Revenir en haut
Aller en bas


 

- [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Piazza dei Martiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
Faceclaim : Alison Brie ©.liloo_59
Messages : 729 - Points : 1436

Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
Sujet: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Mer 3 Oct - 22:54 )
Comique / embarrassantLatisha & Magda
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu !

@Latisha Jones & @Magda Saddler
Situation Vous êtes toutes les deux au comptoir d'un bar modeste et alors que Magda a un verre entre les mains et que Latisha vient de commander le sien, trois jeunes adultes de vingt ans vous entourent pour vous proposer à toutes les deux un plan à plusieurs. Parce qu'ils aiment les femmes mûres.
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 476 - Points : 546

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Mar 9 Oct - 20:13 )
Cougar or not Cougar
Magda & Tish



Les gens se bousculent, la musique est très forte et je me demande ce qui m’a pris de venir dans ce bar et toute seule qui plus est. J’ai l’impression que la moyenne d’âge est de vingt ans! Même mon fils ne serait pas totalement à son aise ici. Je sens quelques regards sur moi, mais ça ne me gêne pas vraiment. Au final, je suis là pour boire un verre. Je voulais faire la connaissance de nouvelles personnes, je ne pense pas que ce soir aujourd’hui que cela m’arrivera, mais bon je ne vais pas prendre mes jambes à mon coup et courir.

Certaines personnes portent des choses que je ne qualifierai même pas de vêtements.  Il y a des trous partout, d’autres portent des couleurs qui me font plus penser aux ensembles que portent les astronautes qu’autre chose. Ce qui est certain c’est que je ne m’habillais pas comme ça à leur âge et que ce n’est pas maintenant que je risque de me vêtir ainsi. Avec toute ma bonté, je décide d’offrir une tournée à ces quelques jeunes qui sont autour de moi et avec qui j’ai tout de même réussi à sympathiser un minimum. De fil en aiguille, je me lâche un peu plus et j’arrive à oublier cet écart d’âge qui me fait parfois penser que je je peux passer pour une femme cougar, chose que je ne suis pas du tout.

Je ne sais pas dire si ce sont les verres que j’ai offert ou bien si c’est ma simple personne qui attire autant ces petits jeunes, mais je me rends compte qu’il y a de plus en plus de jeunes autour de moi. Particulièrement un qui n’arrive plus à décoller du comptoir et surtout de mes côtés. Une vraie tarentule, ça en devient presque oppressant. Je fuis du regard, je crois que ça doit être une des premières fois que je suis mal à l’aise face à un homme. Très certainement, car il a plus l’âge d’être mon fils que un “homme” à proprement parlé. C’est un petit minet à mes yeux et je n’ai jamais été de celles qui aiment plus jeune que soi...ou alors il faut vraiment que je ne me rende pas compte de la différence. Heureusement pour lui, il est plutôt du genre potable. Très certainement la raison pour laquelle je n’arrive pas à lui demander un peu d’espace. Toutes ses paroles commencent à me fatiguer et je ne sais pas comment faire pour me débarrasser de ce petit. Il passe du coq à l’âne, il me parle de la croisière qu’il a effectué cet été pour ensuite me parler du nouvel électroménager révolutionnaire. Je fais signe au barman de venir me servir un autre verre, lorsque ce jeunot vient faire un caprice, car je ne lui donnes pas assez d’attention. “Ecoute, tu es très gentil, mais on ne se connaît pas et peut-être que tu as flashé sur moi, mais ce n’est pas réciproque. Je ne suis pas venue seule..tu vois la femme là-bas? C’est ma copine, donc je ne suis pas là parce que je recherche quelque chose...j’attendais juste la jeune femme que tu vois là-bas.” Je me rends compte de ce que je viens de dire, j’ai déjà fait semblant qu’un homme était mon fiancé, je ne l’ai jamais fait avec une femme. Non pas que cette jeune femme soit moche, au contraire c’est une très belle femme, mais j’aime les hommes, je ne suis pas attirée par les femmes. Mais je n’ai pas vraiment le choix. Je m’approche alors de cette inconnue qui a l’air aussi seule que moi. En m’approchant d’elle je chuchote juste pour qu’elle puisse entendre et je lui tiens la main. “N’ayez pas peur, je ne suis pas une folle..j’essaie juste d’esquiver ce jeune cinglé là-bas qui me parle depuis une demie-heure.” Je plonge mon regard dans le sien et espère qu’elle me fera un sourire ou quelque chose qui fera comprendre à cet asticot que je ne suis pas définitivement pas intéressée.




@Magda Saddler




The only journey is the one within.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Magda SaddlerLe vin est un puissant lubrifiant social
Magda Saddler
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2555-constellation-d-ecchymoses http://www.ciao-vecchio.com/t2561-each-beat-of-your-heart-is-a-small-miracle-you-know
Faceclaim : Shanina Shaik + midwinters
Messages : 389 - Points : 1437

Âge : 30 y.o
Métier : PDG de l'Atelier Saddler, une compagnie textile spécialisée dans la dentelle, certaines pièces sont cousues à la main. Créatrice/coutourière d'une ligne de lingerie
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Dim 18 Nov - 9:11 )
L’envie de sortir, d’être hors des murs de sa maison et qui pourtant est son refuge qu’elle ne quitte pour rien au monde, l’endroit où elle se sent bien. Jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, même être cloîtrée chez elle ne la réconforte pas : ce vide qu’elle continue de ressentir, qui continue de lui remuer l’intérieur n’arrive pas à trouver de fin. Magda s’engouffre dehors, ose affronter les températures froides qui commencent à baisser, la forçant à dire aurevoir à l’été comme à sa relation avec Demetrio. Son portable coincée entre ses lèvres, la brune s’attache les cheveux avant de monter dans le taxi qu’elle s’est commandé. Une virée entre filles. Pas vraiment des amies mais des copines, des mannequins qui ont défilé pour elle, des fêtardes de ce que Magda a retenu et faire la fête, c’est exactement ce qu’il lui fallait. Pour oublier Demetrio, pour oublier les moments passés ensemble, oublier ce manque qu’elle ressent et que rien ne semble apaiser. Juste passer à autre chose sans savoir si elle y parviendra. Entre ses lèvres, son portable vibre, à deux doigts de sombrer sur le sol. L’adresse du dit bar par sms par une de ses copines qu’elle fait lire au conducteur avant de refermer la porte derrière elle. C’est parti pour une soirée dont le seul but est de faire la misère aux souvenirs et peut-être à son cœur aussi.

Sur place, c’est la déconfiture. Un bar pour lycéens à y voir la clientèle. Tout de même, Magda s’y engouffre, bien décidé à se malmener le foi et passer une bonne soirée, ou du moins essayer. Ses années de lycée ne sont pas si loin se dit-elle pour se rassurer. Elle est encore jeune, encore dans le coup. Ouais. Elle n’a pas à changer de bar, elle est dans son élément. Un poisson dans l’eau ! Au bar, elle se commande un cosmopolitan quand une voix s’élève à ses côtés. « Ma mère adore commander ça aussi » Un jeune homme, pantalon qui pendouille et la casquette de côté : un petit con en somme qui lui offre un sourire de côté qu’elle ne lui retourne pas. Magda reste silencieuse et garde son regard greffé sur son téléphone portable. Mais elles sont où ses copines ? « T’as perdu ta langue ? » L’explication ne tarde pas à tomber : une erreur dans l’adresse quand Lucia a tapé le texto. Soupirant, Magda se pince l’arête du nez alors que sa commande arrive. Elle finira son verre puis rejoindra ses copines, tant pis. « Ouh ! Ouh ! J’te cause » Agacée, Magda se retourne enfin vers le gamin qui l’a accosté. « Moi pas tu vois ? J’ai pas envie de parler à un sale gosse. Alors prend ton hochet et ton bavoir puis casse-toi » Le petit jeunot s’énerve, s’excite dans un jargon qui lui échappe. Depuis quand elle n’est plus à la page Magda ? A  un moment donné, elle savait encore un peu le langage des plus jeunes mais là, ça l’a dépasse. Puis qu’est ce que c’est moche ! « De toute façon, t’es qu’une vieille peau mal baisée » Ses yeux s’arrondissent de surprise. Mal baisée … pas baisée oui tu veux dire mais là n’est pas la question. Son verre se repose un peu trop brutalement sur le bar alors que ses poings se ferment fort, très fort. «  JE SUIS PAS UNE VIEILLE PEAU ! » S’exclame-t-elle peut-être un peu trop vivement alors que le sale gosse s’éloigne en pestant. « Je suis jeune … je suis encore jeune putain de bordel de merde » Râle-t-elle pour elle-même en se redressant sur son siège, maudissant tous ces jeunes dans ce maudit bar. Puis soudainement, une femme saisit sa main puis se penche à son oreille et lui murmure qu’elle n’est pas une folle. Vu sa façon de débarquer et de saisir sa main, Magda aurait plutôt pensé le contraire mais son regard se téléporte sur le jeune qui semble baver littéralement sur place et son explication sonne plausible. Donc, c’est un plan sauvetage que cette inconnue cherche ? Elle va le lui offrir. Son visage fermé se déride d’un sourire alors qu’elle attrape l’inconnue par la taille pour l’attirer sur le siège près d’elle avant de l’embrasser sur la joue. « Mon cœur ! Je t’ai cherché partout ! T’étais où ? » Sa main reste ancrée à la sienne qu’elle pose sur le bar, bien visible. « J’ai commencé sans toi. Tu veux boire quoi ? » Puis elle se penche vers elle. « C’est bon ? Il mord à l’hameçon ? Parce que je ne suis pas assez alcoolisée pour vous rouler une pelle ! » C’est sûr que là, ça serait plus que crédible.


Magda & Demetrio
I don't want the world to see me. 'Cause I don't think that they'd understand when everything's made to be broken. I just want you to know who I am. I just want you to see me.
•• ALASKA (Goo Goo Dolls)
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 476 - Points : 546

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Dim 25 Nov - 17:22 )
Cougar or not Cougar
Magda & Tish



J’ai rencontré mon lot d’hommes étranges, mais je pense être tombé sur le plus étrange d’entre eux. Enfin, pour lui il faudrait plutôt utiliser le terme garçon, car il est jeune. Très jeune, trop jeune même, j’en suis presque mal à l’aise. Il peut m’arriver de loucher sur une jeune homme et me dire que c’est un beau mal, mais là c’est comme si je craquais sur un des amis de mon fils, définitivement pas mon truc. Je serre le verre que j’ai entre les mains et réfléchis à un stratagème pour me libérer de cet enfant. Je n’arrive même plus à regarder Franklin, car c’est ainsi qu’il m’a indiqué s’appeler. J’en profite alors pour regarder la décoration du bar, il y a un cactus qui me donne une mauvaise idée. Pousser Franklin dessus, lui causer une cicatrice énorme sur ses fesses et faire en sorte qu’il se sente honteux d’une telle cicatrice et qu’il laisse définitivement la gentes féminine en paix. J’ai tout simplement l’impression de me donner en public à côté de lui. Je souhaiterai pouvoir m’envoler par un passage souterrain  comme El chapo Guzman ou encore me retrouver comme par magie au pôle nord.  Mon idée me vient en tête lorsqu’il se met à me parler de sa  belle-mère sur plusieurs pages ,  apparemment faisant des choses pas très catholiques avec un tachymètre.

Une fois vers cette beauté, car oui, il n’y a pas d’autres mots, il faut se l’avouer la femme sur qui j’avais jeté mon dévolu est une déesse. J’espère maintenant qu’elle va simplement jouer le jeu sinon je serai dans de beaux draps. Ce que je fais me paraît tellement étrange, j’ai réellement l’impression de draguer une femme. Heureusement pour moi, elle est magnifique, mais elle pourrait tout simplement me snober ou alors apprécier les femmes et dans ce cas-là, me faire du rentre dedans ou encore m’embrasser et autant dire que je ne saurai clairement pas quoi faire. Après quelques secondes d’incertitude, mon coeur est plein d’amour pour cette inconnue. Elle m’a clairement sauvé la mise. “Tu es sublime!” Je me demande tout à coup si c’est ainsi que se comporterait un couple de femmes amoureuses. Je m’installe sur le siège que la jeune femme venait de tirer vers elle tout en lui serrant la main comme pour lui dire un merci sans prononcer le mot. “Oh c’est ce Franklin qui me tenait la grappe. “ Je regarde le jeune homme qui a l’air déconcerté, presque triste, le pauvre, il me fait presque de la peine. “J’ai cru entendre que ces jeunes hommes t’ont traité de vieilles?” Je détourne mon regard de la jeune femme et regarde ces autres imbéciles. Aussitôt dit, aussitôt déguerpi. Plus de Franklin dans les pattes ni de petits cons. Un soupire de soulagement se fait entendre et je me détends totalement. “Merci beaucoup! Oui moi non plus, vous êtes réellement sublime, mais j’aime plutôt les hommes!!” Un rictus se fait entendre et je fais signe au serveur de nous resservir la même chose. “Est-ce que ça ne vous ennuie pas si je reste ici quelques minutes?” Je regarde autour de moi, comme si la menace était encore d’actualité. “Au fait, je suis Latisha...enfin Tish!”







The only journey is the one within.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Magda SaddlerLe vin est un puissant lubrifiant social
Magda Saddler
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2555-constellation-d-ecchymoses http://www.ciao-vecchio.com/t2561-each-beat-of-your-heart-is-a-small-miracle-you-know
Faceclaim : Shanina Shaik + midwinters
Messages : 389 - Points : 1437

Âge : 30 y.o
Métier : PDG de l'Atelier Saddler, une compagnie textile spécialisée dans la dentelle, certaines pièces sont cousues à la main. Créatrice/coutourière d'une ligne de lingerie
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Mer 5 Déc - 11:11 )
Jouer la comédie, feindre un rôle, Magda sait le faire mais faire croire à une idylle avec une femme, ça, non, jamais ça ne lui était donné de le faire, de le vivre. Peut-être qu’elle aurait dû rajouter ça à sa liste : essayer avec une femme. Juste histoire de ne pas mourir bête. Mais Magda n’a pas le goût pour l’exploration et l’aventure ce soir. Aussi somptueuse soit sa soit-disant partenaire éphémère. La métisse en fait des caisses, veut rendre son jeu de la lesbienne transie d’amour parfait et glousse au compliment que sa « femme » lui dit. « Arrête de me flatter. C’est toi la sublime ! » Elle lui glisse un clin d’œil lorsque sa main se serre autour de la sienne comme pour la remercier en silence. « Ah ouais ? Et il te voulait quoi ce FRANK-LIN ? » Accentue-elle en prenant un ton menaçant, son regard perçant le jeune homme derrière elles. Si son regard était un révolver, le sale gosse aurait un trou entre les deux yeux. Magda joue à la femme possessive qui ne veut pas qu’on touche à sa propriété et s’il le faut, elle lui montrera les griffes à Franklin. Quelle idée d’opportuner des femmes de la sorte, sale gosse ! En son for intérieur, la métisse se met à maudire cette génération de jeunes écervelé qui n’ont plus rien dans le coco. « Mais oui ! Mais oui ! » Son visage s’anime, outré par l’affront qu’elle venait d’essuyer. « Ils ont osé me traiter de vieille, MOI ! Je ne suis pas vieille … JE SUIS ENCORE JEUNE ! » S’égosille-t-elle à nouveau assez fort pour que la petite bande de couillons l’entendent. « Nous sommes deux dans ce cas. Toute de même, vous auriez été dans de beaux draps si j’avais été homosexuelle. Le Franklin vous aurait proposé un plan à trois » Un mince sourire la déride, amusée par la situation cocasse qu’elle venait d’émettre. « Non pas du tout. Restez … Restez ! Ca me fera de la compagnie et ensemble, nous pourrions éloigner chaque sale gosse ayant encore leur dents de lait de s’approcher de nous » Un rictus étire ses traits, encore vexée par le faite d’avoir été traitée de vieille peau mal baisée. Quel affront ! Une paire de claque et au lit sans dessert, c’est tout ce qu’ils méritent. « Enchantée, Latisha. Moi, c’est Magda. Je vous aurais bien serrer la main mais nous nous tenons toujours la main » Vient-elle de s’en rendre compte, leurs mains toujours imbriquées l’une à l’autre sur le bar. « D’ailleurs, vu que nous sommes en couple, on pourrait se tutoyer, non ? » Ironie et boutade entre les mots, alors que Magda reprend sa main en attrapant le verre que le serveur lui dépose. « Je propose de trinquer à notre idylle » Plaisante-t-elle en levant son verre pour faire chanter contre celui de Latisha.


Magda & Demetrio
I don't want the world to see me. 'Cause I don't think that they'd understand when everything's made to be broken. I just want you to know who I am. I just want you to see me.
•• ALASKA (Goo Goo Dolls)
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 476 - Points : 546

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Jeu 20 Déc - 11:58 )
Cougar or not Cougar
Magda & Tish



Je n'ai jamais été douée en relation amoureuse, la preuve je n'ai jamais été mariée, j'ai élevée mon enfant seul après que mon premier petit-ami m'ait mise enceinte et m'ait larguée en apprenant ma grossesse. Les hommes dans ma vie, ça n'a jamais été mon fort. Pourtant, je les aime bien. Peut-être ai-je un caractère trop fort, peut-être ai-je trop besoin de liberté, peut-être suis-je trop chiante ou trop insupportable, je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi. Ce n'est pas pour autant que je me suis lancée dans de vraies histoires, j'avais un fils a éduqué qui était ma priorité. Je devais le nourrir et je devais faire en sorte que nous ayons un bon avenir. J'ai fait en sorte d'avoir mon diplôme et aujourd'hui j'ai mon propre cabinet de courtage. C'est un bon garçon, je suis fière de lui, je n'aurai pas pu rêver mieux comme fils. Il est très certainement l'homme qui m'a rendue la plus heureuse au cours de ma vie. Les femmes? Je ne pense pas que ça puisse être mon truc. Je ne me suis jamais posée la question, très certainement, car les hommes étaient mon évidence. Pourtant, je sais reconnaître lorsqu'une femme est belle, tout comme cette femme assise seule au bar et qui m'est gentiment venue en aide. Elle a un regard dans lequel je pourrai me perdre, mais cela fait-il de moi une femme attirée par une autre? Je n'en suis pas certaine. Je reconnais simplement qu'il y a de belles femmes sur cette planète. Certainement la raison pour laquelle je n'ai aucun mal à dire à cette inconnue qu'elle est sublime, car oh oui elle l'est. Plus d'un homme doit se retourner pour l'admirer. C'est le genre de femme qu'on ne peut pas oublier et qui fait tourner les têtes. “C'est gentil Darling.” Mais pas autant qu'elle ça c'est clair.

Le petit jeu semblait avoir fonctionné, je suis donc soulagée et vais enfin pouvoir espérer passer une bonne soirée. “Je ne sais pas...à vrai dire au bout d'un certain moment, j'ai tout simplement arrêté de l'écouter, mais il était collant.” Appartement Franklin avait trouvé une nouvelle proie j'aurai pu la mettre sur ses gardes mais chacune son tour, de plus, je ne voudrais pas prendre le risque qu'il s'attaque à nouveau à moi.

Au tour de la jeune femme de se plaindre, je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse la traiter de vieilles et même si cela avait été le cas, des vielles comme elles ne courent pas à tous les coins de rue. “Ils doivent avoir l'habitude des pucelles de quinze ans c'est pour ça! En même temps, ils n'ont même pas trois poils sur le menton, donc tu devais certainement les impressionner plus qu'autre chose.” Je jette un regard noir aux jeunes garçons qui ne savent plus trop où se mettre et qui après quelques secondes décide tout simplement de partir du bar. “Et voilà!” J'étais contente, on avait réussi à chasser ces minets. J'éclate de rire lorsqu'elle fait allusion au plan à trois, je n'y avais clairement pas pensé. “En effet...là, ça aurait été plus compliqué.” Je fais une pause avant de reprendre. “Quoique...j'aurai pu lui faire du rentre-dedans en lui disant des choses qui auraient pu l'effrayer...enfin bon si ça se trouve ce gars était sadomasochiste et là je n'aurai eu plus qu'à prendre mes jambes à mon cou et courir.”
Honnêtement, il avait plus l'air d'un jeune sans expérience qu'autre chose, mais certaines personnes savent bien cacher leur jeu. “En parlant de salles gosses en voilà trois autres qui approchent.” Je jette un oeil par-dessus mon épaule et regarde ma compagne du jour.

Je finis par lâcher la douce main de ma “concubine” et me met à rire. “Magda quel beau prénom, je suis enchantée également, très!” Non ce n'est pas un plan drague, je vous l'ai dit, je le reconnais lorsque j'ai de belles choses devant moi, en l'occurrence la chose étant ici cette belle brune. Alors que mon verre est également déposé sur le comptoir, je l'attrape et trinque avec Magda. “À nous et nos prochaines années de vie commune!” Je souris et bois une gorgée. “Vous savez qu'à vous deux , vous êtes plus charmante que toutes les filles de ce bar?” Je regarde la brune, puis tourne mon regard vers ce nouveau groupe de jeunes hommes. “Les autres gars n'ont rien compris...des femmes comme vous, on ne peut pas les traiter de vieilles...au contraire!”





The only journey is the one within.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Magda SaddlerLe vin est un puissant lubrifiant social
Magda Saddler
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2555-constellation-d-ecchymoses http://www.ciao-vecchio.com/t2561-each-beat-of-your-heart-is-a-small-miracle-you-know
Faceclaim : Shanina Shaik + midwinters
Messages : 389 - Points : 1437

Âge : 30 y.o
Métier : PDG de l'Atelier Saddler, une compagnie textile spécialisée dans la dentelle, certaines pièces sont cousues à la main. Créatrice/coutourière d'une ligne de lingerie
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Lun 24 Déc - 8:41 )
Magda se plaint, encore bien vexée par les paroles du trio de l’enfer. Coquette, la métisse a toujours pris soin de son apparence, sûrement un legs de sa mère très attachée aux apparences. Son image, Magda l’a toujours soignée, alors se faire traiter de vieille, non. Ca non ! La jeune femme frôle de près la trentaine, entrant dans quelque mois dans le clan des trois point zéro. Ca sera un tournant certain mais quelque part une certaine victoire sur son cœur défaillant mais qui a su tenir vingt-neuf années qui n’ont pas été des plus calmes depuis cinq ans. Depuis que Sahar est décédée. Magda hoche la tête d’un air entendu, validant les arguments de sa concubine surprise. « Ouais, totalement ! Ils ont pas su gérer CA ! » Dit-elle avec animation en se désignant d’un large geste de la main. Le regard revolver de sa complice est la cerise sur le gâteau et le trio détale du bar, tout penaud. « Bien fait ! » Elle les lâche du regard pour se concentrer sur celle qui la soutenu dans cette affront ultime à sa jeunesse. « Merci pour le soutien ! » Qui lui a fait l’effet d’un baume sur son orgueil parjuré par l'imbécillité de ce trio. « Tout à fait ! Ce sale gosse aurait pu être un adepte de forte sensation et de nouvelle découverte » Pas sûr que faire du rentre dedans soit une bonne idée, pas avec des jeunes qui n’ont rien dans la cervelle et une soif de sensation forte. Dans un sens, les hommes de son âge ne sont pas forcément mieux parfois. « Oh juste ciel ! Mais décidément, nous n’aurons jamais la paix ce soir » râle-t-elle en levant les yeux au ciel, commençant à être vraiment agacée par cette jeunesse qui n’a pas les mêmes valeurs. Finalement, leurs mains se séparent alors que Magda lui sourit pour la remercier de ce gentil compliment sur son prénom. Leurs verres levées, la métisse a un demi-sourire sur les lèvres « Puisons-nous être heureuses » Dans son cas à elle, ce n’était pas du tout ce qu’elle vivait présentement. Demetrio lui manquait. Atrocement même. Portant son verre à ses lèvres, la brune boit une gorgée avant de manquer d’avaler de travers. « C’est pas possible » Lâche-t-elle entre ses dents avant de reposer le verre sur le comptoir, son regard se greffant sur celui de Tish. « Hmm … Merci ? » finit-elle par dire dans l’espoir que le dialogue s’arrête à là mais faut croire que les jeunes sont tenaces de nos jours. « C’est vrai ! Les femmes mûres comme vous sont bien mieux » Les femmes mûres. Un synonyme pour vieille peau quoi. Magda hallucine, c’est vraiment sa soirée. « Ouais. Je trouve que vos petites ridules vous donnent du charme ! » Non mais c’est le pompom ! Il vient de parler de ridules ? De leurs ridules ? Mais c’est la drague la plus pourrie de la soirée ! « Nos ridules ?!! Sérieusement ?! » Madga est outrée et pourtant, ce n’est que le début. « Est-ce qu’on peut se joindre à vous, mesdames ? » La bouche entrouverte, Magda fixe Tish, interdite avant de se ressaisir. « Je sais pas. Lis dans mes rides ! » Répond-t-elle sèchement. « Oh allez, laissez nous une chance. T'en pense quoi, toi, créature divine ? » Demande-t-il en s'adressant à Tish en lui faisant un clin d'oeil quand les deux autres les encerclent. Deux femmes aux proies à trois petits jeunes qui n'ont pas froids aux yeux.


Magda & Demetrio
I don't want the world to see me. 'Cause I don't think that they'd understand when everything's made to be broken. I just want you to know who I am. I just want you to see me.
•• ALASKA (Goo Goo Dolls)
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 476 - Points : 546

Âge : 40 ans
Métier : Il paraîtrait que je suis plutôt douée pour gérer l'argent...oseras-tu mettre le tien entre mes mains ?
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le Mer 16 Jan - 21:24 )
Cougar or not Cougar
Magda & Tish



La métisse semblait encore vexée parce que ce jeune lui avait dit, chose que je comprenais totalement, car de un elle était magnifique et de deux elle n'avait pas l'air d'avoir mon âge et même si cela était le cas, elle serait radieuse. Elle était tout bonnement tombée sur une bande de jeunes garçons qui n'avaient rien dans la cervelle et qui s'amusaient à faire du mal à des personnes qui n'avaient rien demandé. J'étais certaine que la jeune femme faisait tourner toutes les têtes sur son passage et qu'elle devait rendre jalouse plus d'une femme. L'atmosphère se détendit lorsque les garnements tournèrent finalement les talons. “Tu sais à cet âge là, soit c'est super mature...et c'est très rare! Soit c'est super con...on vient de vivre la connassité en live!” Heureusement, mon fils n'était pas comme ces garnements, du moins, j'avais en sorte de lui inculquer des valeurs et de respecter les femmes. J'étais certaine qu'il n'aurait jamais abordé une femme de cette manière.
À peine avions-nous trinqué qu' un nouveau groupe se dirigea vers nous. La réaction de “ma copine” me fit rire et je ne pouvais pas le cacher. “Il faut croire qu'ils n'ont pas l'habitude de voir deux créatures comme nous bébé!” Je me demandais également ce que ces jeunes-là allaient pouvoir nous dire. La situation étant ridicule, autant se comporter comme telle. Cette fois-ci, ils étaient un peu plus courtois ou du moins moins contrariant. J'étais autant déconcertée que la jeune femme, certes c'était flatteur que des jeunes garçons s'intéressent à nous. Je me contentais de sourire tout en regardant la scène et surtout en laissant la jeune femme parler. J'en profitais pour boire une gorgée avant de venir tout recracher en entendant leur remarque. “Non mais les gas là ça suffit!!!” Je regardais autour de nous et me leva. “Oyé, oyé!” Je tournais sur moi-même comme si je m'adressais à toute la table. “Laissez-nous en paix!!! Nous ne sommes pas intéressées !!! Je suis avec elle, elle est avec moi….en gros si vous n'avez pas compris ce que vous avez entre les jambes ne nous intéresse pas et nos rides ne vous feront pas monter au septième ciel, alors pas la peine d'insister!!!” Le temps c'était comme arrêté sur nous et sur ma phrase. Être draguée, car nous étions belles et bien conservée pour ma part, ça allait, mais être draguées et à moitié insultées c'était moins tolérable. Je m'approchais un peu plus de celui qui venait de m'appeler créature divine. “ Je suis désolé petit, mais ce n'est pas quelqu'un comme toi qui arrivera à me suffire...et oui quand on a des rides on a faim et tu ne fais clairement pas le poids!” Autant être cru, il ne voulait pas comprendre, il ne voulait pas nous laisser en paix. “Je suis insatiable donc quand tu seras un peu plus grand tu me recontactes d'accord?” J'avais décidé que lui faire peur était la solution. Je regardais ma concubine du jour avec un sourire en coin, à vrai dire, au vu des circonstances je préférai presque finir au lit avec elle plutôt qu'avec ces jeunes gens.




The only journey is the one within.
Nymphadora Tonks ☽
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [TERMINE] [Loterie] Latisha & Magda | Plan embarrassant -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Piazza dei Martiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut