Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Lost and found -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Terminé] Lost and found Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: [Terminé] Lost and found ( le Jeu 6 Déc - 17:30 )

Debout devant le miroir, Mia grimaçait déjà devant l’image que lui renvoyait son reflet alors qu’elle venait à peine de poser ses yeux dessus. Oubliant le monde autour d’elle qui de toute façon ne s’intéressaient pas à ce qu’elle faisait, elle s’inspecta en se toisant elle-même du regard à la recherche d’un moindre signe qui pouvait la trahir. Lorsque ses yeux arrivèrent au niveau de son front, elle prit une profonde inspiration avant de finalement regarder ses cheveux pendant de longues secondes. Pour le moment ils étaient toujours là. Certes, ils étaient devenus plus fragiles, mais ils n’avaient jamais été en bonne santé à cause de tous les produits chimiques qu’elle y mettait pour arriver à ce qu’ils s’éloignent au maximum de leur forme naturel. Mais d’ici quelques temps, elle savait qu’elle devrait retourner dans cette boutique pour acheter réellement le produit qu’elle testait. Une perruque brune à la coupe courte dans une main, une coupe longue dans l’autre, elle n’avait pas réussi à se décider sur laquelle essayait. Et en entrant dans la boutique elle était bien déterminée à le faire. Même avant ça, alors qu’elle arpentait les rues qu’elle redécouvrait à mesure qu’elle se baladait, elle s’était mise en tête d’anticiper les prochaines séances de chimio qui deviendraient de plus en plus lourdes pour elle, en commençant par son inquiétude la plus grande. Elle se fichait bien de la perte d’appétit que pouvait entrainer les rayons qu’on lui envoyait dans le corps, ni même de la fatigue ou encore de la nausée, la seule chose qui ne quittait pas l’esprit de Mia était qu’elle allait bientôt perdre ses cheveux.

Un soupir s’échappa de ses lèvres en voyant une conseillère s’approcher d’elle, sûrement pour lui demander si elle avait besoin d’aide vu qu’elle ne faisait littéralement rien d’autre que de se regarder depuis de longues secondes. Polie, Mia lui offrit un sourire rassurant avant de lui rendre les perruques qu’elle préférait finalement laisser de côté pour aujourd’hui. Elles représentaient un avenir auquel elle n’avait pas envie de penser, et le mieux pour elle était de tourner les talons et de quitter cette boutique pour ne plus jamais revenir. Le jour où elle devra masquer sa perte de cheveux, elle achèterait une perruque sur un site chinois de mauvaise qualité qui doivent sûrement les faire avec des poils de chiens. Ou peu importe. Pour le moment, il valait peut-être mieux qu’elle se tienne éloignée au maximum de ces choses. A nouveau, elle offrit un sourire à la jeune femme avant de s’excuser pour le dérangement, et prit la direction de la sortie. Mais son regard, attiré par une silhouette qu’elle avait l’impression de reconnaître au loin, l’obligea à s’arrêter au milieu de la boutique. Son cœur rata un battement tandis qu’elle sentait l’air qui commençait à lui manquer tandis que ses yeux identifièrent avec de plus de précision les traits de la personne qu’elle voyait au loin. Comme paralysée, son cerveau qui lui criait de bouger, n’avait pas l’air de vouloir transmettre les informations à ses membres pour qu’elle puisse au moins aller se cacher. A la place, prise de court et de panique, elle fit tomber des têtes à coiffer devant elle et en jeta même une sur une cliente qui avait le dos tourné pour créer une diversion. Lorsque ladite cliente se mise à hurler, la jeune femme commença à s’éclipser à reculons. L’entrée principale étant bloquée, elle devait essayer de sortir par derrière ou du moins, trouver le moyen de passer inaperçue. Mais après cette première tentative de fuite, elle se retrouva rapidement le dos collé à un mur qu’elle heurta à force de reculer. Qu’est-ce qu’elle fait ici ? Se demandait Mia, toujours contre le mur alors qu’elle essayait de reprendre ses esprits. Elle espérait tellement qu’elle ne remarque pas sa présence qui certes, n’était pas discrète, mais qui était suffisamment éloignée de l’entrée pour qu’elle ait au moins cet espoir.


Dernière édition par Mia Solano le Sam 16 Fév - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 165 - Points : 215
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Dim 16 Déc - 12:26 )

“Je préfère celle-ci!” dit la vendeuse. Je regarde ma silhouette et surtout mon visage à travers le miroir, mais je ne suis pas convaincue. “Tu es sûr?” Je touche mes cheveux, enfin cette nouvelle perruque que je m'apprêtais certainement à acheter puis, je l'enlève de ma tête. “Je ne sais pas, je voulais vraiment une coupe au carré et qui tire dans le blond… Tu n'as rien dans ce genre?” La vendeuse s'éloigne de moi un instant, puis revient avec quelque chose qui s'apparente beaucoup plus à ce que j'avais imaginé. “Voilà! Ca!” Un grand sourire s'affiche sur mon visage. En quelques minutes, je suis passée d'indécise à plus que sûr de moi. Les perruques, ça me permet de changer de tête aussi souvent que je le souhaite, sans pour autant bousiller mes cheveux. Certaines personnes arrivent à comprendre cela et d'autres pas et elles me demandent tout simplement pourquoi je m'amuse à mettre une perruque sur ma tête alors que j'ai de magnifiques cheveux. Pourtant, les perruques, tout le monde en portent aux Etats-Unis, Beyoncé, Rihanna, même les blancs s'y mettent, alors pourquoi je ne pourrai pas? Sous prétexte que je ne suis pas célèbre, je ne peux pas me permettre ce genre de lubie?

Alors que je fixe correctement cette nouvelle coupe de cheveux sur ma tête, j'ai l'impression de voir à travers le miroir une silhouette connue. Pourtant, ce n'est pas possible, cette personne est à des milliers de kilomètres de Naples. La vendeuse me parle, mais je ne prête plus attention et fixe uniquement la personne. Je soupire et secoue la tête. Ma soeur me manque tellement que je la vois partout, même dans cette boutique de perruque, clairement le genre de lieu où elle ne poserait jamais ses pieds. “C'est bon je te la prends!” J'enlève à nouveau la perruque de la tête et la tend cette fois-ci à la vendeuse. Mon regarde se détourne d'elle, lorsqu'une autre cliente se met à crier. Parfois, les femmes qui viennent ici sont hystériques, mais cette fois-ci ça l'air d'être pour une bonne raison. Une autre cliente s'amuse à faire tomber des têtes à coiffer, je me retourne alors pour observer la scène, elle lui jette même une coiffe. Mon coeur fait un bond et sortirait presque de ma poitrine. C'est elle! Je descends alors de l'estrade où je me trouvais et fais signe à la vendeuse que je reviendrai un autre jour pour prendre cette perruque. J'avance à tout allure, pourtant je ne la vois plus, elle n'est plus là. Je suis certaine que cette fois-ci je n'ai pas rêvé, elle était bien ici, c'était bien elle.

Je sors dans la rue et espère pouvoir reconnaître sa silhouette parmi les autres, pourtant je ne vois rien. Je soupire à nouveau et c'est à cet instant que je la vois. J'avance d'un pas décidé et rapide, cette fois-ci elle ne m'échappera pas! Alors qu'elle tourne dans une ruelle, j'arrive enfin à sa hauteur, j'attrape machinalement un de ces manches et fait en sorte qu'elle ne puisse plus avancer. “Amina?” Dis-je de mon vieux accent yéménite. C'était Amina que je voyais devant mes yeux, cette petite soeur que je m'étais tant évertuée à protéger et non pas Lia, cette soeur qui m'avait abandonnée du jour au lendemain sans un mot. Je plonge mon regard dans le sien, c'était bien elle, je ne m'étais pas trompée. Je lâche sa manche machinalement et sans dire un seul mot, je l'intérroge seulement du regard. Que faisait-elle là? Depuis quand était-elle revenue? Pourquoi était-elle partie sans me dire au revoir? Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Terminé] Lost and found Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Sam 29 Déc - 23:00 )

Dans une tentative désespérée, elle fit ce qui lui semblait être le plus logique : fuir. Ça en deviendrait presque une habitude. Des années plus tôt, elle avait fui Naples pour ne plus avoir à se souvenir d’un passé qu’elle lassait derrière elle, aujourd’hui c’était l’avenir qu’elle fuyait. Parce qu’elle savait que dès le moment où elle adresserait la parole à sa sœur, les barrières qu’elle avait dressé autour de son cœur pour se forcer à l’oublier, finiraient vite par tomber. Et c’était quelque chose qu’elle appréhendait beaucoup.

A grandes enjambées, elle sortit rapidement de la boutique, bousculant des gens au passage sans avoir le temps de s’excuser, avec pour seul objectif celui de s’en aller le plus vite possible de cet endroit. Chaque pas qu’elle fait lui brise le cœur et lui rappelle un peu plus le mal qui la ronge, et dont elle se sent entièrement fautive. Oui, elle pensait encore que la raison pour laquelle aujourd’hui elle devait vivre avec ce cancer, était à cause de toutes les mauvaises actions qu’elle avait pu faire jusqu’à présent. Et tourner le dos à sa sœur était sûrement tout en haut de la liste. En sentant quelque chose lui tirer la manche, elle n’essaya pas de se débattre même si son instinct de survie essayait déjà de se sortir de cette situation. Et au moment où elle entendit la voix son aînée prononcer son prénom – son vrai prénom – avec cet accent Yéménite qu’elle était capable d’identifier entre mille, un frisson lui parcourut le long du dos. En un mot, elle arrivait à ramener un lointain passé qu’elles étaient pourtant supposées oublier. Pis encore, elle rappelait à Mia tout ce qu’elle avait détesté chez elle le moment où elles avaient posé le pied en Italie. Elles n’étaient plus au Yémen alors il était inutile de prendre cet accent qu’elle pourrait faire un effort de masquer, et son prénom n’était pas Amina mais Mia. Après une profonde respiration, elle toisa sa sœur du regard de haut en bas et récupéra sa manche. « Pardon ? » Demanda la jeune femme qui leva un sourcil. « Vous devez faire erreur, je m’appelle Mia. » Elle accentua bien sur son prénom, pour qu’elle imprime bien une fois pour toute que c’était comme ça qu’elle s’appelait à présent. « Est-ce qu’on se serait déjà rencontrées ? Votre visage m’a l’air familier… » Feigna Mia qui fit mine d’observer les traits de sa sœur. Oui, elle faisait semblant de ne plus se souvenir d’elle, mais à sa décharge, elle était fatiguée et n’était pas d’humeur à la confrontation aujourd’hui. Et un petit mensonge de plus à rajouter dans la balance, ne devait pas peser bien lourd à côté de tous les autres.  
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 165 - Points : 215
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Mar 8 Jan - 10:04 )


Mon cœur pourrait presque sortir de ma poitrine. Mon souffle s'est emballé, je ne veux tout simplement pas y croire. . Pendant quelques secondes, je pense au fait que je pourrais m'être trompée, car après tout, que ferait-elle ici et encore plus dans ce genre de boutique? Serait-elle revenue sans même avoir pris le temps de me contacter? En même temps, elle était bien partie sans m'en aviser, mais mon orgueil n'est tout bonnement pas près à cette alternative et veut encore croire que nous sommes les sœurs que nous étions au Yémen. Je ne compte pas la perdre des yeux, je veux en avoir la certitude et sans même que je m'en rende compte, je me mets à radoter un verset d'une prière dans notre langue maternelle. Durant ce court instant, tout ce que nous avions traversés me revient en mémoire, un peu comme des flashbacks. Notre enfance, les bons moments, les moins bons, mon mariage, celui qui me servait de mari, cet enfant que j'avais porté, ce blog que nous avions crée, les crises dans le pays, notre départ...puis notre arrivée dans le sud de l'Italie. Un long soupir se fit entendre avant que je prononce ce nom qui m'avait tant animé, mais qui m'avait tant déchirée ces dernières années. Amina, était très certainement une des rares personnes m'ayant apportée de l'amour, de la joie et de l'espoir que ce monde pouvait être meilleur. Le jour où j'ai découvert qu'elle était partie sans même m'adresser la parole, je n'ai pas compris et je vous avoue qu'aujourd'hui encore, il m'est difficile de comprendre pourquoi elle a choisi d'agir de la sorte. Toutefois, si elle se sentait mieux ainsi, il était de mon devoir de grande-sœur de la laisser en paix et de ne pas lui faire ressentir de culpabilité face à moi. J'ai souffert, je souffre et je souffrirai sans pour autant le lui faire ressentir.

Pourtant, je suis là devant elle et je n'espère qu'une chose, qu'elle me prenne dans ses bras et qu'elle me sert contre elle. J'espère pouvoir ressentir cet amour qu'elle avait pour moi au fond de ses bras et savoir que j'ai retrouvé ma place de sœur, ma place de confidente. Ce qu'il se passe est tout autre et bien que mon cœur soit devenu de pierre, il arrive encore à être heurté par ce qu'elle vient de me dire. “Pourquoi autant de haine?” Je dis tout haut ce que je pensais tout bas tout en penchant la tête peinée par sa réaction. Mon instinct de grande-sœur voudrait la gifler, mais à quoi bon? Nous avions vécu assez de violence et elle avait toujours été un joyau à mes yeux alors pas question de lever la main sur elle, car mon amour-propre était blessé. “Excuse-moi de t'avoir importuné...tu ne veux tout bonnement plus que je fasse partie de ta vie...je n'insisterais plus.” Mon regard se pose sur elle une dernière fois avant que je tourne les talons. Au fond de moi, je sais que si je reviens à la croiser que j'aurai la même réaction et que je ne pourrai jamais essayer de retrouver la relation que nous avions perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Terminé] Lost and found Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Mar 22 Jan - 16:29 )

Si elle aurait aimé pouvoir affirmer aujourd’hui qu’elle ne ressentait plus rien pour cette sœur qui se tenait devant elle, il lui était impossible de faire une croix sur tout ce qu’elle avait vécu. La distance l’avait aidé à se conforter dans l’idée qu’elle était mieux loin de son aînée, mais la voir ainsi en face d’elle, ne faisait que lui briser le cœur. Elle voyait dans ses yeux la peine qu’elle avait causé et qu’elle continuait de lui infliger à cause de ce mensonge. Mais elle préférait quelque part que leurs deux routes se séparent définitivement et que celle qui se faisait appeler Lia aujourd’hui, garde un souvenir négatif de la jeune femme pour quand son heure viendra. Elle regretta aussitôt le mensonge qu’elle proféra parce qu’au fond, la seule personne avec qui elle avait un problème c’était elle-même. Lia ne faisait que subir ses sautes d’humeur, ses caprices et même ses réactions les plus démesurées. Son regard planté dans le sien parce qu’elle voulait soutenir son propos lorsqu’elle disait ne pas connaître la jeune femme, elle ne put s’empêcher de détailler les traits de son aînée qui n’avaient pas tellement changés malgré les années qui s’étaient écoulées. Elle était toujours aussi jolie et dans ses traits elle pouvait facilement retrouver les traits doux de leur mère, ainsi que dans ses yeux qui l’avaient toujours couvé de leur amour à chaque fois qu’ils se posaient sur elle. Mais lorsqu’elle regardait attentivement sa sœur, elle y voyait également leur père et toute la sévérité qui le caractérisait tant. Voilà pourquoi elle avait préféré fuir plutôt que de vivre tous les jours aux côtés d’une personne qui lui rappelait sans cesse ce qu’elles avaient laissé derrière elles. Elle ne comprendrait sûrement pas ça, même si elle s’efforçait à lui expliquer.

Elle fut tirée de ses pensées en entendant la voix de Lia qui prononça des mots qui allèrent toucher la jeune femme directement en plein cœur. Pourquoi tant de haine, avait-elle demandée. Elle-même n’était plus certaine de pouvoir fournir une vraie réponse à ça. Pourtant elle avait envie de camper sur ses positions malgré tout le mal que cela lui faisait de prétendre ne pas connaître son aînée. Le cœur lourd, elle essaya d’ouvrir la bouche une première fois pour se justifier, avant de se rendre compte que cette question ne nécessitait pas forcément de réponse. La violence elles l’avaient connues et vécues depuis leur plus jeune âge, même si aujourd’hui elles avaient quitté ce pays en guerre, elles continuaient à baigner dedans parce que la forme avait juste changé. En la voyant tourner les talons, elle sentit les larmes lui monter. Un sentiment incontrôlé qui la força à ne pas la laisser filer, encouragea Mia à saisir la main de la jeune femme pour la retenir et l’obliger à la regarder. De son autre main libre, elle approcha timidement sa main du visage de son aînée, prête à caresser ses traits qui avaient l’air de l’intriguer. Tiraillée par son envie de fuir pour ne pas que sa sœur souffre de sa présence dans sa vie, ce fut cette connexion qu’elles avaient toujours eu et tout l’amour qu’elles avaient l’une pour l’autre qui prit le dessus. Alors qu’elle allait toucher le visage de cette dernière, elle lâcha sa main dans le vide et opta pour continuer la comédie qu’elle était en train de jouer. « Est-ce que… on se connait ? Ton visage me dit quelque chose. » Répéta la jeune femme d’une voix plus douce pour persuader sa sœur qu’elle avait vraiment perdue la mémoire.  
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 165 - Points : 215
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Mar 5 Fév - 12:07 )

La réaction de Amina, Mia, peu importe son nom, me laissait sans voix. L'espace d'un instant j'avais presque envie de lui mettre une baffe, tellement je trouvais cela hallucinant, mais ce n'était pas dans mes habitudes, je n'avais jamais été ainsi avec ma sœur et ce n'était pas aujourd'hui que cela commencerait.

Malgré tout le chagrin et la déception que ma sœur avait pue me causer, je ne pouvais pas imaginer lui faire du tort, c'était plus fort que moi. Elle est tout ce qui me reste de ma réelle identité, de la vraie Khadija. J'étais blessée et peinée qu'elle réagisse de la sorte, mais je ne pouvais pas l'obliger à m'accepter. Elle avait décidé à un moment de sa vie de tirer un trait sur moi, sur notre lien, un choix que j'avais du mal à accepter, mais je ne pouvais rien y faire.

Là savoir à l'autre bout de la terre, m'aidait à penser à autre chose, après tout elle n'était pas tout près de moi, je ne risquais pas de la croiser. Cette fois-ci les choses étaient bien différentes, elle se tenait face à moi, je pouvais toucher ses mains, son visage, si je le souhaitais. Elle était si proche de moi, j'avais envie de la serrer dans mes bras pendant des heures et plonger mon nez dans ses cheveux pour me remémorer son odeur qui m'avait fait tant défaut.
Pourtant, nous nous portions l'une face à l'autre comme deux étrangères. La mémoire semblant lui faire défaut, je venais à me demander si cela était une farce ou si elle elle ne me reconnaissait réellement pas. Pendant un court instant, un silence s'installa, j'essayais de décrypter ses mouvements ses émotions afin de comprendre si cela était de la comédie ou pas...mais les années nous avaient peut-être beaucoup trop éloignées, j'étais incapable de dire si elle me mentait ou si au contraire elle ne me reconnaissait pas. Néanmoins, je n'arrivais pas à me faire à cette idée.

Finalement, le silence fut stoppé par sa phrase qui eu un effet amer. “Je pense que l'on s'est connue dans une autre vie….une vie où l'on s'aimait beaucoup et où on ne pouvait pas vivre l'une sans l'autre.” Cette phrase avait du mal à passer. J'avais perdu un frère, un frère qui n'avait jamais fait en sorte de nous prouver son amour et voilà que je perdais une sœur. Je n'avais jamais pensé à l'éventualité qu'un jour, nous nous adressions plus la parole, cela était tout simplement inimaginable, pourtant c'est ce qui était en train de se passer.  “Les choses ont bien changé aujourd'hui...mais je comprends, tu as ta vie et certainement que je suis un frein, une honte ou encore un boulet à tes yeux… Je dois te rappeler tout ce que tu souhaites oublier.” L'intonation de ma voix devenait plus douce, plus fragile, presque brisée.  “ J'aurai tout simplement aimé que je sois la seule chose de cette vie dont tu ne souhaites pas oublier.” Une petite larme coulait sur ma joue, j'avais l'impression de lui faire mes au-revoir et mon cœur était meurtri, elle était bien la seule personne à qui je ne souhaitais pas tourner le dos, mais je ne pouvais pas la forcer à m'accepter. Je devais continuer à vivre, comme si l'on ne s'était jamais connue, comme si nous n'avions jamais partagée la vie de l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Terminé] Lost and found Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Jeu 7 Fév - 22:01 )

C’était quelque chose que détestait la jeune femme chez sa sœur, elle arrivait toujours à la faire culpabiliser pour qu’elle se rende compte de la stupidité de son comportement. Exactement comme ici. Elle ne savait pas si elle pouvait lire dans les pensées de Mia, mais tout faisait croire à la Yéménite que Lia savait qu’elle ne disait pas la vérité. Dans une tentative désespérée de la retenir après lui avoir sûrement causé encore un peu de mal, en lui disant qu’elle ne la reconnaissait pas, elle fut prise d’un cas de conscience intense. Peut-être qu’elle aurait dû lui toucher le visage finalement, ça aurait parfait la comédie qu’elle était en train de jouer.

Silencieuse, elle détailla encore un peu plus le visage de sa sœur, tandis qu’elle se disait qu’elle était encore plus jolie que dans son souvenir. Elle ne s’était pas rendue compte qu’elle lui avait tant manqué, avant de l’avoir sous les yeux. Et malgré le fait qu’elle ait envie de la serrer dans ses bras pour redevenir la petite fille qui allait se blottir contre elle, lorsque le village dans lequel elles vivaient se retrouvait presque à brûler, elle avait quelque chose qui la retenait. Une main invisible qui lui tenait la main pour lui interdire le moindre geste d’affection envers cette personne qu’elle aurait préféré oublier. Les paroles de sa sœur furent le parfait exemple de ce à quoi elle pensait. Ce qu’elles avaient vécu faisait partie d’une autre vie. Leur identité faisait partie d’une autre vie. Leur lien, faisait partie d’une autre vie. De son côté, Mia avait tout fait pour laisser cette vie derrière elle, même si ça signifiait également laisser sa sœur, sa seule famille, derrière elle. Mais ce n’était peut-être pas le cas de Khadija. Khadija. Voilà qu’elle se    surprenait à penser à elle par le prénom que leur mère lui avait donné. Lorsqu’elle ouvrit la bouche, prête à se défendre en continuant un peu plus dans son mensonge, son aînée lui asséna un autre coup pour la clouer au sol. La bouche entre ouverte, elle n’en revenait pas de ce qu’elle venait d’entendre. Pas parce qu’elle était outrée, mais parce qu’elle était confrontée à la vérité. Oui, pendant un temps elle avait eu honte, mais pas pour les raisons qu’elle évoquait. Elle avait honte de leur histoire et de ce qu’elles étaient, parce que leur existence n’avait été que synonyme de malheur, de larmes et de deuil. Mais elle se comptait également dans le lot, et Khadija en avait été témoin lorsque les premiers mois de leur arrivée, Amina avait essayé de se blanchir la peau pour ressembler aux autres, et effacer son accent qui faisait trop étranger pour Naples. Avec le recul, elle se rendait compte qu’elle avait agi de façon idiote, mais elle ne pouvait pas attendre grand-chose d’une fille d’à peine 18 ans qui n’avait jamais connu quoi que ce soit d’autre que la guerre et son pays en en feu, si ? Non, ce n’était pas une excuse. Son aînée aussi avait connu ce contexte, pourtant elle ne l’avait jamais repoussé. Pour toute réponse, elle baissa la tête et fixa le bout de ses chaussures. Comme à chaque fois qu’elle se faisait reprendre ou gronder par sa grande sœur. Les choses n’avaient donc pas tellement changé. Elle avait beau faire la grande, elle ne se comportait comme une femme indépendante que lorsque Khadija n’était pas dans les parages, autrement elle redevenait la petite fille qui disait oui à tout ce qu’on lui disait. « Pourquoi tu me veux dans ta vie ? » Lâcha-t-elle en arabe lorsqu’elle vit la larme rouler le long de la joue de sa sœur. « Pourquoi te faire encore plus de mal en me voulant dans ta vie ? » La voix presque timide, elle avait décidé de laisser tomber les masques. Elle voulait le retour d’Amina dans sa vie ? Très bien. Mais qu’elle lui donne une bonne raison, parce qu’elle-même ne voyait pas à quoi cela servirait après tout ce qu’elles avaient vécues ensemble. « La Amina dont tu parles, elle est morte il y a bien longtemps. Pourtant tu t’accroches encore, et encore, comme si cette vie n’avait pas apporté que le malheur et la mort avec elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 165 - Points : 215
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Lun 11 Fév - 15:53 )

Depuis que je vis à Naples, j'ai adopté un mode de vie totalement différent de celui que j'avais au Yémen. Je me permets toutes ces choses qui m'étaient interdites. Je vis pour moi et plus pour les autres. Cela n'a pas été simple dès le départ, car j'avais toujours cette “peur” que mes parents ou encore mon mari me tombent dessus. Au fil des années, cette crainte s'est évanouie. J'ai appris à vivre pour moi et moi seule. Ne plus être la fille de, la femme de ou la soeur de, tout simplement être Lia.

Mais me voilà face à Amina, cette personne que j'ai sans doute le plus aimée dans ma vie et que j'ai le plus pleurée également. Je me sens impuissante, dévastée, je souhaiterai pouvoir ignorer sa présence, mais c'est plus fort que moi, Khadija reprend contrôle.

Il s'était passé des années, mais Amina était toujours aussi belle, bien qu'elle ait changé. Elle n'est plus l'adolescente qu'elle était, c'est difficile à décrire, mais elle est restée la même belle jeune femme avec des traits plus matures, elle n'a plus son visage de poupon, mais celui d'une femme, une magnifique femme, plus élégante, plus distinguée. Je ne peux chasser mon regard de sa silhouette, de son visage, de sa personne, ma manière à moi de graver à jamais ce qui se trouve devant moi. Comme si je n'allais plus jamais là revoir, car sa réaction me prouve qu'elle ne veut plus de moi dans sa vie.

J'ai beaucoup de mal à comprendre et à accepter sa question. C'est pourtant évident, enfin il me semble que ça l'est. Nous sommes soeurs, nous avons tout quitté ensemble pour se retrouver dans un pays qui n'est pas le nôtre. Nous étions enfin libre et nous ne devions plus rien à personne. Enfin, peut-être qu'Amina avait l'impression de me devoir quelque chose? Peut-être était-ce la raison de son départ. Encore aujourd'hui, je n'ai pas les raisons de sa fuite, elle n'était certainement pas assez libre, elle avait besoin d'espace. Une forme de rage s'empare de moi, comment peut-elle être sans coeur à ce point. Oui, notre vie était misérable au Yémen, oui nous avions vu la mort de près, la violence et l'injustice, mais une fois à Naples, nous avions la chance de pouvoir tout reconstruire à deux, de revendiquer tout ce que nous voulions sans avoir la crainte d'être enlevée dans la rue ou encore séquestrée dans une cave. Je ne tenais pas à ce que l'on soit les mêmes femmes que dans notre pays d'origine, simplement Lia et Mia, des femmes libres d'âme et d'esprit, des femmes pouvant revendiquer leurs pensées, des femmes égales aux hommes. Je voulais tant de choses et au final rien de tout cela n'est arrivé. Je ne sais trop quoi répondre à ma soeur, doit-il y avoir une explication à vouloir faire partie de la vie de quelqu'un et inversement? “Pourquoi ne pas me vouloir dans la tienne!”  Dis-je alors également dans notre dialecte. “Je m'accroche à la seule personne qui me reste.” À la seule personne que j'ai toujours défendue, à la seule personne qui a toujours compté à mes yeux, à la seule personne pour qui j'acceptais de me faire battre encore et encore pour qu'elle ne se fasse pas battre. Je n'ai pas le courage de le lui dire et le garde pour moi. “Je voulais m'accrocher à Mia et non pas Amina...mais tu as voulu tirer un trait sur Khadija et Lia...pourquoi?” Je continuais à lui parler en arabe sans pour autant crier. “Je te faisais honte? Je n'étais pas assez instruite à tes yeux? J'étais trop soumise? Ou encore trop arabe?” Je n'ai pas eu la chance de ma soeur, je n'ai pas été à l'école autant qu'elle, je devais assumer mon rôle de première fille de la famille, je ne sais pas écrire, m'exprimer aussi bien qu'elle. Ce n'était pas un problème pour moi, car elle avait eu cette chance et j'étais d'accord de me sacrifier pour elle. Pourtant, aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir été un boulet pour elle, je n'étais certainement pas assez cultivée pour elle, je devais lui faire honte, pas assez distinguée, ni classe, tout son opposé.

Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Terminé] Lost and found Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Jeu 14 Fév - 18:47 )

Lorsque sa sœur lui renvoya sa question, la jeune femme eut un petit mouvement de recul sous le coup de la surprise. Pourquoi est-ce qu’elle ne voulait pas d’elle dans sa vie ? Mia ne savait même pas par où commencer pour lui fournir une réponse correcte et acceptable. Elle souffrait énormément de l’absence de son aînée dans sa vie, mais elle avait aussi cette impression que de l’avoir près d’elle ne leur ferait que plus de mal. Déjà à l’époque où les deux sœurs étaient arrivées à Naples, il ne se passait pas un jour sans que les traits de Khadija lui rappellent ceux de sa mère. Il était là, le premier problème. Elle lui rappelait un passé qu’elle tentait d’oublier. Elle lui rappelait les erreurs de ses proches qui avait fini par les déchirer au point qu’elles aient dû s’exiler dans un autre pays, loin des leurs pour leur sécurité. Elle lui rappelait qu’à l’heure où il était, leurs parents étaient sûrement déjà morts parce que contrairement à elles, elles n’ont pas été lâches et n’ont pas fuis face à l’adversité. « Tu ne devrais pas. » Souffla-t-elle, la tête légèrement baissée pour éviter le regard de son aînée. C’était quelque chose que Mia avait toujours admiré chez sa sœur, sa force et sa détermination. Elle ne voulait jamais rien lâcher et elle se rappelait que même pour les choses les plus futiles, elle était capable de s’accrocher tellement elle était butée. Mais ici, il était peut-être temps pour elle d’aller de l’avant sans elle. Et vu l’état de santé de la jeune femme, bientôt elle n’aurait même plus le loisir de lui faire des reproches, alors autant qu’elle commence à réellement s’habituer à son absence.

En l’entendant qui continuait de parler dans leur langue natale, Mia fut forcée de lever la tête, les yeux à présents au bord des larmes à cause des paroles de Lia. Mais elle se retiendrait de pleurer. Elle sonda cette dernière pendant de longues secondes, cherchant quoi lui répondre. Elle n’avait pas envie de lui mentir, surtout qu’elle avait raison. C’était exactement pour ça qu’elle n’avait pas voulu d’elle dans sa vie. Pour ces raisons superficielles qui aujourd’hui n’avaient plus vraiment d’importance. Oui, elle avait déjà eu honte de sa sœur par le passé. Mais c’était encore et toujours parce qu’elle refusait de laisser leur passé derrière elles. Dès le moment où elles avaient atterri sur le sol Italien, les consignes étaient simples : les personnes qu’elles étaient n’existaient plus et elles devaient agir en conséquence. Mais à chaque fois qu’elle regardait ou même parlait à Lia, elle lui rappelait tellement leur passé dans sa façon de parler ou de se comporter. Aujourd’hui tout ça n’avait plus d’importance lorsqu’elle pensait au destin que la vie lui réservait. Et même si on peut ne pas comprendre ses raisons, elle se devait de protéger sa sœur au moins une fois, et lui rendre la pareille pour toutes les fois où elle n’avait pas hésité à le faire pour elle. « Est-ce que ça a une importance aujourd’hui ? » S’enquit la jeune femme qui ne voyait pas l’intérêt de reparler du passé, surtout parce qu’elle ne tenait pas le meilleur rôle. « Aujourd’hui tu as ta vie et j’ai la mienne, et je pense que la tienne sera mieux si je continue à rester loin de toi. » Même si ces mots lui brisaient le cœur, elle ne pouvait pas faire autrement pour éviter encore plus de souffrances qu’elle n’avait déjà causé. « J’ai été contente de te revoir. » Dit-elle en tournant les talons une dernière fois dans sa direction avant de s’en aller aussi loin que possible. Les larmes qu’elle retenait depuis le début de la conversation finirent par couler alors qu’elle prenait une ruelle au hasard pour se forcer à ne pas s’arrêter à marcher, parce qu’elle savait qu’elle éclaterait en sanglot dès qu’elle serait immobile.  
Revenir en haut Aller en bas
Lia Solano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lia Solano
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Kat Babe Graham; credit Ewelina
Messages : 165 - Points : 215
Âge : 34 ans
Métier : assistante administrative à la police.
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le Sam 16 Fév - 13:23 )

Je n'étais pas pour notre départ du Yémen, je ovulais me battre jusqu'au bout et revendiquer ma pensée, je m'en contre-fichais de mourir en martyre, si cela pouvait venir en aide aux futurs générations. Je m'en contre-fichais de me faire battre par mon mari, car ma soeur venait me voir ou car j'avais l'audace de poster sur notre blog anonyme. [pas si anonyme que ça], mais nos parents en ont décidés autrement. D'un autre côté, j'ai imaginé que notre arrivée à Naples serait un tout nouveau départ pour Amina et moi. Nous avions changé d'identité et j'étais persuadée que nos vies allaient s'améliorer.

Autant dire que ce n'est pas ainsi que j'imaginais la suite de nos vies. Je n'imaginais pas non plus tomber sur ma soeur dans une boutique de perruque, d'ailleurs, j'étais tellement abasourdie par sa vision que je ne me suis même pas demandée ce qu'elle y faisait. Il est clair qu'elle ne veut pas de moi dans sa vie, mais je ne peux pas en finir ainsi pour autant. M'accrocher à elle, n'est pas m'accrocher à mon ancienne vie, mais m'accrocher à l'une des unique personnes que j'ai réellement aimé. Je ne sais pas quoi ajouter à son refus catégorique d'entamer une conversation. Je baisse alors tout simplement la tête et n'ajoute plus rien, je me sens comme impuissante face à elle, je ne peux pas la forcer à vouloir de moi ou à m'aimer. Je farfouille alors dans mon sac et en sors un bout de papier. Alors que je sens qu'elle me fait ses adieux, je griffonne mon numéro de téléphone dessus avant de saisir sa main sans le lui demander. "J'ai compris que tu ne veux pas de moi dans ta vie..." Je lève alors mon regard vers le sien tout en refermant sa paume sur le bout de papier. "...mais....si un jour..." une larme se déverse à nouveau sur ma joue "..si un jour tu as besoin de quelque chose ou de quelqu'un....je serai toujours là pour toi, Mia." Cette fois-ci je lui parle en italien et je ne fais plus allusion à notre ancienne identité. "...tu peux m'appeler à n'importe quelle heure du jour et de la nuit." Je lâche alors sa paume et la regarde s'éloigner à grande vitesse. Je suis dévastée, j'aurai préféré ne jamais la croiser, ne jamais savoir qu'elle est de retour en ville, tout simplement là croire aux Etats-Unis ou ailleurs. J'essuie mon visage qui est à présent trempée et ajoute d'une petite voix que moi seule peux entendre "Nhabek tol hayati" signifiant je t'aimerai toujours, avant de faire demi-tour et de partir à mon tour.


[TERMINE]


       

       
       
“She has fought many wars, most internal. The ones that you battle alone, for this, she is remarkable. She is a survivor.”
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Lost and found Empty
Sujet: Re: [Terminé] Lost and found ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Lost and found -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut