Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Parco Virgiliano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © ..Cranberry.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 1919 - Points : 2725
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_inline_p7hu3y8lUy1sccn28_250
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Dim 4 Nov 2018 - 15:14 )

Meena & Luna.

Des mots qui comptent. Des mots qui racontent. Des mots alignés pour ne pas oublier une vie. Sa vie. Pour que chaque geste reste ancré à jamais. Des cadeaux précieux enfermé sur des pages de papier dans de jolis cahiers. Trace indélébile de moments anodins ou de rêves impossibles.




Depuis deux, trois jours, elle est perturbée Luna. Chamboulée. Elle a perdu son dernier cahier. Et pas moyen d’y remettre la main dessus. Pourtant elle l’a cherché Luna, au boulot, dans son appartement, dans les endroits où elle aime trainer. Même dans ceux où elle ne fait que passer sans s’attarder. Elle est démoralisée, se demandant ce qu’il a bien pu arriver à son cahier. A ses écrits. Rien de bien précieux pour celui que les lira. Mais pour elle, ses écrits sont des instants de sa vie.
Il n’était pas entier, certaines pages blanches étaient encore en attente d’être griffonnées.
Ce qui l’ennuie, c’est dans ce cahier elle parle d’Alexandre. De la rencontre qu’elle a provoqué en pleine rue. De leur échange de regard. De cette tristesse qu’elle a vu sans la comprendre. Des non dits de souffrance qu’il cachait avec difficulté. Ils ont un peu parlé, elle a découvert quelques petites choses, Luna. Rien de bien spécial. Mais des indices qu’elle n’a pas envie d’oublier. Elle a même noté un tas de question sur le pourquoi il est parti comme ça Alexandre ? Sans même lui donner d’explication. Sans même lui demander son nom. Son numéro. Lui laissant le gout amer qu’ils ne se reverraient pas. Cela lui a fait mal à l’orpheline car encore une fois elle c’est remise en question.
Elle c’est mise dans la tête qu’elle l’avait froissé, blessé. Et elle le vit mal Luna.
Et puis il y avait d’autre instant noté. Comme quand Loris est venu la rejoindre après qu’elle se soit fait traiter de nymphomane. Douloureuse vérité qui l’a éclaboussé sur l’instant avant qu’elle ne comprenne, grâce à Loris, combien c’était faux. Et encore une fois ils ont fini dans un lit. Malgré la promesse qu’ils se sont faits et qu’ils remettent toujours au lendemain. Sachant très bien la difficulté qu’ils ont de ne pas sombrer dans les bras l’un de l’autre.
Elle avait noté avec fragilité et fébrilité le moment partagé.
Cette joute charnelle faite de sensualité et de douceur extrême. Et là il ne lui reste plus rien. Juste ce que sa mémoire veut bien lui offrir. Et cela parait si peu pour la belle.

Alors elle retourne au parc. C’est un endroit qu’elle aime Luna. Elle se couche souvent dans l’herbe le regard rivé vers le ciel ou les nuages deviennent des animaux, des personnages. Des rêves fous. Des instants magiques. Elle a déjà cherché mais sans rien trouver. Elle ne sait pas pourquoi elle y retourne. Elle n’a pas envie de s’amuser à deviner qui se cache derrière chaque cumulus. Elle espère juste. Un espoir fort qui fait battre le cœur de Luna avec plus de frénésie.
Comme si lui il savait que c’était ici qu’elle allait retrouver son cahier. Son bien précieux.
Elle se pose sur un banc. Laissant ses yeux virevolter d’une personne à l’autre. Et puis Luna elle voit cette belle brune s’avancer. Au départ elle ne pense pas que c’est vers elle. Le parc est grand. Mais plus la distance se fait mince et plus cette idée germe. Son regard se fixe ensuite sur ses mains. Ou plutôt sur l’objet qu’elles tiennent.
Son cahier. Non c’est impossible. Impensable même.
Elle déraille en pleine journée. Idiote qu’elle est de croire encore qu’elle peut le retrouver. Il est surement parti en fumée à cet instant. Et puis la jolie brune s’arrête. Juste devant elle. Son regard émeraude ne quitte pas le cahier. Est ce le sien ? Elle n’ose espérer, de peur d’être déçu. « Bonjour. Vous cherchez quelque chose ? » Luna fait de son mieux pour maitriser son impatience qui se distille un peu dans sa voix. Elle est là en attente comme si son souffle prochain dépendait de ce que cette inconnue allait lui dire. Elle attend prise de ce désir fou que le cahier que la jeune femme tient entre ses mains, soit le sien.





(fiche) drvgns. / (ava) praimfaya & Sarasvati


" Ce qu'il nous faut faire pour permettre à la magie de s'emparer de nous c'est chasser les doutes de notre esprit. Une fois que les doutes ont disparus, tout est possible. "


Dernière édition par Luna Primavera le Mer 6 Mar 2019 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1083 - Points : 1192
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Jeu 15 Nov 2018 - 2:17 )
Luna & Meena
“ Prière exhaussée. ”


Trois jours. Trois jours qu’elle est en possession de ce cahier. Si elle s’est d’abord refusée à en lire les pages, il ne lui a pas fallu plus que quelques heures plus flancher. Une manière comme une autre de passer le temps, de tromper l’ennui qui habite malheureusement ses journées depuis son arrivée à Naples. Elle s’attendait plus ou moins à n’y trouver que quelques notes inintéressantes, comme des listes de courses, ou des notes prises lors d’un meeting professionnel. Mais ce qui s’est présenté à son regard était complètement différent de ce à quoi elle s’attendait. Rapidement, elle s’est laissée prendre par le récit qui s’étalait sous ses yeux, prose magnifique qui la faisait vibrer, rêver. Des heures durant, elle s’est appliquée à lire chacune des pages, sans jamais que l’idée qu’il s’agisse là d’une intrusion dans la vie privée de quelqu’un lui passe par l’esprit. Sans qu’elle le sache, l’auteure (car Meena ressentait qu’il s’agissait d’une femme, va savoir pourquoi) de ces textes avait su toucher l’Indienne au plus profond de son âme. Elle qui se sentait si seule avait l’impression étrange d’être accompagnée lorsqu’elle trimbalait ces quelques pages noircies avec elle.

Meena avait l’habitude de tromper l’ennui de ses longues journées vides au parc où elle avait trouvé le calepin, et aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. Après s’être arrêtée à un petit étalage de fruit pour acheter un sac de pêches, la voilà qui se promène dans ce même parc, son regard se perdant vers l’horizon. Elle réfléchit pas mal ces derniers jours, aux raisons de sa venue en Italie, à son manque de courage. Elle a eu la force d’échapper à cette vie qui s’était imposée à elle, et maintenant qu’elle est si près du but, elle a l’impression de flancher comme jamais. Comme si elle s’essoufflait juste avant de franchir la ligne d’arrivée. « Bonjour. Vous cherchez quelque chose ? » Une voix la tire de ses pensées et Meena sursaute légèrement, adressant aussitôt un sourire à la magnifique brune qui pose son regard sur elle. « Non? » Une pointe d’interrogation dans la voix, parce qu’elle a l’impression que la jeune femme qui lui fait face s’attendait à une autre réponse. Peut-être a-t-elle mal compris les mots de la brune, son italien n’étant toujours pas parfait. « Et vous? », demande-t-elle, timide, le regard légèrement confus.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © ..Cranberry.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 1919 - Points : 2725
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_inline_p7hu3y8lUy1sccn28_250
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Lun 19 Nov 2018 - 16:33 )

Meena & Luna.

Des mots qui comptent. Des mots qui racontent. Des mots alignés pour ne pas oublier une vie. Sa vie. Pour que chaque geste reste ancré à jamais. Des cadeaux précieux enfermé sur des pages de papier dans de jolis cahiers. Trace indélébile de moments anodins ou de rêves impossibles.




Luna sans ses cahiers. C’est comme une nuit sans  étoiles. La mer sans vagues. Une rose sans odeur. Un petit déjeuner sans café. La vie sans rire qui résonne éclaboussant le ciel.
Luna sans ses cahiers. C’est un pantin désarticulé errant dans un monde oublié.
Alors elle y fait très attention. Elle les range avec soin. Enfin pas toujours vu que là depuis trois jours elle cherche le dernier partout. Sans le trouver. Elle va finir par perdre la raison Luna. Ses cahiers sont toute sa vie. Son oxygène.
Alors quand elle se retrouve au parc face à cette jeune femme qui semble tenir entre ses bras son bien précieux. Elle manque de lui sauter dessus pour le récupérer. Mais avant il faut qu’elle s’assure Luna que c’est bien son cahier. La jeune femme risquerait de prendre peur si elle se montrait trop enflammée. Et puis elle ne comprendrait surement pas. Que les lignes que ces pages blanches contiennent, sont autant importantes que le sang qui coule dans ses veines.
Et elle ne veut pas passer pour une folle.
Elle a assez qualificatif qui la pare avec sa manie de mentir. Alors elle se risque à un bonjour tout en gardant son regard rivé sur les mains de la brune exotique. Et sur son cahier. Est-ce qu’elle l’a ouvert ? Est-ce qu’elle l’a lu ? A-t-elle porté un jugement sur les mots gravés à l’encre bleu de son stylo ? Qu’a-t-elle pensé ? Elle sent son cœur accéléré Luna comme si elle se mettait à courir.
Une course folle sans but.
Et pourtant avec pour seule issu, son cahier. La belle lui sourit répondant non à se demande. Luna a envie de lui crier que c’est elle qui a perdu quelque chose. Elle qui cherche. Mais comprendrait-elle ?

Luna lui rend son sourire, tremble au fond de son être. Perdue. Suspendue à la vision de son cahier. Si prés et si loin. Pour l’orpheline c’est une vraie torture. Un mal être qu’elle voudrait défoncer à grand coup de pied. Mais qui s’étire le long de ses muscles alors qu’elle retient son impatience. Et puis elle pose enfin la question. Timidement comme si elle avait peur de la froisser. Ou peut être de déclencher la colère qui couve. Mais qui n’explosera pas.
Car après tout Luna ne peut s’en prendre qu’à elle seule.
Elle avait qu’à avoir la tête sur les épaules au lieu de l’avoir dans les nuages. Elle n’aurait pas égaré son cahier. « Oui. » C’est comme un crie de soulagement. « Mon cahier. Je l’ai laissé sur le banc il y a deux ou trois jours. Je le cherche depuis. » Ses espoirs se glissent dans sa voix qui reste douce. Son regard oscille entre le bien précieux et les yeux de la belle. Qu’elle trouve magnifique. Comme sorti d’un rêve.
Une Shéhérazade.
De quoi lui donner des idées pour de nouveaux récits. Et puis Luna ose. « Je crois que vous le tenait entre vos mains. Enfin votre cahier ressemble beaucoup au mien. » Après tout il n’est surement pas la seule à avoir ce genre de cahier. Même si elle essaie à chaque fois de les choisir avec soins. Elle n’écrira jamais dans de vulgaires brouillons. Elle aime la qualité, autant de la feuille ou elle laisse glisser sa plume. Que de l’extérieur qui joue le rempart à ses écrits.
Reste plus qu'à attendre que la jeune femme la rassure ou alors prolonge sa torture.



(fiche) drvgns. / (ava) praimfaya & Sarasvati


" Ce qu'il nous faut faire pour permettre à la magie de s'emparer de nous c'est chasser les doutes de notre esprit. Une fois que les doutes ont disparus, tout est possible. "
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1083 - Points : 1192
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Dim 25 Nov 2018 - 17:16 )
Luna & Meena
“ Prière exhaussée. ”


Elle croit percevoir le trouble qui anime la brune avant même que celle-ci ne prenne parole. Si elle lui adresse un sourire, elle voit l’angoisse qui perce dans son regard, la frénésie qui nourrit ses gestes. Puis, enfin, une explication pointe, alors que quelques mots sortent d’entre ses lèvres. La bouche en « oh », Meena baisse la tête vers le cahier entre ses mains, puis pose de nouveau son regard sur la jeune femme, soudainement honteuse. Parce qu’elle a lu ces pages, alors qu’elles ne lui appartenaient pas. Parce que, d’une certaine manière, elle s’est immiscée dans la vie de cette étrangère sans pourtant y avoir été invitée. « Je pense bien que vous l’avez trouvé. » Doucement, elle tend le cahier vers la brune, ressentant toujours cette pointe de honte, cette fois ajoutée à un certain regret. Parce que ces lignes lui ont permis de s’évader le temps de quelques heures. Échapper à son quotidien monotone, vide. D’une certaine manière, ces pages noircies l’ont accompagnée durant quelques jours, lui ont octroyé un sentiment que rien ne peut réellement combler. Le sentiment de ne pas être complètement seule.

« Je suis désolée, j’ai… Je n’ai pas pu résister à le lire. » Elle ignore pourquoi elle le lui confie. Il aurait sans doute été plus simple de lui remettre son bien sans plus d’explications. « C’était… enfin, j’ai beaucoup aimé. Vous avez un réel talent pour l’écriture. », avoue-t-elle. Une manière comme une autre de prolonger cette rencontre inouïe. Parce que si elle s’est sentie autant touchée par ces écrits, elle risque d’apprécier encore plus l’auteure qui se cache derrière les mots. Mais encore faut-il que l’auteure ne lui en tienne pas rigueur. « Est-ce que c’est de la fiction, ou la réalité? » Réalisant l’indiscrétion de la chose, elle s’empourpre, détournant légèrement le regard. « Pardon. J’ai conscience que c’est une intrusion dans votre vie privée, je suis désolée. » Elle jette un regard navré vers la jeune femme, grimaçant un sourire timide.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © ..Cranberry.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 1919 - Points : 2725
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_inline_p7hu3y8lUy1sccn28_250
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Mer 28 Nov 2018 - 19:41 )

Meena & Luna.

Des mots qui comptent. Des mots qui racontent. Des mots alignés pour ne pas oublier une vie. Sa vie. Pour que chaque geste reste ancré à jamais. Des cadeaux précieux enfermé sur des pages de papier dans de jolis cahiers. Trace indélébile de moments anodins ou de rêves impossibles.




Luna regarde la jeune femme qui se trouve en face d’elle. Surprise elle garde la distance mais ne peut s’empêcher de remarquer le cahier qu’elle tient entre ses mains. Il ressemble tellement au sien. Que c’est presque douloureux de le voir dans d’autres mains. Mais elle n’est sur de rien l’orpheline, les cahiers cela court les rues. En tout cas elle a hâte de le savoir, cela lui brule même les lèvres.
Car ses cahiers c’est toute sa vie.
Et l’étrangère qui est juste en face d’elle doit s’en rendre compte. Vu toute la fébrilité qui s’invite dans son regard vert. Elle se demande comment elle arrive à garder son calme, l’orpheline. Elle se demande comment elle arrive à  parler de sa quête qui l’a poussé encore une fois dans ce parc. Qu’elle fréquente souvent. Et puis la jeune femme répond à son attention. Coupant d’un coup toute son angoisse. Enfin une partie parce que là c’est l’hécatombe de questions dans la tête de Luna.

Est-ce qu’elle l’a ouvert ?
L’a-t-elle feuilleté ?
Ou pire l’a-t-elle lu ?
A-t-elle pris des notes de ses écrits ?

Luna est soulagée de retrouver son cahier. Mais en même temps c’est la panique complète. Et vu comme elle tend le bien précieux à Luna, les questions se font plus voraces. Et là l’aveu. Qui sur le coup laisse la rêveuse, sans voix. Elle n’a pas résisté et elle l’a lu. Luna sent son cœur s’emballer et ses tripes se nouer alors qu’elle serre son cahier. Sa gorge se sèche.
Est-elle en colère ?
Elle l’ignore. Personne ne lit ses écrits à part Loris et là une inconnue a parcouru ses mots. Sa vie. C’est un coup de poing en pleine figure. Un coup de couteau dans le dos. Mais la suite de ses paroles l’interpelle. La troublent. Elle a aimé. « Ah bon !! » La voix de Luna marque la surprise.
Comment peut-on aimer ce qu’elle écrit ?
C’est juste des bouts de sa vie. Et le reste est encore plus surprenant. Le regard de Luna se fait plus doux. Elle ne sait que penser. Elle a envie de fuir mais elle est curieuse de savoir ce qui a plu à la jeune femme. Elle a envie de crier mais elle est étrangement calme. « De la réalité. » "Ma réalité". Mais elle n’ajoute pas ces deux mots. Et Luna voit la gêne de l’inconnue. Elle se sent bête aussi car elle ne trouve pas les mots. Mais que dire face à une situation pareille qui échappe à l’orpheline parce que jamais vécue.

Luna sourit, un sourire franc. Elle éprouve pas mal d’émotion mais au fond elle ne peut pas rendre coupable cette jeune femme d’avoir jouée la curieuse. « Euh .. j’avoue que je n’ai pas l’habitude qu’on lise mes cahiers .. » Elle le tient toujours serrer contre elle. « Mais je n’avais pas qu’à l’oublier sur le banc. J’ai trop souvent la tête dans les nuages. Et cette fois cela m’a perdu. » Elle laisse échapper un petit rire. « Et merci pour vos compliments .. je ne pensais pas que l’on pouvait aimer me lire. » Luna ne pensait pas que l’on puisse ressentir quoi que ce soit en lisant ses mots.
Elles sont toutes les deux fébriles.
Pas pour les mêmes raisons, mais elles ont cette même sensibilité qui sur l’instant les caresse. « Je m’appelle Luna. Et encore merci parce que si je ne l’avais pas retrouvé je ne sais pas comment je l’aurais vécu. » Elle soupire, rassurée mais toujours sous le choc de ce que vient de lui dire la jeune femme. En tout cas cette perte lui permet de faire une nouvelle rencontre. Un point positif au final.




(fiche) drvgns. / (ava) praimfaya & Sarasvati


" Ce qu'il nous faut faire pour permettre à la magie de s'emparer de nous c'est chasser les doutes de notre esprit. Une fois que les doutes ont disparus, tout est possible. "
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1083 - Points : 1192
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Sam 8 Déc 2018 - 20:36 )
Luna & Meena
“ Prière exhaussée. ”


Alors qu’elle perçoit la surprise de la jeune femme, Meena semble également y déceler une pointe de mécontentement. Et avec raison – à situation inversée, elle aussi serait mal à l’aise qu’une pure étrangère se soit ainsi immiscée dans ses pensées intimes. Dans le récit de son quotidien. Si l’intention ne se voulait pas mauvaise au départ, si Meena ne souhaitait à la base qu’ouvrir ce cahier pour voir ce qui en remplissait les pages afin de savoir si ça valait la peine de le garder, elle s’est vue happée par ces pages noircies, par le récit d’une inconnue. Au fond, elle n’a jamais vraiment eu le contrôle sur la situation, s’est simplement retrouvée au bon endroit, au bon moment. Peut-être aurait-elle mieux fait de tout simplement taire son indiscrétion, d’ainsi éviter une situation malaisante pour les deux jeunes femmes. Pour ainsi éviter d’embarrasser la brune. Mais lorsque celle-ci lui adresse finalement un sourire, ce dernier trouve écho dans le visage de l’Indienne qui en renvoie un à la brune, un mince soupir de soulagement s’échappant d’entre ses lèvres. « Oh, je vous rassure, votre plume est magnifique. » Comment peut-elle seulement en douter? Enfin, en même temps… qu’est-ce que Meena en sait? N’ayant pas reçu une éducation particulièrement poussée, c’est déjà un miracle en soi que Meena sache lire. Elle n’a jamais côtoyé de grands romans, et ses connaissances littéraires sont très limitées. Mais les écrits de la jeune femme ont fait naître des émotions en elle, et c’est tout ce qui compte aux yeux de la jeune femme dans son jugement. Les écrits de Luna ont su la faire vibrer, lui donner envie d’en savoir davantage.

« Je m’appelle Meena. », se présente-t-elle à son tour en lui adressant un sourire. La rencontre aurait pu se terminer à cet instant, mais l’Indienne ne souhaite pas prendre congé. Mine de rien, elle a l’impression de déjà connaître la belle brune, d’avoir aperçu quelques pans de son âme, de son aura. D’une certaine manière, elle a l’impression de déjà avoir tissé un lien avec elle, bien que la réciprocité ne soit pas nécessairement de mise. « Pourquoi écris-tu ainsi chaque détails de tes journées? », demande-t-elle alors, peu soucieuse que sa curiosité puisse paraître mal placée. Après tout, elles ont dépassé ce stade. Si elle est familière avec le concept des journaux intimes, elle a l’impression qu’il s’agit là d’une toute autre chose. Trop de détails dans la prose, comme si Luna ne souhaitait pas simplement relater ses pensées ou les émotions ressenties lors de divers événements, mais bien canaliser tout, absolument tout de ses jours. Elle a l’impression que ce cahier ne contient pas seulement les écrits de la jeune femme, mais bien l’essence même de sa personne. « Enfin… Tu n’es pas obligée de me répondre. J’ai l’impression de te connaître un peu déjà, mais au final, je n’ai pas vraiment le droit de te demander ça. » Elle grimace un sourire timide en détournant le regard, avant de plonger la main dans son sac en papier. « Une pêche? », propose-t-elle à Luna, avant d’elle-même mordre dans un fruit à pleines dents.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © ..Cranberry.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 1919 - Points : 2725
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_inline_p7hu3y8lUy1sccn28_250
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Sam 15 Déc 2018 - 13:18 )

Meena & Luna.

Des mots qui comptent. Des mots qui racontent. Des mots alignés pour ne pas oublier une vie. Sa vie. Pour que chaque geste reste ancré à jamais. Des cadeaux précieux enfermé sur des pages de papier dans de jolis cahiers. Trace indélébile de moments anodins ou de rêves impossibles.





Luna est parcourue par tout un tas de sensations. Elle ne sait que penser de cette situation à laquelle elle fait face pour la première fois. Elle ne sait pas si elle doit être en colère contre la jeune femme qui a osé lire son cahier. Ou si elle doit se sentir heureuse alors qu’elle lui dit qu’elle a une belle plume.
C’est un énorme dilemme et cela laisse Luna perplexe.
Mais en même temps elle est fautive car si elle avait été un peu plus attentive, son cahier elle ne l’aurait pas oublié sur le banc. C’est tellement simple ce qu’elle écrit, juste des parts de sa vie. Qu’elle a du mal à saisir que l’on puisse aimer sa plume. Bon elle s’emporte parfois dans certaines descriptions, glissant un peu de poésie comme dans ses récits qu’elle compte avec passion.
Le visage de Luna finit par s’éclairer d’un sourire.
Après tout le plus important c’est que la jeune femme ait pris soin de son cahier et qu’il se retrouve à nouveau entre ses mains. En sécurité. Et puis elle a l’air sincère quand elle lui parle de ses écrits. Alors pas la peine de voir le mal derrière cette petite aventure. Au contraire, autant voir le plaisir de faire une nouvelle rencontre. « Je vais relire mes cahiers avec une vision différente. En cherchant ce qui a pu vous plaire.» La gêne s’efface, laissant place à un regard plus doux et rassurant de la part des deux jeunes femmes.

Luna en profite même pour se présenter. « Bonjour Meena. » Chacune aurait pu reprendre sa route. Et laisser là cette rencontre. Cette ébauche de rencontre. Mais Meena semble vouloir en apprendre plus sur Luna. Même si le fait d’avoir pu lire son cahier peut lui donner une petite idée sur la belle. Enfin cela reste assez subjectif, vu que c’est juste des bribes de ses journées. Des moments ou toutes les émotions se mêlent.
Donnant plus un puzzle. Plus qu’une idée véritable sur la personnalité de Luna.
D’ailleurs la belle indienne se fait plus curieuse. Au départ cette question met l’orpheline sur la défensive. Toujours cette angoisse d’ouvrir une porte sur son passé. De déterrer ses démons. Elle reste silencieuse mais Meena se ravise, s’excuse pour cette intrusion. Puis elle lui propose une pêche. Luna ne peut s’empêcher de rebondir tout en rigolant. « J’espère qu’elle n’est pas l’équivalent de la pomme de Blanche-Neige ? » Luna se saisit du fruit qui semble très appétissant. « Merci. Tu veux que l’on s’assoit ? » Elle passe sans y faire attention au tu. De toute manière le vous lui semble d’un coup inutile. Vu que Meena a découvert une part d’elle en lisant ses notes.
Même si c’est une part très mince.

« Je note pour ne pas oublier. Enfin pas que j’oublie. Mais cela m’est arrivé enfant. Et cela a changé ma vie. Du coup je ne veux plus que cela se produise. Cela fait trop mal de perdre un morceau de sa vie. » Luna en dit un peu mais sans vraiment dévoiler sa blessure enfantine. Sans dire que sa vie est tronquée depuis des années de dix années.
Mais pour elle c’est déjà beaucoup les mots qu’elle prononce.
Puis elle croque alors dans la pêche, laissant éclater en bouge le gout sucré de celle-ci. « Hum délicieuse. » Son sourire se fait plus large et son regard perd cette étincelle de peur et d’angoisse. Luna se sent en confiance avec Meena. Comme si elle sentait qu’elle aussi à une part de souffrance en elle.





(fiche) drvgns. / (ava) praimfaya & Sarasvati


" Ce qu'il nous faut faire pour permettre à la magie de s'emparer de nous c'est chasser les doutes de notre esprit. Une fois que les doutes ont disparus, tout est possible. "
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1083 - Points : 1192
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Lun 7 Jan 2019 - 2:28 )
Luna & Meena
“ Prière exhaussée. ”


Meena semble percevoir une hésitation chez la belle brune, et elle ne peut que la comprendre. Mais, finalement, celle-ci lui adresse un sourire plus sincère que les autres, et Meena y répond avec douceur, soulagée. Parce qu’elle a lu son journal, elle a l’impression de déjà être liée à la jeune femme. Elles ne se connaissent pas, et pourtant. Une impression indescriptible qu’un lien les unit, toutes les deux. Ou du moins, qu’un lien unit l’Indienne à l’Italienne. « Il faudrait le lire comme si c’était le récit d’une inconnue. Sans a priori. Vous avez déjà pensé à être publiée? » Enfin, qu’est-ce qu’elle en sait. Son jugement est bien novice par rapport à celui que pourrait avoir un éditeur professionnel.

La conversation, un peu tendue au départ, devient soudainement plus légère alors qu’elles se présentent l’une à l’autre. Luna. Elle aime le prénom, sa signification, sa sonorité. Elle pouffe de rire à son commentaire sur la pêche, l’Indienne secouant la tête avec vivacité. « Aucun poison, promis. Juste une explosion de saveurs. » La pêche est sucrée, juteuse à souhait, et la jeune femme se délecte en silence pendant quelques secondes, hochant la tête lorsque Luna propose de s’assoir. Prenant place sur un banc, elle termine son fruit, lançant quelques petits morceaux à des oiseaux qui se trouvent non loin. « Oublier? » La jeune femme fronce les sourcils, peinée d’en apprendre davantage sur le passé de la jeune femme qui ne semble pas avoir été facile. Elle-même a été victime de quelques épisodes de perte de mémoire, dues à des soirées où son époux se montrait particulièrement violent. Et, en toute honnêteté, il y a bien des moments qu’elle aurait voulu oublier, mais qui restent pourtant intacts dans sa mémoire. Des souvenirs sombres qui reviennent parfois la hanter sans crier gare. « Je ne peux qu’imaginer… », dit-elle toutefois, sans faire référence à ses propres expériences. Parce qu’elle a honte, parce qu’elle ne veut pas étaler ainsi ses secrets. Si Luna lui pose des questions, elle lui répondra sans doute, mais elle ne livrera pas nécessairement d’elle-même.

« C’est vrai qu’elles sont bonnes. Tout goûte tellement différent, ici… » Elle glisse la main dans le sac pour en attraper une deuxième, frissonnant de plaisir au goût sucré qui envahit sa bouche, qui taquine ses papilles. « Je viens de l’Inde. J’imagine que tu avais deviné à mon accent que je ne suis pas d’ici… » Un petit rire franchit ses lèvres. Si elle a appris à bien parler l’italien, son accent la trahit complètement. « Je suis désolée que tu aies oublié ton passé. Je ne te poserai pas de questions parce que j’ai déjà l’impression de m’être montrée trop curieuse, mais si tu souhaites en parler, ça me ferait plaisir de t’écouter. »




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © ..Cranberry.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 1919 - Points : 2725
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_inline_p7hu3y8lUy1sccn28_250
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Dim 20 Jan 2019 - 15:17 )

Meena & Luna.

Des mots qui comptent. Des mots qui racontent. Des mots alignés pour ne pas oublier une vie. Sa vie. Pour que chaque geste reste ancré à jamais. Des cadeaux précieux enfermé sur des pages de papier dans de jolis cahiers. Trace indélébile de moments anodins ou de rêves impossibles.





Publiée. Luna reste interloquée.
Comment ses simples petites notes pourraient plaire ? Elle ne voit pas de talent particulier dans ses écrits. Par contre la belle inconnue semble avoir un avis différent. Luna fait juste cela pour une raison, éviter de perdre les moments de sa vie. Qu’ils soient insignifiants ou très importants. Cela lui fait déjà assez mal de ne plus pouvoir mettre des images ou des mots sur ses dix premières années de vie. Elle ne sait même pas si elle supporterait de perdre d’autres souvenirs l’orpheline.
Elle sait que cela n’arrive pas comme ça en un claquement de doigts.
Mais la vie est tellement pleine de surprise qu’elle préfère prendre les devants. Mais de la à se sentir l’âme d’un écrivain. « Peut être mais je suis tellement impliqué que je ne pense pas pouvoir les relire comme si je découvrais ce qu’il y a écrit. » Elle ne sait même pas comment elle pourrait les lire en ayant la vision de les découvrir. « Non à la base c’est juste personnel. Vous êtes un peu une chanceuse au final. » Luna sourit. Si au départ elle c’est sentie en colère, blessée ou troublée d’avoir été lu. Là elle n’éprouve plus rien de ses émotions là.
Elle se sent sereine car elle sait qu’elle n’a rien à craindre.  

Du coup la conversation se fait plus naturelle et les barrières tombent. Les présentations faites, elles s’installent sur un banc pour papoter un peu plus. Luna accepte la pêche tout en jouant sur une touche d’humour. Peut être pour finir de se détendre et de briser la glace qui s’était installée avec la méfiance du départ. Elle en profite pour parler de ce qu’elle écrit dans son cahier. Enfin au moins la raison du pourquoi ils existent.
Oublier encore reste la peur la plus intense à gérer pour Luna.
Alors elle préserve à sa manière tous ses morceaux de vie. « Je crois que personne ne peut l’imaginer .. pas avant de l’avoir vécu. Et encore je ne sais pas si on y arrive vraiment même en le vivant. » Cela reste relativement complexe de gérer un trou noir dans sa tête. « Enfin on ne peut pas faire grand-chose de plus. » Elle soupire.
Pour Luna c’est comme si elle était née il y a tout juste vingt quatre ans alors qu’elle en a dix en plus. Elle a appris à vivre avec cette idée de ne jamais se rappeler, même si parfois cela la met en colère.
Mais contre qui vraiment s’énerver ?

« Oui elles sont gorgées de soleil et des accents de l’Italie. Elles portent en elles leurs racines. » Luna croque encore une fois dans le fruit, laissant le jus couler dans sa gorge. Un pur délice qui les ravit toutes les deux. « Avant même que tu parles je me suis doutée que tu n’étais pas de Naples. Et je trouve que ton petit accent donne une pointe d’exotisme délicieux à l’italien. » Elle sourit regardant Meena jeter des morceaux de pêche aux oiseaux. « Eux aussi ils apprécient. » Puis elle se tourne vers la jeune femme qui s’excuse encore. « Il faut voir le positif de cette situation. Sans cette perte on ne se serait pas rencontrée. Et qui sait peut être un jour. Même si je ne sais pas grand-chose sur tout ce qui m’est arrivé vraiment. A part ce que l’on m’a raconté. Mais .. » Elle s’arrête.
Elle n’a pas envie de parler de son réveil à l’hôpital, de la panique qu’elle a ressenti alors que tout semblait noir. Des gendarmes qui l’ont interrogé et qui n’ont eu que des larmes causées par le vide qu’elle ressentait. Et puis les médecins rassurants qui ne savaient pas non plus si sa mémoire reviendrait. Et puis cette réalité que personne ne la voulait et qu’elle a fini à l’orphelinat.
Non Luna n’a pas envie de penser et d’évoquer tout ça.
Elle préfère penser au gout sucré de la pêche. A cette nouvelle rencontre que la perte de son cahier a permis. Au côté positif. Le négatif la prenant trop souvent par surprise. « Cela doit être beau l’Inde comme pays. Je vois bien un pays plein de couleurs, avec des odeurs surprenantes à chaque coin de rue. Des saveurs aussi. Les fruits là bas doivent également être délicieux. » Luna part sur un autre sujet pour se sentir plus à son aise. Et puis avec son imagination débordante en savoir plus sur l’Inde pourrait alimenter une de ses  futures histoires.




(fiche) drvgns. / (ava) praimfaya & Sarasvati


" Ce qu'il nous faut faire pour permettre à la magie de s'emparer de nous c'est chasser les doutes de notre esprit. Une fois que les doutes ont disparus, tout est possible. "
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1083 - Points : 1192
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le Mer 6 Fév 2019 - 4:33 )
Luna & Meena
“ Prière exhaussée. ”


Chanceuse, oui, c’est sans doute le mot. Parce que ces écrits qui n’étaient destinés à personne en particulier l’ont touchée, et qu’en temps normal, elle n’aurait jamais dû y poser les yeux. Elle devrait s’en sentir honteuse, mais plus la conversation s’approfondit, moins elle arrive à le faire. À dire vrai, elle est heureuse d’avoir trouvé ce cahier, de s’être plongée dans ces écrits, de rencontrer cette femme qui semble cacher de nombreux secrets. « Je comprends. Je suis navrée, encore une fois. » Elle ne le pense pas réellement, dans la mesure où elle ne pourra jamais regretter d’avoir lu ces lignes. Mais elle détesterait provoquer un malaise chez la belle brune. Une rencontre provoquée par un pur hasard, qui n’aurait pu durer que quelques instants. Pourtant, elles continuent de parler, et Meena se surprend à apprécier Luna. « C’est injuste, non? Enfin… C’est le sentiment qui doit t’habiter. Comme si un voleur prenait ce qui t’appartient. Sauf que c’est encore pire, car ce n’est pas du matériel que tu peux remplacer… » Elle offre un sourire navré à la jeune femme, compatissante. Elle aussi s’est fait voler plusieurs années de sa vie, d’une manière complètement différente cependant. Elle aussi ressent une grande frustration face à son passé. Un sentiment d’impuissance absolu, une rage que les choses n’aient pas été différentes. Mais que peuvent-elles faire? Rien, absolument rien. Sinon que d’avancer, de faire confiance à demain.

Meena observe Luna lorsqu’elle décrit les saveurs de la pêche, un sourire grandissant sur ses lèvres. Même en parlant, elle arrive à être lyrique, à provoquer de nouveau le sentiment que Meena a pu ressentir en la lisant. Elle maîtrise les mots à la perfection. Et alors qu’elle répond à l’Indienne, Luna s’interrompt, s’attirant ainsi un sourire bienveillant. Elle comprend, Meena. Certains souvenirs sont trop délicats pour être partagés. Surtout à une personne qu’on vient tout juste de rencontrer. Un silence s’installe quelques secondes, et Meena laisse son regard papillonner autour d’elles, appréciant pleinement la vue qui s’offre à son regard. « Je suis contente d’avoir croisé ton chemin, en tout cas. », avoue-t-elle finalement avec sincérité.

Lorsque Luna mentionne l’Inde, Meena se surprend à sourire, le regard perdu vers un point invisible. Plusieurs souvenirs viennent la happer de plein fouet, certains malheureux, d’autres plus doux. « Ça dépend où on va. Tu as raison, c’est une explosion de couleurs, d’odeurs, de saveurs. Il y a beaucoup de gens, ce n’est pas toujours propre… Mais c’est définitivement excitant pour les sens. Par contre, les gens croient souvent que ce qu’ils voient à la télé, c’est la réalité des habitants. C’est loin d’être le cas, dès qu’on s’éloigne un peu des endroits touristiques, c’est… différent. Il y a beaucoup d’inégalités sociales, de sujets tabous. Les gens aiment détourner le regard lorsqu’ils voient quelque chose de mal. Ce n’est pas pour rien que je suis partie. » Meena écarquille légèrement le regard, surprise de ses propres paroles. Elle pouffe d’un rire timide, se grattant la nuque en tournant la tête vers Luna. « Mais oui. Les fruits y sont délicieux. », ajoute-t-elle avec un sourire.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Prière exhaussée. feat Meena.  Empty
Sujet: Re: [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Prière exhaussée. feat Meena. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Parco Virgiliano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant