Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
Faceclaim : Alison Brie ©.liloo_59
Messages : 765 - Points : 1451

Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
Sujet: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Dim 28 Oct 2018 - 18:48 )
SexyLia & Giovanni
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu !

@Lia Solano, @Giovanni Vanderbilt
Situation Pour le bien d’une association, une vente aux enchères est organisée. Un peu particulière, puisqu’il s’agit de se vendre pour une soirée. Le programme semblait être excitait pour l’amie de Dafne qui a finalement cédé sa place pour cause de maladie. L’organisateur comptant sur elle, elle s’est bien gardée de donner les détails à Lia qui s’y rend sans savoir où elle met les pieds. Et la voilà poussée sur l’estrade, avec quelques femmes et hommes. C’est à la première enchère remportée que tout prend plus de sens et avant même d’avoir pu prendre les jambes à son coup, c’est à présent à son tour. En voyant un rival essayer de remporter le lot, Giovanni décide de lui couper l’herbe sous le pied et obtient la récompense.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
Giovanni Vanderbilt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
Faceclaim : C. Hunnam © chrysalis (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 527 - Points : 875

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Mer 7 Nov 2018 - 22:40 )
Honnêtement, je n’avais fichtrement aucune idée du pourquoi j’avais décidé de participer à cette soirée. Puérile qui plus est. Toutefois, pour ma défense, en lisant l’invitation que j’avais reçu à la clinique, je n’avais pas bien fait attention à quel genre de soirée c’était, ni le genre d’enchère. J’avais juste retenu que l’argent serait renversé à une association de son choix, qu’il fallait préalablement citer, avec coordonnées et tout le tintouin en renvoyant le coupon réponse. Me voilà donc. Crevant de chaud. Dans un brouhaha ambiant infernal. Qu’est-ce que ça serait le pied de pouvoir s’éclipser d’ici, ni vu ni connu. Et pourtant, je restais sagement assis à ma place. D’une humeur exécrable. Heureusement, les coupes de champagnes étaient offertes. Il ne manquait plus qu’il fasse les payer ! Et puis quoi encore ? Bref, pour revenir au sujet, la soirée consistait donc à … vendre – en quelque sorte – son corps. Bande d’hypocrites. Ça érigeait des lois, ça embarquait les filles qui faisait le trottoir mais par contre, là, tout à coup, c’était légal ? Sous quel prétexte ? Et., le pire dans tout ça, était certainement le fait que j’y participe. Même si je n’avais aucunement envie d’être là. Au moins, les féministes ne pouvaient pas crier au scandale. Sur scène, il y avait de tout. Des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, des nains, des estropiés, des minces, des gros. Chacun d’entre eux jouait le jeu et, surtout, comme l’avait dit plusieurs fois le présentateur, ils s’étaient portés volontaire. Personne n’avait été forcé à faire quoique ce soit. M’ouais, soit. Plusieurs minutes passèrent tandis que je regardais, d’un air blasé, faisant tourner mon briquet entre mes doigts histoire de m’occuper, défiler ceux qui vendaient leur corps pour la bonne cause quand, soudainement, un mouvement attira mon attention sur ma gauche, quatre sièges plus loin. Je me penchais afin de mieux voir ce qui se passait. Au même moment, d’ailleurs, une jeune femme brune avait été mise sur le devant de la scène. À vrai dire, je n’y portais pas beaucoup d’attention, occupé à observer autre chose. Quatre sièges plus loin, donc, se tenait mon directeur médical. Ce sale petit con. Mon pire ennemi. Je ne pouvais tout simplement pas le voir. Il avait de la chance d’être compétant sinon je l’aurais déjà mis à la porte depuis belle lurette. Il était là, excité comme une puce, misant le plus qu’il pouvait, surenchérissant. Le type qui s’était transformé en commissaire-priseur pour la soirée commençait son décompte. 10, 9, 8. Je me rassis, posant mon dos contre le dossier du siège, croisant les bras, un sourire carnassier sur les lèvres. 7, 6, 5, 4 à l’heure qu’il est, il ne devait certainement plus se sentir pissé, le pauvre. À moins qu’il se fût déjà vidé dans son pantalon. Ça ne m’étonnerait même pas. 3,2 … et c’est à ce moment-là que je levai la main, remportant par-là l’enchère, sachant pertinemment que, malgré son salaire à cinq chiffres, il ne pouvait tout simplement pas rivaliser avec moi. Un sourire satisfait, j’attendis que la jeune femme me rejoigne, sous le regard assassin de ce trou duc.


uc.



En souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 124 - Points : 165
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Mar 12 Fév 2019 - 13:10 )
Enchères
Giovanni & Lia



J'attrape la boîte qui se trouve sur le pas de la porte et regarde de gauche à droite, je ne vois personne, si ce n'est, cette grande boîte en carton noir. J'attends encore quelques instants et toujours personne. J'attrape donc la boîte et retourne dans mon appartement. Je m'empresse d'aller m'asseoir sur mon canapé pour ouvrir cette boîte et en découvrir le contenu. “Oh Put***” , j'en sors une magnifique et longue robe noire. Je reconnais de suite le modèle, mais je préfère vérifier, car je ne vois pas ce qu'une robe de ce genre ferait devant le pas de ma porte. C'est bien ce que je pensais, c'est une robe de la grande marque Dior. Je lis le mot qui se trouve dans la petite carte qui se trouvait dans la boîte : cela devrait t'aller comme un gant, avec tout mon amour.

Je ne sais pas à qui s'adressait cette personne, mais il semblerait qu'il ait de l'amour à donner. Ce colis n'était clairement pas destiné à moi, mais ce n'est pas comme si j'avais le moyen de retrouver la personne qui avait envoyé cette robe. Ca doit tout simplement être le bon dieu qui m'en a fait présent. De plus, la robe semble être à ma taille, deuxième signe que je dois la garder. Pour parfaire le tout, j'ai une amie qui souhaite que je prenne sa place, lors d'un événement. Pour être très honnête, je n'étais pas très emballée par l'idée au départ. Je n'avais aucune envie de me rendre à une soirée seule et sans quoi me mettre, car elle m'avait bien précisé qu'il fallait que je sois très bien habillée. Cette robe tombe donc à pic. Je vais faire deux heureuses aujourd'hui, mon amie et moi-même avec cette robe. Une robe noire, avec des manches et longues, à la description, elle pourrait paraître banale, mais elle réserve ses surprises. C'est une robe tout en transparence, qui dévoile mon corps sans trop en montrer pour autant, tout dans la suggestion. C'est assez étrange à dire, c'est une robe provocante tout en étant chic.

Une fois sur les lieux de l'événement, je me rends compte dans quoi je me suis embarquée et pour être honnête ça ne me plait pas vraiment. Il est question de se vendre aux enchères pour des associations caritatives. Toutes sortes de personnes se présentent sur scène, des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes. Porutant, le fait de “se vendre” me rappelle de mauvais souvenirs. Me rappelle l'époque où j'étais Khadija et que j'étais cette femme soumise à son mari, cette jeune fille qu'on avait vendue à une autre famille. Je n'ai pas le temps de faire volte face, car on me pousse déjà sur l'estrade. De nature ouverte et enjouée, je me referme complètement, si je pouvais taper sur quelqu'un je le ferai, mais j'essaie de garder mon sérieux et de me dire que c'est pour une bonne cause. J'arrive à sortir un sourire, crispée certes, mais il est sur mon visage. Après quelques enchères, c'est un blond en costume qui remporte la mise. D'après ce que l'on m'a expliqué, je dois automatiquement passer la soirée avec lui, mais à l'heure qu'il est, j'ai juste envie de m'en griller une pour faire passer la pilule “Bonsoir…” Dis-je le plus simplement du monde en arrivant auprès de lui, puis je lui fis signe de nous diriger plus loin, il me fallait prendre de l'air et m'aérer l'esprit. Une fois sur la terrasse, je profite pour prendre une cigarette dans mon sac à main et m'en allumer une. Honnêtement, je ne sais pas si ce sont des choses que l'on fait dans ce genre de soirée, mais franchement quelle idée de “ se vendre” pour une soirée, ne savent-ils pas que certaines personnes le vivent réellement dans leur vie et que c'est loin d'être aussi charmant que leur soirée? Après avoir tirer une ou deux fois sur la cigarette, je finis par parler à mon date du soir. “ Désolé, il m'en fallait une….vous fumez?” Je lui tend une cigarette presque certaine qu'il fait partie de ce clan de personnes qui s'empoisonnent les poumons.


       

       
       
“She has fought many wars, most internal. The ones that you battle alone, for this, she is remarkable. She is a survivor.”
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
Giovanni Vanderbilt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
Faceclaim : C. Hunnam © chrysalis (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 527 - Points : 875

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Mer 13 Fév 2019 - 20:26 )
C’était peut-être gamin, puéril, très bas comme comportement et pourtant, j’étais fier de moi. Très satisfait même et, rien qu’en voyant le regard qu’il me lançait, ça valait bien tous les euros déboursés. Pour la bonne cause qui plus est. Pour l’occasion, j’avais sélectionné une association qui venait en aide aux animaux. Un sujet qui me tenait énormément à cœur. Certes, y en avais d’autre, tout autant louables (pour les enfants malades, etc.) mais pour moi, les animaux passaient toujours avant pour moi. Et eux, contrairement à certaisn humains, aimaient sans compter. Et sans rien demander en retour (si on ne comptait pas les croquettes et quelques petits câlins par-ci, par-là). Chose assez étonnante, je n’en avais pas chez moi. Tout simplement pas le temps de m’en occuper, malheureusement. Alors qu’une rousse se présentait sur l’estrade et que la femme que je venais d’achetée descendait les marches, je me passais un doigt entre mon cou et le col de la chemise. Encore quelques minutes dans cette salle et je serai en nage. Ils ne connaissaient pas le climatiseur ? Bordel. Je vidais d’un trait ma coupe de champagne, histoire de rester hydraté.

La jeune femme arriva finalement à ma hauteur. Comme le gentleman que j’étais – ou pas – quoique, elle pouvait me remercier de l’avoir arrachée des griffes de l’autre couillon – mais ça, elle ne le savait pas encore – je me levai. « Bonjour », répondis-je à mon tour et, alors que j’allais lui tendre la main et me présenter, elle fit volte-face me faisant signe de la suivre. Ce que je fis, donc, prenant au passage une nouvelle coupe de champagne. Plutôt deux. Arrivé à destination, je soupirais d’aise. De l’air ! Je m’empressais de sortir à sa suite, refermant la porte derrière moi, vérifiant que celle-ci resterait encore ouverte, ne sait-on jamais et encore, rien ne garantissait qu’elle allait s’ouvrir après. Je m’appuyais contre le mur, remettant mes cheveux en place. Je portais finalement mon attention sur la jeune femme, cigarette à la main. « Oui », répondis-je tout en sortant mon paquet de ma poche. « Merci bien, mais je préfère les miennes, question d’habitude ». J’haussais les épaules, en sortant une de son paquet pour venir ensuite la coincer entre mes lèvres et l’allumer. « Haaa », m’exclamais-je, fermant un court instant les yeux. « Quelle bonne idée vous avez eu de sortir. Je commençais littéralement à fondre à l’intérieur ». Je pontais ensuite mon regard sur elle et, chose assez étonnante, je ne l’avais pas encore vraiment dévisagée. Chose que je faisais d’ordinaire. Cette fois-ci, je lui tendis la main. « Giovanni à votre service ». Je tirai sur mon mégot, recrachant ensuite la fumée sur le côté. « Détendez-vous, vous n’avez rien à craindre. D’ailleurs … », je m’interrompis, lui tendant une coupe de Champagne. « Je l’ai prise pour vous en sortant ». Je lui souris, essayant de la mettre un peu plus à l’aise, portant le verre à mes lèvres.


uc.



En souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 124 - Points : 165
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Jeu 14 Fév 2019 - 18:48 )
Enchères
Giovanni & Lia



Le naturel revenant au galop je me pose contre le mur à côté de celui qui m’a remporté, je n’ai que faire de ma belle robe haute couture, elle supportera de se frotter un peu à un mur. Dès la première taf, la pression est relaché, j’en oublierai presque la stupidité de ces européens. Comment pouvaient-ils faire des soirées de ce genre? Et comment mon amie a pu penser que ce genre d'événements était fait pour moi? Je suis encore incrédule. “Je comprends.” Dis-je avec un sourire en coin. Je laisse la fumée s'échapper de ma bouche avec un léger sifflement de soulagement. Je ne peux m’empêcher de rire en entendant le commentaire du blond. “C’est toujours comme ça ici?” Je le regarde avant que mon regard se porte sur la vue qui se trouvait devant nous. Je pars du principe qu’il est habitué à ce genre d'événement, car il a tout de suite compris à quel moment il devait enchérir pour pouvoir “me gagner”, c’est donc pour cela que je pose cette question. “Enchantée Giovanni et moi c’est Lia!” Je prends un ton prout prout pour lui répondre avant de rire. Je ne sais pas du tout si ce Giovanni et quelqu'un de guindé ou pas, mais il va se confronter à quelqu'un qui ne l'est pas du tout et qui n'a pas du tout envie de se prendre au sérieux aujourd'hui. “Ca c’est le genre de phrase que disent les prédateur justement.” Je lui fait un clin d’oeil amusé, il a l’air très sûr de lui et il va se confronter à une femme aussi vaniteuse que lui. “Tu peux me tutoyer...toute cette courtoisie ce n’est pas pour moi.” Je secoue la tête de gauche à droite avant d’attraper la coupe qu’il me tend avec un grand sourire. “Merci, tu sais y faire avec les nanas!” Je lève ma coupe en sa direction avant d’en boire une gorgée. “Alors qu’est-ce que l’on fait après avoir remportée quelqu’un généralement?” Je me tourne en sa direction tout en restant appuyée contre le mur. “Tu imagines bien que je ne suis pas habituée à faire ce genre de chose et je ne sais pas trop ce que je dois faire après ça!” Je roule des yeux et jette un regarde à l’intérieur. Tout le monde est en effervescence et les enchères continuent. “Je peux?” Je le regarde avant de m’approcher avec mon naturel habituel, puis je viens desserrer sa cravate, beaucoup trop serrée à mon goût. “Comme ça tu pourra mieux respirer.” Je tire encore une dernière fois sur mon mégot avant de venir l’éteindre à l’emplacement prévu à cet effet.



       

       
       
“She has fought many wars, most internal. The ones that you battle alone, for this, she is remarkable. She is a survivor.”
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
Giovanni Vanderbilt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
Faceclaim : C. Hunnam © chrysalis (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 527 - Points : 875

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Dim 17 Fév 2019 - 0:23 )
Alors que j’étais toujours appuyé contre le mur, cigarette rivée au bec, je regardais au loin. Je posais finalement mon regard sur elle, fronçant les sourcils. « Comme ça quoi ? » J’avais complètement perdu le fil, n’arrivant plus à me souvenir de ce qui avait dit avant et si elle avait parlé. Blackout complet. Mon cerveau avait dû fondre. Je me présentais finalement, dans les règles de l’art, lui tendant la main. La jeune femme, Lia, en fit de même. Je souris à sa remarque, me mordant la lèvre, simple réflexe. « M’ouais. Mais je n’en suis pas un ». Je portais ma coupe de champagne à mes lèvres. « Ça aussi, c’est typiquement le genre de phrase qu’un prédateur dirait », rajoutais-je. Alors que je lui tendis la coupe que j’avais embarqué à l’extérieur pour elle, je lui fis simplement un clin d’œil. À ça, savoir s’y faire avec les femmes … et là, ce n’était qu’un petit avant-goût. Si elle savait … Je m’abstins de tout commentaire. Après tout, je ne savais pas dans quel état d’esprit elle était, alors que je venais de l’acheter. J’haussais les épaules à sa question. « Honnêtement ? Je n’en sais rien. Enfin, j’ai bien des idées, pour la moitié des vieux pervers se trouvant dans la salle et je pense que je n’ai pas besoin de te faire de dessin. Quant à moi … », je m’interrompis, tirant sur ma cigarette, essayant de faire des ronds avec ma fumée, sans succès. « Je n’en sais rien. Je n’étais pas venu ici dans l’optique de repartir avec un lot. Si j’ai enchéri, c’est juste que j’ai vu à qui tu allais revenir et … bref, je savais d’avance que ça ne serait pas une partie de plaisir pour toi ». Entre autres. « Tu n’as rien à craindre avec moi, vraiment. Tu es libre des tes mouvements. Tu peux même partir, si tu le souhaite. Je peux même te payer un taxi si tu veux ». Tout en disant cela, je faisais tourner le liquide entre les parois de la coupe. Je tirais une dernière fois sur ma cigarette avant de l’écraser dans le cendrier mis à disposition quand, relevant la tête, Lia se trouvant devant moi. J’eus un bref sursaut par cette proximité, alors qu’elle s’attacha à desserrer ma cravate. Je retins mon souffle tout du long, un sourire en coin naissant sur mon visage. « Merci », dis-je, dans un murmure, les mots se coinçant dans ma gorge. Je n’étais même pas sûr qu’elle ait entendu. Ma respiration s’était momentanément coupée. Mon pouls s’accéléra. J’étais arrivé ici avec de bonnes intention – ce que j’avais fait, réussissant un tour de passe passe – mais là … A mon tour, je m’approchais dangereusement d’elle, mon visage à seulement quelques centimètres du sien, nos nez pouvant presque se toucher. Je posais ma coupe de champagne sur une table avant de venir entourer sa taille. Je me penchais vers elle. « Hum, c’est peut-être moi qui ai gagné l’enchère mais, qu’est-ce que tu dirais que les rôles s’échangent ? Je te laisse faire tout ce que tu veux de moi », lui chuchotais-je, prenant un ton malicieux, charmeur. « Tant que ça reste raisonnable, bien sûr ».


uc.



En souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 124 - Points : 165
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Lun 25 Fév 2019 - 22:36 )
Enchères
Giovanni & Lia



Le blond semble être distrait, sur une autre planète, j'ai envie de croire qu'il n'est pas très à l'aise lui aussi avec ce genre de mondanité, mais quelque chose me dit qu'il connaît très bien ce genre de soirée. Peut-être a-t-il l'obligation de faire acte de présence, mais que s'il le pouvait, il serait totalement ailleurs. “Je sais pas...des coupes de champagnes, des personnes qui n'ont aucun sujet de conversation et qui pètent plus hauts que leur cul, des robes qui valent des milliers d'euros...et ce champagne dégueulasse?” À dire vrai, je n'aime pas le champagne, j'ai bien essayé, mais mon palais ne s'y fait pas. Je préfère boire une bonne pression, ou encore un verre de vin, mais le champagne, je n'accroche pas. Je fais semblant, du moins j'essaie de faire bonne figure et de paraître à l'aise dans ce milieu que je n'ai jamais côtoyé.

J'éclate de rire lorsqu'il me dit qu'il n'est pas un prédateur. C'est totalement ce que dirait un prédateur et il en est conscient. “En tout cas si vous en êtes un, vous êtes très à l'aise et conscient de votre pouvoir.” Cela fait à peine cinq minutes que je suis avec cet individu, mais je peux déjà sentir sa confiance en lui, il ne doute pas de ce qu'il dit et doit certainement savoir le pouvoir qu'il a sur les personnes se trouvant autour de lui.

Je fais tournoyer le jus qui pétille dans mon verre avant de le boire d'une traite, une chose est sur le champagne n'est définitivement pas mon truc, mais si c'est l'unique boisson qu'ils ont, je me contenterais de cela. “Quant à toi quoi? “ Lui répondis-je d'un ton inquisiteur. “Sache que je ne suis pas encore persuadée que tu ne sois pas ni un pervers ni un prédateur.” Au fond, je n'ai pas l'impression qu'il soit un détraqué, mais je reste tout de même attentive, car les hommes ont un côté sombre que j'ai du mal à percer. J'ai déjà entrevue son côté joueur, suffit de voir sa réaction, et sa façon de me répondre, toujours dans la provocation et le titillement. “Et donc, tu es une partie de plaisir toi?” Je pose ma coupe de champagne vide contre le petit muret et le défie du regard. “Encore une fois, ce que tu dis n'est pas du tout rassurant, mais je vais essayer de croire que tu es celui que tu dis.” J'allume une deuxième cigarette et tout comme lui m'amuse avec ma bouche et la fumée sortant de mes lèvres avec désinvolture. Il avait, chaud, il se sentait étriqué, alors je lui ai dénoué sa cravate et suis retournée à mes affaires.Puis, comme pour le mettre au défi et lui faire comprendre qu'il est peut-être tombé sur plus joueuse que lui, des ronds de fumées viennent sortir de ma bouche avec finesse et facilité. Je me retourne enfin vers lui, un sourire malicieux en coin de bouche, “tout ce que je veux de toi? Tu es sûr de ce que tu avances?” Je lâche ma dernière taffe à quelques centimètres de ses lèvres et chuchote d'une voix mielleuse, mais sans exagération. “Tu ne sais pas sur qui tu es tombé!” Un pervers se cache peut-être sous ce costume, il s'attend à ce que je lui saute dessus, mais si c'était lui qui le faisait? Nous nous apprêtons à nous engager dans un jeu périlleux et j'ai hâte de voir comment nous allons nous brûler les ailes.
J'éteins ma cigarette contre le cendrier et ajoute naturellement et sans désinvolture. “Bon j'ai soif, il n'y a pas autres choses ici?” Je regarde autour de moi et le laisse reprendre ses esprits avec un petit air de satisfaction. Je me dirige enfin vers la porte que nous avions emprunté pour arriver sur la terrasse et tire dessus pour pouvoir entrer à l'intérieur de la salle, impossible. Je fronce les sourcils et pousse. Si en tirant ça ne s'ouvre pas, c'est que forcément c'est une porte qui s'ouvre en se poussant, rien. Je pousse plus fort, toujours rien, je tourne ma tête vers celui que j'avais abandonné avant de lui dire “c'était donc ça ton plan? Alors c'est ainsi que tu agis? Tu nous enfermes ici?”


       

       
       
“She has fought many wars, most internal. The ones that you battle alone, for this, she is remarkable. She is a survivor.”
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
Giovanni Vanderbilt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
Faceclaim : C. Hunnam © chrysalis (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 527 - Points : 875

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Sam 9 Mar 2019 - 17:10 )
Amusé, je levai les paumes en l’air, en signe d’innocence. « Pourtant, tu n’as pas trop le choix de me croire sur parole », répondis-je, prenant un ton taquin. Finalement, la soirée s’annonçait plutôt bien. J’haussais les épaules à sa question, me passant une main dans les cheveux. « Ha, si tu savais … », dis-je, remarque suivie d’un clin d’œil. « Y a que toi qui pourra répondre à cette question ».  Mais oui, clairement. Contrairement à l’autre connard, j’étais une partie de plaisir. Et dans tous les sens du terme. Quoique, comme je venais de lui dire, c’était à elle seule de se faire sa propre opinion sur mon compte. Moi, je savais ce que je valais. La situation changea à nouveau quand elle se rapprocha de moi, dénouant ma cravate. Elle venait d’amorcer un jeu dangereux. Très dangereux. Auquel je gagnais régulièrement. Alors, si elle voulait y jouer, soit. Je n’allais refuser. J’hochais tout simplement la tête. Oui, tout ce qu’elle voulait de moi. A vrai dire, je voulais surtout savoir ce qu’elle avait dans le ventre. Jusqu’où elle serait capable d’aller, sans qu’on la pousse. Je me mordis machinalement la lèvre, portant ensuite ma coupe de champagne à mes lèvres. « Je suis curieux d’en savoir plus maintenant », répondis-je sincèrement, ma curiosité étant vraiment piquée à vif alors que nos deux visages étaient à seulement quelques centimètres l’un vers l’autre. C’et à ce moment-là qu’elle choisit pour reculer et éteindre sa cigarette. Changeant de discours. Je fermais un instant les yeux, frissonnant. La partie n’était pas encore gagnée. D’ailleurs, j’étais perdu dans mes pensées et je n’entendis pas sa question. C’est en la voyant s’exciter sur la porte de la terrasse que je revins sur terre. Je fronçais les sourcils, m’approchant d’elle. « De quoi tu parles ? », demandais-je. A mon tour, comme si je n’y croyais pas mes oreilles, je me mis à tirer et à pousser cette porte. Elle ne bougea pas d’un iota. « Mon plan ? » Je fronçais les sourcils, secouant la tête, incrédule. « Tu me prends pour qui là ? Ok, on ne se connaît pas mais de là à … » Non, c’était tout bonnement inconcevable. Je m’approchais encore plus d’elle, mes doigts effleurant son menton avant de lever son visage vers le mien, plantant mon regard dans le sien. « Regarde-moi bien. Tu penses vraiment que j’ai besoin d’utiliser un quelconque stratagème ? » C’en était presque vexant. Je reculais, lui laissant ainsi son espace, soupirant. Je retournais m’asseoir sur un canapé en rotin ou plutôt, je me laissais tomber. Je penchais la tête en arrière, regardant un court instant le ciel. Au moins, il ne pleuvait pas. C’était déjà ça. Je sortis une autre cigarette de mon paquet avant de l’allumer. J’avais presque oublié la présence de la jeune femme sur cette même terrasse. Je me rassis correctement, posant mes avant-bras sur mes genoux, mes mains joignent devant moi. Je tournai légèrement la tête vers elle. « Crois-moi, ça ne me fait pas plus plaisir que à toi d’être enfermé ici ». Je lui fis signe de venir s’assoir à mes côtés, tapotant la place vide de ma main. Tant qu’à faire … Je fouillais dans mes poches avant d’en sortir une flasque. « J’ai du whisky si ça t’intéresse », dis-je, avant d’en boire une bonne rasade.


uc.



En souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 124 - Points : 165
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Mer 20 Mar 2019 - 22:05 )
Enchères
Giovanni & Lia



Je ne peux pas dire si ce Giovanni est un prédateur ou pas. Je ne peux pas dire si celui qui avait loupé la mise sur moi est un meilleur parti pour moi. À vrai dire, je dois me fier à ce que le blond me dit et l'accepter. Ce que je peux assurer est qu'il est blagueur et plutôt sûr de lui, il doit très certainement collectionner les filles ou du moins, il sait comment s'y prendre avec elles. Est-il déjà tombé sur une femme comme moi? Je n'en sais rien, j'en doute, mais tous les deux aussi taquins l'un que l'autre devrions vite nous rendre compte jusqu'où nous sommes prêts à aller dans ce petit jeu.

“La curiosité est un vilain défaut!” Dis-je alors le sourire en coin, je l'intrigue donc. Il me découvrira tôt ou tard, mais laissons-le encore un peu se poser des questions.

Cette porte est tout bonnement bloquée, j'ai essayé par tous les moyens de l'ouvrir et voilà que lui aussi. Alors, peut-être que de mes bras frêles, je ne pouvais pas y parvenir, mais lui, il a l'air d'être un sportif et tout de même de pouvoir ouvrir une porte si elle était bloquée pour x ou y raison. Voulant le taquiner un peu plus, je lui demande si la porte bloquée faisait partie de son stratagème. Ce qui semble un peu le perturber, mais une fois de plus, il se ressaisit et me répond d'une manière dont j'aurais pu m'y attendre. Je ne peux m'empêcher de rire tout en lui répondant. “ Comme je t'ai dit, tu pourrais être un prédateur.” Je me mordille légèrement la lèvre, il est clairement le genre de personne que je peux embêter de la sorte. Je l'ai certainement piqué, là où ça fait mal, ce que je fais très souvent d'ailleurs et qui me vaut certaines histoires, par moment. Mais rien de bien méchant et ce n'était pas du tout au premier degré. En plus, je suis certaine que d'ici quelques minutes il aura oublié ou il m'embêtera à son tour.
D'ailleurs, je finis par emboîter ses pas lorsqu'il me fait signe de le rejoindre et vais m'asseoir à ses côtés en soupirant à mon tour. Par contre, ce que je n'aperçois pas, c'est cette chose pointue sur le sol sur laquelle ma robe se coince. Résultat, je me retrouve presque les fesses à l'air et ma robe fichue, mais ça je le découvrirais bien plus tard. “Je n'aime pas être enfermée!” À proprement parlé, nous ne le sommes pas, car nous sommes à l'extérieur, sur un terrasse à plus de dix étages du sol, mais c'est tout comme si nous l'étions. “Ce qui aurait été encore mieux, ça aurait été d'avoir des cigares pour accompagner cela.” Quoi de mieux qu'un bon cigare et un verre de whisky?

Après qu'il ait but dans sa flasque, je la saisis pour en boire une bonne grosse gorgée tout en fermant les yeux. Je préfère cela avec des glaçons, dans un verre, mais au vu de la situation, je ne me plains pas. “Alors qu'est-ce que le Monsieur fait dans la vie?” Il fallait bien passer le temps, alors autant apprendre à connaître la personne avec qui je vais partager cette soirée.


       

       
       
“She has fought many wars, most internal. The ones that you battle alone, for this, she is remarkable. She is a survivor.”
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
Giovanni Vanderbilt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
Faceclaim : C. Hunnam © chrysalis (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 527 - Points : 875

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le Sam 23 Mar 2019 - 15:58 )
Voilà encore cette histoire de prédateur. Je levai les yeux au ciel, exaspéré. « Pense ce que tu veux », dis-je finalement, las, avant de me laisser tomber sur un fauteuil en rotin, sortant de ma poche mon paquet de cigarettes et une flasque contenant du whisky. Malgré ce qu’elle pensait de moi, je lui fis quand même signe de s’approcher. Elle finit par me rejoindre, remarquant au passage que sa robe s’était déchirée sur toute la longueur de sa jambe. J’esquissais un sourire avant de porter ma flasque à mes lèvres et de lui proposer une goutte. « Honnêtement, moins non plus ». Je n’étais pas claustrophobe et nous étions enfermés à l’extérieur mais tout de même. A croire que la malchance me suivait depuis quelques jours. Après le cinéma, maintenant ça. Heureusement que Nori n’était pas présente sinon j’aurais dû également faire face à une nouvelle crise d’hystérie venant de sa part. Je soupirais, lui tendant la flasque. « Désolé », murmurais-je dans ma barbe, n’étant même pas sûr qu’elle ait entendu mes excuses. J’haussais les épaules. « J’ai l’impression que tout est ma faute », poursuivis-je, désignant d’un geste de la main la terrasse devant nous. « Ce n’est pas la première fois … » je me mordis la lèvre. « Il y a quelques jours en arrière, je me suis retrouvé enfermé dans une salle de cinéma » me sentis-je obligé d’avouer. « Le destin où que sais-je doit m’en vouloir ». Je pris la flaque de whisky, en buvant une grande rasade, avant de la poser entre nous. « Tiens donc, mais quelle bonne idée », m’exclamais-je, changeant soudainement de sujet. « Malheureusement, mes cigares sont rangés dans leur boîte, enfermés sous clés chez moi. Faudra juste se contentent du whisky ».

Je regardais un instant devant moi, avant de reporter mon attention sur la jeune femme. Sur son visage, pour être plus précis. « Je suis à la tête d’une clinique privée, spécialisée dans la chirurgie esthétique, entre autre. Normalement, je devrais en ouvrir une deuxième dans le courant de l'année ». Je lui souris, sincèrement. « Tu n’en as nullement besoin mais si jamais, fais-moi signe », rajoutais-je, remarque suivie d’un clin d’œil. Je sortis mon portefeuille de ma poche et j’en extirpai une carte de visite que je tendis à la jeune femme. « Et vous, que faites vous dans la vie, très chère ? » demandais-je à mon tour, en prenant un ton bourgeois, faisant même une petite révérence. En attendant sa réponse, je me penchais légèrement en avant, me défaisant de ma veste. « Tiens », dis-je, en la lui tendant. « T’en a plus besoin que moi », lui fis-je remarquer, désignant par là sa robe fendue et sa jambe à l’air libre. L'instant qui suivit, je m'allumais une cigarette.


uc.



En souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Loterie] Lia & Giovanni | Pour la modique somme de... -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut