Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] Quelques changements -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7682 - Points : 3635
[terminé] Quelques changements  Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: [terminé] Quelques changements ( le Dim 9 Déc - 21:56 )
Adelina avait entamé son troisième mois de grossesse et elle était surprise de voir que ça se voyait, elle pensait que ça passerait inaperçu, mais son ventre s’était bien arrondi, ça l’inquiétait un peu. « Celian, tu penses que je mange trop ? » C’était peut-être une question un peu étrange, mais sa prise de poids l’inquiétait, pourtant, elle était sûr de manger normalement pour une femme enceinte, elle ne devrait peut-être pas se prendre la tête pour autant. Aujourd’hui, ils avaient invité Anabela, après tout Adelina était devenue assez proche de la jeune femme et elle était au courant de ce que son amie avait fait par rapport à Celian. Au début ça l’avait surprise et au final, ça l’avait aussi touchée, ce n’est pas tout le monde qui fera ça. Enfin cela faisait quand même au moins un mois qu’elles ne s’étaient pas vues et elle voulait annoncer la bonne nouvelle à son amie, même si en arrivant, Anabela risquait de le voir, elle se demandait comment elle réagirait. Elle avait commencé à refait sa garde-robe, elle avait dû acheter des vêtements de grossesse, elle avait même embarqué son petit ami, bon elle l’avait peut-être forcé, mais c’est qu’elle avait besoin de son avis aussi. « J’ai hâte de savoir si on va avoir une fille ou un garçon, enfin je n’ai pas de préférence, du moment qu’on a un bébé en bonne santé. » C’était la vérité, elle se demandait aussi de qui le bébé allait prendre le caractère, un mélange des deux, ce serait sans comique, à ce moment précis, elle était heureuse d’être enceinte, c’est quelque chose qu’elle avait voulu pendant des années. Finalement on frappa à la porte, Adelina alla ouvrir et fit entrer son amie. « Anabela, je suis contente de te revoir, comment vas-tu ? » Elle serra son amie dans les bras et l’invita à entrer.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Anabela Laranjeira
http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t5760-anabela-laranjeira-je-reve-de-toi-parce-qu-il-n-y-a-que-toi#182110
Faceclaim : j'ai pour avatar Amber Heard + tearsflight :: crédit de l'avatar
Messages : 3808 - Points : 6998
[terminé] Quelques changements  2l2v
Âge : 33 ans + née à Lisbonne, le 29 novembre 1986
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Mar 11 Déc - 1:50 )
quelques changements
Assise sur les marches en bois de l'escalier donnant sur la plage privée, je tiens une tasse fumante de thé vert entre mes mains. Malgré la baisse de température, je garde ce rituel que j'aime tant, puisque cela m'apaise d'écouter le son du vent, mais également celui des vagues. Portant ma tasse à mes lèvres, j'avale une dernière gorgée alors que je pense à mes amis ; Celian et Adelina. Lorsque j'ai rencontré ce petit bout de femme, je l'ai adoré, immédiatement. Nous avons pas mal bu, nous avons beaucoup discuté et nous nous sommes revues par la suite, nouant un véritable lien d'amitié, une amitié sincère. D'ailleurs, chaque fois que je pense à elle, mais également à son homme, un sourire naît sur mon visage. « Adelian. » Je prononce, mon sourire s'épanouissant davantage encore sur mon visage de poupon. Lorsque je pense à ce petit surnom que je leur ai donné, je me demande la raison de leur invitation. Bien sûr, j'adore leur rendre visite, seulement, j'ai cru percevoir une note d'excitation dans la voix de mon amie, lorsqu'elle m'a invité. Souriant de plus belle, à croire qu'il va s'étendre jusqu'à mes oreilles, je jette un coup d'œil à mon téléphone, avant de décider de rentrer, afin de poser ma tasse, mais surtout, afin d'enfiler un manteau puisque mon taxi ne va pas tarder à arriver. « Ding, dong. » J'entends, comprenant que le chauffeur est déjà devant la porte, à moins qu'il s'agisse de quelqu'un d'autre. « J'arrive ! » Je prononce assez fort, enfilant en vitesse mes bottes blanches, attrapant mon long manteau noir avant de l'ajuster, puis attrapant mon sac à main à la volée. « Pardon. » Je souffle au chauffeur, qui me sourit, me disant qu'il n'a pas attendu aussi longtemps que cela, puis, il me propose sa main afin de descendre les marches. « Je vous remercie. » Je prononce, m'empourprant, avant de pénétrer dans l'habitacle du taxi. Le chauffeur qui me conduit jusqu'à chez mes amis me connaît assez bien. Il faut dire que je l'appelle assez souvent, lorsque monsieur James n'est pas disponible par exemple. « Alors, on reste bel et bien à Naples finalement ? » Il me demande, adorable comme toujours. « Oui. Je pense avoir trouvé définitivement ma place ici. » Je réponds, lui offrant un doux sourire. « Comment vont vos filles ? » Je demande, puisque nous parlons autant l'un que l'autre, lorsqu'il m'amène où je désire. « Elles vont très bien merci. Ce n'est pas forcément toujours évident de les aider pour leurs études, mais ce qui comptent, c'est qu'elles soient heureuses et qu'elles s'accomplissent. » J'acquiesce d'un signe de tête, avant de sortir un carnet de chèques. « Que faites vous ? » Il me demande, alors que je note pas mal de chiffres, tout en lui répondant : « C'est une surprise. » Arrivant à Santa Lucia, me déposant devant l'immeuble de ma douce et chère Adelina ainsi que de mon ami Celian, je lui tends le chèque, mais également, ce que je lui dois pour cette course. « Mademoiselle. » Il souffle, étonné dans un premier temps, alors que ses prunelles se chargent de larmes. « C'est un cadeau pour vous et vos filles. Pour noël. Ne dites rien. Cela me fait plaisir. Je vous rappelle lorsque je désire rentrer, c'est d'accord ? » Je demande, alors qu'il se contente de faire « oui » de la tête. Sortant du taxi, claquant la porte de celui-ci, je prends les escaliers pour retrouver mes amis. Une fois à la porte, je frappe assez fort pour qu'ils puissent m'entendre. Lorsque j'entends que l'on m'ouvre, je sautille sur place, heureuse, exciter comme une puce. « Adelina ! » Je m'exclame, plus heureuse encore si c'est possible, alors que je me faufile dans son entrée. « Je vais très bien. Je suis très contente de vous voir, où est... » Je me stoppe net, serrant mon amie, alors qu'il me semble avoir aperçu son ventre plus arrondi que de coutume. « Adelina tu… Mon Dieu, est-ce que tu es ? » Je n'arrive pas à prononcer le mot, alors que mes grosses billes s'accrochent dans les siennes. Contrairement à ce que l'on peut croire ou imaginer, je serais très heureuse pour mes amis si Adelina est enceinte, bien que cela me provoque un pincement au cœur. « Dis-moi que c'est bien ce que je crois ? » Je souffle, attrapant ses mains, alors que mon regard scintille de mille feux.

@ADELINA ALMA @CELIAN ANDREI
Adelian & Anabela || mes chouchous chéris







Franciana para sempre
3 MOTS. 7 LETTRES. 2 SYLLABES. JE T'APPARTIENS. ━ Lorsque tes mains se posent sur mes hanches, je frissonne. Lorsque ton regard accroche le mien, il n'y a plus que nous au monde. Lorsque tu t'éloignes de moi, je ne cesse de penser à toi. ━ Tu ne m'as pas donné d'autres choix que de t'aimer, mon Francesco sans totti.
Revenir en haut Aller en bas
Celian Andrei10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celian Andrei
http://www.ciao-vecchio.com/t3187-celian-le-monde-est-plein-de-c http://www.ciao-vecchio.com/t3233-celian-l-extraordinaire-est-une-chose-le-mystere-en-est-une-autre
Faceclaim : Benedict Cumberbatch + © Ladyfame + © Sherlollyressources + © Thescienceofsherlolly +© Sara'h
Messages : 465 - Points : 1277
[terminé] Quelques changements  55qr
Âge : 37 ans à boire du thé à 17h précises (24/12/1981)
Métier : Directeur d'un laboratoire de recherches pharmaceutiques, situé à l'extérieur de la ville. C'est son hommage personnel et caché à son paternel dévoré par la maladie
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Sam 22 Déc - 23:31 )

     
Les vives émotions ont un instinct qui nous servirait de thermomètre pour juger les gens qui nous aiment si nous le consultions plus souvent. Il est des amis que nous allons voir tout de suite quand il nous arrive quelque chose d'heureux ; notre bonheur n'est complet que lorsqu'ils le connaissent, ceux-là sont les vrais amis. Anabela & Adelina & Celian

     

     
Quelques changements

     
Aujourd’hui était un jour spécial. Du moins, c’est ce qu’il avait cru en comprendre en entendant les mots sortir de la bouche d’Adelina : elle souhaitait inviter à manger une amie particulière au couple, Anabela. Particulière, tout aussi bien par la manière dont Celian avait fait connaissance avec la Blondine que par le fait qu’elle s’était liée d’amitié avec eux deux. Le Brunet y comprit : lui et son caractère si particulier. Si d’après la Brunette, son petit ami devait avoir le monopole de la première annonce pour l’heureux événement qu’elle attendait, elle avait maintenant décidé que la deuxième personne à être mise au courant serait leur amie commune. Elle avait d’ailleurs insisté pour que le scientifique soit aussi présent aujourd’hui, malgré tous les dossiers qui ne faisaient que s’entasser sur son bureau ainsi que sur celui à côté du sien. Sur celui de son adjointe. Pourtant, cette dernière le poussa à prendre sa journée car d’après elle, ce déjeuner était bien plus important que n’importe quel résultat d’expérimentation lancée il y a de cela quelques semaines à peine. Le scientifique avait parfois toujours autant de mal à comprendre cette façon si particulière de prioritiser les choses, mais il n’insista pas. Il prit tout de même quelques dossiers sous le bras avant de partir la veille, avec quelques échantillons : il avait réussi à négocier un minimum de télétravail pour assurer sa présence à ce repas. Pour ce qui était du reste et du matériel : il avait déjà tout ce qu’il lui fallait dans son appartement. Microscope et éprouvettes étaient déjà de sortie. Celian, tu penses que je mange trop ? Le scientifique releva la tête en entendant la voix de sa petite amie. Ce dernier fronça légèrement les sourcils, comprenant pas les paroles cachées derrière son discours. Non, pas plus que cela. Pourquoi cette question ? Il avait eu également le même genre de remarque lorsque la jeune femme lui avait demandé un avis à propos de ses vêtements. Cette remarque évasive de sa part lui avait valu d’être emmené, presque de force, dans les magasins afin de refaire la garde-robe de la Brunette suite à cet heureux événement. Après tout cela faisait déjà trois mois qu’ils avaient appris la nouvelle. J’ai hâte de savoir si on va avoir une fille ou un garçon, enfin je n’ai pas de préférence, du moment qu’on a un bébé en bonne santé. Celian souriait face à son impatience. Quelle impatiente tu peux être finalement. Je ne te connaissais pas ce trait de caractère. S’amusa-t-il en se relevant pour aller l’embrasser.

     Retournant à ses affaires, ses lunettes de protection sur le nez, il entendit peu de temps après, que quelqu’un frappa à la porte. Le scientifique comprit très rapidement que leur invitée était arrivée, les premiers échanges entre les deux jeunes femmes lui parvenaient déjà aux oreilles. Il reconnut la voix de la Blondine qui arrivait pile à l’heure que son amie lui avait indiquée. Leurs premiers échanges, vifs et enjoués, donnèrent le ton qu’allait prendre le reste de la journée. Il en sourit discrètement, avant de terminer de noter ses quelques observations tout en faisant glisser l’objectif du microscope le long de la lamelle afin d’en observer tous les recoins. Il était déjà en retard. Il aurait dû terminer avant l’arrivée de leur amie commune. Adelina trouverait très certainement un moyen de le lui rappeler ce soir. Et de le lui reprocher en l’embarquant dans une nouvelle journée de shopping pour se faire pardonner. Il en paniquait déjà. Rangeant soigneusement ses échantillons, il saisit les quelques paperasses dont il s’était occupé avant de les ranger dans une pochette. Il fit remonter ses lunettes de protection sur le haut de sa tête, libérant à nouveau son champ de vision. Sa politesse souhaitant combler l’impolitesse de ne pas avoir pu se libérer à l’heure pour accueillir cette amie, le Brunet finit par les rejoindre dans le couloir. De toute façon, il devait passer par là s’il souhaitait se rendre dans leur chambre afin de faire justement disparaître les papiers qu’il avait entre les mains. Bonjour Anabela, je te prie de m’excuser pour… Mon retard. Termina-t-il d’une voix quelque peu hésitante. Anabela tenait les mains d’Adelina entre les siens et la regardait droit dans les yeux. Avec des yeux qui brillaient. Le Brunet ne comprenait pas la situation, pourtant en son fort intérieur il avait une drôle d’impression. Excusez-moi, j’interromps peut-être quelque chose d’important ? Non ? Le Brunet était toujours aussi mauvais pour décrypter ce genre de situations. Et cela même avec le temps, c’était un apprentissage des plus longs.

     
(c) crackle bones

     



Je ne savais pas qu'ensemble bientôt, on créerait un nous. Ton coeur est tout ce que j'ai et dans tes yeux, tu tiens le mien. Suivons notre chemin, je vois mon futur dans tes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7682 - Points : 3635
[terminé] Quelques changements  Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Sam 22 Déc - 23:54 )
« Tu n’es pas si aveugle, regarde je n’ai même pas fini mon troisième mois que ma grossesse se voit déjà, je prends trop de poids. » Décidément ça la perturbait un peu, elle pensait que son petit ami aurait fait une remarque à propos de ça, mais apparemment non. C’était peut-être mieux comme ça, mais elle se demandait à ce stade, à quoi elle ressemblait dans un mois. Elle était sans doute prédisposée à prendre beaucoup de poids pendant sa grossesse. « Tu devrais l’être aussi, je te rappelle que dans quelques mois, on aura un bébé à la maison. » Il faut dire que ça se voyait qu’elle était enceinte, d’ailleurs les gens commençaient à le remarquer, le pire ça devait être les enfants du centre. Finalement on frappa à la porte Adelina accueillit son amie chaleureusement, elle était contente de la voir. « Oui c’est bien ce que tu crois, je suis enceinte et malheureusement c’est beaucoup trop voyant à mon goût. » Elle se sentait un peu complexé, même si elle était heureuse. « J’en suis à dix semaines de grossesse et le bébé prend déjà de la place. » Et voila que Celian débarquait, il aurait quand même pu la suivre avant, mais bon il était comme ça et elle n’avait pas forcément envie qu’il change. « Non tu n’interromps rien, c’est juste que Anabela a remarqué pour le bébé sans que je ne lui dise. » Elle fit entrer leur amie et lui amena quelques boissons pour qu’elle puisse choisir. « Alors qu’as-tu envie de boire, on a un peu de tout, enfin que du sans alcool. » Bah oui entre Celian qui ne buvait pas d’alcool et elle qui ne pouvait plus en boire, aucune raison d’avoir des bouteilles dans le coin. D’ailleurs ça ne lui manquait pas, puis elle avait retenu la leçon avec les cuites qu’elle s’était pris par le passé. « C’est la première fois qu’on est réuni tous les trois. » Généralement ils se voyaient séparément, d’ailleurs au début, Adelina n’était même pas courant que les deux se connaissaient. « Alors Anabela qu’est ce qui t’es arrivé de beau ces derniers temps. » Elle était intéressée par la vie de son amie, c’était important de prendre des nouvelles.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Anabela Laranjeira
http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t5760-anabela-laranjeira-je-reve-de-toi-parce-qu-il-n-y-a-que-toi#182110
Faceclaim : j'ai pour avatar Amber Heard + tearsflight :: crédit de l'avatar
Messages : 3808 - Points : 6998
[terminé] Quelques changements  2l2v
Âge : 33 ans + née à Lisbonne, le 29 novembre 1986
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Dim 30 Déc - 17:43 )
quelques changements
Plus les secondes s'écoulent, plus l'émotion me gagne. Je connais Adelina depuis peu de temps, mais elle a prit une place si importante dans ma vie, dans mon cœur, que je me sens submerger par l'émotion. Qui aurait parié lors de notre rencontre que nous en arriverions à ce moment ? Personne, je n'y aurais jamais songé. Adelina était malheureuse, tout comme moi, qui buvait plus que de raison. Le fait est que nous nous sommes écoutées sans jugement et c'est qu'ainsi que notre amitié est née. Une soirée, un bar, deux jeunes femmes avec des problèmes et aujourd'hui, mon Adelina est rayonnante, avec son adorable petit ventre qui prend des rondeurs. Heureuse, j'en sautillerai presque, mais pour le moment, je n'attends qu'une chose : qu'elle me dise si je suis dans le vrai ou non. Lorsqu'elle me confirme mes soupçons, j'en suis si heureuse que je ne trouve pas les mots. La gorge nouée, j'ai la sensation que si j'ouvre la bouche pour la félicité, je vais éclater en sanglots. De ce fait, je me contente de l'écouter, pressant davantage ses mains, alors qu'elle me dit être à déjà dix semaines de grossesse. C'est sans crier gare que Celian apparaît, avec de nombreux papiers entre les mains. Le fixant à présent, je lui souris, alors qu'il s'excuse pour son retard. « Il n'y a pas de mal, ne t'en fais pas. » Je réponds, désireuse de le rassurer alors que son manque de compréhension face à la situation me fait rire. « Celian. » Je prononce, amusé. Sa façon d'être gauche est adorable, d'autant plus à cet instant. Quand Adelina reprend la parole, je presse davantage encore ses mains dans les miennes, j'espère ne pas lui faire mal sur le coup. Alors qu'elle continue, elle me donne l'impression de se trouver déjà trop « ronde », puisque j'ai deviné qu'elle était enceinte au premier coup d'œil. « Adelina chérie, c'est que tu es très mince alors ton petit ventre rebondi se voit. C'est tout. » Je me veux rassurante alors que je la suis dans leur intérieur. Me proposant quelque chose à boire, elle m'annonce rapidement qu'ils n'ont pas d'alcool, ce qui me fait sourire. Évidemment, Adelina ne peut pas boire, mais c'est surtout à Celian que je pense, puisque je lui avais donné rendez-vous dans un bar, afin de le faire parler et j'avais par ailleurs commandé deux bières, une pour chacun, pensant que l'alcool allait délier sa langue. « Je veux bien un peu de soda, si tu en as. » Je réponds, mes prunelles scintillantes de mille feux. M'approchant d'elle, je l'étreins tendrement lorsqu'elle affirme que c'est la première fois que nous sommes tous les trois réunis et je réalise soudainement qu'elle a raison. Ma mâchoire se décrochant légèrement, je n'ai pas le temps de saluer réellement Celian que mon amie demande de mes nouvelles. « Je… » Que dire ? Je pourrais parler du fait que je suis en couple et amoureuse, seulement, pour le moment, je veux féliciter mes deux amis. « Avant que je ne vous bassine avec ma vie, je veux vous féliciter. Je suis si heureuse pour vous... » Ma voix se brise sous l'émotion, alors que j'étreins de nouveau mon amie, séchant par la suite mes larmes. « Celian. » Je l'appelle et se trouvant face à moi, j'hésite une petite seconde avant de le serrer lui aussi dans mes bras. « Je suis très heureuse pour vous. Vous méritez d'être heureux. » À nouveau, ma voix se brise, alors que je recule d'un pas. « Pardon, c'est… » Je ne trouve pas les mots tant je me sens chambouler. « Jamais je… » Une fois encore, je ne parviens pas à terminer ma phrase. « Je vais m'asseoir et retrouver mes esprits. » Je leur dis, rougissante, heureuse, alors que ma chère Adelina aura bientôt un petit bout dont elle devra s'occuper, avec son Celian, celui qu'elle aime depuis toujours. « Je vous préviens, fille ou garçon, je vais gâter votre mini vous. » C'est une évidence à mes yeux, puisque je l'aime déjà.


@ADELINA ALMA @CELIAN ANDREI
Adelian & Anabela || mes chouchous chéris







Franciana para sempre
3 MOTS. 7 LETTRES. 2 SYLLABES. JE T'APPARTIENS. ━ Lorsque tes mains se posent sur mes hanches, je frissonne. Lorsque ton regard accroche le mien, il n'y a plus que nous au monde. Lorsque tu t'éloignes de moi, je ne cesse de penser à toi. ━ Tu ne m'as pas donné d'autres choix que de t'aimer, mon Francesco sans totti.
Revenir en haut Aller en bas
Celian Andrei10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celian Andrei
http://www.ciao-vecchio.com/t3187-celian-le-monde-est-plein-de-c http://www.ciao-vecchio.com/t3233-celian-l-extraordinaire-est-une-chose-le-mystere-en-est-une-autre
Faceclaim : Benedict Cumberbatch + © Ladyfame + © Sherlollyressources + © Thescienceofsherlolly +© Sara'h
Messages : 465 - Points : 1277
[terminé] Quelques changements  55qr
Âge : 37 ans à boire du thé à 17h précises (24/12/1981)
Métier : Directeur d'un laboratoire de recherches pharmaceutiques, situé à l'extérieur de la ville. C'est son hommage personnel et caché à son paternel dévoré par la maladie
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Dim 6 Jan - 20:36 )

     
Les vives émotions ont un instinct qui nous servirait de thermomètre pour juger les gens qui nous aiment si nous le consultions plus souvent. Il est des amis que nous allons voir tout de suite quand il nous arrive quelque chose d'heureux ; notre bonheur n'est complet que lorsqu'ils le connaissent, ceux-là sont les vrais amis. Anabela & Adelina & Celian
     

     
Quelques changements

     
Celian avait évolué depuis qu’il était en couple avec la Brunette. Notamment dans certains points sur les relations avec les autres. Mais il avait encore beaucoup de mal avec les sous-entendus. Tu n’es pas si aveugle, regarde je n’ai même pas fini mon troisième mois que ma grossesse se voit déjà, je prends trop de poids. Le Brunet ne se formalisait pas de ce genre de choses, mais elle si. Tu devrais l’être aussi, je te rappelle que dans quelques mois, on aura un bébé à la maison. Un bébé dans son appartement : Celian avait encore un peu de mal à se projeter dans ce rôle paternel, mais il savait qu’il était bien accompagné dans cet inconnu. Dans cette construction de sa famille. Encore attablé devant son microscope, ce fut donc avec un petit décalage, un petit retard que le Brunet vint saluer leur invitée. Un retard pour lequel il s’excusa quelque peu, ayant presque l’impression d’interrompre un moment particulier entre Adelina et Anabela. La Blondine remarquant sa présence, lui lança un sourire : Il n'y a pas de mal, ne t'en fais pas. Et face à sa remarque sur son interruption peut-être inopinée, elle en riait presque. Celian. La Brunette fut la suivante à rassurer le scientifique : Non tu n’interromps rien, c’est juste que Anabela a remarqué pour le bébé sans que je ne lui dise. C’était donc pour cette raison que les deux jeunes femmes étaient encore dans l’entrée. Le Brunet fronça légèrement les sourcils : sans qu’elle le lui dise ? Comme d’habitude, il avait du mal à lire ce genre de choses. Lui avait eu la « chance » de tomber sur ses résultats médicaux : quelque de chose de factuel. Quelque chose qu’il pouvait comprendre. Si elle avait été obligée de glisser des sous-entendus, Celian n’aurait très certainement pas encore compris que la Brunette était enceinte. Adelina chérie, c'est que tu es très mince alors ton petit ventre rebondi se voit. C'est tout. Haussant quelque peu les sourcils, Celian ne put s’empêcher d’ajouter : Bien sûr que c’est évident… C’était de l’ironie envers lui-même avant qu’il n’aille poser ses chemises de documents dans leur chambre, avant de revenir au salon.

     Elles passaient même déjà à l’apéritif. Alors qu’as-tu envie de boire, on a un peu de tout, enfin que du sans alcool. Une habitude dans cette maisonnée. Je veux bien un peu de soda, si tu en as. Profitant de cet échange, le Brunet retira ses lunettes de protection, les rangeant soigneusement dans un placard, accompagné de son microscope et de son matériel. C’est la première fois qu’on est réuni tous les trois. Leurs amitiés avaient mis un certain temps à se rencontrer, cela était une certitude. Celian approuva sa remarque d’un hochement de tête. Alors Anabela qu’est ce qui t’es arrivé de beau ces derniers temps. La Brunette ne perdit pas de temps à renvoyer la balle auprès de son amie, après avoir parlé de leur nouvelle aussi surprenante qu’importante. Je… Avant que je ne vous bassine avec ma vie, je veux vous féliciter. Je suis si heureuse pour vous... La déclaration de la Blondine sembla se briser sous l’émotion de ses félicitations, étreignant Adelina encore une fois avant de se tourner vers lui : Celian. L’instant d’après, non sans une petite hésitation de sa part, ce fut au tour de Celian d’avoir le droit à une étreinte de la part de la jeune femme. Je suis très heureuse pour vous. Vous méritez d'être heureux. Le Brunet encore surpris par ce genre d’élan à son égard, Anabela fit quelques pas en arrière confuse : Pardon, c'est… Jamais je… Je vais m'asseoir et retrouver mes esprits. Face à l’attitude plus que maladroite de la Blondine, un rire s’échappa des lèvres du Brunet. ça va aller Anabela, je ne suis pas en sucre. Je n’ai peut-être pas l’habitude de ce genre de… D’élan d’affection à mon égard ? Mais ça ira, tu n’as pas à t’excuser.

Prenant l’initiative de servir les deux demoiselles, Celian s’enquit de ce que la Brunette souhaitait : Adelina, tu veux boire quelque chose toi aussi ? Alors qu’il se dirigeait maintenant dans la cuisine afin de servir trois verres, il entendait leur amie commune reprendre la parole : Je vous préviens, fille ou garçon, je vais gâter votre mini vous. Celian ne put s’empêcher d’ajouter : Ou nous « mini nous », pour reprendre ton expression. Enfin, je veux dire, on ne sait pas si ce sera une fille, un garçon ou bien même des jumeaux. Les études récentes parlent d’une grossesse sur 250 qui donnerait naissance à terme à de vrais jumeaux. Et la probabilité pour des faux jumeaux est autour d’un pourcent. Ce n’est donc peut-être pas une option à négliger. Le Brunet avait fait cette remarque avec une certaine décontraction, exactement comme s’il parlait du résultat d’un de ses expériences. Comme s’il ne saisissait pas la porté de ses paroles.Revenant dans le salon de son appartement, avec leurs trois verres qu’il disposait devant chacune et chacun, il s’assit à son tour. Est-ce que c’est le moment où tout le monde est censé porté un toast et te remercier pour tes félicitations, Anabela ? Celian et les conventions ne feront jamais deux.
     
(c) crackle bones

     



Je ne savais pas qu'ensemble bientôt, on créerait un nous. Ton coeur est tout ce que j'ai et dans tes yeux, tu tiens le mien. Suivons notre chemin, je vois mon futur dans tes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7682 - Points : 3635
[terminé] Quelques changements  Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Dim 6 Jan - 21:25 )
C’est vrai que Celian ne la jugerait jamais sur son apparence physique, c’était déjà le cas à leur rencontre, elle avait de la chance. Cependant, un petit mot pour la rassurer, ça n’aurait pas été de trop, mais bon le temps que son petit ami comprenne, bon elle était habituée avec lui. Elle était allée ouvrir à son amie qui avait rapidement compris qu’elle était enceinte. « Anabela, toi au moins tu es rassurante, j’en connais un qui devrait prendre exemple sur toi. » Adelina faisait peut-être passer un message, mais elle voulait aussi taquiner Celian. « Bien sûr que c’est évident ? Qu’est ce que ça veut dire ? Tu me trouves grosse ? » C’est sûr qu’il aurait mieux fait de se taire, même s’il ne pensait pas à mal. Sur le coup, elle n’avait pas compris que c’était pour lui-même qu’il disait ça. C’est juste qu’avec sa prise de poids, elle était complexée et se vexait un peu plus facilement. Bon ils n’allaient pas tous rester à la porte, tous en route vers le salon. La jeune femme avait tout de suite demandé à Anabela de ses nouvelles, mais ça n’avait pas marché, elle eut le droit à un câlin. Adelina eut un sourire quand son amie étreignit aussi Celian, le pauvre qui n’était pas habitué. Quand elle avait commencé à sortir avec lui, elle avait dû l’habituer à certaines choses aussi. « On n’est pas les seuls à mériter d’être heureux, toi aussi, tu le mérites. » C’était étrange de voir la jolie blonde réagir comme ça, c’était sans doute la surprise. « Celian s’habitue, tu sais, je suis très tactile, il n’a pas le choix. » A chaque fois qu’elle était avec lui, elle le prenait dans ses bras, se blottissait contre lui, lui tenait la main, l’embrassait, niveau affection, il était servi avec elle.

« Je veux bien un jus d’orange, merci. » Autant profiter s’il souhait s’occuper du service, en tout cas leur amie semblait emballer par la future arrivée, ça réchauffait le cœur. « Pour une fois sort de ton rôle de scientifique. » Même s’il était canon quand il faisait ça. « J’y ai pensé, ça pourrait bien être des jumeaux, c’est peut-être pour ça que ma grossesse se voit déjà. » C’était une possibilité, et même si ça lui ferait peur, ça la rendrait encore plus heureuse. Ah sacré Celian avec ces questions. « Oui portons un toast. » Elle leva son verre pour trinquer et ensuite but une gorgée avant de le reposer. « Dans quelques mois tu seras tatie Anabela et dis-moi, est ce qu’il y aura aussi un tonton ? » En gros elle demandait si elle avait rencontré un homme, c’est ça les femmes, ça se racontait leurs vies. Puis elle voulait aussi savoir comment se passait la vie de son amie en ce moment, elle ne pourrait pas à chaque fois esquivé la question. Le ventre de Adelina se mit à grogner, elle soupira. « Je crois que bébé veut que maman continue de s’empiffrer, un vrai gourmand, je me demande de qui il tient. » Elle disait ça, mais en même temps, c’était sans doute elle la gourmande, avant de faire son super régime, elle pouvait engloutir n’importe quoi, heureusement elle s’était calmé, mais avec la grossesse, son appétit grandissait.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Anabela Laranjeira
http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t5760-anabela-laranjeira-je-reve-de-toi-parce-qu-il-n-y-a-que-toi#182110
Faceclaim : j'ai pour avatar Amber Heard + tearsflight :: crédit de l'avatar
Messages : 3808 - Points : 6998
[terminé] Quelques changements  2l2v
Âge : 33 ans + née à Lisbonne, le 29 novembre 1986
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Sam 12 Jan - 21:36 )
quelques changements
L'émotion me gagne à mesure que je réalise que mon amie est enceinte. Je suis si heureuse pour elle, pour Celian, que j'ai préféré m'asseoir alors que je suis submergée par des larmes de joie. Essuyant mes grosses billes mouillées, j'écoute Celian, qui, comme toujours, démontre sa différence, ce qui fait de lui un homme unique. Souriant à ses propos, retenant un rire, je regarde Adelina qui enchaîne, se demandant si effectivement, ils pourraient attendre des jumeaux, d'où son joli bidon, trop évident à son goût. « Ce serait merveilleux. » Je souffle, regardant mon amie avec tendresse alors que je me perds dans de lointains souvenirs…
*  *
« Teodoro. » Je prononce tout bas, alors que je me penche au-dessus de lui, sur notre lit, éloignant notre couverture, allumant sa lampe de chevet. « ANA. Je dormais… » Il pousse un soupire, tirant sur la dite couverture, afin de se rendormir, sans doute, mais il n'y parviendra pas, du moins, pas tout de suite. « Teo… S'il te plaît. J'ai du retard. » Je le secoue timidement, avec ma main postée sur son épaule et finalement, il se retourne, ouvrant un œil seulement. « Quoi ? Comment ça ? Ça fait combien de temps ? » Je lui offre un doux sourire alors que mes grosses billes scintillent de bonheur ainsi que d'excitation. « Cinq jours aujourd'hui même. Je ne sais pas si cela veut dire quelque chose, mais… » Il se redresse, pousse la couverture et le drap alors que je le regarde faire, s'éloignant. « Mais où vas-tu ? » Je demande, ne comprenant pas pourquoi il agit de cette façon, soudainement inquiète. « Anabela enfin ! Je vais à la pharmacie, acheter un test de grossesse ! C'est plutôt évident, non ? » Il semble exaspérer et soudain, me pinçant les lèvres, je le rejoins. « Le souci, c'est qu'il n'est pas quatre heures du matin. » Il me fixe, l'air de dire pourquoi tu me réveilles à cette heure, le fait est que je ne pouvais pas fermer l'œil sans lui parler de mon retard. « Putain Anabela. Tu ne pouvais pas attendre genre, huit ou je ne sais pas, neuf, dix, dix heures du matin ? » Pour toute réponse, je fais signe dans un mouvement de tête que je ne pouvais pas attendre, rougissant même, alors qu'il rejoint le lit, me laissant seule, pantelante, comme une idiote. « Je retourne dormir. » Il retrouve les draps, la couverture et sans même attendre que je le rejoigne, il éteint la lumière me laissant dans le noir le plus complet.
*  *
Repenser à cela me fait réaliser que je vivais dans une bulle d'amour qui n'existait pas. Teodoro ne voulait que des enfants, qu'une lignée de descendants et non une femme dont il serait éperdument amoureux. Le fait est que je croyais à son amour dur comme fer, alors qu'il ne faisait rien pour me rassurer, pour me prouver qu'il m'aimait depuis que je lui eusse dit « oui » devant nos proches, lors de notre mariage. Me ressaisissant, je réponds, essuyant de nouveau mes grosses billes empli de larmes. « Bon, je recommence. Je vous préviens, enfant unique ou jumeau, ou triplet, qui sait, je compte gâter votre ou vos mini vous ! » Il est vrai que je le ferais avec plaisir, d'autant que je porte une immense affection à leurs parents. Les écoutant quant au fait de porter un toast, nos verres s'entrechoquent et finalement, Adelina me demande si son enfant ou ses enfants auront un oncle. M'étouffant avec mon soda, je toussote, gênée, puis je m'empourpre. « Disons que j'espère oui… » Je fixe à présent mes mains, après avoir déposé mon verre. « Il y a un homme qui… Disons qu'il a changé ma vision du Monde pour le rendre beaucoup plus beau. » Je termine de hausser les épaules, avant de redresser la tête, pour ajouter : « Assez parler de moi ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'importe quand, avant et après accouchement, je suis là, d'accord ? » Mes grosses billes scintillent alors qu'Adelina nous annonce qu'elle a faim, dans un soupir. « Tu sais quoi ? J'ai faim moi aussi. » Je lui offre un doux sourire, mais également un clin d'œil complice. Puis, il est vrai que je suis un petit ogre sur pattes, ou plutôt, j'étais, mais j'aimerais l'être un jour pour la même raison que ma très chère amie.



@ADELINA ALMA @CELIAN ANDREI
Adelian & Anabela || mes chouchous chéris







Franciana para sempre
3 MOTS. 7 LETTRES. 2 SYLLABES. JE T'APPARTIENS. ━ Lorsque tes mains se posent sur mes hanches, je frissonne. Lorsque ton regard accroche le mien, il n'y a plus que nous au monde. Lorsque tu t'éloignes de moi, je ne cesse de penser à toi. ━ Tu ne m'as pas donné d'autres choix que de t'aimer, mon Francesco sans totti.
Revenir en haut Aller en bas
Celian Andrei10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celian Andrei
http://www.ciao-vecchio.com/t3187-celian-le-monde-est-plein-de-c http://www.ciao-vecchio.com/t3233-celian-l-extraordinaire-est-une-chose-le-mystere-en-est-une-autre
Faceclaim : Benedict Cumberbatch + © Ladyfame + © Sherlollyressources + © Thescienceofsherlolly +© Sara'h
Messages : 465 - Points : 1277
[terminé] Quelques changements  55qr
Âge : 37 ans à boire du thé à 17h précises (24/12/1981)
Métier : Directeur d'un laboratoire de recherches pharmaceutiques, situé à l'extérieur de la ville. C'est son hommage personnel et caché à son paternel dévoré par la maladie
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Dim 27 Jan - 23:27 )

     
Les vives émotions ont un instinct qui nous servirait de thermomètre pour juger les gens qui nous aiment si nous le consultions plus souvent. Il est des amis que nous allons voir tout de suite quand il nous arrive quelque chose d'heureux ; notre bonheur n'est complet que lorsqu'ils le connaissent, ceux-là sont les vrais amis. Anabela & Adelina & Celian
     

     
Quelques changements

     
Celian était encore maladroit dans ses paroles, pourtant sa petite amie savait qu’elle avait toujours son soutien. Qu’elle l’avait gagné depuis longtemps. Depuis qu’ils étaient enfants. Anabela, toi au moins tu es rassurante, j’en connais un qui devrait prendre exemple sur toi. Le Brunet ne saisit pas qu’il était la cible de cette remarque. Lui qui devait prendre exemple sur leur amie commune. Bien sûr que c’est évident ? Qu’est ce que ça veut dire ? Tu me trouves grosse ? La Brunette lui reprocha sa remarque : ce qui était évident. Il se parlait plus pour lui-même, lui qui ne trouvait pas cela si évident. Il soupira légèrement avant de lui rappeler : Je n’ai jamais dit cela. Ni aujourd’hui, ni avant, ni dans le futur. Je disais juste que cela n’était pas aussi évident pour moi que pour vous deux. Jamais le Brunet ne se permettrait une quelconque critique sur son physique : au contraire, il s’était même battu étant jeune pour la défendre de ceux qui se moquaient d’elle justement. Anabela était heureuse pour eux, heureuse de cette nouvelle et elle le leur fit partager. On n’est pas les seuls à mériter d’être heureux, toi aussi, tu le mérites. Celian s’habitue, tu sais, je suis très tactile, il n’a pas le choix. Du moins, il essayait d’en prendre l’habitude : pour qui tous ces petits gestes d’attention semblaient être comme au premier jour. Pour qui ce statut était encore nouveau, malgré les quelques mois depuis lesquels les deux amis d’enfance étaient en couple. S’occupant de leurs boissons, le Brunet s’enquit de l’envie d’apéritif d’Adelina avant d’aller chercher le tout dans la cuisine d’où il pouvait continuer à entendre la conversation des deux jeunes femmes. Conversation dans laquelle il ne put s’empêcher de prendre part en exposant la possibilité d’une grossesse de jumeaux. Pour une fois sort de ton rôle de scientifique. Son rôle de scientifique ? Ce dernier laissa échapper un léger rire nerveux face à sa remarque. C’était sa manière de gérer, sa manière de relativiser la nouvelle, sa manière de digérer qu’il allait devenir papa. J’y ai pensé, ça pourrait bien être des jumeaux, c’est peut-être pour ça que ma grossesse se voit déjà. Anabela quant à elle trouvait l’idée plus que réjouissante : Ce serait merveilleux. Bon, je recommence. Je vous préviens, enfant unique ou jumeau, ou triplet, qui sait, je compte gâter votre ou vos mini vous ! Le fait qu’elle prenne en compte sa remarque le fit doucement sourire.

     L'instant d’après, installés tous les trois sur le canapé, ils portèrent un toast, leurs verres s’entrechoquèrent. Dans quelques mois tu seras tatie Anabela et dis-moi, est ce qu’il y aura aussi un tonton ? La Brunette ne passait pas par quatre chemins, sa franchise n’avait d’égal que sa gentillesse. Disons que j'espère oui… Il y a un homme qui… Disons qu'il a changé ma vision du Monde pour le rendre beaucoup plus beau. Sans réfléchir, le Brunet répliqua : C’est ce qu’on appelle un mécanisme de focalisation sur les événements positifs … Le regard que lui lançait d’Adelina semblait presque l’arrêter dans sa tirade : pas de scientifique aujourd’hui. Ses mots résonnaient dans sa tête. Pourtant derrière la maladresse de ses mots se cachait une envie de lui exprimer qu’il était heureux pour elle. Heureux pour son amie d’avoir trouvé quelqu’un et d’être bien entourée. Après tout, pour avoir ce mécanisme de focalisation, il fallait avoir un état d’esprit positif : un état différent de celui qu’elle abordait auparavant. Il ne pouvait donc que déduire que ce compagnon était quelqu’un de bien. J’ai bien compris que vous ne vouliez pas d’un cours scientifique… Mais pour votre gouverne, je voulais signifier que ça devait être quelqu’un de bien… Se défendit-il. Ses explications étaient tout à fait fondées. Assez parler de moi ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'importe quand, avant et après accouchement, je suis là, d'accord ? Sa sollicitation était bienveillante, presque touchante. Celian en sourit.

Suite à cela, l’heure du déjeuner semblait être sonnée : Je crois que bébé veut que maman continue de s’empiffrer, un vrai gourmand, je me demande de qui il tient. La rejoignant dans son élan, la Blondine ajouta avec un sourire : Tu sais quoi ? J'ai faim moi aussi. Haussant les épaules, le Brunet vida son verre d’une traite avant d’approuver le choix des deux jeunes femmes. Alors mieux vaut-il commencer à déjeuner dès maintenant. Après tout un estomac affamé ne doit pas se faire attendre, surtout lorsque la cuisine est aussi bonne. Tu veux un coup de main ? Un compliment à la manière de Celian, c’est-à-dire quelque peu déguisé, pour la Brunette. Le scientifique était un piètre cuisinier, la seule chose qu’il ait appris à faire était les pâtes fraiches, mais cela ne suffit pas pour fournir un repas convenable. Heureusement qu’Adelina était bien meilleure que lui dans ce domaine.
     
(c) crackle bones

     



Je ne savais pas qu'ensemble bientôt, on créerait un nous. Ton coeur est tout ce que j'ai et dans tes yeux, tu tiens le mien. Suivons notre chemin, je vois mon futur dans tes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7682 - Points : 3635
[terminé] Quelques changements  Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le Lun 28 Jan - 21:27 )
« Tu te rattrapes bien. » Il avait sa façon de faire qui le rendait toujours aussi craquant, il ne devait pas s’en rendre compte. Elle l’avait peut-être un peu taquiné, elle savait que Celian était toujours maladroit et ça depuis toujours, déjà quand ils étaient gosses, c’était le cas. Puis il n’était pas du genre à être superficiel, il l’avait toujours défendu quand on se moquait d’elle à cause de son apparence, de mauvais souvenirs, mais qui avait aussi des bons côtés, ça lui avait permis de le rencontrer, l’une des meilleures choses qui lui soit arrivé dans la vie. « Triplé faut peut-être pas exagérer, je ne sais pas comment on s’en sortirait. » C’était rare, les jumeaux c’était déjà plus probable, elle se demandait comment ils allaient gérer leur bébé, ils apprendraient tous les deux. Au moins Anabela semblait déjà vouloir s’investir, comme quoi cet enfant serait bien entouré.

« C’est beau ce que tu dis, tu nous le présenteras, c’est quoi son nom ? » Adelina ne lâchera pas l’affaire, la curiosité l’emportait la plupart du temps. La jeune femme fixa son petit ami quand il se remit à parler comme un scientifique, d’ailleurs celui-ci a dû s’en rendre compte. « Ce n’est pas grave Celian, moi j’adore ton côté scientifique, ça te donne du charme. » Elle lui disait ça, car elle savait que c’était sa manière de parler, et elle voulait lui faire comprendre qu’elle ne lui reprochait pas, c’est juste que fois, il existait des mots plus simples. « Tu es adorable Anabela, mais tu sais on ne va pas non plus t’embêter, mais tu pourras passer quand tu veux. » Son amie serait toujours la bienvenue, elle devait aimer les enfants aussi, ça se voyait dans sa manière de parler. « Je suis contente que tu aimes ma cuisine, ne t’inquiète pas, je vais m’en occuper, j’ai fait simple. Ce sera pizza maison et en dessert un bon gâteau en chocolat. » Elle déposa un baiser sur les lèvres Celian, il lui avait quand même fait un gentil compliment, puis elle avait aussi envie de l’embrasser, elle ne pouvait pas lui résister. Elle se rendit dans la cuisine, tout était déjà prêt, elle avait juste besoin de faire réchauffer les pizzas, ce qui ne prit pas longtemps. Elle revint dans le salon et posa tous sur la table. « J’en ai fait une aux quatre fromages et une avec de la viande hachée. » Pour sa part, elle se servit une part, et commença à manger, elle mourrait de faim. « J’espère que ce n’est pas trop gras, j’ai peut-être un peu exagéré sur le fromage. » Dire que Celian ne semblait jamais prendre un gramme, mais quel veinard celui-là, elle l’enviait.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Quelques changements  Empty
Sujet: Re: [terminé] Quelques changements ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Quelques changements -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant