Revenir en haut
Aller en bas


 

- Afire love {ft Gwen} -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Adriano CastaglioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3535-adriano-hey-man-where-d-you-go
ID : Morphine, Elodie.
Faceclaim : Morphine.(ava + signa + icon).
Messages : 120 - Points : 480

Âge : 35 ans.
Métier : Propriétaire et gérant de sa propre pâtisserie : "Gourman'Délice"..
Sujet: Afire love {ft Gwen} ( le Mer 5 Sep 2018 - 22:16 )

Afire love.

Gwenola & Adriano

Le téléphone dans sa poche est encore en train de vibrer alors qu'il vient de se mettre en route pour le lieu de travail de Gwen. Il ne devrait sans doute pas faire le déplacement mais c'est plus fort que lui. Certains diraient qu'il provoque les choses, provoque la jeune femme elle même. Mais dans son esprit, il n'est pas du tout question de ça. Il se persuade lui même que c'est seulement la meilleure façon de la confronter pour lui demander -ou plutôt lui ordonner- d'arrêter ses conneries. Il n'a pas répondu à ses quelques textos au cours des jours qui sont passés. Pas plus qu'il n'a répondu à ses coups de fil tout au long de la journée. Il a pris le temps d'en rejeter quelques uns pour lui faire comprendre qu'il était inutile de sa part d'insister de la sorte. Et pour les autres, il a juste laissé sonner en pensant qu'elle se lasserait.

Mais ce n'est apparemment pas le cas. Ca vibre de nouveau dans la poche. Et ça s'arrête quelques secondes avant qu'il n'arrive devant son lieu de travail. Duquel il la voit sortir. Il peste en réalisant qu'il n'aura pas le temps de se garer pour aller la retrouver, avant qu'elle ne soit elle même partie en voiture. Alors finalement il attend qu'elle démarre. Et avant d'avoir réellement saisit ce qu'il s'apprête à faire, il est déjà en route pour la filer. C'est affreusement idiot ce qu'il fait. Et pourtant il le fait ... Il la file. Espérant qu'elle n'est pas en train de se rendre à un rendez-vous professionnel, à un rancard ou à une fin de journée avec des ami(e)s. Ce qui lui ferait perdre du temps à lui qui n'aurait plus qu'à faire demi tour pour regagner la pâtisserie qu'il doit encore fermer.

Quelques minutes plus tard, elle arrive devant une petite bâtisse. Le temps qu'il se gare, elle n'est déjà plus dans son champ de vision. Mais il ne lui faut pas bien longtemps pour trouver son nom parmi tous ceux présents sur les interphones. La porte n'étant pas correctement fermé, il entre déjà dans l'immeuble. Et c'est toujours dicté par la colère qui l'habite depuis le jour même de leurs "retrouvailles" qu'il file à la recherche de sa porte. A laquelle il frappe assez durement. Son visage dur, son expression froide et fermée, suffiront certainement à lui faire tout de suite comprendre qu'il ne vient pas du tout pour discuter gentiment ou pour la bagatelle. Qu'il est plutôt bien décidé à mettre fin à toutes ces conneries ...


King of nothing at all.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Morphine.
Messages : 327 - Points : 493

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Jeu 6 Sep 2018 - 23:56 )

❝Afire love❞
Adriano & Gwen
La jeune femme poussa un soupir de soulagement lorsqu’elle monta dans sa voiture. Ces dernières quarante-huit heures ont été plus qu’éprouvante. Elle avait passé tout son temps entre rendez-vous extérieurs et réunions à rallonge. Le pire a été la veille au soir où la maison-mère les avait appelée parce que son soi-disant directeur avait merdé sur des présentations. Gwen avait dû tout reprendre en y passant la nuit entière pour enchainer avec une réunion avec les actionnaires qui avait duré toute la journée. Son ordinateur portable devant elle, la blonde s’était concentrée sur la réunion et avait répondu à ses mails entre autres. Tony, le directeur de la filiale, avait absolument tenu à ce qu’elle soit présente. Elle ne l’aurait jamais accepté si ce n’était pas pour que la filiale italienne soit une débâcle avant même que la collection ne sorte. Gwen avait horreur des incapables et à ses yeux Tony l’était. Oh c’était quelqu’un de très bien mais pas pour ce business.

La jeune femme avait donc passé ces deux derniers jours au bureau. Heureusement qu’elle avait des vêtements de rechange car avec le boulot qu’elle s’était tapée, impossible de faire un saut chez elle pour se changer. Elle avait carburé à la caféine et elle n’avait plus qu’une envie c’était de rentrer chez elle, prendre une douche brulante et de se mettre au fond de son lit. Elle avait checké son téléphone avant de sortir et n’avait reçu aucun message d’Adriano. Mais dans l’état de fatigue où elle était, Gwen n’avait pas vraiment la tête à penser au fait qu’il l’ignorait depuis la fameuse nuit où ils avaient renoué dans le sens biblique du terme. Elle lui avait envoyé plusieurs messages depuis cette nuit-là pensant sincèrement qu’ils devaient parler. Et il lui manquait. Maintenant qu’elle avait refait connaissance avec le corps du brun, elle ne voulait qu’une chose, recommencer. Mais surtout, elle voulait qu’il admette qu’entre eux ce n’était pas fini, que cela ne le sera jamais. La jeune femme savait qu’il avait des enfants et de ce que cela impliquerait pour eux. Elle se sentait coupable bien sur mais elle était bien placée pour savoir qu’avoir des parents heureux, c’était aussi un gage de se sentir aimé… Et elle comptait bien les chérir. Elle ne savait pas trop comment, c’était encore assez obscur pour elle mais elle sentait confusément qu’elle pourrait y arriver. Elle l’avait bien fait avec sa filleule…

Elle arriva enfin. La jeune femme alla directement dans le parking et prit l’ascenseur. Elle venait à peine de fermer sa porte qu’on tambourina dessus. Jetant un petit coup d’œil à la pendule, elle vit qu’il était encore trop tôt pour que ce soit son voisin soit mis à la porte. Un représentant ? Non, l’immeuble était plutôt bien fermé. Soupirant, elle ouvrit la porte et se retrouva face à Adriano.

« Ady ! »

Ses traits étaient tirés et sur son visage, on pouvait voir les traces de fatigue de ces derniers jours mais Gwen s’en fichait pas mal. Ady était là.

« Ne reste pas à la porte ! Entre ! »


©️ Pando



   
   
'cause in a sky full of stars
"Keep yourself motivated. You've got to be motivated, you've got to wake up every day and understand what that day is about; you've got to have personal goals - short term goals, intermediate goals, and long term goals. Be flexible in getting to those goals, but if you do not have goals, you will not achieve them. (Gary Cohn)
Revenir en haut Aller en bas
Adriano CastaglioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3535-adriano-hey-man-where-d-you-go
ID : Morphine, Elodie.
Faceclaim : Morphine.(ava + signa + icon).
Messages : 120 - Points : 480

Âge : 35 ans.
Métier : Propriétaire et gérant de sa propre pâtisserie : "Gourman'Délice"..
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Dim 9 Sep 2018 - 11:26 )

Afire love.

Gwenola & Adriano

Gwenola semble épuisée. C'est la première pensée qui lui traverse l'esprit quand la porte s'ouvre, livrant passage à son si joli visage. Un visage qu'il connait par coeur depuis le temps et malgré les sept années qui viennent de passer. Pour autant, il s'efforce à ne surtout pas s'attendrir devant pareil spectacle. Si elle est fatiguée, c'est son problème. Evidemment pas celui de Adriano. A vrai dire, ça ne le regarde même pas. Il devrait demeurer froid. Aussi froid que possible. Ce qui n'est malheureusement pas simple. Parce que c'est elle. Parce qu'il y aura toujours une part de lui qui s'inquiétera pour sa petite personne et voudra s'assurer qu'elle va bien. Il a bien l'impression qu'elle travaille d'arrache pied et que c'est justement là un gros souci. Mais ça ne le regarde pas du tout. Encore une fois, rien de tout ce qui la concerne elle ... Ne le ne concerne lui. Il a sa propre vie à gérer.

Elle l'appelle par ce fameux surtout. De quoi le faire grincer des dents. Il hésite ensuite à entrer. Mais juge que les voisins n'ont pas besoin d'entendre ça. Que personne n'a besoin de ça à vrai dire. Alors il entre. Les mains qui s'enfoncent dans les poches comme si son corps tout entier luttait déjà contre l'envie de se rapprocher du sien. Comme si ses doigts souhaitaient déjà se perdre sur sa peau. Tout ça est affreusement stupide. Il le sait et regrette fortement d'être dans un état pareil. Alors il soupire de façon parfaitement audible et croise finalement les bras sur son torse. Il se déteste toujours autant de réagir si fort devant elle. A croire qu'il est incapable de se contrôler tiens. Je suis seulement venu te demander d'arrêter. Qu'il parvient à balancer assez sèchement. Sans doute parce qu'en lui il y a autant d'agacement à son encontre à elle, qu'à son encontre à lui. Il s'en veut d'être aussi faible.

Tu dois me laisser tranquille Gwenola. Arrêter de m'envoyer des messages. Et arrêter de m'appeler. Est-ce qu'elle ne pourrait pas juste lâcher l'affaire ? Elle doit bien le voir qu'il n'a aucune intention de revenir en arrière pourtant ... Aucune intention de renouer avec elle. Elle sait qu'il regrette forcément ce bref moment durant lequel il est parti en vrille et a laissé son corps parler pour lui. Un moment hors du temps qui doit être effacé des mémoires et qui, bien entendu, ne se reproduira jamais ... Il refuse d'imaginer que ça puisse se reproduire. Il a une femme aimante et des enfants plus que parfait. Il n'a aucunement l'intention de foutre tout ça en l'air. Surtout pas pour ... Pour cette femme incapable de se poser. Qui ne rêve pas de mariage et d'enfants contrairement à lui. Qui ne voudra rien de plus qu'une histoire passionnée en s'imaginant qu'ils pourront encore se permettre de partir en week-end ou en vacances sur un coup de tête ... Une histoire sans responsabilités ...


King of nothing at all.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Morphine.
Messages : 327 - Points : 493

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Dim 9 Sep 2018 - 14:46 )

❝Afire love❞
Adriano & Gwen
Elle était heureuse de voir Adriano chez elle. Dans son intérieur. Heureusement que la femme de ménage était passée et avait rangé un peu. Seuls les livres disséminés ici et là indiquaient que c’était bien l’appartement de Gwen. Du temps où ils habitaient ensemble, Adriano avait l’habitude de voir les livres de la jeune femme un peu partout dans leur appartement. Son grand appartement avait trois belles chambres dont une avait été transformée en bibliothèque. La troisième avait été aménagée en chambre d’amis avec salle de bain attenante. Sur un des murs, on pouvait voir un grand panneau en bois où étaient épinglées pleins de photos. Des photos de sa vie à Naples, de sa vie en France, des voyages qu’elle avait pu faire, de ses amis et pleins de photos des enfants d’Alice. Sa meilleure amie, sa confidente. Sa famille qu’elle considérait comme la sienne… Une grosse peluche trônait aussi sur le canapé accompagnée de pleins de coussins de différentes couleurs chaude et vive contrastant avec le cuir blanc du canapé. Quelques cadres photos étaient bien en vue sur les murs et meubles. Le tout donnait une ambiance chaleureuse et cosy à l’appartement de la jolie blonde.

Elle le laissa passer prenant bien soin de ne pas le toucher même si elle en mourrait d’envie. Refermant la porte derrière lui, elle se retourna à l’apostrophe du brun. Elle le regarda un peu interdite et retint un rire amer. Naïvement, elle pensait qu’il venait pour la voir et non pour l’interpeller de la sorte. Mais elle ne comprenait pas tout…

« De quoi tu parles ? Quels appels ? »

Elle lui désigna le canapé pour qu’il s’asseye.

« J’ai l’impression que tu n’es pas là pour faire la conversation…,
soupira-t-elle d’un ton las. Mais si tu veux te disputer, laisses moi d’abord prendre un verre pour me requinquer… Sinon je n’aurais pas la force pour supporter une scène… Tu veux quelque chose ? »

Elle se dirigea vers le meuble où elle rangeait ses bouteilles mais se ravisa et chercha son téléphone dans son sac qu’elle déverrouilla et qu’elle lui tendit

« Tiens ! Tu verras par toi-même que je ne t’ai pas appelé ! ça fait 48h que mon téléphone est dans mon sac ! »

Puis reprit le chemin vers le meuble qu’elle allait devoir fermer à clé d’ici peu, Alice lui ayant dit qu’elle comptait venir passer un week-end chez elle bientôt. Avec sa famille. Elle se versa un verre de vin et se tourna vers lui avec un regard interrogateur.


©️ Pando



   
   
'cause in a sky full of stars
"Keep yourself motivated. You've got to be motivated, you've got to wake up every day and understand what that day is about; you've got to have personal goals - short term goals, intermediate goals, and long term goals. Be flexible in getting to those goals, but if you do not have goals, you will not achieve them. (Gary Cohn)
Revenir en haut Aller en bas
Adriano CastaglioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3535-adriano-hey-man-where-d-you-go
ID : Morphine, Elodie.
Faceclaim : Morphine.(ava + signa + icon).
Messages : 120 - Points : 480

Âge : 35 ans.
Métier : Propriétaire et gérant de sa propre pâtisserie : "Gourman'Délice"..
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Dim 9 Sep 2018 - 21:55 )

Afire love.

Gwenola & Adriano

Il a quand même le coeur qui se serre un peu quand il la voit. Elle n'a pas l'air dans son assiette du tout et ça ne peut définitivement pas le laisser froid ... Mais en même temps, ça ne le regarde pas du tout. C'est son problème si elle a des soucis dans sa petite vie. Il n'a aucune envie de s'en mêler. N'en ressent pas le besoin non plus. La seule chose qu'il désire, c'est qu'elle accepte de disparaître enfin de sa vie. Même s'il sent bien que c'est peine perdue. Il la connait assez pour savoir que lorsqu'elle a décidé d'une chose, elle va au bout. Gwen fini toujours par obtenir ce qu'elle souhaite ... Quand il entre dans son appartement, il croise les bras sur le torse en guise de protection. Il cherche autant à se protéger lui même qu'à se protéger d'elle.

Il refuse l'invitation à prendre place sur le canapé, d'un simple hochement négatif de la tête. Il préfère également entrer dans le vif du sujet. Et il pose un regard assez froid sur elle quand elle fait mine d'être surprise par ce qu'il raconte. C'est pourtant bien elle qui lui a passé des coups de fil. Est-ce qu'elle perd déjà la tête ? Il hoche encore négativement la tête quand elle lui propose un verre. Je ne veux ni discuter ni qu'on se dispute. Seulement te demander d'arrêter ... Il aurait aussi bien pu répondre à l'un de ses appels pour le lui dire directement. Mais il a pensé que ça aurait beaucoup plus d'impacte de venir le lui dire les yeux dans les yeux. Il pense quand même que c'est une erreur de sa part. Mais il ne sait plus que faire d'autre. C'est la seule chose qui lui est venu en tête, sous le coup de la frustration et de l'énervement ...

Il récupère le téléphone qu'elle lui tend, du bout des doigts pour éviter de frôler les siens. Et vérifie effectivement le journal des appels. Huit appels Gwen. Qu'il marmonne en le lui rendant. Huit appels auxquels il n'a pas donné de suite. Mais parce qu'elle lui a donné son téléphone d'elle même pour qu'il vérifie, il commence à douter. Elle dit peut-être vrai. Elle n'a pas essayé de l'appeler. Mais alors quoi ? Quelqu'un d'autre l'a fait à sa place ? Il en doute fort. Alors quoi d'autre ? Des problèmes avec son téléphone ? Potentiellement. Mais c'est assez drôlement tombé vu qu'à côté de ça elle lui a envoyé pas mal de messages. Et eux, elle ne lui fera pas croire qu'ils ne viennent pas d'elle du tout. J'ai reçu huit appels depuis hier et ton téléphone le confirme.


King of nothing at all.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Morphine.
Messages : 327 - Points : 493

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Dim 9 Sep 2018 - 23:59 )

❝Afire love❞
Adriano & Gwen
Gwen haussa les épaules devant le refus du brun à prendre un verre. Tant pis pour lui. Elle, elle en avait besoin si elle voulait tenir. Le café, elle avait dû en boire au moins dix litres depuis hier et elle en avait assez. Sans plus vraiment se soucier de lui, elle prit la bouteille de vodka et partit dans la cuisine. Elle sortit du jus de pamplemousse et se fit un Greyhound. Ce cocktail rendu célèbre par la série Mad Men, elle le connaissait déjà bien avant. Elle avait toujours aimé boire Gwen. Il fut une époque où elle buvait même beaucoup. Sa facilité dans les études ne l’avait pas aidé car elle pouvait faire la fête toute la nuit et faire comme si de rien n’était le lendemain. Mais ce temps était révolu et même si elle aimait toujours boire, elle le faisait avec beaucoup plus de modération. Et pas tous les jours. A vrai dire, les soirées à la maison, elle les préférait de loin avec un thé et un bon livre plutôt qu’avec un verre d’alcool à la main.

Et là maintenant, elle en avait vraiment besoin. Elle était crevée et même si c’était l’inverse de ce qu’elle avait pensé tout à l’heure, elle n’était pas sure que d’avoir Adriano chez elle aujourd’hui était une bonne idée. A une époque, elle se serait simplement lovée contre lui pour se reposer mais pas aujourd’hui. Contrairement à ce qu’elle avait cru, il n’était pas venu pour elle. Enfin pas vraiment. Et ça, Gwen avait du mal à rester calme. Elle était trop crevée pour espérer rester calme jusqu’au bout.

« Comment ça huit appels ?! », lui demanda-t-elle en revenant.

Incrédule, elle posa son cocktail sur la table basse et lui prit le téléphone des mains. Adriano disait vrai. Elle leva vers lui des yeux agrandis par la surprise.

« Ce n’est pas moi Ady ! Je t’ai dit que mon téléphone était resté tout le temps dans mon sac ! Je t’ai envoyé des messages mais je ne t’ai jamais appelé… Je ne comprends pas… »

La jeune femme essaya de se remémorer de la dernière fois qu’elle avait eu son téléphone à la main. Juste avant l’appel de la maison mère. Elle se rappelait avoir pris son téléphone et cherché le brun dans son répertoire. Il était vrai qu’à ce moment-là, elle avait pensé à l’appeler mais n’avait pas eu le temps. En voyant le numéro qui s’était affiché sur son fixe, elle avait lâché son téléphone dans son sac et tout s’était enchainé très vite après.

Secouant la tête, elle lui dit d’une voix douce

« Je voulais t’appeler mais j’en ai été empêchée par une urgence au travail. Je n’ai pas verrouillé mon téléphone quand je l’ai laissé dans mon sac. Ce doit être pour ça… »

Passant une main fatiguée sur son front, elle lui demanda

« Tu me crois j’espère ? »


©️ Pando



   
   
'cause in a sky full of stars
"Keep yourself motivated. You've got to be motivated, you've got to wake up every day and understand what that day is about; you've got to have personal goals - short term goals, intermediate goals, and long term goals. Be flexible in getting to those goals, but if you do not have goals, you will not achieve them. (Gary Cohn)
Revenir en haut Aller en bas
Adriano CastaglioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3535-adriano-hey-man-where-d-you-go
ID : Morphine, Elodie.
Faceclaim : Morphine.(ava + signa + icon).
Messages : 120 - Points : 480

Âge : 35 ans.
Métier : Propriétaire et gérant de sa propre pâtisserie : "Gourman'Délice"..
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Lun 10 Sep 2018 - 20:51 )

Afire love.

Gwenola & Adriano

Il a beaucoup de mal à savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, quand il est question de Gwen. Depuis qu'elle a fait une soudaine ré-apparition dans sa vie, c'est compliqué pour lui de savoir ce qu'il doit penser ou pas à son sujet. Elle semble tellement prête à tout pour le récupérer, qu'il se perd dans tout ça. Ce qui le pousse de toute évidence à faire des choses qu'il ne devrait pas vraiment. Comme ce qu'il vient tout juste de faire justement. La suivre à la sortie du boulot pour venir frapper à sa porte à l'improviste. Juste comme ça sur un coup de tête. Dans le fond, il le regrette déjà un petit peu. Mais maintenant qu'il est là et s'est manifesté à elle, il ne peut pas juste faire demi tour pour fuir comme un lâche. Ce serait vraiment idiot de sa part pour le coup. Il ne veut pas de ça.

Aussitôt qu'elle attrape le téléphone de sa main, il la fait disparaître pour la ramener dans la poche de son jean. Comme s'il craignait d'avoir le moindre contact physique avec elle. Il ne se rappelle que trop bien du résultat qu'a eut le dernier contact qu'ils ont eut tous les deux. Il a été incapable de rester froid et insensible et il a fini par tromper son épouse. De quoi l'horrifier au plus haut point. Il ne s'est toujours pas remis de ça et ne se le pardonnera certainement jamais. Parce que pour le coup, il n'a aucunement l'intention de quitter sa chère et tendre. Il soupire doucement et se détourne d'elle quand elle tente de lui expliquer comment tous ces appels ont bien pu se produire selon elle. Il ne sait pas s'il doit la croire. Une part de lui affirme que c'est évidemment ça la raison de tout ce bordel. Une autre se méfie fortement d'elle ...

J'en sais rien. Comment je suis supposé te faire confiance au juste ? Qu'il peste presque par réflexe quand elle veut s'assurer qu'il la croit. C'est compliqué de la croire. Compliqué même de reconnaître en elle celle qu'il a tant aimé autrefois. Est-ce qu'à l'époque déjà elle aurait été capable de briser un couple et même une famille entière comme elle semble décidée à le faire aujourd'hui ? Parce que c'est là le genre de question qu'il en vient à se poser aujourd'hui. De toute façon ça n'a pas d'importance. Je suis quand même venu te demander d'arrêter tout ça et de t'effacer. De sa vie toute entière. Qu'elle n'essaie plus de le contacter. Qu'elle ne passe plus dans sa pâtisserie. Qu'elle évite aussi de venir à sa rencontre si jamais elle fait de nouveau appel à ses services ...


King of nothing at all.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Morphine.
Messages : 327 - Points : 493

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Lun 10 Sep 2018 - 22:01 )

❝Afire love❞
Adriano & Gwen
Si Gwen avait des tas de défauts, le mensonge ne figurait pas sur la liste. Elle avait horreur des mensonges et quand elle devait être diplomate à cause de son boulot, elle essayait au mieux de ne pas faire trop d’accroc à tout ce en quoi elle croyait et pensait. Avec l’ascension qu’elle avait eu, beaucoup pensait que la jeune femme avait dû lécher pas mal de bottes ou même passer sous le bureau. Gwen en était consciente mais elle laissait dire parce que d’une elle n’en avait que faire des ragots et de deux, elle préférait faire taire les mauvaises langues par ses résultats plutôt que par ses réparties. Dans sa boîte, la blonde était célèbre pour détester les flatteurs et les hypocrites. Elle avait la réputation d’une personne exigeante mais non dénuée de cœur. Aussi quand on commettait une faute, valait mieux tout confesser plutôt que de le dissimuler et de lui mentir. Alors si elle détestait ça pourquoi devrait-elle mentir ?

Soufflant un bon coup, elle s’approcha de la table et but une grande gorgée de son cocktail pour ne pas frapper le brun.

« Tu penses que je suis devenue une menteuse maintenant ? »

Elle le regarda droit dans les yeux sans bouger de sa place.

« C’est vrai que durant ces années où on a été séparé, j’ai très bien pu devenir une véritable mythomane », poursuivit-elle ironiquement.

Mais sous ce ton ironique, on pouvait percevoir clairement sa colère contre lui. Contre cet homme qui devrait la connaitre par cœur.

« Il me semble que jusqu’à présent, je ne t’ai jamais donné matière à douter de ma parole. Je ne t’ai jamais menti Adriano même quand ça aurait été plus simple de le faire je ne l’ai pas fait. Et je ne vais certainement pas commencer maintenant ! »

Sous-entendu, qu’elle aurait pu inventer une histoire quand elle était partie. Qu’elle aurait pu juste prétexter son travail quand elle était revenue. Qu’elle aurait très bien pu ne pas lui dire qu’elle l’aimait toujours et faire en sorte de le séduire et se dire oops, on est retombé amoureux. Mais elle n’avait pas fait tout ça. La jeune femme secoua la tête avec un petit rire désabusé et finit son verre d’une traite. Elle avait besoin d’un autre. Et vite. Elle refit donc le chemin inverse pour se refaire sa boisson. Il allait croire qu’elle n’était qu’une alcoolo, pensa-t-elle blasée. Mais elle s’en fichait. Elle se fichait de tout ce soir.

« Que j’arrête tout ? De quoi tu as peur Adriano ? Que je réussisse à te récupérer ? As-tu aussi peu confiance en ton amour pour ta femme ? »

Elle le regarda avec une petite lueur de défi dans les yeux en accentuant bien sur le mot qui fâche.


©️ Pando



   
   
'cause in a sky full of stars
"Keep yourself motivated. You've got to be motivated, you've got to wake up every day and understand what that day is about; you've got to have personal goals - short term goals, intermediate goals, and long term goals. Be flexible in getting to those goals, but if you do not have goals, you will not achieve them. (Gary Cohn)
Revenir en haut Aller en bas
Adriano CastaglioLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3535-adriano-hey-man-where-d-you-go
ID : Morphine, Elodie.
Faceclaim : Morphine.(ava + signa + icon).
Messages : 120 - Points : 480

Âge : 35 ans.
Métier : Propriétaire et gérant de sa propre pâtisserie : "Gourman'Délice"..
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Mar 11 Sep 2018 - 18:54 )

Afire love.

Gwenola & Adriano

Si vraiment Gwen est toujours fidèle à elle même, elle risque de lui en vouloir très sérieusement pour que les doutes qu'il ose émettre en ce qui concerne son honnêteté. Il se souvient d'une époque où elle avait le mensonge en horreur et s'avérait être bien incapable de mentir. Mais ça remonte à plus de sept ans ça. Aujourd'hui elle débarque brutalement dans sa vie et fait tout pour le récupérer. Quitte à briser le mariage et la famille qui lui barrent la route. Comment faire confiance à une personne pareille ? Comment la croire ?  Comme il s'y attendait, il la sent et la voit qui se tend à vue d'oeil. Elle demande confirmation quant à ses doutes. Et il n'a aucune intention de se démonter alors il la regarde en gardant le plus grand des sérieux.  Tu as beaucoup changé. Pourquoi pas à ce niveau là également ? Qu'il ne tarde donc pas à faire froidement remarquer.

Il ne rebondit pas sur ses mots, eux aussi assez ironiques pour le coup. Il se fout un peu de la blesser dans l'immédiat. Parce que de son côté, elle est ouvertement en train de démolir sa vie. Ce qu'il lui fait ressentir en cet instant, n'a franchement rien à voir avec ce qu'elle même lui fait subir depuis un moment ... J'en sais rien Gwenola. Tu me donnes l'impression d'être prête à tout. Alors elle ne peut vraiment pas se permettre de se faire passer pour une parfaite et adorable petite innocente. Il n'en croirait pas un traite mot. Il constate un peu plus à chaque nouvelle rencontre, qu'elle a beaucoup changé et semble avoir un peu perdu de son coeur beaucoup plus sincère à l'époque. Il ne la quitte pas de son regard froid quand elle s'éloigne pour remplir une nouvelle fois son verre. Songeant simplement qu'il aura tout intérêt à filer de là avant que l'alcool ne lui monte à la tête. Sait-on jamais !

Mais arrête ça, bordel ! Qu'il ne tarde pas à grogner, presque malgré lui. Elle ne le provoque que beaucoup trop. Il pourra bien tenter de ne pas s'énerver du tout, il n'y parviendra sans doute pas. Parce qu'elle sait que faire et que dire pour le faire sortir de ses gonds, bien entendu. Bien sûr que je l'aime ! Simplement, je n'ai jamais été capable de résister à ton corps et tu en as joué contre moi. Parce que c'est évidemment beaucoup plus simple de faire passer ça pour un unique désir physique sans rien de plus que ça. Même s'il n'assume ces paroles vraiment qu'à moitié pour le coup.


King of nothing at all.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenola Moretti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3923-better-an-oops-than-a-what-if- http://www.ciao-vecchio.com/t3935-gwen-wanna-play
ID : Pretity
Faceclaim : Behati Prinsloo, ©Morphine.
Messages : 327 - Points : 493

Âge : 30 ans
Métier : Directrice Marketing et Communication chez "Satine" (lingerie fine)
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le Mer 12 Sep 2018 - 19:48 )

❝Afire love❞
Adriano & Gwen
Oui elle avait changé, Gwen en était consciente. Mais on ne pouvait pas vivre autant d’années seule sans s’affirmer un peu. Elle ne serait pas là où elle était professionnellement parlant sans avoir pris confiance en elle. Cette confiance qu’Adriano semblait lui reprocher alors qu’à l’époque c’était lui-même qui l’exhortait à se montrer un peu plus afin de mettre en valeur son travail. On pourrait presque croire que cette confiance, il en avait peur maintenant. La question du jeune homme la perturba un peu sans qu’elle n’en laisse rien paraitre. Elle était prête à beaucoup pour le récupérer mais était-elle prête à tout ? Gwen n’avait pas de réponse à cette question. En fait, il était certaines choses qu’elle préférait mettre de côté pour l’instant. La jeune femme émis un petit rire ironique sans rien répondre. Libre à lui d’interpréter comme bon lui semble. De toute façon, jusqu’à présent il ne s’en était pas gêné.

Son verre toujours à la main, elle le regarda un instant sans mot dire. Il venait d’admettre une chose. Il la désirait toujours. Même si ce n’était pas un scoop, l’entendre l’admettre était une bonne chose. Et elle savait très bien qu’il ne lui disait pas toute la vérité.

« Qui est le menteur maintenant Ady ? »

La jeune femme se rappelait très bien d’une fois où ils s’étaient disputés à propos de quelque chose dont elle ne se rappelait plus mais où il lui avait fait la gueule une bonne partie de la journée. Elle se rappelait encore avoir essayé d’utiliser son corps pour l’amadouer mais avait lamentablement échoué. Elle se rappelait encore de sa frayeur lorsqu’il l’avait repoussé. Elle avait eu l’impression d’être revenue devant ses parents qui l’avaient toujours rejetée. Cette peur de voir l’homme qu’elle aimait passionnément faire de même. Elle s’était alors retranchée derrière un masque de froideur de peur de lui faire voir à quel point elle était mal et s’était réfugiée dans la salle de bain sous prétexte d’une douche pour pouvoir pleurer à son aise. Gwen avait bien cru à ce moment-là que c’était la fin de son couple. Lorsqu’elle était sortie de la salle de bain, Adriano était adossé contre la porte et l’avait fixé. Elle ne savait pas si c’était parce qu’elle avait fermé la porte de la salle de bain à clé ou bien parce que ses yeux trahissaient ce qui s’était passé sous la douche mais le brun avait traversé la pièce pour l’embrasser sauvagement.

Alors oui l’attirance avait toujours été présente entre eux mais Adriano lui avait déjà prouvé qu’il savait résister à son corps.

« Je ne te connaissais pas ce don pour le mensonge Ady… »

Elle posa son verre et enleva sa veste de tailleur. Elle en avait plus qu’assez de ces vêtements de travail et ne rêvait que de son vieux jogging et d’un T-shirt là.

« L’aimes-tu comme elle voudrait que tu l’aimes ? L’aimes-tu de cet amour que tout homme devrait vouer à sa femme ? De cet amour qui vous consume de l’intérieur ?,
poursuivit-elle impitoyable. Ou bien lui mens-tu à elle aussi ? »


©️ Pando



   
   
'cause in a sky full of stars
"Keep yourself motivated. You've got to be motivated, you've got to wake up every day and understand what that day is about; you've got to have personal goals - short term goals, intermediate goals, and long term goals. Be flexible in getting to those goals, but if you do not have goals, you will not achieve them. (Gary Cohn)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Afire love {ft Gwen} ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Afire love {ft Gwen} -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences