Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Francesco Spinoza
http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Messages : 750 - Points : 3000
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Mer 5 Déc 2018 - 0:30 )
It's about a little girl...
La porte s'ouvrit avec fracas lorsque Tony rentra, les bras chargé d'un grand paquet vert sous filet. Un truc à première vue moche, dégueulasse, et complètement inutile. Et Francesco se leva cependant pour aller prêter main forte à son majordome. Ils déposèrent le paquet qui n'était rien d'autre que le sapin de Noël... Du moins le sapin dans son état le plus simple et le plus naturel. Il ne restait plus qu'à le décorer. D'habitude, Francesco se contentait de faire venir un sapin déjà tout près, un truc de grande surface qui passait bien parce qu'il ne prenait pas le temps de  le faire soi-même, mais cette année il avait voulu prendre le temps de le faire lui-même. Aller savoir pourquoi... Toujours est-il qu'il ne tarde guère à prendre un cuter et à trancher le filet pour dévoiler le sapin dans toute sa splendeur. Il fera très bien dans le coin du salon. Il regarde Tony qui se déshabille avant de finalement s'atteler à ouvrir les quelques cartons qui contiennent les décorations de Noël, et surtout les boîtes neuves achetés ce matin. Tout en faisant cela, il désigne à Tony les guirlandes lumineuses pour dehors et déclare:
- Il faudrait installer cela dehors. Le majordome semble surpris alors que Francesco finit par rire. Il est sept heures et demi, le soleil est couché depuis un moment, et il fait froid. Donc autant dire que personne ne voudrait aller dehors pour accrocher des guirlandes. Je plaisante Tony!! Hahahaha! Bon sang si tu voyais ta tête! Francesco est littéralement mort de rire alors que son majordome secoue la tête, agacé par son employeur qui est encore un gamin. Par contre je veux bien que tu me prépares vite fait un truc à manger! Lance Francesco à Tony alors qu'il déballe déjà les jolies guirlandes.

Quelques heures plus tard, après avoir mangé et pris le temps de tout déballer, Francesco est encore attelé à la tâche de la décoration du sapin. Les boules sont suspendues, pour la plupart, les guirlandes aussi. Il finit juste d'installer des petites guirlandes lumineuses pour illuminer un peu plus toute cette magnifique décoration, qui, pour une fois, est faîte maison. Il finit par se redresser admirant l'arbre magnifique. Les boules d'or, blanches pour d'autres, bleus ou rouges pour certaines, se cotoient entre les guirlandes d'or, d'argent, de bleu, de vert même, et de rouge, des couleurs joyeuses, chaudes, lumineuses, il y en a pour tout les goûts alors que le sapin déploie ses branches magnifiques. Il faut dire que Tony a vu grand: Le sapin fait presque deux mètres et touche presque le plafond. A cela s'ajoute trois guirlandes lumineuses, qui clignotent, qui font de tout et n'importe quoi... Ah la technologie. Francesco adore. Littéralement. Il se décide même à prendre son arbre en photo alors que Tony le rejoint.
- Il est pas mal. Finit-il par admettre.
- C'est mieux que ce qu'on fait d'habitude hein? Fait Francesco tout fier de lui avant de se diriger vers la cuisine sous le regard interloqué de son majordome qui le voit ouvrir les placards.
- Monsieur? Fait-il alors curieux de savoir ce qui est en train de se passer.

Francesco est tellement absorbé qu'il ne réalise que quelques secondes plus tard que c'est à lui que parle le majordome. Bien sûr, à qui d'autres cela pouvait-il s'adresser.
- Oh! Je vais cuisiner un peu. Fait alors Francesco dans un grand sourire sous le regard surpris de Tony qui lui indique qu'il est bientôt minuit. Je sais, je sais. Lâche Francesco. Mais vois-tu, on peut faire beaucoup de reproches à m mère, à chaque fois, chaque Noël, ça sentait bon chez nous... Je veux retrouver un peu de cette ambiance. Il n'y a pas d'heure pour ça. Aller!! Je veux que ça sente bon le pain d'épices, les biscuits de noël... Je veux sentir Noël... Dans mes narines! Termine finalement le milliardaire surexcité. Et finalement, Tony le rejoint pour lui filer un coup de main. Ou plutôt, Francesco donne la main à Tony, car des deux, son majordome est le meilleur en cuisine. Et quelques minutes plus tard, alors que Francesco a mis la musique, une délicieuse odeur de biscuit de noël se répand dans la cuisine, une odeur de biscuits de Noël, une odeur chaleureuse, qui fait penser à la famille, à du bon temps.

Alors que Francesco sort justement des biscuits du four, voilà que la sonnerie retentit. Il en est lui-même surpris. A cette heure? Qui cela peut-il être? Ana? Non, elle vient plus tôt d'habitude. Curieux, il quitte cependant la cuisine pour rejoindre la porte d'entrée alors que son majordome est aux aguets. Il vient donc ouvrir la porte et se retrouve alors en face d'une jeune femme qu'il connait bien.
- Flora?!! Il est le premier surpris. Mais qu'est-ce que tu...? Sentant qu'elle n'a pas vraiment envie de parler et comme elle a l'air gelé, il finit par la prendre par le bras pour l'attirer à l'intérieur. Allez rentre, tu vas attraper la mort dehors là. Et il ferma la porte derrière elle. Son majordome semble surpris mais Francesco lui fait signe de rester à la cuisine. Elle se retourne vers lui alors qu'il croise les bras, l'air presque mécontent.
- C'est une heure pour rentrer ça? Demande-t-il finalement. Flora et lui c'est... particulier. Il lui a causé quelques tord et s'est moqué d'elle par le passé avant de réaliser qu'une jeune femme comme elle n'avait pas à vivre dans une telle situation. Depuis, il tente comme il peut de l'aider. Et elle semble avoir repris sa vie en main, du moins... C'est ce qu'elle lui raconte. Cependant, désormais, il s'est pris d'affection pour cette femme, encore un peu ado, mais qui tente tant bien que mal de se tirer d'affaires. Il sait que ce n'est pas simple bien qu'il ne peut pas tout imaginer puisqu'ils ne viennent clairement pas du même monde. Cependant, pour l'heure, il attend tout de même une réponse.     
Codage par Libella sur Graphiorum



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4287 - Points : 3207
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Jeu 13 Déc 2018 - 1:21 )
Francesco &
Flora

It's about a little girl.

.. Dring dring. Les mains dans les poches avants de sa gros gilet en laine gris, Flora se balance d'un pieds a un autre en jetant des regards vers la droite ou vers la gauche en fonction de son pieds d'appuie jusqu'a ce que la porte de la grande maison de Francesco s'ouvre. « Bonsoir. » Elle le salue timidement en faisant tout de même apparaître un petit sourire au coin de ses lèvres. A chaque fois que Flora est venue chez le PDG a l'improviste a une heure plus que tardive dans la nuit après sa besogne obligatoire entre l'instant lors duquel Flora lui a fait une brève explication de sa situation afin qu'il stoppe sa leçon de morale et sa rencontre avec Erio il y a légèrement plus d'un an, c'est son majordome qui lui a ouvert la porte d'entrée avant de se rendre jusqu'a la chambre de son patron afin qu'il sorte de son sommeil. « Merci. » le remercie Flora en passant le pas de la porte. Dehors, la température ne dépasse pas les dix degrés celsius et entre la brise de vent froide ainsi que les quelques légères averses, il est fort possible qu'avec la répétition de ce schéma météorologique, Flora développe une de ces petites maladies typiques de la saison hivernale au cours des prochains jours. Heureusement toutes ces dernières semaines, Flora trouve toujours une ou plusieurs fois refuge auprès de Francesco ou d'Etiam loin de ces instants charnels mécaniques avec ces hommes a travers les rues de Naples. « Bonsoir. » lance Flora en se tournant vers la cuisine avec un petit sourire inscrit sur les lèvres au majordome en lui faisant un petit signe de la main. « Bonsoir Mlle Casaroli. » A chaque fois qu'il la salue depuis ces un peu plus de trois ans, il la nomme de la façon là. Mais dans les échanges d'après il ne fait usage que de son prénom. « Euh. » hésite un instant Flora ce qui l'oblige a se pencher légèrement afin d'être capable de lire l'heure qu'indique la montre qu'a Francesco a son poignet. « Oh. » Elle se redresse. « Il n'est pas si tard que ça. » conclue Flora en haussant légèrement les épaules. Après tout, il n'est qu'une heure environ. Depuis que Flora vit chez ses parents et que son corps est a nouveau vendu a de nombreux hommes toutes les nuits contre une somme d'argent, les bras de Morphée ne l'emportent qu'après cinq heures. « Dis donc Mr. Spinoza. Vous ne vous souvenez plus de ce que c'est d'être jeune ? » se permet même de dire Flora sur le ton de la plaisanterie. Même s'il est plus que certain que les jeunes de son âge font la fête en consommant un tas de produits comme l'alcool ou la drogue et ne se prostituent pas. « Tu m'héberges, dis ? S'il te plaît. » lui demande Flora en joignant la paume de ses deux mains ensembles avant qu'une petite moue de Chat P. s'inscrive sur ses lèvres.
Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »


Dernière édition par Flora Casaroli le Mer 19 Déc 2018 - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Francesco Spinoza
http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Messages : 750 - Points : 3000
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Ven 14 Déc 2018 - 13:43 )
It's about a little girl...
Si Francesco avait été surpris de la sonnette qui avait retentit, il l'avait été encore plus de trouver Flora sur le pas de sa porte. Cependant, il n'avait pas pu la laisser dehors, cela aurait été inconvenant. Alors il l'avait faîte rentrer, mais sitôt à l'intérieur, il la rabrouait un peu. Et déjà, il le faisait sur l'heure. Elle salua poliment le majordome. Au moins était-elle bien élevé, on ne pouvait pas dire le contraire, et elle restait une personne agréable à côtoyer. Le milliardaire la regarda finalement alors qu'elle se tordit un peu pour voir l'heure sur la montre de Francesco. Elle en déduisit qu'il n'était pas si tard que ça. Il leva les yeux au ciel. Bon sang les jeunes... Et elle enchaîna en plaisantant, lui demandant si il avait oublié ce que c'était que d'être jeune. Il souffla en esquissant un sourire. Ouais. Il n'avait vraiment rien à dire, parce que lui il rentrait plus tard, dans des états parfois plus pitoyables. Et même à son âge. Et puis il n'était pas si vieux! Tout de même! Un peu de tenue!
- Eih! Je ne suis pas non plus un vieux! Je te ferais remarqué qu'il m'arrive aussi de faire la fête. Lâcha-t-il finalement dans un sourire avant de lui taper gentiment dans l'épaule et de finalement reprendre. Bon ça va... Au moins tu n'es pas bourrée, c'est déjà ça. Lâcha-t-il dans un sourire.

Finalement, joignant ses deux mains elle lui demanda, non sans arborer des yeux de chatons, si il pouvait l'héberger.
- Oh Merde... Flora... Fit-il alors qu'il ne pouvait décidément pas résister à ce regard. Il la regarda, un sourire en coin. Tu sais très bien que je peux pas résister à ces yeux là... Nota-t-il avant de terminer en croisant les bras. Bon ça va, tu peux rester. Tony va aller te préparer la chambre. Francesco disposait de plusieurs pièces dans la villa, dont deux chambres d'amis. Il avait toujours crut qu'un jour il pourrait y recevoir sa famille. Mais la vérité, c'était que personne n'était jamais venu le voir. La seule qui finalement s'incrustait, outre sa jolie blonde de voisine, c'était elle. Mais en réalité, il était heureux qu'elle vienne le voir et qu'elle reste ici. Au moins n'était-elle pas à dormir sous un pont. Finalement, il demanda:
- Tu as avertis tes parents? Au regard qu'elle lui lança, il comprit que le sujet était sensible, mais qu'elle ne l'avait pas fait. Envois leur au moins un SMS s'il te plait... Termina-t-il avant de se diriger vers la cuisine où il sortit un verre pour lui-même et la demoiselle. Il avait soif, et sans doute elle aussi. Il la laissa tranquille un instant, le temps de servir les verres d'eau, et alla s'asseoir sur la grande table de la salle à manger. Elle le rejoignit finalement. Il la regard un instant avant de soudainement demander:
- Du coup si tu étais en soirée... Tu as mangé? Lui-même ne mangeait pas la plupart du temps dans ce genre de soirée, et autant dire qu'il ne le faisait pas en rentrant, pourtant, il était important de manger. Au moins un peu. Tu as faim? Tony a préparé quelques petites choses, et je n'ai pas vraiment eu le temps de manger ce soir... j'étais trop occupé à décorer ce sapin. Si tu veux on lange ensemble. La première année qu'ils le décoraient ensemble lui et Tony sans en acheter un tout prêt, et l'exercice lui avait plu. Il se disait que la prochaine fois, ce serait avec Ana. Il attendit donc la réponse de la jeune femme alors que Tony revenait et qu'il le remerciait d'un signe de tête pour la chambre.     
Codage par Libella sur Graphiorum



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4287 - Points : 3207
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Dim 13 Jan 2019 - 2:06 )
Francesco &
Flora

It's about a little girl.

« Ola si tu le dis. Je te crois. » abdique Flora en levant les deux mains avec un sourire inscrit sur les lèvres retenant ainsi un petit rire. Elle ne sait pas s'il fait beaucoups la fête.  Mais sa participation a des fêtes se comptent seulement sur les doigts de la main. En partie a cause de ses parents. Après les tâches ménagères, ses heures à l'Avanti Hôtel et avant ou après sa besogne obligatoire, Flora n'en ressentait pas le besoin. Elle n'avait pas le temps, non plus. Et après, les personnes de l'Avanti Hôtel ont réussit a la trainer avec eux de temps en temps. Mais, sans plus. « Jamais, d'alcool. » le rassure Flora avec un petit sourire inscrit sur les lèvres. Enfin, là tout de suite. Parce que même si ce n'est jamais au point d'être ivre, ce n'est plus si vrai.  La prise d'une pilule d'amphétamine qui le temps de quelques heures réduit ou empêche totalement le sommeil et limite la sensation de fatigue et de faim est concluant. mais, bien qu'il n'existe pas de dépendance physique, Flora ne veut pas être psychologiquement dépendante des bénéfices a court terme de ce produit comme l'indique les sites internet parcourus le lendemain de sa 1ère prise. Alors, Flora se contente d'en prendre une faible dose, une fois dans la semaine. mais entre temps, la consommation d'alcool a fait son apparition. Et le fait que cela lui procure une sensation de détente, est aussi concluant. Mais, Flora se contente toujours de quelques gorgées bien que cela soit de façon plus régulière. Notamment parce que le manque de sommeil et d'appétit amène a l'apparition d'autres conséquences pouvant être plus problématiques. « Merci Francesco. » le remercie Flora avec un sourire inscrit sur les lèvres. Il n'imagine même pas a quel point, c'est le cas. Parce qu'il croit a raison que Flora vit toujours dans son petit appartement et que la prostitution et les coups de son mac puisqu'il ignore que c'est en fait ses parents ne font plus partie de son quotidien. Là dessus il se trompe mais il n'empêche qu'e Flora a toujours son appartement. Grâce a la somme d'Etiam, se rendre là bas aurait pu être tout a fait possible. Mais, il lui avait faire la promesse qu'une fois qu'il serait partie, il n'y aurait plus de nouveaux clients. Du coup, être chez Francesco semblait être la  bonne décision a prendre en sachant qu'être seule ne lui apporterait que de mauvaises pensées etc.  « Et puis, tu ne refuses jamais. » même lorsque Flora n'arbore pas l'expression là. Et c'est le cas, parfois. Mais seulement parce qu'il n'a jamais eu la visite de la part d'un de ses proches ou encore d'une femme. Sinon, il l'aurait sûrement fait. « Merci Tony. » lance rapidement Flora lorsqu'il sort de la cuisine. Même si la maison de Francesco comprend 02 chambres d'amis,  il va lui faire la même chambre que d'habitude. Et bien entendu, ce n'est pas une demande de sa part d'être dans la chambre a ou b a cause d'une ou plusieurs raisons  quelconques. Elle n'oserait jamais le faire. « Tu sais que je suis majeure, hein !? » Autrement dit, Flora n'a pas besoin de d'écrire un sms ou d'appeler ses parents afin qu'ils soient au courant de ses faits et gestes etc. « Mais, d'accord. » acquiesce tout de même Flora avec un petit sourire inscrit sur les lèvres avant qu'il ne parte vers la cuisine. Évidemment, même si Flora sortit presque aussitôt le portable de la poche de sa veste, ils ne reçurent absolument aucuns messages ou appels de sa part. Puis après tout, ils connaissent déjà sa localisation puisqu'ils ont une application exprès et ils savent aussi déjà ce que Flora fait à quelques détails près puisque c'est eux qui le lui demandent. « Un tout petit peu. Vite fait. » dit Flora en haussant légèrement les épaules en s'asseyant en face de lui autour de la grande table. Ce qui est fait largement assez. Puisqu'en ratant beaucoup de repas ou en mangeant toujours peu lors de ces derniers, son appétit est globalement faible. « Pas trop. » dit Flora avec une grimace inscrite sur les lèvres. En tout cas concernant les mets salés.  « Mais. Je veux absolument goûter ce que Tony a fait et qui sent si bon ! » ajoute presque aussitôt Flora avec un certain enthousiasme dans la voix. Parce qu'elle avait bel et bien sentie en entrant dans la maison l'odeur enivrante de biscuits. « Ce n'est pas moi qui les ai fait Mlle Casaroli. Mais, Mr. » la corrige presque aussitôt Tony de l'endroit où il se trouve. « Ah, mince ! »  dit elle en faisant mine d'être déçue en haussant légèrement les épaules. « Dans ce cas non merci. Je ne veux pas mourir si jeune. plaisante alors Flora en riant quelques peu après.

Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Francesco Spinoza
http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Messages : 750 - Points : 3000
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Sam 19 Jan 2019 - 15:40 )
It's about a little girl...
Francesco était un fêtard, ce genre de gars qui pouvait tenir toute une nuit sans dormir, à faire elle con dehors, à boire et chanter à tue-tête, même si il savait qu'en chantant, il ne ferait qu'attirer la pluie. Bon, bien sûr, sa solide résistance le soir s'expliquait par un récupérage immédiat le lendemain, ce qui pouvait durer jusqu'à une heure de l'après-midi. Tony en payait d'ailleurs, bien souvent, les frais. Le voyant presque outré, Flora finit par dire qu'elle le croyait. Il eut un sourire. Encore heureux. C'était quelque chose dont il était assez fier: Le fait d'être encore jeune, plein de force, et apte à assumer les soirées les plus déjantées de la ville. Pour ce qui était de l'alcool, il en consommait toujours trop, jamais seule. Mais visiblement, elle n'avait pas bu, et elle le confirma par ses dires.
- Pas même un peu? Fit-il interloqué. Pour lui fêtes rimait avec alcool, mais il avait tendance à oublier que pour certaines personnes, juste la musique, la danse, et les beaux garçons suffisaient. Ou les belles filles. Tout dépendait du sexe de la personne... Et de l'orientation sexuelle aussi!

Devant les yeux de la jeune femme, il ne put résister à lui accorder le logis. De toute manière, comme elle l'avait très bien compris, il ne refusait jamais.
- Bah évidemment... Ce n'est pas comme si j'avais pas la place. Et contrairement à ce que l'on pourrait dire, notamment dans les journaux, Francesco n'était pas le gars le plus égoïste de la ville, parfois, il savait faire preuve d'un peu de "charité chrétienne" comme disait sa mère. Lorsque Francesco envoya son majordome préparer la chambre, elle remercia Tony alors que Francesco s'occupait de savoir si elle avait prévenu ses parents. Là, il eut droit à un classique "Je suis majeur et vacciné, je fais ce qu'il me plait". En gros, c'était ça. Et comme le jeune trentenaire avait été pareil à l'âge de la jeune femme, autant dire qu'il ne put que rire légèrement alors qu'elle finit par obtempérer.
- Merci. Lâcha-t-il, ravi qu'elle se plie à sa demande. Il savait combien cela pouvait être difficile pour les parents de ne pas savoir où était leur fille, alors il préférait ne pas affoler un couple ce soir, même si il se doutait que Flora n'avait sans doute pas la même relation que lui avec ses parents.

Francesco n'ayant pas mangé, il s'installa alors à table où elle le rejoignit. Mais visiblement, son appétit n'était pas aussi grand que celui du florentin. En revanche, par l'odeur des biscuits alléchée, elle ne tarda guère à faire savoir qu'elle voulait bien y goûter, notant que c'est Tony qui avait, aux yeux de Flora, tout le prestige de la préparation. Mais, suivant son immuable sens de l'honneur et de la vérité, Tony ne mit guère de temps à répondre qu'il s'agissait en réalité de Francesco. Et Toc! Elle se ravisa donc, provocante. Elle le cherchait.
- Alors résumons... je suis vieux, je sais plus faire la fête, et en plus je cuisine très mal! Ce qui était vrai en fait, mais là, pour le coup, avec les biscuits, il s'en était très bien tiré, non sans les conseils de son majordome. Je vais finir par croire que tu me détestes. Lâcha Francesco qui se leva, s'empara du plateau sur lequel reposait encore les biscuits. Il le déposa sur la table. Allez sers-toi, ton estomac et tes yeux parlent pour toi. Fit Francesco qui avait très bien noté que la miss semblait avoir envie de cette nourriture sucrée, quand bien même c'était Francesco le responsable des fourneaux et créateur de ces petites merveilles. Alors qu'il lui laissait le loisir de manger les biscuits, il se prépara une rapide salade. Avant les fêtes, autant ne pas trop manger, et puis il n'avait pas envie d'autre chose. Une grande salade, une petite sauce vinaigrette préparée par ses soins, et le tout était prêt en quelques minutes. Il apprécia. Finalement, alors qu'il mangeait, enfin, il finit par demander:
- Alors cette soirée? Il y avait de beaux garçons? Demanda Francesco avec un sourire. Cela m'étonne que tu ne sois pas rentré avec l'un d'eux d'ailleurs!! Lança le milliardaire plein d'humour. Allons ne me dit pas que tu as été trop timide pour approcher le beau gosse de la soirée? Francesco connaissait la timidité pour l'avoir vu souvent inscrite sur le visage de ses amis. Et même de certaines de ses conquêtes quand il était jeune. Lui, il se jouait de ce sentiment là.     
Codage par Libella sur Graphiorum



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4287 - Points : 3207
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Lun 28 Jan 2019 - 23:11 )
Francesco &
Flora

It's about a little girl.
Elle secoue plusieurs fois légèrement la tête de droite a gauche en même temps qu'un « Non. » C'est a cause de ses parents adoptifs que Flora n'avait jamais bu de l'alcool ou pris de la drogue. Elle ne voulait pas être comme eux. D'abord, une alcoolique. Et ensuite, une droguée. Au lieu de prendre une tasse de boisson chaude en se levant le matin, ils boivent une bière ou un petit verre d'un alcool plus fort en fonction de ce qu'il y a dans les placards. En revenant d'un travail dont ils ne se sont toujours pas fait virés tant ils manient a la perfection l'art des apparences, ils enchaînent les boissons a base d'alcool jusqu'a ce qu'ils s'endorment. Et lorsqu'ils sont en repos ou en vacances, ils font de même. Mais, de façon continue. « Bon, d'accord. » En fait, c'est toujours le cas même si « Parfois, un tout petit peu. » Après tout, ce n'est que toutes les deux semaines que Flora s'autorise a boire tous les soirs plusieurs gorgées de la flasque d'alcool d'une de ses compatriotes ou a prendre une petite pilule de speed. Elle ne consomme pas l'un de ses produits ou même les deux quotidiennement. En tout cas, pas encore. « Ce n'est pas une raison. » Parce qu'il n'y a pas toutes les personnes avec un poste similaire au poste de PDG de la Société de services Héliporté de Naples de Francesco et avec le compte en banque aux multiples zéros ne proposent pas a une adolescente de dix huit ans qui se prostitue d'occuper l'une de ses chambres d'amis de temps en temps. « Je n'ai jamais dit ça ! » se défend Flora en riant légèrement lorsqu'il dresse son portrait. Peut être qu'il interprète ses propos de la manière là .. Mais les termes « vieux », « plus faire la fête » et « cuisine mal » Flora ne les a jamais dits. « Ne dis pas n'importe quoi. » le contredit aussitôt Flora lorsqu'il se lève de sa chaise. « Je ne te déteste pas, Francesco. » Ce n'est pas le cas, bien au contraire. Elle lui est plus que reconnaissante d'être son hôte occasionnel. Elle s'est même faite a ses petites leçons de morales etc. Et puis d'une manière générale, ils s'entendent même bien. « Merci. » le remercie Flora en prenant un des biscuits dans le plateau qu'il vient de poser sur la table avant de se rendre dans la cuisine. « Ils sont très bons tes biscuits. » le complimente Flora lorsqu'il revient a la table avec une salade. Peut être que ce n'est pas Tony qui les a faits. Mais il n'empêche que Flora a bien fait de prendre le risque d'en prendre un. Même si en fait, il ne fut pas très grand puisque les biscuits sentent très bons et qu'en apparence ils n'ont pas l'air trop ou passez cuits. « Peut être bien que oui. Peut être bien que non. » Elle fait un petit mouvement d'épaules de haut en bas. Mais le sourire inscrit sur les lèvres la trahit aussitôt. « Pourquoi, est ce que ça t'étonnes ? » demande Flora en fronçant les sourcils. « J'espère que tu ne dis pas ça parce que je me prostituai, hein ?! » Parce qu'il le sait que la prostitution ne faisait partie .. ne fait partie de son quotidien qu'a cause de ses parents. Elle ne cherchait .. ne cherche qu'a ne pas se prendre des coups et des remarques blessantes de la part de ces derniers. « Je suis désolée Francesco. Je ne ramène pas un garçon a mon appart' a chaque fête. » Elle n'est pas a l'aise avec les contacts physiques. Elle n'en initie jamais avec des inconnues ou des connaissances et qu'a de rares occasions avec des personnes de son entourage. Autant dire que Flora est loin des une adepte des aventures d'une nuit. « T'es vraiment pas drôle de dire ça ! » soupire au bout du compte Flora en secouant légèrement la tête de droite a gauche en se laissant tomber dans le fond de sa chaise. Parce qu'elle a quand même bien senti le trait d'humour qu'il avait mis dans ses propos.


Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Francesco Spinoza10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Francesco Spinoza
http://www.ciao-vecchio.com/t1707-francesco-reconnaitre-ses-erre http://www.ciao-vecchio.com/t1723-francesco-l-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-mais-il-y-contribue-en-partie-non
Faceclaim : Zac Efron + Merci à Vito Inglese!
Messages : 750 - Points : 3000
Âge : 30 ans
Métier : PDG d'une société de transport par hélicoptère et acteur majeur en bourse dans les secteurs aéronautiques et automobiles.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Sam 2 Fév 2019 - 15:05 )
It's about a little girl...
Entre Flora et lui, une certaine complicité s'est installé. Rien d'intime ou de puissant, juste un jeu de petites taquineries entre le grand chef d'entreprise et la petite fille presque adolescente et pas encore adulte. Bon, elle était certes adulte, à vingt ans vous me direz. Ou vingt et un. Bref. Mais elle avait encore cette bouille de l'adolescente parfois, tandis qu'elle parlait sans aucun souci sur des sujets bien plus adultes. L'esprit d'une adulte dans le corps d'une adolescente il fallait croire. Pour ce qui était de l'alcool, elle admit qu'elle en prenait de temps en temps, un petit peu, et il esquissa un sourire. Le genre de fille qui décide de se lâcher un peu dans une soirée et qui finit par aller rendre tout son estomac due à une quantité d'alcool ingurgitée trop élevée par dessus la cuvette des chiottes. Ce genre de soirées que le milliardaire ne comptait plus. Cela lui rappelait d'ailleurs des souvenirs... Agréables.

Finalement, il la chercha un peu. Et elle répondit rapidement. Elle n'avait jamais dit ça. C'est vrai qu'elle n'avait ni employé le terme "vieux" ou qu'elle avait dit qu'il cuisinait mal. C'était une vérité cette dernière, mais bon. Et même si elle ne l'avait pas dit, il jouait sur les sous-entendus que cela pouvait supposer, tout en sachant qu'elle plaisantait. Et elle, elle mordait à l'hameçon, se justifiant, se défendant. Elle ne l'avait pas dit, et elle affirma qu'elle ne le détestait pas.
- Non c'est vrai... Tu me haïs c'est pire encore. Cette fois, le grand sourire qui fendit son visage ne pouvait laisser place au doute: Il plaisantait purement et simplement. Alors qu'elle goûtait finalement un biscuit, admettant qu'ils étaient très bon, il se décida à se faire une salade non sans la remercier d'un signe de tête pour le compliment. Il n'avait rien avalé, et il avait faim. Plutôt que de grignoter n'importe quoi, la salade était encore une meilleure option. Sortant l'huile d'olive, le vinaigre de balsamique et de la moutarde, il ne mit guère de temps à se préparer une petite sauce vinaigrette alors qu'il commençait déjà à la taquiner sur les histoires de garçon. Elle laissa un instant planer dans l'air une saveur de mystère alors qu'il enchaînait. Elle fronça les sourcils. Visiblement, l'humour n'était pas totalement au rendez-vous. Mais il fallait dire qu'avec son Histoire, elle n'avait pas été gâtée et il était vrai que ce n'était pas vraiment le genre de sujets sur lesquels plaisanter avec elle. Il était un peu stupide. Il s'arrêta de battre la sauce.
- Non, non, je disais pas ça par rapport à... Il n'osa pas terminer. Je ne sous entendrais pas ça Flora, et tu le sais. Il se sentait déjà assez coupable de ce qu'il avait fait par le passé, sans continuer à faire le con aujourd'hui sur un sujet aussi sensible.

Mais comme il continuait, elle soupira, non sans un mince sourire, en se laissant tomber sur le dossier de la chaise.
- Ahah! Tu vois! Continua-t-il dans l'humour. C'est exactement le genre de réaction qui suit quand on sait qu'on plait au beau gosse de la promo, mais qu'on veut pas se l'avouer. T'en fais pas les gars sont pareils. Il revint à table, sa salade dans une assiette, sa sauce dans un petit bol qu'il versa adroitement sur les feuilles de salade. Il mélangeant tout cela avant de reprendre. Bah t'en fais pas. D'un côté ça m'arrange que tu ramènes pas de garçon. Il la regarda tout en prenant une bouchée de salade et cela lui fit un bien fou de pouvoir enfin manger. Il prit le temps de mâcher alors qu'elle semblait ne pas comprendre ce qu'il voulait dire. Il avala. Bah oui, j'aurais pas pu dormir tranquille. Il pouffa avant de s'arrêter. Non plus sérieusement... Je sais pas. Il prit le temps de réfléchir un instant avant de lâcher tout en se re-concentrant à nouveau sur son assiette. Disons qu'à ton âge, je courrais après les jolies filles et les soirées. Alcool, soirées en musique qui s'achèvent au lit, dans le bras d'une jolie fille. Mais heureusement tout le monde ne s'appelle pas Francesco. Termina-t-il dans un trait d'humour avant de rester silencieux. Oui, lui il était carrément à l'autre extrême. Il n'avait pas eu de juste milieu. Et on voyait le genre d'hommes que ça donnait: Sûr de lui, un peu orgueilleux, juste un peu, et un infatigable charmeur auprès de ces dames. Il était irrécupérable. Assurément. Il sourit à cette idée avant de finalement demander:
- Et les études alors? Tout va bien? Tu t'en sors comme tu veux? Demanda-t-il réellement curieux de savoir si son cursus se passait au mieux.     
Codage par Libella sur Graphiorum



J'suis malade... D'Amour
Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première
M'a touché, c'est foutu!
Elle a les yeux revolver - Marc Lavoine


Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4287 - Points : 3207
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le Mar 12 Mar 2019 - 0:34 )
Francesco &
Flora

It's about a little girl.
Une remarque aux traits humoristiques de la part de Francesco ne passe pas si facilement auprès de Flora a cause de ce rapprochement fait aussitôt avec la prostitution. Après tout, ce n'est pas parce qu'a un moment ses parents l'ont obligés a vendre son corps à des hommes, que Flora doit être obligatoirement une « femme facile », une fois sortie de là. Soit, que lors des fêtes Flora drague toutes les personnes de la gente masculine, accepte toutes les avances de ces dernières, rentre à son appartement avec l'une d'entre eux et s'adonne à une relation plus intime. « Je sais. » soupire Flora. « Pardon, excuse moi. » ajoute l'italienne avec une petite grimace inscrite sur les lèvres en balayant le malentendu d'un revers de la main.

Flora ne revient pas d'une fête quelconque dans l'un des bars ou l'une des boîtes de nuit de Naples avec des amis (es) de la fac. Mais, ne voguait pas non plus d'un client a l'autre. Elle était bel et bien en compagnie d'un homme, Etiam. « Je te l'accorde, il est loin d'être moche. » Elle n'a pas beaucoup d'amis (es) de son âge. Ce qui l'empêche grandement d'être dans la comparaison. A part, Octavia. Mais, c'est une femme. Même avec Etiam, ils ont quelques années d'écart. Sinon, Flora ne fréquente que des hommes plus .. âgés. Il s'agit bel et bien de ses clients. Elle n'inclut absolument pas Francesco et Erio, là. Parce que l'un est .. un ami et l'autre, son frère. Il n'empêche qu'Etiam est « beau gosse », comme il le dit. Et si son physique lui plaît, il en est de même avec ce qu'il est derrière. Mais .. « Autant, je sais qu'il me plaît. Autant, je ne sais pas si moi, je lui plais. » dit Flora dans un petit haussement d'épaules en prenant un nouveau biscuit dans le plat.

« T'es bête ! » s'exclame Flora en levant les yeux au ciel. « Je te rappel que j'ai un appartement. » En fait, il n'y a que quatre personnes qui sont déjà venues dans l'appartement de Flora. Et Etiam n'en fait pas partie. Il sait seulement que Flora habite dans le centre de Naples. Mais, ne connaît pas son adresse exacte. Elle ne fait que des passages express là bas, habitant a nouveau chez ses parents. Cela ne sert donc a .. rien. Même si Flora sait qu'il aimerait qu'ils ne décident pas toujours d'un point de rendez vous où se rejoindre lors de leurs rendez vous et qu'au contraire, il l'a récupère et la ramène directement. « Je ramènerai ô grand jamais quelqu'un chez toi. » ajoute Flora en riant.  

Flora pose ses coudes sur la table. Elle joint ses mains ensembles, liant ses doigts ensembles et pose son menton dessus. « Et maintenant, Mr. Spinoza ? » demande l'italienne avec un petit sourire inscrit sur les lèvres en plissant les yeux. A ce qu'il paraît, il fait encore la fête. En tout cas, c'est ce qu'il lui a dit. Alors, Flora se demande seulement s'il la fait toujours en musique en mêlant l'alcool et la drague auprès de la gente féminine dans l'optique d'une aventure d'une nuit. « J'aimerais m'appeler Francesco, moi. » avoue presque aussitôt un brin sérieuse, Flora. Même loin de l'emprise de ses parents, les soirées de l'italienne ne ressemblaient pas aux siennes. Elles étaient plus .. sages. En même temps, c'est peut être normal qu'après toutes ces nuits de prostitution Flora ne rêvait pas de soirées, d'alcool et surtout, de sexe.

Il n'y a que trois personnes dont Francesco qui la croient inscrite à la fac. Alors, la question n'est pas fréquente. D'autant plus en sachant que les contacts avec son frère son quasi inexistants. Mais, Flora ne connaît absolument quedal concernant de près ou de loin la fac comme le contenu d'un cours ou d'un examen, les périodes d'examens, l'apparence concrète des amphithéâtres, des salles de cours et même des couloirs, le nombre de bâtiments et le nom qu'ils ont, les horaires d'ouverture de la bibliothèque etc. Du coup, Flora n'est jamais très .. à l'aise au point d'être très évasive et expéditive. « Mmh Mmh. » maronne Flora en gardant sa gorgée d'eau dans sa bouche un court instant dans un petit signe d'acquiescement de la tête. « Ca va. Ca va. » dit finalement l'italienne avec un sourire inscrit sur les lèvres en balayant la conversation d'un revers de la main.


Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Abandonné] It's about a little girl... [Flora} Empty
Sujet: Re: [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Abandonné] It's about a little girl... [Flora} -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut