Revenir en haut
Aller en bas


 

- Yule Ball, bitch. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Réalité alternative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dria Renzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3764-these-expensive-these-is-red-b http://www.ciao-vecchio.com/t3774-c-est-assez-dit-la-baleine#123481
ID : wanderlust.
Faceclaim : Kristen Bell ; avatar : Schizophrenic ; Signature : Astra
Multi-comptes : Tina Cambiaso
Messages : 155 - Points : 203

Âge : 38 ans
Sujet: Yule Ball, bitch. ( le Dim 16 Sep 2018 - 19:31 )

Yule Ball, bitch.
Cela faisait déjà plusieurs semaines que le château était envahi, et il était peut-être temps que Dria l’accepte. Elle ne se sentait pas du tout à l’aise avec ces nouvelles têtes qu’elle croisait à chaque fois qu’elle traversait un couloir ou qu’elle se rendait dans les toilettes des filles pour terroriser les premières années. En parlant des premières années, elle devait également se rendre à l’évidence qu’ils étaient de moins en moins bêtes et que sa réputation la précédait. La dernière farce en date avait été un sortilège qui avait mystérieusement raté, lancé sur une élève de Gryffondor qu’elle essayait « d’aider ». Le résultat : elle ne pouvait plus s’arrêter de baver au point qu’elle aurait presque pu remplir un lac vu l’abondance de la bave. Oups.  Et parce qu’elle n’en avait pas fini avec sa victime, Dria lui montra même un raccourci pour l’infirmerie, qui déboucha en réalité sur la bibliothèque. Oups bis.

Elle n’était pas méchante, elle s’ennuyait juste et essayait de faire passer le temps en se payant une tranche de rigolade. Même si le problème était qu’elle était la seule à rire à ses farces, elle ne s’arrêtait pas pour autant. Bien au contraire, voir les gens contrariés la poussait toujours plus dans ses retranchements pour faire une farce encore plus grosse. Mais heureusement que Leah était là, au moins elle pouvait compter sur sa meilleure amie pour rigoler avec elle lorsque les autres ne montrent aucun intérêt à son humour. Et c’était justement parce que c’était la meilleure, qu’elle avait décidé de se rendre au bal de noël avec elle comme cavalière. Et non, ça n’avait aucun rapport avec le fait que personne ne l’ai invité, même après qu’elle ait essayé de retenir un élève de Durmstrang en otage dans leur navire. Elle avait déjà été étonnée de voir qu’elle ait pu mettre les pieds sur ledit navire, non sans difficulté. Pour le coup, elle a été bien idiote de penser qu’elle aurait pu transborder de la même manière, de leur navire à sa petite barque sans qu’on essaie de la noyer. La prochaine fois elle essaierait de se trouver un cavalier dans une librairie, elle se prendrait sûrement une encyclopédie en pleine tête, mais ce serait toujours moins dangereux qu’une horde d’hommes en colère.

Occupant deux sièges – une pour poser ses fesses et l’autre pour poser ses pieds – un verre à la main, Dria regardait tout le monde s’attrouper pour l’ouverture du bal. Ses yeux roulèrent violemment lorsqu’ils annoncèrent le nom de Potter, un soupir s’échappant de ses lèvres. « Toujours là pour se faire remarquer, lui. » Pesta Dria à l’attention de Leah, assise à côté d’elle, tandis qu’elle remplissait à nouveau son verre et au passage celui de Leah, qui était à peine entamé. « En plus leur alcool est même pas bon. On se casse ? J’ai envie d’aller voler à manger en cuisines. » Avant même d’obtenir une réponse, Dria avala son verre d’un trait, et se leva d’un bond. Du moins, c’était ce qu’elle pensait dans sa tête, en réalité elle tituba plusieurs secondes avant de trouver son équilibre, risquant de tomber à plusieurs reprises. « Faudra dire à Dumby de faire quelque chose contre ce sol qui bouge parce que wow, a bitch almost died today. » Dria bourrée, c’est Dria polyglotte. Et depuis que les étudiants étrangers ont envahis l’école, elle pouvait mettre à profit ses connaissances. Même si elle se doute qu’ils soient tous jaloux de son savoir, son français parfait lorsqu’elle sorti son « Voulez-vous couchez avec moi, ce soir ? » à Madame Maxime lui valut presque quatre heures de colle. C’est à ce moment qu’elle su que les gens étaient intimidés par son savoir. Quelle vie elle menait.
AVENGEDINCHAINS


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
 
- Yule Ball, bitch. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Réalité alternative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Réalité alternative