Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Noice -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2089 - Points : 1782
[Terminé] Noice Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Noice Empty
Sujet: [Terminé] Noice ( le Mer 14 Nov - 3:39 )

Noice
Avec une bonne humeur inhabituelle, Padma avait décidé de se lever tôt ce matin là pour se rendre au marché. La veille, elle avait pris soin de dresser une liste de courses [NDLR : traduction, elle avait laissé Nori dresser une liste de courses en regardant de temps en temps pour faire comme si elle y participait vraiment], et même si ça n’avait rien de bien extraordinaire, ça l’était pour l’avocate. Elle n’aimait pas faire les courses et à chaque fois qu’arrivait son tour, elle essayait toujours de trouver une combine pour ne pas y aller. Inutile de préciser que ça ne fonctionnait que très rarement, mais pas faute d’essayer.

Arrivée sur la place du marché, l’Indienne se surprise à s’avancer entre les stands sans l’intention de faire véritablement ses courses, elle voulait juste se balader et apprécier les quelques couleurs qu’offraient les stands, pour contraster avec une météo capricieuse. Et pour la première fois depuis des années, du moins d’aussi loin que pouvaient remonter ses souvenirs, en plus d’avoir le sourire aux lèvres elle avançait avec un cœur léger. Elle avait évité de penser à son boulot tout le temps qu’elle s’avançait entre les étalages de fruits et légumes, et évitait même de s’inventer des préoccupations qui auraient pu lui gâcher une journée. Le moment venu pour elle de faire réellement ses courses, la brune tira de son sac la liste ainsi qu’un stylo pour pouvoir cocher au fur et à mesure, et repris sa marche en faisant attention de ne rentrer dans personne. Mais interpellée par le son de voix qui s’élevaient, elle arrêta sa lecture pour chercher du regard d’où venait ces hurlements. En voyant un groupe de passants regarder vers la gauche, elle suivit leur regard et finit par s’approcher à son tour pour voir de plus près. Il ne fallut que quelques minutes à Padma avant de comprendre qu’un étalage de légumes avait été renversé et que le vendeur, visiblement en colère s’en prenait à la fille qui semblait être la responsable. En soit, ce n’était pas ses affaires. Et un rapide coup d’œil autour d’elle lui indiqua que ce n’était le problème de personne, étant donné qu’ils avaient tous décidé de se contenter d’être spectateurs. « Fais demi-tour Padma, ça ne te regarde pas. » Se soufflait-elle à elle-même pour s’obliger à tourner les talons. Mais lorsque son regard se posa sur le visage de la jeune femme, son cœur se souleva sans qu’elle ne sache pourquoi. Elle était sûre de ne jamais l’avoir vu, pourtant elle avait cette sensation dans sa poitrine qui l’obligeait à ne pas détourner les yeux. Un soupir s’échappa de ses lèvres, et elle fit un pas en avant, lançant un dernier regard autour d’elle comme pour s’assurer que personne n’allait s’avancer à son tour. « Je pense qu’elle a compris. » Intervint finalement Padma. « Ce n’est pas la peine de s’acharner sur elle, elle n’a pas fait exprès. Et ce n’est pas comme si la marchandise était invendable. » Soutint l’avocate qui s’était mise devant l’inconnue, comme pour faire barrage à la colère de l’autre. « D’ailleurs il n’y a rien à voir par ici, allez vous-en. » Les bras étendus, tournée vers la foule, elle les fit partir pour qu’ils arrêtent de regarder cette pauvre fille une comme une bête de foire. « Est-ce que ça va aller ? » S’enquit l’Indienne sans faire attention au vendeur qui pestait toujours dans sa barbe. « Je m’appelle Padma. » Se présenta la jeune femme en tendant une main.
AVENGEDINCHAINS


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1037 - Points : 1189
[Terminé] Noice Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Ven 16 Nov - 0:37 )
Padma & Meena
“ Smoirt. ”


Meena avait eu de la chance, depuis son arrivée à Naples. Ses économies fondant à vue d’œil, elle avait eu la chance de se lier d’amitié avec quelques personnes suffisamment généreuses pour lui proposer de loger chez eux durant quelques temps. Si elle se sentait sans doute coupable en ayant ainsi l’impression d’abuser de la bonté de personnes qu’elle ne connaissait presque pas, elle éprouvait envers eux une reconnaissance sans limite. Et lorsqu’elle n’était pas occupée à tenter de se trouver un boulot, elle utilisait ses – trop nombreux – temps libres pour leur rendre quelques services. Nettoyer leurs appartements, faire les courses, faire la cuisine. Elle se trouvait donc au marché dans le but de préparer quelque chose à Jon, tentant de marchander le prix de ses aliments dans son italien encore maladroit. Mais comme le vendeur refusait de flancher ne serait-ce que d’un seul euro, la jeune femme avait décidé de laisser tomber, affirmant qu’elle irait voir ailleurs. Et alors qu’elle s’apprêtait à quitter le kiosque, elle accroche du bout de la main une tomate qui tombe sur le sol. Suivie d’une autre… et ce qui devait arriver arriva. La gravité, tout ça. En voyant les dizaines de tomates s’effondrer sur le sol, Meena recule d’un pas, les yeux grands ouverts. Elle a merdé et elle le sait, mais en même temps… qu’est-ce qu’elle peut faire? Le vendeur s’en prend d’ailleurs en elle, gesticulant et parlant à une telle vitesse qu’elle ne comprend qu’un mot sur quatre. Elle aurait presque envie de prendre les jambes à son cou, mais reste pourtant clouée sur place à encaisser, les joues rouges, le regard tétanisé. Jusqu’à ce qu’une voix, plus forte que celle du vendeur, se fasse entendre.

Meena tourne la tête vers sa sauveuse… et se fige complètement. La femme qui se trouve face à elle est le portrait craché des photographies qu’elle a pu voir de sa mère lorsqu’elle était jeune. Son cœur se met alors à battre à une vitesse folle, son regard s’embue légèrement, laissant sans doute croire à une reconnaissance folle liée aux événements actuels. Elle sent une boule se former dans sa gorge, si bien qu’elle n’arrive plus à parler. Padma. Si elle avait besoin d’une confirmation, la voilà. Impossible qu’elle fasse erreur sur la personne. Dans un geste qui lui parait lent, comme dans un rêve, Meena tend à son tour sa main vers la jeune femme, la serrant avec une délicatesse infinie, sans oser la lâcher. N’importe qui assistant à la scène croirait simplement que la jeune Indienne est en état de choc par rapport à ce qui vient de se passer, et pourtant. Le vendeur et ses tomates téméraires sont à des années lumières des pensées de Meena. « Meena. », arrive-t-elle à prononcer d’une voix rauque, avant d’esquisser un sourire timide. « Merci… », souffle-t-elle en lâchant finalement sa main, réalisant l’étrangeté de la chose. Elle voudrait tellement lui dire quelque chose, trouver un prétexte pour passer un peu de temps en sa compagnie. Mais ses pensées se font confuses, si bien que la jeune femme sent la tête lui tourner, sans doute dû à une émotion trop forte. « Je.. je ne me sens pas bien, je.. » Le visage soudainement pâle et couvert d’une mince pellicule de sueur, la jeune femme recule de quelques pas, son regard à la recherche d’un banc où elle pourrait s’assoir pour faire passer son malaise.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2089 - Points : 1782
[Terminé] Noice Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Lun 19 Nov - 2:32 )

Noice
La main tendue vers l’inconnue, Padma lui offrit un petit sourire qui se voulait rassurant. Si elle refusait de lui serrer la main, elle ne serait pas étonnée, après s’être faite engueuler comme ça devant les gens, elle non plus n’aurait pas envie de sympathiser avec les gens si elle avait été à sa place. En voyant la main de la jeune femme bouger, le sourire de Padma ne pu que s’agrandir. Mais dés le moment où elle sentit la main délicate de l’inconnue dans sa main, un frisson parcourut Padma, faisant faner son sourire. Lorsqu’elle se présenta, le son de sa voix fit comme écho au battement de son cœur qui s’était soudainement mis à accélérer. Elle se forçait à sourire alors qu’elle était prise d’un malaise dont elle n’arrivait pas à identifier la cause, si bien qu’elle lâcha avec précipitation la main de Meena au bout de quelques longues secondes. Et si elle pensait qu’entrer en contact avec la peau de l’Indienne lui procurait une sensation étrange, se séparer d’elle provoqua une douleur vive dans la poitrine de Padma, comme si on lui arrachait le cœur avec agressivité. Lorsqu’elle sentit son visage se crisper sous le poids de la douleur, elle se reprit pour afficher un autre sourire qui suffirait à masquer sa peine, avant de prendre la parole. « C’est mignon, Meena. » Commenta la brunette pour se donner un peu de contenance. Les secondes qui suivirent furent silencieuse, avec pour seul fond sonore l’Italien qui continuait de râler pour son étalage de tomates, mais tout son charabia paraissait bien loin à Padma qui dévisageait sans gêne les traits de l’Indienne. Elle ne l’avait jamais vu de sa vie, pourtant quelque chose dans ses traits lui rappelait quelque chose de familier. La fragilité et la candeur qu’elle pouvait lire dans les yeux de cette dernière fit gonfler son cœur d’une affection profonde, comme s’il essayait de dire à Padma qu’elles étaient enfin réunies. La sensation était beaucoup moins forte que ce qu’elle avait ressenti le jour où elle avait rencontré Devraj, pourtant elle était bien là. Et encore une fois, elle savait que si sa mémoire n’était pas capable de faire la part des choses en reconnaissant cette personne, son cœur lui reconnaissait parfaitement cette femme comme faisant partie d’un tout dont elle n’arriverait pas à se défaire. Ou alors, elle allait ressentir ça à chaque fois qu’elle allait croiser un Indien dans la rue. Elle n’espérait pas, parce que son cœur ne tiendrait pas longtemps sous de telles sensations.

Elle fut coupée dans ses pensées lorsque la voix de Meena lui parvint à nouveau. « Quoi ? » Demanda-t-elle surprise avant de se rendre compte que la jeune femme avait perdue des couleurs. « Ah, oui, oh mince ! » Paniquée comme si elle allait perdre ses moyens, elle tourna la tête dans tous les sens comme si une solution allait surgir du coin de la rue, et sans perdre plus de temps, passa ses bras autour de Meena comme pour la protéger d’une possible chute, et ouvrit la marche. Elle l’amena à un banc qu’elle repéra au loin, et la fit s’asseoir avant de s’asseoir à son tour à côté d’elle. Ses mains autour de celles de l’Indienne qu’elle ne voulait pas lâcher, elle sentait son cœur tambouriner dans la poitrine. « Ca va ? Est-ce que ça va ? » S’empressa de demander Padma, la peur se faisant sentir dans sa voix. Son regard balaya à nouveau le marché aussi rapidement que possible, avant de se lever rapidement pour aller acheter une bouteille de jus de fruit avant de limite courir auprès de Meena pour la lui tendre. « Bois ça, tu manques peut-être de sucre. Tu as mangé ce matin ? Oh j’aurais dû te prendre quelque chose à manger, je suis bête ! » Parlant rapidement, elle faisait les questions et les réponses. Et toujours debout, elle avait déjà fait un pas dans la direction opposée à celle de Meena pour aller lui chercher une pomme ou une tomate si elle lui disait qu’elle n’avait rien avalé encore.  
AVENGEDINCHAINS


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1037 - Points : 1189
[Terminé] Noice Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Ven 23 Nov - 3:26 )
Padma & Meena
“ Smoirt. ”


Deux ans que son époux était mort. Deux ans depuis qu’elle avait pris la décision de quitter son pays natal pour aller rejoindre la sœur dont elle n’avait appris l’existence que quelques semaines auparavant. Depuis, elle avait souvent imaginé cette rencontre. Elle s’était fait mille scénarios, sans jamais que l’idée de la croiser par pur hasard ne lui vienne en tête. Sauf que ce n’était plus un hasard, mais bien un coup du destin… Ça ne pouvait être autrement. Et c’était trop d’un coup pour la jeune femme qui sentait le sol se dérober sous ses pieds, alors que la tête lui tournait. Par chance, Padma semble remarquer le malaise de la jeune femme et s’empresse de lui venir en aide, passant un bras autour d’elle en l’amenant vers un banc. Tant de douceur à son égard, alors qu’elle ne la connaît même pas… Meena en pleurerait. Elle l’aime déjà, plus qu’elle n’a jamais aimé qui que ce soit, alors qu’elles n’ont pas échangé dix mots.

Une fois assise, elle la suit du regard alors qu’elle file lui acheter quelque chose à boire, lui arrachant un sourire un peu faible. « Merci. », répète-t-elle en ouvrant la bouteille, en buvant la moitié d’un trait. Machinalement, elle pose sa main sur son sac, sachant qu’une certaine lettre s’y trouve. Elle se rappelle trop bien des circonstances entourant la découverte de celle-ci… S’il y avait une chose que Meena n’appréciait pas, c’était de rendre visite à ses parents. Elle ne leur avait jamais pardonné de s’être débarrassés d’elle alors qu’elle n’était âgée que de seize ans, de l’avoir vendue à un homme assez vieux pour être son père. Elle continuait toutefois de maintenir une relation avec eux, parce qu’elle n’avait pas le courage de faire autrement. Ainsi, elle avait passé la journée à récurer leur maison, ses parents se plaignant de rhumatismes. Et, par inadvertance, elle avait fait tomber une petite boîte rangée au dessus d’une étagère, étalant son contenu sur le sol. En ramassant les diverses feuilles de papier, ses yeux s’étaient posées sur une lettre, et elle n’avait pu faire autrement que la lire… Une sœur. Elle avait une sœur, de deux ans son aînée, qu’ils avaient confié à un orphelinat à sa naissance. Et elle souhaitait les rencontrer. Manifestement, cette lettre datant de quelques années n’avait jamais trouvé suite. Meena avait confronté sa mère à ce sujet, mais celle-ci lui avait répondu d’un ton sec qu’on « ne parlait pas de ces choses ». L’Indienne avait gardé la lettre avec elle, sans savoir quoi en faire. Peut-être juste pour se rappeler que, quelque part dans le monde, Padma existait. Qu’elle n’était pas complètement seule. Meena connaissait peut-être l’existence de sa sœur depuis quelques années, mais comment celle-ci réagirait en apprenant la vérité? Comment peut-on dire à quelqu’un qu’on fait partie de sa famille, qu’un lien précieux devrait vous unir mais qu’on l’a avorté avant même qu’il ait une réelle chance d’exister? Impossible. Le cœur lourd, Meena décide de garder cette lettre pour elle, du moins pour l’instant, se contentant d’adresser un sourire rassurant à Padma. « Je me sens mieux. » Parce que, d’une certaine manière, elle se sent chez elle, pour la toute première fois de sa vie.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Esprit d'AutomnePrêt pour un petit tour ?
Esprit d'Automne
Faceclaim : img fromsomewherewithlove
Messages : 57 - Points : 229
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Ven 30 Nov - 16:26 )
Elfe de NapoliJe suis passé par ici
Bonjour ! Je suis l'Elfe de Napoli. J'interviens dans les RPs se déroulant dans des lieux publics, mais également par MP. Si tu lis ceci, c'est que tu es dans ma ligne de mire. Tu pourras en savoir plus dans ce topic afin d'en apprendre d'avantage sur le dispositif.
Situation / Action*SPLAF* Il semblerait que des enfants aient décidés de s’amuser aujourd’hui, et c’est vous qui en faites les frais. Vous venez en effet de vous recevoir successivement une bombe à eau et un paquet de farine sur vous. Résultat : non seulement vous êtes sales mais en plus vous avez froid ! Super !
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2089 - Points : 1782
[Terminé] Noice Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Ven 30 Nov - 23:19 )

Noice
Paniquée, Padma était prête à aller chercher un médecin s’il le fallait. Même si à première vue, la jeune Indienne n’avait pas l’air d’être mal à ce point, elle ne préférait prendre aucun risque. Aussi lorsqu’elle essaya de la rassurer en lui disant qu’elle allait bien, l’avocate poussa un soupir pour s’asseoir à ses côtés et la regarda un long moment comme pour chercher le mensonge sur son visage. C’était stupide. Elle assurait aller bien donc c’était qu’elle allait bien. Elle ne la connaissait pas donc pourquoi ce besoin de vouloir s’assurer qu’elle aille bien. Pendant un court instant lorsque son regard croisa celui de la jeune brune, elle y descella une pointe de douceur qui réchauffa son cœur en envoyant une bouffée d’amour pour cette inconnue. Elle n’avait pas les yeux très pétillants mais juste cette petite lueur au fond des pupilles qui faisait sourire Padma et qui quelque part, lui faisait penser au sien. Mais peut-être se faisait-elle des idées. Si elle commençait à dévisager tous les Indiens qu’elle croisait pour essayer de trouver ses traits dans leur visage, elle ne s’en sortirait jamais. « Tant mieux. » Lâcha Padma en poussant un soupir de soulagement tandis qu’elle lui offrait un sourire qui lui étirait doucement les lèvres. Prête à reprendre sa route parce qu’elle avait tout de même des choses à faire, elle se mit debout et avant de tourner définitivement les talons, se tourna vers la jeune femme. La bouche entrouverte, elle s’apprêtait à lui poser une question, mais secouant doucement la tête, elle préféra avorter l’idée d’entamer une quelconque conversation avec l’Indienne. C’était complètement stupide mais elle avait envie de lui demander d’où elle venait, comme si elle cherchait à tout prix un lien entre elle et cette personne. Ignorant d’ailleurs si c’était leurs origines communes qu’elles avaient qui avait forcé un dernier regard dans la direction de Meena, lorsqu’elle fit un pas ne serait-ce que pour s’éloigner d’elle, une douleur au niveau du cœur lui décocha une légère grimace qu’elle masqua par un autre sourire. « J’ai des courses à faire, je dois y aller… » Et à ces mots hésitants, une nouvelle sensation désagréable se logea au fond de sa poitrine.

Une main passée dans les cheveux et un sourire poli plus tard, Padma était prête à retourner vaquer à ses occupations. Ce qu’elle ne vit pas venir en revanche, fut la bande de morveux qui semaient la terreur entre les étalages de fruits et légumes qui se dirigeaient vers elles. Interpellée par les cris d’enfants qui donnaient envie à l’avocate de s’arracher un bras pour les taper avec elle, elle ne remarqua les bombes à eau dans les mains de ces abrutis seulement lorsque la première explosa sur elle. Puis une deuxième, une troisième, un quatrième… un vrai bombardement. Partagée entre la surprise et la colère, elle mit trop longtemps à réagir et le temps pour elle de penser à fuir, elle se prenait déjà un nouveau bombardement d’une espèce de poudre blanche qui se mélangeait à l’eau qui continuait de lui tomber dessus. Pas de la farine, pas de la farine, ça va être la galère pour nettoyer. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Padma aurait préféré que ce soit de la cocaïne parce qu’elle en était sûre, le mélange avec l’eau n’aurait pas formé cette espèce de pâte sur ses vêtements, ni dans ses cheveux. Ugh. C’est seulement une fois qu’elle fut affublée d’un costume de Casper qu’on aurait essayé de cuir au four de fortune, qu’elle se tourna vers Meena qui elle aussi, n’avait pas été épargnée. Les yeux grands ouverts, elle resta planté devant l’Indienne pendant de longues secondes, le temps d’assimiler ce qu’il venait de se passer. Et très vite ce fut la colère qui prit le pas sur la raison. Tremblante à cause du vent qui commençait à souffler sur ses vêtements mouillés, elle passa une main sur ses sourcils enfarinés pour que Meena ait une bonne vue de ces derniers qu’elle fronçait. Les dents serrées, elle regarda à son tour les gens qui les regardaient et qui avaient eux aussi assistés au spectacle sans réagir, la brune pesta à voix basse avant de se retourner vers l’Indienne. « Ca ne va pas se passer  comme ça ! Lève-toi, j’ai un plan. » La voix sévère, elle n’avait même pas attendue une réaction qu’elle avait déjà attrapé la main de la jeune femme pour la tirer vers elle, la gardant dans la sienne alors qu’elle se dirigeait vers un robinet public pour qu’elles se débarbouillent avant de lui expliquer comment elles allaient contrattaquer. Qu’elle le veuille ou non, elle faisait partie de quelque chose de plus grand maintenant. « S’ils pensent s’en être sortis, alors ils se mettent le doigt dans l’œil ! » Continuait de pester Padma. « La réponse est non ! On va gentiment aller récupérer des légumes pourris auprès des maraîchers et après ça. Oh après ça ! » Elle jubilait, mais c’était une jubilation énervée. « Après ça, le Hunger games commence et que la chance soit en leur faveur ! » Déclara l’Indienne à sa nouvelle complice qui allait, ou bien aller dans son sens, ou bien fuir à toute vitesse.  
AVENGEDINCHAINS


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1037 - Points : 1189
[Terminé] Noice Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Dim 2 Déc - 19:14 )
Padma & Meena
“ Smoirt. ”


Alors que Meena la rassure sur son état, Padma se lève, esquissant ainsi un geste pour la quitter. Normal, après tout, rien ne justifie qu’elle s’attarde plus longtemps. Meena ressent toutefois une certaine panique l’envahir. Elle n’est pas prête à la perdre, pas alors qu’elle vient de la trouver. Mais comment lui demander de rester auprès d’elle sans lui avouer la vérité? S’avouant vaincue, elle esquisse un sourire triste en hochant la tête, détaillant Padma du regard pour s’imprégner de son visage autant que possible. « Merci, encore. » Il faudra simplement qu’elle trouve un moyen de la revoir. Alors qu’elle s’apprête à se lever, elle sent quelque chose exploser près d’elle, l’aspergeant d’eau. Puis une autre. Et une autre. Elle se lève d’un bond, poussant un petit cri de surprise, et c’est à ce moment qu’elle reçoit une giclée de farine… Elle en a partout – dans les cheveux, sur ses vêtements, dans la bouche. Toussant et crachant, elle lève un regard ahuri vers Padma, partagée entre l’indignation et le rire. Mais, voyant la colère manifeste de la jeune femme, elle ravale aussitôt son hilarité et adopte l’attitude offensée de Padma.

Elle se laisse entraîner par Padma vers le robinet, tentant de se débarbouiller aussi bien que possible. La farine mélangée à l’eau forme une sorte de pâte pratiquement impossible à déloger de ses cheveux, et Meena se mord l’intérieur de la joue pour réfréner le sourire amusé qui menace de s’afficher. « Oooh. On n’a qu’à prendre les tomates, le maraîcher sera ravi. » Elle se redresse, frissonnant à cause de ses vêtements trempés, mais bien décidée à obtenir leur revanche. Elle court donc d’un pas léger vers les étalages de fruits et de légumes, puis se penche pour ramasser quelques légumes au sol, avant de poursuivre sa course avant de pouvoir se faire traiter de voleuse. Repérant les gamins qui s’apprêtent à faire une nouvelle victime, Meena attire l’attention de Padma d’un geste de la main et lui pointe le petit groupe, avant de viser celui qui semble être le chef. La tomate l’atteint directement sur la nuque, le fruit éclatant à moitié en laissant couler son jus à l’intérieur de la veste du gamin, et Meena lève aussitôt sa main vers Padma pour qu’elle lui fasse un high-five. Puis elle vise de nouveau, atteignant cette fois un pauvre passant qui n’avait rien demandé. Oups.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2089 - Points : 1782
[Terminé] Noice Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Lun 3 Déc - 2:14 )

Noice
Trempée, sale et en colère. Le combo gagnant. C’était sûrement ce que devait ressentir chaque chef d’état avant de décider d’entrer en guerre. Et ici, Padma avait décidé de faire de ce marché son champ de bataille et avec Meena à ses côtés… Bon elle ne la connaissait pas assez pour dire si elle allait gagner ou pas, mais elle était prête à tenter le coup. Quelque chose chez cette Indienne, inspirait assez confiance à Padma pour qu’elle accepte de mener cette guerre avec elle. Peut-être était-ce parce qu’elle ne s’était pas laissée aller après avoir reçu le premier bombardement de farine. Ou alors parce qu’elle n’avait pas eu le temps de réagir et s’est contentée de la suivre, par conséquent elle pouvait lui donner des ordres sans qu’elle ne rechigne trop.

Occupée à se débarbouiller alors qu’elle pestait toujours sans forcément aligner des mots cohérents, elle lançait parfois des regards vers la jeune femme l’air de lui demander « CAN YOU BELIEVE ? » et à chaque fois, elle hochait la tête pour lui répondre silencieusement qu’elle pouvait y  believe. En plus de ça, elle ne savait pas s’ils avaient rajouté quelque chose dans cette farine qui ne voulait pas s’en aller, ou si c’était elle qui s’y prenait mal, mais elle avait l’impression d’empirer les choses et ça n’allait pas être bon pour sa peau. « J’aurais dû leur lancer le chariot de courses de la mamie à côté de nous ! Je le savais ça ! » Elle ne savait rien du tout. Une fois le moment passé, pour ne pas se laisser abattre elle essayait de faire croire qu’elle aurait pu éviter la situation, mais la pâte qui s’était à présent coincée dans son soutien-gorge prouvait bien qu’elle n’avait absolument pas le contrôle de la situation et qu’à aucun moment elle ne l’avait eu de toute façon. Et lorsque cette pensée lui effleura l’esprit, son désir de vengeance grandit encore un peu plus, au point qu’elle expose un plan simple mais qui se montrerait efficace. « Il sera ravi et honoré qu’on se serve de ses tomates moches ! » Rétorqua Padma d’une voix dure tandis qu’elle frottait son bras pour faire partir la pâte qui s’y était formée, les sourcils froncés. A peine eut-elle le temps de finir, qu’elle remarqua que l’Indienne avait fini par disparaître. Affolée, elle laissa tomber la farine pour la chercher du regard et la vit accroupie en train de récupérer déjà des munitions. Elle était donc plus efficace que ce que pouvait penser Padma, nice. Une moue satisfaite sur le visage, cette dernière hocha doucement la tête pour montrer qu’elle appréciait cette anticipation, la rejoignant même pour en récupérer plus. Elles ne passaient pas très inaperçues recouvertes comme ça de pâte dégueulasse, mais tant qu’on ne leur disait rien elles ne s’arrêteraient pas. Et ni une, ni deux, une première cible fut touchée par Meena qui faisait profiter de ses talents à Padma. Un sourire étirant ses lèvres, elle leva le bras à son tour pour lui taper dans la main, rigolant doucement de ce comportement puéril qui arrivait pourtant à la faire rire. Mais elle aurait dû se douter qu’il ne s’agissait que de la chance des débutants, parce que le second lancer rata. « Baisse-toi ! » Chuchota Padma aussi fort qu’elle pu en obligeant l’Indienne à se cacher derrière des courgettes pour ne pas qu’elles se fassent repérer. « Ok donc avant de lancer, on s’assure de viser la bonne personne ! » Dit-elle en essayant de garder son sérieux tant bien que mal, l’hilarité la gagnant. Elle s’était levée juste assez pour voir la personne chercher qui venait de se servir de sa tête comme projectile, et l’image faisait rire Padma. « Ou alors on fait en sorte de pouvoir se cacher juste après. » Rajouta l’avocate, qui allait reprendre la parole avant de repérer un gamin au loin. Elle n’était pas sûre qu’il ait participé au bombardement, mais Padma avait décidé de tous les punir aujourd’hui. Donc sans perdre plus de temps elle se saisit d’une tomate qu’elle prit le temps d’embrasser comme pour lui porter chance, et visa l’enfant en plein dans le dos, sans le rater. « 50 points pour Gryffondor ! » Ne pu s’empêcher de célébrer la jeune brune. « Pardon, je voulais dire... bref. » Un silence de quelques secondes s’installa entre elles le temps qu’elle cherche ses mots, avant de reprendre. « Le milieu du dos vaut 50 points, la nuque 100. Si tu veux creuser un peu plus l’écart entre nous… » Suggéra l’avocate sans trop en dire.  
AVENGEDINCHAINS


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Meena Jatania
http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1037 - Points : 1189
[Terminé] Noice Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Sam 8 Déc - 20:36 )
Padma & Meena
“ Smoirt. ”


Exécutant les ordres de Padma sans se poser de question, Meena se penche pour éviter d’être repérée par le pauvre monsieur qui n’avait rien demandé. Prise d’un fou rire, elle hoche la tête en adressant un large sourire rayonnant à l’Indienne, et lui fait signe de se cacher à nouveau lorsqu’elle lève la tête pour observer la scène de guerre. « Promis, j’ai pas fait exprès!! », se défend-elle en risquant un coup d’œil à son tour. Au moins, l’homme a fini par s’éloigner en pestant contre les gamins, un point pour elles. Après tout, qui pourrait croire que deux femmes participeraient à des activités aussi puériles? Elle s’apprête à viser, mais Padma la devance en atteignant un gamin dans le dos, avant d’octroyer des points en utilisant des mots que la jeune femme ne comprend pas. « Gryffondor..? Qu’est-ce que c’est? », demande-t-elle, mettant son incompréhension sur le compte de sa maîtrise encore imparfaite de l’italien.

Elle hésite quelques secondes, avant de hausser les épaules. « J’aurais donc 100 points déjà? Mais… On ne devrait pas compter les points séparément. On est une équipe. » Un petit sourire satisfait ponctue sa phrase alors qu’elle détaille le visage de Padma du regard. De tous les scénarios qu’elle s’était imaginé pour une première rencontre avec sa sœur, jamais elle n’aurait envisagé que ça se termine dans une guerre de bouffe contre des gamins. Mais l’idée lui plaît. Elle attrape donc une nouvelle tomate, atteignant un gamin sur le bras, le liquide du fruit tachant joliment sa veste. Satisfaction absolue. D’ailleurs, il lui semble bien que les enfants commencent à perdre plaisir dans leur activité, puisque la plupart d’entre eux prennent la fuite, abandonnant leurs sacs de farine au sol en détalant. Dommage. « Ils abandonnent déjà? Ils ont vu qu’ils n’étaient pas de taille. » Elle sourit en faisant une dernière tentative vers le dernier gamin sur place, la tomate échouant tristement à ses pieds. « Je pense qu’on a gagné la guerre, là. » Elle laisse tomber sur le sol les derniers légumes inutilisés, avant de se redresser, lançant un regard un peu découragé à sa tenue toujours aussi sale. « Je crois que je vais rentrer me débarbouiller un peu… Tu veux venir? C’est à deux pas d’ici. Et ça m’a ouvert l’appétit tout ça. »




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2089 - Points : 1782
[Terminé] Noice Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le Mer 12 Déc - 23:28 )

Noice
Les yeux écarquillés, Padma dû s’y prendre à deux fois pour observer Meena, se demandant si elle était sérieuse. Est-ce qu’elle venait vraiment de lui demander ce qu’était Gryffondor ? Elle qui pensait que c’était pourtant une connaissance partagée dans le monde entier, elle eut du mal à lui répondre. Pendant un court instant, elle la toisa du regard pour essayer de deviner son âge. Son visage très jeune indiquait qu’elle était assez jeune pour connaître la saga, pourtant l’incompréhension dans ses yeux ne trompait personne. « C’est… » Commença l’Indienne qui n’était pas sûre de savoir comment terminer sa phrase, partagée entre la surprise et la tendresse qu’elle éprouvait à l’égard de tant d’innocence. Dans sa question, elle n’avait décelé aucune trace de condescendance, juste de la candeur et une question sincère qui fit finalement sourire l’avocate. « Une saga qui parle de sorciers. Je t’initierai ! » S’exclama Padma qui posa une main rassurante sur celle de la jeune femme. Elle ne savait pas grand-chose de l’Indienne si ce n’est qu’elle savait bien viser, mais quelque chose que l’Indienne ne saurait expliquer, donnait l’impression à l’avocate qu’elles étaient liées. Leur destin était lié, et le fait qu’elles se rencontrent aujourd’hui n’était pas le fruit du hasard, mais le travail de l’univers qui avait guidé leurs pas l’une vers l’autre. Elle reprit sa main en lui adressant un petit sourire, se laissant aller à l’idée que c’était le début d’une nouvelle amitié. « Oui tu as raison, on est une équipe. » Répéta Padma avec beaucoup plus d’entrain que Meena. Elle leva la tête et balaya rapidement les environs, avant de poser les yeux sur le groupe de gamins qui étaient à leur recherche. Peut-être devaient-elles se servir à nouveau de leur tête comme cible pour qu’ils apprennent à ne plus envoyer de la farine sur les gens. Comme si Meena lisait dans ses pensées, elle se chargea de porter le coup fatal en lançant un légume qui explosa presque au contact de l’enfant. C’était méchant, mais l’avocate ne pu réprimer un rire franc. Elle était fière. Même si ce n’était pas elle qui avait lancé, c’était une victoire partagée. Hochant la tête pour acquiescer devant les propos de sa nouvelle amie, son sourire s’agrandit lorsqu’elle la vit essayer de viser une nouvelle fois un enfant. Malheureusement la tentative échoua, mais Padma appréciait de voir qu’elle avait pris goût à l’activité. Une main tendre et rassurante caressa doucement le bras de l’Indienne, tandis que l’avocate lui offrit un sourire rassurant. « Tu t’es bien défendue, tu n’as pas démérité et ils ont compris la leçon. »

Maintenant que la guerre était terminée, il était peut-être temps pour elles de repartir vaquer à leurs occupations. Mais pas tout de suite. Tout ce sport avait ouvert l’appétit de Padma qui récupéra une tomate non pourrie du tas de légumes qu’elle tenait entre ses bras, et croqua dedans en regardant Meena laisser tomber les siens. « Une belle guerre. » Commenta l’Indienne la bouche pleine. Certes ça ne se faisait pas, mais lancer des légumes sur les gens ne se faisait pas non plus. Elles n’étaient plus à ça près. A présent assise par terre, elle terminait tranquillement sa tomate en ne se souciant de rien. Pendant un court instant, elle avait même réussi à oublier toute la farine dans ses cheveux et qu’elle n’avait pas pu enlever. Elle leva la tête vers son interlocutrice uniquement lorsque le son de sa voix lui arriva aux oreilles.  Elle laissa s’échapper un rire et tendit la tomate qu’elle avait déjà bien entamée. « Tomate ? » Proposa Padma en pouffant de rire. Dans un soupir, elle se leva à son tour et laissa tomber ses légumes, puis hocha la tête. « Je pense que je vais accepter ton invitation. Je suis sale, j’ai froid et j’ai faim. » Expliqua l’Indienne en terminant sa tomate. « On y va ? » D’un geste de la main, elle indiqua à Meena qu’elle pouvait ouvrir la marche, et qu’elle suivrait.  
AVENGEDINCHAINS


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Noice Empty
Sujet: Re: [Terminé] Noice ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Noice -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Marché La Pignasecca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut