Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] Absence insurmontable. feat Azkadelio -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Augusto Rinaldi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://www.ciao-vecchio.com/t1709-tous-ces-moments-se-perdront-dans-loubli-comme-des-larmes-dans-la-pluie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © Dublín (vava) © frimelda (sign)
Messages : 3530 - Points : 7575
[terminé] Absence insurmontable. feat Azkadelio - Page 2 Tumblr_psss57Iu7w1wbmcc5o1_540
Âge : 31 ans né le 17/09/1987
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familliale.
[terminé] Absence insurmontable. feat Azkadelio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Absence insurmontable. feat Azkadelio ( le Lun 24 Déc 2018 - 16:50 )
Quand le manque se fait trop présent.feat Azkadelio
Gus préfère se lancer dans un jeu de taquinerie, plutôt que de penser aux différentes phrases dites par Azka. Cela ne servirait à rien ou alors juste à retourner le couteau dans la plaie.
Il c’est fait du souci, c’est une évidence.
Mais à cet instant il a juste envie de le voir sourire. Il a juste envie de le sentir apaisé.
C’est tout ce qu’il lui importe.
Le reste n’est qu’une broutille, Gus tient trop à Azka pour prendre ombrage des mots qu’il lui a dit.

Gus le sent plus détendu, Azka fait même de l’humour. Une bonne chose de gagner, son sourire semble revenir et son regard retrouve sa vive flamme. « Je risque fort d’avoir mal au bide après. Tu serais obligé de me soigner. » Les mots sont prononcés dans un rire franc.
Et les gestes reprennent leur droit poussés par leur besoin de se frôler, de s’embrasser, de se toucher. Une envie évidente de se retrouver fait oublier la détresse qui les hantait quelque minute plus tôt.
« Cela contera pour les fois où c’est moi qui n’est pas été. » Et leurs lèvres parlent alors que leurs corps se rapprochent réveillant le feu qui les anime depuis tant d’années. Et qui avec le temps se fait plus puissant.

Gus profite du moment qui se fait plus sensuel. Azka jette même un trouble plus grand sur sa chair en venant le titiller du bout de ses doigts. Le désir est là, glissant dans leur veine avec plus de ferveur. Mais ils ont encore la vaisselle à faire. Pourtant ils semblent plus enclins à un autre jeu.
Gus écoute avec beaucoup d’attention Azka.
Il fait oui de la tête c’est vrai que leur relation est loin d’être évidente. Toujours sur le fil du rasoir entre amitié et amour même si pour le restaurateur ce n’est pas encore l’évidence.
Il ne peut pas nier qu’il a besoin d’Azka, ni le fait qu’il le veut d’avantage dans sa vie.
En tant qu’ami, en tant qu’amant et même plus.
« Je comprends Azka et je serais là pour toi parce que sans toi rien n’est pareil. »

Leurs yeux se kidnappent encore mais la lueur brulante semble bien plus présente. Une lueur contre laquelle ils ne peuvent pas lutter. Ils ne veulent pas lutter.
« Moi j’adore te rendre comme ça. » Gus laisse Azka prendre les commandes.
Il se retrouve rapidement contre le frigidaire, les lèvres voraces de son amant dans son cou. Il frissonne ivre de désir. Il se laisse embrasser. Ayant juste envie de succomber à l’appel de la chair. A l’appel de son cœur qui a cet instant tambourine avec plus de force.
Et cette force là n’est guidée que par un seul sentiment l’amour.
Faut juste que Gus accepte et l’avoue à Azka qui au final n’attend que ses mots pour être complètement heureux. Mais là c’est par l’ivresse charnelle qui se laisse envouter. Ivresse dans laquelle il plonge avec  délice.



RP TERMINÉ


Azkadelio

L'autre moitié de son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Absence insurmontable. feat Azkadelio -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2