lui précisais-je, au cas où. Et si vraiment elle ne voulait pas, tant pis pour elle. Elle n’avait qu’à rester là, si ça lui chantait. J’haussais les épaules. « Mais au moins, on aura un toit », finis-je par dire, esquissant un sourire, reportant mon attention sur Latisha. Voilà que maintenant qu’un problème était résolu un autre venait le remplacer. Il ne restait plus qu’à patienter. Soupirant, je me tournais à nouveau vers Dria. « Et si on les rejoignait ? J'avoue que je commence à avoir faim aussi »

@Dria Renzi, @Latisha Jones (@Leah De Luca)
Revenir en haut Aller en bas
Naina PatelToujours frais après un litre de café
Naina Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : Astra
Messages : 510 - Points : 880
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Tenor-26
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le Mer 7 Nov 2018 - 23:55 )

Expédition à Capri
Tout le monde avait finit par les abandonner. Et bien que la blonde s’en fichait en général, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire de ces enfants. Elle n’avait pas pour habitude de veiller sur eux ou même de leur parler, elle n’avait plus fait ça depuis qu’elle était enfant elle-même, et même là elle limitait ses interactions avec les autres. Son passe-temps préféré étant enfant ? Donner des ordres. Elle n’avait même pas besoin de faire des phrases complètes, elle se contentait d’un mot et elle obtenait tout ce dont elle voulait. Ce que cette période pouvait lui manquer. Elle leva les yeux au ciel en voyant Latisha s’approcher de Leah, déjà lassée de ce qui s’était produit plus tôt. A ce stade de la journée, elle voulait juste prendre une douche, manger et aller se coucher parce qu’elle estimait l’avoir mérité. Mais comme rien n’allait jamais dans son sens, elle aviserait. Un regard vers les nains à côté d’elle, elle ouvrit la bouche une première fois puis la referma, ne sachant pas comment leur parler. Elle savait qu’ils parlaient la même langue, mais le regard du plus grand qui lui demandait ce qu’elle voulait avant même qu’elle n’ait pu prononcer un mot, la dissuada de dire quoi que ce soit. Au lieu de parler longtemps, elle décida d’agir pour de vrai, contrairement aux autres adultes autour d’elle. « Suivez moi les moches. ¬» Non, elle n’avait pas oublié le « i » dans sa phrase. Ouvrant la marche, elle s’assura qu’ils la suivaient, de toute façon elle n’allait pas bien loin. Elle avait juste repéré un chariot de desserts laissé sans surveillance dans lequel elle allait se faire un plaisir de piquer. Ce n’était pas du vol, qui trouve garde. Et de toute façon vu comment étaient parties les choses, elle n’allait pas passer la nuit dans cet hôtel donc s’ils veulent la faire payer pour quoi que ce soit, bon courage pour la retrouver. « On prend que l’essentiel. » Elle ouvrit son sac qui ne la quittait jamais et en sortit des boîtes style tupperware, mais tupperware du pauvre en sous-marque parce qu’elle n’avait pas les moyens pour s’en payer des vrais. Et elle montra l’exemple à ces enfants qui avaient encore beaucoup à apprendre de la vie, en remplissant sa boîte de gâteaux en tout genre. Puis, en prit une autre pour s’attaquer aux petits-fours. Elle ne savait pas si les enfants faisaient comme elle, et elle s’en fichait, elle savait juste que dans les cinq minutes qui allaient suivre, elle allait manger à l’œil tandis que les autres tocards continueraient de s’agiter autour d’elle.

Une fois le pillage terminé, elle regagna vite sa place en enfournant un autre gâteau dans sa bouche. D’ailleurs conseil pour les gens qui détestent les enfants : gardez toujours quelque chose dans votre bouche, ça vous donnera une bonne excuse pour ne pas leur adresser la parole, bouche pleine tout ça tout ça. Et très vite le père de l’année fit son apparition, el famoso. Pour toute réponse à sa question, elle se contenta d’un signe de tête vers la métisse qui était toujours en grande discussion avec Leah et machin. Pendant ce temps, Dria mâchait toujours et vivait sa meilleure vie avec ses gâteaux. Son regard s’illumina lorsque Lorenzo expliqua avoir trouvé une solution, mais très vite elle haussa un sourcil, ça n’annonçait rien de bon. « Cher ? » Qu’il définisse cher, qu’elle sache si elle devait aller se mettre tout de suite sur un trottoir pour se faire de l’argent. « Une connaissance ? » Sa curiosité n’en fut que plus piquée à vif. Connaissance était un nom de code pour quelque chose, elle en était sûre, mais quoi. « Faut marcher ? Ah donc mon supplice ne s’arrêtera donc jamais. » Commenta Dria, déjà prête à bouder. Elle le savait que de venir à cette expédition était une idée de merde dés le début. « Mais j’imagine que c’est déjà mieux que de dormir dehors. » Soupira la blonde, peu enthousiaste. « Hum … » Fit Dria lorsque Lorenzo suggéra d’aller rejoindre les autres. « Ok, mais tu passes devant. Je crois que Leah est en colère et j’ai pas très envie de perdre la vie. » Lâche de ne pas affronter la colère de sa meilleure amie ? Peut-être, mais au moins elle n’était pas suicidaire. « Petit four ? » Proposa Dria qui sortit sa boîte pleine à craquer de nourriture. « Je les ai fait moi-même ! » Elle les avait volé elle-même, ouais, escroc comme son papa.  

@Latisha Jones @Lorenzo Lupini et les autres, flemme de taguer
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Event : expédition à Capri - Page 4 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Event : expédition à Capri ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Event : expédition à Capri -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Les Îles :: Capri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant