Revenir en haut
Aller en bas


 

- Girls time _ Padma and maybe Aurora - -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 484 - Points : 359

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Sam 13 Oct 2018 - 0:00 )
Voilà maintenant bien des heures que je m’attèle à préparer un bon repas pour Padma et moi. À la base, nous devions faire une soirée pyjama entre filles au loft, mais Aurora nous a laissé tomber pour une sortie avec un mec. On aurait pu se faire les ongles, autour d’un bon plat de pâtes. Regarder des émissions sur les mariages et tout simplement dénigrer les robes de mariés choisies, mais ça sera pour une autre fois. Elle n’a donc toujours pas compris que les hommes sont tous des déchets. Enfin bon, j’espère que la soirée sera bonne pour elle, car du coup j’ai préparé une soirée tout autre pour Padma et moi. J’ai voulu lui faire plaisir et moi aussi par la même occasion. J’ai préparé de la nourriture indienne très épicée, du bollywood et des confidences comme toujours. Je veux surtout en profiter pour lui parler de quelque chose qui me tracasse. Je ne sais pas si c’est une bonne chose de lui en parler, mais Padma et Aurora sont les seules personnes en qui je fais confiance, alors lorsque j’ai l’esprit tourmenté c’est à elles que je me confie.

Je nous ai préparé des naans au fromage en forme de triangle, car je trouvais ça mignon. Je voulais juste en faire deux ou trois et au final je m’en retrouve avec quinze, très certainement la folie des grandeurs. C’est une espèce de crêpe qui peut se manger soit nature, soit au fromage. Quant au plat principal, j’ai beaucoup hésité avant de me rabattre sur  un poulet à l’indienne, un pur délice. Je m’en lèche les doigts déjà. Il y a cette odeur qui se répand dans toute la pièce et ça m’ouvre l’appétit, mais je ne peux pas passer aux hostilités sans ma soeur. Je filtre une dernière fois la sauce qui accompagne mon poulet, grâce à un entonnoir et tout à l’air parfait. Même le chat du voisin qui traîne sur le bord de la fenêtre se met à miauler, ça doit lui donner faim également.  C’est permanent [/u]avec ce chat, dès qu’il sent les bonnes effluves émaner de la cuisine,  il vient montrer le bout de son museau. Mais là, il faut vraiment qu’il parte, car je ne vais pas partager la nourriture avec lui. J’en profites pour regarder dehors et constate qu’une jeune fille est en train de se battre avec son volant pour sortir sa voiture de sa place de parking.

Lorsque ma soeur arrive enfin, elle découvre cette bonne odeur dans la pièce ainsi que ma nouvelle robe avec les  épaules dénudées. Rien de bien extraordinaire, mais j’ai eu un coup de coeur pour ce modèle.

-
“J’ai trop mangé!...Demain, je commence par un footing et ensuite deux heures à la salle de sport!” Perdre mon surpoids a été un travail de longue haleine et j’ai encore quelques stigmates de ma boulimie d’adolescence.Je me trouve tout le temps grosse et ne suis jamais satisfaite de mon allure.  “J’espère que ça t’a plu au moins!” Je souris à ma soeur et m’installe sur notre canapé. “J’ai quelque chose à te dire…” Je prends mon verre de vin et fait tournée la liqueur rouge dans le verre. “Gio... a repris contact avec moi…” Je détourne mon regard, car je sais que tout peut arriver lorsque je parle de cet enfoiré.


(c) MΛ☾ΛЯON







Dernière édition par Nori Alestra le Mar 23 Oct 2018 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : bat'phanie + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Dria Renzi
Messages : 1349 - Points : 818

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Dim 14 Oct 2018 - 3:53 )





Nori & Padma



I've got sunshine on a cloudy day, when it's cold outside I've got the month of May. Well I guess you'd say what can make me feel this way? My girl.

Rien de telle qu’une soirée avec sa petite sœur pour redonner le sourire à Padma, qu’elle avait perdu ces derniers temps. Toute cette histoire avec Aiden avait finit par lui retourner l’estomac. Elle avait entendu les arguments avancés par le jeune et comprenait tout à fait sa position, mais elle aurait juste voulu que lui comprenne également la sienne. Son but n’était pas de blesser qui que ce soit, juste de faire son boulot de la façon la plus professionnelle possible. Et surtout, elle voulait faire honneur au serment qu’elle avait prêté en s’assurant que les droits de la personne qu’elle défendait, peu importe qu’il soit coupable ou non, soient respectés.

Un geste rapide de la tête pour qu’elle chasse ces mauvaises pensées, et elle mit fin à une journée de travail qui n’en finissait pas. Dés le moment où elle ouvrit la porte, une odeur d’épices et d’orient envahit l’air, faisant doucement sourire la jeune femme qui devinait qu’elles mangeraient indien ce soir. Elle courut déposer ses affaires dans sa chambre avant de redescendre à la cuisine et en voyant Nori, déposa un baiser sur sa joue pour la saluer. Au passage, elle en profita pour lui piquer la cuillère qu’elle avait entre les mains afin de goûter le plat qu’elle était en train de cuisiner. Elle ferma les yeux quelques instants et laissa les différentes saveurs exploser sur son palais. L’espace d’un instant, Padma avait quitté Naples pour voyager dans un passé lointain dont elle se souvenait à peine. Même si elle n’avait pas de réels souvenirs de ses années passées à l’orphelinat, il arrivait parfois à la jeune femme d’être renvoyée à cette vie oubliée grâce ou à cause d’une odeur ou d’une saveur. Comme ici. Les lèvres de la jeune femme s’étirant en un sourire face à ce doux souvenir, elle finit par rouvrir ses yeux pour revenir à sa réalité.

Les deux femmes ne tardèrent pas à passe à table et comme à chaque fois que Nori se mettait aux fourneaux, tout était bon. Un verre de vin à la main, elle alla s’affaler à son tour dans le canapé en même temps que sa jeune sœur, poussant un soupir de fatigue. « Bien sûr que ça m’a plu, quelle question ! » Répondit l’Indienne qui trouva enfin la force de déposer son verre sur la petite table en face d’elle. « Et en ce qui me concerne, le sport attendra. Je me suis toujours pas remise de la dernière fois où j’ai dû courir. » Et elle ne faisait pas référence à sa petite course entre la porte d’entrée et sa chambre pour déposer ses affaires, mais à la longue nuit qu’elle avait passé en compagnie d’Alexandre. Si elle devait en tirer une leçon, c’était qu’elle devrait se remettre elle aussi aux footings matinaux, mais les courbatures qu’elle avait encore lui disaient qu’elle ferait mieux d’attendre encore un peu.

Les yeux fermés à la recherche du repos, elle les rouvrit aussitôt lorsque sa sœur pris la parole. Un sourcil levé pour l’inciter à parler, elle la vit commencer à jouer avec son verre de façon nerveuse et posa aussitôt une main sur la sienne pour qu’elle arrête de faire tournoyer le liquide, mais surtout pour l’encourager à lui parler. « Nori ? » S’enquit doucement Padma d’une voix rassurante tandis que son pouce caressait doucement le dos de la main de la métisse. Lorsqu’elle reprit la parole, sous le coup de la surprise, Padma se stoppa nette dans son geste et repris sa main. « Oh ? » Demanda tout simplement l’avocate dans un premier temps, cachant au mieux sa désapprobation. « Et est-ce que tu lui as répondu ? » S’enquit Padma, une pointe d’agacement dans la voix qu’elle avait du mal à masquer.

belle âme


You're a sky full of stars
Got a tattoo and the pain's alright. Just wanted a way to keep you inside. All I know, all I know is that I'm lost in your fire below. (...) I see the road begin to climb. I see your stars begin to shine. I see your colors and I'm dying of thirst.  ▬ Feels like there's something broke inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 484 - Points : 359

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Ven 19 Oct 2018 - 16:55 )

Le dîner était un pur régal et ma soeur semblait avoir apprécié le repas. Je suis toujours contente de manger des spécialités de chez elle, car j’ai toujours cette petite impression de me rapprocher de sa culture biologique et surtout de m’intégrer encore plus à la culture qu’elle a “perdu” en étant adoptée par mes parents. Et puis mon voyage à travers l’Asie m’a ouverte aux autres, j’ai adorée vivre chez les villageois, découvrir leur façon de vivre, de cuisiner. Aujourd’hui, je partage ce que j’ai appris en cuisine avec ma famille, donc Padma et Aurora.


D’ailleurs, je ne pouvais pas m’empêcher de lui demander si elle avait apprécié et elle finit par me rassurer en acquiesçant. Pourquoi ai-je toujours besoin d’être rassurée? J’en ai strictement aucune idée. Même pour un simple repas, j’ai besoin de savoir si ça a plu, si j’ai fait les choses correctement.

Je me mets à rire lorsqu’elle me dit qu’elle ne comptait pas faire du sport dans les prochains jours. “ Crois-moi tu devrais venir courir avec moi plus souvent, ça te ferait du bien!” Je n’insinue pas là qu’elle a besoin de sport, car loin de là, mais le sport c’est bon pour le mental, pour l'énergie tout simplement pour son équilibre. Je veux tout simplement qu’elle récente le même bien être que moi.

Finalement, on ne perd pas trop de temps avec ces banalités, car ça faisait déjà quelques jours que je voulais partager ces messages avec ma soeur. D’ailleurs, il faudrait également que j’en parle à Aurora, mais dernièrement elle avait des rencards alors je ne voulais tout simplement pas l’embêter avec mes petits tracas.
“Bien sur que non!!!” Je lui fais de gros yeux avec un sourire en coin. “Tu sais qu’il a oser me dire qu’il regrettait tout ce qu’il m’avait fait et qu’il voulait que je lui redonne un seconde chance?” - petit rire. - Je n’en revenais pas moi-même de ce que ce mec était en train de faire. “Et vu que je ne lui réponds pas...beh il n’arrête pas de m’écrire.” Je roulais des yeux.


(c) MΛ☾ΛЯON





Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : bat'phanie + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Dria Renzi
Messages : 1349 - Points : 818

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Ven 2 Nov 2018 - 1:44 )





Nori & Padma



I've got sunshine on a cloudy day, when it's cold outside I've got the month of May. Well I guess you'd say what can make me feel this way? My girl.

Affalée dans le canapé, l’Indienne avait ramené la couverture qui traînait toujours dans le salon, sur ses pieds qui commençaient à avoir froid. Elle ne pu s’empêcher de lâcher un rire lorsque Nori insista sur le fait qu’elle devrait aller courir plus souvent avec elle, avant de se rendre compte qu’elle n’était pas en train de blaguer. « Ah, tu ne plaisantais pas. » Elle fixa la jeune femme pendant de longues secondes, le visage sérieux, avant de lâcher un soupir. « J’ai toujours pensé qu’on ne devait se mettre à courir que si sa vie en dépendait. Si on se fait poursuivre dans la rue par un pervers ou un meurtrier par exemple. Autrement, on se dépense inutilement ! » Elle pensait tenir un bon argument alors qu’elle savait elle-même qu’elle en faisait qu’encourager sa paresse. « En plus les seuls moments où je me sens bien c’est quand tu cuisines pour moi. » Sous-entendu, au lieu qu’elle se préoccupe du manque d’activité physique de Padma, qu’elle la nourrisse parce que la nourriture avait toujours été l’accès direct à son cœur.

L’ambiance de la conversation et un soupir s’échappa des lèvres de Padma qui ne pouvait même pas cacher son expression de lassitude plus que de désapprobation. En écoutant attentivement sa sœur, elle leva les yeux au ciel par moment. Même si elle n’avait pas été directement touchée par cette histoire, l’avocate avait vu à quel point cette relation avait affecté sa sœur après que cette dernière ouvre enfin les yeux et décide de mettre un terme à la relation. Et de toute façon, bien avant la rupture, Padma n’avait jamais vraiment aimé cet homme. Elle l’a toujours considéré comme un moins que rien, pas assez bien pour sa sœur. Et elle ne pensait pas ça, juste parce qu’elle estime encore aujourd’hui qu’aucune personne ne sera jamais assez bonne pour Nori. Mais quoi qu’il en soit, la rupture provoquée par le fait que ce Gio soit un chien, n’avait fait que confirmer la pensée de l’Indienne à son sujet. « Trash. » Se contenta de répondre Padma qui avait pourtant envie de déverser sa haine contre l’Italien, mais elle décida de ne rien faire. Elle ne voulait pas user son énergie pour quelque chose qui n’en valait pas la peine. « Tu peux toujours bloquer son numéro, ou porter plainte pour harcèlement. » Suggéra d’abord la brune qui se rendit compte qu’elle avait donné un conseil d’avocate et non de sœur. Un soupir traversa ses lèvres et à nouveau, elle posa sa main sur celle de Nori, qu’elle serra contre la sienne. « Dans tous les cas, ne laisse pas cette histoire t’affecter, tu vaux mieux que ça. Et tu vaux tellement mieux que lui. Je n’ai pas la science infuse, mais je sais que ton bonheur ne se trouve pas aux côtés d’un homme comme lui. » Elle pressa un peu plus sa main contre celle de la jeune femme, et la ramena vers elle pour déposer un baiser sur ses doigts en lui offrant un petit sourire. « Bon, passons aux choses plus sérieuses que ça, tu as des vus sur quelqu’un en ce moment ? » Curieuse Padma était de retour et comptait bien profiter qu’elles ne soient que toutes les deux, pour s’intéresser un peu plus à la vie de sa petite sœur.  

belle âme


You're a sky full of stars
Got a tattoo and the pain's alright. Just wanted a way to keep you inside. All I know, all I know is that I'm lost in your fire below. (...) I see the road begin to climb. I see your stars begin to shine. I see your colors and I'm dying of thirst.  ▬ Feels like there's something broke inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 484 - Points : 359

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Mar 13 Nov 2018 - 11:22 )

À la base je ne suis pas quelqu’un de sportif. Il suffit d’y réfléchir un peu. J’ai été élevée par Padma et elle n’aime pas le sport. Elle a très certainement du m'inculquer cela, lors de ma jeunesse. Avec mes problèmes de boulimie, la misère que m’a mis Giorgio, c’est un peu devenue mon défouloir. Je m’oblige à avoir une certaine routine et surtout une discipline. Avec le temps, j’ai appris à aimer ça et je suis toujours contente et fière de moi, lorsque je me surpasse. “Bein..ouais!” Dis-je avec un sourire amusé, à chaque fois c’est le même numéro, mais je persiste, peut-être qu’un jours elle viendra avec moi. “Oui c’est ce que je pensais moi aussi avant de m’y mettre...m'enfin ça ne m’empêchera pas de te le proposer à chaque fois que je te ferai un plat de la sorte.” C’est bien de bien manger et de remplir son estomac, mais encore mieux de se tenir en forme, quoique Padma n’en ait pas besoin. Elle a une silhouette de rêve,  un métabolisme à envier.

D’un sujet fâcheu, nous passons à tout un autre, Giorgio. La seule entente de son nom me dégoute. J’arrive encore aujourd’hui à me demander, comment j’ai pu imaginer terminer ma vie avec un phénomène pareil. Pourtant, Padma m’avait mise en garde, elle ne le portait pas dans son coeur, mais pour une fois qu’un homme m’aimait, enfin “m’aimait”, j’étais réellement tomber dans le panneau. “C’est ce que j’ai fait et refait...mais bon tu sais, des numéros prépayés, tu peux t’en acheter à gogo…” Par là, j’insinue que j’y avais bien pensé et que je l’ai bien fait, mais que malgré cela, il continue à m’envoyer des messages. Il semblerait qu’il ait même quitté sa femme et ses enfants pour soit disant vivre son amour pour moi. Franchement, je trouve que les hommes sont pathétiques. Je ne sais pas si mon père était ce genre d’individu, mais si c’est pour qu’il soit ainsi, que le bon Dieu m’en excuse, mais je préfère qu’il soit là où il est, plutôt que sur cette terre à faire des immondices de la sorte.  Les mots de ma grande soeur me font du bien et me font surtout sourire. Elle essaie toujours de me réconforter, au fond de moi, je souhaiterais justement avoir complètement tourné la page, mais il y a quelque chose qui me lie encore à lui. Je ne parle pas d’amour ou d'affection, mais c’est comme si je n’étais pas complètement remise de cette histoire, malgré ce que je veux faire paraître. “J’ai vraiment de la chance de t’avoir dans ma vie tu le sais ça?” Je ne peux m’empêcher de me lever pour prendre ma soeur dans mes bras tout en la serrant contre moi, la seule personne qui a su me donner un sentiment de stabilité et d’amour réel dans ma vie.

Après m’être assise là où j’étais, il y a quelques secondes, elle me demande si j’ai des vus sur quelqu’un, ce qui me fait exploser de rire. “Quoi? Moi? Tu es sérieuse là?” Je bouge ma tête de gauche à droite catégoriquement. “Non pas à ce que je sache, les hommes sont toujours les mêmes et il faut dire en ce moment que passe plus de temps sur mon blog et à des galas qu’autre chose.” Je prends à mon tour un plaid traînant sur le canapé et m’enveloppe dedans. “C’est plutôt à moi de te poser la question? Dernièrement tu es rentrée plutôt tard à la maison..” Lorsque je dis tard, c’est encore plus tard que d’habitude, bien entendu.




(c) MΛ☾ΛЯON





Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : bat'phanie + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Dria Renzi
Messages : 1349 - Points : 818

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Lun 19 Nov 2018 - 1:50 )





Nori & Padma



I've got sunshine on a cloudy day, when it's cold outside I've got the month of May. Well I guess you'd say what can make me feel this way? My girl.

Padma leva les yeux au ciel avant de partir d’un petit rire en secouant doucement la tête. Elle aurait beau proposer, la réponse de l’Indienne ne serait pas différente d’un jour à l’autre. Et pourquoi en serait-il autrement de toute façon ? Elle n’était pas une personne sportive, Nori le savait mais n’avait pas envie de comprendre. Grand bien lui fasse, de toute façon c’est qu’elle épuisait à tout le temps poser la même question. « La persévérance c’est bien. » Se moqua doucement Padma qui se cala un peu plus confortablement dans le canapé du salon.

Lorsque la conversation dévia pour aborder un sujet déplaisant, la brunette ne pu s’empêcher de pousser un autre soupir. Bien sûr qu’il insistait, cet homme était un parasite et Padma l’avait vu dés le moment où ses yeux s’étaient posés sur sa sœur. Pendant longtemps elle s’était demandée ce que Nori pouvait bien trouver à cet homme, elle avait beau chercher, elle ne trouvait aucune qualité à ce sombre crétin qui ferait craquer sa petite sœur. Pourtant quelque part elle comprenait. La relation entre Nori et les hommes avait toujours été particulière, et la voir s’attacher à quelqu’un qui ne la méritait pas n’était malheureusement pas une surprise. La mort de son père n’avait pas laissé un vide, elle avait amenée avec elle des séquelles qui se répercutaient encore sur le présent, et malgré les tentatives de l’avocate de combler ce vide, elle savait que sa présence ne remplacerait jamais celle de leur père. Elle n’avait pas envie de psychanalyser sa sœur, surtout qu’elle savait qu’elle n’avait aucune compétence dans ce domaine et qu’elle sortirait surtout une psychologie de comptoir, mais elle savait que tout était lié. « On peut toujours essayer de fabriquer une poupée vaudou à son effigie. » Proposa Padma qui ne plaisantait qu’à moitié. Elle n’était pas du genre à souhaiter le malheur des gens, mais certains le méritaient. Et l’ex de Nori était en haut de la liste des gens à qui on souhaiterait qu’il arrive malheur. « C’est moi qui ait de la chance de t’avoir dans la mienne. » Elle resserra un peu plus ses bras autour de sa sœur qu’elle garda un moment contre elle pour sentir sa chaleur rassurante, comme si ce simple geste suffirait à lui transmettre tout l’amour et la reconnaissance qu’elle avait à son égard. Padma avait toujours évité de parler en mal de leur mère, mais elle n’en gardait pas moins une rancune envers cette femme qui ne partageait pas son sang et qui ne perdait jamais une occasion de le rappeler à l’Indienne. Sans Nori dans sa vie, sans sa naissance qui a tout de suite forcée l’avocate à vouloir la protéger, elle savait que les choses auraient été bien différentes aujourd’hui. Si Nori était reconnaissante à Padma de veiller sur elle, Padma elle était reconnaissante à Nori d’exister, et de lui donner ainsi une raison de se lever tous les matins.

Pour changer le sujet de conversation, Padma cru bon de demander sa sœur des nouvelles, côtés cœur. Elle ne savait pas si poser ce genre de questions était bienvenu mais au moins on ne pourrait pas dire qu’elle ne s’y intéressait pas. « Demander ne coûte rien ! » S’exclama Padma sur le ton de la plaisanterie. L’écoutant d’une oreille attentive tandis qu’elle se saisissait de la couverture du salon pour la placer sur ses pieds qui commençaient à avoir froid, elle se suspendit dans son geste en entendant la réflexion de sa petite sœur. « Moi ? Tu as dû te tromper de personnes parce que je ne sais pas de quoi tu parles. » Et pour une fois elle ne mentait pas, sa vie amoureuse était plate. « Mais si tu veux tout savoir, je reste tard le soir au bureau pour être en tête à tête avec mes jurisprudences. Je suis ravie de savoir que tu surveilles l’heure où je rentre cela dit. Bien que ça prouve seulement que tu as un peu trop de temps libre pour le coup. » Elle haussa les épaules, un sourire étirant son visage. « Et on va essayer de changer ça ! C’est quoi ton mot de passe ? » S’enquit aussitôt Padma qui se saisit du téléphone de sa jeune sœur posée sur la table. « On va te créer un profil sur une application de rencontre ! »   

belle âme


You're a sky full of stars
Got a tattoo and the pain's alright. Just wanted a way to keep you inside. All I know, all I know is that I'm lost in your fire below. (...) I see the road begin to climb. I see your stars begin to shine. I see your colors and I'm dying of thirst.  ▬ Feels like there's something broke inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 484 - Points : 359

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Mar 20 Nov 2018 - 15:39 )

Je ne peux m’empêcher de rire face à la réaction de ma sœur. Elle a l’air excédé par le fait que j’insiste toujours à propos du sport et pourtant, c’est elle qui a forgé mon caractère, c’est donc elle qui a fait de moi une personne obstinée. Au final elle n’a qu’à s’en prendre à elle-même.

Le sujet Giorgio est toujours un moment de discorde entre nous. Encore aujourd’hui, je me demande comment j’ai pu tomber amoureuse de cet homme. Peut-être parce que je n’ai eu aucune image masculine auprès de moi? Bien entendu, à une époque de ma vie j’ai eu un père et un frère, pourtant je ne m’en rappelle que vaguement. Aujourd’hui, ce qu’il me reste d’eux est un souvenir amer et ce trou béant dans mon cœur lorsqu’on vient à parler de celui qui était ma moitié. Au fond de moi, je suis persuadée que je serais une toute autre personne s’ils étaient encore là aujourd’hui. Lorsque nous les avons perdus, c’est comme si on m’avait arraché une partie de moi. J’ai toujours comme un vide au fond de mon estomac. Je ne sais pas si j’étais relié à mon frère, mais j’imagine qu’en étant jumeaux , il devait y avoir ce lien invisible entre nous. Aujourd’hui, je suis totalement perdue, bouleversée dans ma vie sentimentale. D’ailleurs, je me demande si un jour j’ai réellement su ce qu’est l’amour. Dans tous les cas, Giorgio a fait en sorte d’écraser toute estime de moi et tout espoir en l’amour. La proposition de ma sœur me fait rire, mais je trouve ça judicieux, il faudrait que j'entame des recherches afin d’avoir l’incantation adéquate pour éloigner définitivement ce misérable de ma vie. “On devrait faire une cérémonie avec AurorA!!!!” Bizarrement, cela m’excite. Une soirée mystique telle qu’on les voit dans les films et séries actuelles. Je pourrais me prendre pour Sabrina l’apprentie sorcière ou encore Bonnie dans Vampire Diaries. En y repensant, notre mère devrait être calée sur le sujet, il faudrait que j’essaie de lui en parler, elle a des rituels étranges et parfois scabreux, mais pour une fois qu’elle nous sert à quelque chose.  D’ailleurs, je ne sais pas si c’est parce que nous parlons de choses étranges, mais je m’arrête de parler, car j’entends comme des bruits derrière la porte d’entrée.
Comme si quelqu’un essayait de forcer la porte. Peut-être est-ce mon imagination qui me joue des tours, mais je regarde ma sœur et lui fait signe d’écouter également. Le bruit s’arrête et nous entendons des gens s’éloigner en parlant. Je hausse les épaules, sans trop me poser de question et redonne toute mon attention à ma sœur.


“Oui, demander ne coûte rien, dommage que je n’ai rien de croustillant à te raconter pour autant.” Je soupire, j’aimerais tellement être comme ces jeunes filles qui font des rencontres et qui s’emballent à raconter à leurs proches amies leur nouveau crush, pourtant, je suis tout à fait différente d’elles. Je ne sais même pas si je peux plaire aux hommes. Je ne sais pas comment les accoster et lorsqu’ils essaient de me draguer, je ne sais pas comment réagir. “Oui toi!” Je souris à ma sœur qui essaie de me faire croire qu’il ne se passe rien dans sa vie sentimentale. “C’est vrai ce mensonge?” Nous avons pour habitude de parler de tout et de rien avec ma sœur, mais bizarrement jamais de ce qu’il se passe côté cœur pour elle. Je n’ose pas l'importuner avec cela,  je ne veux pas paraître trop intrusive et pourtant, je sais que je peux lui poser la question et que je peux être curieuse sur le sujet, mais je ne le fais pas. “Mais j’arrive pas à y croire!!!! Je suis certaine que tu as quelqu’un en tête!!!” Je n’arrive pas à croire ma sœur. Elle est si belle, intelligente et sûr d’elle que je suis certaine qu’elle fait tourner toutes les têtes sur son passage. Pourtant, ça fait bien longtemps que je ne l’ai pas vu au bras d’un homme. Pour une fois, je me permets d’être plus curieuse que d’habitude. “Même pas de plan-cul?” Je ne sais pas pourquoi, mais je l’imagine bien à être du genre à avoir un sexfriend qu’elle appellerait lorsqu’elle en ressentirai le besoin, sans pour autant avoir d’attache. “C’est Padauri.” Je rigole, un mélange de Padma, Aurora et Nori. Mais je me stoppe net lorsqu’elle me dit qu’elle va m’inscrire sur une application de rencontre. “Heeeey, mais ça va pas!!! Pourquoi tu veux faire ça? Je n’ai pas envie de rencontrer d’hommes moi…” Je fronce les sourcils, j’en ai des sueurs,  rien qu’à l’idée d’y penser. "Ca serait plutôt à moi de t’inscrire il est plus que temps que tu me donnes des neveux et nièces!!! Je veux être marraine-moi!”





(c) MΛ☾ΛЯON





Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : bat'phanie + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Dria Renzi
Messages : 1349 - Points : 818

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Jeu 29 Nov 2018 - 3:28 )





Nori & Padma



I've got sunshine on a cloudy day, when it's cold outside I've got the month of May. Well I guess you'd say what can make me feel this way? My girl.

Le sourire aux lèvres, Padma hocha la tête. « Oui on va y convier Aurora. Je suis sûre que maman a des livres là-dessus. » Même si sa bonne humeur ne se fanait pas, prononcer le mot ‘maman’ lui écorchait le cœur. Cela faisait déjà plusieurs années que Padma ne l’avait pas appelé ainsi. A vrai dire à chaque fois qu’elle faisait allusion à cette dernière, elle trouvait une façon détournée de la mentionner sans devoir dire le mot exact. Elle ne sait plus exactement à partir de quel moment elle a éprouvé du mal à prononcer ce simple mot ; peut-être était-ce la première fois qu’elle lui rappelait ouvertement qu’elle n’était pas sa fille. Ou alors non, la seconde plutôt. La première fois, Padma avait mis ça sur le compte de la douleur et du deuil dont elle avait du mal à se relever. Et quelque part, elle avait même trouvé qu’elle le méritait sûrement qu’elle lui dise ça parce qu’elle ne mentait pas. Padma n’était pas sa fille, ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Elle n’est qu’une bouche de plus qu’elle a accepté de nourrir, laissant entendre à l’Indienne que c’était surtout l’idée de son mari, cette adoption. La seconde fois où elle lui a rappelé qu’elles n’avaient aucun lien, il lui a été difficile de trouver une excuse pour un tel élan de violence à son égard. Et les autres fois, elle se contentait de se taire, laissant ses insultes et les insinuations que personne n’avait jamais voulu d’elle lui glisser sur la peau, lui laissant malgré tout une marque invisible à l’œil nu à chaque fois. Très vite, elle fut gagnée par des souvenirs douloureux qui remontaient peu à peu à la surface, qu’elle arriva à repousser en posant ses yeux sur la seule personne qui comptait vraiment pour elle. Nori.  

Elle fit une fausse moue triste lorsque sa sœur lui apprit qu’il ne se passait rien d’exceptionnel dans sa vie. Bien qu’elle ne soit pas vraiment surprise. Elle ne s’attendait pas à grand-chose en lui posant la question mais elle la posait quand même. Et lorsque vint son tour d’y répondre, Padma ne pu cacher son hilarité à coup de yeux qui roulent et de soupirs non dissimulés. « Non, personne. » Répondit à nouveau l’avocate, amusée par le comportement de sa sœur. Cependant, ne s’attendant pas à la question sur le sex friend, alors qu’elle étirait ses bras, elle suspendit son geste pour fixer la jeune femme les yeux écarquillés. « Quoi ? » S’enquit Padma pour être sûre d’avoir bien entendue. Pendant un court instant, elle fut gênée par la question de sa sœur, tellement elles avaient peu l’habitude de parler de ce genre de chose. Et pour cause, elles n’ont jamais eu cette relation de sœurs qui aurait dû s’installer entre elles. Elles étaient plus proches que ça – si c’était possible – mais avec un niveau de respect qui faisait qu’elles n’avaient pas certaines conversation. Et si parfois cette absence de facilité à se parler chagriner l’Indienne, c’était des moments comme ça qui lui rappelaient que finalement non. « Désolée de te décevoir mais non, pas de plan cul non plus. » Ni plan cul, ni petit-ami secret, ni rien. Elle était bien, seule. Notant la déception dans le regard de sa sœur, elle trouvait ça étrange qu’elle veuille autant que Padma ait des aventures, mais à la fois attendrissant de voir qu’elle voulait qu’elle soit épanouie. « Ou peut-être que je mens. Qui sait. »

Un sourire malicieux collé aux lèvres, elle changea à nouveau de sujet pour récupérer le téléphone de sa sœur et y entra le mot de passe. « Cute. » Commenta cette dernière sur ledit mot de passe. Après avoir annoncé son plan, elle dû se débattre avec sa sœur qui essayait de lui reprendre son téléphone. « Nori laisse moi ! Personne t’oblige à les rencontrer, je veux juste voir quelque chose. » Elle ne voulait rien voir, elle s’ennuyait juste. Le corps allongé sur le canapé, le bras tendu avec le téléphone dans la main pour éviter que Nori ne puisse l’attraper, elle se servit de son pied qu’elle essaya de lui mettre sous le nez pour la repousser. « Cesse ! » Essaya d’elle d’intimer. En vain. « Te donner des neveux ? Tu préfères avoir des enfants dans les pattes plutôt qu’un chien qui demande moins d’attention ? Trash. Tes priorités sont nulles. » Commenta Padma qui s’apprêtait à rajouter quelque chose, avant d’être interrompue par un bruit suspect. « C’était quoi ça ? » S’enquit l’avocate qui commençait peu à peu à baisser sa garde. « T’as entendu toi aussi ? C’est des rats tu penses ? »


belle âme


You're a sky full of stars
Got a tattoo and the pain's alright. Just wanted a way to keep you inside. All I know, all I know is that I'm lost in your fire below. (...) I see the road begin to climb. I see your stars begin to shine. I see your colors and I'm dying of thirst.  ▬ Feels like there's something broke inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 484 - Points : 359

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Sam 1 Déc 2018 - 0:44 )


Je ne m’attarde pas au sujet de ma mère. J’ai de plus en plus de mal à la tolérer et ce n’est un secret pour personne. Au final, je continue à lui rendre visite uniquement parce qu’elle est la personne qui m’a donné la vie. Je ne sais pas pourquoi et je ne pourrai certainement jamais l’expliquer, je me sens obligée de le faire. Soit disant en passant, il n’y a pas une fois où je la rends visite, où elle ne me rappelle pas que je suis un échec, que le mauvais jumeau est décédé ou encore que je n’ai rien accomplie dans ma vie. Elle utilise son deuil pour me pourrir ou pourrir Padma, au point de croire que nous n’avons pas subi de deuil également. J’ai tout de même perdue la moitié de mon identité lorsque Iago est décédé. En plus de cela, j’ai perdu le seul homme qui avait en lui toute la bonté du monde. J’ai de plus en plus de mal à digérer les propos de celle qui m’a donné la vie, c’est pour ça qu’il est préférable autant pour Padma que pour moi de ne pas parler d’elle. La seule chose qui me réchauffe le coeur est de me rendre compte qu’une personne qui n’a en vérité aucun lien de sang avec moi est indispensable à ma vie. Je n’aurai pas rêvée mieux comme grande-soeur, je me suis parfois sentie coupable de la charge de travaille que je pouvais être pour elle. J’ai toujours fait en sorte d’être un élève modèle et studieuse, de ne pas créer plus de problèmes que nous n’en avions déjà à la maison et surtout de la rendre fière. Sans que personne ne le  lui demande elle a endossé ce rôle de grande-soeur et de maman.

C’est sans doute pour toutes ces raisons que j’ai un respect et une certaine retenue avec elle. Je ne veux tout simplement pas la décevoir, dans mes actes ou dans mes propos. Mais une fois n’est pas coutume, je m’interroge sur sa vie sentimentale. Après tout, je n’ai plus quinze ans et bien que je sois toujours vierge, ça n’empêche pas que je sois attentive à la vie de ma soeur et à mes yeux, cela fait bien trop longtemps qu’elle pense qu’au travail sans s'aérer l’esprit. Ou du moins, c’est ce qu’elle laisse paraître. Ma question est étonnante, car nous ne sommes du tout habitué à parler de ce sujet là. À la réponse de ma soeur, je suis plutôt déçue. Toutes les femmes de mon entourage sont-elles destinées à finir vieilles filles? Je décide de la taquiner un peu et rien de mieux que de lui faire croire que je suis passée à l’acte. Ca me permettra peut-être de déceler la vérité du faux. “Mais allez...je suis certaine que tu as un boy comme ça et tu veux pas me le dire parce que c’est moi..Tu sais on en a tous un alors tu peux me le dire!” Je reste très sérieuse en lui disant ça et boit une gorgée du liquide se trouvant dans mon verre.

Je ne sais pas si elle fera attention à mon allusion, car elle a l’air trop occupé à me créer un profil sur cette appli de rencontre. “Mais imagine un malade me contacte et me retrouve...j’ai pas envie de recevoir des messages de crevards!” Je soupire, car je vois déjà la chose venir. Que des mecs en mal de sexe et qui vont me sortir leur violon pour que je tombe dans leur filet, mais c’est mal me connaître. “Arrête avec ton pied d’abord! Tu sais très bien que ça fouette!” J’éclate de rire, je m’amuse toujours à embêter ma soeur avec ses pieds en insistant sur le fait que ceux-ci ne sentent pas bon. “Mais tu veux voir quoi!!! Je n’ai pas besoin de ça, je sais très bien me débrouiller avec les hommes !!!” Faux. Je n’ai simplement aucune envie que des hommes que je ne connais pas me contactent, j’en connais bien assez comme ça. “Oui je préfère des enfants!” Voilà déjà quelques mois que les filles me prennent littéralement la tête pour qu’on adopte un chien, pourtant elles savent très bien que j’ai peur de ces bêtes. Donc, inutile d'insister. “Je pensais que je délirais, mais si toi aussi tu l’as entendu...c’est peut-être bien des rats.” Je dis ça sur un ton de dégoût et me lève du canapé pour avancer tranquillement vers la porte à petits pas, sans faire de bruits pour autant. “Je n’entends plus rien..” Je regarde ma soeur avec de gros yeux.






(c) MΛ☾ΛЯON





Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : bat'phanie + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Tina Cambiaso + Dria Renzi
Messages : 1349 - Points : 818

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le Ven 7 Déc 2018 - 22:29 )





Nori & Padma



I've got sunshine on a cloudy day, when it's cold outside I've got the month of May. Well I guess you'd say what can make me feel this way? My girl.

Le nez plongé dans le téléphone de sa sœur et trop occupée à pianoter, elle essayait de bloquer toutes les paroles qu’elle disait. Cependant, elle fut obligée de lever la tête lorsqu’elle parla de boy que tout le monde avait. Un sourcil levé dans sa direction, elle s’arrêta de tapoter sur le clavier pour prendre la parole. « Et le tien c’est qui ? » S’enquit l’avocate. Si tout le monde en avait un, comme elle le prétendait, ça voulait dire que Nori n’était pas une exception et elle avait bien envie de connaître le nom de la personne qui occupait pensées, ou le lit de sa sœur. Quoi que pour le lit, elle n’était pas sûre que ce soit réellement le cas, mais elle venait de piquer sa curiosité.

« Des malades il y en aura toujours, mais avec moi qui supervise on pourra te trouver quelqu’un de bien. » Elle affirmait ça sans vraiment y croire. Bien que Padma n’aime pas prétendre avoir la science infuse, elle devait avouer que jusque là son intuition ne l’avait jamais trompé. A chaque fois que ses proches lui présentaient quelqu’un, elle pouvait dire en un coup d’œil s’il en valait la peine ou pas. Et après avoir un émit un jugement, le résultat était toujours le même : son entourage la trouvait trop exigeante ou trop sévère, pourtant la plupart de ses copines sont célibataires avec le cœur brisé parce qu’elles ne l’ont pas écouté. « Tu sais te débrouiller avec les hommes ? Et depuis quand exactement ? » Se moqua l’avocate qui poussa un petit rire pour ponctuer sa phrase. Si elle devait reprendre l’historique des relations de sa jeune sœur – qui était plutôt courte – elle ne pouvait pas affirmer qu’elle savait vraiment s’y prendre. Et pour cause, à chaque fois elle finissait le cœur brisé ou à être harcelée par un cafard qui ne voulait pas lâcher l’affaire. Padma était peut-être encore célibataire et n’avait connue aucune relation sérieuse qui aurait duré plus que quelques semaines, mais au moins elle n’avait jamais eu le cœur brisé. Peut-être avait-ce un rapport avec le fait qu’elle refusait de se livrer à qui que ce soit parce qu’une fois amoureuse, il serait trop facile pour ces personnes de la briser, et ne pas être en contrôle de la situation la rendait malade. Mais là n’était pas la question, la conversation n’était pas concentrée sur elle de toute façon. « Tant mieux alors si tu préfères les enfants, tu en feras par toi-même. D’ailleurs regarde, je t’aide à trouver un père là. » Commenta la brune qui était retournée à ses occupations. Au moment de finaliser l’inscription de sa sœur sur la première application de rencontre qu’elle avait téléchargé, Padma s’arrêta en entendant un bruit suspect qui suffit à attirer son attention. Le sourcil levé, elle adressa un regard à Nori pour être sûre de ne pas être la seule à l’avoir entendue. « Des rats ? J’en doute… » Elle n’était pas experte en bruits de rongeurs mais elle espérait vraiment que ça n’en soit pas. Quelque part, elle préférait même que ce soit un cambriolage, là au moins l’adversaire serait de taille. Lorsqu’elle vit sa sœur se lever du canapé, Padma eut le reflexe de lui prendre la main comme pour lui dire de faire attention, mais la lâcha au bout de quelques micro secondes, après un échange de regards entendus. A son tour, elle se leva du canapé en remettant en place le plaid qu’elle avait déplié, et se rapprocha doucement de là où se trouvait Nori pour écouter à son tour. « C’est bizarre. » Pendant un moment qui parut long, elles écoutèrent le silence, analysant le moindre bruit, même celui de leur propre respiration. « J’entends quelque chose ! » S’exclama la jeune femme qui réentendait du bruit. Un doigt sur la bouche pour demander à sa sœur de faire silence, elle lui fit un petit signe de la main pour qu’elle la suive. Il était hors de question qu’elles se fassent attaquer ce soir, sans riposter. Alors au lieu d’appeler directement la police, Padma alla s’armer d’un balai qu’elle comptait se servir comme arme si elle devait se défendre. « Prends la poêle, on va aller voir ce que c’est. »

belle âme


You're a sky full of stars
Got a tattoo and the pain's alright. Just wanted a way to keep you inside. All I know, all I know is that I'm lost in your fire below. (...) I see the road begin to climb. I see your stars begin to shine. I see your colors and I'm dying of thirst.  ▬ Feels like there's something broke inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Girls time _ Padma and maybe Aurora - ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Girls time _ Padma and maybe Aurora - -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant