Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] Alessio * Can we talk ? -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
Victoria Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 427 - Points : 922

Âge : 28 ans (15.10.90)
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Jeu 15 Nov 2018 - 0:58 )
Sa journée était chargée, mais Victoria n'en avait cure. Elle ne comptait pas travailler aujourd'hui ni faire la montagne de choses qu'elle avait prévu. La demoiselle avait besoin de lâcher un peu la pression des fouilles et de sa thèse, dont l'échéance avait nécessité d'être reporté à une date ultérieure. Elle avait besoin de souffler un coup et de ne plus penser à son travail qui avait prit du retard en raison de quelques aléas sur le chantier de fouilles, indépendants de sa volonté naturellement. La jolie Victoria avait donc gagné sa chambre après une bonne douche pour choisir une tenue confortable, avec l'idée de faire une visite à son frère alors que ce dernier avait des soucis ces derniers temps, comme il s'inquiétait de la santé de Vera. Victoria avait apprit la nouvelle, en avait été choquée elle-même. La maladie n'est jamais une chose facile à surmonter. Et elle n'avait rien de juste. Elle aurait aimé pouvoir faire quelque chose. Mais dans ce genre de cas, on se sent toujours un peu trop inutile, un peu trop dépassé. Elle ne pouvait absolument rien faire pour son frère ou pour l'amie de ce dernier. Elle pouvait seulement le soutenir. Elle pouvait seulement être là pour lui.

Et dans un même temps la jolie Victoria devait parler à son frère, éclaircir avec lui quelques petites choses. Elle voulait lui parler de Vera, avant d'apprendre pour tout cela et finalement, elle n'avait pas osé, puis l'occasion ne s'était pas présenté... Mais elle voulait avoir une discussion avec son frère, pour de bon. Il y avait des petites choses qu'elle ne comprenait pas, qu'elle trouvait étrange, et sur lesquelles elle avait l'intention de faire la lumière, en espérant que son frère soit coopératif et accepte de parler.

Rapidement elle quitte l'habitation qu'elle partage avec son directeur de recherche et elle s'enfonce dans les rues de Naples pour atteindra la demeure de son frère en espérant le trouver chez lui. Elle espérait qu'il ne serait pas chez Vera, ou que Vera ne serait pas là, sinon elle ne pourrait pas lui parler comme elle le souhaitait. Et elle ne pouvait pas prévenir l'homme de sa visite en avance, puisque ce dernier avait la fâcheuse manie de ne jamais avoir son téléphone avec lui. Si encore il n'avait pas tué le dit téléphone depuis la dernière fois.

«- Hé ! Comment va le meilleur frère du monde !?»


@Alessio Valentini



Troubles are here
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Alessio ValentiniLe vin est un puissant lubrifiant social
Alessio Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t951p40-lost-child#18392 http://www.ciao-vecchio.com/t1037-le-temps-est-assassin-et-emporte-avec-lui-les-rires-des-enfants-et-les-mistral-gagnants#18972
Faceclaim : Billy Huxley + MORPHINE..+ signature a définir + Gif de profil Elsy + MORPHINE. + Sharky
Messages : 759 - Points : 1901

Âge : 34 ans
Métier : Pianiste international.
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mar 27 Nov 2018 - 21:24 )
X
Vessio
Alessio vivait un peu bizarrement ces derniers temps, enfin il avait retrouvé son rythme de solitaire qui ne vivait que pour la musique. Il passait ses journées au piano finissant parfois avec les doigts en sang ou avec des courbatures monstrueuses. Il ne se nourrissait pas vraiment, enfin il n’avait jamais fait la cuisine de sa vie, mais il ne prenait pas le temps d’appeler le livreur.


Il se forçait à manger le soir, il ne pouvait pas survivre en ne mangeant rien de toute la journée, mais ses dépenses nourritures avaient sacrément baissé. Il n’avait plus vu sa sœur depuis un moment déjà, il savait qu’elle était occupée avec son projet de thèse. Il lui avait fait livrer un bouquet la dernière fois, une façon de lui montrer qu’il pensait à elle. Il n’avait plus de téléphone, enfin il en avait un, mais il ne savait plus où il l’avait mis.


Il avait un téléphone fixe, mais seul son manager l’appelait à ce numéro, il devrait peut-être le donner à sa sœur pour qu’elle puisse le prévenir en cas de soucis. Ou alors il pouvait s’acheter l’une de ces montres hitech qu’il avait déjà vues dans le commerce.

Il ne fermait jamais sa porte d’entrée à clef, Vera devait pouvoir accéder à sa villa en permanence et le fils de cette dernière également. Ce dernier n’était pas vraiment le bienvenu, enfin c’est ce que prétendait Alessio. Mais le gamin qui n’était plus vraiment un gamin avait vite compris que cela ne le dérangeait pas tant que ça.


La preuve, il ne le mettait pas dehors à chaque fois, il était présent aujourd’hui. En train de salir les touches de son piano avec ses sales doigts gras. Ce qui agaça Al qui le mit à la porte ayant la surprise de tomber sur sa sœur au même moment. Coucou crapule. Je vais bien et toi ? Pourquoi autant de compliment ? Tu as fait une connerie ? Il lui déposa un baiser sur la joue avant de la serrer dans ses bras. Il fit dégager le fils de Vera qui s’amusait à l’imiter avant de se concentrer à nouveau sur sa sœur en levant les yeux au ciel.

Sérieusement, pourquoi les gens vont des mioches ? C’est inutile, ça pue et souvent c’est moche. Viens, ne reste pas là. Il se décala pour la laisser passer avant de lui demander si elle voulait boire quelques choses en regardant ce qu’il avait encore dans ses placards à savoir pas grand-chose.

B-Ever


.


Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.


Dernière édition par Alessio Valentini le Mar 11 Déc 2018 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
Victoria Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 427 - Points : 922

Âge : 28 ans (15.10.90)
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mer 28 Nov 2018 - 14:27 )
Comme si la jolie demoiselle ne complimentait son aîné que quand elle avait des choses à se faire pardonner. Loin de là. Pour Victoria son frère avait toujours eut une place importante dans son cœur, dans sa vie et elle l'avait ainsi toujours placé sur un piédestal, même si elle l'avait regretté à certains moments et que tout n'avait pas toujours été facile entre eux. Elle avait plus ou moins mal vécut le fait que son grand frère l'abandonne au profit de sa carrière et parfois, le sujet revenait sur le tapis. Mais en grandissant les problèmes devenaient plus importants et c'était parfois des ennuis d'adultes qui les divisaient l'un et l'autre, comme quand l'homme assurait qu'il la laisserait tomber dès qu'elle serait enceinte, pour ne pas avoir à supporter ses hormones. Une information qui la faisait bondir alors qu'elle avait déjà que ses parents ne seraient pas très présents avec elle même en cas de grossesse, parce qu'ils ne l'avaient tout simplement jamais étés.

«- Comme si je ne te complimentais que quand j'ai des choses à me reprocher... Mais t'as raison, je venais t'annoncer que tu as un beau-frère...»

La demoiselle guette la réaction de son frère à cette taquinerie, alors qu'elle dit tout ceci en prenant un air très sérieux. Elle sait que le sujet de ses amours est quelque chose de difficile pour son frère et que ce dernier n'arrive pas à accepter l'idée qu'elle soit une femme, aujourd'hui, ce qui implique qu'elle ait quelques fréquentations masculines, quelques amourettes, quelques échanges de baisers et plus si affinités. Elle imagine sans mal le scandale que son frère va lui faire et plus encore celui qu'il lui fera lorsque ce ne sera pas une farce et que la demoiselle aura réellement de nouveau quelqu'un dans sa vie.

«- Parce que nous sommes des mammifères figure toi, donc programmés pour nous reproduire. On appelle la l'instinct de survit de l'espèce, tout ça tout ça... Puis dans certains cas c'est juste des capotes qui ont craqués. Ou qu'on a oublié d'enfiler. J'te signale que leur méthode de fabrication plaît pas mal aux gens.»

La demoiselle entre dans la demeure de son frère, posant soigneusement ses affaires dans l'entrée avant de le rejoindre dans le salon, pour prendre place dans le canapé en observant son aîné quelques secondes.

«- Tu tiens le coup ? Comment va Vera ?»



Troubles are here
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Alessio ValentiniLe vin est un puissant lubrifiant social
Alessio Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t951p40-lost-child#18392 http://www.ciao-vecchio.com/t1037-le-temps-est-assassin-et-emporte-avec-lui-les-rires-des-enfants-et-les-mistral-gagnants#18972
Faceclaim : Billy Huxley + MORPHINE..+ signature a définir + Gif de profil Elsy + MORPHINE. + Sharky
Messages : 759 - Points : 1901

Âge : 34 ans
Métier : Pianiste international.
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mar 11 Déc 2018 - 20:32 )
X
Vessio
Alessio connaissait sa sœur, enfin il savait beaucoup de choses à propos d’elle. Il essayait d’être le meilleur frère possible, mais il échouait parfois.


Il n’avait pas les mêmes réactions que tout le monde et il blessait ses rares proches sans le vouloir. Vera était plus habituée à son caractère ou alors elle avait une nature qui s’accommodait plus à celle d’Al. Vic prenait souvent les choses trop à cœur, elle demandait trop à son frère sans même s’en rendre compte. Mais il adorait sa petite sœur et il était heureux de la voir débarquer chez lui.


Il n’avait rien pour l’accueillir, il ne faisait jamais de course et il finissait toujours par aller manger au resto ou chez Vera. Mais il arrêta vite de penser à ses préoccupations matérielles en entendant sa sœur parler d’un beau-frère.

Quoi ? Attends explique. Pourquoi j’ai un beau-frère ? Tu es trop jeune, tu me donneras le nom de cet individu. C’est une honte. Entre temps, le gamin de Vera avait filé et heureusement vu qu’Al n’en menait pas large. Son bébé avait un compagnon, elle était bien trop jeune pour ça. Elle était plus précoce que son frère qui commençait à avoir une vie sentimentale stable.


Enfin si on excluait que sa copine allait peut-être mourir.
Finalement il n’était toujours pas sorti de l’auberge concernant ses relations amoureuses. Il resta planter dans l’entrée pendant que sa sœur rentrait à l’intérieur. Il finit par la rejoindre en bougonnant. Si le préservatif craque, tu peux toujours avoir recours à une ivg. Il haussa les épaules, ce sujet ne l’intéressait absolument pas vu qu’il n’aimait pas les enfants. Il ne voulait pas en avoir, malgré qu’il aime bien les faire.

Il devait admettre que c’était agréable, quoiqu’il n’aillait pas en parler à sa sœur pour ne pas lui donner des idées. Il s’appuya contre le mur regardant sa sœur. Tu veux  un truc à boire ? Je dois avoir du café et si tu as de la chance du thé. Et je vais bien, pour Vera s’est compliqué.

Il poussa un soupir en songeant à la situation de son amie s’échappant dans la cuisine pour préparer un café. Il avait besoin d’n échappatoire n’aimant pas discuter de la maladie de la jeune femme. Il ne savait plus s’il l’avait dit à sa sœur, peut-être que Vera lui avait dit. Il allait vite le savoir en connaissant sa sœur.

B-Ever


.


Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.


Dernière édition par Alessio Valentini le Lun 17 Déc 2018 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
Victoria Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 427 - Points : 922

Âge : 28 ans (15.10.90)
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Ven 14 Déc 2018 - 17:36 )
Le plan fonctionne à merveille comme la demoiselle aurait put le prévoir. Voilà qu'elle viens de renvoyer à son frère la monnaie de sa pièce, cela devrait apprendre à ce dernier, à l'accuser de le complimenter seulement quand elle a mauvaise conscience ! Mais quel culot, quel vandale, comme si elle ne lui avait jamais fait de compliments, et comme si à chaque fois elle avait une idée derrière la tête. Du haut de ses désormais 28 ans depuis le 15 octobre dernier, la jeune fille n'en tire pas moins la langue à son frère comme ce dernier monte sur ses grands chevaux et cri au scandale parce que son bébé aurait quelqu'un. Comme si elle n'avait pas l'âge, n'importe quoi.

«- Je n'ai toujours personne mais ta tête valait bien que je le prétende. Cela t'apprendra à médire sur moi et penser que je ne te fais de belles déclarations que quand j'ai des choses à cacher, alors que je venais seulement te visiter pour prendre de tes nouvelles et des nouvelles de Vera !»

La moue boudeuse, elle ne relève pas la réflexion de son frère sur le fait qu'en cas de bébé, de capote qui craque, elle pourrait avoir recourt à l'IVG. Parce que non ce n'est pas vraiment ce qu'elle ferait. Victoria ne se voit pas faire ça et ce même si elle comprend que certaines femmes puissent y avoir recourt. Pour elle c'est au-dessus de ses forces. Et leur dernière discussion au sujet des enfants et de la grossesse ne s'étant pas bien passé il valait clairement mieux que la demoiselle s'abstienne de revenir sur ce terrain tendu.

«- Je veux bien un jus d'orange si tu as oui.»

Elle le laisse disparaître quelques instants dans la cuisine et soupire en songeant que la discussion sur Vera allait être difficile et pourtant elle se posait pas mal de questions, auxquelles elle cherchait des réponses qu'elle n'aurait pas sans le concours de son frère. Seulement, dans les circonstances actuelles le sujet Vera semblait sensible et Vicky songea qu'elle allait sûrement avoir du mal à glaner les informations qu'elle cherchait, alors qu'elle se posait des questions sérieuses sur l'amitié de son frère et sa dépendance à Vera dont il parlait sans cesse.

«- Que disent les médecins ?» questionne-t-elle quand il revient enfin.



Troubles are here
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Alessio ValentiniLe vin est un puissant lubrifiant social
Alessio Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t951p40-lost-child#18392 http://www.ciao-vecchio.com/t1037-le-temps-est-assassin-et-emporte-avec-lui-les-rires-des-enfants-et-les-mistral-gagnants#18972
Faceclaim : Billy Huxley + MORPHINE..+ signature a définir + Gif de profil Elsy + MORPHINE. + Sharky
Messages : 759 - Points : 1901

Âge : 34 ans
Métier : Pianiste international.
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Lun 17 Déc 2018 - 21:59 )
X
Vessio
Alessio n’était pas ravi de savoir sa sœur en couple, cette dernière était la prunelle de ses yeux et il avait toujours peur qu’il lui arrive quelque chose. Puis c’était un grand frère très protecteur, peut-être un peu trop.

Il ne savait pas reconnaître les limites, il n’était pas méchant et il ne voulait pas de mal à sa sœur. Il lui en faisait sans même s’en rendre compte, il n’avait pas les mêmes critères sociaux que les autres et surtout il n’avait pas l’habitude de prendre des gants. Personne ne s’était vraiment occupé de lui dans sa jeunesse donc il avait appris à compter uniquement sur lui-même. Il ne voulait pas que sa sœur connaisse cet état d’esprit.

Elle devait être heureuse, mais la voir en couple était vraiment au-dessus de ses forces. Heureusement elle finit par lui avouer qu’il s’agissait d’une blague ce qui lui valut un regard noir de son frère. Tu es venu jusqu’ici pour me tuer ? Tu sais que j’ai le cœur sensible ? Il ne sert pas souvent, c’est pour ça. Il lui demanda ce qu’elle souhaitait en boisson avant de partir en direction de la cuisine pour lui préparer ce qu’elle avait demandé.


Toutefois, il n’était pas certain d’avoir du jus d’orange, il ouvrit donc son frigo à moitié vide avant de lui annoncer qu’il en avait. C’était d’ailleurs la seule chose qu’il y avait dans son frigo avant une boîte tupperware préparé par le traiteur. Al ne faisait pas vraiment attention à la nature, mais il évitait de jeter la nourriture inutilement. Il possédait quelques boîtes qu’il utilisait lorsqu’il passait commande d’une trop grosse quantité. Cela lui permettait de faire plusieurs repas en utilisant ces restes.


Il servit son verre à sa sœur le posant sur le comptoir en attendant que son café finisse de couler. Une fois ceci fait, il emporta le tout au salon et le posa devant sa sœur. Il lui fit de s’asseoir sur le canapé pendant que lui prenait le fauteuil  regardant sa sœur qui lui posa une question sur Vera.

Il lâcha un bref rire à sa question avant de hausser les épaules. Comme tous ces cons de médecins, qu’il y a de l’espoir et qu’elle doit bien suivre son traitement. Ils ne peuvent pas dire si elle va survivre ou non, mais ils l’enveloppent de paroles mièvres pour qu’elle prenne correctement leur poisson. Alessio n’était pas contre les médicaments.

Pour tout dire, il s’en moquait même. On s’empoissonnait toujours avec quelques choses, si ce n’était pas par les médicaments, c’était avec les aliments ou les cigarettes. Donc il ne faisait pas vraiment attention à ce qu’il prenait après il était rarement malade. Il avait une santé de fer et il avait tendance à ignorer ses maux jusqu’à ce qu’ils partent tout seul.

Il n’était pas fan des médecins et de ce genre de connerie. C’était une science inexacte pour lui et surtout de beaux baratineurs. Il détestait les hôpitaux, les médecins, les dons du sang. Tous ceux qui aidaient les autres au final et qui cherchaient à le faire culpabiliser pour qu’il donne son sang ou qu’il les croit sur parole.

B-Ever


.


Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.


Dernière édition par Alessio Valentini le Mar 1 Jan 2019 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
Victoria Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 427 - Points : 922

Âge : 28 ans (15.10.90)
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mar 18 Déc 2018 - 3:09 )
La demoiselle soupire en arborant un léger sourire à la remarque de son frère comme ce dernier l'accuse de vouloir le tuer, à dire qu'elle a quelqu'un dans sa vie. Ce n'est actuellement pas le cas mais la jolie Victoria a eut 28 ans cette année. Alors il serait temps que son frère réalise qu'elle n'est plus un bébé mais une femme au même titre que Vera. Il serait temps, aussi, qu'il comprenne et accepte l'idée que sa petite sœur ne soit pas entrée dans les ordres et n'ait pas l'intention de finir sa vie dans un couvent. Non, il allait falloir, un jour ou l'autre, que l'homme accepte que sa cadette soit devenue grande et qu'elle puisse avoir quelqu'un, car elle comptait bien ne pas rester seule toute sa vie. Elle lève les yeux au ciel.

«- Te tuer, tout de suite les grands mots ! Ça t'apprendra à médire sur moi c'est tout !»

Elle n'en démord pas alors qu'il part lui préparer un verre de jus de fruits et un café pour lui. Si le jeune homme ne l'avait pas agressée dès son arrivée avec ses questions, la jolie Victoria n'aurait pas fait une farce pareille mais ici, son frère semblait l'avoir nettement mérité. S'installant dans le canapé comme il l'invite à le faire, la demoiselle ne tarde pas à porter son verre de jus d'orange à ses lèvres avant de questionner son frère sur la santé de Vera.

«- Je vois, des médecins quoi. Il est en même temps très important que les patients gardent la pêche et l'optimisme aide à la guérison, il faut se dire qu'ils font ça pour son bien... J'espère en tout cas que le traitement va marcher et qu'elle ira mieux rapidement.»

Elle porte son verre à ses lèvres de nouveau, se donnant ainsi le temps de chercher ses mots alors qu'elle avait des questions à lui poser, une discussion précise à aborder, mais qu'elle craint maintenant que ce ne soit pas le moment et que son frère se renferme.

«- Dis moi... Vous êtes vraiment très, très, très proches avec Vera non ?» finit-il par demander en réalisant qu'elle n'a aucune jolie formule pour en venir où elle veut.



Troubles are here
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Alessio ValentiniLe vin est un puissant lubrifiant social
Alessio Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t951p40-lost-child#18392 http://www.ciao-vecchio.com/t1037-le-temps-est-assassin-et-emporte-avec-lui-les-rires-des-enfants-et-les-mistral-gagnants#18972
Faceclaim : Billy Huxley + MORPHINE..+ signature a définir + Gif de profil Elsy + MORPHINE. + Sharky
Messages : 759 - Points : 1901

Âge : 34 ans
Métier : Pianiste international.
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mar 1 Jan 2019 - 22:04 )
X
Vessio
Alessio fit une tête d’ange lorsque sa sœur l’accusa de médire sur lui. Il n’oserait jamais faire ça voyons ! Tout le monde savait qu’il était un vrai ange. Il se contenta donc d’ébouriffer les cheveux de sa sœur avant de la laisser rentrer. Il lui demanda ce qu’elle voulait boire et se dirigea dans la cuisine pour lui préparer sa tasse.


Alessio n’était pas un grand cuisinier, mais il avait toujours du café ou du thé chez lui. Il pouvait passer des heures à jouer du piano et vu qu’il n’était qu’un simple humain, il devait trouver un subterfuge au sommeil. Il connaissait beaucoup d’artiste qui utilisait des drogues parfois dures pour ne pas dormir, mais ce n’était pas son truc.


Il abusait du café, mais il n’avait jamais touché à de la drogue. Il savait qu’il s’agissait d’un vrai poisson et il ne voulait pas ressembler à ces camés qu’il voyait lors de ses tournées. Des loques humaines avec uniquement la peau sur les os, prêt à tout pour avoir leurs doses. Al avait trop d’amour-propre pour lui-même puis de toute manière, il avait besoin d’une hygiène de vie correcte pour travailler efficacement et produire un son de qualité.


De plus, il ne voulait pas que sa sœur tombe dans la drogue à cause de lui alors il évitait toutes ses merdes ayant une vie saine sans même le vouloir. Bon il fumait comme le prouvait le paquet qu’il aperçut sur son meuble en posant la tasse de sa sœur.

Cette dernière lui demanda des nouvelles de Vera et Al ne put retenir ses paroles concernant les médecins. Tu parles, elle ferait mieux d’adopter un chien. Les médecins veulent juste s’en mettre plein les poches. Elle est juste un cas de plus dans la liste. Il haussa les épaules sans rien ajouter de pus apportant sa tasse à ses lèvres.


Il regarda étrangement Vic lorsqu’elle l’interrogea sur sa relation avec Vera. Il essaya de détourner la question, malgré qu’il se moque complètement de dire la vérité. Elle est la seule personne à pouvoir me supporter en dehors de toi et mon manager. Tu le sais bien, il paraît que je suis froid et hautain avec les autres. S’ils seraient moins cons aussi et moins chiants.

B-Ever


.


Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.


Dernière édition par Alessio Valentini le Lun 7 Jan 2019 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria ValentiniLa jeunesse dorée et éclatante
Victoria Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3556-victoria-what-say-we-go-up-in- http://www.ciao-vecchio.com/t3558-victoria-what-say-we-go-up-in-flames-together
Faceclaim : Iga Wysocka - Elsy
Messages : 427 - Points : 922

Âge : 28 ans (15.10.90)
Métier : Doctorante en histoire
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Mer 2 Jan 2019 - 18:29 )
La jeune femme est désolée, vraiment désolée, pour Vera, de savoir que la santé ne va pas bien, pas mieux. Et elle espère que les médecins font tout ce qu’ils peuvent pour la soigner, la sauver. C’est qu’elle a un enfant, Vera, des gens qui tiennent à elle aussi et qu’elle ne peut pas partir comme ça. Ce n’est pas juste. La vie est pourrie. Mais Victoria fait confiance aux professionnels de la santé, contrairement à son frère, elle suppose qu’ils vont vraiment pouvoir aider la jeune femme et que dans quelques temps elle sera en rémission. Son frère est plus sceptique, évoquant la possibilité de prendre un chien, plutôt.

«- Peut-être que ça lui ferait du bien aussi, on dit que la compagnie des bêtes est très bénéfique pour les malades et ça lui permettrait de se changer les idées. Elle n’a pas pensé à adopter une petite boule de poil ?» questionne la demoiselle, un air curieux collé au visage.

Mais elle ne vient pas pour la maladie de Vera, Victoria. Pas vraiment, en tout cas. Elle a des questions à poser à son frère sur sa relation avec sa meilleure amie, parce qu’elle commence à avoir quelques soupçons, qu’elle ne trouve pas le comportement de son frère très normal vis-à-vis de sa meilleure amie, que tout ça lui semble pour le moins suspect. Parce qu’à bien y penser son frère passe vraiment trop de temps avec sa meilleure amie pour que tout soit tout à fait normal, elle n’y croit pas une seconde. Pas une. Et elle entend bien avoir le fin mot de l’histoire au cours de cette discussion.

«- Certes… Mais… vous passez vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps ensemble, plus que je n’en passe moi-même avec mes plus proches amis. Si je ne te savais pas homosexuel, je dirais que tu es avec elle.» répond la demoiselle.

Elle prêche un peu le faux, essaie de savoir le vrai. Son regard se plante dans celui de son frère aîné, décidée à en savoir plus, espérant qu’il n’oserait pas lui mentir les yeux dans les yeux. Elle essaie au mieux d’avoir ses réponses.



Troubles are here
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Alessio ValentiniLe vin est un puissant lubrifiant social
Alessio Valentini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t951p40-lost-child#18392 http://www.ciao-vecchio.com/t1037-le-temps-est-assassin-et-emporte-avec-lui-les-rires-des-enfants-et-les-mistral-gagnants#18972
Faceclaim : Billy Huxley + MORPHINE..+ signature a définir + Gif de profil Elsy + MORPHINE. + Sharky
Messages : 759 - Points : 1901

Âge : 34 ans
Métier : Pianiste international.
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le Lun 7 Jan 2019 - 19:15 )
X
Vessio
Alessio nia de la tête lorsque sa sœur lui demanda si Vera ne voulait pas adopter une boule de poils. Non, elle n’a pas l’énergie pour ce genre de truc. Puis acheter ou adopter un animal n’est jamais un acte à prendre à la légère.


Tu dois le sortir par tous les temps, tu dois le dresser. Tout un tas de choses que Vera ne peut pas faire pour le moment. Puis elle a déjà son gamin pour ça, même si à ma plus grande tristesse, elle ne veut pas lui mettre de laisse.
Al haussa les épaules sans rien rajouter, il n’était pas pour la réduction des enfants en esclavage. Mais peut-être que le gamin serait moins chiant avec une laisse autour du cou.


Alessio l’avait emmené une fois au parc pour faire plaisir à celle qui faisait battre son cœur et autant dire qu’il l’avait regretté. Les gamins semblaient pris de démence, ils hurlaient tous comme des débiles et les mères de famille passaient leur temps à le draguer. Et vu qu’Al était aussi sympa qu’un ours ou que l’iceberg ayant fait couler le Titanic, il finissait par créer des conflits et être presque interdit de parc.


Il but une gorgée de sa tasse de café et faillit s’étrangler avec lorsqu’elle évoqua son homosexualité. Alessio était dans le placard depuis toujours et il n’était pas prêt à en sortir donc il allait nier de toutes ses forces. Déjà je ne suis pas gay, enlèves-toi cette idée débile dans ta tête. Tu devrais arrêter de regarder des séries pour adolescente. Ensuite tu n’as qu’à mieux choisir tes amis. Vera est toujours présente pour moi et vu que je ne sais rien faire de mes deux mains en dehors de jouer du piano.


Il agita les mains en l’air pour prouver ses propos. C’est vrai qu’il était aussi souvent chez sa jolie voisine pour pouvoir manger, prendre sa douche et dormir. En fait, il passait la moitié de sa vie là-bas chouchoutée par Vera comme un bienheureux. Et il n’était pas prêt de quitter sa place de pacha.

D’ailleurs il n’allait pas se gêner pour lancer une pique à sa sœur. Et je serais moins souvent chez elle si tu t’occupais plus de moi. Tu ne m’as pas fait la cuisine depuis quand rappelle-moi.

B-Ever


.


Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [terminé] Alessio * Can we talk ? ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Alessio * Can we talk ? -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant