Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aurora LazzariLa jeunesse dorée et éclatante
Aurora Lazzari
http://www.ciao-vecchio.com/t4120-you-will-be-found-aurora http://www.ciao-vecchio.com/t4128-and-i-will-try-to-fix-you-aurora
Faceclaim : Imogen Poots + ©Zuz
Messages : 657 - Points : 524
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Source
Âge : 29 ans.
Métier : Agente de réinsertion sociale et de probation.
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le Lun 3 Déc - 23:57 )
Rowra
“ We all need a little peace. ”


Aurora n’avait pratiquement pas dormi de la nuit, tant elle se sentait coupable. Elle avait plutôt passé la soirée à observer son téléphone, se demandant à qui elle voulait parler. Écrire à Rowtag pour s’excuser encore de la tournure foireuse de cette soirée? Écrire à Cisco pour lui dire à quel point il avait été un parfait connard? Aucune des options ne semblait la bonne. Elle avait trop honte pour écrire au premier, était trop furieuse pour contacter le deuxième. Quel bordel. Elle avait presque eu envie de raconter aux filles ce qui s’était passé, mais n’avait pas envie de se justifier ni sur Cisco, ni sur Rowtag. Alors elle était restée dans sa chambre à compter les minutes, ne s’assoupissant qu’aux alentours de quatre heures du matin, se réveillant en sursaut vers huit. Avalant un café et un bout de croissant, elle hésite un moment puis file vers sa chambre fouiller dans une boîte dans son placard, et enfile un jeans et un t-shirt en appelant un taxi. Il ne lui faut qu’un quart d’heure pour se retrouver devant le studio qu’elle a quitté la veille, et cinq minutes de plus pour se décider à enfin sonner.

Lorsque la porte s’ouvre, elle lance un regard vers Rowtag et lui adresse un sourire timide, accompagné d’un petit signe de la main en guise de bonjour. « Je sais qu’il est tôt, mais… Je me sentais trop mal. Je voulais voir comment tu allais. Et… » Elle fouille un moment dans son sac à main pour en extirper un chapeau d’infirmière débile, trouvé dans sa boîte de costumes d’Halloween, qu’elle enfile en lui adressant cette fois un large sourire. « Je me suis dit que je pourrais peut-être être utile. » Elle pouffe de rire, hésitant à retirer cette capuche débile histoire de ne pas se couvrir de ridicule plus longtemps que nécessaire. « Je peux aussi m’en aller, si tu préfères. Mais juste si tu me promets que ça va. »




AVENGEDINCHAINS


+FIX YOU+
Lights will guide you home and ignite your bones and I will try to fix you.
Revenir en haut Aller en bas
Rowtag Boscorelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rowtag Boscorelli
http://www.ciao-vecchio.com/t3199-im-lost-in-those-dark-old-hour http://www.ciao-vecchio.com/t3237-i-am-searching-high-i-m-searching-low-in-the-night
Faceclaim : Boyd Holbrook + Flawmingo
Messages : 2057 - Points : 2098
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Tumblr_ootw942XW21uflhrto3_400
Âge : .35 ans.
Métier : Compositeur de musique de film en déchéance. Déchu. Rowtag se produit maintenant dans des bars, jouent du piano pour des personnes qui n'écoutent même pas dans des salles de restaurant. Tout ça, juste pour recevoir un peu de pécules.
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: Re: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le Lun 10 Déc - 10:18 )
Le sommeil ne vient pas, Morphée le boude et ne veut pas le prendre dans ses bras. Pourtant, des heures de sommeil ne lui feraient pas de mal, surtout après une soirée pareille. L’horloge crache l’heure, vicieuse. Les tic tac du mécanisme torturent ses méninges alors que la douleur à son arcade sourcilière et à sa lèvre fendue l’élancent. En tout soin, Rowtag s’est juste passé de l’eau sur le visage pour nettoyer le sang séché avant de se poser dans la salle à manger, le regard glissant sur le salon vide et silencieux. Remonte en lui comme une eau insalubre ce sentiment de vide et de solitude qu’il ressent depuis bien des mois, depuis un an puis parfois un peu plus longtemps que cela. Noël approche et avec lui, le souvenir indélébile de la disparition d’Igor, son père, sous les coups de violence. Le souvenir d’une famille qui se disloque et de l’étiquette mal endossée d’orphelin qu’il porte à bout de bras. Peut-être est-ce Noël, peut-être est-ce la raclée qu’il s’est pris ce soir, le ramenant violemment à ses souvenirs d’adolescent, à voir son père se prendre la rouste qui lui a coûté la vie. Même pour se défendre, Rowtag n’a pas voulu rendre le moindre coup, accusant ceux que Cisco lui a réservé sans brancher. Un choix qu’il avait choisi depuis bien longtemps : ne jamais user de la violence peu importe la raison pour ne pas ressembler de près ou de loin aux agresseurs de son père. Et dans cet océan de noirceur dans lequel il se noie, le souvenir de sa fille, de leur dernier noël passé ensemble vient remuer le couteau dans cette plaie béante et purulente. Ses mains saisissent sa tête violemment dans une vaine tentative de chasser les pensées qui l’alourdissent mais peine perdue. C’est vaincu que le blond saisit sa bouteille de vodka et part dans le placard du couloir pour en sortir un sapin poussiéreux qu’il traîne derrière lui. Entre frustration, rage et tristesse, ses mains le plantent au milieu du salon avant de balancer sans douceur le carton de décoration au sol, récompensant ses efforts avec une longue lampée de vodka. « T’le veux de quelle couleur, le sapin, Cally ? » Question balancée dans le vide, dans le néant avec le silence en toute réponse. Un silence qui lui brise le cœur. Pourtant il l’appelle sa fille, de toutes ses forces, de tout son cœur. « En mauve, j’le sais bien … » La voix qui s’brise sous les sanglots qu’il contient et noie dans la vodka qu’il avale sans retenue pour s’anesthésier, pour se supporter. « J’le sais, mon bébé » Une main tremblante vient saisir une étoile pailletée mauve qui finit sur une des branches du sapin. « Le mauve, ça a toujours été ta couleur préférée, ma luciole » Parler à une absente. Parler à un spectre en faisant le vœu que sa voix soit portée par le vent jusqu’à elle, qu’elle se souvienne, Calliope, que son papa l’aime. Que son papa ne l’oublie pas. Que son papa lui demande pardon de l’avoir laisser seule au chariot. Que son papa l’attend. Qu’il ne cessera jamais de l’attendre, elle, la lumière de ses nuits les plus sombres. Dans le flou de sa vision alcoolisée, les lumières du sapin enfin décoré sonnent comme des milliers de lucioles brouillées. Peut-être est-ce la magie de Noël qui donne vie aux absents ou bien l’alcool qui donne plus de corps à ses souhaits, Rowtag entend l’éclat de rire de Calliope, des pas qui courent autour du sapin et il pourrait presque entendre la voix de Cally le supplier de lui dire où sont ses cadeaux. « Papa ! Papa ! » Le blond relève la tête brusquement, l’espoir au bord des lèvres mais ne se percute qu’à une vision qui s’écroule, qui s’évanouit dans les lumières du sapin. Vaincu par sa propre solitude, ses propres abysses, l’homme se fissure en sanglots froids et silencieux avant de s’endormir, l’alcool et la fatigue finissant par avoir enfin raison de lui.

Réveillé par la sonnette de la porte d’entrée, Rowtag sort de son sommeil de quelque heures, une sale tête et une gueule de bois carabinée : les joies matinales. L’homme se traîne jusqu’à sa porte, les yeux à peine ouverts et finit par ouvrir d’un geste las. Le blond ne sait pas trop si c’est le soleil qui l’éblouit ou le visage d’Aurora lui offrant un sourire timide. Il ne s’attendait vraiment pas à ce qu’elle soit sur le seuil de sa porte de si bon matin, encore moins après le fiasco de la veille. « Salut Aurora » Dit-il en se frottant les yeux. « T’as pas à te sentir mal, Aurora puis ça va, j’vais bien, y’a pi… » Rowtag s’interrompt à la voir enfiler un chapeau d’infirmière, ses yeux s’ouvrant totalement à cet instant précis. Marchant au ralenti, Rowtag met quelque minute à réagir, laissant un sourire étirer ses traits fatigués avant de grimacer par la douleur de sa lèvre fendue. « Aie » Toutefois, le blond s’écarte pour la laisser entrer. « T’as pas fait tout ce chemin là pour repartir. Tu peux entrer, viens … mais à une seule condition » Il se met sur son chemin et tapote de l’index son couvre-chef d’infirmière, lâchant un petit rire à peine inaudible mais qui n’a jamais franchit ses lèvres jusqu’à aujourd’hui. Aurora semble lui faire retrouver le chemin du rire. « Tu garde le chapeau, il te va tellement bien » Lâche-t-il, visiblement amusé par ce déguisement puis il s’écarte à nouveau pour la laisser passer. « Un café, ça te tente ? » Parce que lui, il en aurait bien besoin pour bien se réveiller de cette horrible nuit.



I swear to God you are my iron light and I am your dark tonight

Home - is where I want to be but I guess I'm already there. I come home - she lifted up her wings. I guess that this must be the place. I can't tell one from another : Did I find you, or you find me ?© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora LazzariLa jeunesse dorée et éclatante
Aurora Lazzari
http://www.ciao-vecchio.com/t4120-you-will-be-found-aurora http://www.ciao-vecchio.com/t4128-and-i-will-try-to-fix-you-aurora
Faceclaim : Imogen Poots + ©Zuz
Messages : 657 - Points : 524
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Source
Âge : 29 ans.
Métier : Agente de réinsertion sociale et de probation.
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: Re: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le Mer 12 Déc - 2:47 )
Rowra
“ We all need a little peace. ”


Si en le voyant Aurora ressent une certaine surprise, elle conserve un visage souriant. Par contre, il ne lui faut pas beaucoup de temps pour réaliser qu’il a sans doute passé une salle nuit, et elle n’est pas prête à dire que les coups de Cisco en sont la seule raison. Les yeux bouffis, les traits tirés… Il est clair que Rowtag est continuellement hanté par ses tourments. C’est normal, tellement compréhensible… Et son cœur se serre douloureusement à cette pensée. Elle a envie de le serrer contre elle, d’absorber une partie du malheur qui semble l’envahir, qui ternit son aura. Elle esquisse d’ailleurs un mouvement vers lui avant de se raviser, par peur de reproduire le même malaise que celui qui a auparavant mis fin à leur amitié. Alors elle se contente de lui sourire, avant d’enfiler son chapeau débile, les battements de son cœur s’accélérant en voyant le sourire qu’il lui offre, qui illumine son regard, son visage. « Oh? » Une condition… Elle s’attend un peu à n’importe quoi, mais lorsqu’il mentionne le chapeau, elle éclate d’un rire franc. « Ça marche alors. Encore heureux que je n’aie pas emporté tout le costume avec moi… » Elle lui adresse un clin d’œil avant de finalement entrer dans le studio, hochant la tête lorsqu’il propose un café.

Elle remarque du coin de l’œil le sapin qui décore le salon, un peu maladroit. Pas mal maladroit, en fait, les ornements suspendus un peu n’importe comment, l’étoile du haut plutôt bancale. Des boîtes de pizza qui traînent dans le salon, des verres sales sur la table à café. Ce qui la frappe le plus cependant, c’est l’absence d’âme dans la maison. Les quelques fois où elle est venue dans le passé, il lui semblait que cette maison était plus chaleureuse, plus… vivante. Elle n’y voit aujourd’hui qu’un amas de meubles, un toit, des murs. Rien d’autre. Il fallait s’y attendre, c’est sans doute normal que le couple aient retirés les photographies et souvenirs qui leurs rappelaient des jours plus heureux, mais quand même… Son regard croise une photographie de Calliope, qu’elle observe quelques secondes en sentant son cœur se serrer. Légèrement mal à l’aise de par cette ambiance qu’elle n’arrive pas tout à fait à comprendre, Aurora suit Rowtag jusqu’à la cuisine, surprise des nombreuses bouteilles vides qui jonchent les comptoirs. En se grattant la nuque, Aurora le suit du regard alors qu’il s’affaire à préparer les cafés, la jeune femme prenant appui de ses bras sur le comptoir. « Alors… Comment as-tu expliqué à Rosario ta lèvre fendue? », demande-t-elle d’un ton qui se veut léger, pour dissiper l’inquiétude qu’elle ressent. « Je sais que je l’ai déjà dit hier, plusieurs fois, mais je suis vraiment, vraiment désolée. »




AVENGEDINCHAINS


+FIX YOU+
Lights will guide you home and ignite your bones and I will try to fix you.
Revenir en haut Aller en bas
Rowtag Boscorelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rowtag Boscorelli
http://www.ciao-vecchio.com/t3199-im-lost-in-those-dark-old-hour http://www.ciao-vecchio.com/t3237-i-am-searching-high-i-m-searching-low-in-the-night
Faceclaim : Boyd Holbrook + Flawmingo
Messages : 2057 - Points : 2098
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Tumblr_ootw942XW21uflhrto3_400
Âge : .35 ans.
Métier : Compositeur de musique de film en déchéance. Déchu. Rowtag se produit maintenant dans des bars, jouent du piano pour des personnes qui n'écoutent même pas dans des salles de restaurant. Tout ça, juste pour recevoir un peu de pécules.
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: Re: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le Dim 23 Déc - 10:08 )
Aurora avec un couvre-chef d’infirmière sur le seuil de sa porte : vraiment une scène à laquelle il ne s’attendait pas Rowtag. Et ça l’amuse grandement bien que ces cils papillonnent alors qu’Aurora entre chez lui en lui disant qu’elle n’a pas emporté toute la panoplie de l’infirmière avec elle. « C’est vrai que t’aurais pu prendre toute la panoplie, faire les choses jusqu’au bout » Sans se douter du côté un peu érotique que suggère un costume d’infirmière qui peut parfois être plus qu’un simple costume d’halloween mais prendre un aspect un peu plus coquin. Rowtag en est à des années lumières, ca n’a jamais été le genre de Rosario de se déguiser pour pimenter leur vie de couple alors le blond est ignorant à ce sujet là. Au moment où Boscorelli referme la porte, l’homme regrette son geste se souvenant de l’état de sa demeure et surtout de sa cuisine. Mais il est trop tard pour faire marche arrière, tenter de lui proposer un café sur sa pelouse serait inconvenant et surtout impoli avec le froid qu’il fait dehors. Alors Rowtag feint l’indifférence, fait comme si de rien n’était. Comme si son salon n’était pas en désordre, comme si sa cuisine n’était pas un cimetière de bouteilles d’alcool qu’il a vidé, misérable. Toutefois, enfin dans la cuisine, la cafetière lancée, l’homme se lance dans le rangement pour s’occuper les mains, tenter de flouter le bordel de sa cuisine. « Rosario ? » La bouteille en verre dans sa main se cogne brutalement avec une autre, qui roule sur le comptoir et qu’il rattrape in extremis avant qu’elle se brise sur le sol. « Ne t’en fais pas pour hier soir. Je t’assure, ça va » Dos à Aurora, il se retourne enfin les sourcils froncés par l’incompréhension. « Pourquoi tu me parle d’Rosario ? » Sa main se passe sur sa nuque, une moue sur le visage entre incompréhension et irritation. Pas irrité par Aurora ou ses propos, irrité par ce prénom : Rosario. Son ex-femme, celle qui est à l’origine de ce divorce difficile. « Rosario s’enfiche bien que je sois amoché ou pas. Elle ne vit plus ici » Le ton est amer malgré lui, tenant encore un peu de rancœur en son cœur pour elle, pour cette femme qui a partagé sa vie durant dix années. Rowtag hausse les épaules alors qu’il se détourne à nouveau d’Aurora pour verser le café brûlant dans deux tasses avant de déposer celle d’Aurora en face d’elle. « C’est vrai que je porte encore mon alliance, vieille habitude mais nous avons divorcé » Instinctivement, ses doigts font tourner son alliance autour de son doigt, moue contrite sur le visage. « Désolé pour ma réaction. J’suis encore dans le brouillard d’ma courte nuit et j’suis tellement dans tout ce processus de divorce que j’en oublie que les gens n’en sont pas forcément au courant » C’est pas comme si Aurora était devin et qu’elle pouvait tout savoir. Puis ce n’est pas comme si ils en avaient parlé hier. Disons que Cisco ne leur a peut-être pas laisser le temps.



I swear to God you are my iron light and I am your dark tonight

Home - is where I want to be but I guess I'm already there. I come home - she lifted up her wings. I guess that this must be the place. I can't tell one from another : Did I find you, or you find me ?© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora LazzariLa jeunesse dorée et éclatante
Aurora Lazzari
http://www.ciao-vecchio.com/t4120-you-will-be-found-aurora http://www.ciao-vecchio.com/t4128-and-i-will-try-to-fix-you-aurora
Faceclaim : Imogen Poots + ©Zuz
Messages : 657 - Points : 524
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Source
Âge : 29 ans.
Métier : Agente de réinsertion sociale et de probation.
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: Re: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le Dim 6 Jan - 5:38 )
Rowra
“ We all need a little peace. ”


Elle se doute bien qu’il lance ça à la blague, et pourtant, elle doit se faire violence pour ne pas aussitôt retracer ses pas jusque chez elle pour aller chercher le costume complet. Elle se sent si coupable face à toute la situation qu’elle serait prête à se plier au moindre de ses désirs. Elle se contente toutefois d’émettre un petit rire embarrassé, de hausser les épaules. La prochaine fois, peut-être. En espérant quand même qu’ils n’auront pas l’occasion de répéter l’expérience Cisco. Une fois dans la cuisine, elle le regarde s’activer quelques secondes alors qu’elle tente d’animer la conversation, l’aidant en approchant quelques articles de vaisselle près de l’évier. Elle ne remarque pas immédiatement son trouble lorsqu’elle mentionne son épouse, mais alors qu’elle suit du regard la bouteille qui roule le long du comptoir en menaçant d’exploser au sol, elle lève vers lui un regard prudent, d’où émane toutefois une légère pointe de curiosité. Un sujet éternellement tabou entre eux, du moins du point de vue de la jeune femme. Lorsqu’il mentionne qu’elle ne vit plus ici, Aurora hausse les sourcils, le suivant du regard alors qu’il verse le café dans des tasses, lui en tendant une qu’elle accepte avec un sourire. Puis, il lâche la bombe. Divorcés. Elle accueille l’annonce avec un simple hochement de tête, plongeant le regard dans sa tasse, mais intérieurement, elle sent son cœur devenir plus léger. Des papillons qui s’agitent dans son estomac, comme si elle n’était qu’une adolescente. C’est stupide, et elle le sait. Mais le béguin qu’elle cultivait à son égard lorsqu’ils travaillaient ensemble ne s’est jamais complètement estompé, s’est même ravivé de plus belle depuis la veille. Et elle se sent horrible de ressentir quelque chose qui s’approche à un sentiment heureux alors qu’elle apprend une chose si terrible. « Je suis désolée, je ne savais pas… », souffle-t-elle en relevant légèrement la tête, sans toutefois réellement arriver à croiser son regard.

« Oh! Tu n’as pas besoin de t’excuser. », répond-elle en se grattant la nuque, nerveuse. « Je n’aurais pas dû poser la question, ça ne me regarde pas vraiment après tout… » Enfin. La question était posée en toute innocence de cause. Mais elle refuse qu’il prenne un blâme quelconque pour le malaise qui semble s’être installé. « Tu préfères que je te laisse seul? Ça te ferait peut-être du bien de récupérer quelques heures de sommeil… » À peine les mots prononcés qu’elle les regrette déjà. Elle n’a pas envie de le quitter, et surtout, au vu de l’état du studio, elle a la triste impression qu’il vit un peu trop dans sa solitude. « Mais juste si tu me laisses regarder ton arcade sourcilière avant. Il faut désinfecter ça, vraiment, et je suis certaine que tu ne l’as pas fait. » Le tout déballé alors qu’elle lui adresse un sourire, évaluant du regard l’état de sa blessure.




AVENGEDINCHAINS


+FIX YOU+
Lights will guide you home and ignite your bones and I will try to fix you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag Empty
Sujet: Re: [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Abandonné] We all need a little peace ▼ Rowtag -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut